A l’ aide d’ une boule

image(Copyright)

 

Boule..verser

Cham..bouler

Envoyer bouler

image(Copyright)

Parfois quand le jeu des politiques ne nous amuse plus,

quand ils se présentent bien alignés pour débiter, tour à tour, leurs salades,

on serait tenté , comme au chamboule-tout, de les envoyer bouler et la planète bleue n’ en serait pas bouleversée, voire, elle s’ en porterait peut-être mieux.

Chambouler est le mot du jour.

197 réflexions sur “A l’ aide d’ une boule

  1. bonjour , je ne vais point chambouler le rythme de ma journée pour une fine gelée noctambule , qui est venus prendre refuge dans l’horizon de notre plaine comme si zeus en tenait le diapason des saisons , je me suis levé il faisait nuit noir , la lune était toute souriante de lumière , a quatre heures du matin , lutin et fée sont endormies de leurs danses de fin de soirée le plus souvent bien arrosées , au petit matin si on tape d’un bout de doigts sur une souche d’arbre a lutin , un panneau devant l’entrée de nul part , avec ces mots circulez y’a rien a voir , je suis revenus au foyer pour le petit casse-croûte du matin , des andouillettes a la poêle a frire pour les écoutés rire avec de l’oignon du persil et un verre de vinaigre de vin , la friture est prête , je vais consommer un peu de gras comme les fins oiseaux pour avoir chaud , je vous souhaites a toutes une bonne et belle journée ….GO!GO!

  2. Bonjour matin beau et froid de givre mais la lumière est extraordinaire. Dominique nous offre encore une page amusante, j’aime bien les petits dessins…nous avons aussi tournebouler de l’ancien français tourneboeler dérivé de torneboele (« culbute ») composé de tourner et buele (« entrailles ») → voir boyau et tord-boyau…. en ce qui concerne le tord boyau je laissez l’affaire à papy.
    Je file au marché, à plus tard

  3. Bonjour tout le monde, bonjour Gaston! Bien, bien Dominique: déjà je ne connaissais pas le nom du jeu  » chamboule-tout » oh yé!…On va laisser l’étymologie, un peu embarlificotée, mais on peut voir que « chambouler » signifiait autrefois en Lorraine; tituber, chanceler: « Chamboulè-je sous l’effet de la tempête? »
    Bon, alors jouons au jeu du cochonnet anglais: « Le jeu du cochonnet anglais se joue à trois ! Non pas TROYES en Champagne, ni TROIE, en Asie Mineure, mais TROIS, UN, DEUX, TROIS!
    Le premier prend la boule et la lance.
    Le deuxième prend la lance et la boule.
    Que fait le troisième ? » That is the question……
    Bien qu’on n’y trouve pas le mot du jour ( bon courage pour ce faire…), je propose Edith Piaf, dont la chanson  » Mon Manège à moi » montre bien combien elle est chamboulée, tourneboulée, et « perd » la boule…

  4. Bonjour ! Le WE commence gaiement avec les pirouettes littéraires de Klaus , les explications chantournées de Monique : )) Et j´aime beaucoup le pote Gaston et sa mouette rieuse , quand
    j´étais jeunette . Quelle ne fut pas ma surprise quand un ornithologue m´a parlée de la skrattmås,
    la « mouette rieuse » ( skratta : rire ) !!… Par tous les dieux du ciel suédois ! cela existe vraiment ?!
    J´avais toujours cru que c´était une invention facétieuse de Franquin , pour amuser son public : ))
    Dominique a retrouvé l´allant de l´après-grippe ; c´est que les trois lascars ( le lascar est un matelot indien) réclament leur promenade .
    Pussel avait une réaction comique quand elle voulait sortir . Elle sautait vivement sur ses pattes , la tête dressée , comme l´air de dire : « On y va ? Allez ! On y va ? » C´était vraiment drôle .
    Ou elle regardait la clenche de la porte en agitant sa queue vigoureusement . sniff-sniff…
    Il y a des jeux de boules traditionnels dans le Nord (en haut de la France ) , dont la bourle .
    On doit perdre la boule avec ce jeu . Le sol de est cintré ! Et il existe aussi des sols en bois ,
    et là , ce sont les voisins qui perdent la boule (à cause du bruit … )
    Bonne journée , et gardez la tête sur les épaules : )

  5. Bernard Pivot, dans une Chronique du JDD, du 19/10/2014, donne l’exemple d’un chamboulement majeur dans la vie d’un auteur: « (…) le livre qui a tout chamboulé, qui a provoqué un vrai bouleversement dans l’existence d’un individu, qui en a changé le cours, c’est assez rare. L’un des cas les plus spectaculaires : l’Italien Antonio Tabucchi (1943-2012). Il était à Paris quand il a lu la traduction en français du poème de Fernando Pessoa  » Bureau de tabac ». Il s’est aussitôt pris de passion non seulement pour le grand écrivain portugais mais aussi pour le Portugal et la langue portugaise. Il a même épousé une Lisboète! C’est toute son œuvre – en particulier ses nouvelles – qui s’est retrouvée sous l’influence de Pessoa. Il n’a cessé de le traduire (en italien), de le commenter et de le louer. »
    Voici donc le début de ce long poème de Pessoa:
    BUREAU DE TABAC
    « Je ne suis rien
    Jamais je ne serai rien.
    Je ne puis vouloir être rien.
    Cela dit, je porte en moi tous les rêves du monde.

    Fenêtres de ma chambre,
    de ma chambre dans la fourmilière humaine unité ignorée
    (et si l’on savait ce qu’elle est, que saurait-on de plus ?),
    vous donnez sur le mystère d’une rue au va-et-vient continuel,
    sur une rue inaccessible à toutes les pensées,
    réelle, impossiblement réelle, précise, inconnaissablement précise,
    avec le mystère des choses enfoui sous les pierres et les êtres,
    avec la mort qui parsème les murs de moisissure et de cheveux blancs les humains,
    avec le destin qui conduit la guimbarde de tout sur la route de rien.

    Je suis aujourd’hui vaincu, comme si je connaissais la vérité;
    lucide aujourd’hui, comme si j’étais à l’article de la mort,
    n’ayant plus d’autre fraternité avec les choses
    que celle d’un adieu, cette maison et ce côté de la rue
    se muant en une file de wagons, avec un départ au sifflet venu du fond de ma tête,
    un ébranlement de mes nerfs et un grincement de mes os qui démarrent.

    Je suis aujourd’hui perplexe, comme qui a réfléchi, trouvé, puis oublié.
    Je suis aujourd’hui partagé entre la loyauté que je dois
    au Bureau de Tabac d’en face, en tant que chose extérieurement réelle
    et la sensation que tout est songe, en tant que chose réelle vue du dedans. »(….)

    Suite sur http://dormirajamais.org/bureau/

  6. Mareria , les jeux de boules dans le Nord , comme la bourle , la tourquennoise , et les jeux de quilles , se déroulaient dehors , mais aussi dans une salle annexe du café-restaurant-bureau de tabac . Par mauvais temps , il fallait que les gens s´occupent sainement, et dans une bonne et franche camaraderie : ) Et le gérant de la taverne y voyait là sa clientèle ! Ya pas de petits profits.
    Chamboulement … chambardement …. C´est du pareil au même ( ça , c´est une expression de mon frère : ) C´est Guy Beart qui nous le chante : http://www.ina.fr/video/I07085696

    • Ou la « pétangke » ? Passe-temps favori de Klaus ( assis dans un transat , une mousse fraiche à la main , pour sourire en coin des fadas : )) Bonjour Dominique . Et vous , ça roule ? hi-hi .
      Mister Berliner ( en fait , c´est mister Hamburger ) a trouvé ARTE , mais en allemand ?!
      La chaine en français a disparu . C´est un scandâââle !
      J´ai des kilos de billes multicolores du temps des écoliers de la maison , on pourrait jouer aussi : )

    • Bonjour Dominique, nous avons aussi quelques expressions fumeuses, comme avoir les boules ou mieux « mystère et boule de gomme » très utilisé autrefois dans la cour de récré ! une expression qui s’est perdue, on n’a gardé que « mystère »…. j’aime bien la pétanque, un jeu d’été mais je me souviens des groupes de la place de la Nation à Paris, ces boulistes jouent toute l’année et probablement de l’argent. Je ne sais pas si cela existe encore ?

  7. Hello, pas de chamboulement ni de chambardement encore que nous avons Guy Béart qui savait bien tout chambouler !

    Le grand chambardement

    : »La terre perd la boule
    Et fait sauter ses foules
    Voici finalement
    Le grand le grand
    Voici finalement
    Le grand chambardement

    Un grain de sable explose
    Un grain c’est peu de choses
    Mais deux mais dix mais cent

    Ça c’est intéressant

    Voyez messieurs mesdames
    Dans l’univers en flammes
    Entre les hommes-troncs
    La danse des neutrons

    C’est l’atome en goguette
    Le ping-pong des planètes
    La lune fait joujou
    Et met la terre en joue

    C’est la grande escalade
    Les monts en marmelade
    Sous le rayonnement
    Du grand du grand
    Sous le rayonnement
    Du grand chambardement

    Place pour le quadrille
    Des fusées des torpilles
    Ce soir c’est le grand bal
    La « der des der » globale

    Oyez les belles phrases
    La Chine table rase
    Se crêpant le chignon
    A coups de champignons

    Sur les montagnes russes
    Passées au bleu de Prusse
    Les bons gars du Far-West
    Ont bien tombé la veste

    Regardez qui décide
    Ce joyeux génocide
    Qui dirige vraiment
    Le grand chambardement

    Ciel ! Ce sont les machines
    Les machines divines
    Qui nous crient en avant
    En langue de savant

    Que les calculatrices
    Sur le feu d’artifice
    Alignent leurs zéros
    Comme des généraux

    Elles ont fait merveille
    Bravo pour ces abeilles !
    Qu’on décore à cette heure
    Le grand ordinateur !

    Nous finirons la guerre
    Avec des lance-pierres
    Si nous vivons demain
    Nous en viendrons aux mains

    Si nous vivons demain
    Nous en viendrons aux mains »

    C’était prémonitoire !

    • Bon voilà que j’ai fait un doublon mais ici il y a les paroles et il faut dire que Guy Béart n’était pas facile à entendre pour l’oreille paresseuse.

  8. Les amis, il nous reste aussi l’éboulement :

    L’enterrement
    Paul Verlaine
    Je ne sais rien de gai comme un enterrement !
    Le fossoyeur qui chante et sa pioche qui brille,
    La cloche, au loin, dans l’air, lançant son svelte trille,
    Le prêtre en blanc surplis, qui prie allègrement,
    L’enfant de chœur avec sa voix fraîche de fille,
    Et quand, au fond du trou, bien chaud, douillettement,
    S’installe le cercueil, le mol éboulement
    De la terre, édredon du défunt, heureux drille,
    Tout cela me paraît charmant, en vérité !
    Et puis, tout rondelets, sous leur frac écourté,
    Les croque-morts au nez rougi par les pourboires,
    Et puis les beaux discours concis, mais pleins de sens,
    Et puis, cœurs élargis, fronts où flotte une gloire,
    Les héritiers resplendissants !
    (Paul Verlaine, Poèmes saturniens

    Vu sous cet angle évidemment cela peut paraître gai ! ce doit être de la philosophie.

    • Monique , le poème fait sourire en tous cas . Beaucoup s´amusent à comparer F. Fillon à un croque-mort , et heureusement , cela le fait sourire . Ces lanceurs de peaux de banane en sont pour leurs frais : ) Mais il y en a partout , et ce sera de pire en pire .
      Connaissez-vous le « jeu de boules carrées  » ? Au lieu de dire des cubes , on dit des « boules carrées  » . On comprend alors qu´il faut les lancer comme de vraies boules ….
      ….sont fadas là-bas …. hi-hi … Et pour preuve , cela existe aussi en Belgique .
      Mais j´ai promis que je ne rirai plus des Belges . Ils sont très sympathiques et attentionnés quand
      je voyage . Vraiment gentils .

  9. Darie je crois me souvenir que Guy Béart était catholique et aussi très à droite (je ne sais laquelle) mais il a chamboulé beaucoup d’opinions dans ses chansons et souvent le message s’est avéré juste ! un poète visionnaire ?
    Pour Paul Verlaine, il était aidé par l’ absinthe… apparemment ici, il était entre deux verres, le suivant nous aurait peut être mieux éclairés !
    F. Fillon n’est pas homme à soulever les foules mais j’ai compris que dans toute campagne, il fallait avoir une grande gu….. et friser l’hystérie pour plaire aux électeurs, du spectacle, de la scène, le show, voilà ce qui plait aux Français…. et c’est vrai qu’il sourit rarement mais j’en connais d’autres !
    Les histoires belges sont réputées mais ils ont aussi leurs histoires françaises, finalement nous pouvons tous nous rassembler autour d’une assiette de frites ! je ne connais pas la boule carrée c’est originale mais pourquoi l’appeler « boule » …. au fait, une boule est-elle forcément ronde ?

    • Monique , j´aime bien le style réservé de Francois Fillon . Il faut dire que je suis habituée à ce
      genre-là . Les Suédois sont ainsi , pas braillards , pas provocateurs , pas cyniques .
      Mais déjà avant de venir en Suède , j´appréciais les gens réservés et discrets . Pourtant , la copine de la Réunion était tout le contraire ! Mais évidemment , je savais que nous n´allions pas vivre ensemble toute notre vie , et elle aussi . Rire . Je l´agaçais un peu avec mon genre distrait et mystérieux . Et pourtant , nous sommes toujours en relation , c´est une personne gentille sous des dehors braques ( comme ma belle-sœur suédoise ) .
      Un jour , un boy-friend lui a dit :  » Ne parle jamais comme cela à ton futur mari ! »
      Alors je lui ai dit de ne pas oublier cela . Elle a fait attention , c´est un très bon ménage : )
      ( Elle me faisait beaucoup de confidences )
      Je regarde La guerre de Stalingrad , quelle horreur ! Mais je préfère le film The Pianist qui est une histoire vraie , celle du grand pianiste Wladyslaw Szpilman , qui en est sorti vivant , et a continué à faire des concerts ensuite . Le film se termine d´ailleurs avec un de ses concerts ,
      c´est très émouvant .Un excellent film , et de très bons acteurs ( je ne l´ai pas malheureusement )

      • Darie, je trouve aussi qu’il représente une France saine, il est rassurant et calme, je suis les évènements et ce que je vois n’est pas drôle du tout, on verra bien.
        On dit que calme n’est pas français, le gaulois serait un braillard né… Longtemps j’ai vu la Suède comme un pays froid (je ne parle pas de la température) et replié sur lui-même (sans parler d’autarcie) mais il était un pays d’ordre et de morale, ce qu’on appelle ici « un modèle »… sans parler de la légendaire beauté des grandes suédoises blondes. Ce que je lis me dit que je me trompe !

        Donc les Suédois ne s’esclaffent pas, ne s’exclament pas non plus, mais alors comment expriment-ils leur colère ou leur gaité ???? ici, si on ne meurt pas de rire, c’est que l’on s’ennuie ferme ! nous avons des expressions absolument débordantes. Bonne fin de soirée.

      • Des grandes blondes , Monique , il y en a encore. Mais c´est vrai que la mode est à la teinture foncée . Je trouve dommage de ne pas garder les cheveux naturels quand on est jeune .
        Après , on peut cacher les cheveux gris éventuellement . Ma mère a failli perdre tous ses cheveux vers 35 ans , à cause d´une mauvaise teinture ; aussi , je garde mes cheveux comme ils viennent . La leçon a porté .
        Je ne veux pas avoir la boule à zéro , on ne peut mieux dire : La boule !
        Quant aux Suédois en colère … cela ne se voit pas extérieurement : ) Il n´y a que moi qui klaxonne en ville ,( personne ne respecte les priorités . Il y a comme un accord tacite entre conducteurs ) , je n´ai jamais entendu un coup de klaxon , à part les miens ! Hi-hi .

  10. Bonsoir; escale huîtrière à Cancale avec dégustation « sur le pouce »; pas de signe visible de la présence d’un « ministre »…
    Darie, je vois que « The Pianist » se trouve en version intégrale sur youtube.
    Pour avoir une partie du mot du jour, voici « Les 7 Boules de Cristal »

    Bonne fin de soirée.

    • Merci Mareria , je le reverrai certainement un jour .
      Par contre , je ne vois ni Tintin ni Captain Haddock bouger !? L´image est figée sur l´escalier .
      Mais j´entends Dario Moreno chanter ( je reconnais sa voix et son style uniques )
      Je lis ( pendant les pubs ) le livre de Delphine de Vigan , No et moi . Et pour faire un œuf dur
      en cube , il parait qu´il suffit de le mettre encore tout chaud dans une boite bien serrée pendant 24 heures . Si la forme change , le goût , non . Sourire Bonne soirée , à tous .

    • Mareria, j’ai vu un long reportage très intéressant sur Hergé, c’est un homme qui ne se livrait pas et quand je pense qu’on le traite aujourd’hui de raciste, on a failli interdire Tintin au Congo, on voit à quel point notre société est manipulée ! Bonne fin de soirée.

  11. bonjour..
    nous partîmes par tierce , nous arivîmes par carré d’as dans une musique douce et verte comme le trèfle a sept feuilles en forme de grenade qui fait légion en cette horizon , c’est pas un pas majeure ni mineure mais dans l’honneur est l’ardeur que nous fûmes partis dans la joie est le rire , je me doute qu’une corneille noire sur une pierre tenant un vers en son bec , dirait, c’est pour un petiot choucas des tours que nous partîmes cinq cents , mais par un prompt renfort, nous nous vîmes trois mille en arrivant au port,tant, a nous voir marcher avec un tel visage,les plus épouvantés reprenaient de courage , j’en cache les deux tiers, aussitôt qu’arrivés,dans le fond des vaisseaux qui lors furent trouvés, bon du matin je vais point devenir avec le rire un docteur botanique pour une science sur quatre folioles du trèfle blanc de robert et marcel et du trifolium repens de césar et pilate , bon je pourrais finir mon commentaire du matin , par une rêverie poètique , que la vie est belle, qu’elle n’est pas éternelle, qu’elle est comme une fleur qui se fane , comme je suis plus âne bâté que poète je vais partir avec ceci …l’homme est un être de peu de jours, il vole et s’échappe comme une ombre , tandis que sa vie tombe comme les feuilles, d’autres bourgeons le remplacent, s’épanouissent, et tombent à leur tour emportés par le vent…..vous avez reconnus sterne ..bonne journée a toutes ..GO!GO!

  12. Bonjour froid et gris, ca sent la neige blanche et tout est givré ! pour reprendre ce que dit Dominique en présentation, oui il y a des têtes qu’on aimerait voir disparaître, cela s’appelle « le jeu de massacre »…. Autrefois, dans les fêtes, il y avait des stands et on tentait de faire un carton sur les têtes qui défilaient à l’aide d’une balle de son. Il y avait évidemment des têtes politiques et quel soulagement quand on en dégageait une, on criait et VLAN ! ça ne faisait de mal à personne, c’était moins dangereux que la tronçonneuse. A plus tard.

  13. Bonghjornu tutti , il fait aussi un vrai temps d´hiver chez nous , -8° ; et mardi , températures en chute libre , a dit mister Météo . Mais en ce moment , le soleil brille sur le givre et c´est splendide.
    Je ne suis toujours pas décidée à munir mes chaussures d´anti-dérapants.
    C´est efficace , a dit le Viking , mais pour faire 300 mètres dans la rue , arpenter les allées de la supérettes , c´est un peu … too much : ) J´emmène mon caddy dans la rue , et ça va . C´est interdit , et je suis la seule à le faire , mais on me connait bien . Les employées savent que je ramènerais le caddy , même à genoux ! rire . J´aime bien l´idée d´être la bonne exception qui confirme la règle ( on a sa fierté , hi-hi )
    A propos de boules , j´ai vu que le billard-club qui attirait les jeunes , avait été remplacé par une agence de … sais plus quoi . C´est dommage . C´est très drôle comme jeu , et en plus , il faut être fort en calcul ! En N-Zélande , les pubs sont très « vivants » , et après les grandes balades dans les réserves naturelles , on s´arrête dans les pubs pour revoir la civilisation , et les tables de billard ont beaucoup de succès . J´ai connu un autre jeu avec un palet à envoyer avec force , chacun son tour . C´était plus sympathique, que ces jeux video qui rendent les djeuns de maintenant , sots et nerveux !
    Aujourd´hui , je teste l´œuf dur au carré ( pour épater la galerie : )) Hello Klaus , des œufs durs au carré pour la Légion , c´est bien pour les ranger dans des boites , hi-hi .

  14. Bonjour! très frais, très pluvieux; je vais regagner mes pénates aujourd’hui après 9 jours passés chez les ptites! L’aînée m’a fait justement lire ( assez vite car elle devait le rendre au CDI)  » No et moi « , que j’ai bien aimé; mais je ne vais pas tenter l’aventure des oeufs carrés….
    En effet, pas de bol avec les boules de cristal: j’aurais dû vérifier!
    Un poème de Goethe, qui rend hommage à la boule de glaise travaillée par les potiers ( ici grecs):
    CHANT ET STATUE
    « Mag der Grieche seinen Ton Le Grec se plaît à l’argile
    Zu Gestalten drücken, Dont il exprime des formes,
    An der eignen Hände Sohn Et l’enfant de ses mains
    Steigern sein Entzücken ; Fortifie son allégresse ;

    Aber uns ist wonnereich Mais il nous est délicieux
    In den Euphrat greifen De plonger en l’Euphrate
    Und im flüss’gen Element Et dans l’élément fluide
    Hin und wider schweifen. De çà et là folâtrer.

    Löscht’ich so der Seele Brand, Si j’ai ainsi étanché le feu de l’âme
    Lied, es wird erschallen ; Le chant, lui, retentira ;
    Schöpft des Dichters reine Hand, Puisée par la main pure du poète
    Wasser wird sich ballen. L’eau se fera boule. »
    <" Divan occidental-orienta"l au Livre du chanteur, "dernier recueil poétique majeur composé par Johann Wolfgang von Goethe. Il comprend douze livres parus de 1819 à 1827,"

  15. Ach! la disposition du poème dans les 2 versions n’a pas été respectée; c’est illisible; revoici la traduction:
    Le Grec se plaît à l’argile
    Dont il exprime des formes,
    Et l’enfant de ses mains
    Fortifie son allégresse ;

    Mais il nous est délicieux
    De plonger en l’Euphrate
    Et dans l’élément fluide
    De çà et là folâtrer.

    j’ai ainsi étanché le feu de l’âme
    Le chant, lui, retentira ;
    Puisée par la main pure du poète
    L’eau se fera boule.

  16. Bonjour les amis, il flotte !
    Monique, je ne sais si Guy Béart etait converti mais il etait d’ ascendance juive et du reste son nom est typique, rappelez-vous l’ acteur Marco Béhar, c’ est un patronyme hébraïque répandu.
    C’ est vrai que le jeu de massacre des foires
    s’ apparente au chamboule-tout, mais les cibles sont alignées et non superposées.
    Au fond , rien ne change, ce que l’ on ne peut exprimer sérieusement, devient jeu populaire, au moins une fois l’ an.
    C’ est le grand défoulement.
    Bise

    • Bonjour Dominique , et il ( Guy Béart ) était né au Caire , comme Moustaki . Peut-être étaient-ils apparentés , ou se connaissaient-ils , on ne le saura pas .
      Les gens disparaissent , et la Terre continue de tourner comme si de rien n´était … C´est un
      peu déroutant en fait , de penser qu´Elle tournera pour l´éternité . J´en ai la tête qui tourne , hi-hi.

    • Hello Dominique, j’avais cru comprendre qu’il s’était converti, mais non, il est à sa place, enterré dans un cimetière juif d’Ile de France. Je lis qu’il était un adepte de l’Espéranto, mon rêve ! j’imagine un vaste monde où tout le monde se comprendrait ce qui ne veut pas dire que l »on s’entendrait.
      Les chansonniers s’en donnent aussi à cœur joie avec les politiques, ils osent ce que nous n’osons pas et je ris bien dans leur Revue de presse !

  17. J’ ai omis de vous dire mon admiration mes amis, à partir d’ un mot qualifié de  » grand défi », plus que mot du jour -:))) vous réussissez à embellir cette page de magnifiques sources d’ inspiration, j’ en suis toute chamboulée !

  18. Hello les amis, que diriez-vous de 22 minutes de bonheur (sur les conte de Grimm): « la boule de cristal » et à partir de cette vidéo, vous trouverez plein de dessins animés sur ces mêmes contes; un AM assuré contre la neige fondue

  19. 🚼il fat une belle journée mes dames ,un soleil splendide fait des reflets éclairés de bienfaits sur la terre pour nous plaires ,quand je dis soleil c’est soleil ,non une lumière jaunâtre dans le fond d’une canette de bière blonde vide pour faire croire a un belge complètement noir ,que c’est étoile filante en vente libre au détail et au litre pour du liquide ,ce n’est pas la peine d’aller sur internet ,pour regarder fissa ,si le makenpis fait deux ou gros gouttes d’étoiles filantes ,a moins que vous avez une éclairé d’idée et être bien chaussé comme un moine sentent le fromage devant l’abbaye faiseuse de bière belge ,en Belgique pas de pétrole ,mais la bière coule sous terre par piplane ,non de Paris Dakar et sans Peter hansel ,mais il faut bien se tenir en selle ,si on garde la bouche u bout du tuyau…..bon je divague ,je met mon petit pull F1 ,car je veux pas avoir chaud pour ma marche direction la montagne ,avec un camarade ,le petit Nicolas ,l’alpaga et jujus , menfiin faut bien porter la pitance pour prendre des forces tout au long de la promenade sous un charmand et chaut soleil …..GO !, GO !……🌠

    • Bonjour papy, tu nous nargues avec ton soleil mais j’ai vu des températures dites « négatives » du côté de Marseille et puis il neige en abondance en Corse… je lis dans ma boule de cristal que tu vas prendre froid si tu grimpes sur la montagne avec juste un petit pull ou alors emmène l’alpaga et porte-le sur ton dos. Bonne journée 👓 🏍🍧

  20. De la boule de cristal il n’y a qu’un pas pour arriver à madame Irma (qui n’était pas forcément douce !) dans les foires d’autrefois, il y avait toujours une guérite, avec un rideau rouge et une Mme Irma sur la porte, je regardais cette porte comme l’antre du démon, ma grand mère me tenait fermement la main et elle disait nous passons notre chemin (sa formule préférée) mais c’ est un personnage de fiction souvent dépeint sous les traits d’une diseuse de bonne aventure, comme dans :
    « la série télévisée québecoise pour enfants Le Cirque du Capitaine diffusée de 1970 à 1973, incarnée par Marthe Choquette ;
    l’album de Lucky Luke de 1986 : Le Ranch maudit ;
    le film Madame Irma de Didier Bourdon, sorti en 2006 ;
    le film Au bout du conte d’Agnès Jaoui, sorti en 2013. »

    En général, c’est un personnage méchant, au visage peint outrageusement, un peu sorcière.

  21. J´aime bien Les Inconnus , Monique . Leur côté pince-sans-rire est désopilant . Il faut une bonne dose de maitrise de soi pour garder son calme , tout en faisant des farces qui durent .
    Voici des méga-balloons . https://www.youtube.com/watch?v=8SeaJVVA6jI
    C´est un passe-temps qui a du succès dans le Nord (en haut de la France ) , et ce , depuis de nombreuses années . Dans ma clinique de Lille , je demandais une veille de WE à la major du Service , si elle allait faire du jardinage , et elle m´a répondue qu´elle irait à son club de montgolfières , comme tous les dimanches ! Je suis tombée des nues : )
    On voit dans le lien uniquement des ballons , mais un jour en Suède , on a vu une paire de
    jeans géante ! Ma petite fille 1 qui avait 2-3 ans était écroulée de rire de voir ce grand pantalon, qui volait à portée de main , de notre balcon ! Je crois qu´en Amérique , il y a des Mickey-Mouse ,
    des Donald , des personnages en tous genres .

    • Hello Darie, il neige à gros flocons et s’il gèle demain c’est la luge mais le réseau va prendre un coup de froid, la TV ne répond plus…… et puis on ne peut pas monter sur le toit pour essuyer le râteau ou la parabole :))))
      Les Inconnus nous ont amusés très longtemps, puis ils se sont séparés, ils ont tenté de se retrouver vingt ans après mais la magie était devenue lourde.
      Magnifique ces montgolfières, voilà une balade en hauteur que j’aurais bien aimé, ce doit être impressionnant…. le coup du pantalon volant est hilarant, cela change du tapis !
      J’aime aussi les démonstrations de cerfs-volants, évidemment c’est moins dangereux

  22. Monique, vous allez pouvoir faire de boules de neige…
    J’aime beaucoup ce texte où Jacques Lacarrière fait allusion, par comparaison, à la boule de verre que le maître-verrier va transformer au-dessus du feu en la maniant de ses gestes habiles:
    « .Et tout cela – présent, passé – montait dans l’air dans le refrain des foins. Il fallait bien que cette nuit me parle – à moi, l’errant qui n’avais ce jour-là parlé avec âme qui vive -, me parle avec tant de force et de douceur mêlées LE VAGABOND, MORVAN COTE 902 que lorsque j’aperçus les lumières de Montsauche, je me suis arrêté un instant, inquiet de perdre ces paroles, de retrouver l’odeur des villages ou des villes. De celles-là, je parlerai aussi un jour. Mais, comme en ces boules de verre où le feu retient prisonniers les émaux des sulfures, je veux garder le souvenir des odeurs de cette nuit-là, en Morvan. Ces odeurs qui parlent comme les doigts d’une main dont chacun peut dire ou désigner l’horizon d’une vie. L’horizon d’une terre. Une Terre que ce soir-là, pour la première fois, j’appelais: Mère. Dans le corps chaud de son granite et de ses joins. Dans l’aisselle de ses lisières. Dans les mille pores de ses chaumes. Terre-Mère, Terre… Mère : sur le bord de la route, j’épelais le Temps qui respire. »
    http://www.ventsdumorvan.org/pdfs/pdfs/vdm-0086.pdf

  23. Impossible de poster, commentaire avalé, c’est lassant. Les conditions atmosphérique sans doute, ici c’est bien l’âge de la pierre !!
    Je disais à Mareria que j’avais visité deux fois la Verrerie de Soisy-sur-école, un travail d’art et des objets de rêve …. mais chers. elle a son site.
    Pour ceux qui s’intéressent au verre, un site avec des photos…. Bernard Perrot (1640-1709) maitre de la verrerie d’Orléans , des merveilles !

    http://www.amisdesevres.com/wp…/2014/…/revue23_pages_30_a_43_jeannine_geyssant.p...

    Dans les immeubles anciens, il y avait une boule d’escalier, en verre travaillé, parfois en cuivre mais il y a longtemps qu’elles ont été volées.

    • Monique, je ne connaissais absolument pas cette Verrerie de Soisy-sur-école; je viens d’en explorer les collections, y ai admiré deux boules d’escalier; tout est très beau: ce n’est pas la peine d’aller jusqu’à Murano!
      Bonne fin de soirée tous; à cette heure, je devrais dire toutes!

      • Oui Mareria, j’ai vu des boules d’escalier somptueuses, dignes des grands escaliers de chateaux et puis j’ai un toc, j’aime tenir une boule de verre dans la main… sans être un garçon, j’aimais déjà les billes (et les osselets) et puis un jour, j’ai vu dans une vitrine d’objets artisanaux le coup de foudre du siècle, l’emballement total pour un mini billard décoratif, long de 30 cm, large de 12, avec queues et boules, le tout en bois massif vernis, la réplique du vrai billard, et puis lors d’un déménagement, le petit billard a été écrasé dans un carton, j’en aurais pleuré et depuis, je rêve encore à mon billard perdu… je n’ai jamais revu d’objet semblable. Bonne nuit

  24. Chez nos poétesses bien aimées, voici Louisa Paulin dans un poème original :

    L’ESCALIER DE VERRE
     
    Nous disions alors à grand’mère :
    Contez-nous l’Escalier de verre !
     
    Et grand’mère alors s’amusait
    mais gravement elle disait :
     
    Pour arriver dans cette terre
    passez par l’Escalier de verre.
     
    Alors quittez vos lourds sabots,
    le verre est fin, les pieds sont gros.
     
    Je suis allée dans un pays
    où l’on attelait les fourmis.
     
    Je suis entrée dans les maisons
    où l’on y sucrait les jambons.
     
    Je suis allée à l’écurie
    on y déployait un tapis ;
     
    La lune brillait tout le jour,
    le soleil était dans le four.
     
    Le pain cuisait à la fontaine
    et les hommes filaient la laine.
     
    Le Fau pleurait des larmes d’eau,
    la fermière plumait un veau.
     
    Le vin coulait à l’abreuvoir
    et l’eau ruisselait du pressoir.
     
    Les vaches paissaient les nuages
    et tous les enfants étaient sages.
     
    Les loups berçaient les nourrissons
    et leur murmuraient des chansons.
     
    Les renards allaient à confesse
    et le lutin chantait la messe.
     
    L’église dansait la polka
    et les maisons la mazurka
     
    Alors pour quitter cette terre
    j’ai repris l’Escalier de verre.
     
    J’ai dit à tous ceux que j’ai vu
    et personne, alors, ne m’a cru.
     
    Mais si vous voulez tout savoir
    fermez les yeux, allez-y voir.
     
    Je prends la clé et je la serre
    au bas de l’Escalier de verre.
     
    Celui qui la retrouvera
    mon petit conte achèvera.
     
    Personne n’a trouvé la clé.
    Cric ! Crac ! mon conte est achevé. »

    Le Fau est une commune du Cantal et bonne fin de soirée à tous.
     

  25. « …sucrer les jambons…, plumait le veau … » c´est original , mais c´est un conte , alors tout est permis . J´ai regardé hier la fabrication du jambon de Paris . On en avait l´eau à la bouche …
    Sur l´île de Bréhat , se trouve une entreprise de boules de verres . J´ai vu un petit reportage à la TV , avec trois à cinq ( je ne sais plus ) souffleurs et une souffleuse de verre . Ils présentent une très belle variété de boules d´escalier . On ne saurait quoi choisir ! C´est élégant et original pour habiller une rampe de bois . La visite de l´atelier vaut la peine , on les voit au labeur .
    Je me souviens qu´l y avait une boule avec inclusions de paillettes d´or ! Il vaut mieux la
    souder dans un poteau métallique , plutôt que la visser sur du bois …
    Bonne soirée , tutti . Mareria , je suis très intéressée par No et moi , c´est bien écrit et l´histoire est bien analysée .

  26. 🚞🛃bonjour,une belle journée s’annonce ,ensoleillée et venteuse,le froid ne me gène pas, le vin chaud comme le bonnet repousse toute froiudure ,je vous souhaites a toutes une belle journée….. J’ai beaucoup de travail a faire au chaud…… Peinture sur céramique……GO !, GO !….🔨🔧

    • Bonjour Klaus , attention de ne point trembler pour la peinture , c´est important . J´ai vu les peintres sur céramiques de Moustiers , pas loin de chez vous , Il faut caler le coude .
      Bonne journée , les pieds dans les charentaises au coin du four ( à faïencerie … c´est chaud ! )

  27. Bonjourrrrr , fait frrrroid dehorrrrs ….. Kung Bore est à l´affût de tout ce qui bouge .
    J´ai jeté , tel le Semeur semant sa semence , des graines à la faisane qui est réapparue , les petits passereaux se disputeront les restes .
    Les canadiens savent lutter contre le froid polaire ( heureusement ! et moi aussi , et heureusement aussi : )
    -Il fera un froid arctique-
    Il fera un froid arctique
    Moins trente et la maison tique
    Le bois craque
    Sortir dehors ! Vous êtes patraque !
    Une déesse nordique sortit son nez de l’eau
    Belle comme le jour nouveau
    Affrontant une lune pleine
    Lui disant, ici c’est moi qui mène…
    Tu te dis glacial !
    Moi je te crie, tel l’animal
    Je ne te crains point
    Mes rites ancestraux ne le sont point
    Je viendrai suer
    Sous ta lune éclatée
    Sentir la morsure du froid
    Me sentir, reine ou roi
    Marcher dans cette neige qui craque sous les pieds
    Se dénuder et plonger
    Source thermale de la chaude terre
    J’adore l’hiver !
    Tu te dis glacial !/Moi je te crie, tel l’animal/
    Je ne te crains point/Mes rites ancestraux ne le sont point.
    de Robert Lepage , un canadien , rompu au pelletage de neige ( moi aussi : ))
    Bonne journée . L´hiver ne fait que passer , patience …

  28. Bonjour! Klaus, comment s’est passée la balade hier avec les zanimaux??
    Darie, le jeu des sonorités de ce poème est amusant; la maison tique mais on n’est pas en Attique; la semaine dernière des habitants d’un île grecque des Sporades ont dû être hélitreuillés, tellement il y avait de neige!
    Le mot « blackboule »r m’est venu à l’esprit, et je me suis demandé pourquoi on ne pourrait pas dire whitebouler ( voire essayer d’autres couleurs, mais le noir et le blanc ont une raison historique): un internaute a eu cette idée, et voici le lien vers sa page, surtout parce qu’elle montre de très belles photos de boules cristallines:
    https://latribudanaximandre.com/2009/10/07/whitebouler-or/
    N’oublions pas non plus les boules blanches des pissenlits, ni  » Melocoton et Boule d’Or »…,

  29. Que c´est joli , Mareria . Cela me rappelle mon fiston 1 , qui s´arrêtait devant toutes les toiles
    d´araignée, décorées d´un semis de gouttelettes de rosée . Nous arrivions en retard au « kindergarten » , mais ce n´était pas grave . On apprend aussi sur le chemin de l´école .
    Ne dit-on pas l´école buissonnière ? sourire . Nous aussi apprenons tous les jours que Dieu fait.
    Ce matin , j´ai suivi l´histoire du baron Empain , dont je me souvenais très bien l´enlèvement , le doigt mutilé , sa libération . Eh bien j´ai appris ce matin que son grand-père ( qui ressemble à Napoléon III à s´y tromper ! la moustache sans doute ) était à l´origine de la construction du métro de Paris!
    Et l´histoire de sa naissance est digne d´un vaudeville . La baronne d´Empain (épouse de son père , un noceur-buveur-joueur invétéré ) , n´ayant eu que des filles , le mari rassembla ses maitresses , et leur dit qu´il épousera celle qui lui donnera un fils ! La jeune danseuse nue américaine ayant eu un fils , il l´épousa ! Mais elle délaissa ce fils dès sa naissance .
    Quant au frère de son père, par contre , c´était un homme de vertu , et il demanda à un abbé :
     » Que puis-je faire de toute cette fortune dont je n´ai pas besoin ?  »
    Voilà qui serait un bon scénario de film ou de théâtre. Basé sur une histoire vraie , comme on dit.

  30. Bonjour tous, j’attends la vague de froid de pied ferme mais pour le moment c’est plutôt doux…. et si on nous avait trompé ?? tout est possible, tout est réalisable, dirait quelqu’un.
    Il reste aussi « le roulé-boulé » un mouvement de gymnastique que j’ai pratiqué il y a fort longtemps, cela peut être aussi la roulade d’une chute pour amortir la réception…. à ne pas essayer ! voici un hommage à Pierre Vassiliu « boulé-roulé » c’était chez Foulquier, mais ils sont morts tous les deux, c’est donc un double hommage.

  31. le revenant , sans avoir l’air d’un beaudelaire , mais j’en reviens de ce n’importe ou , de ce n’importe quand , quand il en est toujours temps , j’en suis donc revenus sans voir aucun flocon de neige volant dans le vent non plus ne contresens , j’en suis allait de la-bas en rêvant doucement , emmitouflée pour la lutte contre un froid caché par un soleil non dormant , je sais fort bien que j’en ai de la veine de ne pas porter de laine , a chaque instant il y a du plaisir , de la douleur souvent charmeuse qui joue a la panthère entre la férocité et la rage parfois trop sage , si l’on n’aime bien que soi-même, on peut se dire que je suis bien ici , vivant tout près si loin de rien a coté de tout accrocher aune main invisible toujours prête a me guider a nul part aller , pour y revenir ver soi , sans raison et sans aucune trahison insolite qui me ferais plaisir a autre choix de convenance , bon je me doute que l’une d’entre vous va me dire , que sous un bref vent d’un soir de janvier , le temps se balençe que dans un seul sens dans un temps suspendu comme un pendu …bon je devrais arrêter de respirer trop de cette bonne oxygène fraîche qui fait des bulles dans mon esprit sanguin a fin que mes songes et ma conscience se balade main par la main en pirogue sur un étang gelée ou les canards ont la grippe et ne portes pas de passe-montagne mais du plomb dans l’aile …mafois une bonne douche serait bénéfique a mes moments de folie passagère …hier j’ai fait une bonne balade comme toujours , et faut bien sortit les animaux car ils vont finir par croire que la vie ici c’est de rester sans rien faire et a se distraire….bises ..GO!GO!

    • Bonsoir Klaus , comment faites-vous pour balader les trois équidés ? Avec trois longes ou les trois attachés en file indienne ? Et Alpaga commence à avoir une tête d´O-cédar , il va falloir lui faire une coupe au bol . Madame la factrice pourra vous tricoter des mitaines ( pour continuer à travailler ) sinon vous allez croire que la vie au château , c´est la vie de château : ))
      Taquinerie du lundi , on est quitte avec les jupes en peau de renne et les lois romaines , hi-hi .
      Bonne soirée , c´est l´heure des tapas et du thé au jasmin .

  32. Avec papy, c’est l’équipée sauvage, mais à pied, juju, l’alpaga (c’est quoi le 3e animal,) bref il est mieux défendu qu’avec des bergers allemands, les brigands de grand chemin ne s’y risqueront pas ! le froid c’est demain, ils sont littéralement terrorisés à la météo, ils ont tellement peur qu’on leur fasse des procès pour manque d’info. Quoi, si nous avons -3° en plein hiver, moi je trouve cela normal. Il faudrait envoyer ces derrières gelés en Sibérie (je suis polie) mais franchement, nous sommes nous aussi paralysés par tous les interdits, attention au tabac, au cannabis, à l’alcool, à la viande, attention au jambon, au saumon, aux produits ménagers…je me demande où est la liberté si chérie !
    J’ai piqué un coup de colère sur le journal, je crois que nous sommes repartis pour l »immobilisme doublé de l’obscurantisme, fifi semble relâcher ses discours, la langue de bois, ça suffit.

    Et puis, pour couronner le tout, je vois qu’une idole, star du cinéma français, est devenue sénile ou quoi mais il se prend pour le roi soleil.
    A plus tard.

  33. Voyons carie , a ton avis ,tu as jamais vue la profondeur de mon sac ados ,qui dit sac dit provisions ,et comme c’est moi qui le porte ,et que je marche devant ,non besoin de te faire un dessin ,en plus c’est moi le plus gradé de tous,ici tout le monde suit sans rien chiné ,de l’humain a l’animal et au monde féerique qui nous entoures ,même le diable marche a notre ritme ,on àbitut les animaux a marcher en colone ,pas de corde ni laisse ,ma gerbille vie en liberté ,elle sort elle rentre , elle se balade ,comme nos chàts et oies et autres ,le chien ne bouge pas , pourtant il n’est pas atacher ,nos deux cochons d’Inde n’ont pas de cage ,juste une litière pour les besoins et une autre avec du foin amour dormir ,et ils vivent au foyer et vont dans tout lés couloirs et chambres du bas ,bon jevais aller boire un verre d’eau au foyer hé!hé!…..bises ….GO !, GO!….🍼

  34. Le 3ème animal, c’est Nicolas, le nouvel âne du domaine.
    Vous êtes vraiment « en boule », Monique, et à juste titre..
    Un peu de distraction avec Boule et Bill…Ici avec cette page en latin qu’on pourrait plutôt appeler Boule et Jules….http://www.arretetonchar.fr/wp-content/uploads/2013/IMG/archives/langue/textes%20appareilles/BD%20en%20latin%20-Jules%20et%20Bill.pdf
    Mais il est à peu près certain que le fameux  » Tu quoque, mi fili » a été prononcé en grec par César, » Καὶ σὺ τέκνον », dont c’était la langue » naturelle »;  » le sentiment violent qu’il éprouve l’amène à retrouver la langue de son enfance, à savoir, comme pour tous les Romains de la classe supérieure, le grec ancien et non le latin. »

    • Coucou Mareria, juju est bien un âne, il y en a donc un 2e, avec l’alpaga ???? mais qu’est-ce que cette ménagerie fait dans la Légion ? bon, je crois avoir loupé quelques pas avec les animaux.
      J’y perd mon latin, si j’ose dire, avec César qui était un grand général romain et un envahisseur de ces pauvres Gaulois si dépréciés de nos jours…..

      Un peut d’histoire insolite avec « boule » : « Anecdotes insolites : Histoire de France :
      Le 21 janvier 1784 la tête d’un colosse de neige érigé pour remercier Louis XVI roule sur le pavé…

      « Neuf ans jour pour jour avant l’assassinat de Louis XVI, l’académicien et ancien ministre Malesherbes (1774-1776) consigne dans ses notes un fait qui rétrospectivement nous apparaît comme des plus étranges : un colosse de neige ayant été édifié sur le pont Neuf à l’effigie du roi en remerciement d’un impôt exceptionnel levé sur les plus riches pour soulager un peuple souffrant de la rigueur exceptionnelle de l’hiver 1783-1784, la tête tombe et roule sur le pavé… »
      « L’hiver de 1783-1784 était d’une rigueur épouvantable. Les églises, les ateliers, les lieux publics étaient fermés. Paris semblait désert. On ne rencontrait plus personne dans les rues. Les riches étaient réduits à brûler leurs meubles pour se chauffer. Les pauvres mouraient de froid dans leurs greniers. La charité même était impuissante : la cassette du roi était épuisée…. »

      ….finalement eux aussi avaient leur dette et quelle était le montant de la dette royale ? je lis qu’au total, ce sont 335 millions qui font défaut dans les caisses de la monarchie.
       

    • Boule et Bill en latin ?! Vous êtes sévère , Mareria : )
      J´ai couru chez google traduc , mais cela ne marche pas . Pour traduire les dialogues , il faudrait tous les recopier .
      Demain , sera-ce the big bug des centrales électriques ?… Je pense que non , on fait peur aux populations , mais quand même . Un jour viendra où le problème se présentera avec acuité .
      La population augmente sans cesse , les besoins et exigences sont de plus en plus sophistiqués ,
      alors je crains que dans quelques années , on en reparle .
      En attendant , tous les réverbères sont éteints dans ma rue , et cela , tous les soirs depuis quelques années . Et le parcours jogging dans la forêt est désormais éteint (autrefois éclairé jusqu´à 23h ) . Et en ville , c´est à peine mieux !

      • Darie, ggle ne traduit pas les bulles, il faut tenter de comprendre avec ce que nous savons, moi c’est seulement la messe tout en latin :)))
        J’ai reçu un message de l’EDF pour quelques conseils, par exemple, fermer les volets pour garder la chaleur et de tirer les rideaux…. mais enfin, quand les radiateurs sont sous une fenêtre, si on tire les rideaux la chaleur n’arrive plus ! et puis – 5° ce n’est pas le Pérou à escalader, en se couvrant c’est supportable (bien plus que la canicule)..
        Oui, les populations augmentent à une allure effrayante, je veux bien faire des économies d’énergie mais il faut que tous soient solidaires, je pense aux vitrines des magasins par exemple, aux décorations de Noël qui sont toujours en place etc..

  35. Pour Darie : 10 novembre 1657 Christine, reine de Suède (la reine Christine), fait assassiner à Fontainebleau son grand écuyer le marquis de Monaldeschi, son favori et amant parce qu’il avait raillé, dans une lettre, le physique ingrat de la reine, il faut dire qu’elle était laide (rien à voir avec la beauté de Greta Garbo qui a joué le rôle en 1933). Cette exécution fut d’une extrême sauvagerie.
    Une légende ? on dit qu’on ne retrouva que la cotte de maille du pauvre supplicié mais ce serait une relique fabriquée pour l’histoire, car quand on est condamné à être tué par l’épée, on n’enfile pas une cotte de maille pour se protéger. Je vous épargnerai les cinq stations de la mort de ce marquis c’est à lire dans « la France pittoresque », « petite histoire » puis « anecdotes insolites », j’aime bien ce site. Bonne fin de soirée à tous.

  36. Merci Monique , et j´ai pu voir , enfin ! la signification de l´expression « se mettre sur son
    trente-et-un » . La voici :
     » Suivant la qualité des draps, la trame devait se composer de quatorze cents ou de dix-huit cents fils. Pour le drap fin destiné aux vêtements de luxe, le nombre des fils était de trente fois cent fils ; ce qui fit donner à drape le nom de trentain.
    Porter du trentain était donc le fait d’un homme riche qui ne regardait pas aux dépenses de toilette. Trentain, terme technique, se métamorphosa facilement en trente-un dans la bouche de ceux qui ne connaissaient pas l’origine de cette appellation ; et, l’usage ayant prévalu de dire trente-et-un, ces mots sont restés pour désigner une toilette soignée.  »
    J´y retournerai sûrement , il y a des histoires et l´Histoire , et j´aime beaucoup cela .
    Bonne soirée , à tous .

    • Darie, ce site est foisonnant, il y a beaucoup à lire mais c’est « fouilli  » avec ce charme des vieux almanachs de la Belle époque, on s’y perd.
      Comme quoi les vieilles expressions se sont déformées ou enrichies au fil du temps. C’est étonnant d’en avoir l’origine, on a accès en PDF aux « 1001 expressions préférées des français », le premier mot est « ablutions » et c’est très drôle : « À l’époque des messes en latin, le prêtre récitait un psaume commençant par : « Lavabo inter innocentes manus meas » (« Je laverai mes mains parmi les innocents »). Vous avez reconnu là un mot familier qui a fini par désigner le lavage des mains lui-même. Lavabo a ensuite été transposé aux ablutions profanes où il a d’abord été utilisé pour nommer le meuble de toilette portant la cuvette et le pot à eau (à l’époque où l’eau courante n’existait pas encore) puis, avec la modernisation, la cuvette en faïence que vous connaissez bien et dans laquelle vous faites vos ablutions.  » si papy lit cela lui qui aime plonger dans le bain. Bonne fin de soirée à tous.

  37. bonjour…
    debout la compagnie pour le sourire a la fantaisie du jour , le plaisir de lumière qui éclaire la journée , hier soir mon couché ne fut pas tardif , juste après mon chocolat du soir , ce matin environ a quatre heures sonnant , le sommeil s’en est aller , je me suis levé , douché et fait mon ménage et commencer a faire mes tâches de travail , bien sûr cela après avoir pris mon petit-déjeuner , il faut bien commencer la journée dans la gaieté la joie pendante sur son visage , mes dames je vous souhaites a toutes de passer un très belle journée dans la joie , je sais les mots dans la joie fait un peu cul cul d’église du dimanche , mais bon , moi chaque matin je me lève avec l’envie de toujours faire plus que mon possible …..bises ..GO!GO!

    • Bonjour Klaus et tous , la compagnie se lève au son du réveil et du clairon . Les deux coqs du voisin chantent parfois ; je les entends quand je balaie la neige de l´escalier . Je ne sors que dans l´urgence absolue , c´est l´hiver scandinave ici … Cela ne me dérange pas vraiment , car les logements sont faits essentiellement pour affronter les hivers . L´esthétique est secondaire , par rapport au pratique . Beaucoup d´anciens appartements sont hideux d´apparence ( vraiment très laids ) mais le confort est préservé . Maintenant , les entrepreneurs font des efforts d´esthétisme.
      Notre premier appartement n´était pas « beau » , mais comme c´était dans le centre-ville , les murs ont été « habillés » de parements de brique , fenêtres changées , nouveau balcon . Tout cela en plein milieu de l´hiver , -15°à -17° dans la journée !
      Mais comme je le disais , tout est conçu pour le confort , et avec le chauffage et une bonne isolation , les pièces étaient chaudes une demie heure après le changement de fenêtres.
      Notez au passage que les ouvriers travaillaient par un froid de canard , et dès 6h30 , quand il faisait encore -20° . Et à 8h00 , sirène dans toute la rue : Casse-croûte et Café chaud !
      comme lorsque sonne la diane à la Légion !

  38. les animaux font partis de la légion ( les mascottes de régiment ) , nos animaux sont des cadeaux de régiment , nous nous en passerons de ces animaux , ils nous rapportent rien , ni en ferme ni autre , juste du plaisir pour les yeux et cela fait rire nous enfants du domaine , nous avons de tout chevaux , chèvres , alpage , mouton , oies , biche, humain (certain je crois ) , oiseaux , reptiles , vaches , bélier, comme nous avons un petit domaine de plus de 220 hectares ( avant 210 hectares , mais depuis une année environ 70 de plus , il faut bien combler les trous dans la verdure et que nos arbres servent pour l’ombre , je sais c’est pas petit mais on se touche pas les coudes , nous allons encore avoir de la vigne et de la garrigue et un petit bois de cyprès et de châtaignés , qui sait y construire un village pour nos lutins et un autre près d’un trou d’eau vive un groupe d’HLM pour fée , bon je vais casser la grune ( ??? ) et une petite graine hi!hi! , des escargots à la provençale au feu de bois ….bises ..GO!GO!

    • Des escargots , Klaus ? Ceux-là , vous pouvez les relâcher dans la nature .
      Pas dans les salades! mais dans la pâture de Juju et de ses copains à poil ras et à poil long
      ( les moutons et Alpaga ). Il vaut mieux manger des cuissettes de grenouillettes , plutôt que tortillons d´escargots . Elles ont un goût subtil de poulet ; j´ai goûté cela une seule fois , et
      cela m´a suffi . Les escargots aussi , uschhh , j´étais obligée ( invitée chez des gens très gentils en Crête . Je ne pouvais pas refuser , d´ailleurs , il n´y avait que cela à manger : ))) avec un bon petit vin de leur vigne pour faire passer les bestioles …

  39. Nicolas est notre nouveau âne miniature non nain , juste un âne petit pas grand et qui ne deviendra jamais un géant , il fait moins de 86 cm ( je crois bien ) et fait 90 kilos de muscles et d’ ânerie , il va vivre environ 45 ans avec nous , il a juste un an depuis décembre , je ferais avec lui sa première communion et qui sait, lui tenir la patte pour le conduire a l’église le jour de son mariage , il brait très peu, il a toujours la bouche pleine alors commet parler , il porte une couverture que notre tailleur lui a fait a la couleur de légion ( le parage des sabots c’est nous aussi comme aux chevaux et autres ) un seul grand défaut , du moins deux , le premier il lui faut des calins a profusion et il croit ……il arrive vers moi et me dit ( schhhschhh ) je suis ton fils ….bises ..GO!GO!

    • Attention au coup de pied de l´âne , Klaus . Il ne faut pas contrarier les jeunes ( les jeunes ânes non plus : ) Le sabot des chevaux peut atteindre le thorax ( comme pour mon neveu ! arrêt cardiaque immédiat … ) Mais le coup de sabot de l´âne , c´est plus bas ( si vous voyez ce que
      je veux dire … cela doit faire un mal d´enfer ! )

    • Bonjour Klaus, ce que j’aimerais un petit âne dans le jardin, je les aimes tant mais faut pas croire, ils sont cabochards mais courageux, ainsi harnaché il doit être très mignon et puis on peut le gratter entre les deux oreilles et lui murmurer des mots gentils. 45 ans de vie, voilà ce que nous n’avons pas devant nous mais il restera la mascotte de la Légion.
      La petite compagnie, rien de ce qui avait été prédit n’est arrivé, du soleil et juste -2°, c’est déjà le printemps, les primevères sauvages sont là et les feuilles de narcisses pointent sur la terre. A plus tard.

  40. I est neuf heures du matin ,le beau et chaud soleil arrive ,ce n’est pas en ce jour sur le bouton pour laisser arriver le chauffage de notre chaudière a bois ,je craint pas le froid de toute façon ,il fait 15 dans ma chambre ,cela est suffisant ,le soir je suis en pantalon sans manches pour lire un peu avant de trouver le royaume des rêves ,j’ai bien manger ,j’ai bien bu merci Belzébuth, le soleil brille bien , la météo se serait pas encore bourrer la miche ,ou la brune pendue au pif ,je retourne au travail ,nettoyage des écuries ,et des allées ,des granges ,tout dois être au carré, bien plier ,les outils comme le reste ,même les vehicules sont garer a la corde ,ni trop a droite ni trop a gauche ,nitrop devant ni trop en arrière ,le nickel chrome, pour que tout brille ,bon nous passons pas tout les graviers de la cour a l’alcool au citron ,mais les flancs des pneus oui au cirage ou produit auto ,tout brille comme de l’ or …..quand le soleil brille en cuisine ,le sol brille si fort comme les murs et le plafond ,que nos yeux ne savent plus reconnaitre le sol du plafond …pour un chrétien un peu crétin ,il se dirait , merde je suis mort ce matin ,me voilà au paradis …..dans la lumière éternelle….. Au travail……GO !, GO !….🐫🐪🐂🐃

    • Klaus , je vous embaucherais volontiers pour ranger le garage . …
      ….tout au carré….. tout à sa place …. tout bien rangé par ordre de grandeur… Cela me fait rêver .
      Je dois garder -mes- outils de jardinage dans un sac bien caché , pour être sûre de les retrouver.
      Le viking de la maison ne remet rien à sa place . J´ai au moins 20 gants de jardinage pour être certaine d´avoir un gant droit et un gant gauche : )) Il n´a pas appris la discipline , c´était le chouchou de sa mère ( la belle-sœur me l´a dit ) .

      • Hello Darie, ce que je m’amuse, ici c’est le contraire, le chef range tout, absolument tout, le temps de sortir une casserole, je me retourne et HOP, elle a été rangée, j’en attrape des coups de sang ! il aime vider le lave vaisselle et ranger la vaisselle, en ordre. Les gants de jardinage, tous rangés dans des casiers…. du coup, voilà que je suis devenue très brouillon, c’est le contrecoup, c’est une forme d’auto défense ! jardinières, oui défendons notre matériel, non mais !

    • Une gigue de chevreuil , mais il faut que j´attrape le bestiau ! Mais de toutes façons , je ne saurais pas tirer sur une jolie bichette , avec ses yeux en amandes et ses longs cils …
      Je peux juste écraser une mouche , un moustique ou une araignée . Si c´est plus gros , je ne pourrais pas , les femmes sont de petites natures sensibles , savez-vous : ))

  41. Bonjour! et au revoir; re v’ la la cavalerie, et la grippe carabinée pour votre servante; vaccinée! impossible d’avoir un r-v de médecin; il faut aller poireauter des heures dans la salle d’attente; comme je suis incapable d’y aller, je vais attendre d’être guérie….

    • Reposez-vous Mareria , et essayez d´avoir une âme secourable à portée de voix ; je pense toujours aux voisines complaisantes, il y en a . Je radote un peu avec le buis , mais léger et sucré au miel , cela se laisse boire sans soif . Bon courage .

    • Mareria, soignez-vous bien, pas d’imprudence. Ma fille aînée sort d’une grippe qui l’a clouée au lit cinq jours, avec fièvre, elle ne pouvait même pas boire de l’eau, étourdissements et roulis, nausées bref toute la panoplie. Elle a dit qu’en octobre prochain, elle se ferait vacciner ! je pense que le vaccin doit atténuer le virus de la grippe mais on l’attrape quand même… les médecins sont débordés, pas facile ! bon courage et à bientôt.

      • Monique , je suis passée dans une boutique ce matin , les soldes , vous savez ce que c´est , on aime regarder un peu , et puis soudain , j´ai entendu la vendeuse éternuer 2 fois , hop ! j´ai dit que j´étais très pressée et que je reviendrai . J´ai vite quitté le magasin .

  42. je suis un peu fatigué , en plus je me trouve un peu ..comment dire ..tristounet …en nettoyant une grange , j’ai trouver une enveloppe grise , a l’intérieure des photos de moi (jeune ) et une photo de mes parents , ensemble sur de l’herbe , ce qui me fait assez ..comment dire ..mes camarades me l’ont dit , ils avait l’age que j’avais sur les photos en 1950 et plus , je savais plus que j’avais cette photo , et le pourquoi , j’avais un livre et je crois qu’elle était a l’intérieure , je sais plus , je l’ai garder en algérie , en indochine puis en algérie at ici …un jeune la passer dans un fltre sur internet puis patati patata , la voila comme neuve en étant très ancienne , pour que l’on voit il a mis tout sombre , je sais plus quoi , il a fait ce qu’il a put ..mais j’ai une belle photo de mes parents ,,,ce qui est marrant on dirait moi a son age , je savais plus que l’on était pareil de visage …voila …..bises …j’ai pris un coup de vieux la d’un coup …..GO!GO!

    • Prenez-en soin maintenant Klaus . Heureusement qu´elle n´a pas été abimée par les sabots de ces fichus moutons ou par les roues du tracteur . Et pas de tristesse , peuchère . C´est une bonne surprise . Je vous regarde quelquefois ( pas toute la journée quand même : )) sur la photo de votre avatar sur le journal . Ce béret vous allait bien , et vos muscles sont très … euh…
      musclés , hi-hi . Mais vous n´allez pas faire du cinéma , n´est-ce pas ?
      Bonne soirée , et bonne lecture au coin de la cheminée .

  43. Darie, surtout fuir les éternuements, ça commence comme ça. il est recommandé d’éviter les poignées de mains et les bisous entre collègues, quand j’arrive à la bibliothèque, je dis à tous je n’embrasse personne et ne serre pas les mains. Les soldes, c’est un nid à bactéries, tout le monde essaie tout et raccroche les articles. En temps ordinaire, beaucoup de magasins vous proposent de changer l’article sous dix jours s’il ne va pas mais là, je n’achète jamais rien, on ne sait pas dans quel milieu ont trainé les articles. Vous savez j’ai connu une petite coiffeuse désargentée, quand elle avait une soirée, elle achetait la robe la veille et se débrouillait pour la rendre le mardi sous prétexte que le modèle ne lui allait pas. C’est un peu gros tout de même !
    J’ai réagi sur l’un de vos commentaires, je suis stupéfaite de lire ce que vous écrivez sur ces forces militaires en Pologne et en Norvège, personne n’en parle !

    • Monique , je suis entrée dans cette boutique ( jointive à la bibliothèque )par curiosité , je n´y étais jamais allée. Je voulais voir s´il y avait des bonnets , or c´était inutile, car j´en ai deux , et cela me
      suffit bien . J´ai fui rapidement !
      A propos de votre dernière phrase , mes parents étaient très surpris ce matin au telefon .
      Il/elle m´ont dit aussi qu´ils n´en avaient jamais entendu parler en France . Je l´avais lusur un commentaire du J. et puis j´ai cherché aussi . Ce que m´a répondue aussi Mary Tourn. m´a aussi sidérée, j´ai trouvé de quoi il ou elle parlait . J´en découvre de pire en pire , et c´est démoralisant parfois . Nous sommes dans une drôle de spirale ….

      • C’est la galère Darie et j’ai l’impression, moi aussi d’avoir misé la fortune de quelques espérances sur un mauvais cheval, comme disent les turfistes ! ……ils sont probablement tous pareils, des illusionnistes ! nous en arrivons toujours au choix du moins pire et l’élu l’est souvent par défaut, où se retourner ? d’autant plus qu’une fois installés à la place, ils ne tiennent pas leurs promesses.

    • Klaus ,zut ,on ne voit rien , je croyais que nous verrions un wallaby australien …
      Vous devriez avoir aussi des wallabys au château , pour amuser les visiteurs .
      Et c´est pratique pour ranger les outils de jardinage ( dans la poche de tablier du ventre : ))
      On peut aussi mettre la bière au chaud , ha-ha .
      Les kangourous et les wallabys organisent des combats de boxe , cela peut être distrayant .
      Même l´arbitre reçoit des claques : ))

  44. mince j’ai voulu vous envoyer un truc rigolo de l’ordi de jacky jean , bon il doit fonctionner a la bière son clavier ou au caramel tendre , sa marche sur son ordi , pas sur le mien , mafois c’est un truc de ouf cela , sur son ordi avec cette adresse j’ai la photo , sur mon PC et ma tablette négatif …je comprend pas , remarquez , je suis point un prince de l’informatique ….bon je vais aller voire si un le sait ici …bises ..GO!GO!

  45. on vient de me dire , mais comme il parlait le serbe et un peu de français , j’ai dit toi pas comprendre pu quoi , il me dit moi parler peu le français , j’ai dit toi parler quoi l’anglais , non il me dit , je dit cela tombe bien moi non plus , ohé! qui parle le serbe ici , il me dit moi parler russe , pourquoi tu a pas dit avant , parle donc en russe et explique moi le pourquoi cela fait cela , il ma dit le jeune légionnaire que l’adresse marche sur le PC de jacky car il a la photo et l’adresse en mémoire , les autres PC non , jacky est un australien cela m’étonne pas , c’est un PC en peau de kangourou, c’est con quand on ne connais rien en informatique , je croyais qu’avec l’adresse on pouvait envoyer une photo …c’est pas demain que je vais devenir ingénieur en informatique spatiale ni terrien …..hi!hi!..HGO!GO!

  46. un kangourou ici , negatif , c’est pas un zoo , nous avons jacky c’est déja de trop , hi!hi!, remarque il porte toujours des pantalons a poches , c’est fort un kangourou , comme un singe (moins mais sa tape dur ) , je vais aller demain matin ( a apt ) au 2 REG , ils ont un club photo , et du matos , donc ils vont refaire , enlever les rayures et autres sur ma photo ..j’espère , sinon je claque comme en bretagne non de diou , sa vals a apt hi!hi!…je voulais vous la montrer mais bon sa marche pas , je me doute que d’une photo des années 40 , cela vous intéresse pas , mais bon je suis comme un gosse moi , lache mon pouce que je le prenne hi!hi!….a demain matin bises ….GO!GO!

    • Mais si Klaus , j´aurais bien voulu voir la photo , si ce n´est pas indiscret, bien sûr .
      C´est une bonne idée d´en prendre soin , de la refaire avec du matériel moderne .
      Vous pourrez même l´agrandir , la mettre sur un meuble . Heureusement que vos potes l´ont
      retrouvée dans la grange ! regardez bien dans votre livre , peut-être qu´il y a aussi un bébé Klaus, avec des langes , un petit bonnet de dentelle et un hochet : ) Bonne soirée !

    • papy, un kangourou, ça frappe mais l’avantage, c’est qu’on peut lui faire la poche … méfie toi des vieilles photos, c’est fragile, moi j’ai voulu nettoyer le portait représentant une arrière trisaïeule avec la moitié d’un oignon et je lui ai fait un trou au menton, c’est bizarre mais depuis j’ai l’impression qu’elle me fait la tête. Bonne soirée.

      • Ah Monique ! qu´avez-vous fait ?… ces photos anciennes valent leur pesant d´or , pour leur côté sentimental et leur rareté . On peut restaurer la photo de votre trisaïeule , peut-être ?
        Dans notre journal Göteborg-Posten , et aussi un journal local , on présente très souvent des
        photos anciennes , avec légende et explications . C´est amusant . J´ai plusieurs grandes cartes postales et une petite affiche représentant des scènes de Göteborg au début de la photographie,
        comme on disait . Illustration : https://www.youtube.com/watch?v=ALlhWbYeRQ8
        Sur un air de charleston avec un piano bastringue . J´aime beaucoup . Bonne soirée aussi .

  47. bonjour….une bonne journée s’annonce en ce jour , il faut attendre pour dire une belle , quoi qu’il fasse de toute manière il faut faire ce qui reste a faire c’est a dire tout plier , l’hiver refroidit tout , les animaux et le reste , nos quelques vaches aiment ce temps , une coure dans le champ comme si elle avait un lutin au fesse avec un martinet en réglisse et un manche fait en pâte d’amande , je vais revenir sur la baffe qu’a reçu l’homme qui veut devenir le prochain président de la france , j’ai écrit un commentaire sur cela , la force , de frapper n’arrange rien , l’homme comme la femme ont assez d’intelligence et de facultés mentales pour pouvoir s’exprimer autrement que par des actions de ce type , on peut tourner le dos , comme autres , ou ne pas venir et contredire par une manifestation , vola sur cet acte de non respect , je vous souhaites a toutes une bonne journée ……a ce soir ..GO!GO!

    • Bonjour Klaus , et tous . J´ai vu votre commentaire Klaus . En Suède , il est interdit de frapper et même menacer quelqu´un de mort ( j´aurais pu le faire un jour , mais j´ai tourné le dos , affolée). L´agresseur/sseuse sera toujours sanctionné(e) , et la plainte est prise au sérieux .
      Mais en France , la Justice ne suit pas . On va voir si la plainte est suivie de sanction .
      Ce sera un test pour voir si les gens politiques sont favorisés par la Justice , en comparaison avec les gens de la rue . Bon courage au labeur .
      Une petite chanson pour allumer-er-er le feu , allumer-er-er le feu , la-la-la … https://www.youtube.com/watch?v=7IjgZGhHrYY
      Mareria se défend contre un tout petit agresseur , le virus de la grippe , on en vient à bout ,
      caché en dessous de ses couvertures . Bon courage Mareria .

    • Bonjour Papy, j’ai répondu à ton commentaire et je l’ai recommandé parce que tu as raison d’y mettre la pensée d’un légionnaire et je t’approuve. Je n’aime pas le bonhomme du tout, il ne sera pas président, j’espère, mais il faut respecter les personnes, cette agression gratuite est stupide. Le bonhomme est venu sciemment pour lui envoyer une claque ….Les gens peuvent s’exprimer avec leur bulletin de vote . Bonne journée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.