Bi sexe style, année érotique ?

image(copyright)

« Une année bissextile, comme 2016, est une année de 366 jours, comprenant un 29 février.

En latin, on emploie le terme de bisextus pour désigner le jour intercalaire que l’on plaçait tous les quatre ans dans le calendrier julien. Ce mot est composé de bis (deux fois) et de sextus (sixième).
On doublait le sixième jour avant les calendes de mars, c’est à dire le 24 février.

Un bissexte, c’est à l’origine un 24 bis de février !
En ancien français, le jour intercalaire portait le nom de bissestre (ou besistre). Aujourd’hui, on parle plutôt du 29 février que du bissexte ! » (Lexilogus)

Publicités

58 réflexions sur “Bi sexe style, année érotique ?

  1. Extra-bonjour ! Année bissextile ? Première nouvelle .
    C´est Michèle Morgan qui f^te son anniversaire ce jour . Effectivement … sauter son anniversaire régulièrement peut favoriser l´éternelle jeunesse …
    -HÉBÉ-
    Les yeux baissés, rougissante et candide,
    Vers leur banquet quand Hébé s’avançait,
    Les Dieux charmés tendaient leur coupe vide,
    Et de nectar l’enfant la remplissait.
    Nous tous aussi, quand passe la Jeunesse,
    Nous lui tendons notre coupe à l’envi.

    Quel est le vin qu’y verse la déesse ?
    Nous l’ignorons; il enivre et ravit.
    Ayant souri dans sa grâce immortelle,
    Hébé s’éloigne ; on la rappelle en vain.
    Longtemps encor sur la route éternelle,
    Notre œil en pleurs suit l’échanson divin
    de Louise-Victorine Ackermann ( 1813-1890 ) , picarde d´origine .
    Hébé est la déesse de la jeunesse , de la vitalité , de la vigueur des jeunes . De l´insouciance
    aussi ? wiki ne le dit pas . Bonne journée , printemps en vue … ( à force de l´appeler … )

  2. Bonjour ceux du 29 février, un jour qui encombre, un jour en trop que certains (suivez mon regard) ont demandé à ce qu’il soit chômé puisque l’année est calculée sur 365 jours. Hier à la TV on nous a expliqué pourquoi ce 29e jour qui ne représente que des quarts de journée en trop à caser comme des mots fléchés dans l’année, un malheureux jour intercalaire… pauvre mois de février pas comme les autres, ou bien il n’a que 28 jours, ce qui est idiot puis plusieurs mois en ont 31, et qu’il n’est pas aimé quand il en a 29…. je propose des mois tous égaux de 30 jours, quoi on veut l’égalité partout ? je vais calculer si c’est possible d’avoir 12 mois de 30 jours…. non, ce n’est pas possible, alors on pourrait diviser les mois en quinzaine ? d’abord on serait payé plus souvent !!!! dites, vous me suivez ou vous dormez ?
    wkpedia nous explique cette fameuse année bisextile et pourquoi effectivement le 1er mars ne serait il pas le 30 février ? les dictons sont amusants et portent toujours sur l’agriculture, la paysannerie tient une grand place dans notre histoire au quotidien.

  3. Bonjour; je vois que la grippe n’altère pas la malice de Dame Dominique.
    Je pourrais vous parler de l’oeuvre de Pétrarque: Le Canzoniere (Chansonnier) qui est un recueil de 366 poèmes consacrés à son amour intemporel : Laure; on a longtemps affirmé que le choix des 366 poèmes était dû au fait que Laure est morte une année bissextile..On dit autre chose à présent…
    Mais voici des poèmes persans, très anciens: temps qui passe, amour…
    De Hafez (~1325-~1390 ): ghazels extraits du Divan
    « Dans le jardin des roses, hier, l’aube pointait.
    La nuit passée, dans mon ivresse, s’effaçait.
    J’étais pareil au rossignol.

    Des amis, un flacon de vin, du loisir, un livre, un coin parmi les fleurs…
    Je n’échangerai pas cette joie pour un monde, présent ou à venir.

    Que m’importent les tulipes et les roses,
    puisque par la pitié du Ciel,
    j’ai, pour moi seul, tout le jardin.

    Si, comme Alexandre, tu prétends à la vie éternelle, cherche-la sur les lèvres roses de cette ravissante beauté.

    Rien n’est meilleur que le plaisir, fête au jardin, le vin, les roses
    Où est passé notre serveur? Il tarde à venir. Qu’attend-il? »
    **************
    De Saadi (1184-~1291), extraits du Gulistan:
    « La patience réussit où la hâte échoue.
    J’ai vu de mes yeux dans le désert
    un homme lent rattraper un homme pressé.
    Un cheval au galop, filant comme le vent et tombant
    Alors qu’un chamelier continuait lentement son chemin.

    Un roi cruel demanda à un sage :
    « Quel est l’acte le plus pieux ? »
    Le sage répondit :
    « Pour toi, c’est de faire des siestes pendant la journée pour que le peuple puisse respirer. »

    Roses rouges, incarnat venu des joues des belles
    Jacinthes amoureuses en leurs cheveux bouclés
    La saison froide allait venir, les fleurs brillaient
    Frais enfants attendant leur nourrice et son lait.
    Sur les rameaux les grenades
    Aux arbres verts, feux suspendus. »

    • Mareria , l´extrait de Saadi me rappelle le film Hidalgo , de magnifiques courses de chevaux dans le désert , avec les rudes conditions du désert . Un très beau film , avec du suspense et beaucoup d´esthétisme . Et puis j´aime bien Viggo Mortensen , qu´on ne voit pas assez …

      • Darie, j’ai vu rouge en apercevant ce nom, mais suis rassurée à la lecture …Je ne connais pas du tout ce film: encore un.
        Hier soir, j’ai re(rere)gardé un reportage sur les nomades mongols (  » Reportage en terre inconnue); chez eux l’amour des chevaux est aussi fort que celui pour la famille; et il y a eu de belles courses filmées à travers les steppes.
        J’en avis déjà parlé, je crois: longtemps le film  » Les Chevaux de feu » de Sergueï Paradjanov, a été un de mes préférés, à cause de la beauté des images en particulier.

      • Mareria , vous m´avez fait rire . Je vois avec plaisir que je suis portée davantage vers le cinéma que vers la politique , car j´ai mis une bonne minute pour comprendre votre fâcherie : ))
        J´ai regardé la bande-annonce du film , et j´aurais bien aimé en voir plus . On voit aussi de belles galopades dans les steppes , dans le film  » Les cavaliers  » , tiré du roman de Joseph Kessel . C´est le livre qui m´a révélée la Littérature avec un grand L . J´avais 14 ans , sous une paillote à la plage de Cagnes/mer , et j´étais subjuguée par ma lecture …
        Mais là encore , pour le film , je ne connais que des extraits : ((

      • Darie, je vois qu’on rejoue à Paris l’adaptation des  » Cavaliers » de Kessel ; il y a eu hier un article dans lefig-abonnés, qui commence ainsi: « .Créée à Avignon il y a deux saisons, cette adaptation miraculeuse a séduit immédiatement le public et poursuit sa carrière.
        Que reste-t-il aujourd’hui du monde que découvrit Joseph Kessel en arrivant à Kaboul en 1956? Que reste-t-il des hommes ivres d’espace et de liberté, violents, sauvages, cavaliers fabuleux jouant leur honneur et leur vie dans des courses à galop forcené et des joutes violentes dans les cris, la brutalité, parfois la haine…. »

  4. De Ferdowsi (~940-~1020 ):
    « Ne renvoie pas à demain ce que tu as à faire aujourd’hui,
    Car qui sait ce que le sort amènera demain?

    Le jardin de roses est aujourd’hui en fleurs
    Mais si tu veux y aller cueillir demain,
    Il n’y aura plus de roses. »
    ************
    Omar Khayyam (~1040-~1123) extraits des Ruba’iyyat (Quatrains)
    « Cette roue sur laquelle nous tournons
    Est pareille à une lanterne magique.
    Le soleil est la lampe, le monde, l’écran.
    Nous sommes les images qui passent.

    Le véritable bonheur, c’est une rose,
    Deux pains de froment, trois amis,
    Quatre chansons et cinq flacons de vin.

    Un livre de vers sous la ramée,
    Un pichet de vin, une miche de pain… et toi
    A mes côtés chantant dans la solitude…
    Et la solitude est à présent le paradis!

    Que ce soit à Naishapur ou à Babylone,
    Que la coupe soit douce ou amère,
    Le vin de la vie continue de couler goutte à goutte,
    Les feuilles de la vie continuent de tomber une à une.

    Lève-toi, donne-moi du vin, est-ce le moment
    des vaines paroles ?
    Ce soir, ta petite bouche suffit à mes désirs.
    Donne-moi du vin, rose comme tes joues…
    Mes voeux de repentir sont aussi compliqués que tes boucles.

    Tous les matins la rosée emperle les tulipes
    Les violettes inclinent leurs têtes dans le jardin
    En vérité rien qui ne me ravit comme le bouton de rose
    Qui semble ramasser autour de lui sa tunique soyeuse.

    Je bois du vin et quiconque boit comme moi en est digne.
    Si je bois c’est chose bien légère devant Lui.
    Dieu savait dès le premier jour que je boirais du vin.
    Si je ne buvais pas la science de Dieu serait vaine.

    Je ne suis pas homme à craindre le non-être
    Cette moitié du destin me plaît mieux que l’autre moitié
    C’est une vie qui me fut prêtée par Dieu
    Je la rendrai quand il faudra la rendre. »
    cf http://www.irangulistan.com/gulistan.html

    • Bonjour les petites amies, enfin une sortie, je ne l’ai pas remise à demain et pourtant c’ était tentant.
      Un bar fraîchement pêché et un citron, et voilà un déjeuner de convalescente.
      Dessert, petite tarte rhubarbe .
      Dites, j’ ai vu des asperges et des fraises de pays sensass (un peu cher).

      • Bon appétit Dominique ( habituellement c´est à Klaus qu´on dit cela ) et ne vous refusez rien . Pourquoi une  » petite tarte  » quand on peut en prendre une grande ?
        Les Strawberry fields sont déjà en culture ?!? euh…. effet hallucinatoire post-grippal ? encore 24h , et vous serez tout à fait rétablie : ))

      • Darie, dans un film, Lino Ventura fait une pause-déjeuner dans un Resto sur la route, un petit truc vite avalé et de commande en commande, il prend de tout et finit avec…
        une tartelette « pour goûter ».
        Et cette scène m’ a toujours semblé délicieuse et avec le vin rouge dans un verre Pyrex.
        Voilà donc l’ explication pour « petite tarte », c’ est une private joke que vous avez finement relevée.

      • Je ne l´avais pas fait exprès , Dominique . Le grand Lino Ventura , lui et les autres …
         » Allez mon petit , allez … » avec un petit geste de la main . Il n´y a que lui qui pouvait faire cela avec classe . Imaginez la scène de nos jours !!…. cela ferait vraiment mufle . Rire .

  5. Dominique, ne serait-ce pas une scène des « Barbouzes »? »
    La serveuse du restaurant
    – Monsieur déjeune ?
    Francis Lagneau
    – Ben il en est question, oui ! Qu’est-ce-que vous avez ?
    La serveuse
    – Aujourd’hui nous avons le plat de côtes, ou les paupiettes, ou le civet de lapin.
    Francis Lagneau
    – Ah, ben vous allez me mettre des paupiettes en ouverture, et pis un plat de côtes, hein…Non, non, attendez, mettez-moi d’abord un civet, au lieu des paupiettes, hein, et puis…mon plat de côtes après quoi…et puis, glissez-moi une p’tite paupiette avec, quoi, hein ?
    Le colonel
    – Vous prendrez bien un p’tit dessert ?
    Francis Lagneau
    – Ouais…vous avez des tartelettes ?
    La serveuse
    – Oui…
    Francis Lagneau
    – Et ben, tout de suite après le fromage, j’y goûterais bien volontiers…puis alors après, une p’tite bricole, c’que vous avez, quoi, une ‘tite crème renversée ou une ‘tite glace…
    La serveuse
    – Oui…
    Francis Lagneau
    – Hum…Allez mon petit allez. »..

  6. mesdames ..

    cela arrange pas mal de monde les années bissextiles , en passant par le sex et le bissex l’instrument a deux-siz-cordes qui roucoule les jours heureux sous les chutes du viagra qui relie le lac érié pour les hommes adultes qui ont des troubles de natation , l’année érotique pour 69 avec serge gainsbourg et jane birkin en 1968, bon pour l’érotique il ne faut pas trop s’attrader sur le haut du bikini de birkin et son soutien-gorge très échancré sur des nichons barrés , je sais je sais me voila pas trop pudique mais j’ai l’age de parler de la femme et de ses formes avec pudeur et sans peur ..baré non des boissons guaraná baré imbuvable mais barré de chez barré , une fois enfant ….c’est la première fois que je raconte cette hsitoire ,une histoire une petite aventure ou plus une mésaventure qui m’est arrivée enfant vers les 6 ans je crois , c’était en 1939 juste au le début de la deuxième guerre mondiale a berlin sur la place rosenthal ou Rosenthaler Platz , un grand cirque allemand a moitié -russe-hongrois , il y avait des clowns pas drôles des trapézistes et des femmes sur des chevaux , moi je voulais voir la hyène qui selon moi ressembler a un gros chien avec des taches , j’étais avec mon grand-père car nous étions aller chercher un livre a restaurer de grande valeur , a l’entrée du cirque il y avait un gros panneaux avec une hyène avec des barre sur le corps et c’était écrit ( animal spécimen très rare une hyène barrée ) , j’avais dit a mon grand-père , pourquoi sur nos livres ils disent tous que cet animal a des taches et que c’est une charogne , mon grand-père me répondit c’est vrai j’ai jamais entendus dire de ma vie q’une hyène pouvait avoir des barres sur sa fourrure , on entre dans le cirque ‘( en payant ) on regarde un peu le spectacle mais c’était surtout l’intrigue de la hyène qui nous attirait , nous arrivons devant sa cage cacher sous une grosse bache , l’homme criait avec un fouet en main payer pour venir voir la hyène barrée , venez voir la hyène barrée , on entre et la cage vide , mon grand-père dit a l’homme mais elle est ou la hyène barrée , l’homme répond sans sourire cela fait 1 heure que je vous dit qu’elle est barrée …je dit quoi a mon grand-père ..il me dit attend la mon grand je vais lui faire voire par ou elle c’est barrée moi a ce clown de pacotille , il a fallut les clowns , l’homme qui soulever 300 kg et le patron du cirque et les policiers pour que mon grand-père desserre ces mains de la gorge de l’homme , mon grand -père était un géant vraiment un géant avec des épaules larges comme une armoire et des mains géantes ….voila une histoire de ma jeunesse que ma mémoire n’a jamais oublier ..parfois j’en rigole encore ….GO!GO

  7. Klaus , le cirque , chez vous , c´était dans les coulisses ? J´avais cru que le directeur du cirque avait barbouillé de peinture un gros chien , pour une faire une authentique hyène … ah-ah …
    Le petit Klaus n´y aurait vu que du feu , ( mais pas son grand-père ).

    • hi!hi! ….le cirque , chez nous , c´était dans les coulisses ….non le cirque était dans la haine et allait devenir le maître du monde , Darie dans la grande boutique de ma famille ( librairie ) nous avions des livres sur les animaux d’afrique et d’autres pays , je savais tout a 6 ans sur les animaux et j’allais tout savoir sur les humains , j’avais déja vue une hyène en gravure sur des livres Darie et fait lecture sur elle , je passais des heures avec ma petite voisine (ma petite princesse ) a lire et découvrir , elle passait plus de moment chez moi que chez elle ( son père était chauffeur de locomotive et sa mère employé de bureau pour la Deutsche Post , tu crois que dans ces années on jouait dans la rue …non il y avait les parties qui surveiller les rues et le reste …bon la guerre est loin …je sais que les gens disent toujours encore les années de guerre..mais comment oublier les années de 1939 a 1945 , j’ai perdu la moitié de ma famille et cette guerre m’a fait perdre en 1950 le reste de ma famille et ma chérie …alors ces années comme le reste font parties de moi cela respire avec moi , tu sais Darie je suis jamais retourner dans un cirque de ma vie ( je suis passer devant simplement ) , bon je file …une petite voisine de 16 ans ..une petite brunette aux yeux verts viens d »arriver par ma porte -fenêtre avec un sac remplie de salade .. alors je les prends et on par au foyer boire un chocolat chaud avec une friandise ….j’ai entrée son truc la scooter dans ma chambre car je me doute si un camarade passe va le reconnaitre , avec eux pas confiance il vont faire une panne ou le caché comme l’autre fois au grenier a grains dans la grange ( je me demande comment avec l’échelle ) .. a demain matin toutes …bises ..GO!GO!

  8. la grippe ..elle connait pas les année bissextile comme tu n’avais pas assez de textile sur toi ni de la fibre tu vibre …chez moi un beau soleil avec un vent soufflant , je suis en petit maillot sans manches dans ma chambre et la porte -fenêtre et grande ouverte ainsi que la fenêtre…la grippe ce virus sa fièvre ces maux de tête et la toux et les courbatures c’est pas pour moi ..je suis pas un marin mais j’ai une caisse de six bouteilles de rhum dans ma chambre , c’est de l’anti -grippe qui dégrippe la gorge , surtout que la grippe se répercute sur tout le corps , chez moi pas d’orthomyxoviridae , la grippe touche les mammifères , le phoque les les extraterrestres et les terrestres les humains , je ne crois pas ressembler a un phoque non plus a un oiseau non plus a un cochon rose et pour l’humain je me pause encore la question , c’est scully et mulder qui me l’ont dit devant le portail de la fox a hollywood , le nez encombré euh! jamais moi je me mouche avec le doigt et je souffle …mince mes chaussures …la grippe c’est bien une infection respiratoire très contagieuse due a une infection qui marche comme le canard , regarde sur les marchés tu a s jamais vu marcher un canard qui titube a cause du virus de la grippe aviaire..bon tant que des plumes et les pieds ne sont point palmés c’est juste la grippe des trois virus ARN de la famille des A, B et C , ohé! demande a hercule The Alphabet Murders ….un peu de comédie policière bien au goût du poirot cette espèce de plante herbacée ( bisannuelle ) hi!hi!…, bon j’ai une petite faim moi j’ai pas la grippe mais l’estomac dans les sandales ..GO!GO!

    • papy, je vois comment tu te mouches… si, si ! cela s’appelle le mouchoir américain…. tu devrais essayer Kleenex grand format ! alors tu avoues enfin que tu planques du rhum dans ta chambre malgré la prohibition de notre petite ministre ? et t’as vu ton paquet de cigarettes, elle « rêve » de le mettre à 10 euros ! moi je dirai comme Audiard, il faut rejouer les Tontons flingueurs, peuple de fumeurs lève-toi…. en plus le sucre est maudit (rien à voir avec le gazon), le gras un tueur et en France, le cochon c’est sacré ! bonne soirée et bises.

      • Monique … le paquet de cigarettes a 10 euros …j’achète quoi trois paquet par mois au bureau de tabac en village ( parfois j’ai des paquets dans ma chambre mais je vais au tabac pour discuter alors je prend un paquet ) le tabac c’est mon journal du monde hi!hi! , sinon j’achète par le foyer ( non 73 euros mais 30 euros la cartouche de 10 paquets ) , menfin ….c’est moins cher les clopes de l’armée …comme le reste …si toi tu achète un sirop a la fraise de marque teisseire a 1,10 euros moi au foyer 40 cts , exemple un paquet de gâteaux palmiers feuilletés 0,50 x deux paquets , un pot de confiture de cerise bonne maman 0,40 cts , 3 tablettes de chocolat milka au riz croustillant 0,50 euros …je le sais après avoir bu le chocolat chaud ..j’ai acheter cela pour la voisine plus un beau cache cou militaire a 5 euros ..je suis ruiné ..rigole pas cela est vrai ( c’est la solde en ce jour ) donc demain je vais a la banque ……avec une brouette échelle 1/16 hi! hi! bon je file a l’apéro ..GO!GO!

  9. Hello, que lis-je, Dominique est sortie de la théière et se tape un bar de convalescente ? ah, mais c’est une bonne entrecôte bien saignante qu’il faut pour se requinquer (j’évite retaper, ça fait travaux !!) et la petite tarte à la rhubarbe, ça j’adore ! mais oui, la gariguette de serre est mûre et arrive (chère) sur les étals, légèrement acidulée il faut donc entendre qu’elle n’est pas très sucrée….ce n’est pas la saison, comme les tomates, j’ai goûté une cœur de bœuf, misère, elle n’avait pas le goût de tomate, heureusement que j’avais mis poivre, sel, ail semoule (idéal pour les petites salades) sans oublier le condiment en poudre, tube jaune, de chez Knorr une petite merveille à mettre dans tous les plats…. attention cela fait office de sel.
    Ne pas rechuter sur la grippe, prendre des fortifiants tout de suite, les virus s’attaquent aux organismes faibles et fatigués….
    Ah, je découvre seulement le mot érotique…. j’en tombe des nues, mais c’est quoi ? nous sommes sous le signe des poissons, et un poisson érotique je n’en connais pas ! et puis bi sexe, c’est un encouragement pour lire les œuvres de Sapho, je ne suis pas disponible :))) Non mais vous me voyez avec des couronnes de fleurs dans les cheveux en effeuillant la marguerite ?
    du calme et du sang froid….. mais j’ai perdu un AM dans les embouteillages , j’explique :
    mon store extérieur a énormément souffert du vent, des intempéries, des averses, des grêlons et HOP c’est la déchirure ! je l’ai vu s’agiter comme un drapeau…. j’ai perdu un AM dans les embouteillages et vous allez rire, mais pour trouver le chemin du marchand de toile, j’ai tourné dix fois au rond point car finalement pour arriver chez lui il fallait emprunter un chemin de terre….. aucune entrée sur la route principale, c’était trop facile…. pas de panneaux non plus, ils sont piqués pendant la nuit ….. j’attends le gentil devis pour le remplacement de la toile, en espérant qu’elle ne sera pas mon linceul ! on me dit « c’est la mode de l’uni » et bien non, j’ai horreur de l’uni, ça me donne le tournis et me plonge dans un océan de tristesse. Je veux imaginer la mer et ses bleus, sa turquoise, son horizon orangé et rose, quoi ça doit bien exister en store, c’est pourtant pas la mer à boire ! nous sommes dans une société triste, noire et grise, les cuisines ressemblent à des salles de dissection et les façades des maisons à des blocs opératoires….. non, je n’ai pas de fièvre et je me sens bien mais on nous atrophie le moral par manque de couleur, comme si on n’avait pas assez des infos !

    • Ben dites donc, chai plus quoi répondre!
      Primo, vous me faites beaucoup rire, pas besoin de machin jaune Knorr, vous mettez du sel dans vos écrits.
      Deuxio, Merci pour éviter « retaper » remplacé par
      « requinquer » ( quinquina), c’ est délicat.
      Tertio, je fais du bouillon de poulet avec des légumes, pour deux jours, ça soigne tout.
      Et avec les molosses, aucune perte.

      • Hello Dominique, c’est la guigne, la scoumoune, une banne déchirée et il y en a deux, il faut donc changer les deux côtés… bref, il y a toujours un truc qui lâche ! les petits bouillons (éviter celui de 11 heures) c’est bon pour tout et les vandales vont sucer les os, il y en a un qui peut même les broyer pour en faire de la sciure. Requinquez-vous bien mais déjà l’esprit est là ! Dominique, Aromat de Knorr tube jaune, il donne du goût même à l’eau !

  10. « Requinquer » viendrait de quinquina ? Parbleu , je pensais que c´était typique du Nooooooord ?
    Mais « knorr » , c´est sûr , c´est suédois , et c´est la queue en tire-bouchon du petit cochon .
    Monique , vous avez raison , il faut mettre de la couleur , c´est plus gai . Mais parfois , on fait des erreurs . J´ai perdu mes pots de fleurs avec le gel , et finalement j´en suis très contente .
    Ils étaient mauves , jaunes , des horreurs achetées je-ne-sais-pourquoi . J´ai pu renouveler le stock avec des blancs passe-partout . Les couleurs viendront des fleurs , naturligvis .

    • j´ai perdu mes pots de fleurs avec le gel …..prend la pelel enlève la neige ….c´est la queue en tire-bouchon du petit cochon….la vla dans l’érotique la nordique …..Darie la reine de la soupe knorr…une envie soudaine de soupe onctueuse et rapide a faire vite chez Darie …mais elle a déja souper et fait sa vaisselle …elle est a cette heure au lait de poule ….on comprend pourquoi elle ne trouve pas ces pots de fleurs …GO!GO!

      • papy, un velouté d’asperge au homard , un velouté de cèpes aux truffes…. un consommé de poulet aux abricots…. non, on ne rêve pas, vive la soupe en brick ça va dix fois plus vite, tout cela c’était autrefois, les cuisines pilotes d’aujourd’hui sont spéciales, de vrais laboratoires et j’ai compris que ça n’ouvrait pas l’appétit ! pour les pots, tu devrais les prendre en plastique, ça ne gèle pas.

      • hi-hi … Klaus , je croyais que vous étiez à la soupe , avec quiches et olives ?
        Vous êtes revenu pour la taquinerie ?
        Je suis passionnée par mon livre « Serge Roubaïev » . Il a grandi le petit Roubaïev .
        L´écrivain a écrit , je ne sais pas si c´est vrai , que Napoléon n´aimait pas le nom d´Ukraine , et qu´il voulait l´appeler Napoleonida . En v´là , un scoop !

    • Dominique, ce petit tube avec sa poudre miracle, vous m’en direz des nouvelles…. et si vous rencontrez un vinaigre qui s’appelle Melflor, c’est le velours de l’estomac. Bises.

      • Serait-ce du bouillon-Kub écrasé , Monique ? J´avais cela dans ma diétetisk butik , mais elle
        n´a plus rien de ce que je voulais . Avant , les 2 petites jeunes me laissaient fureter en paix . Maintenant , c´est le patron qui tient le magasin ( moins de frais ) , me suit du regard à chaque pas , et me propose des articles . J´ai horreur de cela . Il fait fuir les clientes , moi la première .

  11. Tout le monde n’a pas l’opportunité de se mettre à l’abri dans une théière bone china…
    Alors là, j’en reste baba, car je découvre seulement à l’instant le sens de cette expression;  » La porcelaine à la cendre d’os est un type de porcelaine phosphatique composé, en plus du kaolin, du feldspath et du quartz, d’un minimum de 30 % de cendre d’os désagrégée (Phosphate de Chaux) utilisée comme fondant, d’où le nom anglo-saxon de « Bone China » (porcelaine d’os). »; du coup, elle est complètement dépoétisée….

    • Mareria, votre lien est super et me rappelle de bons souvenirs….. vous vous souvenez de l’émission « La piste aux étoiles » avec Roger Lanzac dans le rôle de monsieur Loyal, une série de Gilles Margaritis ? c’était le cirque qui arrivait chez nous en direct du cirque d’Hiver et du cirque Pinder. Je crois qu’il y avait aussi Pierre Tchernia.

  12. Quoi papy, mais tu pourrais faire du marché noir ou du troc à l’antique (oui un terme à moi !) tu dois connaître les chemins de douaniers ! tiens, mais pourquoi il n’y a pas de douanière ? pour le sirop de fraise que nenni pas de ça chez moi c’est bourré de sucre et de conservateur !

  13. Darie, vous avez vu la théière Wedgwood Hibiscus à 212 euros ? j’aurais peur de la rincer ! il y a les tasses assorties, un petit tête à tête qui coûte les yeux de la tête ! que c’est beau !

  14. Darie, non ce n’est pas un cube écrasé, rien à voir, c’est une poudre qui relève les plats de viande, poissons, légumes, pâtes, riz, les sauces et les plats mijotés, également les salades et les crudités…. j’en mets partout ! …… un truc quand on ne veut pas être importunée par une vendeuse ou le patron, si on ne vous laisse pas chiner tranquillement, vous dites avec un air angélique : « ce n’est pas entrée libre ici ? » vous verrez que la personne marque un temps avant que cela fasse le tour et vous continuez votre petit tour … c’est imparable !

    • Darie, vous tapez « aromat Knorr » et vous verrez ce petit condiment dans son étui jaune couvercle rouge….. attention, il y en a un autre, tube vert, ce ne sont pas les mêmes épices, c’est moins agréable.

    • J´ai cela aussi Monique , c´est le fils qui l´utilise . Mais j´utilise plutôt les épices comme la muscade dont je raffole , et le cumin . Et des plantes séchées de mon jardin ( sauge , romarin et la menthe comme boisson ) .
      J´ai regardé le Hibiscus Wedgwood .Je ne connaissais que le style agrémenté de motifs blancs , comme de la chantilly : )
      Et la porcelaine Portmeirion , je ne connaissais pas du tout . Ce sont des liserons , c´est joli .
      J´ai des paires de tasses tellement belles ( fleurs , bordures dorées ; et surtout des chats stylisés très originaux ) que je ne m´en suis jamais servies ! je les regarde … sourire .
      Bonne soirée ! Dominique , contente de vous voir sur pieds , nous avons souffert pour vous …
      Je crois que je vais inaugurer une tasse à chats demain …

      • Darie, chaque épice a son plat, les carottes au cumin c’est excellent.
        Même problème avec certains verres en cristal comme on les faisait il y a un demi siècle, ils sont magnifiques mais on ne s’en sert pas de crainte de les casser et ils encombrent inutilement les étagères du buffet. La mode n’est plus à ces services en porcelaine blanche avec un liséré doré, ce sont des pièces que l’on pouvait ravoir sur demande en cas de casse, pareil pour les verres, mais cela revenait très cher. Et puis ils prennent la poussière, de temps en temps il faut les laver et les essuyer, quel travail, le tout à la main….. on déposait une liste de mariage à l’orfèvrerie Christofle une très vieille maison mais je ne sais pas si elle existe encore.

  15. Il faut savoir tourner la page, celle de février, voici mars et comme il faut que tout finisse par un poème, quelques jolis vers :

    A la mi-carême.

    Le carnaval s’en va, les roses vont éclore;
    Sur les flancs des coteaux déjà court le gazon.
    Cependant du plaisir la frileuse saison
    Sous ses grelots légers rit et voltige encore,
    Tandis que, soulevant les voiles de l’aurore,
    Le Printemps inquiet paraît à l’horizon.

    Du pauvre mois de mars il ne faut pas médire;
    Bien que le laboureur le craigne justement,
    L’univers y renaît ; il est vrai que le vent,
    La pluie et le soleil s’y disputent l’empire.
    Qu’y faire ? Au temps des fleurs, le monde est un enfant;
    C’est sa première larme et son premier sourire.

    C’est dans le mois de mars que tente de s’ouvrir
    L’anémone sauvage aux corolles tremblantes.
    Les femmes et les fleurs appellent le zéphyr;
    Et du fond des boudoirs les belles indolentes,
    Balançant mollement leurs tailles nonchalantes,
    Sous les vieux marronniers commencent à venir…

    Alfred de Musset (1810-1857)

    Mais je dois m’acquitter du décryptage d’un de mes commentaires en gare de 18h15 pour papy, quand il dit :  » le nez encombré euh! jamais moi je me mouche avec le doigt et je souffle …mince mes chaussures », cela s’appelle le mouchoir américain, très prisé par les cowboys… ensuite quand je dis gazon (pas maudit) je fais allusion au film « gazon maudit » un navet de Josiane Balasco avec Josiane Balasco et Victoria avril (je vous fais grâce de l’histoire), j’ai tenté de glisser quelques espiègleries cinématographiques !
    Je suis comme papy sur le terrain du cirque, je n’aime pas les clowns, ni le cirque en général et pourtant je les ai connus tous… d’ailleurs je me suis pris une baffe et voici l’anecdote :

    Je suis au cirque d’hiver avec ma mère et ma grand mère ! arrive le clown avec sa valise qui ne ferme pas, il ramasse dix fois ce qui tombe, bref cela devient longuet pour « l’intello  » de 8 ans que je suis…. arrive un voleur et il part avec la valise, on le voit qui se cache derrière un rideau et là tous les gosses le montrent du doigt en criant au clown : « il est caché derrière le rideau », le clown fait l’idiot, il fait semblant de ne pas le voir… des mômes se lèvent, trépignent et disent, « mais là, là m’sieur, derrière vous… le clown se retourne mais du mauvais côté évidemment… et c’est là que, excédée, je sors de ma réserve et je dis tout haut : « mais qu’il est cucul celui-là ! » là, une baffe, ma mère n’aimait pas les enfants mal élevés, on ne dit pas cela à une personne fut il un clown. Je vous le dis, l’enfance est pavée de petites anecdotes pas toutes drôles. Bonne fin de soirée et bonne nuit à tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s