Le jour des cerises

Le 7 juillet célèbre le jour des cerises dans le calendrier républicain.

Pourtant « le temps des cerises » touche à sa fin.

  

LA CUEILLETTE DES CERISES

Espiègle ! j’ai bien vu tout ce que vous faisiez,

Ce matin, dans le champ planté de cerisiers

Où seule vous étiez, nu-tête, en robe blanche.

Caché par le taillis, j’observais. Une branche,

Lourde sous les fruits mûrs, vous barrait le chemin

Et se trouvait à la hauteur de votre main.

Or, vous avez cueilli des cerises vermeilles,

Coquette ! et les avez mises à vos oreilles,

Tandis qu’un vent léger dans vos boucles jouait.

Alors, vous asseyant pour cueillir un bleuet

Dans l’herbe, et puis un autre, et puis un autre encore,

Vous les avez piqués dans vos cheveux d’aurore ;

Et, les bras recourbés sur votre front fleuri,

Assise dans le vert gazon, vous avez ri ;

Et vos joyeuses dents jetaient une étincelle.

Mais pendant ce temps-là, ma belle demoiselle,

Un seul témoin, qui vous gardera le secret,

Tout heureux de vous voir heureuse, comparait,

Sur votre frais visage animé par les brises,

Vos regards aux bleuets, vos lèvres aux imagecerises.

FRANÇOIS COPPÉE

Publicités

89 réflexions sur “Le jour des cerises

  1. Bonjour , merles moqueurs , grives facétieuses … Je suis sur le site de TV5monde ( merci Monique ) , mais j´attends l´expert ( pas en informatique , mais il fera de son mieux ) pour examiner les solutions . Pour le moment , il traque des grèbes , des sarcelles , etc .
    Demain , père et fils partent en Norvège une semaine , et j´aimerais que ce maudit 654 revienne dans l´appareil . Ce n´est pas la fin du monde , ah mais … quel mauvais jeu de mots !
    Vivent les cerises et le temps des cerises . Ici , personne ne les cueille ! Les suédois appellent
    les cerises  » fågelmat  » ( nourriture pour oiseaux ! : ))) C´est pourtant si bon . Un voisin avait
    14 cerisiers , eh bien , il les a tous coupés ! Rat-zibus … Bonne journée ( la mienne sera ensoleillée et très venteuse ; et moi , perplexe … où est passé mon 654 ?…. )

    • Bonjour Darie, j’espère que vous allez récupérer votre chaîne préférée ! Non, heureusement ce n’est pas la fin du monde mais pour nous tous, c’est la fin d’un monde !! la Norvège un pays superbe, les églises en bois, les fjords, un paysage grandioses mais en fait la Suède et la Norvège pourraient être un même pays, c’est une sorte de nuage coupé en deux !!!!!!! je vais me faire huer. Ici, les cerisiers sont occupés par les merles, du matin au soir ils s’acharnent à faire tomber les cerises et les mangent, pareil pour les framboises et les fraises. Ce matin, j’avais une dizaine de merles dans mes framboises, les groseilles et les prunes du prunus ! les merles, un fléau, ils s’attaquent aussi aux tomates…..Darie, le 654, il faut le jouer au loto, qui sait ?????

      • Monique , si les norvégiens vous entendaient ….. C´était un seul et même pays jusqu´en 1905 .
        La Norvège a pris son indépendance , et leur fête nationale est le 17 mai était fêtée avec beaucoup de liesse encore maintenant . Pas un seul norvégien n´a pas son petit drapeau !
        J´ai vu la fête une fois , c´est incroyable ! Les élèves défilent tous dans les rues , toutes les fanfares sont de sortie , en grandes pompes ( pas les chaussures , mais en prestance : ))) et costume . C´est une fête célébrée par le peuple norvégien lui-même .
        Le 654 nous donne une chaîne étrangère , très étrangère … Je suis décontenancée …

  2. bonjour tous …
    quand nous chanterons le temps des cerises , et gai rossignol et merle moqueur seront tous en fête , les belles auront la folie en tête et les amoureux du soleil au cœur, Quand nous chanterons le temps des cerises sifflera bien mieux le merle moqueur ….

    ce matin sous cette canicule qui étend ces tantacules sur l’azur je ne vais par un trait de plume écrire un chant péplum canticum , l’ancien avance le chapeau de brousse rabattu sur les yeux face au levant , il marche sans répit sous la pluie contre le vent et de ses longs bras il nage la brasse des braves sous la lumière du soleil , quand la chaleur est trop lourde que ce fardeau prend toute la place dans le sac il suffit de crier au levant je suis toujours vivant , c’est pas ce péché de ciel qui blanchit de sa lumière de grain de sel la mouvance a dieu vat d’un vieux de la vieille du pas de para légionnaire , que cela soit en tristesse ou largesse , il ne courbe pas l’échine dans les batailles inhumaines , ces yeux toujours direction du pavillon haut vert et rouge qui secoue les peines des membres gourds et donne un esprit fort dans les rangs des anciens soldats ………..a plus ……

    • Bonjour Klaus, les merles, justement aujourd’hui on entre en guerre déclarée contre les merles, l’envahisseur des jardins, un fléau presque comme les sauterelles ! un jardin, c’est un terrain de combat où la sulfateuse ne suffit pas, là on va sortir le tromblon à lunette ! le merle est un vandale, il ne recule devant rien, n’a peur de rien… les anciens disaient « faute de grive on mange du merle », maintenant on les nourrit !! mets toi au frais, attention au coup de chaleur !

  3. les anciens de légion ne sont jamais a genoux un chapelet entre les dents en prière au dieu puissant sur un champ de fleur a retentissement de pleurs ….une phrase écrite par un camarade qui parle le lagage de Dominique , .ce matin aux aurores. emmerson notre anglais ou gallois a déposer sur un mur de la cavacombe un poème en anglais de John McCrae , c’est lettres de noblesse donne largesse aux soldats comme si des pétales de fleurs se mélngées avec le sang …un poème sur le champ d’honneur éclairé par un spot couleur rouge qui fait resortir ces lettres en ‘or …

    In Flanders fields the poppies blow
    Between the crosses, row on row
    That mark our place; and in the sky
    The larks, still bravely singing, fly
    Scarce heard amid the guns below.
    We are the dead. Short days ago,
    We lived, felt dawn, saw sunset glow,
    Loved and were loved and now we lie
    In Flanders fields.
    Take up our quarrel with the foe:
    To you, from failing hands, we throw
    The torch; be yours to hold it high.
    If ye break faith with us who die
    We shall not sleep, though poppies grow
    In Flanders fields.

    In Flanders Fields………….

    en voici sa traduction ..

    Au Champ d’Honneur, les coquelicots
    Entre les croix de lot en lot
    Qui marque leur place; et dans le ciel
    Les alouettes chantent encore courageusement, volant
    Leur rare chant mêlés au sifflement des fusils.
    Nous sommes les morts,
    Nous qui songions la veille encore
    A nos parents, à nos amis,
    C’est nous qui reposons ici,
    Au Champ d’Honneur,
    A vous jeunes désabusés,
    A vous de porter l’oriflamme
    Et de garder au fond de l’âme
    Le goût de vivre en liberté.
    Acceptez le défi, sinon
    Les coquelicots se faneront
    Au Champ d’Honneur.

    Au Champ d’Honneur……

  4. Bonjour les amis de la poésie, on est bien ce matin, je ne vous ferai pas la surprise du Temps des cerises, ni de Cerisiers roses et pommiers blancs (ah, Claveau !) ni de « l’amour est cerise » de Ferrat un peu trop osé mais une superbe chanson, juste un poème d’une belle inconnue Maryjo Claus Rauch , un poème de mai car en juillet nous n’avons plus ces pluies de pétales de cerisiers, ni le muguet joli

    Cerisiers en fleurs

    J’aime voir la neige rose des cerisiers
    Qui poudre, délicatement tous les vergers.
    Là bas, se mirent les clochettes du muguet,
    Dans l’eau limpide du ruisseau tout guilleret.

    J’écoute, couchée dans l’herbe de la prairie,
    Vibrer, le solfège d’un rossignol épris.
    Sur l’azur, un loriot au plumage jauni,
    Emprunte l’habit d’Or du soleil de midi.

    Qu’il est doux le vibrato des ailes d’ abeilles,
    Frôlant la soierie du coquelicot vermeil.
    J’entends le vent solfier dans les épis de blés.

    La vague du vent, courbe les tiges germées.
    Je hume l’odeur des foins coupés, bel été.
    Les cerises rougissent, vient le temps d’Aimer.

    (Printemps.2OO5.)

    Les cerises, pour moi c’était le temps des boucles d’oreille, on en mettait aussi pour décorer les chapeaux de soleil en paille,
    La cerise est aussi un fruit engagé sur un désastre :
    C’est un joli nom, camarade
    C’est un joli nom, tu sais
    Dans mon coeur battant la chamade
    Pour qu’il revive à jamais
    Se marient cerise et grenade
    Aux cent fleurs du mois de mai.
    Camarade (1968)

    (Jean Tenenbaum, dit Jean Ferrat)
    On a envie de lui répondre « c’était un beau nom camarade, c’était un beau nom c’est, vrai, aujourd’hui c’est la débandade … » j’avais fait un petit pamphlet il y a longtemps, il faudrait que je le retrouve !!
    Une petit fraîcheur matinale, je vais vaquer avant l’assaut du soleil.

    • Bonjour Monique et tous !
      Marie nous a fait le plaisir d’ un passage hier et vous a laissé Monique un commentaire.
      Chère Darie, un pays sans parfum ni cerises, mais c’ est quoi ça ?!
      Coucou Klaus, il s’ agit du poème écrit à l’ occasion du décès d’ un proche soldat du colonel en 1915 et on dit que ce texte fut initiateur de l’ emblème du coquelicot dans le Commonwealth en hommage aux combattants.

      • Bonjour Dominique, j’ai répondu à Marie et à son passage amical et parfumé comme une nuit d’avril (c’est une chanson).
        Encore une page riche ce matin, mais la saison des cerises touche à sa fin, déjà !!!! il nous restera les cerises à l’eau de vie, ce que c’est bon !

      • B’ jour Monique, j’ adore les cerises à l’ eau de vie.
        Il y avait la marque Rocher, fameuse mais qui
        n’ existe plus.
        Maintenant les grosses cerises croquantes ( trop) viennent des pays de l’ est et sont mises en alcool en Franche-Comté.

      • Le kirsch ou le guignolet ? Un petit guignolet qui rend tout guilleret , cela se laisse boire très…. facilement : )) Il faut faire attention , on croit que c´est un simple jus de cerise liquoreux !…

  5. Bonjour Klaus , le poème exprime le courage et le sacrifice des soldats .
    En anglais , on dit  » Flanders fields  » pour  » Champ d´Honneur  » ? Ou bien , c´est pour la traduction peut-être ? Dominique connait peut-être la réponse .
    J´ai retrouvé mon 654 , mais c´est un autre pays qui a fait main basse sur le satellite ??… : ((
    Bon … sans commentaire … La France ( l´Europe ? ) s´est repliée un peu plus …

  6. Je me change les idées ( furieuses … ) , avec un beau haïku très poétique …
    Le chêne
    Sa mine indifférente
    Devant les cerisiers fleuris
    de Matsuo Bashô (Maurice Coyaud)

  7. je me suis levé a quatre heures du matin pour éffectuer mon travail pour éviter les grosses chaleurs , j’ai a cette heure le cerveau en clafoutis , une autoroute neuronale parssemées de cerise lourds comme des cailloux , j’ai déja très faim le casse-croûte se fait en cavacombe au frais , nous allons prendre les nouvèlles du vol d’explosifs et compagny au dépot de miramas , que faisez la garde ..j’ai tant d’histoire sure les gardes non au tonkin , mais en algérie quand nous étions en repos en algérie avec les soldats du contingent du général de gaulle et de son chienchien michel debré avec ces phrases ( aidez-moi , aidez le général de gaulle ) par tous les moyens a pied,a cheval et en voiture…il aurait du finir avec ces mots pour revenir en boite en bois , l’époux de Monique doit surement se rappeler comment de gaulle appeler les appelés du contingent pour l’algérie ( les 500.000 gaillards munis de transistors ) et pour nous les mercennaires sans coeur ni lois leurs seul devoirs et de mourrirs … a plus c’est vrai que cet homme me fait sortir de mes gonds donc je file a la graine et boissons fraiches ..GO!GO!

  8. Je ne sombre pas dans la morosité , mais dans la poésie : )
    Pour un simple locataire
    le cerisier offre
    bien trop de fleurs
    de Kôyô (Coyaud)
    Je ne comprends pas les signatures . Est-ce que monsieur Coyaud est monsieur Kôyô , ou s´il est le traducteur de Matsuo Bashô .

  9. Cela ne se voit guère , mais je suis  » rat-zande  » ( rasande : très pas-contente : ) , mais la poésie adoucit les mœurs , comme la musique . D´ailleurs , c´est la musique des mots .
    C´est magnifique , ce que je viens de dire . La modestie ( comme la colère ) m´étouffe : ))
    Les fleurs de cerisiers tombées
    le temple appartient
    aux branches .
    Yosa Buson

      • C´est TV5 monde qui s´est évanoui dans la nature …. sniff…
        Ce matin , j´ai raté « Les mutins du Libertalia « , qui est à l´origine de la ville de Diego Suarez au nord de Madagascar . C´est un livre extraordinaire de Daniel Vaxelaire . Et quand j´ai eu mon ordinateur ( donc accès à wikiiii ) , j´ai vite été voir qui était ce monsieur . J´ai découvert , stupéfaite , qu´il habitait dans les Hauts à la Réunion !!!….
        Moi qui n´avais rien à lire là-bas , m´étais rabattue sur le seul livre que j´ai trouvé ( j´ai honte , mais maintenant je connais le genre … ) , le San Antonio de la copine …
        Sur le moment , j´avais trouvé l´écriture et l´histoire très drôles , mais sous les Tropiques , on ne brille pas par son élévation d´esprit . Et puis … à 20 ans : )))

      • Petite correction :  » le seul livre que j´avais trouvé … » , le subjonctif me pose des problèmes maintenant , car il n´existe pas en suédois . C´est d´ailleurs curieux que ce ne soit un problème qu´à l´écrit , et pas à l´oral ! Une énigme de plus : )) Je vais donc me relire à haute voix !

  10. Darie TV5 monde du matin …du har en städerska , princess morgon till värdinnan , den milda flytande vi mocka ,sitter framför TV med en ny glögg hi! hi! … glöm inte de romerska lagarna ..hi!hi!hi! …

    a plus …je vai arroser jujus avec le jet mais comme il fait chaud j’accroche le tuyeau et laisse la bourrique faire le marin d’eau de puits …

  11. c’est la cerise sur le gateau , c’est l’heure de l’apéro je ne suis pas les infos quand ils disent qu’il faut boire de l’eau , je me vois pas avec une paille m’abreuver au puits , l’eau est fraîche et surement bonne , mais une bière avec une rondelle de cochon sur du pain … c’est le paradis sur un nuage remplit d’eau …sa coule de source n’est-ce pas… mon ramadan s’effectue dans des conditions particulièrement très rudes cette année….une bière toute les dix minutes pour faire du lard au dessus de la ceinture ……..bises a plouuus ..GO!GO!

  12. Darie, je sais bien que la Norvège c’était la Suède avant, elles ont une histoire commune, celle des Bernadotte ! quand je vois ce qu’est devenu ces grands pays, aujourd’hui morcelés, avec des religions différentes ce qui entraine des conflits et des guerres, comme en ex Yougoslavie ou l’ex URSS. ah, quelle liesse ce sera en France quand les régions prendront leur indépendance ! vous imaginez le tollé. J’entends Yannick qui rapplique ! … et les bretons ? euh… et Marseille ??? là je ris bien entendu !
    Il s’avère que la lunette du chef est déréglée (à 10cm près) , de colère il a dit qu’il allait arracher tous les pieds de framboises, de groseilles et de fraises ! maintenant ils sont tous dans mes pétunias à retourner la terre, alors le chef a dit plus de fleurs, il en a assez, il est vrai que les fourmis ont mangé tous les pieds d’impatiens, il n’y a plus rien ! c’est la première année qu’une telle chose arrive. Il faut savoir aussi que les merles se reproduisent toute l’année, c’est un constat, nous sommes envahis de merles, l’hiver ils piquent le pain des petits oiseaux et le pinson, mais quel pleutre, se laisse faire ! le rouge gorge est de mauvais poil, il n’aime pas qu’on lui vole sa pitance, il est le seul à leur faire peur en gonflant sa gorge, je l’appelle Tarzan ! les mésanges sont carrément agressives de nature mais quelle beauté, elles se défendent aussi en leur volant dans les plumes. Un seul mot d’ordre aujourd’hui, feu à volonté, mais pour le moment, il faudrait d’abord les empailler. En fait, le chef a dit « il faut seulement leur faire peur »… reste les graines contraceptives !

  13. Eh oui, les oiseaux font bombance, et celles qu’ils font tomber sont excellentes…
    Voici une chanson traditionnelle grecque, très ancienne, et le lien vers la page où je l’ai trouvée, avec 5 u 6 versions chantées ou jouées, ainsi que des reproductions de tableaux:
    « Pourquoi mon oiseau ne chantes-tu pas ?
    Comme tu chantais avant ?
    Comment pourrais-je chanter
    Comme je chantais autrefois ?
    On m’a coupé les ailes,
    On m’a volé ma voix… »
    Γιατί, πουλί, δεν κελαηδείς
    `πως κελαηδούσες πρώτα;
    Άχ, πώς μπορώ να κελαηδώ
    `πως κελαηδούσα πρώτα;/
    Μου κόψαν τα φτερούδια μου
    μου πήραν τη λαλιά μου…
    http://dornac.eklablog.com/pourquoi-mon-oiseau-ne-chantes-tu-pas-a93027309

    • Merci Mareria pour ce lien, voici un autre poète Nikos Gatsos :

      Combien je t’ai aimée moi seul peux le savoir
      Moi qui parfois t’ai effleurée
      avec les yeux des astres
      Étreinte avec la crinière de la lune
      pour danser avec toi
      Dans les champs de l’été
      parmi les chaumes arasés
      Et manger avec toi les trèfles moissonnés
      Immense et noire mer
      au col ceint de galets
      Aux cheveux de pierres multicolores.  »
      Πόσο πολὺ σὲ ἀγάπησα ἐγὼ μονάχα τὸ ξέρω
      Ἐγώ ποὺ κάποτε σ᾿ἄγγιξα
      μὲ τὰ μάτια τῆς πούλιας
      Καὶ μὲ τὴ χαίτη τοῦ φεγγαριοῦ
      σ᾿ἀγκάλιασσα καὶ χορέψαμε μὲς στοὺς
      καλοκαιριάτικους κάμπους
      Πάνω στὴ θερισμένη καλαμιὰ
      καὶ φάγαμε μαζὶ τὸ κομένο τριφύλλι
      Μαύρη μεγάλη θάλασσα μὲ τόσα βότσαλα τριγύρω στὸ λαιμὸ τόσα
      χρωματιστὰ πετράδια στὰ μαλλιά σου

      Ce poème a été mis en musique en 2005 pour Maria Farantouri. Les chants grecs ont gardé la grandeur et la richesse de leur terre.

    • Mareria , on devine de la mélancolie dans ce chant . Je préfère le rythme gai et entrainant du sirtaki , sous les paillotes les soirs d´été . J´ai goûté là l´ouzo , qui est plus fort que le « 51 » , mais sûrement moins que la  » Fée verte  » , et avec les tronçons de concombre , la fêta , les tomates et les olives , c´était très sympa . Pas de souvenir de moustique ! Incroyable en y repensant .

      • Cela se laissait boire comme du petit lait . La copine me surveillait , et moi je la surveillais .
        Comme cela , tout se passait bien . Ces boissons exotiques sont traitres parfois .
        Le sketch de Muriel Robin sur le ti punch est hilarant . On ne se méfie pas , il fait chaud , on a soif , c´est très bon , et coup de bambou derrière la tête ! Jambes coupées . Baptême du feu à la Réunion pour les z´oreilles . On y a tous droit …

      • Oui Darie cette musique est vraiment triste. . A propos d’ouzo, il y a des régions comme le Pelion où l’on consomme du tsipouro qu’on peut acheter au kilo! Plus fort que l’ouzo et que le raki et excellent.

      • Oui, Dominique, au kilo, dans les petits estaminets de campagne, et en bouteille dans les plus grandes surfaces; je vois que wkp y consacre une page.

  14. Oui, Darie et Dominique, mais voyons le sirtaki va très bien avec le raki, je dirais même qu’ils sont complémentaires. Peu importe les noms, c’est de l’anis et ce sont des boissons de pays ! plus on boit de l’ouzo et plus on a soif et plus on boit du raki et plus il en faut un second… c’est simple on en oublie le pays que l’on visite.

    • Je ne connais pas la Turquie , j´ai beaucoup hésité à aller rendre visite à ma malheureuse copine de MSF , qui était en prison ! Elle avait renoncé à voyager autour du monde , pour revoir sa Bretagne . Puis elle est repartie avec MSF ,pour passer des médicaments avec un médecin . Tout cela à cheval par des petits sentiers . Attrapés par la police turque , il/elle sont restés un an dans une geôle … J´avais peur d´y aller seule , de me faire mettre en boite aussi ! Alors je n´ai pas osé . Si quelqu´un m´avait accompagnée , j´y serais sûrement allée . J´ai vu quelques mois après mon retour , sur le journal , qu´il/elle avaient été libérés . Cela avait été dur pour eux !
      Pas Midnight Express , mais dur malgré tout . L´incertitude aussi qui pesait !…

      • Fallait pas faire n’ importe quoi, c’ est vraiment aller chercher les ennuis.
        J’ ai beaucoup voyagé en Turquie, c’ est un pays qui me plait mais je fais abstraction de sa politique…
        A l’ époque où j’ y allais, il était recommandé d’ être prudent, de ne pas circuler seul et d’ éviter les voies peu pratiquées.

      • Dominique , c´était msf qui les avait envoyés et c´était une grosse erreur de passer outre les permissions ( les médicaments étaient pour les K ) . Elle a dû regretter de m´avoir laissée en route … Mieux vaut aller là-bas pour visiter la Cappadoce et ses églises troglodytes . Ce sont
        des trésors d´architecture .

      • Darie, nous sommes allés en Turquie bien après le film Midnight Express mais il était resté dans nos mémoires…. on nous avait bien recommandé de ne jamais siffler cet air là, c’était pourtant le signe de ralliement que l’équipe s’était donné pour se comprendre sans faire de commentaire ! une sorte de musique sans paroles. Nous avons été « bien » encadrés, mais grâce à un guide extraordinaire, nous avons pu tout visiter durant ces six semaines, un voyage éreintant mais complet. Là-bas, il est de coutume que le chauffeur d’un car de touristes paie un bakchich à chaque fois qu’il est « contrôlé » par la police… que de contrôles, un racket légal !!! c’était prévu dès l’agence de tourisme :!!! C’est en Turquie, en Cappadoce que j’ai été soignée par le vétérinaire du village, j’avais mangé des crudités…. ! c’est un pays magnifique, nous avons été bien reçus partout et n’avons fréquenté que des restos d’autochtones, les hommes se sont essayés au narguilé (sauf le mien !) On a beaucoup parlé d’Ataturk qui était encore vénéré à l’époque, y compris dans les classes des écoles et les petits élèves saluaient son portrait en entrant. Un merveilleux voyage où j’ai rencontré (par hasard) Pierre Mauroy qui descendait d’une grosse Mercédès, un compagnon de voyage qui était d’une section du « parti » dans les Bouches- du-Rhône, est allé lui serrer la main. Nous avons imaginé Byzance en regardant Istanbul, un riche passé. Même bien encadrée, mais je n’y retournerai pas aujourd’hui.

  15. mes camaradines par pure fantaisie je vais prendre une collation au frais des voûtes de la cavacombe , faire une construction , un ouvrage en intrados d’une cathédrale de fruit frais , des abricots emplilés les uns sur les autres avec un escalier fait en biscuit secs modeler en receptacle au nom de tulipe pour recevoir des boules de glaces a la noix de coco , mes tulipes seront tenues sur la voûte sarrasine avec des moellons en raisins et brique de pâte de coing , sur le dessus par gourmandise de la chantilly avec une cerise au sommet , je vais la dégustés par le bas ou j’aurais rajoutés un coulis de chocolat pour aprecevoir au bout de la quatrième cuillère les voûtes de la chapelle sixtine de fruits , fait des mains non d’un saint mais je suis bien plus coquin que michel-ange , me voila maître du sublime d’une naissance d’une oeuvre gourmandine , notre château n’est pas a caprese au nord d’arezzo mais depuis mon enfance j’ai des dispositions extraordinaires pour les arts dans la patisserie , allez je vais rejoindre le dieu gourmand et ces anges du chacun pour soi …alléluia ! alléluia ! alléluia ! …il est né le divin enfant,jouez hautbois, résonnez musettes , il est né le divin enfant chantons tous son avènement ….ah ! qu’il est beau, qu’il est charmant , ah ! que ses grâces sont parfaites , ah ! qu’il est beau, qu’il est charmant , qu’il est doux ce divin enfant …il est sournois ce divin enfant au nom de laurent guillaume alexis philibert cerise qui détermina l’influence sur l »éducation physique et la grande morale sur la productivité de la sur-excitation ..hi!hi! …a demain j’ai mes fruits mes biscuits mon chocolat ma glace ma coupe XXXl …je vai la faire et pensez a vous ..en conscience …et esprit …est tu la !!!!…bises …a demain …GO!GO!

  16. Dominique ( de la famille t’ a rapporté de leur voyage en Grèce, une belle boîte de loukoums dont certains ont « goût raisin » , au goût raisin !!! hum !!! , moi qui croyais que par solidarité tu pratiquer le jeûne hi!hi! , écoute Dominique met ta boite a flot sur la tamise avec une voile , le vent me l’emportera , surtout Dominique ne met pas pavillon anglais , la boite peut rencontrer en pleine océan des déscendant de pierre bot, , il manguerait que je me fasse emboucaner par un reste de boucanier , ne hisse pas non plus le drapeau des forces papales., avec tout ls bateaux d’immigration qui navique on sait jamais …une petite voilure imagine une tempète et elle se retrouve en suède , franchement tu me vois partager avec une suèdoise habillée en jaune non comme un canari mais pour faire croire qu’elle a gagner une étape du tour de france ..je partage pas avec une suèdoise hi!hi! …elle va me donner quoi en échange un hareng hi!hi! …j’ai faim je file a demain …bises …Dominique Darie se torche pas avec de l’eau de vie mais avec du lait de poule …bises ……GO!GO!

  17. Darie, dans deux ou trois petits villages, on a lâché des volailles pour faire ralentir les voitures. Il y a des petites routes fréquentées par les poules et c’est le coq qui les fait rentrer fermement dans le pré en leur volant aux trousses. Je me demande si cette suprématie du mâle ne viendrait pas de là et copiée par quelques-uns ?

    • Vous avez raison , Monique , le coq veille . Il les a à l´œil …Un jour , il s´est planté à l´entrée , campé sur ses ergots , et défiant les 2 chevaux sur la route ( les cavalières regardaient ce fier Artaban ) , il restait sans bouger au milieu du chemin , comme prêt au combat ! Je regardais la scène de loin , ayant stoppé ma voiture , tellement c´était drôle . Et mon mari avait arrêté son jardinage , car il avait repéré aussi le manège du coq face aux chevaux . Le coq est génétiquement belliqueux et susceptible .
      Quand la cousine de Bastia habitait près de chez nous , on a su par les fermiers du coin , que son père ( dcd , paix à son âme … ) , écrasait une poule sur sa route régulièrement . Il roulait en trombe , et les agriculteurs étaient en rogne ! Nous , on roule à 10km/h , le bon voisinage est précieux . Cela nous a rendu service d´ailleurs ( quand mon père est parti au fossé à cause du verglas . Ou sortir un arbre tombé dans la mare ) Un tracteur a une force de X chevaux .

      • Je ne savais pas qu’un coq pouvait tenir crête contre deux chevaux, même un seul ! le coq n’est pas sympathique, mais c’est l’emblème gaulois bien qu’il n’y ait plus grand chose qui le soit. Je pars du principe qu’une route est réservée aux voitures, je ne comprends pas cette basse-cour qui s’y dandine, il y a des clôtures quand même. Comme dit le chef ici, je ne vais pas me jeter dans les ornières pour une poule mais jusqu’ici nous les avons évitées. Rien ne résiste aux tracteurs, ce sont les écumeurs des routes, inutile de klaxonner derrière, il faut les suivre et parfois même ils ralentissent ! je ne vous dis pas ce que j’entends alors dans la voiture !

  18. Monique , j´ai commencé  » Trois hommes sur un bateau ( sans oublier le chien )  » , et je
    m´amuse beaucoup . J´aime toujours savoir combien il y a de pages quand je me lance dans un livre , mais là , ce n´est pas possible . Comment faire ?….

  19. Quand my father faisait un pari impossible , il disait souvent :  » Si cela arrive , je vous paie des cerises cet hiver  » . Alors moi aussi , si je récupère mon TV5 monde ( ce n´est pas une idée
    fixe , c´est une grosse grosse déception … ) , je vous paierai des cerises cet hiver …
    God natt allihopa .

  20. L’hiver et surtout en période de fêtes, on trouve de tout, des cerises au raisin, en passant par les fraises mais évidemment, c’est pour la décoration, comme les airelles qui arrivent dans un petit emballage transparent qui tient dans le creux de la main pour une somme astronomique. D’ailleurs c’est très amusant de regarder le prix au kg puisque c’est toujours mentionné…ça coupe l’appétit. J’espère que Darie aura son TV5 monde très rapidement et bien avant les cerises d’hiver. Bonne fin de soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s