Bons baisers de …

Ce jour 12 août, je vous écris de vacances, c’ est ma fête.

Je me suis fait des camarades.

 

Il y en a un qui me plait assez.

   
La nourriture est abondante et bonne.

 
Et je m’ amuse beaucoup .

   

Je pense à vous et je vous embrasse bien fort,

votre Loutre.

Publicités

16 réflexions sur “Bons baisers de …

  1. Chère Louloutre,
    Je suis bien contente de voir que tes vacances se passent bien, et que tu t’amuses bien, avec tes nouveaux camarades. Ne fais pas trop la folle, et ne patouille pas trop; as-tu déjà mis ta robe du dimanche à smocks?
    Si tu vas faire du kayak, ou du rafting, sois bien prudente, et écoute le moniteur..
    Envoie-nous une carte postale avec un beau timbre.
    Ici, rien de bien neuf: toujours beaucoup d’occupations. Je prépare des confitures et compotes de pommes pour ton retour.
    Tout le monde t’embrasse bien. M.

  2. Si dieu n’avait pas créé la loutre, nous n’aurions rien su de sa virtuosité, de son élégance à fendre les eaux, nous n’aurions rien su de son intelligence, de sa gaieté, sa faculté de se faire à tous les terrains et nous n’aurions pu montrer aux enfants combien elles sont joueuses et vives. On ne se lasse pas d’un spectacle de loutres….. et avec leurs petits elles sont attendrissantes. Qu’on ne me parle pas de leur fourrure aux cols des élégantes, c’est insupportable, j’aime ces merveilleux mammifères à moustaches.
    Merci à Dominique pour les jolies photos craquantes, en forme de carte postale de vacances, c’est mieux qu’un parasol et un drap de bain…… et vive les loutres. Elle fut adulé par las Indiens Navajo, un poème sur la création vue par eux :

    « Les animaux

    Premier Homme ordonna à la marmotte
    De rester sous terre,
    Parce qu’elle avait apporté
    La rage de dent dans le monde.

    Puis il envoya les êtres ailés
    Dans les cieux et sur les montagnes
    Pour qu’ils y bâtissent leurs nids.

    Il demanda aux lézards
    De construire leurs maisons
    Dans les falaises et les rochers.

    Les castors et les loutres
    Furent envoyés dans les rivières et les mers.

    Ensuite, il appela le loup et lui dit :
    Tu as volé, ce n’est pas bien.
    Tu seras en conséquence : le Grand Vagabond.
    Tu erreras de long en large
    À la surface de la Terre.

    Il appela le serpent et lui dit
    Qu’il allait recevoir un sac médecine,
    Mais que, puisqu’il n’avait aucun endroit
    Pour l’attacher,
    On l’introduirait dans sa bouche.

    Ensuite Premier Homme appela
    Celui qui avait dérobé les deux bébés
    Du Monstre des Eaux et lui dit
    Que son nom était : Coyote.
    Mais Coyote fut furieux de ce nom
    Et s’exclama :  » Un nom pareil  » !
    Il déclara qu’il ne le porterait pas
    Et préférait s’en aller.

    Alors Premier Homme dut le calmer
    Et lui donner un autre nom,
    Il l’appela : Première Colère…. »

    Après cela, Coyote se sentit mieux,
    On lui avait donné un grand nom,
    Du moins le pensait-il
    Et il s’éloigna heureux
    Parce qu’on lui avait dit que
    Quoi qu’il arrive sur Terre,
    Il en serait le premier informé. »

    ***

    • Très beau , Monique . Cette  » création du Monde  » est magnifique . J´ai toujours trouvé dommage que les films sur les indiens d´Amérique ne soient pas plus positifs sur leur culture .
       » Le dernier des Mohicans  » , tout en ayant des séquences extrêmement violentes , avait un côté moins négatif . Il y en existe peut-être d´autres , mais je n´en connais pas .
      Votre main va beaucoup mieux ? Bien .

      • Bonjour Darie, je suis plusieurs sites concernant les Amérindiens, j’aime leur poésie simple, très proche des éléments et de la nature… rien à voir avec nos grands poètes dont l’inspiration n’arrivait pas avec le vent mais sur le cahier avec la plume. Bien sûr il faut garder l’œil critique, les indiens d’Amérique étaient chez eux et ils se sont livrés à de grands massacres et des violences inouïes mais les colons se sont livrés aux mêmes exactions. Il semblerait que le cinéma américain, après en avoir fait des sauvages à exterminer pour leur apporter la civilisation, soit revenu sur cette injustice en nous offrant des films où ils étaient les vrais fils de la terre et du vent, traditions et sagesse….trop tard bien sûr mais encore aujourd’hui, les indiens ont leurs fervents défenseurs. Dernièrement j’ai lu un roman très prenant « Le fils  » de Philip Meyer, on y lit quelques pratiques indiennes…..
        Voici la première partie de leur Génèse :

        « L’inondation

        À cette époque il n’y avait ni soleil,
        Ni lune, ni étoiles,
        Mais à l’Est, haute de quatre doigts,
        Aube Blanche apparaissait chaque matin.
        À midi, Aube Bleue éclairait le Sud
        Et tard dans l’après-midi,
        Aube Jaune striait l’horizon à l’Ouest.

        Coyote fut envoyé pour découvrir
        L’origine de l’aube,
        Mais au lieu de cela, il déroba
        Les deux bébés du Monstre des Eaux
        Qui vivaient avec leurs parents
        Dans deux très vastes sources.

        Après, Aube Blanche, haute de quatre doigts,
        N’avait plus que trois doigts de hauteur
        Et était surmontée d’une bande obscure.

        Homme-Loup fut envoyé pour savoir
        Ce qui n’allait pas.
        Il revint à la tombée de la nuit
        Et déclara que : Tout allait bien.

        Mais le lendemain matin, Aube Blanche
        Avait encore rétréci
        Et l’obscurité au-dessus, s’était agrandie.

        Alors Lion de la Montagne partit
        Puis revint en disant : Tout va bien.
        Mais le matin du troisième jour
        La ceinture d’obscurité était
        Plus importante qu’ Aube Blanche.

        C’est alors que Faucon Blanc sortit à son tour,
        Suivi d’ Épervier
        Et Faucon Blanc annonça : Tout va bien.
        Mais Epervier dit :
        L’eau aux pieds des deux sources jaillit
        Tellement fort
        Qu’il va sûrement y avoir une terrible inondation.

        C’était le quatrième matin
        Et Aube Blanche fut effacée
        Par la ceinture d’obscurité.

        Les eaux se mirent à monter
        Et tous eurent peur.
        Le peuple des animaux rassembla le maïs
        Puis les graines et gravit au sommet
        De la Montagne Blanche à l’Est,
        Jusqu’à ce qu’elle fut avalée par l’eau ;
        Ils grimpèrent alors sur la Montagne Bleue
        Au Sud, puis sur la Montagne Jaune
        À l’ Ouest et enfin,
        Sur la Montagne Noire, au Nord.
        Et chaque fois qu’ils étaient parvenus
        Sur une de ces montagnes,
        Ils avaient ramassé au sommet,
        Des pleines poignées de terre
        Et prélevé à leur base, un roseau.

        Les eaux avaient désormais recouvert
        Toutes les montagnes sauf
        La Montagne Noire ;
        Le peuple des animaux planta
        Un roseau femelle à l’Ouest
        Et un roseau mâle à l’Est,
        Tandis que les eaux continuaient de monter.

        Les animaux grimpèrent ensuite
        Sur les deux roseaux :
        La Dinde fut la dernière
        À y trouver refuge ;
        L’écume des eaux blanchit
        Les extrémités de ses plumes
        ( elles sont blanches depuis )
        Et les roseaux s’élevèrent dans le ciel.

        À la fin du quatrième jour,
        Les deux roseaux se croisèrent tout en haut du ciel,
        Ne pouvant aller plus loin.
        C’est alors que la sauterelle
        Grâce à son arc d’obscurité
        Et à ses flèches sacrées,
        Tira pour faire un trou dans le ciel,
        Ouvrant un accès au monde supérieur :
        Le monde du jour et de la nuit,
        De Premier Homme
        Et de Première Femme,
        De l’eau amère, des sauts de daims
        Et des feuilles qui tombent. »….(sources : Poèmes contes et légendes Navajo)

        Bonne journée à tous.

  3. Très drôle Dominique , Mareria : )) Les sms et les e-mails supplantent les cartes postales .
    C´est dommage car c´est comme une belle photo de vacances qu´on nous envoie . J´en ai reçue une hier , de  » La place aux herbes d´Uzès  » . Je les mets sur la cheminée au fur et à mesure des vacances ( des autres … ) .
    La loutre est une petite futée , qui arrive à casser la coquille d´une moule ou d´une huitre , en la posant sur son ventre et en la frappant avec un caillou . Faut le faire ! Elle doit avoir de bons abdominaux ! J´ai encore un demi seau de brimbelles à trier .
    Le viking a eu loutre-cuidance (hi-hi ) de me dire que c´était une occupation de vacances .
    Il vient de partir pour traquer je-ne-sais-quel-volatile …
    Bonne journée aussi !

  4. juste un petit poème cour qui en dit long , c’est qu’il émerveille le merveille par son éveil …

    je suis en vacances
    assis tout au bord d’un nuage,
    ça fait des jours que je voyage
    et dans mes vagabondages ,
    j’ai le vent comme équipage…
    funambule au fil de l’eau,
    je fais la papote aux oiseaux
    et – il faut ce qu’il faut –
    j’ai mis une plume à mon chapeau.
    j’ai mon chapeau soleil,
    mon écharpe arc-en-ciel,
    j’ai tout oublié, je pense:
    je suis en vacances

    de christian merveille..GO!GO!

  5. Bonjour Klaus , « …une plume à mon chapeau … » , un trophée ? C´est une plume d´un goéland , qui s´est battu avec vous pour le sandwich ? Il parait qu´en Cornouailles , ces oiseaux attaquent tous les pique-niqueurs et mangeurs de glaces .
    J´ai trouvé une petite fable  » Le castor et le ragondin  » . Cela aurait pu être aussi  » La loutre
    et le ragondin  » . Vous qui aimez le travail bien fait , c´est un spécial pour vous : )
    -LE CASTOR ET LE RAGONDIN-
    Avec beaucoup de soin, un castor bâtissait ;
    Pour son futur logis, rien ne semblait trop beau.
    Il choisissait ses troncs puis il les ajustait,
    Son chant accompagnant sa scie et son rabot

    A quelques pas d’un triste ragondin
    Fort pressé d’en finir, bâclait sa finition :
    Ses chevrons étaient minces et trop courts ses boulins ;
    Mais ne point trop en faire était son ambition.

    A peine leurs maisons étaient-elles achevées
    Qu’un ouragan violent de très loin arriva.
    Pendant que le castor dormait à poings fermés,
    Du ragondin le home à terre se retrouva.

    Moralité
    Si l’ouvrage bien fait exige du courage
    On sera satisfait devant son résultat.
    Celui qui bâcle tout, et par trop se ménage
    Devra se contenter d’une œuvre sans éclat.
    de Yvon Danet .
    C´est l´heure de la soupe , soupe de poisson ? C´est délicieux . Gut Aptit .

  6. Bonjour Darie pas de poisson ni d’harend au menu , j’ai pas vue la queue d’une morue baignan,t dans le sel , nous avons mangés des grosses saucisses (Wurst ) hi!hi! , spécialité de la cuisine allemande.hi!hi! , des fameuses (rindswurst et currywurst et rohwürste et kochwürste et brühwürste ) on mange du Kartoffelwurst, ( saucisse aux pommes de terre c’est bon hi!hi! ) , avec du gratin aux lardons et parmesan râpé avec des gros énormes cornichons et tomates aux vinaigre d’oignons et chope e de bière , comme fromage du tilsit , en dessert du gâteau ( Käsekuchen ) avec un bon rote-grutze et ces fruits rouge , café et un Kartoffelschnaps , comme je suis pas un vieux schpountz je vai faire une marche avec les jeunes car nous mengeons a ton heure et moi j’ai faim a 21 h donc je remange avant d’aller au lit sinon je meurt hi!hi! …imagine pas je suis pas un viking moi je mange pas a 17h50 et un lait de poule et paf je dors devant la téloche , il faut que j’ai toujours l’estomac remplis a ras la casquette …bon les jeunes me tirent le bras pour la promenade ……bises a toutes .GO!GO!

    • Klaus , vous ne mangez pas de compote de pommes avec vos saucisses ? Vous me faites envie , avec ce menu de 6 saucisses ! Demain , nous partons sur la côte , et la belle-sœur nous attend pour aller à la pêche . J´emmènerai mon livre , et ils iront tous pêcher des gardons sans moi . Je n´ai pas envie surveiller un bouchon immobile pendant des heures : ))
      Et s´ils attrapent un maquereau , les mouettes vont le réquisitionner !
      Ce soir , il parait qu´on peut encore voir la luis d´étoiles , on vient de nous le dire . Vous voyez où se trouve la casserole ( la Grande Ourse ! ) , et donc , vous regardez vers la droite , un peu
      plus bas que la casserole . C´est là que cela se passe . Bonne chance .

  7. On ruisselle, encore 29°, cet AM il y avait 34°, à part la douche à l’eau froide et se glisser dans un courant d’air, il n’y a rien à faire d’autre ! Je me demande comment on peut manger six saucisses, ce n’est même pas envisageable. Quant à avoir de l’appétit avec une telle chaleur, même Rabelais ne tiendrait pas le coup. Encore demain à patienter et ensuite 14° le matin, le bonheur absolu !!! ah, la première gelée blanche !! je n’ai pas vu de flocon de neige depuis au moins trois ans !
    Je vais rêver avec Théophile Gautier :

    « Les vases ont des fleurs de givre,
    Sous la charmille aux blancs réseaux ;
    Et sur la neige on voit se suivre
    Les pas étoilés des oiseaux. »..

    Demain c’est le 13 et vous savez combien je me méfie de ce chiffre…. non, je ne vais pas plomber la fermeture de la page ! pourquoi les 12 travaux d’Hercule ? mais parce que Hercule savait qu’un 13e lui serait fatal !! et pourquoi ce film « les douze salopards », parce qu’un 13e faisait capoter le film…pourquoi Jérusalem a douze portes ? et les douze tribus d’Israël, et les douze apôtres ? et les douze mois de l’année ? les douze coups de midi ou minuit, les douze principes du bouddhisme…….. on va appeler Paul Claudel à la rescousse : « 144, c’est 12X12; …12 qui est 3 multiplié par 4, le carré multiplié par le triangle. C’est la racine
    de la sphère, c’est le chiffre de la perfection. Douze fois elle-même, la perfection
    au cube, la plénitude… »…. sur ce je vais rejoindre ma carrée avec 26°, même étoilée la nuit sera difficile mais bonne fin de soirée à tous.

    • Je viens de suivre Secrets d´Histoire sur Anne de Bretagne . On ne mentionnait pas la loutre , mais la blanche hermine .
      J´ai essayé de voir la pluie d´étoiles , mais il ne fait pas assez sombre . J´ai deviné La Grande Ourse , mais Persée est trop au nord , là où il fait le plus clair en ce moment .
      Tant pis , je voulais faire quelques vœux , mais ce ne sera pas possible .
      Bravo pour vos conclusions , Monique . Je croyais que 7 était le chiffre parfait . Mais 12 , c´est bien aussi . Le 6 trois fois , il parait que c´est le diable . C´est dans le film Rosemary´s baby .
      J´ai eu très peur … Bonne soirée , tutti , ( je repars au jardin ) .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s