HEE HAW

Ce n’ est pas un jour spécialement pour ânonner (sauf à mettre bas un ânon) ou bien dire des âneries et pourtant c’ est le jour républicain de l’ âne.

En anglais, le donkey (âne) dit » hee haw ! »

Voici une présentation de Donkey, l’ ami peureux et bavard de Shrek mais adorable et fidèle pot-de-colle—tout en le décrivant, il me rappelle quelqu’un de ma connaissance en version noir-brillantine…Iiiiirvin !!!!!

Publicités

82 réflexions sur “HEE HAW

  1. Bonjour les amis de l’âne et ils sont nombreux… il pleut bergère, mais c’est la douceur avec 15° dès le matin, il tombe de l’eau chaude, à nos baquets.
    Le meilleur ami de l’âne avec moi, c’est Francis JAMMES qui avait une âme gentille comme les ânes, on a tous appris « Prière pour aller au paradis des ânes ».. une autre que les enfants affectionnent :

    J’aime l’âne si doux
    Marchant le long des houx.

    Il prend garde aux abeilles
    Et bouge ses oreilles ;

    Et il porte les pauvres
    Et des sacs remplis d’orge.

    Il va près des fossés,
    D’un petit pas cassé.

    Mon amie le croit bête
    Parce qu’il est poète.

    Il réfléchit toujours.
    Ses yeux sont en velours

    Jeune fille au doux cœur,
    Tu n’as pas sa douceur :

    Car il est devant Dieu
    L’âne doux du ciel bleu.

    Et il reste à l’étable,
    Résigné, misérable,

    Ayant bien fatigué
    Ses pauvres petits pieds.

    Il a fait son devoir
    Du matin jusqu’au soir.

    Qu’as-tu fait jeune fille ?
    Tu as tiré l’aiguille…

    Mais l’âne s’est blessé :
    La mouche l’a piqué.

    Il a tant travaillé
    Que ça vous fait pitié.

    Qu’as-tu mangé petite ?
    – T’as mangé des cerises.

    L’âne n’a pas eu d’orge,
    Car le maître est trop pauvre.

    Il a sucé la corde,
    Puis a dormi dans l’ombre…

    La corde de ton cœur
    N’a pas cette douceur.

    Il est l’âne si doux
    Marchant le long des houx.

    J’ai le cœur ulcéré :
    Ce mot-là te plairait.

    Dis-moi donc, ma chérie,
    Si je pleure ou je ris ?

    Va trouver le vieil âne,
    Et dis-lui que mon âme

    Est sur les grands chemins,
    Comme lui le matin.

    Demande-lui, chérie,
    Si je pleure ou je ris ?

    Je doute qu’il réponde :
    Il marchera dans l’ombre,

    Crevé par la douceur,
    Sur le chemin en fleurs. ».

      • Bonjour Dominique, une petite pluie d’été sur le jardin qui est encore en fleurs ! l’âne a mauvaise presse, il serait bête, têtu, il a sont bonnet pour les cancres, ânonner pour les mauvais lecteurs en herbe, mais qui rendra justice à l’âne, son ami Daudet, ou La Fontaine car déjà il était responsable de la peste !!! d’où viennent ces âneries relatives à ce pauvre âne ! ici, il y a le culte de l’âne, on fait des km pour aller voir les ânons trognons, et la légende veut qu’il aime la carotte, moi je constate qu’il préfère un biscuit. Vos ânes miniatures rentreront les oreilles crottées et les pattes à essuyer sur le paillasson avant d’entrer, et puis la séance séchage :)) bises.

  2. Bonghjornu , nous sommes tous des sumeri ! C´est le comité de défense des petits ânes qui vous parle . On les a maltraités , battus , bâtés , surchargés autant que leurs pattes pouvaient le supporter . Maintenant , on les choie et les admire . On leur met même des pyjamas contre les moustiques ! Ce n´est que justice .
    Je ne connaissais pas Sherk ( j´avais horreur de sa tête … ) mais je reconnais que ce cartoon est bien fait . Et avec de la bonne musique !… J´ai regardé plusieurs épisodes avec un intérêt certain , je l´avoue . Donkey est hilarant , yeahh .
    Je retourne regarder les vues de Asinara , l´île aux ânes albinos .
    J´ai vu cela sur Mediterraneo , un programme que je peux voir chaque jeudi , et j´y tiens beaucoup , qui concerne tout le pourtour de la Grande Bleue , îles comprises .
    Mais je préfère les rubriques uniquement culturelles aux problèmes actuels , car pour cela , le JT suffit amplement . Je vais jeter un coup d´œil sur la Presse de chez moi , et lire ce qu´elle pense des dirigeants molestés , cela doit éloquent , surtout en Suède …
    Bonne journée , le soleil brille , encore et toujours ! La météo s´est trompée : Bonnet d´âne !

    • Conclusion qui tombe bien !
      On s’ habitue à la drôle de tête de Shrek et franchement les animations sont très subtiles, on rit beaucoup.
      Le chat parle avec un fort accent espagnol et c’ est Antonio Banderas qui fait la voix en se moquant de lui-même parce qu’ il a pour de vrai, un fort accent quand il parle anglais.
      La dragonne rose est folle dingue du petit Donkey, une grande histoire d’ amour…

      • Il y a de vraies personnalités qui font les voix . J´ai vu John Cleese , Cameron Diaz , Julie Andrews , et bien d´autres . J´ai remarqué aussi certaines mimiques et attitudes , qui font tilt .
        Il y a eu tellement de dessins animés à grosses ficelles , que j´ai vaguement vus à la TV pour les promotions , que je mettais Shrek dans le même panier . Il faut dire que sa tête le dessert beaucoup , HA-HA !

    • Bonjour Darie, l’ami des ânes est le mien, quelqu’un qui aime les ânes ne peut qu’être bon et quel joli commentaire ! Je ne connais pas Sherk non plus, sauf en images mais j’ai aussi le goût des dessins animés (les dessins « abimés » disaient les enfants !!) c’est du bonheur. Je n’ai pas pris encore connaissance des nouvelles, mais ce qui se passe à Air France est inacceptable et honteux, voilà comment les syndicats entament le dialogue, ça me rappelle le temps où l’on chantait « krasuki, kiki, syndicat kaka… » sketch de Coluche.

      • Très drôle Monique, j’ avais oublié ce slogan !
        Il me semble avoir déjà raconté, dans la rubrique « mots d’ enfant » que mon fils appelait un tourniquet au jardin, le « tourmickey ».

      • Monique , je ne connaissais pas non plus le slogan choc pas chic de Coluche . Cela fait très bon enfant , en comparaison avec les dialogues patrons.syndicats actuels …. Mon Dieu ….

    • Darie, en Irak notre pauvre âne est bien la bête de somme par excellence, n’allez pas dire à ces gens-là que les animaux ont une âme car pour cela il faudrait en avoir une.

      • Monique , j´ai une photo que j´ai prise au Caire , et la charrette aurait pu aussi faire culbuter le pauvre âne . On le voit efflanqué , résigné , la tête baissée , et le propriétaire est lui aussi bien installé au milieu des cageots . Il ne fait même pas grâce de son propre poids à son dévoué (!)
        compagnon de travail …

  3. Tout s’est effacé! Bonjour, Kikan , Kikan…Monique, vous y « voyez gouttes »; ici la pluie se concentre avant de tomber..Je partage votre prédilection pour les ânes, et j’ai déjà parlé de ceux qui peuplent ma maison (dont un cadeau demandé pour mes 20 ans); il manque seulement un vrai ! Mais je suis là. …
    L’âne, animal biblique, est resté compagnon précieux et irremplaçable dans beaucoup de pays: ὂνος (onos),asinus, sumeru, Esel..Ce site s’interroge sur les origines de ces mots: http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=12904
    Ils sont toujours présents en Grèce, mais moins qu’avant, et voici un poème d’ Elytis:
    À EPHÈSE

    Libres à côté de moi courent les vignes et le ciel demeure
    Débridé. Les pignes échangent des incendies et un
    Âne échappé grimpe là-haut
    pour un bout de nuage
    En cette Saint-Héraclite il doit se passer quelque chose
    Que ne savent pas même les narines
    C’est les tricheries du vent déchaussé qui s’accroche
    À la chemise du destin et nous laissera dans le territoire des chèvres à découvert
    Je pars en douce les objets volés dans ma tête
    Pour une vie dès le début insoumise. Pas de cierges pas de lustres
    En guise de diamant l’anémone d’or d’une alliance
    Où va-t-il à tâtons ? Cherchant quoi ? Demi-ombre de notre lune
    C’est une absolue nécessité d’apaiser jusqu’aux tombes
    Qu’ils soient ou non compatriotes. Le tout
    C’est que l’odeur, perdue des limiers eux-mêmes, de la terre aux érables aux bruyères aux oignons
    Soit rétablie dans sa langue familière
    Eh quoi ! Un mot suffit à t’enclore paysan du vert de la nuit
    Ephèse ! Du grand-père de l’oncle et du phosphore la quatorzième génération
    En des jardins d’or comme l’orange et des mots limitrophes du burin
    Des tentes avant qu’on les étende et d’autres de pôles perdus en suspens
    Le petit trot soudain. Sermons des golfes d’en face
    Doubles faucilles des sols en guise de temple ou de théâtre
    Eaux vertes prairiales et celles frisées de donc et de car
    Courantes. Si jamais la sagesse dessinait des cercles
    De trèfle et de graminées tout irait autrement de même qu’avant
    Qu’à nouveau le bout de ton doigt s’imprime
    Des lettres existeront. Les hommes liront et l’histoire à nouveau
    Se prendra la queue. Il suffit que les vignes galopent et que le ciel
    Soit débridé comme les enfants le veulent
    Plein de coqs de pignes qui craquent de cerfs-volants bleus de drapeaux
    En ce jour de la Saint-Héraclite
    la royauté d’un enfant.
    < (À l'ouest de la tristesse)

    • Bonjour mareria, ainsi vous avez de grands yeux doux, des oreilles hautes pour mieux entendre et surtout grâce à leur circulation sanguine, mieux contrôler la température de votre joli corps.
      Décidément, je suis sensible à cette poésie.

      Quand je suis allée à Ephèse, une merveille,
      notre guide s’ appelait Nénuphar.

      • Bonjour Dominique! et j’ai un bât qui me fait mal au dos!
        Ephèse est une vraie merveille, comme tous les sites grecs de la côte turque ( je l’ai visitée l’année de Troie),et je pensais à Palmyre, et à ce qu’elle est devenue!

      • « Je méprise les hauts et je reprise les bas… »
        A Ephèse, l’ une des 7 merveilles du monde, le sanctuaire dédié à Artemis.
        Pour Palmyre, heureusement qu’ il ne manque pas de documents et de reconstitution 3 D.

      • Très drôle, Dominique. La fameuse Artémis d’Ephèse n’a plus grand chose à voir avec la fière Artémis-Diane chasseresse: elle s’est transformée au contact des divinités autochtones et les a remplacées; elle devient « polymastos » en grec ou « multimammia » en latin, c’est à dire « aux seins nombreux », comme le montrent les statues qui la représentent ainsi; et je ne la trouve pas belle du tout! pour en savoir plus http://www.cndp.fr/archive-musagora/merveilles/merveillesfr/temple-artemis/artemis-ephesienne.html
        Et ma représentation préférée de Diane-Artémis est, comme Flore, une fresque de Stabies, au musée de Naples, d’un bleu sublime : tapez Diane fresque stabies, vous ne serez pas déçus…

  4. Colle du jour: qu’appelle-t-on « ONOPORDON »?
    Petit remède non de cheval mais d’âne, préconisé par …Pline: « LXXVI. [1] On fait sortir les épines et autres corps étrangers par les excréments de chat, par la crotte de chèvre dans du vin, par une présure quelconque, mais surtout par celle de lièvre, avec de la fleur d’encens et de l’huile, ou avec un poids égal de glu, ou avec la propolis. On ramène à la couleur du reste du corps les cicatrices noires, avec du suif d’âne; le fiel de veau échauffé les efface; les médecins y ajoutent de la myrrhe, du miel et du safran, et le gardent dans une boîte de cuivre; d’autres y mêlent de la fleur de cuivre »

    • Wkpd dit que c’ est le Chardon aux ânes, dit aussi pet d’ âne en relation directe avec
      l’ étymologie d’ onopordon.
      Et puis c’ est le fameux et emblématique chardon d’ Écosse.

      • Bien bien; on a la même racine que -perdon, dans lycoperdon.mais je n’avais pas fait le lien avec le chardon d’Ecosse.

    • Quel remède !… J´en garde la moitié ( propolis , miel , safran , myrrhe ) , et je jette le reste aux orties . D´ailleurs , les ânes les aiment beaucoup .
      Maintenant , promenade galante en chantant ….

  5. Bonjour toutes et tous , je vais faire court en toute simplicité en fidélité en ma journée d’âne
    pour les nouvelles de notre ancien, comme des notes de musique qui dansent sur le papier électronique je dépose une courte partition bruyant d’un silence sans fin , maudissant la solitude qui parfois prend habitude d’une pause en fluorescence d’interlude sur le cour de l’absorption du temps , sans avoir l’esprit ailleurs a la recherche de mots en interlocuteur démarcheur pour vous donnez toute présence de l’absence de notre ancien évadé pour un temps en lieu de repos , Dimanche le mini-bus du domaine a fait le chemin pour une visite dans le calme parc de l’établissement ou réside pour le moment notre bon Klaus a sourire profond qui n’a point perdu de sa superbe et de sa vivacité d’esprit , sur deux bancs a l’ombre du mauvais temps nous attendions le passage d’entre les branches d’un clignement d’œil du soleil , un jeune infirmier passe devant nous le regard hagard un peu perdu a la recherche d’un endroit pour se planquer de la journée effarée d’heures a travailler , Klaus le regarde passer et nous dit , il cherche un coin pour se cacher cette féniasse c’est un petit con merdeux , ah bon un petit con merdeux , Klaus a la Audiart répond y’a pas à dire, dans la vie, y faut toujours se fier aux apparences: quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canard, c’est un canard , ett c’qui est valable pour les canards l’est aussi pour les petits merdeux , il ne change pas au fil des années un diable reste un diable qui n’aime pas qu’on lui marche sur la queue , son retour approche nous écoutons les plis de ces chemises emportés par le vent du sud , sur ces mots de fin je vous souhaite a toutes et tous une agréable journée .

    Le vaguemestre jhonatan Eichmann-Nassheuer, ( vous avez beaucoup d’humour , les textes sont habillements écrits ainsi que vos commentaires ).

    • Bonjour monsieur le vaguemestre Eichmann-Nassheuer, c’ est vraiment aimable de nous donner des nouvelles de notre camarade Klaus, c’ est un soulagement.
      En matière de drôlerie, vous ne craignez personne et votre commentaire m’ a bien fait rire !
      A propos de canard à la Audiard  » faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages » et puis la fameuse pièce de théâtre « Le canard à l’ orange » ;
      et « La soupe au canard » des Marx Brothers !
      Bonne journée et à bientôt.

    • Bonjour monsieur le vaguemestre Jhonatan, permettez-moi d’être familière ! je vois que vous êtes entre gens d’esprit et Klaus n’aurait pas fait mieux en matière de commentaire,… Papy fait de la résistance mais donne des bonnes nouvelles grâce à une bande de copains solidaires ! oui, le temps s’absorbe vite comme sur un papier buvard, on sait combien Klaus aime Audiard, nous sommes tous des fans !!! de bonnes nouvelles de lui, et ce n’est pas un vilain petit canard avec la panoplie d’infirmier qui lui fera perdre son humour et sa superbe… il va bientôt rentrer, hourrah, une fois encore il a vaincu en Hercule qu’il est ! j’ai une idée pour Klaus, il peut appeler l’infirmier qui se planque « Angela » ! bonne journée à vous et merci d’être le messager de l’amitié.

    • Bonjour Monsieur jhonatan Eichmann-Nassheuer, c’est une bonne surprise que votre post, et ces bonnes nouvelles font vraiment plaisir! pensez-vous que la musique des plis des chemises de Klaus peut remonter vers le nord ouest??je vais guetter.

      • Alors là Dominique, vous faites très fort, avec cette brise russe et grecque que vous faites souffler sur cette page! et cette harpe textile m’ a fait penser aux harpes du vent, qui nous ramènent aux sublimes « Moulins de mon cœur »:
        « Comme un écheveau de laine
        Entre les mains d’un enfant
        Ou les mots d’une rengaine
        Pris dans les harpes du vent
        Comme un tourbillon de neige »….

  6. Herr vaguemestre , bonjour à vous . La fable de l´infirmier et du canard est très marrante . Moralité : si on crie très fort  » PAN  » , celui qui s´envole est le canard .
    Cela ne nous dit pas quand Klaus va retrouver ses Pénates . Est-ce que le petit  » merdeux  » le dorlote bien au moins ? Merci de votre passage , on vous sert la paluche , et vous faites une bise de notre part à Klaus . C´est pour rire , vous lui dites seulement , hi-hi .
    Bonne journée aux Anciens .

      • Dominique , cela me rappelle un gag arrivé à mon frère ( 10-12 ans ) , invité chez des cousins .
        A table , il se sert calmement , et soudain , ma tante lui dit ( en même qu´il se sert ) :  » Tu te
        serres trop  » . Il était collé à la table . Sans se démonter , mon frère remet 2 cuillères dans le plat . Eclat de rire des cousins ! Précision : ce n´est pas une tante farceuse , elle est très gaffeuse de réputation : ))

  7. Qui connait « Les Métamorphoses, également connu sous le titre L’Âne d’or (Asinus aureus), est un roman écrit par Apulée au IIe siècle ? « Le héros, un aristocrate prénommé Lucius (comme l’auteur du livre, Lucius Apuleius), connaît différentes aventures, après que sa maîtresse, Photis, l’a transformé en âne par accident. Il apprend que, pour retrouver sa forme humaine, il doit manger des roses. Ses diverses aventures malheureuses et burlesques au cours de cette quête des roses sont l’occasion pour Lucius d’apprendre et de raconter au lecteur de nombreuses histoires (le mythe de Psyché et de Cupidon, « la marâtre empoisonneuse », « la bru sanglante », etc.), mêlant l’érotisme aux crimes sanglants et à la magie. Bien que la signification du récit puisse faire l’objet d’interprétations diverses, il semble que le voyage de Lucius soit aussi un voyage spirituel, une initiation à la magie en même temps qu’une mise à distance de la sorcellerie par le comique »..

  8. Voici une autre mosaïque, grecque, provenant de la villa de Cicéron à Pompéi, qui illustre bien les histoires de magie;http://www.universalis.fr/media/PH99B059/0/ « Scène de comédie : une visite chez la magicienne »: les Latins étaient très superstitieux, comme en témoigne l’habitude de prendre les haruspices, ou de consulter les oracles avant toute décision importante; mais la magie était aussi pratiquée: poupées de défixion, formules pour jeter des sorts etc.
    Le mosaïste grec est le célèbre Dioscouridès de Samos: il a signé sa mosaïque en haut à gauche, ce que ne montre pas le cliché ( on voit la signature sur d’autres photos, mais le lien fait 1 km); en zoomant, on voit l’extraordinaire finesse des tesselles, qui créent l’expressivité des visages. » Dans son art d’une composition simple, d’une saveur tout hellénistique par les sujets et le traitement des personnages, par la richesse de la polychromie, Dioscoride introduisit les effets d’ombres projetées suivant une convention d’atelier qui imagine les figures vues à la lumière du soleil. »; il a laissé un autre « tableau »-mosaïque signé » Les Musiciens ambulants du culte de Cybèle ».

  9. Un peu comme madame Irma , Mareria , qui lit dans le marc-de-café ? rire .
    Elles sont un peu laides , ces trois femmes . Leur avenir virtuel leur font horreur à ce point ?
    Je préfère le jeune maître et sa haridelle aux yeux doux : )
    J´aime beaucoup les mosaïques . C´est à Knossos , et aussi à Jéricho , que j´ai  » découvert  » cet art magnifique . On peut donner des expressions très fines , uniquement par les variations de teintes . Mes filles ont fait beaucoup de mosaïques ( de peinture ) , avec une p-d-t coupée
    en deux . Ça , c´est pour la petite histoire …

  10. Hello, ces trois femmes sont moches, on dirait un combat de charbonniers dans un tunnel (le vrai mot est interdit !!) mais j’aime bien l’âne qui regarde de biais montrant qu’il est récalcitrant à ce qu’on lui demande. Le petit maître est gentil et doux, je crois qu’il aime son âne et c’est l’âne qui commande !! ah, que ce serait bien dans la vie si tous les ânes commandaient, oui, je sais, nous en avons mais en plus ils sont (censure!) et méchants. L’art de la mosaïque m’échappe un peu, c’est très difficile, plus que la peinture certainement. Et la sculpture ? imaginez un énorme bloc de marbre et avec ciseaux, marteau, burin et il faut donner corps et ensuite « âme » à la matière ! je garde une affection particulière pour Camille Claudel.

    • Monique , j´ai eu l´occasion de voir une exposition de Camille Claudel , à Biarritz ( seulement moi , car c´était un peu cher , alors toute la famille était allée au Cas…. , pardon , à la plage : )
      Des œuvres en jade , en onyx , en marbre , j´étais ravie d´avoir eu l´opportunité de la voir .
       » La petite chatelaine  » est au musée de Roubaix ( La Piscine ) . Il y a de belles expressions dans ses sculptures . Quand on pense qu´elle était considérée comme folle ! C´est triste .
      Elle a été enfermée d´office , et par sa propre famille … Avec de la bienveillance , elle aurait pu encore sculpter des merveilles . On ne peut pas être démente quand on sait produire de si belles choses de ses mains .Je pensais à cela devant les sculptures .

      • Darie, j’aime beaucoup aussi Camille Claudel,  » La Valse » est la sculpture que je préfère,
        Le film avec Adjani-Depardieu a été excellent, et le rôle de Paul Claudel dans cette affaire d’enfermement n’est pas si facile à établir, au-delà des apparences.

      • Darie, il fut une époque, quand une jeune fille se démarquait de l’éducation qu’elle avait reçue, on essayait d’arranger un mariage, ou de la faire entrer au carmel ou bien on la jugeait folle. Sa scandaleuse passion pour Rodin n’y est pas pour rien (je pense) surtout on ne voulait pas qu’elle fasse de l’ombre à son frère et perturbe sa carrière. Je crois que personne ne l’a défendue à part son père, sa mère ne l’aimait pas et n’importe qui, dans l’enfermement des jours, peut devenir fou surtout après un chagrin d’amour. D’ailleurs Camille est toujours présentée comme la sœur de Paul Claudel, c’est un déni sur son art et ses dons exceptionnels et je crois que l’élève Camille a surpassé le maître Rodin. Certains biographes avancent la thèse que Rodin a endossé la paternité d’œuvres exécutées par Camille. C’est pire qu’un plagiat. Peut être Camille est-elle réellement tombée malade, mais une dépression n’est pas la folie. ….. je ne suis pas biographe, ni qualifiée, seulement une fan de Camille Claudel et son visage angélique.

    • C’est sûr qu’elles sont archi-laides…c’est le sujet qui s’y prête! Mais la mosaïque des Trois Grâces, toujours de Pompéi, représente de ravissantes jeunes filles.

  11. RIRE , Mareria , nous ne vous en voulons pas de nous les avoir montrées : )) Nous avons vu tant de jolies peintures , fresques , que vous pouvez faire exception aujourd´hui .
    Vous avez bien fait , d´ailleurs , on voit ainsi que l´art n´est pas que pour nous charmer les
    yeux , c´est instructif . A Pompéi , il y a même des mosaïques très très osées …

  12. L’art c’est de tout regarder, y compris ce qui nous parait laid car la laideur est aussi une inspiratrice et pourquoi n’aurait-elle pas sa beauté spécifique … comme « Le temps et les vieilles » de Goya, c’est terrible ! il y a aussi la Vieille femme grotesque » qui ressemble à tonton déguisé en femme de foire, « Le vieux couple » de Bartolomeo Passarotti, et que dire des personnages de Jérôme Bosch ? pour faire de beaux rêves, allez vous promener sur :

    wodka.over-blog.com/…/esthetique-de-la-laideur-le-cas-du-portrait.html

    C’est très intéressant et que de tableaux… je vous recommande le portait de Sylvia van Harden par Otto Dix (que je ne connaissais pas !!) une journaliste allemande…. si, si c’est une femme !

    • Monique ,  » Les Vieilles  » de Goya sont au musée de Lille , elles sont très vilaines … Et juste à
      côté , on peut voir  » Les jeunes  » . Dans le tableau des Vieilles , la blonde à droite ( qui a une très jolie robe d´ailleurs ! ) me faisait penser à Cayetana , la duchesse d´Albe , dcd l´an denier .
      Elle avait tellement subi de chirurgie esthétique qu´elle était devenue hideuse !

      • Beaucoup de ces malheureuses qui recourent à la chirurgie soi-disant esthétique se retrouvent défigurées, avec une bouche de canard! ( j’aime bien le sketch de Roumanoff)

      • Mareria, je trouve que la chirurgie des yeux donne un regard de centenaire.
        Comme dirait Klaus et le vaguemestre,
        Si elle a un regard de centenaire et une bouche de canard, c’ est une canard centenaire.

      • Très juste, Dominique, bien que je ne connaisse pas beaucoup de centenaires, mais je crois qu’ils sont moins amochés que ces peaux tirées et botoxées; j’aurais honte d’avoir ce genre de tête momifiée.

      • Les amies, j’ entends la tempête, ce n’ est pas une métaphore, cela souffle vraiment fort dehors.
        Je vous souhaite une nuit réparatrice, c’ est notre chirurgie esthétique pour être jolie le matin.

      • Darie, c’est à cauchemarder avec le dernier peintre, Jean Rustin qui est mort en 2013, comment peut-on peindre de telles horreurs et être connu. et reconnu.. je n’imagine pas un tel tableau sur un mur.
        Les artistes botoxées, tirées et étirées ne ressemblent plus à rien, elles ont des bouches de clown ainsi cette superbe fille qu’était Grâce de Capitani en son temps, sa transformation est effrayante, et l’acteur Mickey Rourke une ruine ambulante, pareil pour Mélanie Griffith et Meg Ryan. La duchesse d’Albe faisait carrément peur.

  13. Vous avez raison; je mets Bosch à part et il m’a toujours fascinée.
    Je suis sur la route des parfums en Inde. ..santal dont le bois s’épuise dangereusement, roses, jasmin , qui sert pour Shalimar, fabrication de shamama dont je découvre le mot; les essences distillées se conservent dans des outres en peau de chameau avant d’être vendues à prix d’or. Et on comprend pourquoi à voir tout le travail en amont!

  14. Non, c’est pas possible, vous avez vu les offrandes votives à Pompéi ? que des poitrines et des pénis… je tombe des nues. Et je lis : « Il y a une herbe appelée nymphaea en Grec, bâton d’hercule en Latin, et baditis en gaulois, sa racine, broyée en pâte et laissée dans du vinaigre pendant dix jours, a l’effet étonnant de transformer un garçon en eunuque.. » nous l’avons échappé belle avec notre calendrier républicain, il n’en parle pas.
    Une expression française, « l’échapper belle » d’après expressio.fr

    « Lorsque, là-haut dans les pâturages montagnards, une belle brebis s’éloigne loin du troupeau, l’échappée bêle.
    Et lorsque le berger la retrouve juste avant que le loup la croque, elle l’échappe belle, elle qui aurait pu devenir l’écharpée belle.
    Je pars de l’hypothèse que le sens du verbe ‘échapper’ n’échappe à personne et que chacun se demande en quoi le ‘belle’ ici présent permet d’aboutir à la signification indiquée.
    Si la forme actuelle de l’expression date du XVIIe siècle, au XVe on disait « qui belle l’eschappa », ‘belle’ ayant ici la signification de ‘bien’ avec un sous-entendu de soulagement dû à la proximité du danger évité de justesse.
    Les différents sens anciens de ‘beau’ ou ‘belle’ (comme dans un « beau matin » ou « au beau milieu » où, cette fois, ils voulaient dire ‘opportun’ ou « qui convient parfaitement ») se sont perdus depuis longtemps, mais les locutions sont restées.

    A ceux qui souhaiteraient avoir une idée de la vraie vie des brebis dans les montagnes, je ne peux que chaudement recommander la lecture de la série du « Génie des alpages » de F’murr. »…

    …..Alors moi, très disciplinée, je suis allée voir ce « Génie des alpages » il n’y a pas l’âne mais c’est une BD toute mignonne ! c’était pour me faire pardonner de la vilaine galerie ci-dessus. Bonne fin de soirée à tous.

    • Alors là, Monique, c’ est du grand art !!!
      Par curiosité, votre préparation, c’ est en application locale ou bien per os ?

      Oui mieux vaut aller se coucher avec
      l’ image de Heidi ou Julie Andrews qui chantent dans les alpages…
      Bises.

      • Dominique, il fallait le clou de la soirée pour clore les aventures de notre âne du jour. Pour la préparation, ce serait plutôt à appliquer directement par cataplasmes sur la surface à effacer. Notez qu’ensuite, ils chantent tous très bien….. ce que j’aime les voix de haute contre. Bises avec deux minutes de bonheur :

      • Oui Monique, la « surface à effacer » sans abîmer les cordes vocales, donc un bon cataplasme de derrière les fagots. Riiiire
        Je viens de lire sur le fig qu’ un prof de chant est incarcéré pour « vol » sur mineures ÉCLAT DE RIRE

  15. Très intéressant.Il y a aussi  » la bailler belle ». Pour terminer sur une jolie note, je glisse le lien vers Diane in blue ( j’ai vérifié, tout est correct à Stabies)http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fitalie-chroniques.pagesperso-orange.fr%2Fimages%2Fstabie%2Fstabie_26.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fitalie-chroniques.pagesperso-orange.fr%2Fvilla_san_marco_et_ariana.htm&h=419&w=285&tbnid=gHwPMAGIv-YwIM%3A&docid=19I1RzX95_MxmM&ei=3igUVsTIC4bpaq-fsZAM&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=513&page=1&start=0&ndsp=22&ved=0CCEQrQMwAGoVChMIxK_h5NGuyAIVhrQaCh2vTwzC

  16. Hurlement de rire, Dominique ! vol sur mineure, c’est une dièse ??
    Mon compte sur le fig. ne répond plus, mais j’ai trouvé la manœuvre pour avoir le réseau quand même mais c’est un peu énervant ! bises

      • Dominique, moi aussi je suis déconnectée mais voici la marche à suivre c’est un peu énervant mais ça marche.

        1) quand vous cliquez sur « mon réseau » s’affiche « votre compte Mon Fig.  » avec vos coordonnées déjà enregistrées, on valide et ça ne marche pas alors :

        2) aller sur « ma page » (la vôtre) et cliquez sur le dernier article que vous avez commenté

        3) l’article en question s’affiche, descendre jusqu’à la case réservée au commentaire, comme si vous vouliez poster un commentaire

        4) s’affiche alors la mention « pour commenter cet article, veuillez vous connecter à votre compte Mon Fig. » et il y a la fonction « connexion » en bleu.

        5) cliquer sur cette case connexion et cela vous ramène à votre point de départ, c’est-à-dire Mon Fig. mais là, c’est vierge, vous n’avez plus vos coordonnées qui figurent.

        6) il suffit de redonner vos coordonnées et valider et ça marche.

        La connexion ne dure pas longtemps, malheureusement. Je constate que quand je suis déconnectée du journal, je le suis aussi sur votre blog, je dois à chaque fois redonner mon E-mail.

  17. Le mot a été rectifié…j’ai vu le titre bizarre d’une brève  » Incident de pilote »..
    Bonne nuit. Dominique, ne vous envolez pas ( ou, selon la blague familiale, « Ne vous faites pas envoler »)

  18. Merci Monique , j´aime bien Philippe Jaroussky , je ne connaissais cette classification  » voix haute  » . Le film extraordinaire  » Farinelli  » est une démonstration magnifique ( par arrangement informatique , en mélangeant une voix féminine et une voix masculine ) des voix de castrats .
    Les costumes , les décors , les acteurs , les chants , tout est superbes . je l´ai vu 4 fois .
    Dominique , il y a une version comique du Duo de l´âne , avec ce grand clown qu´était Sim .
    Bonsoir tout le monde , une chose encore : Au-dessus de l´âne , il y a le chien , sur le chien ,
    il y a le chat , et sur le chat , il y a le coq . Et ce british  » Hee Haw  » vaut bien un retentissant
     » Cock-a-doodle-doooooo  » !!!

    • Darie, on dit aussi la voix des anges, celle des castrats et Farinelli était un grand castrat …superbe film avec ses fastes et ses costumes de rêves, les masques, les plumes, et dommage que la voix fut synthétique… j’ai lu « Porporino ou les mystères de Naples » de Dominique Fernandez, il est déjà ancien mais on explique bien comment un enfant est retiré de ses parents (une bouche à nourrir) pour servir chez un castrat et il le deviendra à son tour le moment venu. Un livre beau et cruel, les castrats se haïssaient, se faisaient les pires humiliations entre eux, j’ai beaucoup aimé ce livre. Bonne nuit.

  19. dernières infos insolites :

    1) à louer ancien bunker de la Stasi dans un état pitoyable.

    2) L’ancien porno star Rocco Siffredi a ouvert ce week-end son « Université du hard », accueillant dans des lieux tenus secrets trente étudiants à qui il va apprendre à sublimer leurs « talents » naturels, ont annoncé lundi les médias italiens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s