La Pintade

Le 13 juillet, la Pintade cacabre, c’ est sa fête dans le calendrier républicain.

image
Illustration de ToulouseLautrec pour HISTOIRES NATURELLES
de Jules Renard (Éditions Henri Floury)

LA PINTADE

C’est la bossue de ma cour. Elle ne rêve que plaies à cause de sa bosse.Les poules ne lui disent rien : brusquement, elle se précipite et les harcèle.Puis elle baisse sa tête, penche le corps, et, de toute la vitesse de ses pattes maigres, elle court frapper, de son bec dur, juste au centre de la roue d’une dinde.Cette poseuse l’agaçait.Ainsi, la tête bleuie, ses barbillons à vif, cocardière, elle rage du matin au soir. Elle se bat sans motif, peut être parce qu’elle s’imagine toujours qu’on se moque de sa taille, de son crâne chauve et de sa queue basse.Et elle ne cesse de jeter un cri discordant qui perce l’air comme une pointe.Parfois elle quitte la cour et disparaît. Elle laisse aux volailles pacifiques un moment de répit. Mais elle revient plus turbulente et plus criarde. Et,frénétique, elle se vautre par terre.Qu’a-t-elle donc ?La sournoise fait une farce.Elle est allée pondre son oeuf à la campagne.Je peux le chercher si ça m’amuse.Elle se roule dans la poussière, comme une bossue.

JULES RENARD (Histoires naturelles)

Mis en musique par Ravel :

Publicités

66 réflexions sur “La Pintade

  1. Hello, bonjour à tous, il fait petit maussade et tant pis pour la pintade (ça rime !) Dominique m’a coupé les pattes sous le pied, j’ai une affection pour Jules Renard et j’avais mis dans la boite à coucou le même texte et HOP, parti !!! quant à Ravel, il n’aurait jamais dû se découvrir et quitter son boléro, sa pintade n’est pas très réussie ! mais; mais….j’ai encore une faible cartouche pour ouvrir une page sur l’humour, voici un sketch d’Anne Roumanoff très connu et amusant :

    « La basse-cour du roi Nicolas

    Un renard prénommé Nicolas sur une basse-cour régnait.

    Mais il était contesté : « Il ne fait pas rentrer assez de blé,

    Nous n’avons plus de grains à picorer, se lamentaient les animaux affamés.

    Je fais de mon mieux, répondait Nicolas.

    Sans moi, ça serait pire, croyez-moi.

    Il y a une énorme crise mondiale

    Ne l’oubliez pas, c’est infernal. »

    Beaucoup d’animaux voraces

    Rêvaient pourtant de prendre sa place.

    A gauche, la vache Martine et la pintade Ségolène

    Crurent, un temps, pouvoir devenir reines.

    Mais ce fut le pigeon François qui leur fit la nique.

    Aidé, malgré lui, par le cochon Dominique,

    Qui manqua d’aller à l’abattoir,

    Pour avoir culbuté une grande poule noire.

    Mais la pire ennemie du roi Nicolas et du pigeon François

    Était la fille d’un loup borgne qui avait échoué à devenir roi.

    Cette louve à la voix rauque et à la chevelure blonde

    Se faisait passer pour une brebis aux yeux du monde.

    Elle répétait comme une litanie : « Il faut plus de poulets

    Pour renvoyer chez eux les animaux étrangers,

    Sans eux, nous serions tellement plus heureux. »

    Certains moutons l’écoutaient béats :

    « Bêê, elle dit tout haut ce que nous pensons tout bas. »

    Le pigeon François, le roi Nicolas, l’ours Mélenchon et la taupe Eva

    Faisaient de leur mieux pour éradiquer la terrible maladie

    Répandue par la louve déguisée en brebis

    Qui avait pour nom haine et démagogie.

    Hélas ! à six mois des élections,

    Personne ne sait encore pour de bon

    Qui de la farce sera le dindon. »

    Oui mais il me reste aussi l’os, le traquenard, le piège, COUIC, pour ne pas quitter la fleur, c’est la fritillaire pintade, elle est grenat, elle ressemble à une tulique fanée qui aurait la chair de poule ! si, si, allez l’admirer ! ah, ah, ça commence sec ce matin ! bises.

  2. Bonjour dans les nuages! Cruel Jules renard envers cette pauvre pintade, mais quelle patte.
    On reste un peu dans le domaine des couleurs, puisque le mot vient du portugais pintada (« [oiseau] peint » ou « fardé »), du verbe pintar (« peindre »), < pingere latin en raison des caroncules rouges qui ornent sa tête. Cela sent le Schmink!
    Mais alors pourquoi l'élevage de ces pintades s'appelle-t-il méléagriculture ? à cause du grec ancien : μελεαγρίς, meleagris, « poule » ainsi nommée à cause du héros Méléagre, dont quatre des sœurs furent transformées en pintades.. Prince de Calydon en Etolie, Méléagre a participé à l'expédition des Argonautes; il tue un sanglier, et, à cause d'histoires de famille compliquées, il meurt.. Ses sœurs en sont si attristées qu' Artémis, mécontente, les change en pintades.
    La pintade est aussi un oiseau symbolique depuis l'Antiquité; elle est déjà présente chez les Egyptiens : c'est "l'oiseau-neh" des hiéroglyphes .
    Le site que voici, bien illustré, donne bien des détails sur son importance dans l'antiquité: http://lamblard.typepad.com/weblog/2013/10/la-pintade-parm.html.
    On la retrouve sur nombre de mosaïques , en Libye, à Chypre,en Gaule, conservées aux Musées Archéologiques de Nîmes, de Saint-Romain-en-Gal,près de Vienne..
    Ne pas oublier les fritillaires pintades d'une jolie couleur..

    • Mareria, c’ est le feu d’ artifice du 14 juillet, le 13 juillet.
      Ça c’est du commentaire et très amusant en plus !
      Oui cela sent le Schmink…ÉCLAT DE RIRE
      Quant aux 4 poulettes transformées en pintade, cela a un parfum de réglementation de compte. Rire

      • Oui; l’Olympe était une sorte d’ O.K. Corral ! les déesses surtout ( Héra, qui avait de quoi être jalouse, la chaste Artémis, très soucieuse de ses prérogatives, et consoeurs) se vengeaient toujours cruellement; Athéna était plus sympa…

      • Vous me faites rire! mais je dirais plus franche de l’égide…Et pour « en avant le boxon », cela me fait penser à deux hommes d’état au casque célèbre: un Français sur tricycle, et un Grec…

  3. Hello, réveillez-vous, c’est la veille du défilé, on sort le drapeau du grenier, ici le mien a plus de cent ans, il est un peu pisseux, mais il est d’époque ! encore un détail, il existe un guide « Les Pintades à New York » est le premier guide touristique écrit par deux journalistes françaises, Layla Demay et Laure Watrin. ……. Les Pintades à New York est un recueil de chroniques journalistiques et de bonnes adresses new-yorkaises. L’ouvrage dépeint les modes de vie des New-Yorkaises. Il recense environ 200 adresses d’établissements américains ». Après tout cela, je me demande quel est le caractère de la pintade ? Son nom vient du patois « Pintado », ce qui veut dire peinte… et elle aurait mauvais caractère ! « Les pintades domestiquées sont des oiseaux
    nerveux et bruyants. Avec les cris retentissants qu’elles poussent à l’approches des prédateurs,
    les pintades se comportent comme des vigiles dans les élevages de volailles et les petites
    fermes. »

      • Bonjour Mareria, je connais la journaliste et ses reportages mais je n’ai pas lu son livre, je me suis toujours méfiée des « journalistes-écrivains » , je vais voir s’il est à la bibliothèque car nous avons deux ou trois livres sur l’Iran. Je vais lire son livre sur Nojoud Ali, cette enfant mariée à dix ans avec un homme de 30, maltraitée et violée et qui a obtenu le divorce….c’est une histoire absolument terrible mais quel courage chez cette petite yéménite. Ce qu’il y a de souffrances enfantines dans ce monde, naître fille est une calamité !

  4. bonjour tous..

    La pintade la trindade de table de chasse , une pintade farcie aux champignons forestiers dans le four a 180°C pour donner de la rougeur aux plombs 12/67,5. il faut une bonne cuisson pour ne pas être le dindon de la farce ………

    • Salut Klaus, tu ne crois pas si bien dire, on m’ a servi un jour dans un dîner dit mondain, une cuisse de pintade pas cuite… Les autres l’ étaient ?????!!!!!
      C’ est la cuisse qui a gagné, elle a fini le repas intacte.

    • Bonjour Papy, le voilà revenu en force comme au bon vieux temps et quand il arrive, il y a toujours bal quelque part !!! ce soir les petits bals des pompiers mais pas de combat de boxe, spectacle qui avait lieu en plein air, dans mon enfance, tous les 13 juillet au soir dans les années cinquante. Je pleurais de les voir se battre, j’étais toujours avec le perdant, et à chaque round il changeait de camp, en fait je n’aimais jamais le gagnant, ce qui faisait dire à ma mère que j’étais une poule mouillée et puis j’ai horreur de la boxe, le coup de poing dans la tête évoque une noix de coco qui se vide ! bon défilé.

      • Monique, je me souviens des retraites au flambeau du 13 juillet au soir, on regardait les pompiers défilés et cela me donnait des émotions.
        Et le lendemain matin, c’ était l’ Harmonie municipale qui défilait dans les petites rues
        et on l’ entendait approcher et cela faisait quelque chose.

    • La pintade que je préfère, j’hésite entre la n°6 et la n° 8… oui, ces pintades ont un beau plumage, c’est un « demi gibier », la chair est plus proche du faisan que du poulet dirait-on ! rire ! une idée de recette, « la pintade à la toulousaine » sur lit de choucroute et entourée de saucisses de Toulouse. Klaus, avertis Ted pour le prochain menu.

  5. Bonjour , après cette balade rafraichissante , nous voici à table … La dinde et la pintade , nous les mettons dans la même basse-cour , mais elles ne viennent pas du même coin du monde .
    Je sais ( par mon maitre à penser es-oiseaux ) que la pintade vient exclusivement d´Afrique .
    La copine et moi , en bus local ( !… ) au Kenya , nous en voyons parfois . Mais c´était il y a longtemps …. Leur tête n´est pas spécialement belle : )) mais leur plumage est subtil , je trouve.
    Tout en pointillé ( c´est aussi grâce à mon directeur de conscience , que je regarde attentivement les plumages … )
    Dominique , ce petit morceau de baryton m´a fait rire . On devrait donner les cours de Sciences Naturelles et musique conjointement . La poule ( ou pintade ) aux œufs d´or , et c´est c´en est un ! Ls autres , j´ai vu Le paon , Le martin-pêcheur , Le cygne , Le grillon . Je les écouterais après mon coup de telefon hebdomadaire . Tea with flowers for the moment ….
    Have a nice day everybody . Ça sonne …

      • Vers le ciel , non Dominique , c´est trop haut ou trop loin le plus souvent . Je regarde les photos avec son super-zoom . Et c´est moi qui souvent suis chargée de décréter quelles sont les meilleures . Je prends mon rôle au sérieux . Voilà pourquoi je scrute maintenant attentivement les plumages , les ports de tête , le décor aussi . Désormais , je fais bien la différence entre voir et regarder : )) Et quand j´entends les 2 coqs , je les écoute aussi . L´un semble toujours appeler  » au secours  » , et l´autre est plus sur de lui . C´est ainsi que j´ai réalisé qu´il y avait deux coqs dans la même basse-cour . Une gageure ! Rire .

  6. Bonjour Darie, je crois que le maitre des oiseaux vous a décrit la pintade-vautour ou pintade royale, elle atteint 75 cm de hauteur, vit des Somalies jusqu’à Zanzibar, dans les bois secs d’acacias, son cou est orné de plumes lancéolées de couleur bleue rayées de blanc, tout cela à faire pâlir un paon ! ne pas manquer de l’admirer dans « les images ». Je me demande si cette pauvre bête a survécu aux conflits de ces pays, c’était déjà une espèce en voie de disparition.

    • Magnifique plumage , Monique . Cette pintade vautour a une horrible tête de charognarde , mais le bleu cobalt des plumes du cou , puis les petits points blancs du corps , c´est superbe .
      Les grands couturiers s´inspirent souvent de la nature , et c´est vraiment un exemple .
      J´en parlerai demain à mon mari , ils ( père et fils ) reviennent au nid demain soir .

      • Darie, c’est vrai que cette pintade ressemble à un charognard, je me demande si elle est comestible ? demandez aux spécialistes !! la mode s’est inspirée des cultures amérindiennes, cet usage a prédominé l’art de s’habiller, jusqu’au milieu du 20e siècle. ah, mon truc en plume chantait Zizi Jeanmaire, et puis les plumes font de superbes masques !

  7. je vais vous donner l’explication du retour de papy yabalou , hier en fin d’après-midi nous sommes devenus les dindons farcies sans oignons ni piments noyès dans le sex , du sex a tire-larigot , beurk ! , une petite voisine de 13 ans est venues nous faires le bisous et surtout pour mettre ces beaux cheveux dans le congélateur pour choisir une glace , après elle c’est mis devant un prdinateur du foyer et sur un truc ( facebook ) , je connais ce truc de jeune de nom , on a une page avec des amies de france ou d’ailleurs , elle a eu sur sa page des vidéos pornographiques , venus d’ami(es) est ainsi de suite ( envoyer par des imbéciles chef en informatique ) c’est une vidéo normal et quand tu clique tu recois d’autres vidéos ( type pornos ) cela est retransmis d’office a ton nom a tes contacts et ainsi de suite comme une chaîne , elle a crier deux camarades sont venus au bout de 50 secondes elle avait 180 anciens autour d’elle , un camarade a supprimer cela et a fait un truc sur le pc cela a suppimer des trucs ( j’y connais rien ) , donc plus d’adresse sur la page de misse Dominique , la pauvre petite nous avons fait les papys des bisous des glaces un peu d’argent de poche et le retour chez elle en carriole avec fauvette la jument , nous avons prévenus ces parents ( normal ) , la maman a dit que a partir de ce jour son truc facebook se passera chez nous sous notre surveillence , mafois elle mange les glaces cette petite , non je rigole ( la maman et le papa travaille , et c’est les vacs d’école , donc d’habitude elle rentre d’école les parents sont présents la non , elle va filer droit la chieuse ou c’est nous hi!hi! …voila le pourquoi du retour de yabalou …

    • Papy yabalou est une icône et là il fait un vrai boulot social, il n’y a plus d’enfants c’est bien connu et les mômes ont le chic pour aller sur des sites qui ne sont pas de leur âge. L’autre jour, je vais voir un renseignement sur une ile et que vois-je sur le côté ? des jeunes femmes que l’on qualifiait autrefois de mauvaise vie, tirer des langues pas possible avec prénom et référence et l’invitation « clic » ! internet, c’est la fin du sens moral et le début de toutes les perversions, il y a du ménage à faire. Attention à Facebook, nous avons été prévenus.

    • D’ accord, je comprends et tu n’ as pas été reconnu par mon ordi alors j’ ai dû « approuver » pour que tu sois visible.
      Mais tu peux reprendre ton nom de KM à la place de PY sans changer ton adresse mail.
      Les sites pornographiques font paraît-il la fortune (rapide) de ceux qui les créent.
      La grande expression à la mode pour une vidéo qui est beaucoup vue est  » elle est virale » ; cela dit bien le processus d’ infestation épidémique rapide…

      • Et justement , Dominique , beaucoup d´émissions ne sont pas visibles en Suède ( l´Europe est bien bancale … ) , et je lis :  » cette vidéo n´est pas visible dans votre pays … » . J´en parlais au telefon ce matin … Pour les vidéos nuisibles ( toutes catégories ) , tout baigne , mais quand je veux voir certaines bonnes émissions , NIET ! Zut , et re-Zut ! ( et je suis très polie … )

  8. menfin c’est la vie moderne , cette aprème nous allons faire attention , comme je vais faire la sièste je vais lui mettre un transat et elle aura mon pc ou un autre a coté de moi , cela se nomme l’amorçage et ont devient poissons , je vais mager mes tomates la table est mise a se soir bises a toutes ..je vais vous expliquer ce truc sur la bretagne qui m’a fait sourire et surtout fort fait grimacer ………….bises …GO!GO!

      • Monique , c´est un vrai poème intitulé  » Internet » , il me semble . Il est très bien écrit , par une femme , et c´est curieux que je ne le retrouve pas . Ce n´est pas un sketch ou un écrit humoristique . C´est un poème de 4-5 strophes au moins . Très bien tourné . Je vais chercher encore .

    • Ouais … on connait aussi : ) Et il n´y a pas longtemps , on a vu ses idées d´avant-garde sur
      la Justice . Je dis  » d´avant-garde  » , parce qu´entre  » le-c´est-bon-pour-une-fois  » ( ou plutôt
      8 fois ! ) , et la peine capitale de chez eux , elle préfère le verdict français :  » Ça ira , c´est OK  » .
      Vous avez peut-être raté le procès sordide des 3-4-5 du mois …
      Toujours à la pêche à taquiner al capone et la Guardia ? hi-hi … Ça mord ou ça mord pas ?

      • Quoi Darie, Al Capone est ressuscité et serait en Corse ? oui, mais alors du Sud, pas du Nord ! un cas que ce dindon-là en question, qui a été bon pour le bannissement au moins une vingtaine de fois, ni dignité, ni amour propre. Un jour, il dit que ce canard ne l’intéressait plus, qu’il avait mieux avec ses plumes américaines mais voilà, c’est comme la soupe, il revient dans la basse cour surtout pour ne rien dire ! c’est un dindon parfaitement, totalement antisémite, il est étrange que personne ne s’en souvienne ! …. et combien trompent ainsi leur monde ?

      • C´est vrai , Monique , qu´elle a écrit en douce des commentaires ahurissants . Certain(e)s de ses  » relations  » ont fait semblant de ne pas comprendre .
        Le capone , le ragnola et le guardia secca sont des poissons qui croisent au large de la Corse . J´ai appris cela d´un pêcheur à la ligne il y a 2 jours : ) Il aime le poisson , il y a du breton chez lui ( c´est un indice … )

    • Hello Yannick, et quel cas ce dindon d’outre Atlantique amoureux d’une pintade blonde, et quand je pense que ça vote et flanque le b…. chez nous ! il sévit de temps en temps mais la modé lui a cloué son affreux bec après un grand ménage dans la basse cour !…. l’eau est à température ?

      • Temps gris Raton, londonien presque, mais 30° toujours, repos ce jour
        à moins qu’ une virėe dans le petit port de pêche voisin, qui sait, le 1er
        Français à la langouste, mais mince, ce brouillard … La Picardie aussi,
        qui disait qu’ en partant en Corse, on ne voyageait pas, hein ?

  9. Hello Klaus, voici de quoi réjouir tes copains ce 14 juillet et aussi Teddy l’homme de cuisson, une excellente recette pour la dinde de Noël en 23 étapes (rien à voir avec le tour !), préparez-vous… sachant que Dominique veille à la décence de sa page, j’ai choisi la version édulcorée, mais reste la version charretier que l’on peut intercaler au 6e verre !!!! :

    La dinde au Whisky, façon québécoise
    Etape l :
    Acheter une dinde d’environ 5 kg pour 6 personnes et une bouteille de whisky, du sel, du poivre, de l’huile d’olive, des bardes de lard.

    Etape 2 :
    Barder la dinde de lard, la ficeler, la saler, la poivrer et ajouter un filet d’huile d’olive.

    Etape 3 :
    Préchauffer le four a 350, pendant dix minutes.

    Etape 4 :
    Se verser un verre de whisky pendant ce temps-là.

    Etape 5 :
    Mettre la dinde au four dans un plat a cuisson.

    Etape 6 :
    Se verser 2 autres verres de whisky.

    Etape 7 :
    Mettre le vour a 400 pendant 20 binutes pour la zaisir.

    Etape 8 :
    Se bercer 3 berres de whisky.

    Etape 9 :
    Après mettons une debieurre, fourrer l’ouvrir et surbeiller la puisson de la tinde.

    Etape 10 :
    Brendre la pouteille de biscuit et s’enfiler une bonne rasade derrière la brabate – non – la trabate!

    Etape 11 :
    Après environ, bouof… une debieurre de blus ou moins, pencher en direction du vour et s’y rendre. Oubrir la criss de borte du pour et rebourner, mettre l’autre bord- l’asti de guinde. Mettons.

    Etape 12 :
    Se pruler la main -f…- avec la tabarnak de borte du vour en la rafermant – ciboere de bâtard.

    Etape 13 :
    S’ass…-woyons- s’ass…-ben woyons- s’ass…- woyons, c’qu’al’est, sti! – s’asse…woere- bon!- s’a griss de chaise et se reverder 5 ou 6 whisky de verre… ou le gontraire- ou… cares.

    Etape 14 :
    Buire – non – suire – non – cuire – non – ah ben oui, c’est ca : cuire -la bingue bandant 4 heures. 4 heures. Z’est ca.

    Etape 15 :
    Et hop….pelai..e, 5 berres de plisse ! Ca vait du bien barou ça passe.

    Etape 16 :
    ttttttttttirer le four-re de la dinde.

    Etape 17 :
    Se rebercer une tite corchée de puisky – bas trop – tention, zussun droigt ? wop attention- wopokay merci de rien.

    Etape 18 :
    Là mon chum, on vazzayer de-suimoabenla- zortir le bour de la-woyons- de caliss m’a tu l’dire- de woyons- de pinde, ça y est! s’cuse,voulais pas dire « de pinde », ce voulais dire, c’est: zordir le dinde de-c’est ca: de dinde- de dinde de nouveau, parce que, laisse-moe faire là, non laisse-moe faire, non gar-moe ben, bon OK, fais-le donc.

    Etape 19:
    Rabasser la dinde qui est, hoonnnn, tombée bar derre. L’ettuyer avec une… -non, l’aut’ porte- avec un linge a vesselle et ladeposechappewopelaieoke sur un blat, ou une assiette, ou on s’encriss…

    Etape 20:
    Se péter la gueule a cause du gras sur le cushion floor – non -les tuiles de chose- de brelart, genre de zeremiquecommonpourraitdire- anyway le plancher sti de la puisine et essayer de se relever pour serass… -woyons- se rass… -s’ra pas long- serassss…ssayer. Pas grave.

    Etape 21 :
    Décider qu’on est aussi ben a terre, ah pis venir la pouteille debouisky, quins.

    Etape 22 :
    Ramper jusqu’au lit et torpir ziss un tipeu, polontan, issintipeupimouettkerect.

    Etape 23 :
    Le lendemain midi, manger la dinde froide avec une bonne mayonnaise et prendre l’après-midi pour nettoyer l’esti bordel que t’as fait dans l’cuisine la veille. »

    Cette petite recette est très ancienne, mais on la sert encore sur internet ! il nous manque Pierre Repp que j’ai croisé un jour dans le métro, comme tout le monde….

      • Rire ! il faut dire qu’avec Mister Bean, tout est d’une facilité déconcertante ! le meilleur dans la dinde, c’est la farce fine et comme le disait le chef, pourquoi ne pas cuire la farce sans la dinde, directement.

      • Non, Mareria, c’est pas possible ! une dinde cuit , tout dépend de la taille, entre trois et quatre heures mais attention, l’arroser toutes demi-heures et la retourner régulièrement, à la fin on peut mettre un papier d’alu dessus mais de toutes les façons, c’est sec, la fête est dans l’œil et dans l’atmosphère plus que dans les papilles ! dans le fond, une escalope de dindonneau à la crème avec des champignons c’est meilleur. La dinde froide, c’est encore pire, il faut un magnum de mayonnaise !!

    • J´ai écouté  » La dinde au whisky  » par Michel Leeb , mais je trouve que lire le sketch ci-dessus est encore plus drôle . je ne le connaissais pas . On a connu aussi Kobbler-the-turkey , qui bougeait en cadence et en buvant au goulot : )

  10. un sacré menu pour des anciens sacristains au nez fort fin , les militaires aimes moins les défilés militaires que les gens qui agites les petits drapeaux devant le passage des hommes en ordre sérrés , c’est énormément de travaille et parfois de souffrance ezt beaucuops d’attente , j’ai été présent a ce défilé , j’ai toujours trouver le moyen de faire que l’accompagnateur , c’est cela les années de services et surtout pas a faire le tour d’un casernement , dans mes années actives douze n’ont pas étés de repos voir aucuns , après des vacances a travers le monde sans répit avec les aléas de corps de métier , je ne parle point de défiler devant certains hommes que je ne voulais pas hi!hi! , croyez vous qu’un homme plus gradés a le pouvoir d’ordonner a un sous-off de métier de faire ceci cela quand il a du bagage et une panolie de babioles a jouer au pantain , ne croyez pas que j’ai oublier corté et encore moins la cuvette creuser et ordonner par des imbéciles et non plus les camarades de 48/84 qui rentrer dans leurs pays contrat finit ont aider la france en combattant pour leurs pays ont été laisser pour compte par un général qui c’est soucier plus des ambitions politique que le devenir de ces hommes , certains regards ne peut s’oublier ..voila ce que j’avais a dire …

    je n’ai jamais été une pintade farcie …ma farce je la porter sur ma poitrine ( du moins quand je les sortées de la boite ) je ne regrette rien ..cela ne veux pas dire que j’oublie …..

    • j’ai voulu dire 48/54 bien sur et j’ai oublier le bon sacristain est une viennoiserie a pâte feuilletée torsadé a la crème pâtissière hi!hi!hi! j’arrive toujours a la gourmandise hi!hi!

    • Papy yabalou, demain matin je regarde à la TV les légionnaires défiler pour tout ce qu’ils représentent pour la France, les sacrifices et les services rendus… les petits drapeaux en papier, c’est pour les gosses, ils apprennent ainsi à avoir le respect de l’armée. à l’honorer, elle doit être le reflet de l’ordre, le courage et l’obéissance, la protection aussi d’un état. Un état qui n’a plus d’armée n’en est plus un. La police va aussi défiler, pourtant toute l’année elle est sifflée, caillassée par une grande partie de la jeunesse de papier, elle n’est même pas soutenue par les gouvernants. Jamais défilé n’aura autant de poids puisque cette année nous avons le GIGN, un groupe d’intervention prestigieux et il n’a pas chômé dans l’affaire de Toulouse en 2012 ni la journée du 7 janvier dernier. Des opérations sans bavure.

  11. une petite surprise revenue aux temps de la piraterie , le pilote de l »hélicoptère basé sur orange m’a dit qu’il a été basé en bretagne , il m’a raconté un truc qui m’a couper le souffle , en bord d’océan il y a de grandes batisses ( de très riches ) voir château construit par les corsaires breton , c’est plus facile de survoler paris ou une centrale nucléair que de voler au dessus de ces belles et grandes batisses , si un hélico ou un avion même militaire passe a basse altitude , un coup de téléphone de dieu ou du diable a un curé du coin , le pilote a l’ordre d’aller voir si l’eau et l’herbe est plus haute ailleurs , donc il y a toujours des pirates qui veulent pas que l’ont vois leurs trésors de 1500 a nos jours , sur leurs plans de vols c’est indiquer comme de ne pas uriner sur une voiture noire devant une ambassade …circuler ya rien a voir …mafois c’est surprenant je trouve …je savais pas …

  12. la petite a du pif , elle me dit sur le chemin en vélo pour vinir ici , elle a vue sylvie la voisine et bue une limonade au citron , c’est pas la limonade j’en veux bas mais du flan patissier aux cerises qu’ella a fait , je commande j’ordonne a la petiote que l’on alle en incognito ou FOMEC se balader vers sa maison ..bonjour sylvie nous passons par un pur hasard devant chez toi , nous cherchions un dinosaure qui parle chinois et qui a un gros orteilles enflés pour lui retirés l’écharppe quilui donne souffrance ….vous voulez boire une limonade ..bien sur il fait chaud en ce jour …vous voulez une part de flan …si tu insistes …hi!hi! ..allez lève le manton regarde l’azur marche droit devant et soit fière petite …GO!GO!

  13. verveine je vais être franc avec toi je regarde pas le défilé a la télévision je préfère me balader ou regarder les petits oiseaux s’envolés dans le ciel , je vais te donnais mon explication et mes raisons , depuis mon départ de Bou-Sfer en 1967 pour calvi , a part un ou deux grands militaires décorés avec honneur pour leurs bravoures aux cotés du président de la république ( ex Marcel Bigeard et deux ou trois autres ) tout les autres sont des chefs d’état-major des armées qui n’ont jamais quittés un bureau , ils sont décorés pour leurs anciennetés et autres ( légion d’honneur et médailles valeurs militaires de mérite a la nation en clair des broutilles ) , les présidents sont les chefs des armées , et décorés comme tout homme politique , comme j’ai expliquer une fois depuis napoléon voir avant c’est facile popur un militaire de grande famille d’etre décoré ou bléssé plusieurs fois au combat alors qu’il c’est coupé le pouce en ouvrant une boite de sardine , explique moi comment qu’un officier peut etre bléssé trois fois entre 1914 et 1918 , surtout par un obus ( le premier miracle ) , bléssé a la main par une rafale’ de mitrailleuse ( deuxième miracle ) bléssé a la cuisse par un obus ( troisième miracle ) , surtout que le soldat sont régiment le 33ème RI n’était pas stationner dans le nord mais a l’opposer ( un officier qui prend un char et quitte sa compagnie pour faire 400 bornes et attaquer seul les allemands c’est dans les films , pareil pour Mesnil-les-Hurlus le 33ème RI combatter de l’autre coté de la ligne , et de mème pour verdin le 33ème RI a Douaumont ( ce régiment y était sauf deux compagnies qui copmbattais a Gérardmer ) mafois le petit soldat se dit tient je vais quitter le combat de Gérardmer et me faire du chleuh tout seul a Douaumont , surtout qu’une simple bléssure entre 1914 a 1918 était minimum de 8 mois car c’était des combats rapprochés a arme lourde , la plus part des bléssés était renvoyés chez eux infirmes , d’autres trois miracles , surtout que son officier supérieur d’état major était son parain ( son oncle ) , et que le dit soldat n’a jamais été soigner a l’hopital militaire mais en convaléscence au château de famille de famille du parain a Cognac, c’est plus souvent politique ou il faut qu’un ( de ) ou ( conte ou autres ) ou un monsieur de bonne famille devienne héros d’une guerre , c’est ainsi et pas quand france dans tout les pays crois tu que le prince albert de monaco a fait des guerres et regarde sa poitrine ( c’est des licences en doctorat et autres mafois pour avoir tant de diplomes il faudrait 10 vies en étudiant jour et nuit ) , il suffit de savoir le régiment de regarder les archives et de regarder ou était stationné les régiments pendant un conflis , après c’est des écrivains qui font a la sauce politique et patati , dumas a écrit les trois mousquetaires …qui d’entre vous a déja rencontrés dartagnan ou portos faire ces achats dans un rayon , si tu écoutesz les fédérations des anciens d’afrique du nord ( tous ont perdus la moitié de leurs compagnies ) ce n’est donc pas 30 000 morts mais plusieurs milions donc la moitié de la france …voila …

    • Papy, l’exemple du prince Albert m’a fait franchement rigoler, à part le bobsleigh, il n’a jamais eu une arme à la main, s’il fallait qu’il tire un lapin pour manger, il mourrait de faim. Comme toi, j’aime Bigeard, j’ai lu ses derniers livres, c’est un homme extraordinaire mais il n’avait pas la cote à cause de ses positions politiques…. ici, on aime les décorés de gauche alors qu’en Algérie ils étaient des objecteurs de conscience, contre la guerre, antimilitaristes convaincus…Pour 1914-18, les héros sont tous morts, les derniers poilus nous ont quittés il y a deux ou trois ans et ils avaient plus de cent ans… on connait les généraux comme Nivelle qui a envoyé des milliers d’hommes à la mort, mais il n’était pas le seul, Foch par exemple en a fait tout autant et pourtant il a son avenue………….regarde des généraux prestigieux comme Leclerc, ceux-là se sont battus… pour te dire qu’on ne peut pas tous les mettre dans le même sac ou peloton.
      Je sais que tu détestes un certain général « je vous ai compris »…je sais qu’il a abandonné la France mais je suis certaine que l’Algérie serait devenue indépendante de toutes les façons, c’est cela qu’il a pigé ainsi que les autres planqués dans les bureaux, elle était perdue pour nous et combien aurions-nous allongé de morts supplémentaires ? oui, tout cela pour rien je suis d’accord.
      Dans les grandes familles bourgeoises, c’est vrai qu’il fallait un général et un prêtre, en espérant qu’il deviendrait évêque mais il ne faut pas oublier tous ceux qui sont partis et sont revenus amputés ou handicapés à vie et ce sont les femmes qui ont assurés la vie ordinaire, les durs travaux, on ne parle jamais d’elles.
      Des généraux, il en faut pour diriger des armées mais ils ne sont pas tous des héros pour autant, tu penses avec ton raisonnement de soldat, de combattant. Moi je regarde le défilé pour m’assurer que la France a encore une armée. mais pour combien de temps??? déjà on a fait la pire des erreurs en supprimant le service militaire obligatoire… Bonne fin de soirée.

  14. J´ai retrouvé le poème sur Internet et le papillon prisonnier de la Toile d´araignée …
    -L´ARAIGNÉE , LE PAPILLON ET L´INTERNET-
    Tel est pris qui croyait prendre,
    Quand on croît tout savoir, on doit encore apprendre !

    L’araignée, au matin, remet sur son métier
    Son bel ouvrage en entier
    Tisse et retisse sa toile,
    Comptant sur la nature et sur sa bonne étoile.

    Un papillon dansait, léger,
    Visitant chaque fleur comme un doux messager,
    Se reposant de l’une à l’autre,
    Murmurant à l’oreille un divin patenôtre.

    Soudain, surpris par l’ombre et saisi par un fil,
    Il se trouva piégé, très vite en grand péril.
    Paralysé,cerné, ne bougeant plus une aile,
    Il aperçut l’épeire, au travail avec zèle.

    Le coeur battant, il dit à l’animal :
    « Délivre-moi, s’il te plait, je n’ai rien fait de mal.
    Je dansais dans le vent, au parfum de la brise,
    Devrais-je donc mourir au sein de ton emprise ? »

    L’arachnide approcha lentement :
     » Sais-tu que l’homme aussi, comme moi maintenant,
    A tissé sur le monde et traversant l’espace,
    Un toile infinie et prend tout ce qui passe.

    Ce grand piège à pour nom « l’Internet » !
    Entre-nous, je te le dis pour net,
    Il étrangle, il étouffe et malmène
    Les enfants, l’avenir de cette race humaine !

    Pour eux, je te libère et vole vite au vent,
    Dis-le dans la nature et répète souvent :
    La liberté s’en va dans la nuit infinie
    Quand on rompt l’équilibre et sa douce harmonie ! »
    de Dominique Simonet , ( qui est monsieur Simonet en fait ) . https://sites.google.com/site/dsimonetpoesie/mes-poemes/par-theme

    • Merci Darie, voilà une gentille fable…. Dominique Simonet est un poète de l’Anjou, retraité Ingénieur chimiste,
      Directeur d’Usine de produits chimiques
      Directeur des Ressources Humaines dans un groupe international
      Marié depuis 1963 à Claudine, illustratrice des recueils poétiques et d’une vie riche et remplie de bonheur et d’amour. Deux filles, Valérie et Karine, leurs ont donné 4 petits-enfants : Antoine, Maxime, Lucie et Louna.
      Passionné dans des domaines très divers :
      Ecriture poétique – Littérature – Philosophie – Musique – Chant choral – Histoire – Photographie – Sports – Bricolage – Jardinage – Voyages…

      Sur les chemins des bords de Loire

      Sur les chemins des bords de Loire,
      Je cherche le parfum des fleurs
      Du temps passé, de ses couleurs,
      Pour les peindre dans ma mémoire.

      Le fleuve pose au vieux grimoire
      Les cœurs errants, rêves frôleurs.
      Sur les chemins des bords de Loire,
      Je cherche le parfum des fleurs.

      Tous les châteaux et leur histoire
      Tiennent des jours ensorceleurs.
      Aux flots dormants ou querelleurs
      On voit passer les temps de gloire…

      Sur les chemins des bords de Loire !

      https://sites.google.com/site/dsimonetpoesie/

      • Monique , la copine de la Réunion habite une maison en région de Loire . Je crois du haut de sa tourelle ( elle a vraiment une tourelle ! ) et avec une longue-vue , elle voit une dizaine de châteaux . Quand le WE s´étire en longueur , ou quand elle a de la visite , elle n´est pas en peine pour meubler les journées : )
        Le poème était pour la petite fille qui a emmené Klaus chez Sylvie , la voisine aux bons clafoutis aux cerises . On les imagine tous les deux , se régalant d´avance du gâteau … C´était bon ?…

  15. Darie, mais que ne ferais-je pas pour un clafoutis aux cerises ! cette année, elles étaient chères, on a préféré les savourer nature… il y a de moins en moins de cerises et ici, de plus en plus de merles. Les personnes qui avaient des cerisiers sont toutes parties, elles étaient âgées mais elles nous invitaient à venir ramasser les cerises, comme les noix d’ailleurs, c’était convivial, elles nous racontaient leurs souvenirs, et nous on leur offrait tartes aux cerises ou confitures. De bons souvenirs disparus avec elles. Une maison avec une tourelle c’est chouette surtout quand on domine un beau paysage. J’entends des feux d’artifice, la rase campagne a ceci d’intéressant c’est que l’on peut voir au loin tous ces bouquets Mon village va tirer le sien…. presque sous mes fenêtres ! bonne fin de soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s