Pom pom pom pom

Le 22 octobre, jour républicain de la Pomme,
hommage à Beethoven et sa 5ème Symphonie
« Pom pom pom pom »

Et aussi à Offenbach et « La belle Hélène  » où il est question de la Pomme d’ or du jardin des Hespérides, de la jalousie féminine, du jugement de Pâris, d’ Hélène et de la guerre de Troie.

SCÈNE I

« Au mont ida trois déesses se querellaient dans un bois. quelle est, disaient ces princesses, la plus belle de nous trois ? evohé ! que ces déesses, pour enjôler les garçons, evohé ! que ces déesses ont de drôles de façons ! dans ce bois passe un jeune homme, un jeune homme frais et beau . sa main tenait une pomme… vous voyez bien le tableau. holà ! hé ! le beau jeune homme, beau jeune homme arrêtez-vous, et veuillez donner la pomme a la plus belle de nous… evohé ! que ces déesses, pour enjôler les garçons, evohé ! que ces déesses ont de drôles de façons ! l’une dit : j’ai ma réserve, ma pudeur, ma chasteté. donne le prix à minerve : minerve l’a mérité !… evohé ! que ces déesses, pour enjôler les garçons, evohé ! que ces déesses ont de drôles de façons ! l’autre dit : j’ai ma naissance, mon orgueil et mon paon ; je dois l’emporter, je pense : donne la pomme à junon !… evohé ! que ces déesses, pour enjôler les garçons, evohé ! que ces déesses ont de drôles de façons ! la troisième, ah ! la troisième… la troisième ne dit rien. elle eut le prix tout de même… calchas, vous m’entendez bien ! evohé ! que ces déesses, pour enjôler les garçons, evohé ! que ces déesses ont de drôles de façons ! »

Mais la pomme peut faire palpiter comme dans Blanche-Neige ou Guillaume Tell.
image
Je l’ aime bonhomme quand elle est chantée « Ma pomme » par le grand Maurice Chevalier.

Publicités

112 réflexions sur “Pom pom pom pom

  1. salut au tériennes ….térien
    c’est le jour de la pomme il va faloir avoir du jus pour l’honnorer , Dominique a bien raison il faut rendre hommage a beethoven et sa belle et eninivrante 5ème symphonie immortelle pom pom pom pom , voilou comme je suis un peu voyou je fait remarquer a Dominique vue qu’elle réside a londrees chez les rosbifs qu’elle aurait put faire citations et honération de la radio londres avec son célèbre pom pom pom pom pom et les français parlent aux français , Dominique je pense que du matin tu devrait prendre après ton thé et ton nuage de lait un jus de pomme pour vitaminé ta mémoire ha!ha! , je te taquine un peu ou alors ce matin tu as eu un problème , ton petit doigts a fait une flexion au lieu de se rédir un outrage pour le thé hi!hi! , un douigt raide en bois de flûte de pan pan pan , vous savez comme moi qu’au moyen age au petit matin sous les coups des 14 heures les nobles se nettoyer les dents en croquant une pomme , moi je prefère la pomme destillée qui vie toute sa vie en eau , vous avez remarquer que j’ai parler de la flûte de pan car j’ai remarquer que souvent sur les images ou flm féeriques les lutins ou gnomes jouent souvent un air maléfique ou bucolique percher sur une branche de pommier , bon je me doute que l’esprit maléfique de la cordillera de los andes trouvent pas de pommier au sommet quand il joue un air de flûte les yeux fixés le long de la côte mais sur un lama alpiniste bonapartiste prénomé serge sous l’ombre des ailes déployées d’un condor que passa ha!ha! ….bon je file j’ai faim ….un petit encas sur le tas ………GO!GO!

    • Hello Klaus
      Pomme de reinette et pomme d’ api
      D’ api d’ api rouge
      Pomme de reinette et pomme d’ api
      D’ api d’ api gris
      Autant préciser que enfant, je chantais « tapis tapis rouge… »-:)))

      • Eclat de RIRE ! Je crois que nous avons tous dit  » tapis rouge  » , jusqu´à un certain âge .
        Tout comme ,  » ils sont xagères  » . : ))
        Bonjour tout le monde ! Belle page , Dominique .  » An apple a day , the doctor away  » , cela vaut aussi pour les éclats de rire ! (  » It´s a rainy day , Halleluia , it´s a rainy day ….  » )

  2. Hello il pleut bergère, elle s’est abritée sous les pommiers de Monet… les vergers, les pommiers, le cidre, les compotes, les tartes bref s’il n’y avait qu’un fruit au monde, ce serait bien celui là. Ne pas écouter cette légende qui veut qu’elle ait été « la pomme de la discorde », chassés du paradis, nous y sommes revenus, n’est-ce pas. Un petit poème :

    Les pommiers

    Quand les récoltes sont rentrées
    Et que l’hiver est revenu,
    Des arbres, en files serrées,
    Se déroulent sur le sol nu.

    Ils n’ont pas le port droit des ormes,
    Ni des chênes les hauts cimiers ;
    Ils sont trapus, noirs et difformes :
    Pourtant qu’ils sont beaux mes pommiers !

    Leurs rangs épais couvrent la plaine
    Et la vallée et les plateaux ;
    En droite ligne et d’une haleine
    Ils escaladent les coteaux.

    Tout leur est bon, le pré, la lande,
    Mais s’il faut du sable aux palmiers,
    Il faut de la terre normande
    À la racine des pommiers !

    Quand mai sur leur tête arrondie
    Pose une couronne de fleurs,
    Les filles de la Normandie
    N’ont pas de plus fraîches couleurs.

    Leurs floraisons roses et blanches
    Sont la gloire de nos fermiers :
    Heureux qui peut voir sous leur branches
    Crouler la neige des pommiers !

    Les matinales tourterelles
    Chantent dans leurs rameaux touffus,
    Et les geais y font des querelles
    Aux piverts logés dans leurs fûts.

    Les grives s’y montrent très dignes
    Et tendres comme des ramiers ;
    Elles se grisent dans les vignes,
    Mais font leurs nids dans les pommiers.

    L’automne vient qui les effeuille ;
    Les pommiers ont besoin d’appuis,
    Et leurs longs bras, pour qu’on les cueille,
    Jusqu’à terre inclinent leurs fruits.

    Leurs fleurs, leurs oiseaux, leurs murmures,
    Ont enchanté mes premiers jours,
    Et j’ai, plus tard, sous leurs ramures,
    Mené mes premières amours ;

    Que l’on y porte aussi ma bière,
    Et mon corps, sans draps ni sommiers,
    Dans un coin du vieux cimetière,
    Dormira bien sous les pommiers !  »

    Charles Frémine.

    • Bonjour Monique, il y a tant à dire sur la pomme !
      Et Pinocchio qui va à l’ école avec une pomme à la main…
      Et la comparaison avec les atouts des dames, et pas plus haut que trois pommes et Magritte et ses tableaux avec pomme OUF
      PLEIN LE PANIER

    • C´est un beau poème , Monique , qui rappelle les pommiers de Normandie , avec des vaches
      dessous , attendant … je ne sais pas…. la fin de l´ondée peut-être …
      Le cidre normand est un souvenir impérissable ( un peu comme le Mouss´Or de Youtoupou .
      D´ailleurs , le Mouss´Or est aussi un jus de pomme , si je ne m´abuse … )

      • Entre nous Darie, on ne sait pas trop ce qu’ il y a dedans, cela a un goût de banane.
        Et le dialogue des Tontons,  » il y en a aussi ».
        Pendant que leurs yeux pleurent tant la boisson arrache.

      • Oui Darie, un bon cidre ça vaut tous les champagnes. La Normandie est un enchantement au printemps dans les vergers couverts du parasol blanc des pommiers. Les vaches grasses, le bon beurre, le cidre c’est notre « vin » festif d’ailleurs il a le pschitt du champagne. Un lapin au cidre, un délice.

    • Pourquoi avoir fait sauter la suite de la cinquième strophe; je dis bien la cinquième et non la neuvième, car le poème de Charles Frémine comporte six strophes, et non onze, de huit vers chacune? La voici:
      Eve fut prise à leur caresse,
      Ils la tentèrent les premiers;
      Gloire à la grande pécheresse,
      L’amour est né sous les pommiers!

      • Bonsoir Dominique CARRE,

        Très juste il y a une strophe manquante et merci d’avoir comblé cette lacune… je me suis référée sur un autre site « L’éloge de l’arbre »… belle chute, l’amour est né sous les pommiers alors qu’en principe c’est la pomme qui a chassé Adam et Eve du paradis. Bonne soirée.

  3. Hello Dominique, c’est vraiment une page à croquer… et les pommes de Cézanne il y a même, il me semble, le cidre bouché sur la table….. l’assiette de pommes de Thadée Natanson, …..Pieter de Hooch (1629-1684) « Femme pelant des pommes » mignonne la petite fille, plus vrai que nature celle de Cornelis Bisschop (1630-1674) « La peleuse de pommes » et la chaussure abandonnée, Gabriel Metsu (1629-1667) « La peleuse de pommes » à côté d’un lapin mort,… « Le fils de l’homme » de Magritte, certains prennent une pêche dans la figure mais lui c’est la pomme du péché originel….. Guillaume Tell, le petit suisse, grâce au poète allemand Friedrich von Schiller et son drame Wilhelm Tell. « L’ image de Guillaume Tell se trouve sur les pièces de monnaie de 5 francs suisses – mais les doutes que Guillaume Tell n’a jamais vécu sont très bien fondés. Mais sans doute, la légende de Guillaume Tell a exercé une influence importante sur l’histoire de la suisse et d’autres pays ».
    Le grand Maurice Chevalier et sa voix gouailleuse, « ma pomme », un bémol, j’ai horreur de l’expression « c’est pour ma pomme », je ne m’y ferai jamais. La pomme d’amour de la foire du Trône que l’on mangeait jusqu’au trognon en se mettant du sucre sur les joues. La pomme empoisonnée de Blanche Neige, le premier chagrin d’un enfant avec le Petit Chaperon rouge ! ah, tomber dans les pommes mais de bonheur.

  4. Bonjour! je découvre ce poème de Prévert ( illustré sur le site http://www.faisceau.com/pica_let_pre_pro1.htm)
    « PROMENADE DE PICASSO
    Sur une assiette bien ronde en porcelaine réelle
    une pomme pose
    Face à face avec elle
    un peintre de la réalité
    essaie vainement de peindre
    la pomme telle qu’elle est
    mais
    elle ne se laisse pas faire
    la pomme
    elle a son mot à dire
    et plusieurs tours dans son sac de pomme
    la pomme
    et la voilà qui tourne
    dans une assiette réelle
    sournoisement sur elle-même
    doucement sans bouger
    et comme un duc de Guise qui se déguise en bec de gaz
    parce qu’on veut malgré lui tirer le portrait
    la pomme se déguise en beau bruit déguisé
    et c’est alors
    que le peintre de la réalité
    commence à réaliser
    que toutes les apparences de la pomme sont contre lui
    et
    comme le malheureux indigent
    comme le pauvre nécessiteux qui se trouve soudain à la merci de n’importe quelle association bienfaisante et charitable et redoutable de bienfaisance de charité et de redoutabilité
    le malheureux peintre de la réalité
    se trouve soudain alors être la triste proie
    d’une innombrable foule d’associations d’idées
    Et la pomme en tournant évoque le pommier
    le Paradis terrestre et Ève et puis Adam
    l’arrosoir l’espalier Parmentier l’escalier
    le Canada les Hespérides la Normandie la Reinette et l’Api
    le serpent du Jeu de Paume le serment du Jus de Pomme
    et le péché originel
    et les origines de l’art
    et la Suisse avec Guillaume Tell
    et même Isaac Newton
    plusieurs fois primé à l’Exposition de la Gravitation Universelle
    et le peintre étourdi perd de vue son modèle
    et s’endort
    C’est alors que Picasso
    qui passait par là comme il passe partout
    chaque jour comme chez lui
    voit la pomme et l’assiette et le peintre endormi
    Quelle idée de peindre une pomme
    dit Picasso
    et Picasso mange la pomme
    et la pomme lui dit Merci
    et Picasso casse l’assiette
    et s’en va en souriant
    et le peintre arraché à ses songes
    comme une dent
    se retrouve tout seul devant sa toile inachevée
    avec au beau milieu de sa vaisselle brisée
    les terrifiants pépins de la réalité. « 

  5. Voici une poésie connue , c´est la version poétique de la Loi de la gravité de Newton .
    -LA POMME ET L’ESCARGOT-
    Il y avait une pomme
    A la cime d’un pommier;
    Un grand coup de vent d’automne
    La fit tomber sur le pré !

    Pomme, pomme,
    T’es-tu fait mal ?
    J’ai le menton en marmelade
    Le nez fendu
    Et l’oeil poché !

    Elle tomba, quel dommage,
    Sur un petit escargot
    Qui s’en allait au village
    Sa demeure sur le dos

    Ah ! stupide créature
    Gémit l’animal cornu
    T’as défoncé ma toiture
    Et me voici faible et nu.

    Dans la pomme à demi blette
    L’escargot, comme un gros ver
    Rongea, creusa sa chambrette
    Afin d’y passer l’hiver.

    Ah ! mange-moi, dit la pomme,
    puisque c’est là mon destin;
    par testament je te nomme
    héritier de mes pépins.

    Tu les mettras dans la terre
    Vers le mois de février,
    Il en sortira, j’espère,
    De jolis petits pommiers.
    de Charles Vildrac ( 1882-1971 )

  6. Pour en revenir au beau Pâris, et le prix Miss Olympe: en fait Zeus s’est « défilé » ; la déesse de la discorde avait lancé une pomme au repas de mariage des parents d’Achille, avec l’inscription; « A la plus belle »; Héra, sa légitime, Athéna, sa fille, Aphrodite étaient donc rivales…Z. envoie donc chercher le beau Pâris, fils du roi de Troie, pour attribuer la pomme..Chacune lui a promis quelque chose ( pour Aphrodite, c’est de lui donner l’amour de la plus belle femme de la terre).Elle a la pomme! .Et de fait , il enlèvera la belle Hélène, femme de Ménélas, roi de Sparte, et frère d’Agamemnon, qui prend la tête de la coalition contre Troie; Pâris est un beau gars, un peu bellâtre..Homère nous le montre s’enfuyant dans un combat singulier; après le « sermon » publique de son frère Hector, il y retourne…
    Je reste en Grèce avec ces quelques vers de Sapphô: « Telle une douce pomme rougie à l’extrémité de la branche, à l’extrémité lointaine : les cueilleurs de fruits l’ont oubliée ou, plutôt, ils ne l’ont pas oubliée, mais ils n’ont pu l’atteindre. »

  7. Et encore une chanson: « chant du répertoire de Smyrne (smyrneïko, souvent confondu avec le rébétiko, en général joué en trio violon, santouri et chant): Μήλο μου και μανταρίνι (Milo mou ke mantarini – Ma pomme, ma mandarine), interprété par Eleftheria Arvanitaki » ». cf http://dornac.eklablog.com/eleftheria-arvanitaki-ma-pomme-ma-mandarine-a83429278; c’est l’auteur du blog qui a traduit ce chant. Il y a 3 versions chantées ( très courtes) sur cette page.
    « Ma pomme, ma mandarine

    Dans tes petits yeux doux
    à l’intérieur de ta beauté douce
    j’ai oublié lentement, lentement
    tout autre amour

    Ma pomme, ma mandarine
    quoi que tu dises adviendra

    Et maintenant que je t’ai aimée
    je deviens fou à jamais
    et je me perds et je dépéris
    mon amour, à l’étranger

    Viens avec le facteur
    qui rapide, arrive sur la route

    Tous les souvenirs à te dire
    quand je te vois je les perds
    et de beaucoup d’amour
    je suis sur le point de mourir

    Viens, viens, je te dis
    ne me tourmente pas et je pleure

    Je chante pour toi
    et tu me dis que je ne t’aime pas
    et tu me dis qu’avec les étoiles du ciel
    Je passe mon temps

    Viens, viens avec moi
    et tu vivras mignonne « 

  8. Darie notre pom pom pom du nord un peu pim pam poum prèfère dans la pomme la terre dans son langage indigène des terres enneigées sans pour autant briller d’apparance de blanche neige pense plus Potatisen que le fruit défendue d’adan a moins que notre varègue a fait de son parterre de gazon du devant de sa maison une copie conforme du jardin d’eden , je ne sais pas et je veu pas m’avancer pour dire si elle se prend pour eve a l’ombre de sa longue chevelure sous les feuilles de l’antique pommier sauvage qui donne la connaissance du bien et du mal en orient , a mon avis le diou c’est tromper de faire la plantation en orient de l’arbe a pomme vu ce qui se passe en ce moment , a moins que les chercheurs nous démontres rubis sur l’ongle que le jardin d’eden se trouvait bien au kazakhstan , pas de bol les mauros vous l’avez dans le dos pour le jardin il vous reste la semoule pour le couscous et le titre des champions du crachat , bon revenons a nos moutons ou je méchoui euh! me voila berbere , cela fait rien šawa bien euh! ca va bien je voulais dire surtout que cela se lit chawa qui veut dire griller , bon je suis pas un grisounet d’afrique du nord je possède une préference pour le petit cochon rose rôti avec une pomme dans la bouche ,je vais revenir a mon amour la pomme et pour rire de certaine coutume sur la magie marocaine et les envoûtements qui se font sur des gravures dessinées avec le fameux rituel de la pomme rouge d’amour pour montrer le chemin de la casba a l »être aimé , ils doivent avoir de sacré pommier au maroc car ils rentres parfois plusieurs femmes pourtant ils n’ont pas le dieux caf a moins que ce rituel se fait surtout en terre gauloise ….GO!GO!

    • Pom pom pom pom, pom pom pom pom….tinanana tinanana, tinanana… tinanana tinanana tinanana, boum boum boum boum boum boum boum… oui c’est la 5e de Beethoven, car Beethoven vivait constamment dans sa musique. Malchanceux en amour – il faut l’avouer ce n’est pas un premier prix de beauté – et handicapé musicalement – toute sa vie il a dégringolé dans la surdité –, il faut le dire, Beethoven n’était pas un homme heureux mais quel génie , il était totalement sourd quand il a composé sa 9e symphonie. Le coucous papy, voilà qui me met l’eau à la bouche ! bonne fin de soirée

      • Monique , l´introduction de la cinquième symphonie de Beethoven est le chant du merle .
        Vous tendez l´oreille quand ils ont fini de picorer des vers sur votre pelouse , vous allez
        reconnaitre le chant à coup sur .
        Tou tou tou touuuuu … ( mi mi mi dooooo )

  9. Je m´y connais assez bien en espèces de pommes , pour avoir remarqué beaucoup de variétés anciennes dans les jardins … J´achète les pommes locales dès que c´est possible , et en ce moment , j´ai le béguin pour la Gravenstein , qui croque sous la dent , juteuse à souhait , pas très sucrée , mais juste fraiche sous le palais . Elle est très belle , jaune mouchetée de rouge .
    Je mets souvent une pomme dans la salade ( golden , s´abstenir . Trop sucrée ) .
    Attention en croquant une pomme ! Un oncle otorhino , a un jour dû sauver une jeune fille , avec un quartier de pomme coincé dans le gosier . Son copain l´avait fait rire , et elle a avalé le morceau de pomme de travers … Il a gratté , gratté , gratté , avec un ustensile , en ayant eu soin de mettre le copain à la porte auparavant …
    C´est vrai !… il aurait été capable de rigoler durant la séance de grattage ! Elle n´avait pas gagné le gros lot , la demoiselle ( le jour où elle l´avait rencontré : ))
    Je retourne aux infos suédoises , un fou dans ma ville , comme aux usa , dans une école …. : ((

      • « … cuisses de noix ?  » , c´est plus rigolo que cerneaux . Je vais dire  » cuisses  » désormais : )
        J´aime bien faire des  » salades russes  » , comme dit mon père . On y met de tout , selon les saisons , cubes de fromage de chèvre , cubes de betteraves , noix , quartiers de tomates , paprikas , les tiges de broccolis , croutons à l´ail , et toujours une pomme .
        Et du germe de blé et du sésame grillé par dessus .
        Les endives sont rarissimes en Suède . Et s´il y en a , elle sont hors de prix : 1€ pièce !…

      • N’ y a y-il donc pas de culture en serre en Suède ?
        La cuisse de la noix est une partie du cerneau.
        L’ été à la salade que vous décrivez,
        j’ ajoute riz et thon en boîte et je prépare un peu à l’ avance pour que les sucs et arômes aient le temps de faire connaissance.

      • Je ne crois pas qu´il y ait des serres en Suède , Dominique . Je n´en ai jamais vues , et les légumes locaux sont des légumes rustiques qui ne demandent pas de protection .
        Il y a des tomates locales , seulement en été , et très peu de temps . Je ne sais pas de quelle région du pays , elles sont cultivées , ni comment . ( elles sont insipides )
        Je retiens que la cuisse de noix est un demi cerneau : ))

  10. bon je vais executer un petit saut plus haut que trois pommes direction le foyer pour une petite manzana ou un cidre avec cid et rire en alexandrin sans fin , le cid de pierre alouette euh! corneille qui date de 1637 après jules ,

    oh rage , oh désespoir oh vieillesse ennemie 
    n’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie 
    et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers
    que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers 
    mon bras, qu’avec respect toute l’espagne admire
    mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire
    tant de fois affermi le trône de son roi
    trahit donc ma querelle, et ne fait rien pour moi 
    oh cruel souvenir de ma gloire passée oe
    oeuvre de tant de jours en un jour effacée 
    nouvelle dignité, fatale a mon bonheur 
    précipice élevé d’ou tombe mon honneur 
    faut-il de votre éclat voir triompher le comte
    et mourir sans vengeance, ou vivre dans la honte 
    comte, sois de mon prince a présent gouverneur
    ce haut rang n’admet point un homme sans honneur …

    cela fait intellectuel de cité corneille et ca rend moi acide le post d’écrire du cid , je réveille de temps a autres ma sphère qui plane dans le creux de ma tête différenciée avec la taquinerie et un brin d’esprit parfois fantaisie , cette anatomie portée par le cou fait vivolter mon cerveau pour certains bust qui n’est pas les siens et parfois au compte-gouttes une ou deux gourmandises de savoir en parcimonie …..loin de moi d’avoir les palmes d’un scientifique et l’épée d’un grand philosophe de l’accademie française en costume a paillette a la michael jackson et jouer au touche-pipi pour l’élaboration du petit robert dictionnaire qui fixe l’usage du français et de l’arabe dans les zones sensibles a la queue leu-leu comme richelieu et vivre en ‘immortel pour superviser a l’infinit et au-delà , pour un maigre salaire pesant d’or et ces quarante sièges on s’immortalise en quarante voleur …ne sortaantt tous de la cuisse de jupiter mais de l’arrogance qui est le grand le maître mot de cette comédie vulgaire qui coûte un maximum.au contribuables … je m’égare , je m’égare j’aime bien le cid …..et le cidre …bises a tout le monde a plus après la sièste ….me voila de plus en plus politique vite marine une mise …négatif plus la petiote marion …hi!hi!…en catamini …hi!hi! …GO!GO!

  11. Dominique, ôtez-moi d’un doute..
    Pourquoi, à la fin du mail annonçant cette page , est-il écrit  » Pour vous féliciter d’ avoir lu cette page en entier, voici un cadeau : « Le tango Corse » par Fernandel »: mais où est-il donc?

  12. Il est d´ailleurs tellement bien fait , ce tango corse , qu´il faut impérativement être corse pour le danser ZZZzzzzzzz Les autres regardent , avant de piquer du nez aussi ZZZzzzzzzz

  13. Mais comment arrive-t-on de la pomme à Fernandel… revenons au jus de pomme ceux-là en parlaient bien :

    allez donc savoir ce qu’il y a dans la mixture !

      • Dominique, il y a aussi l’andouillette de Vire et ici j’ai un amateur ! il n’a pas entendu parler du siège de Vire mais la ville chante à ses oreilles et à ses papilles.

      • Monique , je me souviens avoir vu un superbe marché aux bestiaux à Vire . C´était du rude ,
        du rustique , du rural … La cousine et moi , délicates citadines , nous étions affolées de toutes ces bouses partout , de la gadoue comme s´il en pleuvait !
        Et quand cette famille arrivait dans le Nord , les plaisanteries sur les andouilles de Vire allaient bon train ( tout en restant poli au maximum ! : ))

  14. Un petit extrait de Colette :

    « La pomme, la poire, logées dans un nid de cendre chaude, en sortent ridées, boucanées, mais molles sous leur peau comme un ventre de taupe, et si « bonne femme » que se fasse la pomme sur le fourneau de cuisine, elle reste loin de cette confiture enfermée sous sa robe originelle, congestionnée de saveur, et qui n’a exsudé – si vous savez vous y prendre – qu’un seul pleur de miel.. » ah ! les pommes au four, beurre et cannelle et les beignets aux pommes !… bon, je file à la ville !

  15. Les compotes de pommes sont la spécialité du Nord , soit du Cambrésis , de l´Avesnois et du Valenciennois . Et dans ma prime jeunesse , mon père allait chaque année chercher des
    sacs de pommes dans l´Avesnois . Ma mère faisait , entre autres , des compotes , pour accompagner les saucisses . Ces vergers existent-ils encore ? Rien n´est moins sur .
    Les Pays-Bas sont proches et vendent d´affreuses Jonagold , farineuses et sans goût , qui
    s´abîment vite . Je ne leur jette même plus un regard sur mes étals .

    • La compote de pomme tiède, avec 2 à 3 boules de vanille glacée,
      un régal, mais la pomme ou la poire, voir aussi les deux, en sorbet
      et avec du Calva, c’ est fameux aussi .
      Et je ne parle pas de la Mandarine impériale, même nature?
      chère à notre délicate absortion !

      • Quand j´avais une vingtaine d´années , je suis allée chez une copine à Paris . Et son frère nous avait servies  » une p´tite liqueur  » , et pour montrer que je n´avais pas froid aux yeux ( je ne connaissais pas bien les vins & spiritueux : )) , je prends le godet , et hop ! cul sec !
        C´était un vieux calva vachement fort ! La copine m´en parlait encore 10 ans après : ))
        Il parait que le frère était sidéré .

      • Je revendique aussi cette spécialité, car je fais des compotes depuis début août avec les pommes du seul pommier du jardin; et je suis contente de contempler les dernières pommes rouges inaccessibles!

      • Justement Yannick, la délicate infusion a repris sa tisane mais voilà j’ai dû mettre un petit 3 à côté car ils n’ont pas compris que j’étais la même et l’unique :)))) (vous me suivez) donc ils ont cru que j’étais une autre alors que j’étais moi-même la même….. euh…. c’est de la faute au bananes flambées aux deux rhums !!!! ah ! quand je croiserai la n°2, paroles, je ne suis pas Corse mais ce serait une tasse bleue !
        La Mandarine impériale Napoléon, toujours une merveille, rien que regarder la bouteille et le bonheur est là, allez sur ggle et voyez cette jolie bouteille… QUOI ? que lis-je, c’est une marque belge ? mais ce n’est même pas français !! .. » Antoine-François Fourcroy, chimiste et membre du Conseil d’État sous Napoléon Bonaparte, décrit dans ses notes personnelles que l’Empereur appréciait mélanger les mandarines et les tangerines dans du cognac, et il prit l’habitude d’y faire macérer des mandarines. Il aurait, à partir de cette observation, élaboré une recette à base d’eau-de-vie et de mandarine, mais la recette a été perdue par la suite…. » tout cela racheté par une entreprise belge mais la France n’est pas capable de garder les fruits de son histoire…. fini, plus de Mandarine impériale, je suis chauvine.

  16. mon repos sur le canapé devant la téloche est terminé je vai de ce pas me rendre sur la terasse faire une pattie de dame j’espère que je vai pas passer pour une pomme est finir en vainqueur , la vidéo des tonton flingueurs une scène culte qui me fait rire a chaque fois , j’ai écouter le suedois dire au norvegien que dans une école on a mis de côté l’épée Ulfberht qui est réservée aux meilleurs guerriers vikings la voila plier dans un bout de voile de drakkar est mis au placard pour un sabre japonais , que voila ragnar lothbrok en yakuza en kimono en peau de renne , rigole pas Darie c’était un renne albinos avec des yeux de dragon, je sais pas si l’homme porter un manteau en peau de loup et d’ours ou une djellaba ou le kimono mes camarades me l’ont pas dit je regarderais cela se soir aux infos si l’homme avait le coran dans sa poche et une affiche de charlie hebdo ou un recueil d’extreme droite et la photo d’andrew berwick , si cela continue Darie tu va devoir resortir de ton garage biuclier et armure et épée et revenir au temps carolingien et des vikings , mince faire du vélo ortant un casque viking a lunettes de combat et un gilet fluo cela va faire assez rigolo , ah! oui tu dois aller chez un brocanteur et t’acheter un pendentif un alkyrie valknut , non d’une pomme c’est ce que j’ai dit au repas tout a l’heure a mes camarades , je voudrais bien rajeunir de 30 ans et partir avec les kurdes contre l’animal bestiale qui sévit dans se coin …. juste une dernière fois , mais voila la vie continue son cour elle ne fait pas de marche arrière c’est bien dommage ….cela serait une bonne raison de partir … bon je m’égare mais c’est ce que je pense j’ai l’age avancé mais mon esprit et mes envies ont toujours 18 ans , avec les années la sagesse c’est répandue en moi mais la vision de certain évenement me font parfois reveniun petit diable …. je pense pas a moi …j’ai pas d’enfant mais je pense a ce qui vont naitre et je ne veux pas qu’il finisse dans dix années a genoux pour prier ….mes coms sont légèrement beurré de politique mais nous sommes dans le rouge et c’est la couleur du sang ……..pardonnez moi pour mes mots de fin de commentaire mais dans un monde libre il faut parler librement et penser qu’il faudra bien un matin se lever et virer de la pomme les verres ………….bises a tous et toutes ……GO!GO!

    • Klaus , c´est affreux , ce qu´il s´est passé . C´est un jeune paumé , suédois d´allure , de nom ,
      abreuvé de films violents , obsédé par le moustachu d´autrefois . Il vient de mourir à l´hôpital , mais son ordinateur a parlé pour lui . Son voisin de pallier était un copain de ma fille.
      Le copain a du raccrocher pour parler à la Police . Mais c´était un garçon apparemment ok .
      Elle m´a envoyée sa photo , souriant , bien dans sa peau . Ces vidéos violentes abîment les cerveaux fragiles .
      Bonne soirée au mess , Klaus . C´est meilleur que le purée-jambon de l´hôpital .

      • Oui , Mareria , c´est le genre de drame qu´on a déjà vu plusieurs fois .
        Le prof a manqué de perspicacité , mais on dit cela après coup . En le voyant poser près de 2 élèves , avec son sabre déjà ensanglanté ( d´après une jeune fille ) , il lui a dit de partir , croyant à une blague ! Il faut attraper une chaise , une table , un pot de fleurs , et frapper fort , même si c´est violent . Le monsieur s´est approché , a reçu un coup de sabre , et il est dcd aussitôt .
        ( il était dans la même école que mon fils , mais la classe au-dessus ) .

  17. mareria
    tu fais des compotes depuis début août avec les pommes du seul pommier du jardin; et tu est contente de contempler les dernières pommes rouges inaccessibles! je suis grand et je monte a l’echelle …tu veux pas loué un petit vieux hi!hi! pour manger les compotes ….bises

  18. Vous trouvez les onomatopées de la 5e de Beethoven plus haut sous le commentaire de papy à 9h48… mais voici les paroles qui vont avec la musique, « la pince à linge » de Francis Blanche :

    J’avais l’intention de regarder l’émission « des paroles et des actes » avec Marine mais j’apprends qu’elle ne fera pas l’émission paf paf paf paf, paf paf paf paf… déception ! à mon avis elle a eu tort !

  19. Darie, nous avons vu au JT un petit reportage sur le drame en Suède, ce jeune qui a tué trois personnes, j’ai été estomaquée devant la population qui tournait autour de la caméra… les faits se sont déroulés à une heure de route de Göteborg mais y aurait-il tout près un camp de réfugiés ? il ne recommencera pas, c’est une bonne chose, mais c’est préoccupant ces attaques au couteau ou au sabre, voilà qui pourrait donner des idées aux fous.

    • Cela s´est passé dans un quartier , où il y a très très peu de suédois . ( Ils sont partis pour la plupart ) Ce garçon était un néo-nazi . Nous en saurons plus par ma fille 2 , dès que son copain lui téléphonera . C´était son voisin . Toutes ces arrivées massives tapent sur la tête de certains .
      Les suédois ne sont pas contents non plus , le gouvernement maitrise mal la situation ….
      Les camps de réfugiés ( des tentes chauffées ) sont installées dans le sud , près de Malmö .
      Si l´hiver est rude , je me demande ce qu´il va se passer …

      • Je comprends Darie, et les pays étouffent, cela ne pourra pas durer très longtemps et vous avez vu la Grèce et l’île de Lesbos aujourd’hui ? c’est saturé…. nous risquons que votre tragédie suédoise gagne les autres pays, la Slovénie est dépassée et je lis que la Russie en a expulsés. C’est une situation ingérable et intenable…. comme nous à Calais. Vous avez une extrême droite très « dure » mais je ne comprends pas la démarche de ce jeune illuminé, c’est quand même flou ! bon courage à votre fille, le copain doit être choqué,

      • C´était une tête brûlée , le même genre que le norvégien breivik . Les évènements leur tapent sur la tête . Il y avait des n-nz dans le pays , autrefois , le mouvement avait été maitrisé . Mais avec internet , rien ne peut vraiment être interdit .
        A mon humble avis , il a été dans ce quartier , dans le but de supprimer des nouveaux arrivés .
        Dominique , vous pouvez supprimer le commentaire si vous le trouvez gênant pour le blog .

  20. J´essaye de mettre  » LES POMMES DE PIN- de Maurice Carême , mais je n´y arrive pas ,
    je suis paumée : ))
    Je ne connais rien de meilleur que les pignons de pin , grillés , avec des côtelettes de porc , ou des filets de poulet .

    • Bonsoir Monique, je ne suis pas apte à dire ce qui « encombre »-:)))
      Je respecte vos conversations à tous et peut-être aurez-vous du plaisir à les relire plus tard.
      Ce blog existe aussi pour cela.
      Bonne nuit l’ amie et tous.

      • Bonsoir Dominique, nous avons un peu contourné notre sujet du jour pour une actualité du jour, le calendrier républicain doit se sentir malmené…. ce qui encombre une page, à mon avis, c’est peut être certains mots clé qui offenseraient notre pomme du jour. Bises et bonne nuit l’amie.

      • Je ne suis pas de l’ espèce à passer de la pomme ade mais tout sujet est intéressant et la pomme est bonne fille.
        Nous faisons attention aux mots clé dans l’ ensemble et c’ est bien ainsi.
        Avons-nous déjà traité du céleri ?

  21. Darie, les pommes de pin mais oui et pourquoi pas surtout avec Maurice Carême notre chouchou d’écolier, il y a aussi son poème sur « La Bonté » (Maurice Carême) :

     » ll faut plus d’une pomme
    Pour emplir un panier.
    Il faut plus d’un pommier
    Pour que chante un verger.
    Mais il ne faut qu’un homme
    Pour qu’un peu de bonté
    Luise comme une pomme
    Que l’on va partager. »

    C’est sur le site pour tous les enfants « Lire et RéCréer ». Bonne fin de soirée à tous.

  22. Dominique, pour le céleri c’est peut être sur les poulbots car logiquement, il n’y a pas un an que le calendrier est traité ici. Alors on fait le céleri, je me souviens du céleri rave, du céleri rémoulade ??? …………. « ça s’est passé un 23 octobre : « Le 23 octobre de l’an 42 avant JC, à Philippes, en Macédoine, Marc Antoine bat l’armée de Brutus, l’un des sénateurs romains qui assassina César. On prête à Brutus ces mots avant son suicide : « Vertu, tu n’es qu’un mot ! »… nous avons le choix, mais c’est du temps surtout pour trouver l’illustration.

  23. Voilà un lien fameux entre le céleri du jour et Marc Antoine et sa Macédoine de légumes !! rire !
    Nous avons aussi « Cléopâtre essayant des poisons sur les condamnés à mort », peinture de Alexandre Cabanel !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.