La gainée ne fait pas ceinture !

Boulogne est le plus grand port de pêche français.
Les chalutiers qui y rentraient, accordaient aux marins une part de salaire en poissons,
la gainée.
On dit que ce mot viendrait du sac que le pêcheur emportait avec lui à bord , la gaine, et qu’ il remplissait ainsi pour son propre compte.
Mais on suppose également qu’ il y aurait un lien avec un salaire en guinée, la monnaie anglaise.
Pourquoi ne pas considérer simplement que la gainée est un gain.

Les marins en faisant un circuit de vente parallèle et concurrençant les marchands, on mit un terme à cette pratique.
En revanche la gainée est devenue l’ intitulé
d’ une ligne sur la feuille de paye.

(Copyright)

Ce week-end, à Boulogne, se tenait la 10 ème gainée populaire, poissons côtiers, légumes épluchés sur place, immense chaudron, vin blanc et crème fraîche.
5€ la barquette pour les œuvres caritatives.
Des milliers de visiteurs sur le port se sont abondamment régalés et amusés et reviendront l’ année prochaine pour banqueter.

Le mot de la page est banquet.

Publicités

49 réflexions sur “La gainée ne fait pas ceinture !

  1. bonjour …mes dames ..
    ceinture pour moi le port de la gaine , je suis point un homme au visage de femme brésilien sans aucune vertu du bois de boulogne qui attend un client sur une branche d’arbre qui me servirait de bitte d’amarrage , une bitte en inox formant une croix en sacrifice a tout supplice , qu’elle soit taraudée ou bollard , je me vois point tourner mes aussières en fermant mes paupières en jupette rose bonbon et collant de soie noir , pour le plaisir d’un pauvre pêcheur pour gonfler les œuvres caritatives d’un gigolo…….bises ..en promenade ..GO!GO!

  2. Hello!Ces Messieurs-Dames de Boulogne ont donc banqueté à la Gainée de Boulogne; les 100 cravates de l’USBCO sont des chefs d’entreprises: tout cela m’était inconnu.
    Commençons par le commencement: banquet et banque ont apparemment la même origine, l’italien banchetto, festin < banco, banca; : le banquet est un repas où des bancs étaient disposés autour des tables, par opposition à un repas pris individuellement.
    La" banca" était une " table de comptoir" puis un "établissement de crédit", mis à la mode par les banquiers lombards du Nord de l’Italie…On a tout: la table et les bancs.
    C'est amusant car en grec moderne , la banque se dit " τράπεζα, trápeza, table à quatre pieds", ( et garde aussi le sens de table), emprunté au grec ancien.
    Le banquet, en grec, se disait συμπόσιον, sympósion: < sún, ensemble et pínô, boire, en latin symposium ; le mot faisait allusion surtout à la seconde partie du repas où les convives buvaient et discouraient sur un sujet, d'où le sens moderne .

    • Extraordinaire , Mareria ! Merci de ces éclairages .
      La banque , « table à quatre pieds » ! Je devine qu´à l´origine les banquettes sont les sièges des banquets exclusivement . Bonne journée aussi , il va faire chaud chez vous .
      Et en quelques minutes , le soleil est bien arrivé dans mon jardin , chouette !

  3. Bonjour à toute la tablée . Bravo, Dominique, pour l´originalité du sujet , et aussi la mise en page . Ainsi que la chute , inattendue : )
    On part de la criée des mareyeurs , et nous finissons tous autour de la grande table : ))
    Je regarde (TV) comment on pêche la civelle justement . C´est du menu fretin , et on mange aussi les yeux de la civelle , les entrailles de la civelle , les arêtes de la civelle …
    C´est sans doute bon , mais je préfère des filets de sole , levés komilfo par le poissonnier : )
    Le banquet le plus célèbre est celui des Noces de Cana . Mais c´est à propos d´un autre banquet célèbre que j´ai trouvé un petit texte , un peu irrespectueux , mais l´auteur, célèbre aussi , l´a fait exprès .
    -La cène-
    Ils sont à table
    Ils ne mangent pas
    Ils ne sont pas dans leur assiette
    Et leur assiette se tient toute droite
    Verticalement derrière leur tête.
    de Jacques Prévert ( 199-1977)
    Bonne journée ; le soleil a du mal à percer , mais il va y arriver .

  4. Darie, bonjour, en fait ici c’est tout nuageux et pas si chaud malgré les prévisions.
    Le poème de Prévert est vraiment tordant, beaucoup que celui-ci de Desnos:
    « Ô jeunesse
    Ô jeunesse voici que les noces s’achèvent
    Les convives s’en vont des tables du banquet
    Les nappes sont tachées de vin et le parquet
    Est blanchi par les pas des danseurs et des rêves

    Une vague a roulé des roses sur la grève
    quelque amant malheureux jeta du haut du quai
    Dans la mer en pleurant reliques et bouquets
    Et les rois ont mangé la galette et la fève

    Midi flambant fait pressentir le crépuscule
    Le cimetière est plein d’amis qui se bousculent
    que leur sommeil soit calme et leur mort sans rigueur

    Mais tant qu’il restera du vin dans les bouteilles
    qu’on emplisse mon verre et bouchant mes oreilles
    J’écouterai monter l’océan dans mon cœur. » < "Destinée arbitraire"

  5. Oui Mareria , il est un peu triste , mais bien écrit , bien sur .
    Voici Les Bacchanales de Pierre de Ronsard . Je mets le lien car il est très long . Il faut un peu de temps pour bien le lire et le comprendre ( l´aide de wiki est précieuse…) . http://users.telenet.be/gaston.d.haese/ronsard_bacchanales.html
    Ronsard parle dans son texte de Du Bellay , de Baïf , de d´Urvoy , du comte d´Alsinois , contemporains de lui-même . C´est extraordinaire que ces textes anciens aient pu traverser les siècles ! Je n´en reviens pas ; les guerres , les incendies , les papiers et les encres de piètre qualité auraient pu avoir raison des livres .

  6. Darie, je ne connaissais pas ce poème de Ronsard, très savoureux, pas seulement à cause des jambons, pâtés, saucisses et moult vins, mais par la place qu’y tient la nature:
    « Le long des ondes sacrées,
    Par les prées,
    Couronnez de saules vers,
    Au son des ondes jazardes
    Trepillardes,
    A l’envi ferez des vers. »

  7. Bonjours tous !
    Oui, ce week-end à Boulogne, ils s’ en sont mis plein derrière la cravate , à l’ invitation du groupe des 100 cravates, entrepreneurs, pour une journée sans cravate .
    La bouillabaisse du ch’ Nord.
    Bise

      • : ))) Peuchère Dominique , un-eu boullabaiss-eu de maqueu-reaux , ça peut se laisser manger .
        Dans le Nord , ils sont aussi fadas que dans le Sud : ) , et avec de la bière , puisque le rosé ,
        ils se le gardent, là-bas , dans les cavacombes chez Klaus : )

  8. Hello, ce n’est pas un as qui arrive mais un désastre ! si, si, l’informaticien m’a laissée dans la panade, je ne retrouve plus rien et je rame, une vraie galère. Les amis, je tape encore d’un autre encadré, je ne tiendrai pas le coup longtemps, je sens le rouge me monter à la tête, aussi je ne serai pas diserte pour ce banquet déjà bien avancé, je me contenterai de manger les restes, ouah, mais le matériel est beau, si, si, il va bien me durer dix ans encore, si !!!! je me contente d’un copié collé d’un site où l’on peut se promener avec Napoléon et l’impératrice….. ce pauve Sergent Bourgogne en aurait l’eau à la bouche, pauvre grenadier, lui qui a mangé des cadavres pour survivre lors de la campagne de Russie de 1812 :

    « Grand couvert

    À dix-huit heures, après la cérémonie religieuse et la parade de la garde, a lieu le grand couvert, repas que le souverain prend en public avec sa famille aux Tuileries. Les convives ont pris place autour d’une table en forme de fer à cheval dressée sur la scène dans un décor à l’antique conçu comme un prolongement de cette nouvelle salle de spectacle, avec coupole, hémicycle et colonnade.

    Assis au centre, Napoléon invite de la main Marie-Louise à se servir. Les membres de la famille impériale sont placés suivant leur rang sur des tabourets de part et d’autre du couple impérial. À la droite de l’Empereur : Madame Mère, le roi Louis de Hollande, Jérôme de Westphalie, le prince Borghèse, duc Guastalla, Joachim Murat, roi de Naples, Eugène, vice-roi d’Italie, et le grand-duc héréditaire de Bade. À gauche de la nouvelle impératrice : Julie, reine d’Espagne (son époux Joseph est absent), Hortense de Hollande, Catherine de Westphalie, Elisa, grande-duchesse de Toscane, Pauline Borghèse, Caroline, reine de Naples, Ferdinand, archiduc d’Autriche (duc de Wurzbourg et oncle de Marie-Louise), Augusta, vice-reine d’Italie, et Stéphanie de Bade.

    La table est dressée avec le grand vermeil et le surtout du service de l’Empereur composé de pièces réalisées d’après l’antique en biscuit de porcelaine blanche de Sèvres. Des carafes d’eau et de vin sont disposées devant les convives qui se font servir tandis que les plats leur sont apportés après découpe.

    L’Empereur est servi par son colonel général de la garde de service (le duc d’Istrie), son grand écuyer (le duc de Vicence) et son échanson le grand chambellan (le comte de Montesquiou). L’Impératrice est servie quant à elle par son chevalier d’honneur (le comte de Beauharnais), son premier écuyer (le prince Aldobrandini) et un préfet de service. Préfets du palais, aides des cérémonies et pages s’affairent aussi derrière la famille impériale. Au bout de la table à gauche, mais debout, le grand maréchal du palais (le duc de Frioul) et, à droite, le grand maître des cérémonies (le comte de Ségur) assistent à la scène, avec à l’arrière les hauts dignitaires, le corps d’État et le corps diplomatique. Dans les loges se pressent des femmes et des hommes de la cour. (histoire-image.org › etudes/banquet-mariage-napoleon) vous pourrez vous promener agréablement parmi les convives.

      • Bonjour Dominique, rires !!! avec deux geluprane et un verre d’eau, j’ai trouvé sans le faire exprès, après avoir cliqué partout dans les paramètres, j’ai résolu UN problème… comme j’ai le moral je me dis « au suivant ». Une bonne question que vous soulevez ici, « sait-on encore s’amuser de nos jours… et comment ? ah, quel développement on ferait sur le sujet, j’ai remarqué que lorsque je suis autour d’une tablée, occasion, évènement ou autre, ce sont les mêmes grosses ficelles qui sont sorties les mêmes trucs qui marchent, le vin pétillant aidant, c’est d’une tristesse indescriptible…. faut-il rire parce qu’il faut rire ? bon, ça fume au cerveau, je vais y laisser mes dernières neurones.

      • C´est précisément le prix que m´a coûté mon ordinateur , grâce au Bon Coin suédois .
        Et neuf , il vaut trois fois plus cher , parait-il . A part les innombrables pétitions indésirables que je ne peux pas effacer , il me satisfait pleinement . J´aime bien les bonnes affaires , et ce matin , j´ai déniché à une brocante un beau et grand miroir dont je vais repeindre l´encadrement .
        Cela fait un peu Galerie des Glaces chez moi , j´achète régulièrement des miroirs très grands (et pas chers ! ) . J´en ai déjà quatre , deux où on se voit en pieds , deux , aux trois-quarts.
        Je vais à la brocante uniquement pour les miroirs : )

  9. Oups , j´ai eu peur Monique , j ai cru que vous alliez nous décrire par le menu (si j´ose dire… : )
    comment le grenadier avait dégusté ses camarades de misère : )
    Ce texte , c´est de la belle vaisselle , pour du beau linge ! ou bien des petits plats dans les grands … J´ai plus simple , au troquet Le Bar du Commerce , mais on y mange bien aussi ,
    la serviette nouée autour du cou , sans chichi .
    Voyez plutôt : https://www.youtube.com/watch?v=-Pij67nzVLY

    • Ah, Mareria, quel régal… si vous avez 17 minutes, voici les grands repas du cinéma, un festin complet (dont celui furtif de babette) un vrai festival de la table et quelle cuisine

      • Merci Monique pour ce récapitulatif dinatoire réussi , sauf le monsieur archi obèse dans le restaurant … Mais je n´ai regardé QUE John Cleese , serveur de profession . Il y a un trucage , mais quand même , c´est très … disgusting ! La scène de Jean Yanne fâché sur la sauce est parfaite : )) Il y a comme un malaise …
        La scène donnée récemment par Dominique je crois, avec la dame anglaise « seule » à table , mais avec ces anciens admirateurs fantômes , avec le maitre d´hôtel de plus en plus ivre , puis qui monte avec la dame à la fin du repas , manque au palmarès : )))

  10. Pauvre Monique! Ne jetez pas l’ordi ni la tour par la fenêtre!
    Mais on se régale avec Napo et « Le Tatoué »! Je viens de finir un livre que vous connaissez sans doute , de Marie Ferranti:  » Une haine de Corse », qui narre, avec des incursions du présent, la haine vivace que Pozzo di Borgo a nourri pour Napoléon: c’est l’occasion de traverser agréablement l’épopée napoléonienne.
    Ce site d’Angèle Paoli analyse en détail le livre: http://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2012/05/marie-ferranti-une-haine-de-corse.html

  11. Darie, et si on passait à table ? voici la gainée boulonnaise, à nos casseroles !

    Ingrédients

    -toutes sortes de poissons à chair ferme (style lotte saumon cabillaud
    -etc..)
    -quelques crevettes décortiquées
    -quelques moules
    -1 brocolis
    -2 carottes
    -deux blancs de poireau
    -deux navets
    -riz ou pomme de terre
    -un gros pot de crème fraiche

    Préparation

    faire un court bouillon de poisson (en cube « Maggi »), faire bouillir puis y verser les poissons coupés en morceaux,saler, poivrer, les laisser pré-cuire environ 5-6mn, égoutter. Dans une autre marmitte, verser tous les légumes coupés en petits morceaux et les faire précuire aussi environ une petite dizaine de minutes (saler poivrer) Dans un grand plat allant au four, verser les poissons et les légumes, re saler, re-poivrer (selon les gouts), prendre une louche du court bouillon de poissons, la verser dedans, prendre une autre louche de court bouillon de légumes, et la verser aussi dans le plat. Verser par dessus le pot de crème fraiche et passer le tout au four environ 30 mn (four moyen) Certaines personnes mangent ce plat avec des pommes de terres, dans ce cas, les ajouter (les faire précuire en même tps que les légumes) D’autres personnes préfèrent ce plat avec du riz, auquel cas, le cuire à part. L’origine de ce plat venait des pêcheurs, qui, revenant de la pêche avec les poissons invendus, les cuisinaient de cette façon, avec les légumes qu’ils avaient également sous la main…(le moins cher des légumes étant la pomme de terre). Vous pouvez donc accommoder cette recette avec toutes sortes de poissons, et toutes sortes de légumes. Bon appétit

  12. 👋👋👋👋👋re bonjour, après une splendide journée passer les mains de pied dans les oreilles,je me sent bien comme une nouveau jeunot, je rajeunit chaque jour,on peut bien dire que la retraite a du bon ,le repos et la grande marche du salut ,j’ai juste une peur c’est de me réveiller un matin enrouler dans une couche et titine en bouche à force de rajeunir ,et savoir que dire baveu ,baveu,nous mangeons plus tard ,car il fait trop beau et chaud ,cela ne repousse nullement la faim,ni la soif d’ailleurs …..📪📉🎺🎷

  13. K🐀🐭🐢cela est vrai sur J’allume moins l’ordinateur ,mais je profite ,je vie libre ,je vais ici regarder le vide ,la voir le rien ,plus loin au hasard ,je retrouve encore cent fois voir milles fois plus belle notre terre ,je la sent respirer vivre ,s’épanouir et s’ouvrir a mes yeux d’une autre façon ,qui sait cela est sa manière de me dire regarde ,bien ,l’ancien tu est passer en cet endroit des centaines de fois et tu m’avez jamais vu ainsi ,je trouve la nature plus belle chaque jour ,je me demande parfois si elle prendrait pas sa plus belle parure que pour moi…..a demain ….je vais aller boire une bière avant le repas…..GO!GO!🐐🐺🐃🐂🐄🐑🐏

    • On devine que vous avez passé une bonne journée , Klaus . Elle mérite d´être fêtée avec
      un bon repas , accompagné d´un petit rosé , à boire avec modération ( avec Maud si vous préférez ) . C´est un jeu de mot alambiqué , mais c´est bien trouvé : )) Bon appétit .

  14. Vous êtes encore à table ? Illustration …
    Voici un demi-sonnet ( j´ai découvert á l´instant que le sonnet est défini ainsi : quatorze vers :
    deux fois quatre vers , suivis de deux fois trois vers . Et les rimes sont définies aussi ) .
    -Sur la nappe ouvragée où le festin s´exalte-
    Sur la nappe ouvragée où le festin s’exalte,
    La venaison royale alterne aux fruits des îles ;
    Dans les chypres et les muscats de Rivesalte,
    Endormeur des soucis, ô Léthé, tu t’exiles.

    – Mais l’antique hippogriffe au vol jamais fourbu,
    M’a porté sur son aile à la table des dieux ;
    Et là, dans la clarté sidérale, j’ai bu,
    A pleine urne, les flots du nectar radieux.
    de jean Moréas (1856-1910) , citoyen grec d´origine ( Ioannis Papadiamantopoulos) .
    Il ne dit pas quel est exactement « le nectar des dieux » , peut-être un Rivesalte , cuit au soleil …

  15. Après un dîner hyper et archi léger, me voilà prête à sauter sur le clavier, le problème c’est que je ne peux pas revenir en arrière pour corriger un mot, quelle rigolade avec ce matériel chinois évidemment, mais pour 700 euros, j’ai aussi un clavier et une souris à fil tout neufs, c’est un peu cher mais c’est le prix coûtant j’ai vérifié. Moi, la mangeuse de clavier, c’est simple j’ai trouvé la solution j’ai coupé mes ongles à ras, on va croire que je me ronge les ongles alors que ce sont juste les sangs…. une expression totalement idiote d’ailleurs !
    Klaus est bizarre depuis sa méditation avec les hommes en robes de bure et sa conversion, le voilà sage et sérieux comme un pape (ah, celui des escargots !), il regarde le vide ? mais je me méfie des « Marcheurs », par hasard, il n’aurait pas rejoint En Marche ? et s’il devenait ministre ? je vote pour lui, c’est sûr et on rigolerait tous les jours au lieu de se faire des « sushis » .
    Darie, c’est vrai rien ne vaut le resto du coin, avec sa cuisine familiale, la nappe à carreau, le petit pichet de vin de pays, le vin du Nord a existé mais franchement je ne le connais pas. Pas besoin de porcelaine ni de cristal….. à propose, vous avez lu, l’usine qui fabrique le cristal de Baccara est en difficulté . nous allons perdre ce savoir faire unique et prestigieux typiquement français… nous allons faire venir du cristal de Pologne, la moutarde (elle n’est plus française) me monte au nez, comme la dentelle de Calais remplacée par de l’indémaillable chinois…
    Je ne vais pas gâcher la chouette page de Dominique restons dans la gainée, alors bonne fin de soirée à tous.

    • Il y a de quoi se faire des cheveux blancs , Monique . On a présenté ce matin , à télématin le super-porte-containers ( on dit des … « boites » dans la profession ): plus de 400mètres de long et 58mètres de large , plus de 20 000 boites ! I est attendu au Havre demain . Et tout le contenant de ces boites vient de Chine … Le jeunot président va devoir se retrousser les manches s´il veut relancer la machine ! Et on fait entrer des assistés, des chômeurs par milliers.
      C´est le monde à l´envers .
      Bonne soirée aussi , à tous . Fin des agapes pour aujourd´hui : )

  16. j’ai appelé le grand Hugo à la rescousse pour faire la fermeture, pour le lire en entier c’est extrait de « Noces et festins »

    La salle est magnifique et la table est immense.
    Toujours par quelque bout le banquet recommence,
    Un magique banquet, sans cesse amoncelé
    Dans l’or et le cristal et l’argent ciselé.
    A cette table auguste, où siègent peu de sages,
    Tous les sexes ont place ainsi que tous les âges.
    Guerrier de quarante ans au profil sérieux,
    Jeune homme au blond duvet, jeune fille aux doux yeux,
    Enfant qui balbutie et vieillard qui bégaye,
    Tous mangent, tous ont faim, et leur faim les égaye,
    Et les plus acharnés sont, autour des plats d’or,
    Ceux qui n’ont plus de dents ou n’en ont pas encor !
    Casques, cimiers, fleurons, bannières triomphales
    Les lions couronnés, les vautours bicéphales,
    Les étoiles d’argent sur le sinople obscur,
    L’abeille dans la pourpre et le lys dans l’azur,
    Les chaînes, les chevrons, les lambels, les losanges,
    Tout ce que le blason a de formes étranges,
    De léopards ailés, d’aigles et de griffons,
    Tourbillonne autour d’eux, se cramponne aux plafonds,
    Se tord dans l’arabesque entre leurs pieds jetée,
    Plonge un bec familier dans leur coupe sculptée,
    Et suspend aux lambris main drapeau rayonnant,
    Qui, des poutres du toit jusqu’à leurs fronts traînant,
    Les effleure du bout de sa frange superbe,
    Comme un oiseau dont l’aile en passant touche l’herbe.

    Et comme à ce banquet tout résonne ou reluit,
    On y croit voir jouter la lumière et le bruit.

    La salle envoie au ciel une rumeur de fête.
    Les convives ont tous une couronne en tête,
    Tous un trône sous eux où leur orgueil s’assied,
    Tous un sceptre à la main, tous une chaîne au pied ;
    Car il en est plus d’un qui voudrait fuir peut-être,
    Et l’esclave le mieux attaché c’est le maître….. » (à suivre)

    « tout à coup, tandis que l’échanson rieur
    Leur verse à tous l’oubli du monde extérieur ;
    A l’heure où table, et salle, et valets, et convives,
    Et flambeaux couronnés d’auréoles plus vives,
    Et l’orchestre caché qui chante jour et nuit,
    Epanchent plus de joie, et de flamme, et de bruit,
    Hélas ! à cet instant d’ivresse et de délire,
    Où le banquet hautain semble éclater de rire,
    Narguant le peuple assis à la porte en haillons,
    Quelqu’un frappe soudain l’escalier des talons,
    Quelqu’un survient, quelqu’un en bas se fait entendre,
    Quelqu’un d’inattendu qu’on devrait bien attendre. »

  17. bonjour..
    une désolation en ce jour maudit de fait d’une religion aveugle et sourde , ces fous devrait prendre en conscience les mots de bernardo dovizi da bibbiena de la célèbre calandria ..on a bien raison de représenter l’amour avec un bandeau , quand on aime, on ne voit plus la vérité, le dernier mot la vérité ne se trouve pas cacher derrière le grand mot moderne devenu culte a chaque occasion , amalgame , il ne se cache point il est en lui celui qui le produit , ce sont des hommes du moyen âge , d’un autre monde qui veules faire abdiquer l’être humain vivant dans toutes sa diversité historique sous un seul ordre la charia , si cette religion folle et dévastatrice pourrait retourner en arrière de millier d’années , il ferait pareil avec l’antique berceau du genre humain , ce n’est pas de parler ni de dire , une bêtise le burkini , une bêtise la burqa , une bêtise prier dans la rue , il faut garder en soi le vivre ensemble , les anglais le sourire comme leurs voisins et autres , moi je dis et je ne me cache pas derrière des mots , ce n’est pas une bêtise , se sont justes des actes propice a l’apocalypse , non celle de la bible mais celle des enfers …….bonne journée a vous ..GO!GO!

  18. Bonjour à tous , encore une nouvelle qui serre le cœur . On ne sait que dire . En relisant les journaux durant mon absence , j´ai vu que la personne gravement blessée à Stockholm , ancienne collègue du Viking , était dcd de ses blessures .
    C´était un projet de gai WE avec une amie …
    J´ai découvert qu´en Ecosse , le haggis étant une coutume culinaire , il y avait une cérémonie pour le présenter à table ! On ne le propose pas tout simplement aux invités comme un vulgaire gigot aux truffes , on l´amène pompeusement avec un maitre d´hôtel , un sommelier et même un orchestre de binious , tous ces messieurs habillés couleur locale , en kilt & accessoires ! http://www.2travelandeat.com/ecosse/le.ceremonial.du.haggis.html
    Monique , on imagine parfaitement ce banquet de noces de Victor Hugo . On ne jette pas les verres de baccara par-dessus l´épaule , mais presque !

  19. des enfants , a ce que j’ai vu a la télévision , de fort jeunes , car la chanteuse américaine , est jeune , en Angleterre comme autre , devrait comprendre et commencer a serrer la vise , il faut certaine privation ( habillement et autres ) dans les pays non musulman , c’est en privant que l’on peut gagner en force et pouvoir , non a parler en groupe a dire faire ceci ou cela et a la fin rien ne bouge , regarder ceux qui sait passer chez nous (nos voisins dont l’Angleterre ) le canada , l’Allemagne et j’en passe , tous nous ont critiqués pour le burquini en corse , tout juste si nous étions pas des sauvages , je me rappelle moi , Dominique doit se rappeler , elle a les journaux anglais , ce qui en reste juste des familles perdent des enfants , que voulez vous que je dise , comme j’ai toujours dit donner la mort et plus facile que de donner la vie , et parfois pour une raison futile , moi cela me touche , et me rend malade , m’énerve aussi , je vais donc prendre ma musette et aller seul dans la solitude en sous bois et montagnette , je vais m’éloigner des ces sources infos , bonne matinée a vous ….a se soir en fin de journée ..bises a vous ..GO!GO!

    • Bonjour Klaus . Il faut mieux traquer les explosifs , les composants des explosifs . Ce serait déjà une bonne avancée . Cela limiterait les possibilités d´explosions de grande envergure , dans les endroits très fréquentés (salles de concert ou de sport ) . Je pense que c´est fait , mais il y a des lacunes visiblement .
      Bonne balade dans la garrigue , avec chapeau et boisson , et attention aux couleuvres , je crois qu´il y en a en Provence …

  20. On ne le pensait pas a priori , et pourtant , il existe bien une fable ( de Diderot ) sur la gaine .
    -La Gaine et le Coutelet-
    JACQUES : Un jour la Gaine et le Coutelet se prirent de querelle ; le Coutelet dit à la Gaine: « Gaine, ma mie, vous êtes une friponne, car tous les jours, vous recevez de nouveaux Coutelets… La Gaine répondit au Coutelet : Mon ami Coutelet, vous êtes un fripon, car tous les jours vous changez de Gaine… Gaine, ce n’est pas là ce que vous m’avez promis… Coutelet, vous m’avez trompée le premier… » Ce débat s’était élevé à table ; Cil, qui était assis entre la Gaine et le Coutelet, prit la parole et leur dit : « Vous, Gaine, et vous, Coutelet, vous fîtes bien de changer, puisque changement vous séduisait ; mais vous eûtes tort de vous promettre que vous ne changeriez pas. Coutelet , ne voyais-tu pas que Dieu te fit pour aller à plusieurs Gaines ; et toi, Gaine, pour recevoir plus d’un Coutelet ? Vous regardiez comme fous certains Coutelets qui faisaient vœu de se passer à forfait de Gaines, et comme folles certaines Gaines qui faisaient vœu de se fermer pour tout Coutelet ; et vous ne pensiez pas que vous étiez presque aussi fous lorsque vous juriez, toi, Gaine, de t’en tenir à un seul Coutelet ; toi, Coutelet, de t’en tenir à une seule Gaine. »

    Ici le maître dit à Jacques: « Ta fable n’est pas trop morale mais elle est gaie. »
    C´est une fable à double sens , vous l´aurez remarqué …

  21. Bonjour à tous, encore une épouvantable tuerie, la journée était pourtant belle, les gens heureux de vivre, les enfants venaient entendre leur chanteuse, c’était sans compter contre cette armada de salopards qui ressemble à l’hydre de Lerne, des inhumains, des sous hommes en un mot des suppôts de satan, qu’ils soient tous maudits jusqu’au dernier et qu’ils grillent en enfer……. j’espère qu’ils nous lisent ! évidemment, on ne peut pas dire cela sur le journal, non, voilà qui pourraient les fâcher et les humilier et maud veille !
    Difficile d’avoir la page, j’ai ramé pendant dix minutes, je me suis enquise (aïe !!) et cela vient de cette page, un problème avec l’hébergeur et une affichette me dit ceci : « une application sur cet ordinateur tente de communiquer avec un serveur sur le canal chiffré à l’aide d’un certificat non approuvé…. il n’est pas garanti que le serveur soit véritablement celui qu’il semble être etc…. » et là, mon anti virus me bloque. Sur cette page mais j’y viens depuis des années … alors si par hasard je disparaissais ou n’apparaissais pas c’est que…….si, si mais je vous lis.
    J’ai comme l’impression que Mareria a également un petit problème avec la page.

    • Bonjour Monique, non je n’ai pas de problème d’accès à la page; mais cette nouvelle tuerie que j’ai apprise par le post de Klaus, les baratins politiques à ce sujet m’ont rendue « muette »: cela et l’affaire Sarah Halimi, la crasse des grands médias: Le Monde, l’Obs, Libé etc , qui me dégoûtent à un point: et on ne peut rien contre cette conspiration tacite.
      Je crois me rappeler que Darie apprécie Raphaël Enthoven ; avec Paola Raiman, il présente « Le Banquet » de Platon, dans cette vidéo; ces vidéos sur ce sujet sont très nombreuses.

      • Mareria, merci pour la video, il y eu de fameux banquets dans la littérature grecque…..
        Je vous comprends mais nous sommes impuissants et révoltés devant cette censure antisémite, malgré les belles paroles, il n’en ressort pas moins que les juifs quittent le pays, leur pays, puisqu’ils reçoivent des menaces de mort quand ils ne se font pas tuer comme Sarah Halimi. Il ne faut pas déplaire à une minorité qui devient une majorité, elle est tout sauf silencieuse, il faut leur laisser la place, c’est valable aussi pour nous. Quant aux attentats, c’est le même film hypocrite, des faux-culs a osé dire un internaute, des paroles, des larmes, des marches blanches des bougies, des cœurs, des nounours etc… et des condamnations évidemment mais il n’y a aucune volonté des pouvoirs qui nous gouvernent pour que tout cela cesse. Regardez l’Allemagne, que dit la dame de Berlin ? et ce n’est pas avec le « nouveau » que tout cela va s’arranger, au contraire. C’est ainsi Mareria, les Français ont voté pour ne rien changer…… espérons que cela ne sera pas pire. Je suis triste pour l’Angleterre, il y a des blessés graves qui ne s’en sortiront pas. Mme May avait commencé à parler « d’un loup solitaire », quelle prudence, mais l’attentat a été revendiqué maintenant on sait. Dominique doit être peinée en espérant qu’elle ne connaît personne parmi les victimes.

      • Merci les amis pour vos pensées attentionnées.
        Nombre de personnes sont pessimistes sur la volonté de l’ État à traiter le problème.
        On a entendu pendant un débat, un candidat, depuis élu, dire que la plupart des pepétrateurs étaient psychiatriques.

  22. Tristesse, une autre mauvaise nouvelle anglaise, Roger Moore s’en est allé au paradis des étoiles… ce qu’il était beau et élégant, une autre époque, c’était celle d’hier. Le Saint, James Bond, nous avons vu tous ses films… gardons-le ainsi, quand il était un jeune premier, celui dont toutes les filles étaient amoureuses ::

  23. Merci Mareria , c´est vrai que je l´écoute de temps en temps . Cela m´intéresse toujours , et pourtant en Terminales , je n´y comprenais goutte !
    Je suis aussi décontenancée par ce qui se passe . On dirait qu´il n´y a qu´une vigilance passive des gouvernants ; cela ne suffit pas . Je crois que tout est allé trop loin .
    Il y a eu des mises en garde , mais elles ont été dénigrées , voire condamnées .
    L´article de G-W G. en dit long sur l´attitude des médias . C´est inquiétant . Défenestrer était une méthode connue il y a quelques années , en Suède , envers des jeunes filles (turques souvent ) à qui la famille interdisait de fréquenter des jeunes gens suédois .
    Un jeune Suédois qui ne se laissait pas impressionner , y a même perdu la vie ! De quoi faire peur aux autres de les fréquenter …
    Je vais regarder Roger Moore maintenant , quelle prestance il avait …

  24. Mes dames ,après cette journée de désolation ,faut aller de l’avant ,les larmes ne font pas avancer ,juste mouillée les joues ,il faut agir avec dureté et efficacité ,de toute manière pour empêcher cela dans nos pays ,il y a que deux seuls solution ,cela je le sais je ‘ai vu de mes yeux ,parquer le monde ,ou tout ce monde dehors ,je sais cela est pas bien ,mais il n’y a aucune autre solution ,si on se coupe sur vingt centimètre au bras ,une aspirine et vite pris ,mais n’est pas les bon remède …ounalors on laisse faire …c’est comme cela que font tout nos politiques …..ils brassent de l’air ….🐗🐖🐷

    • Bonsoir Klaus ,on ne veut pas être fataliste et il faut espérer que les politiques , les gouvernants,
      les décideurs ne le soient pas aussi . L´homme venait de Lybie , et quand on connait le chaos
      qui règne là-bas , on peut se méfier des autres qui arrivent !
      Bonne soirée à vous , après vos longues marches .

      • Bonsoir Darie, fatalistes nous sommes obligés de l’être puisque nous sommes impuissants alors que l’on connaît les solutions courageuses mais voilà… étant d’un naturel pessimiste et le passé m’a montré bien souvent que je n’avais pas toujours tort, je ne pense pas que nous en sortions rapidement, regardez les dégâts qu’ils ont fait en quatre ans !! quatre ans seulement ! nous sommes maintenant minoritaires, la première religion du monde, c’est la leur… si vous regardez l’histoire de l’Espagne, 7 siècles d’occupation…. ce sera notre tour !… notre banquet fini bien mal !

    • Papy, bien sûr que tu as raison mais qui voudra appliquer cette solution ? il ne faut pas rêver, le peuple le pourrait mais pas le nouveau citoyen barricadé dans son petit confort, il aurait tout à perdre. Seuls ceux qui n’ont rien à perdre sont forts et nous manquons de ceux-là. Bonne fin de soirée

  25. Bonsoir Dominique, longtemps on nous a fait croire que c’était des malades mentaux, à la grande satisfaction des instances minoritaires, ben voyons et nos gouvernants ont mis du temps et de la complaisance pour comprendre que c’était de véritables réseaux dormants… ils savent qu’ils sont protégés par notre idéologie et nos sacro saints droits de l’homme, comme si les victimes n’avaient pas les mêmes droits. Le nouveau va s’en tenir aux renseignements et quand on sait ce que l’on a fait des fichés « s », il y a de quoi être révolté. Quand je pense qu’on a crié « au nazi » lorsque le président des USA a donné l’ordre de les interdire tous de territoire, il faut reconnaître qu’il n’avait pas tort. Leur pays d’accueil ne sera jamais le leur, c’est dans leur âme (s’ils en ont une !) ils ne sont que des citoyens de papier.
    Ce soir, j’écoutais un spécialiste du terrorisme dire que les nouveaux étaient difficiles à cerner, ils boivent, fument, mangent du porc (et le reste) comme tout le monde, difficile dans ce cas à repérer une quelconque radicalisation. Le nouveau nous a asséné cette philosophie que nous devions vivre avec cette menace, c’est presque normal puisque c’est un mal de notre époque.
    Je pense à tous ces blessés, 56 ou 59 je crois en état d’urgence et, qui ne survivront pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s