Des cuillers dans l’ herbe

Les amis, le calendrier républicain nous souffle à l’ oreille la Cochléaire aujourd’ hui.

C’ est une petite plante herbacée qui se développe dans l’ hémisphère nord avec un tropisme pour les sols salés.

Ce sont ses feuilles en forme de cuiller, d’ où son nom , qui lui donnent son originalité.
On la surnomme l’ herbe à cuillères.

Cochlearia officinalisLa cochléaire officinale a des feuilles riches en vitamine C et est de ce fait appelée « herbe au scorbut » parce que les marins en emportaient pour en mâcher pendant les voyages.

Si les feuilles de la cochléaire ne peuvent raisonnablement servir de cuiller, en revanche, ce sont les coquillages qui en faisaient office avant que l’ homme commence à en sculpter.

Expressions avec cuiller

la cuillère (der Löffel)
Etre né avec une cuillère d’ argent à la bouche (der silberne Löffel)
En deux coups de cuillère à pot (im Nu, im Handumdrehen)
Etre à ramasser à la petite cuillère (erschöpft sein)
Ne pas y aller avec le dos de la cuillère (nicht gerade zimperlich mit etw)

Et puis une cuillère pour papa, une cuillère pour maman…une cuillère pour les poulbots !

(copyright)

Publicités

50 réflexions sur “Des cuillers dans l’ herbe

  1. Bonjour à tous, non, ce matin je fais l’ouverture ? pas possible, je vais finir chef de rayon !
    un matin frais mais du soleil, alors ne quittons pas Prévert, voici le petit déjeûner :

    Déjeuner du matin

    Il a mis le café
    Dans la tasse
    Il a mis le lait
    Dans la tasse de café
    Il a mis le sucre
    Dans le café au lait
    Avec la petite cuiller
    Il a tourné
    Il a bu le café au lait
    Et il a reposé la tasse
    Sans me parler

    Il a allumé
    Une cigarette
    Il a fait des ronds
    Avec la fumée
    Il a mis les cendres
    Dans le cendrier
    Sans me parler
    Sans me regarder

    Il s’est levé
    Il a mis
    Son chapeau sur sa tête
    Il a mis son manteau de pluie
    Parce qu’il pleuvait
    Et il est parti
    Sous la pluie
    Sans une parole
    Sans me regarder

    Et moi j’ai pris
    Ma tête dans ma main
    Et j’ai pleuré « .

    Bises et à plus

      • Hello Dominique, vous vous souvenez des chefs de rayon et des demoiselles de magasin ? quand j’entrais à la Samaritaine, chacune derrière son comptoir, ces dames très provinciales , des fonctionnaires du vêtement, présentaient des gants (au beurre frais) dans des papiers de soie, le chef de rayon (pantalon rayé noir et gris) nous guidait « personnellement » vers le stand recherché, chaque vendeuse était à sa place, elle ne parlait à personne, était tirée à quatre épingles à tel point qu’on n’aurait pas osé entrer dans le magasin avec un bas filé ! bises !

      • Euh …oui, j’ avoue -:))) je m’ en souviens, Monique.
        Il y avait un accueil de cette classe aussi aux « Trois Quartiers » et ensuite, on prenait l’ ascenseur avec un monsieur en uniforme qui le pilotait, on lui indiquait l’ étage du salon de thé.
        On dégustait un thé avec un pot à eau chaude en argent qui brûlait si on ne se méfiait pas et on choisissait un gâteau.

      • J’ai aussi ce genre de souvenir, mais cela arrivait une à deux fois par an, lors d’un séjour chez une grand-mère; c’était absolument ce cérémonial peut-être au Printemps, avec le thé et les  » sandwichs » triangulaires de pain de mie..

  2. Bonjour,confrérie des cochlearia! en deux coups de cuiller à pot, je dirai que le mot cochlearium , cuiller ( peut-être à escargot: on en a retrouvé des exemplaires antiques)), vient du cochlea latin: escargot, coquille d’escargot < κοχλίας, coquillage en spirale… ( qui a donnée aussi cochlée: à bon entendeur salur!)…

    • Bonjour Mareria, mais alors tout s’explique… hier était le jour des malentendants (surdité pour les anciens !!) et j’ai entendu parler d’un « implant cochléen » subit par un patient, une intervention très importante, serait-ce un dérivé ???

      • Bonjour Monique, il s’agit bien de la même racine, et c’est d’ailleurs plus clair en ce qui concerne cette cochlée de l’oreille interne, « enroulée en spirale, »

      • Oui Monique et c’ est pour cela que sur la page, j’ ai glissé que le calendrier républicain
        « nous souffle à l’ oreille… » et que Mareria a ponctué un de ses commentaires de
        « A bon entendeur… »
        -:)))

      • L´implant cochléen , Monique … donc plus d´excuse de  » l´appareil mal réglé  » de ceux qui
        n´entendent que ce qu´ils/veulent … Ma grand-mère a fait tourner son entourage en bourrique durant des années avec cette phrase … : ))

  3. La Nature est bien faite . Une toute petite plante qui pouvait combattre le scorbut des marins .
    Maintenant , les chambres froides permettent d´emmener fruits et légumes , mais autrefois ,
    ils avaient dû se pourvoir en vit C pour les longs voyages . La choucroute pourvoyait aussi en vitamine C les marins , avec ou sans saucisses . C´était pas la galère , mais cela y ressemblait beaucoup . Les capitaines devaient être de vrais meneurs d´hommes en ces temps-là . Se faire obéir par des lascars rudes et sans beaucoup de manières …
    Grand beau temps encore ce jour , avec du soleil à la louche ! ( cela n´est pas très approprié comme expression , mais c´est pour illustrer la cochléaire … sourire . )

    • Bonjour Darie, c’est vrai que dans la nature il y a tout pour survivre et éviter des maladies mais le plus difficile c’est de connaître les propriétés des plantes, dans le temps et dans la campagne profonde, celles qui soignaient avec des « mixtures » étaient appelées sorcières guérisseuses…. j’adore la choucroute même sans aucune viande, nature avec une petite pomme de terre et alors je sais reconnaître les bonnes !!! c’est drôle, mais ce terme de cochléaire m’a fait pensé à une plante que je ne vois plus et que j’aimais par ses couleurs, c’était le calcéolaire…. mais qu’est devenue cette plante d’intérieur très originale ?

  4. Il me semble en avoir vu parfois chez des fleuristes, il n’ y a pas si longtemps; elles, elles sont surnommées « petites pantoufles » (< calceolus, diminutif de calceus, chaussure ou soulier ).

    • Et de là , Mareria , bonjour , nous avons le calcaneum , qui est l´os du talon .
      Le talon dans la pantoufle … Là , ce n´est pas toujours le cas . Souvent on n´enfonce pas complètement le pied dans la pantoufle , et cela donne des charentaises très vite avachies …

  5. Dominique , les grands spécialistes des boules d´escalier sont à la verrerie de Bréhat .
    Quand on tape (brehat verrerie ) , on en voit quelques spécimens . Le documentaire que j´ai
    vu à la TV montrait de très belles boules de tous les genres , même avec des éclats d´or .
    Elles rendraient une échelle de meunier somptueuse ! Rire .

  6. Forcément, Dominique, ce n’est qu’un « jeu de mots  » trrrès vaseux à propos de la boule de verre de Thumette sur l’échelle du meunier….Scusi..

  7. Mais si , Mareria , c´est bien : )) J´ai lu une jour ( un livre pour enfant ) , dans Cendrillon ,
     » …. sa pantoufle de verre …  » ! Voilà une diseuse d´histoires ( pour ne pas parler de
    l´éditeur(ice ) , qui ne comprenait pas ce qu´elle racontait ! Phonétiquement , cela va : )

    • Darie, on trouve dans certains Cendrillon pour enfants, la chaussure brillant de mille feux, comme si c’était du verre..2 solutions, ou le dessinateur est un peu sumeru ( ou, comme vous le dites, la conteuse), ou on ne veut pas fatiguer les chérubins avec un mot qu’ils ne connaissent pas…

  8. bonjour tout le monde passants , une sacré bonne journée de travail terminé en toute gaieté sous un soleil d’été , la cochléaire ( cochléaire officinale ) , très riches riches en vitamine C1, comme a si bien écrit Dominique ( herbe au scorbut ) elle est le médicament contre la lutte du scorbut ( marin et prisonnier ) , elle a un goût âcre et piquant ,par le manque de fruit et d’autres choses apporte le dit scorbut ( les voyages sur les navires pour le tonkin surpeuplés et dans des états de salubrités apporter le scorbut ) , je l’ai vue de près cette maladie a voir des hommes a ne pouvoir mettre un pioed devant l’autre , les soldats venants de france , d’afrique du nord et d’afrique noire et d’europe était malade avant de poser pied a terre , légionnaires , coloniaux , marins , aviateurs , tirailleurs , parachutistes , infirmières , médecins , échappés pas a cette règle ….

    je file faire ma toilette et un léger repos devant une table a comptabiliser les cacahuètes a dégustèes ……..a plus ……

  9. Mais moi je connais la boule d’escalier en cuivre, et vous savez quoi ? et bien quand on était môme et que l’on se mettait du rouge à lèvres après avoir passé le palier, et bien on se regardait dans la boule en cuivre ! comme elle était un peu déformante, on avait la bouche des stars de « Paris-Hollywood », qu’on pouvait lire chez le coiffeur ! pour le khôl, on se servait des allumettes craquées (elles n’étaient pas suédoises !)….aujourd’hui, on ne peut plus avoir de telles boules dans les immeubles, cuivre ou verroterie, c’est immédiatement dévissé et volé. il y en a plus d’une qui lit dans une boule de cristal venant d’un escalier.

      • Vous savez Dominique, Mme Irma est désemparée depuis qu’il n’y a plus de marc de café grâce à notre Georges Clooney !!! et la rampe bien cirée que l’on descendait à califourchon, avec les temps modernes elles sont en fer forgé.

    • Monique , ma mère nous a racontés que , pour garder un air avantageux à la maison de ses grand-parents ( pour la vente ) , la boule d´escalier en verre de Murano avait été laissée en place . Et évidemment , elle avait été volée par un visiteur . Je lui avais justement dit que c´était sans doute une diseuse de bonnes aventures … il faut bien en plaisanter , de dépit ….

      • Darie et encore, une diseuse ne vous donne pas forcément « la bonne aventure » je ne sais pas si elle rembourse quand elle est mauvaise ! RIRE ! les visiteurs se servent de temps en temps en visitant une maison, il ne faut pas laisser le joli porte savon, ni la théière en étain, ni même les serviettes déco de la salle de bain, nous sommes dans une époque dite formidable !

  10. Thumette, hier soir, en compagnie de 3 vélocipédistes, dont Jeannie Longo, j’ai longé les côtes suédoises, avec étape au château de Gunnebo ( Gunnebo slott), petite merveille: visite des différents parcs et potagers dont l’un; bio, sert au restaurant ouvert sur place; et le chef a cuisiné spécialement pour nous un poisson au four, dont j’ignore le nom: 6mn de cuisson, sans dépasser 85°…présenté avec légumes et fleurs du jardin..Puis , arrêt à Göteborg et petit sujet sur les livreurs à vélo; la ville se délivre peu à peu des nuisances automobiles ( on a parlé de 450kms de pistes cyclables dans la ville).
    Retour sur la côte jusqu’à la frontière norvégienne: pêche aux écrevisses avec un pêcheur bien sympathique ( qui a quitté la ville et ses tracas pour s’y consacrer); en essayant de retrouver le nom de ce petit port, je découvre que la Fête des écrevisses – Kräftskiva – est un événement national au mois d’août, pour lequel on doit importer de ces bestioles…Pour finir, les roches aux gravures rupestres, rouges étonnantes, de l’âge de bronze, à signification religieuse ( en particulier le char solaire); puis lacs, forêts avec des cèpes superbes, élans…J’ai eu du mal à retrouver le nom du château, pour les autres noms, c’est impossible. Mais ce fut un beau voyage dans votre pays.

    • Je lis , Mareria , comment s´appelait l´émission ? Je vais essayer de la voir en replay ou reprise sur TV5monde . Je connais très peu la Suède , à ma grande honte ( surtout à celle de mon mari qui ne visite que des lieux à oiseaux : )

      • Darie, c’est une série de reportages , à 19h sur Arte  » Les rivages de la mer du nord à vélo »: hier « de Göteborg à Hunnebostrand ». Ce » soir , la Norvège, j’y file.

      • Bonjour Klaus , Blue-Ray ? On dirait des lunettes de soleil de luxe .
        Il y a eu un gros accident entre un bus et un tram à Göteborg , juste le tram que prend ma fille !
        Peu de temps avant qu´elle prenne un tramway . Cela lui a valu 5 kms à pied pour aller à la gare . Elle n´a pas peur de marcher , mais maintenant elle soupire de fatigue . Je vais lui faire un bon frichti . Et chez vous Klaus , cela sent bon dans la cambuse ?

      • Darie ( cela sent bon dans la cambuse chez toi ) ici aussi nous sommes vendredi , c’est notre soir fétiche , c’est dommage je suis trop fatiguer de ma journée de travail , après le souper direction les yeux a peine ouverts la chambrée pour m’envoler vers les rêves des plus lointains , j’ai juste après ma grosse journée mis trois commentaires ici est un sur les 38+1 marches de Dominique ( j’aime lire ces beaux poèmes ) c’est une hotesse de choix , j’écris pas très souvent mais je fait toujours lecture , comme je blague parfois j’aime mieux regarder que blaguer ( les poèmes c’est sérieux ) , ah! oui j’ai fait une réponse a misse bubulle pour la pâte d’amande , je vous dis tous bonsoir je file a la soupe ……..bises ……..GO!GO!

  11. J´ai trouvé le programme , Mareria , merci . Je le garde sous le coude pour ce soir . Il y aura encore sûrement un match de foot ou de hockey . C´est bien l´ordinateur , on limite les problèmes de collusion télévisuelles . Rire .

  12. Ah, garder sous le coude mais c’est une expression tirée de l’argot et on ne le sait pas !…. le soir s’épuise, je ferme comme d’habitude mais quel sujet aujourd’hui….. euh, au fait, mais c’était quoi déjà, le sujet ? je vais chausser mes lunettes de lune, bonne fin de soirée les amis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s