On peut apporter son manger

Il fut un temps où les cafés affichaient
« On peut apporter son manger ».

Ces établissements servaient les boissons aux consommateurs qui déballaient alors leur repas sur un coin de table, une sorte de pique-nique économique, sans vaisselle fournie.

Vaisselle, le mot du jour, évoque à juste titre le vaisseau , la nef.

« La nef de table »

Du 21 décembre au 19 mars…

…les jours rallongent, c’ est l’ hiver, le mot du jour.

 

Chaque minute de clarté supplémentaire compte, les plantes le savent, bientôt les crocus fleuriront au jardin, les camélias s’ étirent et baillent, de petites feuilles vertes raides et poiSntues percent la terre, ce sont les jonquilles.

 

Et le rouge-gorge orne les branches nues d’ une tache de plumes rouges orangées, comme sur les cartes de voeux.

image(Copyright)

Rêne et nez

En 1821, le traîneau du Père Noël etait tiré par huit rennes :
Tornade, Danseur, Furie, Fringant, Comète, Cupidon, Tonnerre, Éclair.

image

En 1939, apparut le neuvième animal Rudolphe, en tête, celui au nez rouge comme un lumignon, l’ éclaireur.

Cette belle bête qui prend ainsi la direction,  assiste le Père Noël qui dirige l’ attelage par de souples rênes, mot du jour.

Prendre, tenir, lâcher les rênes, autant d’ expressions populaires qui ne concernent pas seulement la direction mais aussi le pouvoir.

Les vues de l’ esprit…

…ne nécessitent pas de bésicles, le mot du jour.

Ces lunettes sans branches qui tiennent sur le nez, ne sont pas cessibles (anagramme) parce qu’ adaptées à la vision du porteur.

image Lorgnon, pince-nez, binocle autant de synonymes qui à cette époque de l’ année nous rappellent ce bon vieil homme, le Père Noël !

Mais aussi le fameux auto-portrait de Jean Siméon Chardin.

image