Connus et inconnus

image(Giusto de Menabuoi, Baptistère de Padoue)

Comme son nom l’indique, la Toussaint est la fête de tous les saints.
Chaque 1er novembre, l’Église honore ainsi la foule innombrable de ceux et celles qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ.
Si un certain nombre d’entre eux ont été officiellement reconnus, à l’issue d’une procédure dite de « canonisation », et nous sont donnés en modèles, l’Eglise sait bien que beaucoup d’autres ont également vécu dans la fidélité à l’Evangile et au service de tous. C’est bien pourquoi, en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus.

Cette fête est donc aussi l’occasion de rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles.
(Édité par la Conférence des évêques de France)

C’ est le pape Grégoire IV qui en l’ an 835 a introduit la célébration de la Toussaint le 1er novembre, dans le calendrier liturgique.

Bon bec

Le mot du jour est bec.

image(Copyright)
Étrange cette identification des dames aux oiseaux.
Ainsi, la bécasse, oiseau au très long bec.
Il est commun et peu amène de qualifier une personne qui tient des propos insignifiants , de bécasse.

Heureusement, Francois Villon, le poète, célèbre le beau parler des femmes de Paris,
soit le « bon bec ».

Ballade des femmes de Paris
(Francois Villon)

« Quoi qu’on tienne belles langagères

Florentines, Vénitiennes,

Assez pour être messagères,

Et mêmement les anciennes ;

Mais soient Lombardes, Romaines,

Genevoises, à mes périls,

Piémontaises, Savoisiennes,

Il n’est bon bec que de Paris
 

De beau parler elles tiennent chaires,

Ce dit-on, les Napolitaines,

Et sont très bonnes caquetières

Allemandes et Prussiennes ;

Soient Grecques, Egyptiennes,

De Hongrie ou d’autre pays,

Espagnoles ou catalanes,

Il n’est bon bec que de Paris

   

Bretonnes, Suisses ne savent guère,

Gasconnes aussi Toulousaines :

Du Petit Pont deux harangères

Les conclueront, et les Lorraines

Anglaises et Calaisiennes,

– Ai-je beaucoup de lieux compris ? –

Picardes de Valenciennes ;

Il n’est bon bec que de Paris

        

Prince, aux dames parisiennes

De bien parler donnez le prix.

Quoi que l’on dise d’Italiennes,

Il n’est bon bec que de Paris ».

image

« Francois Villon » film de 1945 avec Serge Reggiani (rôle titre) et Michel Vitold.

Nid-de-pie

Décidément, les noms d’ oiseaux sont des sources d’ inspiration.

Le nid-de-pie désigne la vigie, le mot du jour.

image(Copyright)

La vigie est le poste de la vigie qui vigie en haut du mât , sur le bateau.

Vigilance, donc , est exigée du veilleur.

Il ne faut pas confondre le nid-de-pie avec le nid-de-poule, ornière sur la route.

Noms d’ oiseau

Injustement, on attribue aux hommes des noms d’ oiseau pour décrire leurs travers.
Il en est ainsi de la grive mauvis, devenue mauviette, le mot du jour.

Une actrice Bette Davies, déclarait « vieillir, ce n’ est pas pour les mauviettes ! ».

On note que ce mot de genre féminin s’ adresse autant aux dames qu’ aux messieurs.

Frêle, peureuse, voilà pour la mauviette humaine.
Il est à souhaiter qu’ aucune grive ne me lira.

image