Le moine Concombre-Amer

Le 25 juin est le jour du Concombre dans le calendrier républicain.

L’ artiste peintre Shitao, est appelé aussi le moine Concombre-amer (1642-1708).
  

(Conversation au bord du vide)

« Mais l’univers a-t-il jamais vieilli ?

Verte est la montagne par-delà le ciel. »

Shitao 

Publicités

46 réflexions sur “Le moine Concombre-Amer

  1. salve ad omnes…

    il fait déja une forte chaleur il faut rester a l’ombre pour ne pas avoir la tête comme un concombre le cerveau qui navigue dans les eaux amers potagères , il faut garder dans sa bedasse bien au frais plier dans un chiffon humidifié son alu bidon pour son bedon une boisson au melon , au domaine c’est pas la terre sèche d’afrique mais les calebasses brillent au soleil avant de finir sans faire de blague farcis au dessus des cendres de l’enfer d’un feu de bois , je parle du l »gume en jardinier et non en plongeur pécheur après le concombre des mers cousin des étoiles de mers lors d’une baignde loin des plages , ce concombre a corps cylindrique et allongé de 20 cm a parfois plus de 3 mètres , il se trouve en atlantique, dans l’océan peau-rouge , dans le pacifique et en méditerranée.immaginez une soupe avec un concombre des mers de plusieurs mètres il faut une sacré assièttes creuse pour sa plongée et large pour ne pas qu’il s’aggrippe aux rebords , en merguez marines il faut une baguette de géant de la boulengerie d’atlantide chez posséidon tout est bon …………..

  2. le soleil brille , je vais pas manger une salade de concombre comme un cornichon du matin , mais déguster un bout de pain avec de la térrine de lièvre avec une bière bien glacée a souhait en lisant le journal du jeudi pour savoir les écrits du mercredi ….j’ai pas ici le journal du lendemain notre chat n’est point un rouquin coquin …a plus ..

  3. Hello , confrérie du concombre! La pensée de Concombre-amer nous emmène vers des sommets, et nous restons en Asie avec le « roi-concombre », mais en Birmanie; Nyaung-U Sawrahan, mort en 964,) fut le 38e souverain du Royaume de Pagan, selon la Chronique du Palais de cristal des rois de Birmanie. Il est aussi connu sous le nom de Taungthugyi, ou roi-fermier :il était donc fermier, et tua le roi précédent, Theinhko, qui avait volé un concombre dans son champ après avoir perdu une bataille. Il épousa ensuite la reine et reçut le surnom de « roi-concombre » …
    Il est vrai que ce légume,  » qui poussait naturellement au pied de l’Himalaya, aurait été domestiqué pour la première fois en Inde il y a au moins 3 000 ans. »

  4. Bonjour les amis, encore un matin ensoleillé, une journée prometteuse en chaleur, soleil haut, ciel bleu et aussi des milliers d’insectes…. le concombre, ce croquant pas bégueule dans l’assiette mais souvent lourd dans l’estomac, se décline en salade, à la crème, à la menthe, voulant faire quelque style ici j’ai cherché dans internet mais sa forme allongée m’a envoyée tout droit sur des vilains sites mal élevés et grossiers, je me rabats donc sur le concombre en tant que produit de beauté, oui, regardez la composition des crèmes anti rides, tenseur, lisseur, bref, c’est à base de concombre et que de plus ravissant et sexy qu’une femme qui vient vous ouvrir la porte avec un masque de concombre sur le visage, des rondelles bien plâtrées sur la peau, mais au cas où vous auriez besoin de ce concombre comme hors d’œuvre ce midi, vous pouvez passer sur votre visage un bon jus de citron…. vous avez compris que je n’ai rien à dire sur le concombre et qu’il m’encombre ce matin !
    « Il fut cultivé sur les bords du Nil par les Egyptiens, qui en consommaient beaucoup, et le faisaient figurer parmi les offrandes destinées à leurs dieux. Les Hébreux l’importèrent en Terre Promise, où il devint l’un de leurs mets préférés.

    Grecs et Romains appréciaient beaucoup le concombre : Pline rapporte que l’empereur Tibère s’en régalait quotidiennement, et que les jardiniers le faisaient pousser sous cloche pour accélérer sa croissance.

    On trouve mention officielle de sa présence en France dès le IXème siècle, lorsque Charlemagne en ordonna la culture dans ses domaines.

    Au XVIIème siècle, La Quintinie, le jardinier en chef de Versailles, en fera pousser sous serre, en «primeur» : Louis XIV était en effet très friand de potages et de salades à base de concombre. Beaucoup plus amer qu’aujourd’hui, le concombre était alors un hôte courant des potagers.

    Après avoir été cultivé à grande échelle en plein champ, il est de nos jours de plus en plus souvent produit sous serre. »

    Bien entendu, j’ai copié sur un site sérieux pour vous, pas de poème sur le concombre moins poétique que la rougissante tomate. Bon, ce midi, concombre au fromage blanc et à la menthe pour tout le monde, il faut le dire a Teddy….à plus !

  5. coucou ..( mareria ) je connais très bien ( l’Isle sur Sorgue, Mont Ventoux, La Fontaine de Vaucluse ) c’est nos endroit de dimanche de promenade , j’ai des histoires sur fontaine , en premier si tu arrive a trouver une place pour la voiture ( parking payant et toujours plein par les secondes ou troisième voitures des habitants de la ville ) , donc trouver une place au troisième parking juste avant le camping direction le cimetière ( une borne a faire a pied hi!hi! ) , tu arrives en haut du gouffre après avoir traversser la galerie soutéraine et son moulin a papier et autres et les crèpes au miel , tout les jours en été un petit vieux ( très vieux ) un bénévole qui occupe ces journées a expliquer aux touristes la fontaine et son eau , c’est un ancien il porte la grenade a 7 flammes sur son bras et un accent allemand , il demande rien mais comme c’est un ancien de ( 39/45 ) parachutiste commando allemand ( SS) , un ancien de ( 46/54 1er BEP) et ( 54/62 1er REP ) , un homme gentil qui vie a fontaine depuis 1963 ( ancien cantonnier du village surtout du fameux trou ) , j’ai nagé dans cette eau froide très froide , elle est toujours a la meme température , une fois en faisant le pitre j’ai glisser donc j’ai fait un petit plongeon et une brasse ( c’est interdit ) , le chemin des ocres un régal ( chaussure noires et pantalon de travail obligatoire ) , l’Isle sur la Sorgue ( il y a un la tr la la ) , je connais j’ai des ami(es) dans cet ville ( renaud le chanteur , et dave et des gens du village ) , une chose a savoir ( il faut toujours avoir une brouette avec soi ( pour mettre les quatre roues pour aller en ville sinon la voiture au retour est sur cale , c’est une ville de voleur ( la police sont surement méxcicain les gendarmes font la sièste ) , dans cette ville on fume dans les bars dans les restaurants , les motos sans casques et le téléphone fait partit de la conduite , surtout le pire , pour traversser sur un passage piéton faire son signe de croix meme en groupe , le ventoux , c’est super c’est beau , le mieux la montée du coté de Malaucène , avec un talki walki ( nous avons toujours cela dans le bus comme des cloches pour le coup pour pas perdre un vieux hi!hi! ) j’ai parler du sommet avec une personne en auvergne , voila sur le vaucluse ( j’ai pas parler de gordes et ces beaux bories ) …

  6. Bon, Klaus, si je vais à l’Isle sur Sorgue, j’irai en brouette! je savais bien que tu connais très bien ces lieux. Je les ai visités il y a bien longtemps….

    • C´est un beau village provençal que j´ai vu plusieurs fois , mais seulement à la TV . Si vous
      n´avez pas de brouette , Mareria , réquisitionnez Juju . Le coup de pied de l´âne , c´est le bon moyen pour éloigner les voleurs . C´est un village hors-la-loi ? Décidément …
      J´ai lu que Laurent Bourgnon n´est pas remonté de sa plongée sous-marine . C´est mauvais signe …. C´est ce qui est arrivé au fils du médecin qui nous avait recrutées à la Réunion .
      Jamais remonté ?!? Entrainé au large ? happé par un requin ? c´est horrible pour le plongeur .

  7. Flûte ! tout s´est effacé comme par enchantement …. Reformulation donc , et avec le sourire …
    Vous m´avez fait rire Monique avec vos diverses impressions sur le concombre .
    Le concombre est un légume que je n´apprécie guère . Pourtant j´ai un bon souvenir des tzatzikis grecs . Préparés par des grecs et dégustés en Grèce , c´est meilleur . Ils ont le tour de main , le yaourt et les aromates ad hoc . Je n´aime pas non plus le concombre de mer , une sorte …. d´animal ?…. qu´on voyait au fond de l´eau à la Réunion . Nous avions une frousse bleue de poser les pieds dessus .
    Mais les dessins du moine Concombre.Amer me plaisent bien , surtout quand ils sont sobres , comme celui choisi par Dominique . Avec une calligraphie et les cachets typiques sur le côté , cela donne un air authentique asiatique . J´ai 2 petites chinoises peintes sur tissu , avec un cachet et quelques … mots chinois ? sur le bord , mais je ne sais pas d´où elles viennent et
    qui les a peintes . Elles viennent de ma grand-mère , c´est tout ce que je sais : )
    J´envoie avant que tout se volatilise par miracle …. Bonne journée , au soleil !!!!

    • Bonjour Darie, ah les chinoiseries, j’aime aussi. J’ai ramené des petits paravents en laque, de la vraie, peints à la main, les enfants ne les ont pas aimés et elles les ont relégués dans les placards ! j’ai rapporté aussi de la peinture sur soie, des ombrelles (fait main) ainsi que des figurines en os (magasin d’état !!!) « la prospérité », la longévité, l’abondance », trois sagesses chinoises ! Si les vôtres viennent de votre grand mère, elles ont certainement de la valeur.
      Je consomme du concombre, c’est frais mais je préfère les TOMATES !!! rire !! je cours au jardin !

  8. Qui a lu Octave Mirbeau ? oui c’est très vieux mais des films ont été tirés de ses livres comme « Le journal d’une femme de chambre », j’ai lu aussi il y a très longtemps « Le jardin des supplices » mais il a écrit aussi « Le concombre fugitif » , j’ai glissé un œil et suis glissée sur une peau de concombre , voici un extrait :

    « L’enclos était vaste, divisé en carrés rectilignes, et traversé par de larges allées herbues. Jamais, même dans un jardin abandonné, je ne vis pareil désordre. Les plates-bandes, les planches, picturées, jamais rajeunies par la bêche ou l’humble binette, offraient l’indescriptible spectacle de plantes emmêlées les unes dans les autres, au point qu’il était impossible de les reconnaître. Et tout cela, jauni, roussi, jonchant la terre dure, disputant aux herbes folles le peu de fraîcheur resté dans le sol brûlé par le soleil.

    – Ah ! vous allez rire, me dit le père Hortus…

    Il s’arrêta devant une planche, se baissa, écarta quelques tiges séchées de phlox.

    – C’est là ! fit-il… Ah ! c’est un concombre impayable que le concombre fugitif !… A le voir, il n’a rien de particulier… Mais dès qu’on veut le prendre… il fiche le camp… il s’en va au diable… impossible de le manier…

    Le père Hortus cherchait toujours, à travers le lacis des tiges jaunies qu’il écartait d’une main brutale.

    – Mais, je ne le vois pas, cet animal-là… Où est-il ?… Il est à se balader, bien sûr… C’est toujours la même chose… Quand on vient pour le voir, il n’est jamais là…

    Et se tournant vers moi, il me dit :

    – Est-ce curieux, tout de même !… Un concombre !… Attendons un peu, il ne va pas tarder à revenir.

    Je ne savais pas si le père Hortus était véritablement fou ou s’il voulait me mystifier, et je me disposais à interrompre ma visite, quand, tout à coup, le bonhomme se précipitant à plat ventre, dans la planche de fleurs, cria :

    – Ah ! gredin ! Ah ! misérable !

    Et je vis sa main noueuse cherchant à étreindre quelque chose qui fuyait devant elle, quelque chose de long, de rond et de vert, qui ressemblait, en effet, à un concombre et qui, sautant à petits bonds, insaisissable et diabolique, disparut, soudain, derrière une touffe… »;…

    http://www.bmlisieux.com/litterature/mirbeau/concombr.htm

    • Un concombre comme celui-là , j´aime bien , Monique : )) Y a-t-il un diablotin derrière chaque concombre ? Il n´attire pas les insectes et les limaces en tous cas . Leur peau est tellement épaisse , que c´est une vraie carapace contre les prédateurs des potagers .
      Je sens que je me réconcilie avec le cucurbitacé du jour . C´est un légume qu´il ne faut pas mettre au frigidaire ,tout comme le melon d´ailleurs . Bien meilleur celui-là , surtout quand il vient directement de Cavaillon ( quel souvenir … 1fr le melon à l´époque ! ) sous peine de donner un goût de concombre à tout le contenu du frigo .

      • Bonjour les p’ tits amis !
        On attribue au concombre symboliquement le sens du péché et c’ est pourquoi on trouve des représentations de la Vierge avec un concombre peint dans le tableau pour exprimer le fait qu’ elle est restée pure.
        Carlo Crivelli (1435-1495) a peint plusieurs Vierge à l’ enfant ainsi et dans une Cène et le magnifique
        ‘ « Annonciation » on retrouve encore le concombre qui dans une savante perspective semble sortir du tableau.

        « Le prophète Isaïe exprime par des images comment la fille de Sion est demeurée pure au milieu des païens ou des infidèles : « Elle est restée seule, la fille de Sion, comme une cabane dans une vigne, comme une hutte dans un champ de concombres, comme une ville assiégée » (Is 1,8). Lorsque le Nouveau Testament et la tradition chrétienne verront en Marie l’accomplissement de la fille de Sion, les peintres reprendront ce verset d’Isaïe, et en particulier l’image du concombre qui symbolise la perdition et le péché (sa grande faculté génératrice a été considérée comme une force aveugle et sans contrôle). On représente alors autour de Marie quelques concombres pour rappeler que Marie, bien que cernée par le péché, y demeure étrangère et conserve sa pureté. »

    • Mareria, merci beaucoup pour le lien, très intéressant.
      Cette Annonciation est à la National Gallery de Londres, sur Trafalgar Square.
      J’ aime beaucoup cette œuvre et j’ ai acquis au musée, une belle reproduction que j’ ai encadrée et j’ éprouve toujours autant de contentement à la contempler chez moi.
      Ce lien, grâce à vous, enjolive encore ma connaissance de cette œuvre.

      • Dominique, je trouve effectivement que ce tableau donne un sentiment de « plénitude » en raison de sa composition; et par ailleurs, on y découvre une foule de détails originaux, fantaisistes, quand on pense à l’époque où il a été peint: il y a même un pot de buis sur le rebord de la fenêtre…La manière dont le ciel est peint me fait plutôt penser à la mer, etc..
        Il existe d’autres sites où on fait une comparaison entre ce tableau et une Annonciation de Burn-Jones, peintre préraphaélite.

    • Oui , c´est intéressant de connaitre la raison des symboles . Les détails ne sont jamais peints par hasard . Je me souviens que Dominique nous a appris ( à moi en tous cas : ) que la cerise est le symbole du sang , de la passion du Christ . C´était à propos de la  » Vierge à la cerise  » à
      Alesani en Corse . Est-ce que cette année , l´amigu corsu est allé jusque là ?…
      Mareria , j´ai écouté la moitié de Shintao ( j´écouterai la suite ce soir ) , et on voit les paysages réels qui inspirent les peintures chinoises . Le dégradé des ombres n´est pas une vue de
      l´ésprit : )) , c´est une réalité , on voit les pins qui se découpent en  » ombre chinoise  » , près des parois rocheuses .

  9. ah, misère j’avais cru voir un cornichon au lieu d’un concombre, à côté de la pomme fatale elle aussi fruit du péché, je comprends mieux… c’est peut être un concombre portugais, plus court et plus charnu ! je trouve quand même que l’association du concombre et la notion de péché est vulgaire, franchement, pourtant la pomme fut identifiée à la figue, puisque la Génèse avance que c’est avec des feuilles de figuier qu’Adam et Eve couvrirent leur nudité. Bien d’autres hypothèses ont circulé : la vigne, l’olive, la banane !! pourquoi pas la banane qui habilla coquinement Joséphine Baker ! Adam et Eve surent que tous les fruits étaient bons, pourquoi pas la pomme d’amour (ce que c’est bon cette pomme caramélisée)
    J’aime bien cette « conversation au bord du vide » très finement épurée comme tout l’art chinois.
    Les petites bêtes d’orage attaquent par nuées, je vais protéger l’écran, c’est épouvantable !

  10. Hello Dominique, une bonne démarche, il y a des sites vraiment intéressants qui gagnent à être connus et lus. Chaleur, lourdeur, torpeur, le cocktail de la future canicule que je sens venir. C’est un temps à jeter les toutous dans le bain !

      • Il fait chaud , mais moins que ce qui est annoncé la semaine prochaine ( 32°); je viens d’aller cueillir quelques groseilles, fraises, framboises, mais suis ramollissima à cause d’une angine carabinée: antibio etc, je ne sais si je vais pouvoir aller voir le spectacle de danse des ptites minettes après-demain.

      • Dominique, mais que lis-je ???? vous avez mentionné le Moine concombre-amer, que je ne connaissais pas, et en tapant (pour rire) à père concombre je vois qu’il existe un parfum verveine-concombre, recharge pour brûle parfum, le tout de chez le Père Pelletier ? j’en ris aux larmes !!!

      • Monique, il existe aussi un vrai parfum, décrit ainsi:  » Note de Tête : Concombre, Notes Fraîches
        Note de Coeur : Thé Vert, Notes Florales Note de Fond : Verveine « 

  11. vue que je suis pas un moine je ne peux rester a l’ombre d’un carré monastère , au domaine c’est une chaleur désertique si cela continue nous allons devenir touareg , je n’ai pas non plus un nez long comme un concombre pour garder mes arpions a l’ombre , travaiiler au soleil cela est assez difficile quand les années pèsent sur le corps , j’ai éssayer de mettre la goldwing honda en marche , je dois surement être plus bète qu’un bleuet j’y suis pas arriver , 40 bouton sur les poingnées a gauche et 20 a droite et autant sur le carénage c’est un avion de chasse rafale sur roue qui est pas près de courrir comme un lapin , au faite …( regarder sur le net cette vidéo surprenante …tapez cela …………….

    une lapine attaque un serpent pour défendre ces petits …je vais aller boire un vêvủ nhất ( boisson fraîche du légionnaire de 50 ) , de l’eau glacée du sucre et du vinaigre de vin , cela coupe la soif , je vous dis a plus ….

    • Klaus, la Légion que tu as choisie est une forme de vie monastique, mais sur le terrain des conflits, et comme le dit Yannick et sa devise « subir, sourire, servir » c’est une famille de frères !
      le rafale, j’aime cet avion superbe qui fend les airs, il est puissant, bientôt le défilé, ils vont passer au dessus de la maison, un bruit de tonnerre à en casser les vitres triple vitrage (tu te souviens de la blague que j’avais donnée par ailleurs sur le triple vitrage, quelle rigolade !) tu ne nous a jamais dis quelle était ta pointure en chaussures ?????? je crois qu’avec toi, le « petit » cordonnier ne pourrait boucler ses fins de mois.

  12. comme un sphinx de mon hauteur je contemple le domaine qui brille comme les grains du desert sous le fort soleil , a l’ombre du haut porche du château des hommes sans nom , bien ancré.dans cett demeure sacrée sous le ciel bleu traversser par le feu , il y a une sécheresse verdoyante ou trois moutons quatre chèvres et jujus remplacent le troupeau de chameaux , la terre est si séche que les pas des sandales spartiates s’effacent a mesure qu’on avance , ce n’est pas un mystère c’est pas la galère c’est pas le désert juste la terre ou naissent les songes qui sortent des entrailles de la terre et meurent sur cette page , ce n’est que juste l’été sous un ciel lourd de chaleur a faire pleurer la peau de larmes salées , ici j’attend juste la paix en ancien soldat loin de la mer met les deux pied sur terre ……………

  13. Monique des petits pieds , taille 52 , des petits petons hi!hi! ,il avait des tout petits petons,klaus , klaus , il avait un tout petit menton, klaus , une taille normale pour un ancien chevalier du rep , ne pousse pas le bouchon trop loin maurice toton toton tontaine , 1,98 m , 116 kilos en ce moment , du 54 en pantalon en chemise 12XL ( a cause des larges épaules ) chaussures 52 , un homme normal quoi pas un nain pas un géant un gars ordinaire , le plus dure c’est pour les chemises ( maillot non au foyer directe régiment je trouve facilement comme les survets et chaussures ) mais en ville c’est complex , mes épaules craquent les chemises , je suis plus un aigle qu’un moineau …..avec une appétit d’oiseau …type albatros hurleur … imagine que Darie veut adopter un petit vieux chez elle , moi hi!hi! …elle va s’amuser a repasser mes chemises …hi!hi! …

    • Klaus, c’est pas toi qu’on appelle le Géant Atlas ? je ne savais même pas que des chaussures pointure 52 ça existait quant au 54 de pantalon je ne vois même pas quel tour de taille ça peut faire. C’est bien dans la foule, on est toujours au dessus des autres et on respire seulement pour faire FOMEC c’est moins facile !

  14. Je reviens sur la page du moine Concombre-Amer , je sens que je m´énerve sur le journal .
    C´est pas bien pour moi . Et c´est long de dérouler les commentaires …
    J´ai eu l´occasion de manger ( ou boire ? ) un gaspacho , tout frais et bien aromatisé , et je dois reconnaitre que c´est très bon . C´est même assez facile à faire , j´ai regardé les recettes .
    Avec du pain grillé ( ail facultatif ) , et une petite charcuterie qui a du goût , cela doit plaire
    pour les menus d´été . Je vais y penser …

    • Il faudra demander à l´ambigu corsu s´il a eu de la charcuterie corse cette année . Un gros stock a été envoyé au pilon ! Mais est-ce que les charcutiers corses parlent ? Rien n´est
      moins sur … Est-ce qu´ils ont caché des provisions ? On ne le saura pas non plus … Est-ce que l´ambigu nous en dira plus ? Ah ….

  15. je suis pas un géant qui cultive des carottes géantes pour bugs bunny , je ne suis pas petit non plus comme le petit poucet , je ne perd jamais mon chemin nul besoin de laisser tomber le long des chemins des petits cailloux blancs , non besoin de bottes de sept lieues pour me rendre au foyer ,, connaissez vous le conte de luzel françois-marie des années 1800 , qu’une pauvre dame avec son fils fait la charité , il recontre au bord de l’eau fistilou le danseur et allanic le musicien. il arrive dans la maisin du géant qui porte des bottes de sept lieues , la femme du géant qui a trois filles donnent a mangé aux trois garcons et les mets dans un grand lit ,ils échangent leurs bonnets rouges contre les bonnets blancs des filles du géant afin que le géant se trompe et tranche la tête de ses propres filles. quand le géant s’en aperçoit, le lendemain matin, les garçons se sont enfuis. le géant furieux prend ses bottes de septs lieues rouge pour rattrapper les garcons …menfin ..un conte pour enfant comme aime les grands …je vais me rendre a l’apéro …a demain matin mes amies …GO!GO!

      • Darie, ici on aime la gaspacho, facile à faire surtout avec les légumes de l’été et avec cette canicule, elle sera doublement appréciée. Bonne fin de soirée

      • Bonsoir, on prévoit plus de 30 degrés à London next week , la chaleur est là.
        Une bonne salade de concombre, tomates et petit morceaux de fêta, plus des olives et oignons et échalotes, un délice avec une bonne miche.
        Et une coupelle d’ huile d’ olive pour y tremper le pain, comme dans les Pouilles.
        Et un petit vin frais…

  16. Mareria, soignez-vous bien car les angines d’été sont mauvaises et plus tenaces que celles d’hiver, contrairement à ce que l’on peut penser. J’ai bien ri avec les parfums, maintenant je suis au parfum !!! c’est fou ce que l’on a appris aujourd’hui avec un simple concombre. Je suis allée dans la galerie du peintre Carlo Crivelli, les détails sont somptueux et sa Marie Madeleine de toute beauté. C’est autre chose que du Picasso que je n’aime pas. Bonne fin de soirée

  17. J´ai une belle reprise ce soir  » Des racines et des ailes  » en Corse . Après les villas des américains , voici le goéland d´Andouin ou  » goéland à bec rouge  » , que l´expert ne connait que de nom . Jamais observé nulle part qu´en Corse parait-il . Il faut que sur place , les nids soient bien protégés . Si les curieux les approchent , les adultes peuvent abandonner l´œuf .
    Mareria , j´ai trouvé le nom du mystérieux parfum -Concombre , thé vert , verveine- , c´est le
     » Jade Blossom  » de la marque Stila en Angleterre je pense . Quand je passerais dans un aéroport , j´irais respirer le Jade Blossom .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s