L’ Escourgeon 

Le 21 août soit le 4ème jour du mois de Fructidor,
l’ Escourgeon est distingué.

Il s’ agit d’ une orge à 6 rangs
dite aussi « orge d’ hiver ».
image Copyright

Escourgeon sert à nourrir les animaux.
Il sert aussi aux malteurs  pour  la confection du whisky et aux brasseurs pour celle de la bière.

Cette plante est coupée en général avant le blé et signe du réchauffement de la planète, cette année dans la métropole lilloise, cela a été fait avec 10 jours d’ avance, soit début juillet.

Toujours dans cette même métropole, grâce à la chaleur qui fait mûrir plus vite
l’ escourgeon, le rendement devrait avoisiner les 130 quintaux à l’ hectare au lieu de 100 pour un prix moyen de 170 euros la tonne au lieu de 130 euros environ.

Publicités

45 réflexions sur “L’ Escourgeon 

  1. Bonjour ! Qui chantera les beautés de l’escourgeon, qui ondule sous le vent, qui miroite au soleil ?
    De Villon à nos contemporains, il occupe les esprits; Villon dans son Testament lui accorde une place: LE LAIS DE FRANÇOIS VILLON (Le Legs de F. V.)
    « (..)XVII
    Item, je laisse a ce noble homme,
    Regnier de Montigny, trois chiens;
    Aussi a Jean Raguier la somme
    De cent francs, prins sur tous mes biens.
    Mais quoi! Je n’y comprends en riens
    Ce que je pourray acquerir:
    On ne doit trop prendre des siens,
    Ne son ami trop surquerir.
    XVIII
    Item, au Seigneur de Grigny
    Laisse la garde de Nijon,
    Et six chiens plus qu’à Montigny,
    Vicêtre, châtel et donjon;
    Et a ce malotru changeon,
    Mouton, qui le tient en procès,
    Laisse trois coups d’un escourgeon,
    Et coucher, paix et aise, es ceps.
    XIX
    Et a maître Jacques Raguier
    Laisse o l’Abreuvoir Popin,
    Pêches, poires; au Gros Figuier
    Toujours le choix d’un bon lopin,
    Le trou de la Pomme de Pin,
    Clos et couvert, au feu la plante,
    Emmailloté en jacopin;
    Et qui voudra planter, si plante.(…) »
    Pour l’origine du mot, elle est douteuse: peut-être l’ancien français , corjon « courroie, lanière, par analogie. de forme entre les épillets de l’orge rangés sur 6 rangs ayant l’aspect de lanières??

  2. Bonjour ..

    nous voila avec L’escourgeon l’orge d’hiver a six rangs l’or des champs qui ne doit pas être confondu dans l’œuf a l’esturgeon l’or de la mer qui brille a la lumière , en ce jour mes rêves fondent dans le temps dans la pleine lumière du jour et s’évapore dans l’action du soleil , je vie avec la fin d’un rêve intermittent d’une nuit triste a pensées simplistes et rires futiles , parfois je me demande si la vie est une réalité ou un rêve indéfini qui nous suplit de la finir , je rêve du bien et du mal après une soirée ou tout le monde s’enivre dans la vapeur du choum comme une éponge de mer immergée entre le sable qui fait des vagues au regards
    avides qui plongent dans les noirs profondeurs du néant pesant , dans cette plaine mouvante rejetant les vagues bougentes s’écrasant dans des cris sans cesse sollicité des temps mystérieux du monde , je ne vais fuir sur un coulis de noir désir d’un reste de nuit accrocher sous le charme d’un rideau de pluie ruisselant de gouttelettes de larmes , entre terre et ciel face a la mer je vais connaître l’arôme d’une fraîche d’une chope de bière en bois et saucisses grillées enroulés par une épaisse tranche de lard accompagner d’un chant de (barde ) , cela n’est pas un rêve mais le commencement d’une réalité …

    pour faire plaisir a Darie et son mode de vie viking le lard de mammifère marin le bon späck , cette couche de graisse sous cutanée bonne a souhait venant des cétacés pour garder en soi une réserve d’énergie et s’isoler du froid …regarde par ta fenêtre si une baleine s’échoue pour l’huile de tes lampes …et oui oui me voici entrelarder a vous dires c’est du lard ou du cochon comme une tête de lard …bises toutes ……..GO!GO!

    • Bonjour Klaus , sur une île allemande ou bien au pied du Ventoux, ta plume trace ta route de barde lyrique et moqueur, plein et délié.
      Hier tu étais en ce lieu « Papy yabalouP » pour les besoins de la cause, un petit lycodéfi.

  3. Bonjour les amis de l’orge d’hiver qui brasse la bière et le whisky… pour le breuvage doré, je vous renvoie à la chanson des Dubliners et pour l’orge, le chant 9 d’Homère, quel Odyssée, bien trop long à aligner ici, mais un texte magnifique !

    « Le cœur navré de douleur, nous abandonnons ces côtes ; et bientôt nous arrivons au pays des orgueilleux Cyclopes, de ces hommes qui vivent sans lois, qui se confient aux soins des dieux, qui ne sèment aucune plante et ne labourent jamais la terre. Là tout s’élève sans semence et sans culture ; Jupiter, par ses pluies abondantes, fait croître pour ces géants l’orge, le froment et les vignes, qui, chargées de grappes, donnent un vin délicieux. Les Cyclopes n’ont point d’assemblées, ni pour tenir conseil, ni pour rendre la justice; mais ils vivent sur les sommets des montagnes, dans des grottes profondes, et ils gouvernent leurs enfants et leurs épouses sans avoir aucun pouvoir les uns sur les autres.

    .. En face du port et à quelque distance du pays des Cyclopes s’étend une île fertile couverte de forêts, où naissent en foule des chèvres sauvages ; car les pas des hommes ne les mettent point en fuite. Les chasseurs, qui supportent de si grandes fatigues en explorant les sommets ombragés des montagnes, ne visitent point cette île, qui n’est fréquentée ni par les bergers ni par les laboureurs, mais qui reste toujours sans semence, sans culture et sans habitants : les chèvres seules y paissent en poussant de longs bêlements. Les Cyclopes n’ont point de constructeurs de vaisseaux, ni de navires aux parois teintes en rouge, pour se transporter vers les cités (car souvent les peuples traversent les mers dans leurs navires pour se visiter les uns les autres), et pour aborder à cette terre afin de la cultiver et de la rendre habitable. Cette île, loin d’être stérile, peut produire des fruits en toute saison. On aperçoit des prairies humides et touffues qui s’étendent sur les bords de la mer blanchissante. Si l’on plantait des vignes en ces lieux, elles y seraient éternelles ; le labourage y serait facile, et l’on recueillerait chaque année des moissons abondantes, parce que le sol de l’île est gras et fertile. Là se trouve aussi un port commode où l’on ne se sert jamais ni de cordages, ni d’ancres, ni de liens pour attacher les navires. Quand les vaisseaux abordent en ces contrées, ils y restent jusqu’à ce que les nautoniers désirent partir et que les vents viennent à souffler dans les voiles. A l’extrémité du port coule une onde limpide dont la source est placée sous une grotte entourée de magnifiques peupliers. C’est là que nous arrivâmes et qu’un dieu nous guida pendant la nuit obscure. Nul objet ne frappa notre vue ; d’épaisses ténèbres enveloppèrent nos vaisseaux, et la lune, cachée par les nuages, ne brilla point dans le ciel. Aucun de nous ne découvrit cette île. Nous n’aperçûmes même pas les vagues énormes qui roulaient en s’avançant vers les rives avant que nos vaisseaux eussent touché la plage. Enfin nous abordons, nous plions les voiles, nous descendons sur les bords de la mer, et là nous nous endormons en attendant le retour de la divine Aurore…. »
    Il y a un site très beau, le blog d’Ariane qui nous guide autour de Giverny et de Monet :

    « Sur l’ESCOURGEON : « On dirait un juron du capitaine Haddock : « Bachibouzouk ! Moule à gaufres ! Escourgeon ! »
    Pourtant l’escourgeon n’a rien d’une quelconque sorte de courge. C’est l’autre nom de l’orge d’hiver, qui mûrit en ce moment aux alentours de Giverny.
    On en fait de l’aliment pour le bétail, il entre aussi dans la composition de la bière.
    L’escourgeon n’est pas sans rappeler d’autres céréales, notamment le froment. Il s’en distingue par ses longues barbes qui accrochent merveilleusement la lumière. En plein soleil, un champ d’escourgeon est capable de miroiter comme de l’eau. » …… Ne pas manquer cette promenade avec de très belles illustrations.

    • Merci Monique pour ce blog d’Ariane ( il faut suivre le fil), et pour cet extrait de l’Odyssée! Comme pour toutes les étapes d’Ulysse, on s’est penché sur leur localisation; « Dès l’Antiquité, les Grecs situaient le pays des Cyclopes en Sicile, au pied de l’Etna, comme le fait Thucydide. Mais l’historien ne faisait ainsi que reprendre les connaissances transmises par les navigateurs grecs depuis les premières expéditions coloniales au VIIIe siècle av. J.C., connaissances qui reflètent leur représentation des mers et des terres occidentales. » « Victor Bérard quant à lui, s’appuyant sur une brève indication de Thucydide, situe le pays des Cyclopes au nord de Naples, là où se trouvent l’île de Nisida et, dans les falaises du Pausilippe, de nombreuses grottes ayant servi d’habitations troglodytiques jusqu’au XXe siècle. L’une de ces cavernes, particulièrement vaste, appelée par erreur « Grotte de Séjan », pourrait être, selon l’helléniste, l’antre de Polyphème ». 3ème hypothèse: l’archipel des Égades Je penche pour Bérard, qui a tout localisé, en suivant le texte, et Nisida: c’est une petite île à côté de Procida, dont nous avons déjà parlé….

  4. Et on a bien ri avec ce lycodéfi!
    L’escourgeon ne court pas les poèmes…Et on ne s’entraîne pas à dire : « Dis-moi gros gras grand grain d’escourgeon, quand te dégros-gras-grand-grain-d’escourgeonneras-tu? Je me dégros-gras-grand-grain-d’ escourgeonnerai quand tous les gros gras grains d’escourgeon se seront dégros-gras-grand-grain- d’escourgeonnés »……

  5. Bonjour , je suis allée d´abord me renseigner sur l´escourgeon , que je ne connaissais pas , bien qu´il pousse autour de Lille . Donc il n´y a pas que des champs de p-d-t , de maïs et de betteraves … Je croyais que c´était de l´orge perlé , mais non , l´escourgeon nourrit les bêtes .
    J´étais prête à offrir mes deux paquets d´orge perlé aux coqs et aux poulettes !
    J´attends toujours qu´elles viennent pondre en douce dans mes massifs …
    J´avais pensé que l´escourgeon était à la base du rye , mais non plus . Il faut du seigle pour le rye . Maintenant , je connais la différence entre le rye et le whisky . Il parait que le meilleur whisky au monde est japonais , à se demander ce qu´ils mettent dans les cuves !…
    Un peu de saké pour parfumer sans doute .
    Chez les Grecs d´antan , le nectar des dieux , c´était l´hydromel . J´ai goûté cela en Bretagne , et cela ne m´a pas convaincue …
    Je me dépêche , la grande fille 2 arrive bientôt . C´est une tornade ! : ))

  6. L’escourgeon squatteur dans les champs, une escouade de tracteurs répand un produit chimique entre le phénol et la térébenthine, nous ne sommes pas dans les vergers de l’Escoute mais en pleine terre picarde où l’escourgeon pousse comme du chiendent lequel doit ses divers noms populaires au fait que les chiens y ont recours lorsque, ayant mal à l’estomac, ils ont besoin d’un vomitif, un dernier réflexe pour ne pas manger les pissenlits (taraxacum) par la racine. Dans le Nord, l’escourgeon est le compagnon sur tige du sarrasin et du blé noir. L’écho de nos savanes picardes nous dit que » dans le hangar, près de la gare de Fretin, 300 tonnes d’escourgeon attendent d’être expédiées. Il s’agit du dernier stock pour la coopérative Ternovéo, car la récolte de ces céréales destinées à l’alimentation animale est quasiment terminée, elle a dû être avancée de deux semaines à cause de la sécheresse. La métropole lilloise a toujours été le secteur le plus précoce en termes de céréales dans la région. Il fait un peu plus chaud qu’ailleurs… Avant, on moissonnait l’escourgeon, l’orge d’hiver, à la mi-juillet. Avec le réchauffement climatique, on a gagné dix jours. »
    Je file cuisiner mon filet très mignon de porc bien de chez nous à l’ananas, aux oignons au miel et au gingembre sauf que je m’aperçois que je n’ai pas de gingembre …… à plus !

    • Bonjour Monique, la chaleur est de retour.
      Je lis dans un article que maintenant des plantes « parasites » que l’ on ne voyait pas dans les champs du Nord, y poussent maintenant (datura).

      • Hello Dominique, à quelques encablures, dans une villa voisine, les occupants ont planté sur leur grand balcon de leur jardin d’été quatre énormes Datura, de couleurs différentes, ces fleurs sont splendides et très ornementales. Regain de chaleur, ce mois d’août n’en finit pas !

      • Et bien Monique, c’ est une illustration botanique de ce qui fait le bonheur des uns…
        Très chaud en ville, je m’ évente avec des romans éventés, fanés ( fin jeu de mot puisque en anglais « fan » est un éventail, ventilateur…)

  7. Excusez-moi de faire un gros hors « escourgeon »; depuis ce matin, on trouve des pages et des pages en italien, allemand, anglais, néerlandais, en français pour le site http://www.christianophobie.fr/breves/syrie-letat-islamique-detruit-un-monastere-du-ve-siecle#.VdbxYpeybIU sur la nouvelle de la destruction par l’Isis du monastère Mar Elian près d’Homs, construit au Ve siècle, avec vidéos à l’appui avant/ après…Même si on veut pleine confirmation, je m’étonne de ne pas voir cette info sur LE journal ( au conditionnel, s’il le faut)… Cela fait les gros titres en Italie, de même que le deuil officiel dans les musées en mémoire de l’archéologue de Palmyre assassiné!

    • On assiste á un effondrement de toute une région , que ce soit humainement , culturellement ,
      moralement ( les états occidentaux observent sans vraiment réagir ) , c´est révoltant .
      Au début des premières manifestations en Syrie ( elles ont duré 6 mois , je les ai observées avec attention ) , je me « prenais le bec » à la maison en disant ( un peu cassandre ) que toute la population allait fuir ( selon des scénarios déjà connus ) , qu´ils détruiraient les uns les autres leurs monuments . Et j´entendais que les occidentaux ne laisseraient pas faire cela … Et voila que le chaos général , et les occidentaux se lamentent ( populations ) et les gouvernements pérorent dans le néant . On a peur de savoir la suite ! C´était une parenthèse dans la page …

      • Darie, pour eux le mot « humainement » est inconnu, aveuglés par la haine de toute représentation religieuse et surtout d’un immense passé historique qui déplaçait des foules de « mécréants », on veut saper le tourisme aussi, c’est une arme de guerre. Les occidentaux ont une grande g…. mais les dirigeants ne donnent aucun signe d’inquiétude et n’émettent aucune protestation, on ne sait faire que geindre et se lamenter….ce que le monde a la mémoire courte, après plus de trente millions de morts…cela fait froid dans le dos. Mais voilà la rentrée et ils reviennent tous bronzés, c’est l’essentiel !

    • Bonjour mareria, mais hier, au JT nous avons vu la destruction en question et la photo de ce brave et honnête homme (de paix et gardien de l’art) qui a été décapité ! le journal a fait un article hier je crois… on se souvient du Krak des Chevaliers il y a un an … Mais il ne faut pas stigmatiser, il ne faut pas discriminer etc…. on connait la chanson, ça ne prend plus… Dites-vous bien qu’ils anéantiront tout ce qui rappelle le passé historique et prestigieux de cette partie du monde ! ne restera qu’un désert de pierres livré aux barbares lesquels ont des protections pas très loin ce qui explique que nous ne bougeons pas, trop d’intérêts en jeu…… En espérant que rien de tel n’arrivera en Europe car j’entends que parmi les migrants qu’on ne peut absolument pas contrôler, il y a des infiltrés de l’état autoproclamé.

  8. Oui Dominique, j’ai entendu la même chose, des « pièces »(et quelles pièces !!!) sont revendues à des collectionneurs, cela leur permet d’acheter des armes et nourrir les combattants. Et puis il faut financer la propagande pour attirer constamment de nouveaux éléments occidentaux !

  9. Mareria, nous sommes toujours sans nouvelles du père Mourad qui a été enlevé en mai dernier, en Syrie, et le martyr chrétien continue. Je vais aussi sur d’autres sites d’information plus performants car la presse nationale est bien trop timorée, si j’ose dire, elle ne reflète plus la réalité. Ces sites ont des procès de la part de certaines associations parce qu’ils défendent encore ce qui est notre liberté d’expression….je constate que quelques-uns sont condamnés à l’écran noir !!! moi ce qui m’effraie c’est le silence des dirigeants et notre pays est dans leurs mains.

    • Monique, je pense malheureusement qu’il a dû être assassiné…Je crois que c’est la 1ère fois que j’éprouve à ce point dégoût et colère envers ceux qui nous gouvernent, et un sentiment d’impuissance totale….

      • Il y a un autre Père Mourad , François , qui est mort de façon épouvantable , en sept 2013 , et
        je crains qu´on ne lui réserve le même sort . La colère et le désarroi des occidentaux fait partie de leurs stratégies .

      • Mareria je suis effondrée par tous ces évènements et devant ces gens qui bradent la France et acceptent que de tels barbares menacent le monde…. ce n’est pas du laxisme, non, tout est calculé selon des critères qui, si nous les connaissions vraiment, seraient peut être le déclic qui ferait bouger les Français. J’ai dépassé le stade du dégoût, je ne citerai pas le mot qui convient !

      • Je crois aussi depuis longtemps , comme vous dites Monique , que tout cela est programmé .
        Deux personnes sur le journal le disaient souvent , avec explications , VV et pierre (?) . Ici ,
        c´est , je pense , le même scénario .

  10. J´ai oublié d´envoyer mon commentaire , les informations et les myrtilles m´accaparent ….
    J´aime beaucoup le sirop d´orgeat , et c´était l´occasion aujourd´hui de me pencher sur ses ingrédients … On le fabriquait autrefois avec de l´orge , d´où son nom , naturlich , mais surtout avec des amandes . Maintenant , je ne sais pas , mais c´est toujours délicieux .
    Et le sucre d´orge était aussi fabriqué avec de l´orge , grillé . Maintenant , c´est avec du vulgaire glucose , sans doute à partir du sucre de betterave …

  11. Finalement nous avons été très modérés avec l’escourgeon, pas d’orgie de bière, ni de whisky, pour peu on se mettait tous à l’Orezza (une eau fameuse !) preuve que les publicités ont fait leur chemin dans nos cerveaux car j’avais pensé à une chanson hautement réactionnaire qui devrait être censurée c’est sûr : « cigarettes, whisky, les p’tites pépées » !!! mais cela c’était avant notre prohibition à nous, nous n’avons pas les Al, les Frankie ou les Tony…mais nous avons … si, si, nous l’avons en jupon… c’est le rébus du soir !
    Ce soir, il est difficile de faire de l’humour même noir, espérons que les deux courageux Marines vont s’en sortir, l’un est gravement touché. Mes pensées vont vers eux. Bonne fin de soirée à tous.

      • SUPER, cette version Darie, je ne la connaissais pas, elle est extra et il aurait fallu la mettre en vidéo, un régal (oui, même ce soir !)

      • La tête du chanteur , ses jeux de jambes et de mains avec son livre sont hilarants . Et puis son air très sérieux aussi . C´est jubilatoire : )) La version française avec tous ces chanteurs et acteurs , tous disparus ! , est très réussie aussi .

      • Je ne sais pas si vous l´avez vue , il s´agit de Jean Yanne , Sacha Distel , J-P Cassel , Claude François et Eddie Constantine . Les demoiselles , je ne sais pas qui elles sont , je n´en reconnais aucune .

  12. Par chance, je viens de m’évader de toutes les atrocités du jour en regardant sur la chaîne « Montagne » une rediffusion de « Sylvain Tesson, « une liberté vertigineuse » » ( 2013); la densité de ses propos (par exemple, face à la vie, on a le choix entre Kessel ou Bouddha: il développe cette idée avec pertinence, et quel style!) , les paysages où il est filmé, le cimetière de Chamonix, où reposent de grands noms de l’alpinisme, ceux de ses marches en Russie, et aussi de ses escalades près de Chamonix sont un vrai réconfort ; apparemment cette vidéo a été mise en ligne sur vimeo, où l’inscription est gratuite:
    http://www.unmondedaventures.fr/lintegrale-de-sylvain-tesson-une-liberte-vertigineuse/

  13. Oui, Darie j’ai failli donner aussi la version avec nos chanteurs disparus, oui tous, et cela m’a beaucoup attristée !!! impossible de faire un commentaire sur le journal à propos de la fusillade du train, nous sommes tous censurés mais nous sommes deux ou trois à nous battre, inlassablement on commente, j’ai compris que les coquelicots portaient la scoumoune, comme d’habitude ! j’aimerais rencontrer cette bande de pieds Nickelés !!!

    • 5 « non » pour moi , Monique … Je vous ai répondu , on verra cela demain . C´est inouï de penser à ce qui aurait pu arriver . Il y avait un  » ange gardien  » pour guider ces 2 hommes , les seuls qui pouvaient comprendre ce qui se passait derrière la porte … Bonne soirée , tutti .

      • Darie, je suis à 7 refusés et un internaute connu sous la forme d’un gros ours doit en être à peu près à 10 !!! oui, il y avait surtout deux anges gardiens courageux, héroïques car devant un tel arsenal le réflexe est plutôt de ne pas bouger !! je fais des prières pour eux, l’un est blessé gravement et je vois d’ici la joie du terroriste (c’en est un) de savoir qu’il a tué un Américain et pas n’importe lequel. Espérons !! Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s