Un peu de douceur…

…dans un monde amer.

Le mot du jour est édulcorer.

On peut édulcorer en remplaçant le sucre par une substance douce moins calorique.
On peut aussi bien édulcorer des propos en les rendant plus doux pour ceux auxquels ils s’ adressent et ainsi il passent mieux.

Car comme le dit une de mes sources
d’ inspiration, Mary Poppins,
« c’ est le sucre qui aide la médecine … »

Publicités

76 réflexions sur “Un peu de douceur…

  1. Bonjour….. …..
    Rien n’est d’edulcorer du foyer au lointain noyer ,un parfum de sucre plane sous un léger vent du sud ,il arrive et croise d’autre senteur ,la vanille ,la lavande ,la citronnelle ,les odeurs des cyprès se mélanges entre elle ,et fait de la Provence de ce qu’elle nous offre d’elle même ,je connais le sucre ,mais négatif pour le mot édulcorer,j’ai qui sait dans vie trainante en longueur et dans les autres sens ,écouter ce mot au cour d’une conversation ,mais comme je suis un amoureux du sucre ,mon subconscient a dut exécuter une élimination rapide du dit mot de ma mémoire ,et le remplacer par le mot chocolat sucré ,je sais fort bien ,que le corps médical ,m’interdise le sucre depuis des années ,mais je vous demandes ,comment faire comprendre ,a des personnes en blouse blanche ,qui ont fait des années d’études ,que pour moi de sucrer ,est de l’amour pour les mers et océans et la marine national ,,je met mon chocolat dans mongol ,du lait chaud ,et je fais tomber quatre sucres un par un ,en criant un homme a la mer ……bises….GO!GO!…..🐌

  2. ce premier jour de mois de juillet,il commence en douceur ,je marche d’un pas lent ,comme si en moi ,vivrait l’esprit d’un centurion romain ,qui pour faire plaisir a son Jules,ferait du matin la position de la tortue ,une matinée sucré ,sentant la chocolatine ,le croissant au noisettes,le pain et confiture enrober d’une couche de miel ,n’attend depuis une année ce premier juillet ,je suis fin prêt ,j’attend le départ de mon pays natal et cela se fera sans retard a coup de pétard ,cet apres midi commence la grande boucle ,j’ai graisser la chaine du pistar (vélo de course sur piste ),nous avons ce vélo depuis toujours ici ,on m’a dit qu’il était présent dans la grange dans les annees 1960 ,un vélo sans frein ,sans derailleur ,un vieux vélo de piste ,il y a deux ans ,nous avons fait une toilette au vélo ,des pneus neuf ,une peinture neuve ,un camarade a refait le cuir de la selle ,nous avons fait faire ,par une connaissance d’un camarade tout les chromes ,on dirait un velo sortit de son usine,nous le pendons par une jolie cordelette au plafond du foyer ,au chateau le tour de france est pris au serieux ,certains ici ,porte un maillot de coureur ,et a chacun son equipe ,moi je roule pour une equipe anglaise depuis tres longtemps ,les sky ,qui leur leader un anglais et mon champion ……..GO!GO!……🍰

  3. Pour beaucoup ,c’est le départ des grandes vacances d’été ,la joie des petits comme des grands ,les routes vont se trouver surcharger comme les gares et aéroport ,et comme chaque année il va y avoir des moments terrible en ce jour de vacances ,des imbéciles avec la famille et la voiture surcharger prendre des risques sur la route en risquant l’accident fatal ,pour gagner quarante secondes a l’arrivée ,j’ai jamais compris cela ,chaque année cela me rend triste ,et j’apreande chaque jour au informations ,les nouvelles sur l’État de circulation et ses horreurs ,je suis comme cela ,j’aime la vie ,et elle est si fragile ,alors on ne doit prendre aucun risque pour la perdre ,je voulais m’exprimer sur cela ,et cela fait partit de juillet comme du mois d’août pour les départs et les retours ,je vais préparer les saucisses ,les pommes de terre et les deux fût de bière ,pour cet après midi ,le tour de France ,et nous avons encore des guirlandes de petits drapeaux a poser ,a plus mes amies …..j’ai regarder la météo ,j’ai vu encore une fois ,que dieu laisse le doux et chaud soleil chez nous ….quand le vous dis que je suis un ange …..un chef remercie toujours son subordonner pour sa sagesse et sa gentillesse ….non j’ai pas mal au chevilles…. un coup de brosse a reluire ..…n’a jamais fait de mal a personne… ….bises…..GO!GO!…☕

  4. Bonjour la compagnie, que d’eau, que d’eau ! on est bien ! l’aspartam serait cancérigène à long terme, rien ne vaut le sucre et encore mieux le miel !
    Edulcorer est souvent utilisé au figuratif, édulcorer un récit par exemple.
    Je sors d’un article du journal sur les maisons et chateaux de Normandie où beaucoup d’écrivains ont vécu et écrit et de Gide, on étudie ou retient cette citation très connue « familles, je vous hais » je suis donc allée dans ces Nourritures terrestres, voici a citation édulcorée si on la remet dans son contexte :

    « Au soir, je regardais dans d’inconnus villages les foyers, dispersés durant le jour, se reformer. Le père rentrait, las de travail ; les enfants revenaient de l’école. La porte de la maison s’entrouvrait un instant sur un accueil de lumière, de chaleur et de rire, et puis se refermait pour la nuit. Rien de toutes les choses vagabondes n’y pouvait plus rentrer, du vent grelottant du dehors. – Familles, je vous hais ! foyers clos ; portes refermées ; possessions jalouses du bonheur. – Parfois, invisible de nuit, je suis resté penché vers une vitre, à longtemps regarder la coutume d’une maison. Le père était là, près de la lampe ; la mère cousait ; la place d’un aïeul restait vide ; un enfant, près du père, étudiait ; – et mon cœur se gonfla du désir de l’emmener avec moi sur les routes. »
    André Gide, Les Nourritures terrestres, IV (1897)
    Les amis à plus tard.
     

  5. Bonjour tout le monde ,  » Un peu de douceur dans un monde de brutes » , ce sont les pages de Dominique , comme un peu de sucre ( Dominique , vous n´aimez pas le miel ) dans un breuvage amer . Je mets du lait plutôt que du sucre , car il est mi-café mi malt en Suède , comme en Allemagne . Mais un bon Café Méo ou Grand-mère , sur la place de la Déesse à
    Lille , avec une petite cuillère de Chantilly , c´est le suprême pour moi . Et bien installée , sans oublier une gaufre à la cassonade , j´écris toujours mes p´tites cartes postales .
    C´est un rituel maintenant .
    Merci Monique pour le texte , c´était le lot de nombreuses familles . Dans Le Tétard de Jacques Lanzmann , on lit ce genre de famille , mais encore bien pire . J´étais surprise de lire cela !
    Il parait que le Tour de France démarre aujourd´hui , j´espère que nous verrons les beaux villages , monuments , paysages , comme nous l´avons vu l´an dernier .
    Klaus , vous me faites rire avec votre vieux biclou remis à neuf , mais qui ne roule pas : )
    Il décore le foyer , c´est bien aussi . Bravo au Légionnaire qui sait faire des selles de vélo !
    Cela doit être compliqué . Bonne journée , avec une brise pleine de douceur chez nous .
    J´ai du débroussaillage à finir , et ça , c´est pas de la douceur en vrac ! j´y vais …

  6. Coucou tout doux à vos oreilles aimables!
    « Dolce » désigne aussi le gâteau en italien, et toute sorte de friandise, confiserie, sucrerie…
    Un poème avec le mot du jour : sur l’auteur, dont on peut trouver pas mal de poèmes, je n’ai rien trouvé: Isabelle Cassou.
    « Une douce sérénité
    Regarder avec calme sans haine sa vie
    Donner aux autres ce flegme tranquille
    Oublier colère, stress qui nous a emplis
    Programme divin loin des pacotilles.

    Savourer chaque minute amoureusement
    Comme si elle en était digne car unique
    Vivre avec empressement l’instant présent
    Pourrait, devrait être un but ultime, pratique.

    Edulcorer enfin à jamais nos si sensibles cœurs
    Décider de les remplir d’apaisantes couleurs
    Exit : tristesse, mélancolie, noirceur et douleur
    Bienvenue à la simplicité d’un tendre bonheur.

    Croire en la douceur de l’amitié, l’amour
    Les laisser prendre leur place en nos âmes
    Nous emplir sans ombrage ni vain détour
    Tapisser nos esprits de velours sans drame.

    Le projet est digne et sans faille, mais de taille
    Car dompter le mal n’est pas une mince affaire
    Faire semblant serait juste un vil feu de paille
    Il serait terriblement dommageable qu’il prolifère.

    J’aimerais tant qu’enfin mon âme soit en paix
    Qu’elle ne s’emplisse que d’une douce sérénité
    Afin par contagion de la disséminer, la propager
    A ce monde violent et fou, pour juste le calmer. »
    Vaste programme….

  7. Une chanson qui célèbre la « Dolce Italia », avec un peu d’édulcoration, si je peux me permettre ce néologisme…Et une succession de belles cartes postales.

  8. J’ai voulu donner un coup de main a un camarade ,pour l,installation des parasols dans la cour Napoléon sud ,qui se trouve pas au nord ,nous avons pris décisions hier de prendre notre repas ici ,après avoir disposer les tables et banc avec six camarade ,impossible défaire la plantation des parasols ,pour la simple raison ,que nous avons trouver rien du tout dans la grange ou ils sont supposer de si trouver,je me rappelle pas avoir vu une compagnie de quarante parasol de bistrot et restaurant (cadeaux )et ceux que nous avons par nos fournisseurs ,prendre la poudre d’escampette a la queue peu leu ,accompagner d’une fanfare de lutin et d’une troupe de majorette de fée direction la playa en Espagne ,cela se remarque de près comme de loin ,sans oublier qu’une fanfare ne s’exprime pas en silence ,et une troupe de jolie jambes plus longues que mes bras tombant d’une minijupe plissée je m’en rappellerait ,je suis vieux mais pas gâteux ,mais ou ils sont ,que sont il devenu ,que font il ,après une recherche sérieuse ,une demande a l’intendance ,et un regard perçant sur le cahier du mois des entrées et des sortis sans avoir rien trouver ,une question se poise ,un vol ,une disparition inquiétante ,un enlèvement de masse par des extra terrestre ,je ne crois point ,d’un coup je croise le caporal chef de cavalerie (nik….)notre serbe du domaine ,on le voit de loin malgré qu’il voulait m’éviter ,mais un manchot d’une jambe sa marche pas vite ,holà! toi on m’a dit de venir te voir pour te demandais ou sont passer nos parasols ,tu me voius arriver avec mon beau sourire ,toiture vire de bord pour te cacher entre deux vagues et une île secrète pas connu de nos cartes ,serait tu coupable de quoi que ce soit ,il me dfit oui,j’ai prêter les parasols ily a deux jours au petit scout a la cabane Périgord en bas de la montagne ,et j’ai oublier de l’écrire et de le signaler a l’intendance ,tu nous vois chercher de par tout et tu fait l’autruche ,bon sa fait rien tu asd bien fait de les prêter au jeunes scouts ,mais comment tu a fait ,tu conduit pas ,et je te vois pas porter les parasols sur ton dos ,négatif ,j’ai demandais a doudou ,il a pris le camion jmc et nous avons fait qu’un seul voyage ,etnouys avonbsdonner trois caisse d’oraqngina et de fanta orange ,bon c’est pas grave ,nous allons reculer les tables ,et disposer le général entre les deux marronniers ,tu parle d’une histoire ,cela de courrir a droite a gauche de bas en haut ma fait couler de mon front une goutte de sueur ,heureusement mon maquillage a bien résister hé ! hé !…..cela m’a donner une petite soif et une petite faim ,un verre d’eau du puits et une biscotte sans sel….hi!hi!!!….bises …🍴🍺

  9. Bonjour mes canards ! (Un sucre trempé dans le café)
    Une main de fer dans un gant de velours, la douceur n’ empêche pas la fermeté mais rien à voir avec
    l’ hubris, n’ est-ce pas Darie !?
    Un peu de gris, un peu d’ humidité, le temps de Nord de mer que j’ aime et toujours cette vermine de goélands qui gueulent jour et nuit, on dirait des meutes d’ animaux sauvages aux petits yeux cruels par dessus la ville.
    Bisou

    • Merci pour la réponse Dominique , je vous ai répondue aussi .
      Le canard dans le café ! Serait-ce une expression du Nord , en haut de la France ?!
      Par exemple , un vieux souvenir de jeunesse chez les grands-parents , et toujours dans le
      café du grand-père , très joueur avec les petits enfants .
      Il y a le sucre de betteraves , et aussi le sucre de canne . Et là , c´est Auguste Lacaussade ,
      le Réunionnais qui les a vus . A cette époque ( et à la mienne aussi : ) , c´était un dur travail, effectué à la main et au coupe-coupe . Et quand la saison de la coupe de la canne arrivait ,
      les coupeurs de canne défilaient à la clinique . Il fait chaud , il fait soif , donc ils se désaltéraient
      d´un bon coup de rhum arrangé … et Paf , ils se battaient à coups de sabre !
      Je vous ai racontés la copine qi a vu un homme , venir à pied , les côtes coupées , et elle voyait le cœur qui battait de ses yeux : )) Il ne voulait pas s´assoir , juste se faire raccommoder !
      Je reviens avec le poème .

    • Hello Dominique, je comprends votre agacement, je ne pourrais pas vivre au milieu de tels cris, en plus ces oiseaux font des saletés, ils sont nombreux alors je ne comprends pas pourquoi ils sont protégés….déjà ici, on ne supporte plus ni les tourterelles ni les ramiers, on tire dans l’arbre mais ils sont habitués, ils n’ont même pas peur.
      En fin de saison on va élaguer les arbres jusqu’au moignon et le printemps prochain, à nous la grande vie sans ces gros volatiles…. et voilà les pies aussi, mais quel vacarme ! ö campagne généreuse et chérie, mais où est ton calme d’antan, tes routes buissonnantes, ton bon air et ton silence cher aux poètes.
      C’est une histoire à déserter le gite pour aller sous des cieux moins encombrés. Nous avons déjà les loups à nos portes, voilà qu’ils sont trop nombreux selon un article et se rapprochent des maisons c’est qu’ils ont faim, c’est tout simple.

    • Belle video sur la dolce vita en dolce Italia . Je ne me pardonne pas de n´y avoir jamais été …
      terre des ancêtres pourtant ; cela se voit à la vivacité de ma mère qui parle beaucoup , et aussi avec ses mains : ) A propos de canard , j´ai vu hier une cane perdue au milieu de la ville , dans une rue peu passante . Elle a sauté dans un buisson près de la piste cyclable . Cela arrive de
      temps en temps ( il y a le Götakanal à 100m du centre-ville ) .

      • Mais Darie, vous pouvez y trouver des lieux d’observation d’oiseaux, et y emmener le Viking;
        c’est vrai que comme Monique vous avez des ancêtres italiens??et d’où?

      • Oui, Monique a des ancêtres italiens youpi… et il parait que je parle avec mes mains mais quoi, si nous en avons c’est pour nous en servir… et puis il me revient des airs de soupe au lait, alors j’écume ! et puis j’ai aussi l’arrière grand père hongrois qui lui-même était croisé avec un russe (je ne sais pas comment ils se sont croisés, les papiers ne sont pas en français) …je me souviens d’une tante, des oncles qui avaient tous un pétard dans la table de nuit mais qu’on se rassure, ils sont tous partis de leur belle mort…. vous me suivez… et là, c’est toute la famille paternelle qui a un côté très slave et désespéré, tout cela fait un ménage étrange et assez bruyant mais par moment, je retrouve le côté terre à terre de la famille maternelle, tous des gens de la terre jusqu’à 1599, ensuite je les ai perdus de vue, si j’ose dire.
        C’est le Tour qui commence, ici la maison va s’endormir pour trois semaines, ne pas perdre une étape, pas même un tour de roue mais les images de la France vue d’en haut sont si belles.

  10. -À l´île natale-
    O terre des palmiers, pays d’Eléonore,
    Qu’emplissent de leurs chants la mer et les oiseaux !
    Île des bengalis, des brises, de l’aurore !
    Lotus immaculé sortant du bleu des eaux !
    Svelte et suave enfant de la forte nature,
    Toi qui sur les contours de ta nudité pure,
    Libre, laisses rouler au vent ta chevelure,
    Vierge et belle aujourd’hui comme Eve à son réveil ;
    Muse natale, muse au radieux sourire,
    Toi qui dans tes beautés, jeune, m’appris à lire,
    A toi mes chants ! à toi mes hymnes et ma lyre,
    O terre où je naquis ! ô terre du soleil !
    de Auguste Lacaussade ( 1815-1897)
    Je ne sais pas pourquoi l´auteur parle de bengalis , qui sont des oiseaux d´Inde , comme son nom l´indique . Il a peut-être confondu avec les petits oiseaux écarlates , les cardinaux .
    Ou les oiseaux béliers , tout jaunes . Ils sont amusants , ils peuvent transformer un cocotier , en perchoir déplumé avec des dizaines de nids accrochés aux branches . Comme une collectivité .
    Illustration : https://www.youtube.com/watch?v=XpU82OX0GPk

  11. Je vous rappelle que le canard est normand avec un petit soupçon de calvados, mais finalement on put tremper le sucre dans tout ce que l’on veut, ça reste un coin coin.
    Spécialement pour Dominique (elle va être contente, si, si) voici une stance sucrée, ah, ah !

    « miel sucré de votre grâce
    Théodore Agrippa d’Aubigné (1552-1630)
    Stances.
    Stance X.

    Le miel sucré de vostre grâce,
    Le bel astre de vostre face
    Meurtrière de tant de coeurs
    Ne sorte de ma souvenance ;
    Mais où prendray-je l’espérance
    De guérison pour mes douleurs ?

    Je sens bien mon âme insensée
    Se transir sur vostre pensée
    Et sur le souvenir de vous,
    Mais je ne puis trouver les charmes
    Qui me font friand de mes larmes
    Et trouver mon malheur si doux.

    Deux yeux portent ils telle émorce ?
    Ô Dieux ! il y a tant de force
    Dedans les rais d’une beauté !
    Je l’espreuve et ne le puis croire,
    Et le fiel que j’ai soif de boire
    Desjà m’est expérimenté.

    Ô Déesse pour qui j’endure,
    Comme vos beautez je mesure,
    Mesurez ainsi mon tourment,
    Car la souffrance me tue,
    Pourvu qu’elle vous soit connue,
    Ne me deplaist aucunement.

    Non pas que je veille entreprendre
    De mesurer ny de comprendre
    Ny vos beautez ny mon soucy ;
    Ces choses sont ainsi unies :
    Si vos grâces sont infinies,
    Mon affliction l’est aussi.

    Mon martyre est vostre puissance,
    Comme ailant pareille naissance,
    Ont aussi un effet pareil,
    Hors mis que c’est par vostre vue
    Que ma puissance dyminue,
    Et la vostre croist par vostre oeil.

    Si votre oeil m’est insupportable,
    Si d’un seul regard il m’accable
    D’ardeurs, de peines et d’ennuy,
    Pour Dieu, emspechez le de luyre,
    Mais non, laissez le plutôt nuire,
    Car je ne peux vivre sans luy !

    Vostre présence me dévore,
    Et vostre absence m’est encore
    Cent fois plus fascheuse à soufrir :
    Un seul de vos regards me tue,
    Je ne vis point sans vostre vue,
    Je ne vis doncq’ point sans mourir. »

    C’est truffé de fautes d’orthographe, je ne peux pas tout corriger (la fatigue me ceint), alors Théodore, vous nous avez habitués à mieux que cela….. c’est pas du miel, c’est de la mélasse !

    • Coucou Mareria, franchement notre français est quand même plus élégant que celui-là… en fait, là où j’ai corrigé des fautes d’orthographe, il n’y en avait peut être pas !!! rire !!!

      • Oui, peut-être, Monique!! Je n’arrive pas à me faire à la féminisation, faite n’importe comment, des noms; pourquoi ne pas mettre seulement l’article au féminin?!

  12. Il pleut sur le tour de France sur le parcours allemand ,Zeus le dieu de la petite reine ,a de l’eau qui coules yeux ,un petit fleuve non une rivière ,il aurait du savoir a l’avance ,cela veut dire que dieru n’a pas le don de voyance ,de prendre un repose a midi avec la chancelière que les grosses saucisses aller être très épicées ,et que la moutarde comme les gros cornichons aussi gros que mes cuisses faisait partis du plat principal ,mon petit doigts de pieds gauche ,viens de me chuchoter a l’oreille ,on entend mieux a demi-mot par l’oreille que par des phrases entières au avant bras ,que dieu a voulu faire le trou normand entre les plats ,une bière et une vodka ,il a pas bien vu la corpulence de la dame chancelière ,au troisième plat ,juste après la choucroute ,il aurait sois disant glisser de sa chaise et aurait fait une sieste entre un pied de table et un pied de la première dame d’Allemagne ,la vodka et la bière allemande c’est pas divin de messe ,convient de me souffler ,que ces un super camarade de dieru qui lui aurait dit tout bas ,tu peux y aller sans crainte dieru ,l’alcool allemande c’est du pipi de chat …son super camarade s’appelle judas …moi je dis cela …je m’en lave les mains …comme Pilate la pierre ponce…..GO!GO!….🍴

  13. Il a fait une merveilleuse journée ,j’ai encore oublier de faire supprimer ce dit corecteur d’hortographe ,il corrige bien apres quand je valide ,cela a sa guise ,il change de mot comme cela lui fait plaisir ,je refait lecture ,je va!ide ,je refait une dernière fois une lecture ,pour voir si je vais point passer pour le corniaud du village ,et voilà que je remarque du changement ,il va faloire que je trouve la personne adéquate ,qui saura envoyer ce machin au royaume du tu reviens jamais ,…GO!GO!…..🍩

  14. Je veux pas faire de jalousie ,il est 17 h 32 ,la fin de l’après midi pour nous comme pour vous ,et il fait encore un très beau soleil ,des camarades jouent a la pétanque en short et le tors nu pour profiter des rayons qui dore la viande ,le chapeau est de mise a cette heure précise ,juste un petit vent du sud chaud ,pas comme la braise ,plus la vapeur d’une flamme de briquet ,je ne peux profiter de cela ,le tour c’est le tour ,je n’abandonne pas a la première étape comme a la dernière ,mes amies ,je vais comme a mon habitude ,je ne change pas souvent ma conclusion ,une bonne fin de journée ,et une belle soirée en famille ou avec des amies ,ce qui compte c’est de se sentir bien et heureux ,a demain matin mes dames ,des grosses bises….pour tout le monde ,sa rigole dehors ,ils ont perdus le petit cochon et des paires de boules ,quand ils ont fait la pause pipi et buvette ,un lutin ,un nain coquin ,en tout cas ce n’est pas moi ,car j’ai pas quitter le foyer et la télévision ….je dfis cela ….j’écoute (Klaus tu as fait quoi des boules et du cochon et ) ,comme si j’aurais l’habitude de faire des coups en douce ….c’est pas moi….…bises ….onva venir me disputer alors que je suis un innocent …….GO!GO!….🃏

    • Papy, profite de ce que les jours ,sont longs, depuis quelques temps ils diminuent nous avons déjà 5 mn en moins de soleil mais en Provence, comme le disait Nino Ferrer, « le temps s’étire » sur des millions d’années et c’est toujours l’été…. lui aussi il a choisi l’été du Sud pour s’envoler. Samedi soir c’est le jour de l’apéro et on peut jouer à la pétanque. Bonne soirée avec les potes.

    • Klaus , quand vous arriverez au mess , les camarati ne vous auront laissé qu´une petite cuillère dans le plat, pour vous punir : )) Rendez ce cochonnet tout de suite . Ils savent tous que c´est vous , ils sont venus directement sur vous .
      Oh-la-la , ça pleut dru sur les routes du Tour de France . J´espère que c´est mieux sur les
      côtés , hi-hi . Que vois-je?! … pas un seul français dans les dix premiers ! Ils sont les seuls qui ne sont pas dopés peut-être : )) Tous les ans , on nous fait le coup du dopage .
      Ne faisons pas de mauvais esprit , il parait que c´est juste un peu de sucre en poudre , hi-hi .
      Tonton , pourquoi tu tousses ? Allons bon , il y en a un qui le dit mieux que moi …. hé-hé … https://www.youtube.com/watch?v=TXxTA-fjOJI

  15. Mareria, moi je me refuse de mettre du féminin quand ça me choque, je ne peux pas m’y faire non plus. Nous révolutionnons le langage mais pas en l’améliorant au contraire. Il faudrait que chacun s’abstienne de l’utiliser, le nombre fait la force ! je m’étonne que les académiciens aient toléré cela.

  16. Savez-vous ce qu´est une « tire d´érable » ? C´est la vraie sucette artisanale , les pieds dans la neige , et bien emmitouflés . https://www.youtube.com/watch?v=OQdYwLIZiRs
    J´aimerais bien avoir des « cabanes à sucre » en Suède , avec des érables pour le sirop . Sur des gaufres et des crêpes , c´est délicieux ( dans le yaourt aussi ) .
    Dominique , c´est moins sucré que le miel , et très parfumé .
    Entre nous , la « cabane à sucre » est aussi une expression un peu familière et imagée , que je vous laisse deviner , et qui se trouve bien cachée chez la femme . Mystère et boule-de-gomme.

  17. Darie, au Québec ils mettent du sirop d’érable dans tout… c’est le pays où j’ai mangé le plus d’omelettes diverses et variées et au sirop d’érable.
    Chez nous, il y a beaucoup de miel, celui de lavande, d’acacia, d’eucalyptus, miel de Sologne (délicieux), de montagne…. je n’aime pas trop celui de tilleul ni celui aux mille fleurs.
    Le sirop d’érable se trouve facilement ici et je m’étonne qu’il n’y en ait pas en Suède, c’est vrai que le sucre liquide est pratique. Connaissez-vous le sucre pétillant de chez Alsa ? aromatisé à la fraise, c’est bon dans les yaourts.

    • Dominique, oui c’était les bonbons frites de chez Haribo, ce que c’est bon ! je ne connaissais pas l’expression « nique les dents »…. mais je connais le Kréma tendre au lait fraisé qui colle sur les dents et gare aux plombages quand il y en a, c’était le régal des dentistes.*Tiens, je mangerais bien un de ces gros caramels mous au beurre salé…non finalement, je me contenterais juste d’une grosse guimauve torsadée, je me souviens qu’elles pendaient, de toute les couleurs et que le confiseur en coupait un bout et l’enroulait sur un bâton !

  18. Ce soir , je regarde « Musiques en Fête » , quel bonheur pour les yeux (Théâtre d´Orange) et pour les oreilles . Des sopranos , des ténors , des contre-altos . C´est beau et bon comme une figue gorgée de nectar , toute chaude du soleil de la journée …
    Je suis un peu lyrique , mais c´est pour décrire le bonheur , sucré , qu´est cette belle soirée que je vois et entends : ) Un peu de variété aussi est au programme (Jane Birkin présentement )

  19. L´aspartame est un édulcorant chimique , à consommer sans abus , je crois .
    Mais le « ka´a he´ê » , ou stévia , est une petite plante édulcorante d´Amérique du sud .
    Il existe même un Breizh-Cola , breton comme vous le devinez , au goût de c-c ( toute publicité sans autorisation étant interdite , je ne puis l´écrire en toutes lettres : )

  20. Je viens de regarder en rediffusion « Irrèsistible Grèce – Echappées belles », déjà vu moult fois; il y a une visite à la minute 36 etc chez un producteur de miel, chez qui se fournissent deux jeunes Grecs qui ont installé une épicerie fine à Paris le Kilikio ( je suis allée voir sur internet: alléchant): on goûte du miel de thym ( qui vient de Galaxidi, port non loin de Delphes), qui contient plus de 80°/° de thym, et du miel de bruyère.
    On peut voit toute l’émission, qui commence à Hydra et se termine à Monemvassia:

  21. Des bien belles vidéos, une voix, une échappée en Grèce, de quoi rêver ce soir. Voici Aimé Césaire, le sucre ce sont les champs (et les chants) de canne à sucre :

    « Parfum de canne à sucre

    La canne avait fleuri dans les champs symétriques
    Où l’Histoire s’érige en pyramides noires
    Des nappes de fleurs blanches avaient comme une tunique
    Couvert des corps ébène imberbes et faméliques

    L’odeur de la mélasse sortait des cheminées
    En lignes verticales abondamment sucrées
    Des femmes en sari sales leur faucille à la main
    Formaient des petits cercles assises sur la paille

    Et sur leur peau cuivrée brûlée par le soleil
    On pouvait voir naître de fins cristaux de sel
    Qui poudraient leur visage d’un léger teint d’ivoire

    J’entends encore parfois lorsque le vent se lève,
    Ces chants nostalgiques sifflant avec fièvre
    L’avenir n’est rien si on ne se souvient pas »

    Bonne fin de soirée à tous

  22. Ah mes chères amies, j’ ai envie de Grèce, d’ Italie.
    Mon prochain stage sera à Naples pour apprendre à faire la vraie pizza napolitaine dont les bords se relèvent et parfaire l’ italien.
    Complètera la collection commencée avec un diplôme de crêpière bretonne.
    Sérieux.
    Bisou de bonne nuit.

  23. Bonjour a vous en ce dimanche matin porteur de bonheur a toute les heures ….
    Il fait un soleil parfait depuis le lève de ma fin de nuit ,dehors entre les arbres et sur les murs du château ,un vent violent ,rapide comme un escargot de course, sûrement un vent de la branche F1,le ciel se trouve d’un bleu limpide ,sans nuages blanc ,le vent les a fait partir au loin ,disparu dans ce bleu infini ,nos nuages de Provence ,ils doivent avoir la rage ,ils sont gris de colère au dessus des autres régions de France ,ils déversent pour montrer leur déveine d’avoir quitter le sud et leur premier jour de vacance ,une rivière de larmes …..GO!GO!….📺

  24. J’ai pris un bon petit déjeuner à la Klaus ,après celui de 6 h 30 ….un casse croûte pour que la ceinture reste bien en place ,une omelette au oeufs et champignon et lardon ,accompagner d’un bon pain de campagne a croûte épaisse ,un bleu d’auvergne et un vin blanc de saint pourcaint ,je me sent bien ,aucun garguoulli dans l’estomac ,il manque un fruit ou autre ,mais je regarde les infos et le courage ma marque ,de dire ,ohé ! camarade fait passer la corbeille a fruit ,non que j’en est pas envie ,mais Côme je suis loin d’être bête ,et que ce camarade a remarquer avec intérêt que je lorgner la corbeille a fruit ,si je lui demande de me la faire passer ,je sais qu’il va la prendre la faire passer devant moi et la reposer a la même place ,pas idiot l’ancien ,j’anticipe a toute action sournoise d’un lutin sur des échasses déguiser en légionnaire , pas du génie…. GO!GO!….👍

  25. rêve d’Italie et de Grèce ,de très beaux pays ,fort culinaire ,les crêpes comme la pizza ,parait un plat facile ,mais c’est de l’art aussi ,ce qui est fait de nos mains ,doit avoir un goût plus que parfait ,et une apparence sans défaut ,moi je regarde l’apparence ,quand un plat ou autres et fait avec envie et savoir ,aucun plis ni défaut n’est permis ….nous avons hier eu de la pizza avec de la salade ,du jambon cru et vin et fromage …aucun pot au feu ou ragoût en été ..tu mange en tong et short ,,tu mange léger….et on dit que l’habit fait pas le moine …GO!GO!……👣

  26. La politique est comme la météo de fin de juin et début juillet ,changeant félon l’humeur ,parfois tout fou le camp sans le moindre coup de vent ,il y a pas longtemps la canicule nous avait pris en tenaille ,et faisait bouillir nos entrailles ,si cela continu ,on va ressortir manteau ,bonnet de laine et le sirop pour la gorge ,on sait plus comment se vêtir ,alors pour un départ en vacance ,dans la valise ,chemisette a manche courte ou pull-over ,heureusement que je part pas ,je saurais faire le choix ,et de mettre l’armoire dans la valise ,dur dur pour la boucler ,en plus je me vois pas demandais a l’administrateur des jours de vacances ,je fais plus rien ,pratiquement ,depuis que le louyrd poids des années ,m’a conduit au repos forcé ,j’irais bien en Espagne moi ,dans le sud ,entre Valencia et alicante ,dans la famille de mon camarade ,j’aime la nourriture espagnole ,et ils aimes la fête ,j’aime les plages du sud ,ces petites montaqnes ,ces chaleurs foudroyantes ,on vie tard le soir ,on commence a manger parfois vers les deux heures du matin ,dans les grands villages ,tout le monde sort des maisons ,sorte les chaises et s’installe dans la rue ,tout le monde partage la discussion ,ce qui est drôle ,mon camarade et d’une ville au nom (Oliva),c’est dans la province de Valencia ,une vile de 30 000 habitants ,tout le monde se connait ,en France Côme ailleurs parfois ,on ne voit pas cela …..GO!GO!..…👌

  27. Je vais pas monopoliser la page ,comme si j’en serais le mage ,celui qui apparait d’un fortement de main d’une lampe d’argent ,je parle d’Alain ,car je chiens de rire assez fort ,un camarade de grande taille ,un ruse ,passe la porte du foyer en glissant et criant pocanoutas (je sais point écrire ),mais vous m’avez compris ,j’aurais bien rigoler ,si a vouloir faire L’Idiot ,une chute ,il a bu quoi ce matin ,de la vodka sur un sucre ,a son âge …en plus je suis sur ,s’il a jamais vu le dessin animé….GO!GO….👳

  28. Je vais aller faire une visite au animaux ,histoire de passer le temps et de vous laisser tranquille un peu ,je suis bavard et barban ,quand je commence j’ai plus d’arrêt ,aucun frein ,je converse comme si je disait la messe ,je suis le prêtre ,les paroissiens ,a moi tout seul ,me voilà l’église ,le village ,le nombril du monde ….une piplette …voilà le mot ….je m’arrête juste pour boire ou manger ,a plus tard ,c’est vrai que je me lève pas tard …et je suis toujours dardar….a faire du bruit comme un pétard ….bises a plus mes dames …..GO!GO!…..👿

  29. J’avais complètement oublier que c’est le moment des soldes ,je comprend pas ces soldes ,beaucoup de choses sont en solde ,du soutient-gorge au congélateur ,je vois jamais les pâtisseries ,les confiseries ,les restaurant avec l’écriteau …solde d’été ,je casserait ma tirelire ,j’ouvrirais en grande pompe la tappe en de sous du chalet autrichien pour avoir les pesetas ,trois religieuses au chocolat moins 70% ,le millefeuilles a 80% de réduction ,au restaurant ,pour un pilet frites ,au bout de la quatrième frites mangés ,65% de réduction pour le plat principal ,boisson et dessert offert ,et remboursement du ticket de parking ,est une tombola ,qui le premier prix serait ,une année de restaurant gratuite pour 20 personnes ,cela m’intéresserait beaucoup ,j’irais en ville avec un large sourire devant la vitrine d’une pâtisserie ……GO!GO!….👹

  30. Le vent se calment calme un peu ,ou un Zeus a fermer une porte au paradis ,et il y a moins de courant d’air ,remarquer ,le vent est un bon aspirateur ,il pousse tout plus loin , propre chez nous dans les coures, sauf que nous ,nous allons ramasser au loin ,ce qui a était pousser de plus près ,une petite marche s’ impose,il faut décrasser un peu la carcasse ,je vais aller a l’étang ,puis faire le tour du bois,et revenir doucement au château pour le repas ,tout sera près ,nous commençons a manger a midi pile poils ,la deuxième étape du toute de france commence a douze heure,nous voulons louper aucune seconde ,la deuxième chaine de la télévision est deja mise ,pour qu’elle soit bien chaude et ne tremble pas pour ce grand événement international ,a demain matin mes dames ,lundi un autre jour ,de nouvelles choses a écrire ,bises a vous …..bon dimanche …..GO!GO!….👨

    • Bonne balade Klaus . J´ai écouté hier un sketch de Laurent Gerra , qui imitait Karl Lagerfeld qui commentait la tenue des coureurs du Tour de France .
      Et il disait (avec l´accent de Karl Lagerfeld ) :  » Ils sont immondes , ils ont des têtes d´insecte avec ces casques , et des shorts moulants qui leur fait des c..s de babouins  » .
      J´aime bien son imitation de Karl Lagerfeld : ))

  31. Bonjour tout le monde , et Klaus , très en forme tôt le matin , on devine des années
    d´entraînement à se lever aux aurores . J´ai relu tous les commentaires , car parfois , certains
    m´ont échappée . Je radote , je l´ai déjà dit trois fois .
    Avez-vous récupéré vos parasols qui feront office de parapluie ? Il tombait des dogs & cats yesterday . Je n´ai pas suivi sérieusement , mais quelques coups d´yeux ( pour varier ) m´ont
    renseignée . Je n´ai vu ni monument ni site grandiose , seulement le peloton qui courbait
    la tête ( toutes les têtes ) .
    « C´était pas du gâteau » , expression triviale qui dit bien ce qu´elle veut dire .
    De toutes façons, cela ne sera pas pire que « l´enfer du Nord » avec ses pavés .
    Ils vont être bien embêtés au prochain Paris-Roubaix , quand ils vont hésiter entre « l´enfer du Nord » et « l´enfer des Hauts de France : )) Les gens ont leurs habitudes , et les organisateurs vont devoir garder la vieille expression sous peine de se ridiculiser .
    Re-café , sans sucre ni sans édulcorant , juste un nuage de lait .
    Bonne journée . Je repose mon dos aujourd´hui , cela non plus , (débroussaillage ) c´était pas du gâteau .

  32. Buon giorno! crachin et fraîcheur, et vive l’été…( les pauvres framboises doivent être en bouillie)…
    Dominique compte ajouter à son CV le diplôme de pizzaïola: allora, une bonne adresse, la plus ancienne à Naples: Pizzeria Brandi, appelée parfois « Brandi antica pizzeria », comme sur la petite affiche offerte par l’amie de Sorrente, et encadrée dans ma cuisine: elle représente la reine Margherita, sur un fier cheval blanc: sa longue robe couvre la moitié du cheval, et de sa main droite, elle tient une grande pizza Margherita, la seule, la vraie, créée pour elle en 1889, avec tomates, Mozzarella et basilic frais (les couleurs du drapeau italien: rouge, blanc, et vert).
    Evidemment, cette pizzeria a un site dédié, et pas mal de pages lui sont consacrées.

    • Mareria , l y a d´ailleurs une confrérie des défenseurs de la « vraie pizza Margharita » . J´ai vu cela récemment à la TV ( émission Mediterranéo peut-être ) . Et seulement de la Margharita .
      Je vois que vous écrivez « Margherita » . Dit-on Margherita ou Margharita en italien ?
      Pas de soleil et pas de pluie chez nous . Rien , pas de vent non plus . C´est le vide sidéral …

  33. Darie, c’est bien Margherita. (du grec ancien μαργαρίτης, margarítês, la perle).
    Et puisque nous parlons de Naples, honneur au récent groupe musical crée par le chanteur et accordéoniste du groupe Bratsch , groupe qui a arrêté en 2015, après plus de 30 ans!
    François Castiello, d’origine napolitaine, a fondé ce groupe « Lalala Napoli »; le second disque vient de sortir; et j’écoute le 1er en boucle dans l’auto.
    On n’est plus dans la musique tzigane, mais dans la musique traditionnelle napolitaine. Voici une vidéo :

    • Il y a du punch dans cette musique ! Elle a aussi un petit air de tarentelle , originaire aussi
      de la région napolitaine . Mais je m´avance peut-être trop . Vous êtes plus précise et surtout plus compétente que moi .

      • Vous avez raison, Darie; d’ailleurs ils chantent aussi une Tarentella.
        Ils ont été invités à une émission de télé corse, car ils ont joué pour la fête de la musique à Ajaccio; voici le lien: on les entend au début, en particulier expliquer le sens du mot tarentella, chanter, et aussi à partir de 23mn pour une autre chanson malheureusement coupée; ne pas hésiter à remettre à zéro la vidéo, qui bizarrement peut commencer à 5mn…
        http://lalalanapoli.blogspot.fr/2017/06/viastella.html?spref=fb
        Je vais au jardin faire l’état des lieux….

  34. Je me souviens bien du groupe Bratsch que vous nous avez présenté , Mareria . La nouvelle troupe , Lalala Napoli, a l´air sympathique , avec leurs têtes de « tendres voyous » .
    Et ils jouent bien , avec deux accordéons simultanés ! Je ne pensais pas que c´était possible .

  35. Bonjour la compagnie, voilà mon côté italien qui m’étouffe n..de d… de n.. de d… vous avez lu le petit Jupiter qui parle des « gens qui ne sont rien », des gens qui n’ont pas réussi ? c’est inqualifiable, je passerai mon commentaire jusqu’à ce qu’il soit publié, j’y passerai la nuit s’il le faut…. il faut répondre sur l’article, il faut protester, c’est inacceptable. .
    2 juillet temps de crotte, pluie, soleil, vent, jardin d’octobre et tout et tout…
    La pizza je la fais moi-même, pâte à pain, tomate, basilic, mozarella, un filet d’huile d’ olive accompagnée de quelques olives et salade verte, c’est bon comme en Italie mais c’est pas l’Italie, c’est juste un bled de la France profonde où les agriculteurs aiment se pendre (encore un ici) et des îlots de construction où vivent des bons à rien, ces gens qui ne réussiront jamais et qui peinent pour payer leur masure sur 25 ans mais qui paient des impôts..
    Jaime beaucoup le groupe Bratsch que j’ai vu à Paris en son temps, voilà, je vais les écouter, ça va me défouler.
    Gens de peu de bien mais de grand cœur, je retourne au feu …. nous avons le pire boulet que la France ait jamais élu et ce n’est pas de ma faute, ce qui me console.

  36. Oh Monique, je comprends votre colère, et vais aller lire l’article; comme la pluie s’est arrêtée, que le soleil s’est installé, j’estois au jardin dont je ne me suis pas occupée depuis mardi ( ayant passé 2 jours chez les ptites, à faire différentes choses, dont…beaucoup de cueillettes de framboises et de désherbage de rosiers); eh bien, finalement, j’en ai pas mal à cueillir ici, y compris celles qui sont à jeter…
    Pour nous dérider, voici quelques photos, 14 ou 15, un peu trafiquées à partir du portrait officiel de Jupin ( La Fontaine utilise aussi ce mot:
    http://www.repubblica.it/esteri/2017/06/30/news/il_ritratto_ufficiale_di_emmanuel_macron_che_taglia_i_ponti_col_passato-169572051/?ref=RHRS-BH-I0-C6-P20-S1.6-T1#gallery-slider=169496658

  37. Hello Mareria voilà un emploi du temps bien chargé, mais les petites sont une priorité. Pour la cueillette des framboises, je me souviens c’était deux dans ma bouche et une dans le panier, elles en avaient des moustaches. C’est du travail, ensuite les confitures c’est appréciable pour l’hiver et elles ont le souvenir des rigolades de l’été.
    Je crois que c’est une colère générale car tout le monde s’élève y compris « les gens qui ont réussi » et qui n’étaient pas visés.
    Merci pour le lien, c’est l’histoire de la photo du changement sans le changement… la guerre des livres ??? comment les comparer. Finalement des sans dents aux « gens de rien », c’est le même bureau et ce sera le même programme… j’aime bien la photo avec le Titanic et son héros à l’arrière plan, avec des yeux acier il va pouvoir fendre les glaces… et avec la Cène et Judas, là c’est son élément.

  38. Je suis partie lire cela en courant . C´est pas croyable d´avoir autant d´arrogance .
    On voit qu´il a été parachuté dans la politique , et que le costume est trop grand pour lui .
    Après le costume étriqué de Hollande , le piège des costumes de FFillon , en voilà un troisième dans la boutique de fripes française . Il va faire de plates excuses , en disant que le peuple
    n´a pas compris ses propos .
    J´ai terminé le désherbage sous les groseilliers , j´avais l´impression de couper de l´herbe pour mes lapins : )) Quand j´étais étudiante , je faisais parfois des nuits de garde avec deux amies .
    Un soir , nous voyons un lit vide , et nous demandons ce qui était arrivé à la dame , âgée , mais encore en forme . Eelle s´était sauvée dans la journée , et sa propre famille l´avait trouvée sur le bas-côté de la route en train de couper de l´herbe pour ses lapins !
    C´était un vieux souvenir de son temps passé . Elle avait été récupérée par sa famille .
    Je repense à cela en coupant l´herbe , sourire .

    • Dominique , je me demande comment mister président considère le population dans son ensemble . L´élite , les chefs , les fonceurs , il en faut bien entendu . Mais le « petit personnel » , les besogneux qui triment pour leur salaire, faible mais mérité , les malchanceux qui ont perdu leur emploi ? Je pourrais énumérer d´autres situations critiques .
      Les « moins-que-rien » , c´est pas grand chose , à côté des « trois-fois-rien » . Bises aussi .

  39. Dominique , les « sans-dents » et autres « riens-de-rien » vont prendre leur pauvre travail comme une sinécure, et qu´ils peuvent remercier le Ciel de la leur avoir accordée …
    A La Réunion , une aide-soignante créole (malabar) très gentille et très active , m´a dit un jour
    qu´elle faisait un détour pour venir à la clinique , car une bande de garçons oisifs l´énervaient en la croisant :  » Ou l´a gagné un ti travail par malédiction » ? Les femmes n´hésitaient jamais à travailler , pour les enfants . Les hommes n´y voyaient pas d´utilité , puisqu´ils avaient l´argent-braguette . Pas besoin de vous faire un dessin. Restons décents. Rire . Bonne soirée , à tous.

  40. Voilà qui fait jaser, déjà 2000 commentaires sur « les gens de peu » ce qui eut été plus élégant. Mais il y a une différence quand même, les gens de rien peuvent espérer devenir des gens de peu, une sorte d’avancement dans la hiérarchie des bons à rien. Je me demande quand même si jupiter ne serait pas tombé dans les taffes à sniffer !
    Dans la vie, grosso modo, il y a deux sortes d’individus, ceux qui triment et qui paient, ceux qui ne font rien et qui se font engraisser, avant cela s’appelait la lutte des classes aujourd’hui c’est la lutte de ceux qui sont quelqu’un et ceux qui ne sont rien. Vrai, je commence à aimer cette nouvelle façon de philosopher.
    Ce soir, il est un dieu guerrier, avec ses petits bras musclés (Coluche) il va éradiquer les terroristes du Sahel…. il est incontrôlable, sérieusement je commence à me demander s’il est saint d’esprit. Bonne fin de soirée à tous

  41. Cette soirée doit avoir aussi sa poésie, j’ai aligné les première lignes sur les gens de rien, on va voir si la maude a de l’humour :

    RICHEPIN   (1849-1926)
    Ballade du Roi des Gueux

    Venez à moi, claquepatins,
    Loqueteux, joueurs de musettes,
    Clampins, loupeurs, voyous, catins,
    Et marmousets, et marmousettes,
    Tas de traîne-cul-les-housettes,
    Race d’indépendants fougueux !
    Je suis du pays dont vous êtes :
    Le poète est le Roi des Gueux.

    Vous que la bise des matins,
    Que la pluie aux âpres sagettes,
    Que les gendarmes, les mâtins,
    Les coups, les fièvres, les disettes
    Prennent toujours pour amusettes,
    Vous dont l’habit mince et fongueux
    Paraît fait de vieilles gazettes,
    Le poète est le Roi des Gueux.

    Vous que le chaud soleil a teints,
    Hurlubiers dont les peau bisettes
    Ressemblent à l’or des gratins,
    Gouges au front plein de frisettes,
    Momignards nus sans chemisettes,
    Vieux à l’oeil cave, au nez rugueux,
    Au menton en casse-noisettes,
    Le poète est le Roi des Gueux.

    ENVOI

    Ô Gueux, mes sujets, mes sujettes,
    Je serai votre maître queux.
    Tu vivras, monde qui végètes !
    Le poète est le Roi des Gueux. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s