Le plus répandu en France…

…est le chêne, inscrit au calendrier républicain le 21 avril.

Il représente 40% des espèces d’ arbres.

Le chêne est rarement touché par la foudre, c’ est donc l’ arbre de Zeus dans la mythologie grecque et de Jupiter chez les romains.

Dans la mythologie celtique, il évoque puissance et robustesse et les druides en cueillaient le gui, rare, à la serpe d’ or, supposé contenir la force et également l’ esprit de l’ arbre.

  
Dans la continuité, il est arrivé que l’ on édifie des églises chrétiennes à proximité de chênes sacrés, ainsi en Normandie à Allouville-Bellefosse. (Voir photo)

Publicités

71 réflexions sur “Le plus répandu en France…

  1. Et en Corse, hi hi hi, comme d’ hab. il se décline sous deux variètés omniprésentes
    dans le haut maquis, les chênes vert et liège, à noter aussi qu’ au dessous, rien n’ y
    pousse et tout autour, les arbousiers .
    Vous me direz que dans les sables de la Manche, il y a des légères, c’ est vrai,
    alors le rapport, aucun, juste pour faire le lien entre le Sud et le Nord, on est pas
    sectaire, vous savez, enfin … un peu !
    Bon p’ tit déj. les p’ tits potes !!!

  2. ce matin je me dérige pas dans nos caves carésser du regard nos vieux fûs de chène qui retient dans son coeur le dieu de la terre qui vie entre feuilles de vigne soutenus par les bras en grappes , un début de matinée sous le soleil a sentir reluir le cuir de la peau qui reluit sous les chauds rayons venant du bleu du ciel du dessus de nos têtes , le port du pantalon court et du marcel est de collection pour donner en profusion du brillant aux sourires a mes tonkinoises qui ont sortis leurs ombrelles de papiers pour garder de l’ombre sur le bout des pieds , un imbécile a chanter le travail c’est la santé il aurait mieux fait de la fermer et de garder le lit jaune peau de banane , il ne faut pas avoir le chapeau noir avec une plume de corbeau pour comprendre qu’il faut toujours mettre la main a la pâte pour faire tourner dans le sens des aiguilles d’une mondre la vie du domaine , nous attendons pas l’arrivée de petits géants en bottes vertes et des gnomes pour faires notre travail a notre place nous gardons notre devise toujours en avant sous le soleil levant et l’ombre de l’emprise , une vie au carré pour pas tourner en rond en se disant je vais faire quoi en cette journée ensoleillé …nous avons la feuille de route avec nos noms le travail …nous obéissons sans réchinés avec honneur et fidélité …bonne matinée a tous …dans l’aprème si j’ai une minute ou deux je passerai pour le coucou …mais c’est la nature et la vie qui commande je suis qu’un humain et non le dieu qui décide ce qui est a venir ……….bises a tous ……GO!GO!

  3. Hello, c’est moi de si bon matin, il fait beau, j’ai du pot nous pourrons nous jeter les morceaux de plancha à travers le table champêtre !!! le chêne est faible devant le roseau, selon la fable, mais le roseau ne fait pas d’ombre et nul oiseau n’y fait son nid.
    Hier bel échange entre Klaus et Yannick, mais n’oubliez pas de lire le texte de Pierre Jean Vaillard intitulé 1984 que j’ai aligné à 20h54 !

    Je suis donc en famille jusqu’à ce soir, mais je laisse la place à Lucien Lupi quand il chantait « la voix des chênes » :

    « Quand le soleil s´enfuit à l´horizon,
    Semant la nuit sur les monts et la plaine,
    Le vent du soir fait passer un frisson
    Sur la forêt où sommeille le chêne.
    Et l´on entend monter comme un doux bruit
    Sous les rameaux au milieu du silence :
    C´est la chanson de l´amour qui commence,
    Hymne éternel qui vibre dans la nuit.

    Si vous rêvez d´amour
    Dans les forêts prochaines
    Écoutez au déclin du jour
    La voix des chênes :
    Elle vous parlera d´amour
    Elle vous parlera d´amour
    La douce voix, la douce voix des chênes.

    Chez nos aïeux, les farouches Gaulois,
    Aux temps passés, on vénérait les chênes
    Et leurs guerriers, à l´abri des grands bois,
    Ont défié les légions romaines,
    L´arbre divin s´en souviendra toujours;
    Les soirs d´hiver, quand la rafale gronde
    Il semble encore vouloir jeter au monde
    Les fiers défis de ses anciens beaux jours.

    Quand le soleil s´enfuit à l´horizon,
    Semant la nuit sur les monts et la plaine,
    Le vent du soir fait passer un frisson
    Sur la forêt où sommeille le chêne.
    Et l´on entend monter comme un doux bruit
    Sous les rameaux au milieu du silence :
    C´est la chanson de l´amour qui commence,
    Hymne éternel qui vibre dans la nuit.

    http://www.youtube.com/watch?v=C4g-NsNGGD4

    A ce soir.

  4. Et ces petits inconvénients humains dus au jardinage à outrance,
    délicate infusion, il faut là aussi se modérer, en cela si vous avez
    raison avec les autres, vous devriez appliquer cela aussi à vous
    nous n’ avons plus 20 ans, ni les uns ni les autres et moi même,
    en ayant bricolé un peu en Corse il y a un mois, j’ en ai subi les
    séquelles, oubliées aujourd’ hui, mais bien présentes, les pierres
    en dallage ou en murets, même si plus petites qu’ auparavant,
    force est de reconnaitre qu’ il faut y faire encore attention, c’ est
    qu’ elle va bosser ma p’ tite soeur cet Eté, c’ est moi qui vous le dit !

    • J’espère que vous allez ménager le dos de votre soeur , en ménageant le vôtre, et que Monique se remet bien.
      Personnellement c’est toujours avec Parcimonie,que je pratique.( y a-t-il des droits d’auteur?),.. et souvent je dois m’abstenir: c’est pourquoi j’aime bien les rosiers qui sont à ma hauteur ( je suis petite)…

      • Mais Mareria, si vous avez subi ce que j’ ai subi, vous devez être et malgré vous,
        fragilisée, hélas, il a beau être neuf, on a tripoté à l’ intérieur, ce qui n’ est pas
        aussi courant que l’ on peut le croire, d’ où une petite gêne peut être, qui vous
        empêche les travaux lourds et pour toujours .

      • Eh oui, Yannick, je sens cette fatique très souvent; et du reste dans 12 jours, je pars  » en maison de rééducation » ( à l’effort); 2 semaines dans une clinique spécialisée dans ce domaine, à la grande ville,où il n’y avait pas eu de place après l’op. Ambulatoire ou non, ou « mix », on va voir.

      • Nom d’ un rat, j’ y suis passé aussi Mareria, vous et moi, on dirait qu’ on est fait pareil !
        Bon vous êtes bretonne certes, mais enfin, mon arrière arrière grand père sortait de
        là aussi, un p’ tit bled du Nom de Lanmeur, situé du côté de Morlaix et comme de renier
        son Passé n’ est pas mon infusion, je l’ accepte, mais dites donc, heureusement qu’ il
        y avait sa femme pour le ramener en Corse, ce brave Officier de Marine Marchande !

      • Yannick, s’il s’agit de votre arrière arrière grand père, je ne sais quel est votre « pourcentage » de bretonnité; mais cela a forcément laissé une belle hérédité, car le Trégor, au moins, c’est la vraie Bretagne, Bro-Dreger en breton; et, honte à moi, une partie que je connais très mal, ayant séjouné plusieurs fois du côté de la côte de granite rose, de la Pointe du Raz; et mon coin de prédilection est la côte d’Emeraude..

  5. Bonjour tous. Merci Dominique, qui tenez la barre sur ce navire dont le mât est peut-être de chêne, comme celui du navire Argo, qui a transporté les Argonautes à la recherche de la Toison d’or, chêne qui venait de Dodone ( j’en ai parlé au sujet de la féta),; c’est un site, à 22 km au sud de Ioannina, en Epire ( N-O) où se trouvait une forêt de chênes : on n’y rendait pas la justice (clin d’oeil virtuel…): ces chênes étaient consacrés à Zeus, et le lieu est devenu le site oraculaire de ce dieu ( le bruissement des feuilles de chêne devait être interprété); il était aussi célèbre que Delphes, consacré à Apollon; et bien sûr, on y trouve un théâtre, un stade, comme dans tous les sanctuaires grecs, et d’autres infrastructures. On peut voir de très belles photos de ce site, assez peu fréquenté par les touristes; il vaut mieux alors débarquer à Igoumenitsa..C’est un havre de verdure et de calme…Nostalgie!
    Dans l’Odyssée, Homère montre encore Ulysse s’y rendre pour consulter l’oracle: « ’[Ulysse] était allé à Dodone / pour apprendre du grand Chêne la volonté de Zeus / et pour savoir comment il rentrerait dans la terre d’Ithaque (…)

  6. comme le vieux chène je me suis choyé au foyer avec une belle glace caramel framboise , une petite pause avant de reprendre le boulot sans pelle ni marteau juste le rateau qui ratisse les graviers et fait le triage des mauvaises pierres de droite a gauche et d’avant en arrière et toi la plate tu n’a pas ta place dans cette allée va faire un tour de brouette , cet après-midi je vais me prélasser a l’ombre come un juste hi!hi! sous le vieux chène par pensée au roi louis XIII ……c’est pas un vieux chène dénudé il a des bras de branches pleines de doigts de feuillages , c’est un arbre de forêt qui demeure au domaine avec ces frères de bois et d’écorsse , un arbre d’un certain age qui a du en voir passer des années a rester la planter a nous contempler , le chène est le compagnon du dernier voyage entre son coeur et sa bonne mise en boite pour prendre le chemin de la dernière demeure …je prend un dernier petit café et j’attend l’attente ………

    • Bonjour Klaus, démodé les planches de chêne, la dernière sœur Mitford décédée nonagénaire s’ est faite inhumée dans un cercueil en osier qui était orné de tomates et de feuillage ; quant au frère de Camilla, tombé sur la tête sur un trottoir de New York, il a choisi aussi un cercueil osier pour des funérailles bucoliques dans un petit cimetière de campagne en Angleterre.
      C’ est non pas le dernier soupir mais le dernier cri.

      • bonjour Dominique , pour rire moi pas de boite en bois …mes cendres dans une bouteille de bière ..écrit dessus je me la garde pour plus tard …a plus je file faire mon devoirs ……

      • Et pourquoi pas … dans une grenade à plâtre, Klaus, hein ?
        Au Service, nous étions gamins, on vidait celui ci et on y glissait à la place,
        de l’ huile à fusil ou du miel, alors pensez vous en tassant un peu, des cendres
        de légionnaire, cela devrait tenir et puis en plus, bleue elle était, jolie donc !

  7. je vais faire le forçat avec dans ma musette un bon pousse aux crimes , ohé! chéri-bibi t’arrive , oui ya pas le feu j’ai pas de chaine , tu est un sacré boulet toi la brouette et le rateau n’ont pas finit la sièste , j’ai de la parole et du verbe un peu comme jean richard et le rire de raymond bussières , cet aprème je suis le chef de l’aquipé sauvage , de la ficelle et petit bon dieu sans oublier le rouquin et l’autre qui arrive le boule de gomme avec sa gueule de bois qui fait son inspecteur costaud en bon narrateur comme si il était la soeur sainte marie des anges , j’ai pas la couleur de peau d’un kanak mais je vais touchais du marquis avec sand et le barron proscoff …un peu de souvenir …..bises a tous je file au boulot ..en colonne par deux …hiep! dei! ..hep! dei! ..le rouquin donne le ton…..une colonne de la légion étrangère
    s’avance dans le bled en syrie , la tête de la colonne est formée , par le premier étranger de cavalerie ( boule de gomme ) … ya des cailloux sur toutes les routes , sur toutes les routes y a des chagrins , mais pour guérir le moral en déroute , il y a des filles sur tous les chemins , y en a autant qu’il y a de pierres , qu’il y a de fleurs dans les jardins , qu’il y a d’oiseaux sur la branche légère………la légion marche vers le ( boulot ) en chantant nous suivons,héritiers de ses traditions…………..patati patata sapristi saprista souris blanche et face de rat hi!hi! ……je file …a plus en fin de journée …GO!GO!

  8. nos journées de retaites boisés entre vallon , forêt , plaine et montagnes les heures passent avec une douceur féline de lèvres féeriques rouges velours aux parfums de verte nature , la grande batisse perdu en campagne charger d’histoire ou dorment au firmamant des nciens illuminer par la veille de la nouvèlle garde de la grenade a sept flammes , d’un oiseau qui chante la marseillaise en haut du cime d’un chène au fanion qui flotte au grès du vent nul présence de transistor pour que fuite une musique ici le rythme du tambour résonne dans les coeurs dans l’honneur , de tout temps les couleurs brilles enchantée par les rires les pleures ne sont pas de mise chez les hommes sans nom , ce ne sont ni des animaux non plus des extra-terrestres seulement des anciens légionnaires , les héros d’autrefois nous convient a leur foi le refrain de la grande légion , près d’un vieux chêne sous le frais d’ombrages.les pierres tombales inscrit de leur sang les jeunes d’avant avec comme plaques certains mots ou phrases …….maman je suis parti pour toujours pardonne moi mais ne perd pas de larmes nous nous retrouverons un jour …

    • La Marseillaise est un chant guerrier, Hymne National français, qui n’ a pas sa place
      sur un terrain de Football, par exemple, où là on ne pratique que du sport, en cela, je
      n’ en démords pas, c’ est ainsi et pas autrement .
      Il s’ entonnait contre prussiens et autrichiens, surtout, donc sur les champs de
      bataille de la Révolution et de l’ Empire, tout comme le nôtre, le Dio vi salvi Regina
      exhortait les corses contre la République de Gênes, puis les français du Roi Louis
      le Quinzième .
      Il s’ agit curieusement d’ un chant religieux des Italies lointaines, en langue italienne
      donc, dédié à la Vierge Marie, auquel un couplet en corse et bien plus guerrier y a été
      rajouté .
      Nous disposons aussi de deux chants de guerre, voir même d’ un troisième fort ancien,
      et même d’ une sorte de Carmagnole …
      .

  9. Yannick voyons ..Dominique est une gentille fille .. une grenade a plâtre,avec du chocolat ou de la framboise , et pourquoi pas un biscuit rond au miel du foyer avec les raisins secs …je connais les amusements de la grenade a plâtre ..le plus rigolo ( tu attend que tout le monde doert paisiblement , vers 3 heures du matin tu approche d’une tente et tu balance la grenade et tu dis debout les gars et en silence ..une fois je faisait griller une saucisse ou dix sur un feu en sous bois un camarade a balancer une grenade dans le feu sur les saucisses …j’ai recu la pastille sur la joue pof coller et sa brule …j’ai couru après le sergent ..non pour ma brulure et la surprise mais pour m’avoir fait perdre mes saucisses il courait vite ce gars ..mais les saucisses c’est comme la red bull sa donne des ailes et au bout de trois bornes …hi!hi! …on a rigoler et fumer une cigarette ..il me dit on rentre j’ai faim on mange quoi je répond des moitiès de saucisses grillés au plâtre…hi!hi! sort les rations grrrrrrrrrrr..

    • Une fois Klaus, on était dans le train et on rentrait en permission,
      dans le compartiment, une mignonnette et sa soeur avec lesquelles
      on sympathisait gentiment, lorsqu’ un abruti a voulu les épater en
      dégoupillant une grenade à plâtre et en disant que si elles voulaient,
      il pouvait la faire exploser et joignant le geste à la parole, balança
      la goupille de sécurité à la fenêtre, il la tenait donc en sa main et
      la cuillère serrée, pour qu’ elle ne puisse pas sauter .
      Les filles lassées par tant de sottise, partirent et notre petit futé se
      retrouva avec sa grenade et comme cela faisait une bonne demi heure
      qu’ il la tenait, il commençait à en avoir assez, aussi il la balança par
      la fenêtre, elle aussi .
      Le train était alors en gare, à son arrivée sur le quai, elle fit Pssshhhiiittttt,
      ce qui attira 3 quidams autour, étonnés par ce truc lorsque tout à coup,
      BOUM, ils furent surpris, hi hi hi, mais nous aussi, à la gare suivante,
      la Maréchaussée, elle nous attendait, pour explications …

      • c’était un idiot hi!hi! …pour épater les filles …il a dut etre content avec la maréchaussée…son capitaine a dut attendre son retour de permission pour la prison …je file a la pitance ..je veux pas avoir du retard ..bises a demain …camarades ..GO!GO!

      • Les gendarmes étaient sympas, il s’ en était sorti qu’ avec un rappel à l’ ordre,
        énergique et ferme, sur quelques conseils aussi, sur la conduite à tenir dans
        un compartiment habité par autre chose, que de simples boujadis de retour
        de manoeuvres !

  10. mon esprit garguouille il a envie de partir en vadrouille sous l’eau de la douche pour faire une petit toilette sous une bonne averse de chaleur et de moussant , après un petit frottement de serviette ici et la histoir de me sentir sec direction la térasse pour un petit prélasse , une bière fraîche et baveuse et suivre les conversations des compagnons , une ou deux cachuètes grillées salées et un paquet de tuiles au paprika et deux petites quiches aux lardons , je sais pas si il y a des beignets de crabe mon nez ne me le dit pas , je sais que ce soir nous avons de la glace hi!hi! en dessert hi!hi! , vivement le repas j’aime la glace après la pitance et les fruits sa ouvre l’appétit du café et du cognac et du petit biscuit , je vous souhaites une bonne fin de soirée devant la télé moi cela sera avec morphée ..une partie de jeux de l’oie ou dames je sais pas mon début de nuit ne seras pas un échéc je vais pas perdre avec un dieu a nom de gonzesse , bonne nuit tous bises …GO!GO!

      • et une banane ..Dominique tu mange 4 bananes en séssert tu gardes les peaux et tu te fait un cake aux peaux de banane ( un délice) ..

        facile a faire nous ont en manges souvent surtout le matin ..
        il faut 4 peaux de bananes ..
        150 grammes de sucre ..
        2 sachet de sucre vanillé
        2 oeufs de poule …
        1 sachet et demie de levure …..
        70 grammes de pépites de chocolat ..
        1 fond de verre d’eau de vie…
        10 cl de lait de vache …
        50 grammes de beurre …
        150 grammes de farinnes blanche …

        tu passes les peaux au mixeur électrique , en ajoutant le lait doucement et la gnole , tu fais fondre le beurre au bain marie ou denise , tu casses les oeufs de poule tu garde les blancs , dans un truc exprès tu mélange la farine le levure et les sucres ( avec un fouet) tu ajoute ton lait a peau de banane , tu fais des blancs d’oeufs de poule des oeufs en neige tu met quand ta neige est faite tes pépites de chocolat ,après tu mélanges avec le tout ( c’est fastoche ) , tu met le toutim dans un moule beurré a cake et tu le met dans le four allumer a 190°C ..des fois un peu plus un peu moins cela dépend du four ..tu laisse cuir entre 45 minutes ou plus …tu pique le couton quand tu sent la bonne odeur ( si ton couteau est propre c’est cuit ) ..comme cela demain tu mange du cake comme nous au petit matin fait maison …..hi!hi! ..a demain Dominique je file …c’est la pitance dehors en térasse après café plus et le liondor ..bises .GO!GO!

  11. Mince, on a pas bougé, on est toujours dans le chêne,
    les p’ tits potes, Dominique doit être en vacances et
    nos délires ici vont être modérés, faute de place, alors
    pour une fois, n’ écrivez que des choses intelligentes,
    de bon aloi aussi, bien pensées avant écriture, un peu
    comme je fais actuellement, car les temps sont de plus
    en plus difficiles et le Droit à l’ expression, lui, restreint,
    de par le Monde qui nous entoure .

  12. j »envoie mon bonjour de bon matin sous un ciel serein , le pantalon court et maillot sans manhes sont de rigueur pour supporter la chaleur qui nous donnes notre bonheur , j’ai remarquer que mes camarades et votre serviteur avance le pied en avant comme une escadrille les espadrilles de couleurs de carnaval , les belles chaussures légère en toile mèles leurs chamvre a la terre , aujourd’hui j’ai énormément d’occupation , du travail a l’horison , c’est finit de dire ohé! je suis un grand vieux qui porte des genoux qui se font la malle , en cette saison nous avons beacoups de travail pour que le domaine a une allure éxemplaire , aucunes mauvaises herbes sur une allée , chaques matin nous retournons les grains de gravier pour qu’il bronze de tout côté hi!hi! , certains coupes les branches de cyprès popur que leurs coupes soivent aux carrés , d’autres font les travaux de campagne et les allées pour que vue du ciel nos anciens surveilles notre dévouement et que nous perdurons nos traditions de toujours faire mieux que l’impossible et de l’impeccable.qui porte comme nom nickel-chrome…je vous souhaites a tous une éxélente matinée et je vous dis a plus quand mon travail sera terminer …bises a tous ……GO!GO!

  13. Un bonjour sous le soleil, le jardin bruisse et je vais planter un rosier, nouvel hôte du jardin, un Scentimental (type anglais) parfum capitreux, roses chiffonnées blanc rose veiné de rouge, une merveille ! ……. j’ai consulté le calendrier républicain, c’est le jour de la fougère, mais c’est aussi le jour de la terre ! les amis on attend Dominique au garde à vous…. à plus tard !

  14. Hello les filous de la filetta…Bon courage, Dominique! Je ne savais pas que Yannick était pyromane, mais je ne comprends pas à quoi vont lui servir ses allumettes! Monique, Je suis allée voir ce scentimental: somptueux.( pourquoi le c??) L’autre jour , j’en ai planté un provenant d’une commande de 3 rosiers anciens pour les bonnes oeuvres de l’école d’une petite; j’ai dû choisir entre Yolande d’Aragon, Cuisse de nymphe, L’Evêque; j’ai choisi le dernier ( presque violet..) ..Moult courses ce matin: ciel d’azur, et donc un poème de circonstance: Far-niente de Théophile Gautier, Premières Poésies
    Quand je n’ai rien à faire, et qu’à peine un nuage
    Dans les champs bleus du ciel, flocon de laine, nage,
    J’aime à m’écouter vivre, et, libre de soucis,
    Loin des chemins poudreux, à demeurer assis
    Sur un moelleux tapis de fougère et de mousse,
    Au bord des bois touffus où la chaleur s’émousse.
    Là, pour tuer le temps, j’observe la fourmi
    Qui, pensant au retour de l’hiver ennemi,
    Pour son grenier dérobe un grain d’orge à la gerbe,
    Le puceron qui grimpe et se pende au brin d’herbe,
    La chenille traînant ses anneaux veloutés,
    La limace baveuse aux sillons argentés,
    Et le frais papillon qui de fleurs en fleurs vole.
    Ensuite je regarde, amusement frivole,
    La lumière brisant dans chacun de mes cils,
    Palissade opposée à ses rayons subtils,
    Les sept couleurs du prisme, ou le duvet qui flotte
    En l’air, comme sur l’onde un vaisseau sans pilote ;
    Et lorsque je suis las je me laisse endormir,
    Au murmure de l’eau qu’un caillou fait gémir,
    Ou j’écoute chanter près de moi la fauvette,
    Et là-haut dans l’azur gazouiller l’alouette.

    • Yannick n’ est pas pyromane, il avait juste trouver de quoi coincer Dom …
      pardon, ses cleps dans la boîte aprés en avoir au préalable retirer les
      allumettes, pour l’ embuscade !
      Ne me faites pas dire ce que je pense, vous, OK ???
      Non mais !

    • Lorsque l’ on a un petit creux et comme aurait dit Sully,
      une cuisse de poulet et le dimanche, aurait été bien plus
      fameuse qu’ une de nymphe, nous sommes en France
      encore, savez vous, Mareria ?

    • Mareria, laissons tomber les cuisses et attaquons une série de 4 loukoums,
      juste pour tenir avant de partir en votre petit stage de remise en forme, car
      là-bas, enfin cela était chez moi, la nourriture était la même qu’ à l’ Hôpital,
      mais là j’ étais sur mes jambes et j’ allais déjeuner au dehors, histoire de
      récupérer bien plus vite, las de la déprime, j’ étais passé de 105 Kg à 91 Kg,
      vous savez, je ne me reconnaissais plus, mais mère femme et soeur, oui
      et me pressent toujours de revenir à ces chiffres là, mais attention, pianu
      pianu, il s’ agit bien là de ma santé, n’ est il pas ?

      • Oui Yannick, pianu, pianu…; et qu’en dit votre fille..Et en parlant loukoums, ma maison de correction ne sera qu’à 1km de l’endroit où l’on trouve de bons loukoums, et de l’autre où l’on trouve du vrai brocciu…
        Et oui aussi pour la page stagnante: mais il va sans doute bientôt pleuvoir demain, tout le monde profite du soieil, enfin presque. Klaus vous dira sûrement son opinion sur les tailles de guêpe….

    • A défaut de cuisse de mouche, que dire d’ une taille de guêpe,
      je sais ce n’ est que le coté masculin de la chose qui s’ exprime,
      pas vrai Klaus, au moins là, je suis couvert et par plus costaud,
      les fifilles, hi hi hi !!!
      Dites elle ne stagnerait pas, comme l’eau, cette page ce jour ?

      • Yannick la taille de guêpe…avant les femmes l’avait autant des rois avec les corset , depuis fort longtemps il faut dire merci a monsieur nutella , un sacré frérot a ces dames le ferrero …je rigole le pods des femmes et des hommes ne sont pas pareils …comme un sportif et un non sportif …un sportif musclé peut etre lourd et avoir aucunes graisses …comme il y a trois sortes d’ossatures ( os) léger , moyen , lourd , c’est simple pour savoir en qu’elle catégorie vous appartenez ( mettre une main autour du poignet si les deux doigts se touches ( léger ) 1cm moyen , de 2 a 3 cm lourd ..moi j’ai biern 3 cm , sans oublier qu’il faut pas oublier le bien portant qui est aussi bien que le poids idéal , j’ai toujours était lourd ( ossature et corpulence ) dur a porter tandis que moi jeune il m’arriver de marcher avec mon bardat ma rosalie les munitions et il m’arriver d’oublier le camarade malade ( je me comprend ) j’avais sur mes épaules …cela a été plus un handicap que autres ( pour le travail et la force non ) mais pour la vie civil oui , dans un bal ou une soirée pour une danse faut faire un choix attendre a la buvette qu’une fille arrive et que sa taille dépasse les 180 cm , très jeune je faisait la meme taille ( un peu plus ) 199 cm , on se tasse un peu , aujourd’hui 198 cm pile , a 16 ans et demie ma princesse de 16 ans faisait 188 cm ( hi!hi! ) donc elle était autant grande que belle , ( c’est comme si elle était encore a coté de moi ) c’est drole je sent parfois son odeur ( passons ) mon père était très grand comme ma mère frère et soeur aussi ( je n’aime pas trop en parler ) mes oncles et mes cousins aussi , mon grand-père était une montagne ..il pouvait pas entrer et conduire une voiture ( il avait une moto avec un side-car ..cela me fair rire je les revois encores ma grand-mère avait mis un pied dans le truc et la moto parter et hop les froufrous du jupon …je suis bavard comme a mon habitude ..

  15. coucou couroucou …

    Yannick .. j’ai fait lecture des commentaires comme je fais toujours , cela n’st pas passer dans les oerilles d’un aveugle et les yeux d’un sourd hi!hi! ….suite au régime hospitalier …et avec les causes de cette hospitalisation de 105 kilos j’étais passé a 91 kig , nous avons que 11 kilos de différence entre nous , je fais un petit 115 kilos habillé de ma peau , c’est les loukoums hi!hi, jeune je faisait vers les 108 kg , l’indice de masse corporelle ne marcher pas pour moi car j’avais beacoups de muscles , de nos jours malgré mon age je fais toujours du sportt en salle ( traction un peu , lever de poids et abdomino et du rameur ) , jeune c’était énormément de sport ( de la course a pied aux autres réglementaires et ceux de salles ) , aujourd’hui je fais peux mais tous les matins avant mon arrivée ici , un peu de marche ..juste histoire de garder la forme , je ferais piscine quand elle seront remplis de bière ou d’eau de vie ..je suis pas un poisson ………….

  16. demain je suis de repos , je vais me reposer un peu , le matin je serais parmis vous l’après-midi au bord de l’eau a regarder le fil des remous dans l’étang par les poissons aux écailles de zéphyrs et yeux de rubis , près de l’eau assis près du rivage a l’abordage des confiseries de ma musette , je sais pas si je vais évcouter la chanson de jonasz …on allait au bord de la mer…alors on regardait les bateaux , on suçait des glaces a l’eau, on avait le cœur un peu gros, mais c’était quand même beau…les pieds dans l’eau les arpions donner en pâture aux sirènes et aux déferlantes de posséidon , qui sait un livre de poèsie qui me donne plus de sourire et de joie , des poèmes qui sonne le matin et s’endort avec la lumière de la lune , sans oublier le meilleur des compagnons des poissons le chat , pourquoi pas vous écrires un de maurice carême qui est doux comme un coulis de crème …………le chat ouvrit les yeux , le soleil y entra , le chat ferma les yeux , voila pourquoi le soir , quand le chat se réveille , j’aperçois dans le noir , deux morceaux de soleil….maurice, tu pousses le bouchon un peu trop loin , un chat qui emprisonne le soleil dans ces yeux , et le nuit il garde la lune hi!hi! …

  17. Hello je reviens de la bibliothèque sous un vent de chien… pourquoi dit-on un vent de chien, quand il y a du vent c’est pour tout le monde pareil, ce pauvre animal est bien mal traité ! aujourd’hui c’était le jour de la terre et qu’avez-vous fait pour elle ? moi j’ai mis carrément les mains dedans à arracher une mauvaise herbe par ci par là, c’est la fête des pâquerettes et des pissenlits, plus on les arrache et plus ils repoussent.
    Je vois ici qu’il est question de minceur, de la cuisse de mouche à la taille de guêpe, moins poétiquement, avant on disait « passer entre deux affiches sans les décoller », ce qui me semble le comble de la minceur. J’aime les « combles » en voici quelques-uns :

    « Quel est le comble pour un charcutier ?
    Epouser un boudin !

    Quel est le comble d’un démineur ?
    De se faire inviter à une boum !

    Quel est le comble de l’extra lucidité ?
    S’installer comme horticulteur pour pouvoir lire dans les pensées

    Quel est le comble du pyromane ?
    Brûler sa vie par les deux bouts avant de se faire incinérer

    Quel est le comble du dragueur sur Internet ?
    D’avoir toujours une souris sous la main

    Quel est le comble d’un avion ?
    C’est d’avoir un anti-vol

    Quel est le comble d’un menuisier ?
    Déposer plainte au parquet  »

    Avec l’aimable participation d’internet ! …. les amis, nous sommes passés de Germinal à Floréal, c’est la crise des éternuements, chacun se met au diapason, c’est une mode annuelle, les pharmaciens de frottent les mains au dessus du tiroir caisse. Pour Darie si elle nous lisait, j’ai mon malus en fleurs, un parasol superbe de blancheur et cœur rose, et je vois des dizaines d’abeilles au travail, je ne sais pas où elles vont faire leur miel vu qu’il n’y a pas de ruches aux alentours mais c’est bien agréable de les voir toutes au travail.

    • Le comble du pilote, descendre de son avion pour pisser sur le mur du son .
      Mais j’ ai bien plus intellectuel, si si, on est sur un Blog tout de même !
      Certains doivent connaitre …
      A un touriste français demandant son chemin dans la Capitale belge,
      il lui fut répondu de manière explicite, qu’ il était bien à Bruxelles, xelles …
      Et à celui ci, qui s’ interrogeait sur la signification, le belge lui conta,
      que se promenant dans le Sud de la France, on lui avait bien dit à lui,
      qu’ il était bien à Tarascon, con …

      • un belge achète pour partir en vacances un gamping-car , une voiture de gendarmerie circule sur l’autoroute et les deux militaires aperçoivent un homme qui pousse son camping-car immatruculé belgique sur la bande d’urgence , les gendarmes s’arrètes et lui demande ..bonjour monsieur vous avez un problème c’est quoi la panne , non répond le belge c’est un véhicule neuf il est pas en panne le concéssionnaire m’a formuler que pend ant le rodage je devais rouler a 90 km/h et vous le poussez un peu sur l’autoroute …c’est ce que je fais méssieurs les gendarmes ……GO!GO!

      • c’est un belge en vacance a londres qui rencontre une superbe anglaise, après un moment d’hésitation il se décide a l’accoster et lui dit:en souriant , chère madame je serais très heureux d’avoir avec vous un rendez vous pour demain matin ….
        la belle anglaise lui répiond d’une voix sec ( Never !)
        le belge lui répond ( Never. Never et demi )………..

  18. bon c’est l’heure de la l’apéro térasse et après le festin du soir ( j’ai très fain ) je suis fort fatiguer a 21 heures je serais déja sous le drap , demain je serais présent …reposer et calme comme l’ouragan hi!hi! …passez une bonne soirée ……..bises tous …..je file ……GO!GO!

  19. j’ai pris mon café avec ma petite goutte et mon biscuit au miel …je suis trop fatiguer pas la force d’aller blaguer en térasse avec deux ou trois blagues histoire d’avoir le rire pour m’endormir , mes yeux comme celui du chat j’ai enfermer un peu de soleil pour les ouvrires la nuit dans ma chambres pour éclairées mes rêves , je vous souhaites une bonne nuit ……….bises ….GO!GO!

  20. Hello, je vois que « les combles » vous ont comblés d’aise, si, si …. moi j’en ai un qui est rigoureusement vrai, vous connaissez l’opération « semainier » des personnes âgées, un petit coup de pouce pour les aider c’est peu de chose. Comme je voyais qu’ une certaine boîte de suppositoires durait longtemps j’ai pensé que Pauline (c’est le nom de la nouvelle doyenne !) les oubliait…. je lui en parle et là, stupéfaction, elle me dit : – « puisqu’ils sont chers et déremboursés (les suppos) je les récupère une fois sur tout puisqu’ils n’ont pas fondu..!. » ….sans commentaire mais effectivement cette boite coûte près de 6 euros ! ce que j’ai ri, mais alors, ce que j’ai ri ! … et il y a toujours le comble de la propreté qui est un vieux « truc » de nos grands pères, cracher sur ses chaussures pour les faire briller ! bises !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s