Pistache, Postiche…

Pastiche !

C’ est le mot amusant du jour, en effet le pastiche est une imitation parodique  d’ une œuvre originale dont elle copie le style.

image(Copyright)

« De l’italien pasticcio (« pâté, affaire embrouillée, pastiche »). Le sens étymologique est ici « mélange, pot-pourri » entre une œuvre originale et une réinterprétation servile ou parodique. »

Une autre hypothèse, pastiche viendrait de
pasta la pâte et, comme elle, serait donc la copie du moule dont elle a épousé la forme.

Mais laquelle de ces deux hypothèses est-elle un pastiche de l’autre ?

Publicités

Sous les pavés…

…la grève, le mot du jour.

Grève qui vient du bas latin grava, le sable, le gravier.
Elle décrit ainsi les étendues de sable et de gravillons près d’ une étendue d’ eau.

La place de Grève à Paris, France, trouve l’ origine de son nom par sa proximité avec la Seine dont les grèves n’ étaient pas encore aménagées.
C’ est le lieu où les hommes qui cherchaient un travail se regroupaient.

La grève au sens d’ arrêt de travail aurait pour origine le mot latin grévis, conflit, grief.
En fait, grava et grevis viennent de gravis, lourd, pesant.

Au fond, en jouant sur les deux sens, la grève est le grain de sable qui grève la machine.

image
« L’Hôtel de Ville et la place de Grève.
Une peinture de Nicolas Raguenet (1746).
Les bateaux sont amarrés devant le quai de la Grève, encore en pente. »

Beauvoir

image

Qu’ il est est beau à voir l’ Apollon du Belvédère au Vatican.
Le Belvédère du Vatican est un petit édifice construit pour Innocent III derrière le Vatican , relié plus tard au Vatican même par le Cortile du Belvédère , une grande cour.
C’ est Jules II qui fit placer là l’ Apollon.

Découvert au XV ème siècle en Italie, ce marbre Romain du II ème siècle est une copie d’ un bronze grec des années 350 avant JC.

Le Belvédère , de l’ italien bello vedere, beau à voir, belle vue, est le mot du jour.
C’ est une construction en position haute qui permet de jouir d’ une belle vue.

Batifoler

C’ est la proposition du jour dont l’ origine est paraît-il méconnue.

Qu’ importe, ce verbe exprime la joie dans le mouvement.

Les chiens sont concernés puisqu’ en anglais, on dit « Frolic » ; oui, les croquettes de ce nom feraient donc s’ égayer, gambader, batifoler nos copains.

image