À vos (dé)marques, prêts, partez !

Le 6 janvier les soldes commencent, c’ est le mot du jour.

image

Publicités

23 réflexions sur “À vos (dé)marques, prêts, partez !

  1. bonjour a touties par a toutaties …et sapristi saprista….

    a vos marques prêts, partez , nous c’est partis mon kiki , c’est pas les soldes mais le grand rangement de début de janvier , rien a vendre a bas prix juste des mises en carton et sous toiles de protection , hier soir nous nous somme tous mis en accord , nous avons tous retirés nos télévisions de nos chambrées celle du foyer et le touti est partis dans une pièce qui sert a s’occuper l’air ambiante pour l’amuser pour éviter qu’elle s’ennuie , nous exécutons cette tâche dans la matinée , marre des infos journalistiques qui fait tout pour nous rendre responsables des camps de réfugiés avec les femmes enceintes et enfants malades dans un camp de fortunes ou vivent par milliers a calais et le nouveau a coté de la dite ville , c’est tout les jours les images et le patati nous avons souper la coupe est pleine , je me sent pas responsable de la poussée religieuse qui veut faire un seul ordre au nom d’un dieu mécréant qui pousse les mécontents en europe , au lieu de faire le voyage il ferait mieux de prendre un fusil ou un lance pierre ou simplement tous faire un bouclier humains par millions , le monde serait dans l’obligation d’agir tous ensemble , toutes les deux heures des migrants morts en pleine mer dont dix enfants et autres , la casquette est de travers non d’une pipe en bois voir en ivoire , regardez la grosse bertha merkel elel dit quoi des agressions sexuelles de masse par groupe de vingt au double fort alcoolisés de moins de 30 ans d’origines arabes , la grosse bertha a bien dit c’est une chance pour l’allemagne les réfugiès pas pour les femmes , plus de 80 pliantes pour agréssions sexuelles deux viols confirmés ce matin et 60 plaintes pour vol a la tir avec agréssions …bien bertha ….avale la saucisse ….je suis a bout pas de café donc …..du lait de poule , bon nous gardons le grand écran incurvé trop large et haut pour le supprimer de notre salle de cinéma ( on le garde pour les films et disques laser ) , bon je file nous allons le faire de suite ….j’ai le sang chaud depuis hier …..comme a 20 ans ….faut que je bouge , que je bouge sinon je devient fou …bises a toutes .. a se soir j’ai du travail a gogo..me voila GA!GA! hi!hi!

  2. Bonjour; je ne compte pas vraiment « faire les soldes »…Et souvent, la 2ème démarque est plus intéressante, à condition de ne pas avoir besoin d’un objet précis, qui risque d’être déjà vendu..
    Zola a bien décrit la cohue, la convoitise des clientes dans « Au Bonheur des Dames »:
    « …des femmes arrêtées s’écrasaient devant les glaces, toute une foule brutale de convoitise. Et les étoffes vivaient, dans cette passion du trottoir : les dentelles avaient un frisson, retombaient et cachaient les profondeurs du magasin, d’un air troublant de mystère ; les pièces de drap elles-mêmes, épaisses et carrées, respiraient, soufflaient une haleine tentatrice ; tandis que les paletots se cambraient davantage sur les mannequins qui prenaient une âme, et que le grand manteau de velours se gonflait, souple et tiède, comme sur des épaules de chair, avec les battements de la gorge et le frémissement des reins. Mais la chaleur d’usine dont la maison flambait, venait surtout de la vente, de la bousculade des comptoirs, qu’on sentait derrière les murs. Il y avait là le ronflement continu de la machine à l’oeuvre, un enfournement de clientes, entassées devant les rayons, étourdies sous les marchandises, puis jetées à la caisse. Et cela réglé, organisé avec une rigueur mécanique, tout un peuple de femmes passant dans la force et la logique des engrenages.(…) »

  3. Bonjour rès froid ( -11° ) , ce n´est pas le moment de poireauter devant une porte de magasin , en attendant de pouvoir le dévaliser . Les « folles des soldes de chez Harrods » , Dominique , bonjour , en êtes-vous ? : )) commencent à se mettre dans la file d´attente dès l´aube !
    Il faut être solide pour affronter l´épreuve de l´entrée . 3-2-1 , top , et c´est une ruée inouïe ,
    avec Richard Gere , ou une autre célébrité pour le départ . Cela vaut le coup d´œil !
    Une petite chanson ? https://www.youtube.com/watch?v=SQMr0kRaTb0
    Je  » suis  » à Pont-l´Evêque . C´est rural et bucolique , m´dame . Pas le coin des soldes : ))
    D´ailleurs , on n´y brade ni le Calvados , ni le Fromage . C´est du bon !

  4. En ce qui concerne l’étymologie de marque, démarque, remarque, contremarque etc, direction le germanique marka,« frontière ». La racine germanique est issue de l’indo-européen commun *merǵ-,mark,« limite » dont dérive le latin margo (« bord ») qui a donné marge, marginal en français. Le terme est apparenté avec le néerlandais ou l’anglais mark, l’allemand Mark, le suédois mark etc.
    De cette racine, on arrive à « marquis »,originellement : « comte de la marche ».
     » Originellement lié à la frontière, le mot marque signifie aussi « signe pour marquer la frontière », « démarquage ». C’est ce sens qu’il a conservé en français. »
    Ne nous arrêtons pas en si bon chemin: via le verbe germanique markon (« imprimer la marque du pied », qui vient de cette racine, nous avons « marcher, marche », mais ACHTUNG, pas le marché qui vient de mercatus (« commerce, trafic, négoce, marché public, foire »), dérivé de merx (« marchandise »( d’où Mercure, dieu du commerce, mercredi, jour de Mercure, et évidemment, com-merce, mercantile etc).
    Revenons à marka etc, pour les skieurs à l’ancienne ( mais la mode revient, le telemark < "du norvégien telemark, du nom du comté de Telemark en Norvège, d'où est originaire l'inventeur du télémark (1868)." Mais peut-être que ce nom propre utilise cette racine??

    • Merci Mareria pour ces explications très complètes . J´ai découvert le telemark , le ski à
      l´ancienne des norvégiens , lors des JO 1994 , de Lillehammer , plus de 20 ans déjà , lors de
      la cérémonie d´ouverture . Les skieur(se)s étaient habillé(e)s en costume traditionnel , et
      évoluaient sur les pistes de façon très élégante . J´ai un très beau souvenir ( encore en mémoire ! ) de cette cérémonie .
      Le nom Merckx ( Eddy Merckx ) est un nom flamand , cela doit signifier  » Lemarchand  » probablement . Les patronymes ont toujours une signification .
      Et à Ostende en Belgique , il y a un grand navire école qui s´appelle Le Mercator .

  5. Les habitudes varient d´un pays à l´autre , même en Europe . Jour des soldes aujourd´hui , mais en Suède , c´est un jour férié , avec beaucoup de boutiques fermées .
    Les supermarchés sont désormais ouverts ( ils étaient fermés quand je suis arrivée il y a 30
    ans ) , à cause des dentées périssables .
    La raison est celle-ci : »tjugondag Knut körs julen ut » , qui signifie , en substance , que  » le vingtième jour après Noël , à la saint Knut , Noël est terminé  » . Mais dans la réalité , c´est le
    treizième jour . C´est un peu confus , car il y a les versions danoise et norvégienne .
    Quoi qu´il en soit , aujourd´hui est un jour férié , et le vrai signe est qu´il n´y a pas de courrier .

      • Bonjour Dominique , même pas pour voir Richard Gere , le tombeur de ces dames ? : ))
        Mais je vous comprends , quand on voit des clients déchainés , se glisser sous les grilles à peine levées de 50cms , et courir entre les étals , on a envie de se sauver , et tant pis pour les quelques sous qu´on aurait pu économiser . Pour s´en tirer avec un bras cassé ou une cheville foulée , cela ne vaut pas cette foire d´empoigne ( pour un film comique , oui ! : ))

  6. Bonjour la compagnie soldée (non !!!), aujourd’hui sera un jour sans solde, et sans tambour ni trompettes, rien de rien, je vais à la permanence dans un état proche de l’Ohio… tiens qui se rappelle de ce titre ? je n’ai pas de petit pull bleu marine mais il ne me manque pas. Donc pas de soldes, c’est simple j’achète ce dont j’ai besoin au moment où j’en ai besoin si le prix me convient, toutes les TV nous affichent (honteusement) des soldes exceptionnelles, des 70% de rabais, quant à moi, à part des nanars de 3e démarque, je dis que ça n’existe pas…. j’entends aussi que l’on fabrique des fripes spéciales soldes, ce sont là les grandes tromperies des soldes, de vulgaires chiffons cousus par des petites mains sous payées et travaillant dans des conditions infâmes, je ne ferai pas marcher ce commerce là…. quant à la petite boutique de lingerie ou prêt à porter de qualité, quand elle a fait 10% de rabais, ce n’est pas un solde mais un geste commercial. On a interrogé ces « pauvres femmes » (il n’y a pas d’homme !!!) qui espère nipper trois enfants avec un budget de 100 euros, une autre qui espère enlever une doudoune en peau avec col en vraie fourrure pour moins de 50 euros, moi je dis stop à l’intox…. ici soleil et 11°, si quelqu’un peut me solder quelques flocons de neige en bocal, je suis preneur !
    Depuis que je suis redevenue ce que j’étais avant, une délicate tisane, je suis en guerre avec le journal qui m’inonde de messages et autres gentilles menaces, les amis, comme dirait gavroche, je vais me tirer ! on n’écrit rien dans l’indifférence a dit Simone de Beauvoir, moi je pense qu’on n’écrit rien de bon dans la colère ! belle journée les amis.

      • Hello Dominique, une journée de ….. non, je veux dire une journée de grisaille, de pluie et de boue, peu de monde à la bibliothèque, ils sont tous partis aux soldes, c’est à croire ! les achats par Internet, c’est risqué, quand cela ne va pas, il faut renvoyer le tout, je préfère voir et toucher, au besoin essayer à moins d’être la championne d’une taille aussi fixe que l’idée, c’est pas facile. Mes enfants ont une grande habitude des marques, de la façon dont c’est taillé, et savent quoi acheter sans se tromper…. ma belle sœur a abandonné aussi les achats sur Internet car elle passait son temps au point relais pour le retour ou les échanges. Le blanc, là c’est intéressant, on peut renouveler les serviettes éponges en crin et les torchons, changer de décor avec les couettes, style romantique, raffiné, précieux, exotique, de quoi se trouver dans de beaux draps. J’ai un faible pour le style Louisiane mais il me manque le rocking chair. J’aime changer de décor, il fut un temps où j’aimais changer les meubles de place, mais avec le temps j’ai guéri de cette manie qui a fait les beaux jours de toute la famille, pour rire !

  7. Darie, honneur à Knut IV de Danemark le Saint (en français; Canut IV), né vers 1040 et mort le 10 juillet 1086, fut roi de Danemark de 1080 à 1086….sa bio est détaillée sur Wk et difficile à résumer.Mais s’agit-il de lui? Je vois qu’en Finlande le St. Knut’s Day est célébré le 13/1.
    Le telemark est à nouveau au programme de beaucoup d’ESF; c’est tendance!
    A propos de ski: https://www.youtube.com/watch?v=Pn6tikcvU5c

  8. Je n’aime pas non plus la foule et depuis la chanson d’Edith Piaf je me méfie…. oui, « emportée par la foule », la foule est angoissante, un vrai rouleau compresseur, un défilé de tracteurs me fait moins peur.

    • Bonsoir Monique, cette chanson de Piaf fait aussi penser à la scène des  » Enfants du Paradis », où Garance et Baptiste sont irrémédiablement séparés par la foule…

      • Bonsoir Mareria, oui absolument, les Enfants du Paradis un grand classique tourné pendant la guerre, peu de moyens, la belle Arletty et Jean-Louis Barrault inoubliables, malgré bien des déboires pour Arletty qui n’a pas eu un comportement exemplaire durant cette guerre. La foule réunit et sépare, c’est la houle de la vie.

  9. le réveil sonne l’ancien se lève tô pour la grande danse des soldes du six janvier de l’année 2016 , il est trois heures du matin j’ai le corps en peau de chagrin et le regard dans le brouillard , je veux pas avoir du retard sur l’ouverture du grand magasin je vais me tenir devant en première ligne pour me sentir pousser par la foule a l’ouverture des grandes portes , attendre a quatre heures a bravé le froid l’ouverture sous le coup sonnant des neuf heures , carte de crédit dans la main droite trois cent euros en liquide dans la main gauche et le carnet de chèque entre les dents , je suis bien préparer pour ce sprint final direction les meilleurs étalages , tenue de sport fitness pour l’agilité et la souplesse d’une éclaire , j’ai pris mes bonnes basket a bandes velcro fluo pour ne pas avoir une perte de noeud de lacet au départ et voire ma foulée au démarrage , un sac a dos pour ramener les soldes et des combo coudes, et genoux de protection pour la pousse , je suis fin prèt les yeux fixés vers la porte je lorgne la serrure et le moindre clic , comme je suis légionnaire est un peu romain j’ai mis sur chaque coté de mes baskets des piques coupant pour crever les semelles des adversaires , je sais ceux que je vai pousser hors de la orte d’entrée vont me crier arrete ton char romain , moi je crirais a haute voix c’est le cirque laisser passer le gladiateur au grand coeur , c’est la guerre les soldes pas de quartier de la boule puante a la souris peluche , le pince fesse et le tire du bout des seins, sans oublier que j’ai mangé la veille du lard avec des fayots a l’huile de morue et manger des oeufs durs périmés , il faut ce qu’il faut c’est les soldes , j’ai mes deux tranches de pain de mie rassis et mon vieux fromage de lait de brebis du larzac, j’ai fait des trous d’aération a mes baskets pour faire respirer mes semelles au saint-nectaire, je suis bon pour une montée au trop sur les terres volcaniques du monts dore et boire une bière a super besse avant de passer a la caisse …hi!hi!….voilou je connais point les soldes , je n’aime pas la bousculade je suis comme Dominique , je préfère les achats dans un petit village , c’est plus cher mais j’ai le nez fin qui a toujours faim des odeurs corporelles et cela me chagrine et me taquine , j’ai un fort odorat comme le chien , bon quand je trouve un os je relus pas …mes oreilles pour donne rla direction hi!hi!…je file a la douche vila ma journée de solde j’ai du comme un pirate avoir un peu d’imagination …bises a toutes ..GO!GO!

    • Papy, d’après la situation décrite, si je comprends bien c’est toi le pirate des soldes, pire que si tu avais une jambe de bois, un foulard avec une tête de mort et un sabre entre les dents. N’oublie pas la machine à laver en solde, car c’est aussi le blanc avec sa cavalcade de lessives en promo… je viens de voir trois bidons de lessive pour le prix de deux…. non, non, il ne font rien sur le pastis ni sur les cacahuètes. Bonne soirée

  10. On trouve deux poèmes avec le titre « Solde », l’un extrait des « Illuminations » de Rimbaud, l’autre de Léon-Gontran Damas, grand poète de la Négritude, dédié à Césaire: il est daté de 1937 ( et très daté)..Mais voici un poème « décoiffant » de Charlotte R. Aubin, dont je suppose qu’elle est québécoise, avec le lien :http://poemesale.com/2012/08/16/poesie-charlotte-r-aubin/
    « COUP DE COUTEAU
    L’empire romain jusqu’à une compagnie de chips
    du pareil au même, le progrès
    Le grand siècle des lumières
    l’humaniste jusqu’à un centre d’achat
    du pareil au même
    des bonnes idées.
    Le Moyen Âge le système féodal jusqu’à la disparition de la classe moyenne
    du pareil au pareil
    des seigneurs pis les autres

    L’invention de la démocratie, la fin de l’esclavagisme, le droit de vote aux femmes, la musique classique, le jazz, l’éducation, la libre expression, le printemps arabe, l’invention de la roue, le cinéma, la propagande, l’écriture, l’empathie, l’invention de l’électricité, l’unité, la non-violence de Gandhi, les grands mots de Falardeau, le concept de liberté, les surréalistes
    tout ça en solde dans un Canadian Tire
    la preuve l’égarement à deux cents.
    comme l’ère du temps qu’on trouve absurde d’encore parler de politique.
    Pour se souvenir que l’on ne vient pas de soi mais d’avant âge
    Agé aujourd’hui de lourds rides dessinés à la plume des libertés phoniques
    Agé aujourd’hui de dentiers claquants de n’avoir pas pu toujours s’écrier en français
    sorry i still don’t understand why les people oublie le speak white des années de poésie
    les grandes batailles et le prénom de leur peuple.
    Mon Horla c’est l’ignorance. Mots passants, m’as tu entendu.
    Pa pa pa parle-moi.

    Les langues se mélangent pour le look parce que c’est ça qui vend, c’est comme ça qu’on parle quand on a de l’argent pis qu’on got the style. Osti. Hybrides de langage c’est bon que pour se jeter dans l’errance, à mi-noyé dans la rivière West-Island. Évanouissement quand j’entends. « Qu’est-ce que ça veut dire déjà une métaphore ? » You know. Well, it’s a kind of asteroid, i think.

    On se laisse caresser par les grands titres, le score du Hockey et les scandales de starlettes
    comme c’est bon
    plus fort, plus abrutissant, plus vicieux, come on.
    Les idées de décoration du magazine LaPresse nous fait des sucettes dans le cou
    comme c’est bon de ne pas devoir penser,
    c’est samedi on s’dit crissez moi patience
    avec vos idées d’envergure et de peuple et de complot et de climat politique viable et de frais de scolarité et d’éducation et de
    fuck, c’est samedi mon break c’est l’ignorance
    et le centre d’achat à visiter.
    OkCorrectMaisJuste te direAttention.
    Si tu vas au Canadian Tire,
    tu vas en avoir pour ton argent,
    y’a des soldes
    sur les grands pas de l’humanité. »

    PS: je ne comprends pas ride au masculin, mais la ride désigne aussi en québécois  » une distance indéfinie, c’est une « marche » un « bout de chemin » ou « belle distance » » –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s