l’ Œillet 

L’ Œillet, Dianthus, œillet commun ou œillet girofle est le héros du jour dans le calendrier républicain.  Selon sa couleur, blanc rouge rose-chair, on lui attribue un message différent , l’ amour, la fidélité, l’ innocence, mais c’ est une fleur qui aux dires de certains ne doit pas être offerte parce qu’ elle porte malheur . Holbein portrait de Georg Gisze « L’oeillet est une fleur très prisée de la peinture occidentale. Il est possible de recenser pléthore de portraits à l’oeillet, à la fois des portraits masculins et féminins. L’oeillet en peinture, en règle générale, indique que le modèle qui tient la fleur en main (ou bien pose à côté) va bientôt se marier. C’est donc une promesse d’amour et de loyauté évoquée ainsi par le végétal. » Ce portrait par Holbein de Georg Gisze annonce les prochaines fiançailles du jeune homme .

L’ œillet dans les peintures religieuses à un sens symbolique. Il représente la crucifixion ; figurant dans une scène de Vierge à l’ enfant, il annonce le destin du Christ.
En effet, les larmes de Marie devant la Croix se transformèrent en œillets en touchant le sol et aussi le fruit de l’ œillet a une forme analogue à un clou et symbolise la couronne d’ épines.
Ainsi cette œuvre de Raphaël, « la Vierge aux œillets » .image

Enfin, l’ œillet est également présent dans les natures mortes et vanités.

IMG_0104

Sachant que les cerises symbolisent le sang versé du Christ, on peut alors supposer que cette nature morte à l’ œillet rouge et fraises des bois de Jacob van Hulsdonck, a une portée religieuse .

Et voici une œuvre de Jean Siméon Chardin , nature morte au panier de fraises, d’ inspiration proche.

  

Publicités

26 réflexions sur “l’ Œillet 

  1. bonjour le monde …

    j’ai souvent écouter dans le langage des fleurs que le bel l’œillet définit l’amour , le blanc neige la fidélité et passion , de la fleur a l’œillet porte chargeur a celui qui guide le lacet de chaussure de bâche de ceinture et pour sac a main de femme , ne pas oublier que la taille du lacet dépend du nombre d’oeillets sur votre chaussure …. des oeillets de toutes les couleurs de la chine et d’ailleurs nous donnes de belles senteurs pour notre bonheur , j’oublie pas dans la poèsie l’oeillet du poète et ces lettres de noblesse ….

    je vous souhaites a tous une bonne journée d’été le sourire sous les rayons de soleil …GO!GO!

  2. Jolie page en l’honneur de l’oeillet, le petit oeil; et belles peintures; j’ aime beaucoup les tableaux de Holbein, et de Raphaël, où l’enfant Jésus n’a pas l’air mièvre. Ma préférence va aux tout petits oeillets.et et aux oeillets de poètes; on offre moins les grandes fleurs, tenues par une armature de fer.
    .Paul-Jean TOULET dans ce poème évoque les petits oeillets sauvages.?
    L’immortelle, et l’oeillet de mer

    L’immortelle, et l’œillet de mer
    Qui pousse dans le sable,
    La pervenche trop périssable,
    Ou ce fenouil amer

    Qui craquait sous la dent des chèvres,
    Ne vous en souvient-il,
    Ni de la brise au sel subtil
    Qui nous brûlait aux lèvres ? (Contrerimes)

    Bonne journeé tous, bons préparatifs, Yannick!

    • Merci à vous Mareria, ils ont déjà commencé même, c’ est fou ce à quoi
      l’ on doit penser avant de partir, comme je le dis souvent, vivement la retraite,
      pour avoir en deux logis, exactement le mêmes effets, afin de s’ en aller les
      patounettes dans les poches et le sac à zigoto juste sous le bras, histoire
      de ne pas perdre son temps à la dépose et reprise du bagage !

  3. Bonjour tous , Klaus , le second debout , après Dominique bien sûr …
    Quelle belle page intéressante . J´ai consulté wiki , car je me demandais quel était le monument dans l´angle du tableau  » La Vierge aux œillets  » . C´est une ruine qui symbolise la fin du monde païen , pour faire place au monde chrétien . Cela doit vous faire penser à quelque chose .
    Mais tant que c´est un symbole sur un tableau ( très délicat au demeurant , j´aime bien cette expression .. ) , ce n´est pas inquiétant .
    Il n´y a pas que les œillets du poète , il y a aussi les poètes des œillets ! La preuve …
    -L´ŒIL ET L´ŒILLET-
    L’œillet grenat et l’oeillet mauve
    Dans la chambre des jours heureux
    De leur parfum font une alcôve
    Pour mon amour dont l’œil est bleu.

    L’œillet grenat et l’oeillet rose
    À l’heure où le baiser se prend
    Parfument la main que je pose
    Sur mon amour dont l’œil est grand.

    Si de mon amour l’œil est triste
    L’œillet mauve et l’œillet grenat
    En leur parfum qui tant insiste

    Raniment l’heure qui sonna
    Et le geste qui vient se rendre
    À mon amour dont l’œil est tendre.

    (Louise de Vilmorin, L’alphabet des aveux, 1954)
    Elle a donné son nom à une rose , mais à un œillet ? je ne sais pas …
    Cette hécatombe des antilopes saïga est bien triste . Les oiseaux des steppes sont sans doute aussi menacées . Il existe des espèces uniques là-bas . J´ai vu cela sur un livre spécialisé sur les espèces de ces régions . Les activités humaines viennent à bout des espèces animales .
    Bonne journée . L´été est à nos portes .
    Ce n´est pas la canicule , mais cela en prend le chemin .

  4. Une bien belle page illustrée pour ce héros du jour qu’est l’œillet…il demande souvent une boutonnière et son parfum est entêtant. Quelle grâce dans ce tableau de la vierge à l’œillet de Raphael, par contre l’œil mauvais de ce jeune homme annonçant ses fiançailles ne me dis rien qui vaille ! quel sombre regard ! toutes les fleurs sont belles, il y en a que l’on aime plus ou moins, je peux dire que je n’aime pas les œillets ni leur parfum, cela remonte à l’enfance et je ne saurais dire pourquoi, je n’ai pas d’explication. Comme Mareria, j’aime les œillets nains qui décorent joliment les bordures un peu vertes.
    Nous avons « La dame aux œillets » de Cronin, qui n’est plus lu aujourd’hui, c’était de la belle écriture, nous avons aussi un joli poème d’une dame tout aussi jolie mais qui toussait beaucoup, c’est Louise de Vilmorin, le premier amour de Saint Exupéry :

    L’oeillet

    L’œillet grenat et l’oeillet mauve
    Dans la chambre des jours heureux
    De leur parfum font une alcôve
    Pour mon amour dont l’œil est bleu.

    L’œillet grenat et l’oeillet rose
    À l’heure où le baiser se prend
    Parfument la main que je pose
    Sur mon amour dont l’œil est grand.

    Si de mon amour l’œil est triste
    L’œillet mauve et l’œillet grenat
    En leur parfum qui tant insiste

    Raniment l’heure qui sonna
    Et le geste qui vient se rendre
    À mon amour dont l’œil est tendre.

    (Louise de Vilmorin, L’alphabet des aveux, 1954)

    Matin splendide, je cours au jardin ! une pensée pour le rat rose prêt à l’embarquement !

    • Bonjour Monique , nous avons eu la même idée : ) Ce n´est pas grave , le poème est si beau .
      Je croyais que Louise de Vilmorin était le grand amour de André Malraux . Mais de tous les deux peut-être ? L´embarquement pour Bastia-Poretta n´a lieu que les vendredis , crois-je me souvenir ? Le topu corsu nous a baladés toute la semaine . On ne sait plus quoi ni caisse …pardon … ni qu´est-ce ( c´est un calembour comme il les aime : )) On sait la destination , en tous cas ! Cap sur Capicorsu ! GO-GO … pas de temps à perdre !

  5. je suis un œillet par fidélité l’arôme de l’amour une fleur au parfun divin dans le jardin , les rayons du soleil me donnes la couleur d’un roi a parfumer les reines d’un soir , me voila beauté que je promène qui brise les chaînes de larmes par un océan fleuri de bonheur et de joie , la douceur sous la chaleur donne a mon coeur beaucoup de tendresse de mes pétales en sort des songes poétiques comme une aude déesse au senteur d’ivresse , je profite de l’instant tout simplement dans le présent car ma vie n’est pas dans l’éternel je suis une belle de jour comme de nuit pour le souvenir infini , ma couleur pétillante sonne comme une mélodie d’amour qui ravis les indécis de la vie a coeur meurtri ……..GO!GO!

    a bientôt ou plus tôt, car il vaut mieux plus tôt que plus tard………

  6. écrire pour autrui et pour soi donne de l’étincelle dans une lumière de diamant éternel , vivre sa vie comme une fleur douce et délicate dans des rêves profonds sans jamais toucher le fond , avoir des songes de jour comme de nuit c’est de la poèsie qui fait fuire l’oublie , la fleur a coeur de velours et pétales de soie rayonne au firmament sur la plaine et au-delà , la vie sous le parfum des fleurs sont comme le désir au soupir d’une fée dorée qui viendrait déposer par battement d’ailes dans les jardins pour leurs donnés un visage divin …GO!GO!

    je termine avec george sand ……les papillons ne sont que des fleurs envolées un jour de fête ou la nature était en veine d’invention et de fécondité…bonne journée ..

      • On est Jeudi, je battais juste le rappel pour le raton et … Conscience …
        je ne tiens pas à louper l’ avion sans eux, c’ est pour cela que je les
        coince une journée avant et dans le sac, pour en définitive, les avoir
        sous la main, ils sont assez turbulents, imprévisibles même, vous
        savez ?

      • Des bains de pieds !!!!!
        Dites vous vous croyez dans la Manche, Darie ?
        Chez moi, on s’ y trempe et en son entier, sans
        trop de réflexion, un peu comme un poisson
        dans son acquarium, puisque je vous le rappelle,
        c’ est de la  » grande bleue  » aux eaux cristallines,
        qu’ il s’ agit et non une nouvelle fois, de celle,
        grisounette et vaseuse, dans laquelle lorsqu’ on
        trempe le pied, on ne voit même plus ses orteils,
        non mais !

      • Hi hi hi … même si je le faisais en chantant, je ne vendrai pas un seul disque, Monique !
        Mais oui, mieux vaut se dire au revoir, car avec les impondérables, comme Klaus dirait,
        on ne sait jamais …
        Alors les virtuels, Dominique, Monique, Darie, Mareria et Klaus, bon séjour sur ce Blog
        dépourvu de ratounet rose et acolytes, durant 3 semaines, profitez en pour élever un
        peu son niveau culturel, car avec ceux ci présent, j’ en conviens, il en prend un coup !

  7. Trois semaines en Corse …. Topu corsu va vivre  » Plus belle la vie  » en direct et en live .
    Il a dû le mériter d´une vie antérieure de dur labeur , c´est certain !…
    Et pendant qu´il nouait son baluchon au bout d´un bâton , j´ai pris une magistrale gamelle sur mon entrée . Booommm à la renverse . J´ai failli me fêler le coccyx une seconde fois , ce qui fait très mal … Maintenant aussi , mais pas de casse , ouf !
    Il y a des gens qui partent en vacances , au soleil de la Méditerranée , et il y a des gens qui
    s´emmêlent les pieds et dégringolent sur le pavé … C´est comme ça … : )

  8. il va partir avec le sourire et l’ œillet blanc à la boutonnière pour conjurer le travail , il rejoint comme napoléon son île pour se corsifier a l’ombre d’un châtaignier les yeux droit sur le bleu azur a écouter les vagues s’ émoussées sur de beaux rivages , comme il n’est pas blairon ni blaise il ne citera pas les mots de cendras , tu est belle que le ciel et la mer , quand tu aimes il faut partir , quitte ta femme quitte ton enfant , quitte ton ami quitte ton amie , quitte ton amante quitte ton amant , quand tu aimes il faut partir , le camaratu sous son air pointu dans sa vallise linge et famille pour l’infini au loin là-bas vers ces racines , partir vers un nouvel horizon couper les ponts comme l’oiseau dans de blancs nuages , une prise de conscience sans nuance sans recherche de soi-même juste partir tout simplement voilà son désir et son plaisir , partir pour mieux revenir partir vivre des moments d’allégresse a s’étouffer de grand bols d’air frais et laisser fui soucis et anxiétée , il y en a qui se posent questions et se disent qu’il faut prendre l’avion ou le train ou la voiture , lui il préfère s’agripper a une toile de soie d’un cerf volant pour garder sa part d’enfant a la peter pan , camaratu se dit tout bas sa peau et si douce elle a des yeux si bleu qui font sortir ces cheveux blancs elle n’attend que moi , il parle de la mer bien sur elle qui balance les enfants come une maman en comptine d’un vent marin et fin , je n’ai plus rien a dire ni a redire ce qui me chagrine le plus c’est que je sois pas du voyage pour cette belle balade festivale , bonnes vacances camarade à bientôt avec le visage coquelicot ……..GO!GO!

    a bientô tous je file cascader sous l’eau histoire de nager une brasse coulée sans bouée ……..bises …

  9. Je ne suis pas très sensible aux tableaux représentant des natures mortes , mais je les examine quand même , et je trouve que le verre d´eau , ainsi que la pêche , de Jean Siméon Chardin , sont très bien rendus . On voit même le reflet des fraises sur le bord du verre . Et le bas du verre , qui présente des rainures , montre que c´est un verre Arcopal . Ah-ah , je plaisante , mais quad même , il y a ces raisonnes typiques … Petite pensée pour la famille topi qui vont peu dormir cette nuit …

  10. Hello les potes comme dirait l’ami rose, moi j’aime bien les natures mortes, terme que je n’ai jamais bien compris car, dans un tableau, même les personnages sont morts ! rire ! « nature morte » ensemble d’éléments inanimés » et pourtant on dit que les choses ont une âme, allez donc comprendre…… mais le terme est seulement du XVIIe siècle !!! les personnages peints sont aussi des êtres inanimés ! heureusement d’ailleurs car si certains se réanimaient, mon dieu !!!! sans plaisanter, il y a de très belles natures mortes, tellement vivantes que l’on tend la main pour toucher. Darie, un verre Arcopal ? pas possible, je pensais à un verre à moutarde Maille, car il n’y a que Maille qui m’aille (délocalisée la moutarde et elle nous est montée au nez !!) ! donc ce verre, même pas du pyrex ? la pêche, est-elle d’Espagne ? pour les cerises, je pense à des bigarreaux, les seules à avoir toutes un asticot blanc dedans ! c’est authentique ! finalement, c’est très marrant une nature morte. Un jour j’ai vu des grappes de raisin brillantes de rosée, ah, la frustration de regarder sans toucher, pour peu j’aurais croquer dans la toile ! certainement un peintre adorateur des » vignes du seigneur » qui, comme on se le rappelle, est un vieux film avec Fernandel et Evelyne Dandry, la fille d’André Dassary, oui, « Ramuntcho » lui-même qui a eu quelques faiblesses de parcours malgré une voix d’or….. mais tout finit par des chansons, je sais c’est un peu tiré par les cheveux mais il me fallait bien retomber sur mes pieds. Bonne fin de soirée à tous, demain j’ai de la famille sous 32° de canicule, ce que je vais souffrir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s