De 7 à 8

(Copyright)

Si les mots qui se terminent en « ou » ont leur pluriel en « s », on peut  noter toutefois sept exceptions :

un bijou, des bijoux
un caillou, des cailloux
un chou, des choux
un genou, des genoux
un hibou, des hiboux
un joujou, des joujoux
un pou, des poux

Et puis, le Petit Larousse a inscrit le néologisme « un ripou, des ripoux » et c’ est ainsi qu’ aux sept exceptions, on peut en ajouter une huitième.

Le mot de la page est exception.

Publicités

27 réflexions sur “De 7 à 8

  1. 🚼bonjour ,oui une exception ,le mot ripoux ,cela prend un x ,non que cela fait plus joli,mais ils sont en grand nombre en politique ,je me trompe parfois avec le x ou le s ,en écriture bien sur ,je dit Astérix et non tournevis, c’est un peu comme cheval et général ,qui plusieurs faut dire généraux et chevaux ,bon plusieurs chevaux cela fait un élevage ,une compagnie montée de cavalerie ,tandis que plusieurs généraux ,cela forme un attroupement de con…….GO!GO!

  2. Bonjour: cette page ne fait pas exception parmi les trouvailles de Dominique; que les poux ris rejoignent la liste des promus à l’x est exagéré!
    Un peu d’étymo: exception < excipere< ex + capere: prendre hors de; ce capio, capere < apio prendre, avec le préfixe co-; cf racine*kap- saisir qui donne le grec ancien κάπτω, káptô, saisir , l’albanais kap, saisir , le gotique hafjan, l’allemand haben, l’anglais have.
    Famille nombreuse: de rapt , captation, exciper etc

    • Bonjour Mareria, ce que je m’amuse !! oui les ripoux c’est tous pourris et nous avons des exemples flamboyants sur les actualités. Je crois que c’est du verlan soit l’envers … du décor !!!

  3. 🌞🌝je me rappelle, jeune ,tout juste arriver en Indochine ,dans un petit village au abord d’un camp militaire français de génie militaire et hôpital ,il y avait une toile de tente marabout militaire ,qui servait de classe d’école ,avec deux ou trois table et un tableau noir usagé, la maitresse était une bonne soeur infirmière ,elle apprenait quelques bases a des enfants ,on écouter tout ce que les enfants répétait a la maitresse ,imaginer ,cela était en 1950 ,je m’en rappelle comme si cela était ce matin ,je parlais pas un seul mot de français ,mais cela me faisait rire …voici les mots (mais,ou,est,or,ni,car),je me disais pourquoi ils répètent ces mots les enfants indochinois ….un petit souvenir de jeunesse ….GO!GO!…..🌽🌼🌻🌺🌸🌷🌹

  4. Bonjour la petite compagnie, un soleil magnifique, le ciel est bleu, il n’y a pas la mer mais j’ai ouvert toutes les fenêtres à la Prévert…et sans être un être d’exception je me sens poète…. cette page est à croquer, j’aime les fruits verts plutôt que blets… non, pas de rire gras s’il vous plait… on sait que l’exception confirme la règle, une phrase passe partout, cette expression provient de la sentence de droit latin Exceptio probat regulam in casibus non exceptis… oui, j’étale du latin ce matin car on va le rétablir dans les programmes scolaires alors il faut s’y mettre de suite.
    Je dirais bien aussi que Dominique est un être d’exception, pour donner un exemple, mais je crois qu’elle n’aimerait pas ça du tout mais je le pense. Je dois quand même protester sur « ripoux » car c’est un mot d’argot et c’est vilain, sauf avec Philippe Noiret que j’aimais bien. Un poème d’exception, c’est facile à trouver mais j’ai mieux, ce sont les mots qui ne quittent pas leur « x »…… ah ! ah ! :

    « le courroux – mon époux – du saindoux – il fait doux -un mari jaloux

  5. J,avais rencontrer un légionnaire du 3 BEP,il parlait français ,comme un français ,il parlait allemand comme un allemand ,il avait fait la seconde guerre mondiale dans l’armée allemande SS parachutiste ,un jour je lui est demandais ,comment tu t’appelle ,il me dit …epithect attribut ,je me suis dit ,il a un drôle de nom ce légionnaire ,a force de passer du temps avec ce parachutiste legionnaire ,il me dit j’ai était français puis allemand ,puis redevenus français ,puis allemand en Indochine ,j’ai était maitre d’école dans un petit village en alsace ,vous connaissez ce qui c’est laser avec l’Alsace …je vais pas vous faire un cour d’histoire ou vous chantez la chanson ,après nous sommes devenus bon camarade ,malgré que nous étions pas dans le même bataillon ,….…il est partis voler avec les oies sauvages en 1954 dans la cuvette …….un autre souvenir de jeunesse….bon ….j’ai une légère faim…..comme cela est drôle et rare…… Bises….GO!GO!

    • Bonjour Klaus, dans la Légion vous avez des termes très poétiques pour expliquer qu’un camarade a été tué… j’aime beaucoup : « il est parti voler avec les oies sauvages » ainsi ils ne nous quittent pas, on lève les yeux vers ces oies sauvages quand elles sont haut dans le ciel et qui sait ce qu’elles transportent sur leurs ailes.

  6. Bonjour ,
    Moi qui est nul en français (autodidacte) je n’ai jamais compris pourquoi ;
    Un fou en pluriel c’est des fous et pas des foux ???
    Bonne journée chez vous !

    • Bonjour Budimir, comme il n’y a que sept exceptions, tous les autres mots en « ou » ont leur pluriel avec un « s »….à la petite école, on chantait ces sept exceptions pour les imprimer dans nos caboches, nous faisions la même chose avec les tables de multiplication, en chantant !!

      • MDR , et en Yougoslavie nous chantions chants patriotiques communistes …mais « Sur le pont d’Avignon » aussi !

  7. Bonjour la petite école , c´est amusant comme la logique des uns n´est pas la logique des autres . je m´explique . La page est bien faite , bravo Dominique , le sujet est vaste .
    C´est que j´aurais mis une pomme rouge aux milieu des pommes vertes . Je ne crois pas
    que j´aurais pensé à une poire verte : ))
    C´est comme le rhododendron rose du jardin au milieu des mauves , c´était un petit rhodo , tout seul et tout chétif dans la forêt , et que le Viking a recueilli . Maintenant , c´est le plus beau !
    Cela rappelle , un peu , le Vilain petit canard .

    La scène de ménage est très drôle , on dirait un vaudeville campagnard : )
    Bonne journée , le we s´annonce ensoleillé à souhait ! pour vous aussi , j´espère .

  8. Un parfum jouissif d’été s’étale sur le paysage ,comme si une fleur géante déposerait de ces pétales ,des larmes de cristalline parfumée a la beauté,il suffit presque d’un rien pour que notre domaine provençale ,ressemble a une carte postale, ou un tableau d’un grand peintre aux doigts poétique ,j’écoute le chant des oiseaux ,qui se mélange au chant d’un russe qui donne de la voix ,en déposant de la peinture sur un volet ,c’est ici le paradis ,la terre aux milles plaisirs ,au château en ces terres ,même la fatigue se transforme en repos ,ici tout est beau comme dans une boîte d’haribo,le bruit devient silence ,ou il se transforme en comédie musicale ,Bourvil la si bien chanter ,il suffirait d’ un presque rien ….je vais regarder vite fait le macromanien a oradour ou il glane comme tout homme sur l’histoire horrible des hommes ….et qu’il suffit d’un rien pour en arover au pire des cauchemar……. Bises….GO!GO!🍊🍋🍏🍎🍑🍒🍐🍉🍈🍌🍠

  9. C´est agaçant d´être sans cesse « refusé » sur le journal . On se demande si Maud comprend bien ce qui est écrit … Heureusement , il y a les pages -exceptionnelles- de Dominique , où
    on lit et écrit des choses positives . On apprend les un(e)s des autres et c´est fantastique .
    Et comme dit Budimir  » Plus on est de fouX , plus on rit  » . Aujourd´hui , je mets à x à fou ,
    c´est l´exception du jour . Sourire .

    • Oui Darie, ce matin impossible de commenter l’article sur la blonde qui s’est mis un foulard sur la tête pour les élections, c’est pitoyable. Je vais recommencer ! les seuls fous que j’aime, ce sont ceux de Bassan ! bonne journée avec ici 24° le bonheur !

      • Monique , le petit tour en bateau au large des Sept-îles bretonnes vaut la balade . On les approche relativement près , mais des jumelles sont toujours les bienvenues .
        Lors de son fameux voyage aux Galapagos (me laissant 1 mois d´un hiver rigoureux avec les quatre rejetons ) , le Viking exultait de voir , entre autres, les fous-de-Bassan aux pattes bleues .
        Des pattes bleues ! Comment peut-on expliquer des « pattes bleues » …. Il parait que c´est dû à leur alimentation …. , mais je ne vois pas quoi ça peut être ! des Haribos , du curaçao? sourire .

  10. De 7 à 8 …un évènement à ne pas oublier :
    Dans la nuit du 7 au 8 mai, des bombardiers furtifs B-2, arrivés tout droit des Etats-Unis, larguent trois bombes auto-guidées sur le bâtiment neuf abritant la mission diplomatique chinoise. Les dégâts sont considérables et trois citoyens chinois périssent dans les décombres. Très vite, les autorités de l’OTAN qui supervisent ces frappes aériennes sur la Serbie de Milosevic présentent leurs excuses :
    Le dernier en date des bombardements sur la Yougoslavie a frappé un sanatorium et tue vingt patients. La mort de civils cesse d’être un dommage  » collatéral « .

    Depuis le début de la guerre, au moins quatorze bombardements ont directement visé des cibles civiles. Le plus souvent, ces objectifs sont qualifiés de militaires et en tous les cas de  » légitimes . Trop d’erreurs pour être honnête…

    7 à 8 (Sept à huit) est aussi une émission de télévision française d’information hebdomadaire diffusée sur TF1 depuis le 10 septembre 2000…

  11. De 7 à 8 ?
    Et pourquoi pas compote de pommes et poires :

    Ingrédients :

    Pommes : 8
    Poires : 7
    Sucre : 3 cuil. à soupe
    Demi-gousse de vanille : 1
    Demi-verre d’eau : 1

    Étapes de préparation

    1. Éplucher les pommes et les poires, enlever le cœur et les couper en morceaux dans une grande casserole ou une sauteuse. Pour le choix des pommes, prendre de préférence des Boskoop, des Chantecler, des Reines des Reinettes. Pour les poires, des Comice ou des Williams seront parfaites.
    2. Verser le sucre et l’eau sur les pommes, ajouter la gousse de vanille, couvrir et mettre à cuire à feu moyen (4). Remuer régulièrement avec une cuillère en bois.
    3. Au bout de 10 mn, baisser le feu et laisser cuire encore 20 mn, en ajoutant un peu d’eau pour éviter que les fruits attachent. Remuer régulièrement. Quand la compote est cuite, retirer la gousse de vanille et la rincer, il peut encore servir. Laisser refroidir cette délicieuse compote de pommes et poires dans un joli compotier… Bon appétit !
    Papy , de la confiote à volonté !

    • Cela semble une bonne recette , Budimir , d´autant plus que chez moi en Suède , il y a une espèce de poires qui ne se mange que cuite . Les gens les donnent , trop fatigués pour les éplucher , les cuire . Elles sont délicieuses pourtant , quand on les sont pochées ( cuites très rapidement dans de l´eau sucrée ) Je retiens qu´il faut un peu de vanille .

    • Mareria , je ne connaissais que la version des Andrew Sisters . Je croyais même que c´était un petit morceau juste fait pour elles : )) Merci , cette chanteuse a une voix magnifique .

  12. Darie moi aussi je ne connaissais que la version des Andrew Sisters, cette chanteuse a une voix magnifique… je me souviens aussi des Peters Sisters et chez nous c’était les sœurs Etienne !! elles trouvaient des rôles dans l’armée et avaient quelquefois des tenues militaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s