Chariot

Le 18 juin est le jour du chariot dans le calendrier républicain. 

 « La Grande Ourse est la troisième constellation du ciel par son étendue. Elle contient le « grand chariot » ou « grande casserole », l’un des astérismes les plus connus de l’hémisphère nord. Elle est très facilement reconnaissable par la forme de casserole que composent ses sept plus brillantes étoiles. »

Publicités

70 réflexions sur “Chariot

  1. Bonjour tous; il est vrai que cette page est, non pas seulement un dérivatif, mais une manière de construire quelque chose de positif, étant donné notre impuissance actuelle face à ce qui se passe (dont je ne vois l’équivalent que dans les événements tragiques de l’Histoire); essayer de cultiver la joie fait du bien.
    Bien sûr, au sujet du chariot étoilé, les vers de Rimbaud viennent à l’esprit:
    « Mon unique culotte avait un large trou.
    – Petit-Poucet rêveur, j’égrenais dans ma course
    Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.
    – Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou //
    Et je les écoutais, assis au bord des routes,
    Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes
    De rosée à mon front, comme un vin de vigueur ; »
    Mais j’ai pensé en premier lieu au negro spiritual  » swing low sweet chariot », dont voici les paroles initiales ( autour de 1862):
     » Swing low, sweet chariot
    Coming for to carry me home
    Swing low, sweet chariot
    Coming for to carry me home

    I looked over Jordan and what did I see
    Coming for to carry me home
    A band of angels coming after me
    Coming for to carry me home

    If you get there before I do
    Coming for to carry me home
    Tell all my friends I’m coming too
    Coming for to carry me home

    Sometimes I’m up and sometimes I’m down
    Coming for to carry me home
    But still my soul feels heavenly bound
    Coming for to carry me home  »
    Les versions en sont multiples, et voici celle de Louis Amstrong; https://www.youtube.com/watch?v=yP1STtimU8k . Elle réchauffe le coeur!

    • Bonjour Mareria, j’ ai pensé aussi à « Chariot » interprété par Pétula Clark et aussi la musique de Vangelis pour le film « Les chariots de feu ».
      Cultiver la joie et la bonne communication est une manière de garder le cap.

    • Bonjour Mareria, il y a des negro spirituals qui parlent de chariots, dans son livre « Fleuve profond sombre rivière » Marguerite Yourcenar traduit ces chants profonds des esclaves noirs…. j’ai ce livre en poche, je vais essayer de le retrouver !!! un que j’aime particulièrement c’est Ol’ Man River, le plus connu. Je suis allée un jour à la Sainte Chapelle pour écouter un concert de Gospels, j’en suis sortie toute retournée, ce sont des chants qui parlent et ne peuvent laisser indifférent. Enfin, il pleut !

      • Bonjour Monique, ce sont des chants émouvants et « historiques »; j’aime bien aussi la voix grave de Paul Robeson qui interprète « Swing low »; j’aime beaucoup aussi  » Amen ». Il faut dire que c’étaient 2 des 4 titres du 45 tours que la chorale d’étudiants dont j’ai fait partie 1 an avait enregistrés; je la suivais de près et de loin car elle a duré 5 ou 6 ans, ne chantant que des negro spirituals: un chef très expérimenté, des musiciens à la hauteur, un choeur nombreux, et 4 ou 5 vraies voix de solistes sublimes ; le succès était réel;et j’ai fait partie de l’expédition Rennes- Marrakech, en car pour chanter au Maroc…

  2. bonjour ,

    je n’ai pas l’oeil de nostradamus en ce 18 juin dans une lunette en laiton brillant a regarder les étoiles sans le ciel , je ne suis pas de saint-rémy de provence non plus apothicaire voyant l’avenir dans une boule de cristal ou dans du marc de café ou un reste de pastis encore moins dans un château de cartes en échafaudant des théories mystiques a piqures de moustiques , sans oublier a l’heure que j’écrit mon commentaire la lune a plier bagage les étoiles sont en chine le soleil brille au firmamant sur la provence , j’ai des casseroles sur les chariots la grande ours le petit ours la brouette , en astérisme et ces figures dessinées par des étoiles brillantes suspendues dans l’immense toile noir comme je suis pas un oracle moi je ne vois que le petit ourson guimaunve et chocolat noir haribo , je sais qu’en typographie le mot astérisme désigne le symbole composer de trois mousquetaires astérisques et obélix placés en triangle qui donnne le début d’une phrase , je n’ai nul besoin de carte géographique pour trouver le nord j’ai les points cardinaux en évêché dans mon corps , c’est pas une rose des vents que je possède en moi mais une cote de porc qui gravite avec une poêle autour de mon estomac qui me donne la direction du chemin a suivre , j’ai toujours était très fort en marche d’orientation avec cartes ou sans et boussole , c’est un défi mentale et pour moi un défi de fringale , mon estomac a du nez , c’est un roc , c’est un cap , que dis-je c’est un cap , c’est une péninsule pour que jamais je me casse la figure la nuit comme le joure et finir en confiture l’estomac dans les talons écraser par la semelle de sandales spartiate …..

  3. bonjour Dominique ………….(mareria.)………..très belles photos de blanc et bleues , j’ai pas regarder le doc sur la 7 , la N’drangheta calabraise je connais par lecture et film comme les autres mafia , les trafics en allemagne comme ailleurs , cela s’implante l’argent apporte l’argent , la côte d’azur et monté-carlo et monaco ( sourdine ) pompe a fric des mafia , je suis contre ces genres de famille et sur ce qui touche la drogue trafic en tout genre d’enfant en passant par les femmes et du styllo a bille …je crois bien …j’en suis sur dans ma vie j’ai fait pas que du bien ( enlever des vies et autres ) mais je n’ai jamais fait de vol ni fait du mal pour mon besoin personnel ou m’enrichir , mis a part a 17 ans l’acte qui m’a conduit ce que je suis aujourd’hui …..

  4. Bonjour la compagnie de ce 18 juin, je suis aussi à l’appel mais de la poésie ! le mot chariot, appelé « tombereau » durant l’exode de la seconde guerre mondiale, et ses étoiles a inspiré deux chanteurs, qui se souvient d’André Peyron ? j’ai ce précieux 45 tours car André Peyron n’a pas fait carrière, il a choisi, en homme simple, une autre voix (je crois qu’il a été maire d’un village) voici son tube « la grande ourse » :

    « As-tu vue la Grande Ourse et son chariot d’étoiles
    Qui roule sur la nuit sa charge de frissons?
    Et connais-tu la joie du soleil qui étale
    L’argent de la cascade et l’or de la moisson?

    Connais-tu, mon amie, le miel du chèvrefeuille
    Et la saveur des foins et l’odeur des sentiers ?
    Qu’un vent de quelque part, le soir, caresse et cueille
    Après la pluie d’été pour t’en faire un bouquet?

    As-tu remonté l’eau pour en trouver la source
    Aux perles des rosées. as-tu taillé miroir ?
    Et vu sur les rochers l’ombre de la Grande Ourse
    S’enfuir devant le jour, complice du renard ?

    Avec ces presque riens je te ferai baptême
    De ciel, de vent, et d’eau je te ferai présent
    Les oiseaux t’aimeront avant que tu les aimes
    Et si tu tends la main ils nicheront dedans.

    Quand tu auras passé la porte des étoiles
    Lumière éclairera peut-être ton chemin,
    Alors Le vent de mon pays gonflera ta grand voile
    Et la Grand Ourse, alors, te prendra par la main….. »

    il y a aussi le grand succès des hits parades, « Chariot », chanté par la pétulante Pétula Clark :

    http://www.youtube.com/watch?v=d-hSjmQMZws

    Enfin il pleut ce matin, le bonheur pour cette sécheresse qui sévit sur le Nord. A plus tard !

  5. j’ai aperçu une Marie , que je salut , j’ai juste vue les mots en rital peccato ( qu’el dommage et bacio bisous ) , pour taquiner si Marie est au brésil elle doit se trouver en haut du mont corcovado au pied d’o cristo retendor , je taquine bien-sur c’est plus fort que mou …mes oreilles d’ âne me pique et mon petit diable m’oblige que voulez vous je ne suis qu’un bardot ……si tu vas a rio , n’oublie pas de monter là haut , dans un petit village caché sous les fleurs sauvages , sur le versant d’un coteau , c’est a madureira tu verras les cariocas
    sortir des maisonnettes pour s’en aller a la fête des sambas..si tu vas a rio ni va pas en vélo …

    • Arrêtes ton char , César ! Klaus , bonjour , je taquine mais c´est chacun son tour .
      Bonjour tout le monde . C´est parti sur les chapeaux de roue ,,, du chariot . Nous ne sommes pas pressés non plus d´arriver à la fin de la journée , on a le temps …
      A propos de char , voici un court poème de René Char , qui aimait bavarder avec vous , Klaus ,
      n´est-ce pas ?
      -VENASQUE-
      Les gels en meute vous rassemblent,
      Hommes plus ardents que buisson;
      Les longs vents d’hiver vous vont pendre.
      Le toit de pierre est l’échafaud
      D’une église glacée debout.
      de René Char ( 1907-1988 )
      Et justement , l´échafaud , on y allait en charrette … Une triste période , mais c´était le passage obligé vers la démocratie .
      Plus prosaïquement :  » On ne fait pas d´omelette sans casser d´œufs  » .
      Des courses à faire , le châââr ( comme on dit au Quebec ) et mon chauffeur m´attendent , à bientôt . Tiens… un bout de rayon de soleil apparait !? Serait-ce enfin un temps de juin ?

      • Darie vient en char a venasque ville du vaucluse hi!hi! …j’ai bien connu René char a L’Isle-sur-la-Sorgue …j’ai souvent discuter a l’ombre d’un arbre dans le parc gautier a 100 mètres de la maison ou le poète est née , ce parc se trouve au cœur de la ville a coté de la cité char et de l’école René char ….c’était merveilleux de parler avec cet homme de poèsie ou autres ..il y a un musée dans cette ville avec des désacords avec la ville et la famille ..le musée a porter son nom et puis négatif …le fric et parfois plus riche que la poésie …

      • Hello Darie, René Char poète et grand résistant, un homme comme on n’en voit plus guère…. ce qu’il a aimé son pays ! je ne crois pas qu’il serait fier de ce qu’il devient.

  6. je vais aller casser la croûte , du jambon cru du saucisson de la sobrasada avec un – écrasée de pomme de terre a huile d’olive et fleur de thym sans oublier le pain le fromage et la bière , qui sait un peu de rab en (ram) pour ma pomme d’ (a dan ) , je file vite fait rapide comme une filante étoile en chariot passer a la casserole ces délices avec malice ……..bises ..

  7. je possède la vue et l’estprit d’ulysse qui a fait de très beaux voyages avec des homère , sur le pont de l’argos a regarder les étoiles pour qu’elles me guide vers ma destination et pour contrarier les dieux , nul besoin de zeus pour élairer mon chemin nul besoin de poséidon pour naviguer comme le poisson , je préfère jouer aux boules sur un terrain vague que de suivre du regard les boule de plasma qui gravite en équilibre hydrostatique sous une action de deux forces qui s’opposent , c’est des étoiles de sous-bassement de maison de la cave au grenier qui évite toute pression cinétique pour ne pas finir en étoile de mer avec les sirènes , je n’attribut aucuns noms ‘aux formes qu’elles dessinent dans le ciel je ne suis pas Friedrich Wilhelm Bessel a regarder l’oeil dans la lunette de Joseph von Fraunhofer., j’ai pas usé mes fonds de culotte sur les bancs de l’école comme vous mes jolies dames et encore moins mis les pieds dans un immense amphithéâtre universitaire , j’ai plus l’esprit en moi du phacochère pumba …si mon camarade suricate timon me demande ….klaus c’est quoi …mouiiii …tu t’es déjà demandé ce que c’était que ces petits points brillants la-haut …c’est pas la peine que je me le demande je le sais fort biern ….. oh.et bé c’est quoi alors des lucioles genre de ver qui reste collé sur cette espèce de machin bleu marine … mais que non …..moi qui pensais que c’était des bulles de gaz qui brûlaient a des millions de kilomètres de nous …. klaus a part le gaz y’a pas grand chose qui t’intéresse……. Hakuna Matata…. Hakuna Matata…..

  8. si vous liez les articles sur René char il y a des contres vérités ( je connais fort bien le névons ) comme le parc gautier a l’entrée il y a un descendant des gautier ( sa belle villa a deux portail peint vert armée et une jeep garer devant ) avec l’insigne de la grenade a sept flammes , c’est un ancien officier de la 13e demi brigade de légion étrangère., c’est venant casser la graine avec lui que j’ai connu le poète , René char a passer son enfance aux névons ( devenus cité char ) a coté cela s’appelle toujours les névons , sur les livres docs ils disent toujours une grande vaste demeure familliale au milieu d’un parc , ce n’est qu’une belle maison de maître , non une grande batisse mais une petite batisse sur trois petits étages ( type château ) le parc pas si grand que cela car il y a la sorgue sur chaque coté , lisez la jouvence des névons … je finit avec cela de char …l’éclair me dure la poésie me volera de la mort….

    • Aussitôt dit, aussitôt fait, Klaus!
      Jouvence des Névons (René Char)
      Dans le parc des Névons
      Ceinturé de prairies,
      Un ruisseau sans talus,
      Un enfant sans ami
      Nuancent leur tristesse
      Et vivent mieux ainsi.

      Dans le parc des Névons
      Un rebelle s’est joint
      Au ruisseau, à l’enfant,
      A leur mirage enfin.

      Dans le parc des Névons
      Mortel serait l’été
      Sans la voix d’un grillon
      Qui, par instant se tait.

      (René Char)

  9. Les commémorations de la bataille de Waterloo ont commencé sur TV5 . Le raton rose aurait pu faire les bons commentaires , mais il char-rie sa palengrotte dans l´eau fraiche . Il char-rie un peu de me laisser commenter tout seule les épopées napoléoniennes … Même pas un Bernadotte à portée de main …. Des descendants des  » Grognards  » sont présents .
    Heureusement , il ne pleut pas , mais le ciel est sombre . Le temps semble morne : ) mais il y
    a une bonne ambiance fraternelle , j´attends la fanfare après les beaux discours …

      • Non Klaus , je ne suis pas grognarde ( pas Madelon non plus pour servir à boire . C´est self-service à la maison : )) Mais je suis grognon , il pleut et la Midsommar approche , les mauvaises herbes poussent à qui mieux-mieux , et les limaces envahissent le jardin comme des soldats sur un champ de bataille . Manquerait plus qu´on fête Trafalgar !…
        Quand va-t-on fêter Austerlitz ? non mais … et Iéna aussi .

    • Darie, pour une commémoration nous fêtons une défaite, c’est le choix la nouvelle France ! voilà ce que les téléspectateurs retiendrons de cette reconstitution historique, certes fastueuse en costumes et décors, une vaste défaite, mais c’est occulter les grandes victoires napoléoniennes et le personnage unique que fut Napoléon, oui, Yannick aurait fait un commentateur et un guide hors pair. J’ai fait un commentaire sur le canard, je suis étonnée, il n’a pas été refusé…. Ici, pluie bienfaisante pour le jardin, les arrosoirs sont en grève !!!

  10. la suèdoise …camaratu ratus a courtus pattus est en train de sucer une glace poire belle hélène…et comme ratus est souvent grognard hi!hi! la serveuse a mis double portion de nappage de sauce au chocolat et de glace a la vanille avec deux cerises rouges est un biscuit long et rond pour faire une forme de canon … ratus en térasse avec un bicorne qui attend midi pour manger du veau marengo… tu connais comme moi cette histoire ( en 14 juin 1800, napoléon a gagner la bataille sur les autrichiens a coté d’un petit village du piémont italien, marengo… tu le savais … mais tu faisait que quoi sur les bancs de l’école hi!hi! ….

    • Sur les bancs de l´école , en Terminales , Klaus ( vous allez rester bouche bée : )) , j´arrivais aux cours de maths , avec une petite pile d´Historias , cachée dans mes cahiers . Et un jour , patatras ! j´ai fait tomber ma pile aux pieds du prof de math !  » Ah… , ça vous intéresse plus que mes cours ? Je vous comprends  » , me dit-il …. Ce n´était pas des magazines de mode , alors il ne m´a pas donnée de devoirs supplémentaires , juste une petite réprimande …

      • Mareria , j´ai pris un air penaud en ramassant mes Historia , et par la suite , j´ai pris mes Historia-s aux cours d´allemand : )) Ces livrets me passionnaient littéralement . Sourire .
        C´est amusant comme certains souvenirs restent fixés dans la mémoire . Je ne me souviens pas des noms de tous mes professeurs , mais je me souviens de toutes les têtes , du primaire à la Terminale . Je les aimais bien d´ailleurs , sauf une surveillante méchante (6ième ) et le professeur de philo de Term. , qui faisait son cours comme une corvée , sans sourire , sans parler aux élèves .

    • Coucou les petits amis, nous sommes dans la brume bruineuse, merveilleuses senteurs de campagne.
      Je mange des cerises délicieuses et des fraises citronnées, une tasse de Darjeeling vert bio.
      Je vous lis tous avec plaisir, vous êtes des amis de compétition !
      Bises.

      • Dominique , demain , c´est la Midsommar . Et il pleut , pleut , pleut … Il y a comme un air de
        malice dans le ciel . Bon goûter , aux fruits rouges . N´oubliez pas d´en accrocher à vos oreilles.
        Les 2 compères et Irvin vont se tordre de rire : ))

      • Darie, je connais surtout le conté ( imaginaire) de Midsomer avec l’ inspecteur Tom Barnaby ( mon petit chéri) ; cet acteur John Nettles était craquant dans le rôle de Bergerac, une série des années 80 qui se passait à Guernesey.

      • Moi aussi , Dominique , j´aimais bien l´inspecteur Barnaby , dont j´ai appris l´existence en
        Suède . Je ne le connaissais pas du tout avant .
        J´aimais bien ces ambiances british , de chaumières et de jardins en fouillis ordonné .
        Et mon bouquin lu récemment ,  » Meurtre chez Tante Léonie  » avait un air d´enquête anglaise .
        Je ne connais pas la série Bergerac . A Guernesey , les décors sont parfaits . Je connais seulement Jersey , et j´en ai un souvenir extra .

      • Darie, je suis allée voir ce qu’est exactement la Midsommar, fêtée pendant la fin de semaine la plus proche du 24 juin (fête de la Saint Jean)! Avez-vous préparé votre couronne de fleurs, cueilli la ciboulette pour les harengs marinés etc etc. Demain, on annonce des « pluies éparses » à Göteborg et la T° remonte….
        Une amie m’a apporté des cerises de son jardin, et avec deux autres, nous avons dégusté un thé vert parfumé de Bali; le jardin, sous la pluie et les nuages, qui mettent mieux en valeur les couleurs des roses, avait une petite ressemblance avec celui du commissaire Barnaby.

    • Nein , mein Freund Klaus . J´ai mis trop de mauvaise volonté . Et puis quand j´ai su qu´il y avait aussi des déclinaisons en allemand , et trois articles ( der , die, das ) , j´ai dit :  » Ah non , pas deux fois !  » J´avais déjà beaucoup réfléchi sur les déclinaisons latines . Rire .

      • je vais casser la graine de mes 5 heures ….dit moi je sais pas ( tu avais qu’elle age en terminale ) jupe courte pour attirer les garcons ou robe a dentelle et couette …je connais pas les termes sur les écoles ……je reviens après avoir manger ..bises

      • Klaus , c´était une école de filles seulement . Zéro garçon . Le seul qui pouvait entrer au couvent était le prêtre pour la messe du mercredi ( obligatoire ) .
        La messe … donc , vin de messe … Et un jour , avec 3 copines , nous avons découvert le stock des bouteilles . Une porte pas fermée à clef à côté de la salle de gym . Hop ! embarquée une bouteille de vin de messe ! Et nous sommes allées dans le parc gouter ce nectar des dieux , ou de Dieu … Miséricorde … A jeun avant le repas du soir …. Une religieuse vint à passer en disant son chapelet . Une copine a eu l´idée de cacher la bouteille , en plein dans les orties . RIRE .
         » Vous travaillez , mesdemoiselles ?  » et nous en vraies saintes nitouches :  » Mais oui ,ma sœur. Ici c´est calme pour réviser .  » Nous n´avons pas recommencé , nos pauvres têtes tournaient comme des girouettes . C´est drôle , car une des copines m´a retrouvée justement hier ! et
        m´a écrit un e-mail ! Elle m´attend à mon prochain voyage . Je lui parlerais des orties : ))

      • Darie, on en apprend tous les jours! historia, le vin de messe et, si je me rappelle bien, certaine bannière triomphale… Vous ai-je dit qu’il m’est arrivé de chanter le refrain de  » J’étais dans les rizières » à ma meilleure amie au cours de latin de terminale, seuls cours en commun car elle faisait une autre section); pourtant la prof était une peau de vache, ( et pas du tout jolie fleur), mais d’un ennui mortifère…

      • Mareria , j´avais une irrésistible envie de m´amuser sans arrêt . Je voyais la vie comme une fête continue ! Et je trouvais toujours des bonnes copines comme moi . Heureusement , un ange gardien m´a surveillée , et j´avais des garde-fous , tels que mes parents , l´époque qui était stricte , la maison en pleine campagne , des amies bien élevées . Les bêtises restaient innocentes , mais je me dis souvent que de mauvaises influences peuvent être risquées , surtout maintenant , où il y a tant de tentations et de dangers …

  11. mes amies c’est le ramadan , j’écoute venant de la térasse la cuisine est faite pour le petit encas de cinq heures , pratique la radio bidasse par monsieur takiwaki , pas de panique l’ancien a l’allure souvent frénétique a l’appétit toujours hors de contrôle va venir tenir son rôle devant le saladier de tomates et le plats de cochonailles , une fain sadique légèrement bestial comme toute journée normal , j’ai les crocs j’ai du flair les senteurs de jambon d’auvergne venus du haut volca fait un boucan d’enfer dans les oriffices de mes narines , j’ai la dalle je mengerais bien un troupeau de buffles et une douzaines d’antilopes farcies aux anchois , c’est goûteux aussi l’éléphant donner moi un opinel que j’attaque ce pachiderme , de touite façon c’est plus tendre un éléphant de la chasse qu’un bout de barback de supérette venant de chez laurette ou d’un magasin mammouth qui écrase les prix , je vais partir casser la graine en l’honneur de zeus et pour posséidon un fut de bière blonde moins rousse qu’une brune a plus ……..

  12. Mareria, nous avons des goûts communs, j’aime le répertoire de Paul Robeson, jamais égalé, j’aimais bien aussi la voix de John Littleton, chanteur d’opéra, puis après quelques variétés classique s’est tourné ensuite vers les chants religieux. Ces chants noirs sont sublimes, se sont surtout des prières pour toutes les souffrances traversées, les racines il y a ce côté confiant que nous n’avons peut être pas, ne faut-il pas garder un cœur d’enfant ???.
    Avez-vous des disques du Golden Gate Quartet ??? ……. Merci pour le lien.

    • Oui, Monique, j’ai des vinyles du Golden Gate Quartet; dans les années 70, je les avais vus en concert à Rennes. J’aime beaucoup ces chants, et trouve que les offices religieux des « communautés  » noires sont plus dynamiques que les nôtres, car rythme, chants et musique en font toujours partie!

  13. sans être une copie conforme du grand plotémée précurseur de la géographie.et science antique sur l’observation des astres pour écrire mon savoir sur l’almageste , a regarder dans le ciel une nuit sans lune l’hydre le petit chien le centaure l’éridan , je sais juste qu’une constellation est l’ensemble de plusieurs étoiles dans la voûte céleste , mais je suis pas assez imaginatif pour en faire un déssin animé ou une carte graphique , nous avons un gros télescope a une fenêtre sur la terasse du dernier étage , il grossit beaucoup quand je regarde de loin on dirait que c’est a coté , un petit homme au loin devient un grand de près , je m’en sert des fois je le dérige chez la ferme de la voisine sur sa cuisine ..tiend une tarte chaude sur le rebord de la fenêtre , je vai aller faire une visite fortuite pour dire bonjour , nous avons un camarade féru d’astronomie et champion sur l’observation des astres , parfois quand la lune fait dodo il regarde ( il m’a dit que chez nous c’est super car il n’y a pas de lueur des lumière de la ville ) , moi je connais rien mais quand il regarde je prend le lazer d’un fusil et le braque de loin dans le télescope , il sait que ce n’est pas une météorite rouge ou un bout de mars , il gueule et dit des mots d’oiseaux …mafois il a qu’a se fabriquer une fusée ou une soucoupe et prendre le scaphandre et le vêtement d’isolation thermique qui va avec qui prend poussière au musée et d’aller voir de plus près , vue qu’il est russe je pourrais dire il est partit sur la lune le youri alexeïevitch gagarine , il va laisser des traces de pas dans la margarine du sol lunaire …..il est fort en menuiserie il devrait se faire une grosse catapulte a forte portée pour s’éjecter sur la lune …on l’appélerait spoutnik a élastique qui te nique ……

      • Dominique , mettons-nous d´accord , à l´heure des devoirs de philo …. Le paradis , comme
        l´enfer d´ailleurs , c´est sur terre qu´il existe . Il y a un espace infini entre les deux , où nous
        pouvons trouver le bonheur , pas tous les jours bien sur , mais il faut le cultiver , comme dit
        ma mère . Elle est très philosophe : ))

      • Et Sartre a écrit dans « Huis-clos » ,  » l’ enfer c’ est les autres ».
        Apprendre à gérer les émotions est déjà un grand vers l’ état de bien-être.

      • Darie, la philosophie on le sait n’est pas une science exacte !!!!! je crois que dans tout homme il y a une part de ciel et d’enfer, je ne crois pas à l’enfer mais l’homme en a inventé un tout à fait convenable et il le peaufine. Je crois en la théorie, (c’est un schéma), du Dr Jekyll et mister Hyde. Je viens de lire un tout petit livre écrit par Jean Teulé qui retrace un authentique fait divers « l’affaire de Hautefaye » très bien expliquée dans wikipedia. Le livre s’intitule « mangez-le si vous voulez ». Ainsi on voit comment des gens sensés et ordinaires, voire des voisins amis, le tout dans un petit village où le maire le curé tout le monde sympathise, comment on les voit se transformer en tortionnaires et en bourreaux pour une phrase mal comprise, dans un contexte de sécheresse, de difficultés alors que la guerre de 1870 est aux portes. La folie collective, c’est comme la liesse, on ne peut pas raisonner une foule en colère. C’est une des affaires les plus honteuses et scandaleuse de ce XIXe siècle (à lire)

  14. Darie voyons cela se voit que l’sprit suèdois a conquit ta noblesse de france , le paradis par la lunette , c’est une phrase en verlant extra courte il faut approffondir pour en comprendre son sens , mais l’ancien est plus malin qu’un lapin et parfois coquin , Darie tu as voulu me dire que par la lunette des water closet c’est le paradis d’etre bien assis pour une grosse envie , le paradis pour les croyants c’est pas l’enfer d’y aller , moi je ne suis pas un bon vivant mais un mauvais mort et je perciste a vouloir vivre , cela est bête de mourrir pour rejoindre un soit disant paradis et le jardin d’éden si cela se trouve depuis ils connaissent tous au paradis le mariage pour tous qui les rend tous gai., en plus le bon saint -pierre est un peu débonnaire et alcoolo il pert sans arret les clès de la porte du paradis ….

    cravate verte et képi blanc , ou t »en vas-tu grand légionnaire , je vais ou le bon dieu m’attend. au paradis vers la lumière constellée de nuages blancs , sur le seuil le bon vieux saint pierre tenant en main ses clés d’argent , dira de sa voix débonnaire aux anges blonds et souriants,pour l’honneur du grand légionnaire demain tenue réglementaire étole verte et nimbe blanc………..

    • Klaus , la lunette astrologique , natürlich !
      Est-ce que l´Ancien Boyard Wladimir Popovitch lance son verre derrière son épaule , à chaque fois qu´il trinque avec vous ? Et Teddy qui est maniaque dans sa cuisine , que dit-il ?… hi-hi …

      • a la tienne étiene …..ici personne boit de l’eau sauf avec le pastis ou sous la douche la bouche ouverte pour se noyer …..et toi quand tu as bu ton grand verre de lait de poule tu fait quoi tu en bois un second après tu laisse tomber ton verre d’un litre et tu bat des ailes ..en criant cot cot cot cot ….moi je suis un enfant après mon pastis je cris piou piuo ..hi!hi! je taquine ….n’oublie pas les lois romaine tu as déja rien appris sur l’allemand a l’école j’espàre quand histoire tu toucher ta bille hi!hi!hi! …….bises

  15. Kameraden Darie comme tu as bien appris tes leçons re retenue tes cours d’allemand voila un chant pour toi …

    Ich hatt’ einen Kameraden,
    Einen bessern findst du nit.
    Die Trommel schlug zum Streite,
    Er ging an meiner Seite
    Im gleichen Schritt und Tritt.
    Im gleichen Schritt und Tritt.
    Eine Kugel kam geflogen:
    Gilt’s mir oder gilt es dir
    Ihn hat es weggerissen,
    Er liegt mir vor den Füßen
    Als wär’s ein Stück von mir.
    Als wär’s ein Stück von mir.
    Will mir die Hand noch reichen,
    Derweil ich eben lad’.
    « Kann dir die Hand nicht geben,
    Bleib du im ew’gen Leben
    Mein guter Kamerad!
    Mein guter Kamerad!

    • J´avais un camarade,
      Tu n´en trouveras pas un meilleur .
      Le tambour nous a appelés pour nous battre,
      Il marchait à côté de moi
      Du même pas .
      Du même pas .
      Une balle a volé
      Le destin est le mien ou le tien ,
      Elle l’a atteint
      Il est tombé à mes pieds
      Comme s´il était un peu moi.
      Comme s´il était un peu moi.
      Ma main l´a tenu
      Et j´ai dit tout simplement .
      « Tu ne peux plus me serrer la main .
      Tu as atteint la vie éternelle  » .
      Mon bon camarade !
      Mon bon camarade !

      Klaus , j´ai été aidée par google , et par le viking qui a étudié l´allemand , et j´ai arrangé un peu les mots comme il faut . C´est un beau chant légionnaire , mais un peu triste .
      Bonne soirée . Dites à Jonas-le-suédois que demain , c´est la Midsommar , il sait quoi : )

      • Darie la tristesse est la joie du légionnaire ….beaucoup de suèdois parlent l’allemand ..comme les allemands parlent le suèdois ou le norvégien …kyssar

      • Klaus , trouvez-vous que j´ai traduit le chant correctement ?
        euh… Klaus , on dit  » pussar  » plutôt . Parce que les  » kyssar  » , c´est quand on est marié : )
        Puss och kram , et bonne soirée .

  16. bon je vais aller voir zéphir briller dans le cristalin du pastis , il a fait très chaud avec un petit vent a changer les lapins de clapier , se soir regarder le ciel et les étoiles , le petit ours et la grande le chariot et la casserole , moi je serais endormi dans les songes de nuit en ce moment je ressent une forte fatigue est un mal de tête , a l’intérieure de mon cerveau un petit lutin qui doit etre charpentier il plante des clous toute la sainte journée , je vous souhaites a toutes une bonne soirée et vous dit a demain …bises a GO!GO!

  17. Monique , les manipulations collectives peuvent être terribles . Et quand personne de l´extérieur peut casser le cercle vicieux , cela peut aller loin . Il y a quelques années , un  » pasteur  » dans une petite localité isolée , manipulait toute la population . Au bout de 3-4 morts suspectes , la Police s´est inquiétée . Il ordonnait par sms la mort d´une personne , en signant  » dieu  » , et la
    fille le croyait , les gens se taisaient , une femme se croyait  » la femme du christ  » . C´était incroyable . Il est bouclé mais essaye encore d´être médiatisé …

    • Darie, un jour je discutais au salon du livre avec un auteur qui s’essaie dans le polar et dont je n’ai pas retenu le nom mais il disait que dans tout personnage de roman policier, il y a une parcelle obscure, même infime, de l’auteur, y compris les crimes de psychopathes et cela m’a refroidie, si j’ose dire !!!
      Le pire c’est la foule et c’est vrai, c’est une masse qu’on ne peut contrôler et prête à broyer, une simple rumeur peut déclencher le pire. Votre pasteur est un manipulateur assassin, une sorte de justicier à la bible car là elle est l’arme dont il se sert. Quel refoulement l’a rendu aussi fou ? souhaitons qu’il ne ressorte pas de sitôt !
      La mode est au polar plus psychologique qu’à suspense, je le vois avec par exemple Arlendur Indridason, islandais, (Les nuits de Reykjavik) qui fait un tabac à la bibliothèque. Notre journal lui a consacré un article en février dernier. Fini le cliché du commissaire solide, heureux en famille…. les temps ont changé, le super flic est un homme comme tout le monde, il est parfois hypocondriaque, sous comprimés, il est souvent divorcé, il a raté aussi ses rencontres avec ses enfants, et il est toujours au bord du gouffre…. mais il reste celui qui peut résoudre et se sortir des pires impasses grâce à son pouvoir de réflexion..

      • Cet homme , Monique , est le diable en personne . Je trouvais absurde que les médias mettent et remettent sa photo dans les journaux . Cela fait partie de son délire que d´être médiatisé .
        Et la demie folle qui s´appelait « la femme du Christ  » a passé une heure d´interview TV !
        Les médias veulent faire le scoop , le buzz , mais c´est malsain . Il faut opposer le bon sens et
        une étique à des personnes aussi louches . Le  » pasteur  » recevait d´ailleurs régulièrement des lettres d´admiratrices encore récemment . On l´a dit dans les médias …

  18. Darie, comment se fait -il que vos médias laissent passer cela ? notez que nous ne sommes pas mieux lotis que vous, chez nous ce sont les assassins terroristes et leur famille qui sont médiatisés à outrance, les faisant parfois passer pour des héros ! certaines sépultures deviennent même un lieu de pèlerinage.
    Je viens de lire l’affaire de votre pasteur gourou prénommé Helge., c’est effrayant mais je lis qu’il est condamné à vie ! tout cela respire la secte, lieu de tous les abus, nous avons aussi les nôtres. Ces personnages sont toujours fascinants aux yeux des personnes faibles et sensibles, souvent paumées.

    • C´est cela Monique , Helge est le prénom . Le nom est Fossmo . Bravo pour avoir trouvé
      l´article . Je n´avais donné ni le village ni le nom du  » pasteur  » . C´est digne d´un scénario de cinéaste perturbé , comme Tarentino ( je ne l´aime pas du tout ) Bonne soirée à tous .

      • Darie, c’est qu’à force de lire des romans policiers je finis par être un super détective !! rire !! non, durant une année et pour la bonne cause, j’ai lu pas mal de polars et leur étoile montante (comme le shérif), l’année se finissant, je vais passer à autre chose ! C’est vrai qu’en lisant cette affaire, on peut en faire une histoire à suspense. J’apprécie Tarentino en « cinéaste perturbé » tout son parcours est un feuilleton. Bonne soirée.

  19. Mareria , on fait des couronnes de fleurs pour les petites filles . Les préparatifs font partie de la fête . Les jardins publics proposent des activités , des danses folkloriques traditionnelles , le panier-pique-nique sous le bras . Ce sont de bons souvenirs pour nous , maintenant , nous restons chez nous . Les suédois fêtent tous la midsommar . C´est aussi important que Noël .
    Ce sont d´ailleurs les deux solstices ! Bonne soirée . ( il pleut encore … )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s