Riens ?

Cette interview a paru essentiellement pendant la campagne électorale française et librement accessible sur internet.

Ces propos n’ engagent bien sûr que celui qui les prononce.

 

Extrait du discours d’ inauguration de la Station F par monsieur Macron , Président de la République française. (Juin 2017)

Les textes qui accompagnent cette vidéo n’ engagent que leur auteur.

Etre réduit à « rien » forcément n’ est pas flatteur mais Raymond Devos savait « parler pour ne rien dire » et en faire quelque chose.

(Copyright)

« Parler Pour Ne Rien Dire

Mesdames et messieurs… je vous signale tout de suite
que je vais Parler Pour Ne Rien Dire.

Oh! je sais!
Vous pensez:
« S’il n’a rien a dire… Il ferait mieux de se taire! »
Évidemment. Mais c’est trop facile! … mais c’est trop
facile!

Vous voudriez que je fasse comme ceux qui n’ont rien a dire
et qui le gardent pour eux?
Et bien, non! Mesdames et messieurs. moi quand je n’ai rien
a dire
je veux qu’on le sache!
Je veux en faire profiter les autres!
Et si vous mêmes, mesdames et messieurs, vous n’avez rien a
dire,
eh bien, on en parle, on en discute!
Je ne suis pas ennemi du colloque.
Mais, me direz-vous, si on parle pour ne rien dire,
de quoi allons nous parler?

Eh bien, de rien! … De rien!
Car rien, ce n’est pas rien!
La preuve, c’est que l’on peut le soustraire …

Exemple:
Rien moins rien = moins que rien!
Si l’on peut trouver moins que rien,
c’est que rien vaut deja quelque chose!
On peut acheter quelque chose avec rien!

En le multipliant!
Une fois rien… C’est rien!
Deux fois rien… Ce n’est pas beaucoup!
Mais trois fois rien,. Pour trois fois rien, on peut deja
acheter
quelque chose… et pour pas cher!

Maintenant, si vous multipliez trois fois rien par trois
fois rien:
Rien multiplié par rien = Rien.
Trois multiplié par trois = neuf.
Cela fait: rien de neuf!
Oui… Ce n’est pas de la peine d’en parler!

Bon. Parlons d’autres choses!
Parlons de la situation, tenez! Sans préciser laquelle!

Si vous le permettez, je vais faire brièvement l’historique
de la situation Quelle qu’elle soit!
Il y a quelque mois, souvenez-vous, la situation,
pour n’être pas pire que celle d’aujourd’hui.
n’en était pas meilleur non plus!
Déja, nous allions vers la catastrophe et nous le
savions…
Nous en étions conscient!

Car il ne faudrait pas croire que les responsables d’hier
étaient plus ignorants de la situation que ne le sont ceux
d’aujourd’hui!

Oui! la catastrophe, nous le pensions, était pour demain!
C’est-a dire qu’en fait elle devrait être pour aujourd’hui!

Si mes calculs sont justes!
Or, que voyons nous aujourd’hui?
Quelle est toujours pour demain!

Alors, je vous pose la question, mesdames et messieurs:
Est-ce en remettant toujours au lendemain la catastrophe
que nous pourrions faire le jour même que nous
l’éviteront?
D’ailleurs, je vous signale entre parenthèses que
si le gouvernement actuel n’est pas capable d’assurer la
catastrophe.
il est possible que l’opposition s’en empare! »

Publicités

78 réflexions sur “Riens ?

  1. Bonjour , nous allons devoir nous en remettre au Ciel , et pas celui de Zeus/Jupiteur ….
    Par Toutatis , le ciel tombe sur la tête des Gaulois . Boum …
    Page intéressante Dominique . En lisant de que disait le psychiatre italien , je retrouvais un peu ce que je pensais . Je ne suis sans doute pas la seule . Il s´est bloqué sur sa conquête de
    jeunesse , comme un trophée . Et maintenant , c´est sa réussite personnelle qui est son réel
    « challenge » . Une bande l´a mis aux manettes du pays pour le manœuvrer (manipuler?) .
    Les jeunes se sont laisser fasciner (cela se comprend) , mais quand on a de la bouteille
    comme nous ( expression bien française : )) , on l´a vite vu . Où allons-nous ?…
    Et comme tout finit par des chansons , Assurancetourix ne nous démentira point , voici
    la chanson du jour . https://www.youtube.com/watch?v=BYKC4v7Trek
    Bonne journée , soleil éblouissant et température de saison …. 14° ….

    • Bonjour Darie, ce n’ est qu ‘ une « analyse » à distance sur documents mais ce n’ est pas inintéressant.
      Il faut en prendre et en laisser.
      En revanche , cette vision bipolaire du monde est un peu courte, l’ homme est défini par autrement plus de valeurs que son compte en banque.

      • Bonjour Domlnique, je n’aurai qu’un mot bravo et merci plus une bise ! une page sérieuse mais aussi très drôle avec Devos, le prince des mots et des bons mots, ceux qui faisaient rire sans jamais blesser personne, exactement le contraire des mots de jupiter que l’on trouve « drôles » mais dans mauvais sens car les mots ont un sens même si dans sa bouche c’est un non sens et puis c’est un insensé….. je prends très au sérieux l’analyse de ce professeur italien, il n’a pas parlé pour ne rien dire, c’était un avertissement si seulement il avait été écouté.

      • Bonjour Monique, courir pour serrer les mains de tous les badauds amassés , faire des selfies et qualifier les gens de « rien » peut sembler contradictoire.
        Il parait que quand Giscard allait dîner chez les gens du peuple, vous devez vous en souvenir, il leur apportait en cadeau sa photo.-:)))

  2. Bonjour du lundi ……
    Rien ,non je ne regrette rien ,patati …ce n’est pas mon cas ,j’ai toujours a dire ,toujours une histoire ,un fait divers a raconter ,je suis toujours prêt ,une ombre vivante et vibrante entre le hibou et la chouette tirant la langue pour faire des compliment a tous ce qui se présente ,le matin ,je n’ai nul besoin de faire chauffer ma voix ,j’ai un mégaphone invisible offert par la fée clochette il y a plusieurs siècles ,jeune ,je parlais que peu ,je comprenais pas tout ,et j’avais des milliers de choses qui se bousculait dans ma tête ,j’étais un homme d’action et non de réflexion ,depuis je me suis bien rattraper ,j’ai toujours a dire ,sur ceci ou cela ,je m’exprime sur tout et sur rien ,je pose des questions ,et n’attend des réponses ,j’aime comprendre et apprendre ,quand je sais ,j’aime faire le grand orateur devant un crépitement de feux de joie Côme dans un sombre silence de salle ,j’ai une grande patience ,il m’arrive de donner une explication a un bonnet pour qu’il se dise au bout d’un long moment ,j’ai compris ,cela était simple en somme ,j’aime me confondre avec une personne commune ,comme d’un savoir des plus rares ,la vie n’est qu’un parchemin vide ,et c’est a nous chaque jour d’en écrire pour mémoire ….pour nous et les autres…GO!GO!…..👺

  3. Bonjour la compagnie des bons mots, Darie, papy, ici grisaille, cela veut dire un jour de canicule en moins car je redoute juillet.
    J’ai lu d’autres choses intéressantes, qu’est-ce qu’un enchanteur, un ensorceleur ? lui c’est pas Merlin, il relève plutôt du gourou de la secte. En lisant l’article d’hier en son entier, mis à part la petite phrase, c’est d’une nullité absolue…. j’en arrive à regretter celui qu’on appelait « un voyou » parce qu’il avait utilisé « casse toi machin… » mais au moins il avait du charisme et il aimait la France.
    C’est vrai qu’une analyse n’engage que celui qui la fait, je ne connais pas ce professeur mais il n’a pas dit n’importe quoi histoire de se mettre en avant.
    Un journal allemand dresse un portait du couple c’est intéressant aussi…c’est un narcissique !

  4. Les hommes politiques aimes bien parler d’argent ,surtout des centaines de millions ,de l’argent qui ne leur appartient pas ,sinon ,ce sont ceux qui en ont pas qui en parle le plus souvent ,certain se serre la ceinture ,il sont pris a la gorge a partir du 15 du mois ,partage en deux une rondelle de salami pour leur jeune garçon et sa jeune soeur ,d’autres font un chèque de l’État du conseil générale ou plus haut ,de 600 000€ de petit four ,certain on tout les pouvoirs ,d’autre le rien en tout son sens ,que cela soit celui-ci ou celui-là ,il change de chemise et possède une veste réversible ,moi j’ai un certain âge ,j’ai pas d’argent ,j’en est jamais eu et c’est pas demain que je serais riche comme crejus ,j’ai bien deux compte bancaire avec plein de chiffres ,deux belles cartes de crédit ,mais cela s’arrête la ,quand j’ai payer ma pension mensuel complète (990 €),plus 110 € d’aide mensuel dans ka caisse pour les camarades blessés qui touches moins par mois que le prix de la pension ,ma mutuel et caisse maladie (militaire ) je paye pas ,car je seuls un ancien combattant décorés avec palmes ,barrettes et étoiles ,mais cela n’est pas très honnereux ,j’arrive a vivre ,a m’acheter une jolie chemise et une bonne glace a la vanille ,mais tout mon argent est compter au centimes près et chaque mois je fais ces comptes sur un cahier d’écolier ,Côme cela ,je peux me DRIRE ,ce mois sdi je peux m’offrire une chemise et un pantalon neuf ,mais pas chez un grand couturier ….malgrevque j’ai beaucoup de vêtement de marque ,ce sont des beaux cadeaux quand je regarde le monde avec mon expression d’enfant battu….…mais je vie sans honte et ne doius rien a personne ..…GO!GO!…..👶

  5. Mais ,non ,je voulais dire ,que d’avoir de l’argent ne donne pas le bonheur ,mais de pas en avoir donne du malheur ,je me comparée nullement a vous ,je suis pas riche ,mais je suis pas pauvre non plus,je suis comme la majorité des gens actuellement ,je le met jamais a la place d’une autre personne ,cette vie et ce mode c’est moi qui a choisi ,quand j’ai pris ma retraite en 1977,j’etais tres jeune ,j’aurais pu faire convoyeur de fond ou autres ,travailler dans la securite ,pour le departement ,une ville ,on me la proposer ,ou a la poste et SNCF ,RATP ou RAM,conduire un autobus ,un camion ,avoir une famille ,mais moi seul a fait ce choix ,j’arrive a economiser ,j’ai écrit ce commentaire ,pour exprimer ,que le peu que je possède et la personne que je suis ,me suffit largement et me rend heureux ,j’aurais plus d’argent ,me rendrait pas plus heureux ,je possède juste ce qui faut ,mais j’ai point voulu dire que je suis un rien ,je suis un moi …….et je possède plus que d’autres ,car certain on moins que rien …..voilà ce que je voulais dire ……bon j’ai soif et faim……..bises……GO!GO!💆

    • Et nous , Klaus , nous sommes contents de vous lire , et vous taquiner aussi .
      « Convoyeur de fonds  » ! Les bandits de grand chemin auraient eu peur avec vos deux mètres ,
      votre carrure d´athlète , vos tatouages et vos yeux francs et perçants . Je ne vous imagine pas baisser le regard . Ah si ! Ils auraient tous été plus petits que vous : ))
      Bon appétit , c´est l´heure du rata .

    • Papy, ici tu es le prince des poètes et je sais de quoi je parle ! c’est vrai que l’essentiel c’est d’être heureux et surtout de ne pas croire les c…. qui nous font croire que nous sommes des riens du tout. Tu vois, ces paroles de jupiter auront eu le mérite de fouetter notre amour propre gaulois, 3000 commentaires de protestations, preuve qu’il nous reste encore quelque chose, ça s’appelle « la fierté » d’être ce que nous sommes. Bon apéro !

  6. Bonjour, les amis: une page bien sentie, Dominique! et ce texte épatant de R Devos.
    En fait rien, c’est quelque chose si on se réfère à son étymologie: rien < rem ( accusatif de res), qui signifiait: la chose, l'avoir, etc: on retrouve ce mot dans répuplique ( res publica)…
    On a encore ce sens positif dans "un petit rien", par exemple.
    Mais ce pauvre Mc R parle bien de nada, nothing, niente, τίποτα (típota), res en catalan ( survivance!)…

  7. Un court poème de Françoise Urban-Menninger :
    « les gens qui ne sont rien
    ne sont pas des propres-à-rien
    ni des moins que rien
    ils ne comptent pas pour rien

    ils vivent parfois de petits riens
    mais cela ne rime à rien
    de s’affoler pour un rien
    quand personne n’y comprend rien

    car au pays du rien
    les anges ne sont pas rien
    ils protègent chaque rien
    de leurs ailes mine de rien « 

  8. Allons , « gens de peu  » ( je ne sais plus si Monique avait employé l´expression , pardon si c´est le cas ), chacun a sa petite place ici-bas , tout au moins pour le temps que le Grand Ordonnateur nous l´accorde . J´ai lu quelques commentaires (bientôt 3000 ) , et sauf quelques irréductibles , les Français se rebiffent , parfois avec beaucoup d´humour .
    L´Homme et le néant … On devrait faire parler Narcisse sur le sujet . (je l´appelle Narcisse )
    On pourrait l´appeler Icare aussi . Toute la mythologie grecque pourrait y passer . http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/francois_malaval/l_amour_de_son_neant.html

    • Bonjour Darie, vous savez « les gens de peu » nous appartiennent à tous, c’est un héritage national !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! il nous reste l’espérance d’avoir un meilleur président dans cinq ans, tout au moins pour certains…. j’ai bien ri sur le forum, oui les internautes ont de l’esprit et c’est formidable pour des gens de si peu.

  9. Oui Dominique, je me souviens de ces reportages télévisés faits pour que toutes les chaumières de France puisse voir à quel point Giscard était près du peuple (ainsi qu’Anémone !!!!) il arrivait « au hasard » chez de braves gens de rien, et il partageait avec eux le pain le saucisson et le litre de rouge sur une nappe à carreaux rouges et blancs… en toute simplicité, ensuite il chantait (que n’étions-nous sourds !!) en s’accompagnant à l’accordéon qu’il devait aimer en pensée puisque c’est l’instrument du peuple de rien…. et on y allait sur « le petit vin blanc » .. c’est vrai, ça donnait confiance au petit peuple, on se disait qu’un tel homme ne pouvait qu’être un bon président… en ce temps-là, il n’y avait pas de cote de popularité, seuls ses diamants l’étaient. Ah, que le peuple est ingrat, malgré tous ses efforts louables et les bons vœux coincés d’Anémone près de la cheminée (elle parlait quand son mari l’autorisait !) il n’a pas été réélu.

    • Je me souviens d´un repas filmé , mais pas de l´anecdote de la photo ! Il la dédicaçait aussi ?
      Ah-ah , les gens n´avaient plus qu´à l´encadrer à leurs frais …. Certains ont dû s´en servir comme cible pour les fléchettes , ou pour tapisser le petit coin : )) Qui sait ?….

    • Formidable, de quoi rire toute une soirée…. jupiter en fait d’autres, encore et encore, mais voilà qu’il demande de cesser nos scandales et de violer la présomption d’innocence des gens de son camp…. je ne vous dis pas ce que cela déclenche.

  10. Ma tondeuse et moi on a fait du bon boulot, elle marche au quart de tour, s’impatiente un peu dans les tournants et a une nette tendance à foncer dans les troncs d’arbre au lieu de les contourner délicatement…. et puis côté coupe, c’comme chez ma coiffeuse, ou c’est du rase motte ou bien c’est trop haut , ce qui fait rigoler les pâquerettes, elles se planquent toutes en dessous et relèvent la tête juste derrière nous. Négociation impossible malgré des crans mensongers dont le plus haut, le 5e cran, j’imagine que c’est pour épargner les blés !
    J’aime bien lire et relire Raymond Devos, il nous manque et nous n’avons pas la relève… je repars au feu, je n’ai pas écouté la conférence de jupiter, les oracles sont contraires !

    • J’ai invité Serge Gainsbourg qui a sa place ici !

      Mieux vaut n’penser à rien
      Que n’pas penser du tout
      Rien c’est déjà
      Rien c’est déjà beaucoup
      On se souvient de rien
      Et puisqu’on oublie tout
      Rien c’est bien mieux
      Rien c’est bien mieux que tout

      Mieux vaut n’penser à rien
      Que de penser à vous
      Ça n’me vaut rien
      Ça n’me vaut rien du tout
      Comme si de rien
      N’était je pense à tous
      Ces petits riens
      Qui me venaient de vous

      Si c’était trois fois rien
      Trois fois rien entre nous
      Evidemment
      Cà ne fait pas beaucoup
      Ce sont ces petits riens
      Que j’ai mis bout à bout
      Ces petits riens
      Qui me venaient de vous

      Mieux vaut pleurer de rien
      Que de rire de tout
      Pleurer pour un rien
      C’est déjà beaucoup
      Mais vous vous n’avez rien
      Dans le cœur et j’avoue
      Je vous envie
      Je vous en veux beaucoup

      Ce sont ces petits riens
      Qui me venaient de vous
      Les voulez-vous ?
      Tenez ! Que voulez-vous ?
      Moi je ne veux pour rien
      Au monde plus rien de vous
      Pour être à vous
      Faut être à moitié fou. « 

  11. Ce n’est pas une journée de fortune ,nous avons eu un disque d’or toute la journée suspendu dans le bleu du ciel ,j’aime bien le mot oracle ,sa navigue sur le rivage du miracle pendu en haut d’un mat de mirage ,j’aurais préférais un mât de cocagne ,arriver en haut après multe glissade ,jambon ,filet garni et friandise ,nous le faisons toujours pour les jours de fête a la légion ,avant on le trouver dans toutes les fêtes de village comme la pignatas,les yeux bandés a ouvrir en deux un sachet humoristique pendu par un fgil rempli de friandise avec un morceaux de bois ,qui se rapele des fêtes d’antan ,la course avec l’oeuf dur dans une cuillère ,la course avec une brouette et une grenouille dans le fond ,il faisait arriver le premier avec la grenouille ,le tir a la corde ,debout face a face sur une poutre au dessus d’eau ,et avec un morceau de bois et de grosse mouse faire tomber son adversaire ,je sais pas si nous avons évoluer pour nous amuser ,je sais que cela n’a rien a voir avec l’article Côme la course au sac ….mais quand je suis partis ,je sduis partis …..GO!GO!….👸

  12. Je me trouve avec la grande boucle au Luxembourg ,dans la montée des trois religieuses ,de très beau château au Luxembourg ,de belle image de ce petit pays vert de chez vert ,il a fait beau au Luxembourg ,avec un léger vent changeant ,chez nous pas de vent ,une forte chaleur ,le ramassage de la lavande a commencer hier ,cela donne une bonne odeur ,nous le ramasson a l’ancienne ,pas de machine ,nous avons l’alambic pour l’huile essentiel ,nous en avons deux ,une qui sent bon ,et l’autre on met des fruits …et apres nous avons de l’alcool ,non pour mettre en bouteille pour la pharmacie ,ou par à pharmacie ,cela fait militaire ,ou alors en médical ,pour un coup de froid a la gorge ….GOGO!…..👵

  13. J’ai était fort en ce jour ,j’ai réussi a regardais le cyclisme sans fermer les yeux une heure sur deux ,qui sait je m’attendait peut-être a voir en plein milieu d’un bois ,une princesses ,j’ai vu descend sur les deux côtés avec des drapeaux et fanion ,mais point de princesse ,dans la lorraine ,le nom de Longwy (je sais pas l’écrire),me rappelle quelque chose ,l’Aisne suis point sur ,la fermeture après des mois de grève des aciéries métallurgique ,je crois bien ,cela avait durer un long moment dans les cris de désespoir et des larmes ….mais je peux me tromper comme souvent …..GO!GO!….💃

  14. Je vais vous quitter ,comme tout les jours a cet heure si ,une boisson et un casse-croute en regardant la fin de l’étape ,après ma toilette ,la soupe …et au lit pas tard…..je me sent dans la fatigue ….bises a vous …….GO!GO!…..👲

  15. holà la fatigue s’installe et sonne, quoi, je ne dors pas comme papy avec les poules, je vais chercher des allumettes pour garder les yeux ouverts, d’ailleurs on ne devrait jamais les fermer nous dit sainte prudence… aujourd’hui, c’était le saint que je préfère, St-Thomas, vous savez celui qui ne croit que ce qu’il voit , ce qui fait qu’à la fin vous ne croyez plus en rien……. ah, mais le voilà le mot du jour, 3700 commentaires, mieux que l’article sur « les explosifs en suppositoires », c’était dans une autre vie mais ce qu’on a rigolé ce soir là, j’en garde un souvenir impérissable.
    J’entends Charles Dumont « une chanson, c’est trois fois rien une chanson… » et si « sans amour on n’est rien du tout », comme le dit Devos c’est encore moins que rien. Il y a des gens sans rien qui vous demandent un petit quelque chose… justement, une anecdote, c’était il y a longtemps, un jour je vois un mendiant avec son chien à une porte cochère près de la boulangerie, il avait l’air sympa avec quelque chose d’un rien tragique comme une urgence et mon cœur ne faisant qu’un tour, je commets l’erreur à ne pas faire, j’entre dans la boulangerie, achète un casse croûte et l’offre au mendiant. Sans dire merci, il le jette au chien en lui disant « tiens bouffe »… la boulangère me dit alors, ce n’est pas à manger qu’il veut mais à boire… il y avait un Nicolas pas très loin sur le bld, je suis donc revenue près du mendiant et lui ai conseillé de changer de porche plus près de Nicolas et c’est alors qu’il a éclaté de rire. Pour peu j’en aurais fait un pote car il avait l’air très intelligent mais par quel coup du destin il en est arrivé là, mystère !

    Vous avez lu, ce soir un nouveau sujet épineux, où le moindre mot clé ne peut se glisser, maude veille avec acharnement, j’ai dû remanier trois fois le commentaire et quand il est publié, il n’est même plus une pâle copie de ce que je voulais exprimer…. bonne fin de soirée à tous.

  16. …..Bonjour
    Il suffit d’un rien ,d’un presque pas grand chose ,pour UE la journée soit riche en émotion ,la douceur du soleil qui côtoie nous les gens d’en bas ,une jolie corbeille de sourire sur une nappe blanche au centre d’une table de la maison ,un rire venant du couloir ,qui arrive par ricocher et écho ,qui fait rire toute une assemblée ,un léger vent tombant du bas de la montagne ,qui viens s’écraser avec délicatesse comme une caresse ,pourquoi:demandait la lune ,quand on peut avoir l’univers ,pour notre ordinaire ,ce matin le Klaus ,c’est lever de bon pied et de bonne oeil ,il ne rit pas jaune ,son large sourire illuminé le foyer d’un arc en ciel ,ma fougue ,mon envie ,ma joie ,ma volonté ,se mélange avec la légère filmée du café crème ,des pains au chocolat et croissant ,voilà pourquoi je me dit ,c’est pas grand chose ,pourtant c’est fort en concequance ….car sa rend les gens heureux…..GO!GO!..…😝

    • Koukou Klaus , nous avons été inspirés par la même fée , pas la fée carabosse, l´autre , la gentille avec sa baguette magique . Je vous envoie un beau sourire , rien que pour vous 🙂

  17. Verssailles ,c’est magnifique ,notre patrimoine dorée a l’or fin ,des bâtisses au jardin c’est magique ,ce que je peux dire sur Versailles ,j’aimerais pas être fortuna la portugaise qui a la charge de faire brûler les miroirs ,j’ai vu une émission sur le château de verssailles ,que pour ces horloges ,a nettoyer et a remonter chaque jour ,prend toute une journée a un horloger ,je sais plus le nombre d’horloge c’est hallucinant ,dire qu’elle marche comme au premier jour ,alors qu’une montre au prix de 120 euros ,montre des faiblesses a la fin de garantie ,j’aime les belles choses ,j’aurai apprécier a ma retraite d’en faire visite ,pour être riche de belle chose ….GO!GO!…🙌

  18. Bonjour ! un bonjour c´est peu de chose , mais cela fait plaisir quand on croise un passant
    qui vous salue sans raison . Cela arrive souvent quand on se promène en forêt , les gens se saluent sans se connaitre . En promenant la petite Pussel , c´était très fréquent, sauf un monsieur , aimable comme un ours mal léché ! Pourtant sa femme était très aimable (je reconnaissais ses chiens bien sûr …) Les deux chiens, des « chinois à crête » , faisaient des sauts périlleux au bout de leur laisse . Incroyable et ils ne s´emmêlaient même pas les pattes et les laisses : )) C´est l´anecdote de Monique qui m´y a fait penser .
    Le voisin de mes parents a fait comme vous , Monique , mais le sdf a jeté le sandwich dans un pot de fleur . Le voisin l´a vu , est revenu sur ses pas et lui a dit : » J´ai fait la queue à la boulangerie , à la charcuterie, alors tu vas manger ce sandwich ! » Et le monsieur sdf l´a mangé .
    Un texte joliment tourné sur les chiens , « juste des chiens « .
    http://www.lesmuseauxblancs.com/pages/poemes-et-textes/c-est-juste-un-chien.html

  19. Cela est vrai que je me couche a pas tard ,comme les poules ,mais quand je vois sur le livre ,le programme des chaines de télévision ,j’ai pas l’envie de passer une nuit blanche devant le grand écran ,je préfère aller me coucher ,je m’endors très vite ,par un rêve je file dans une fantaisies féerique ,dans une forêt enchantée a danser la carmaniole avec un escargot de bourgogne ,un éléphant des mers en tutu rose ,me rouler sur un tapis de tulipe ,c’est plus belle la vie dans le creux de mon lit….GO!GO!….😎

  20. Bonjour ,Darie ,cela est vrai que les personnes que l’on croise en foret en montagne ,sur le bord d’une plage ,sont plus amener a faire la moindre politesse ,pour une simple raison ,car en ce moment précis ,les gens Hume le bonheur …..je vais faire un petit casse-croute ,je perd pas mon appétit ,je file en cuisine ,pour voir ce que je peux demandais …..a plus …..bises….GO!GO!…..🙏

  21. Bonjour! la chaleur revient.
    Les gens qui ne sont rien, ce sont des gueux; McRien aurait pu chanter sur l’air Du beau Julio  » Vous, les gueux.. »
    Un poème de révolte, qui date de 1956, de Léon-Gontran Damas ( cofondateur du mouvement de la négritude avec Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor dans les années 1940. )
    Nous les gueux…
     » nous les peu
    nous les rien
    nous les chiens
    nous les maigres
    nous les Nègres

    Nous à qui n’appartient
    guère plus même
    cette odeur blême
    des tristes jours anciens

    Nous les gueux
    nous les peu
    nous les riens
    nous les chiens
    nous les maigres
    nous les Nègres

    Qu’attendons-nous
    les gueux
    les peu
    les rien
    les chiens
    les maigres
    les nègres
    pour jouer aux fous
    pisser un coup
    tout à l’envi
    contre la vie
    stupide et bête
    qui nous est faite
    à nous les gueux
    à nous les peu
    à nous les rien
    à nous les chiens
    à nous les maigres
    à nous les nègres  »
    Black-label, Paris, Gallimard, 1956.

    • Merci Mareria , ce poème est dans le sujet . Il me fait un peu penser au roman de Patrick Chamoiseau, « L´esclave vieil homme et le molosse » . C´est tellement bien écrit , qu´on imagine la fuite désespérée de l´homme avec le molosse à ses trousses , et qu´on en a le frisson .

  22. Bonjour amigos, un matin magnifique, l’AM suivra car c’est l’été qui revient. Le chef part en tournée à vélo sur les routes de campagne, quant à moi j’ai horreur de pédaler sauf dans la choucroute.. il va rencontrer renard, blaireau, fouine peut être, des lapins, des hérissons aussi mais tous écrasés au bord des ornières…. ici, un taxidermiste ferait fortune !
    Papy parle des escargots de Bourgogne, une amie agricultrice compte ses escargots tous les matins, ils filent partout, dans son pré, autour de sa maison (une vraie jungle) jusque dans la cuisine où elle les suit à la trace….. je lui ai demandé quand elle comptait en faire une fricassée holà, mais elle ne veut pas les consommer, c’est juste pour les regarder….moi aussi j’aime les regarder, je leur laisse de la salade, les petites fraises des bois sont pour les hérissons.
    Darie, les sdf d’hier n’ont rien à voir avec ceux d’aujourd’hui…..merci pour le joli lien des toutous, vous n’avez pas oublié Pussel, nos amis dorment dans les pages de notre vie et tous les jours on feuillette…. et dans l’album photos.

  23. Bonjour au deux arrivantes ,vous avez raison ,j’ai écouter aussi ,que la France et les alentours ,aller reprendre de la couleur ,cela me ait deux belles rides de sourire ,qui vite est devenu par deux de colère ,après avoir entendu que nos politiques aller nous positione le paquet de cigarette a dix euros,1€ la clop ,cela commence a faire chère ,on augmente plus le tabac que l’alcool,les trois cigares de marquées ,ceux que le commun du village ,ne peux s’offrir ,n’augmente jamais comme c’est intelligent ,heureusement que je prend mes cigarettes le plus souvent a l’intendance ,le prix et de moitié ,sans ma pose cigarette ,le matin ,l’après midi et le soir ,est pour moi un suppositoir d’espoir ,un fumerur le matin en hiver ,il sort dehors ,allume sa tige et il se frotte les mains ,,,,c’est comme si il avait pris 4 degré de plus ,je fume des gitanes ,je voyage avec sa fumée ,c’est mon moment de liberté de faire ce qui me plait ,au lieu de faire des grosses augmentation ,l’État devrait faire fermer leur usines de fabrication de tabac ert l’interdire ,mais l’État gagne des milliards avec le tabac ,les ministres de la santé ,dise ,cette année il y a eu tant de décès du au tabagisme ,et en coulisse ,dise ,j’ai pas était trop rude ,manquerait plus que tout le monde ,se mette au réglisse et abandonne le tabac ,nous serions obliger ,de mettre le réglisse comme le tabac a deux d’euros le bâton a sucer et faire des restrictions ou le sucer ….GO!GO!….😖

  24. Je vais profiter ,que le bus se rende en ville ,je veux faire partir du voyage ,je dois prendre de la nourriture pour légion et des friandises ,elle se cache ,en ce moment ,ou elle décortique un plan ,pour attaquer les chats ,le chien ,les vaches ,moi je crois qu’elle est plus fainéante que combattante ,passer une bonne fin de matinée ,dans la joie et la bonne humeur….a mon retour après mon épreuve sportive et mon passage cuisine ,bises ……GO!GO!….😇

    • Le coup de telefon hebdomadaire , avant notre départ bientôt . J´appréhende la longue route,
      je ne me sens plus l´âme voyageuse pour deux sous … Mon arbre me suffit bien . Un peu comme Klaus sous son olivier, sans la chopine de Heineken : )
      BOUM ! on explose le granit dans le quartier , je sursaute à chaque détonation .
      Klaus , la petite Légion mange 5mg de croquette par repas , et 2 grains de riz , elle ne va pas
      vous ruiner . Mais pour les cigarettes , il faut acheter du tabac en vrac , du papier á cigarettes, une petite machine à rouler les cigarettes , et vous ferez un petit bizness , avec bénéfice non déclaré . J´avais un copain étudiant qui avait une telle machine .
      Quelle rigolade quand il nous faisait la démonstration . En tournant la petite manivelle , il débitait les cigarettes une à une , bien serrées . Il fallait juste couper les bouts à ras . Sans filtre , bien sûr . Ou bien , il faut planter du tabac au château .
      On voyait beaucoup de champs de tabac jadis , dans le Nord et surtout en Belgique . Maintenant , ce sont surtout des p-d-t et des betteraves . C´est moche … Je préfère le colza jaune éblouissant .

  25. Darie, j’ai eu à un moment de ma jeunesse un appareil à rouler….et j’avais aussi deux pipes bretonnes ( pour femmes) où je mettais de l’amsterdamer…
    Pour votre voyage, au moins vous ne souffrirez pas d’aérodromophobie.! ce sera super, je n’en doute pas.

    • Mareria , chacun(e) a eu ses petites folies de jeunesse : ))
      Je viens de faire un grand rangement par le vide ! La moitié de mes habits en souffrance dans mes placards sont dans de grands sacs . Un pour la grande fille qui me parle de vendre des
      habits vintage régulièrement . Un pour les habits à donner . Un pour en faire des chiffons , après les avoir désossés ( boutons , fermetures éclair ) . C´est difficile parfois .
      Car il arrive qu´on change de taille radicalement ! J´étais tombée au 36 l´an dernier … , et maintenant j´ai repris deux à trois tailles . Il ne reste pas « rien de rien » , mais un bon triage devenait nécessaire . Parfois , on s´attache à ses petites affaires … Ma jolie robe , cousue point par point , comme dirait Sylvie Vartan , belle à ravir , qui a fait le tour du monde avec moi , je
      n´arrive pas à m´en séparer .
      J´avais acheté le tissu sur un coup de cœur , en deux minutes , à Paris au marché saint-Pierre . Bleu marine en viscose , avec de belles fleurs roses pâle et jaunes pâle . J´ai troublé le monsieur des impôts à Sydney avec ma robe décolletée (je le voyais bien ), toute bronzée ,
      et j´ai récupéré mes impôts indûment payés , puis indûment perçus . Je n´avais pas de contrat de travail : ) Un mois seulement , mais c´était quand même une poignée de dollars …
      Mareria , je vais regarder ce qu´est une pipe bretonne , vous m´intriguez .

  26. Il fait une chaleur insoutenable les coudes sur la table ,pourquoi devant une table ,comment pourrait se tenir debout les canettes de bière ,par le saint-esprit ,heureusement que l’arrivée de l’étape du jour est a vitel ,je pourrais a mon arrivée ,poser mon vélo contre une barricade ,et boire a la source ,la blague du jour ,tu entre dans un base plein a craquer de gens,bonjour monsieur ,qu’est ce que je vous sert ….une bouteille d’Évian SVP,les Vosges et ses pastilles ,c’est beau les Vosges ,je connais ,mais pas en hiver ,les corbeaux survol les villes a l’envers pour pas voir la misère ,du blanc par tout ,et en plus sa caille pas chaud ,demain il fait encore plus chaud ,hop! Ressortir les ventilateurs …….GO!GO!…😬

  27. Voilà c’est fini pour la journée ,des chutes a l’arrivée ,et les coureurs aller très vite dans le dernier kilomètres ,je vais aller prendre des forces ,casser une petite -croûte ,pas de charcuterie ,dans mon pain ,de la salade ,du thon ,un oeufs en tranche ,de la tomate ,et de la mayonnaise ,avec un pichet de bière pression ,pour presser le repas dans l’estomac ,faut de la place pour se soir ,demain mercredi ,le jour des petits comme des grands ,je crois que c’est un picard qui a gagner l’étape …..bises a vous …..GO!GO!…..😄

    • Klaus , vous avez déserté la cavacombe ? C´est pour la TV , je comprends …
      J´ai un truc : mettez vos deux pieds dans un baquet d´eau froide , pour vous rafraichir , comme
      si vous pêchiez l´ablette dans l´étang . Je faisais cela à la Réunion .
      Ou bien un bain de siège , comme Rika Zaraï : ) On peut le faire tout habillé . Ça ravigote .

    • De la mayonnaise avec la chaleur ? Il vaut mieux mettre un peu d´huile d´olive de Provence .
      Je n´ai pas mangé de mayonnaise depuis au moins 40 ans ! je n´en connais plus le goût .
      Bon appétit au mess , je vais voir les nouvelles …

  28. A propos de p-d-terre , j´ai tiré un plant de p-d-terre , je m´impatientais de voir ma récolte .
    Effectivement , il y avait une pomme-de-terre , une petite bonnote , grosse comme un noyau
    de pêche ! Une seule … Ce soir , je la cuis avec des œufs , je vais lui faire grand honneur : )))
    Il reste une douzaine de plants .

  29. Allons bon, à peine revenue voilà que Darie repart ? j’ai encore raté des stations mais il faut dire que la chaleur a ralenti sérieusement l’activité de mes neurones, aujourd’hui je floue et je flotte.
    Je lutte à mains nues avec les pucerons, j’ai ramené trois fourmis dans mon encolure, oui, et puis au repas de 13heures (une demi heure de retard), escarmouches avec des mouches tenaces qui ont saboté ma digestion me forçant d’aller frapper chez Rennie, en plus de l’énervement ! c’est d’ailleurs pourquoi nous détestons les pique-nique !
    Tout cela n’est rien à côté du reste ! demain la bibliothèque avec 30° dehors c’est juste pas pensable.
    Je viens de lire Mareria, je n’en crois pas mes yeux, j’ai dû mal interpréter mais elle se roulait du tabac et elle fumait la pipe ????? oserais-je en déduire que c’est une fumeuse ? vous avez lu, bientôt le paquet de cigarettes à 10 euros ? bon je ne dirai pas ce que j’en pense, inutile de saborder la page car bien que non fumeuse de toujours, j’en ai marre des interdits, de tous les élites patentés qui décident de nos plaisirs surtout en nous en privant…. j’ai parié avec la voisine que dans un temps indéterminé, le porc sera interdit en France….bien sûr, à cause des toxines ben voyons !. c’est l’heure du jeûne, yaourt fruit et hop à moi la grande vie.

    • Oui Monique, je fus fumeuse ( légère dans ma jeunesse, puis par intermittences, puis bien davantage jusqu’à l’opération cardiaque: j’ai arrêté du jour au lendemain.
      Je voulais vous dire que la 1 ère rose Rochemenier est éclose: couleur délicate comme sur la photo, mais le parfum eût pu être plus intense!

      • C´est curieux comme la nécessité fait des merveilles . Mon frère a arrêté facilement aussi ,
        le jour où il s´est retrouvé sur son fauteuil dans le noir complet ! Il ne voyait plus rien durant
        une demie heure . Une semaine d´examens , à se morfondre et à réfléchir , et voilà .
        Et sa fille a compris qu´elle devait aussi arrêter . Maintenant , elle court des marathons!
        La vie est curieuse. Et l´être humain , plein de ressources qu´il ignore .
        ( Idem pour mon grand-père avec son ulcère à l´estomac )

      • Mareria, youpi, mes deux Rochemeunier ont aussi fleuri, deux roses chez chacun mais je pensais que les roses étaient plus grandes… évidemment c’est un buissonnant, l’an prochain ils seront plus vigoureux. Ils sont petits et bas, pour les sentir il faudrait se mettre à plat ventre et là c’est plus difficile…
        Vous avez eu raison d’arrêter le tabac surtout avec des problèmes cardiaques, mon mari aussi s’est arrêté du jour au lendemain (sans raison) et pourtant il fumait trois paquets par jour…. les enfants et moi nous en avons bavé, ce fut très difficile côté nerfs et les nôtres n’étaient pas en acier !!! je ne suis pas certaine que le paquet à 10 euros dissuade les fumeurs, et puis cela va profiter à l’économie souterraine, déjà beaucoup se sont « installés »

  30. Encore quelques jours avant le départ . Je n´aime pas faire cette route , c´est long et parfois dangereux . Les Allemands foncent avec leurs grosses cylindrées : BMV, Mercedes et Porsche.
    Et ils font des appels de phares si on ne va pas assez vite . Ils n´ont pas de limitation , alors
    pour eux , c´est toujours trop lent , même à 120km/h .
    Il y a eu un accident mortel près de chez mes parents , à cause d´un cinglé qui n´a pas eu le temps de freiner . J´ai toujours peur pour eux , ils sont souvent à cet endroit .
    Ma mère est sereine et parle de saint-Christophe , oui… mais quand même …

    • Darie, c’est vrai que lorsqu’un automobiliste nous serre dans le coffre parce que nous n’allons pas assez vite un seul réflexe, ralentir doucement pour qu’il double car c’est l’intimidation des écumeurs de km. Il ne faut pas appréhender un voyage, il suffit de s’arrêter de temps en temps et ne pas suivre la file de gauche, c’est celle des pressés…. St-Christophe est sympa, il est dans la voiture depuis un demi siècle, toujours décollé et récupéré aux changements de véhicules et après tout, c’est peut être grâce à lui que nous n’avons jamais eu d’accident jusqu’ici… votre maman a peut être raison.

  31. C’est la bonne tactique, laisser passer les pressés ( parfois j’allume les codes pour faire croire au suiveur que c’est la lumière des freins à l’arrière…; et cela marche souvent.)
    J’ai un oeil sur  » Le peuple migrateur », et essaie de combler mon ignorance sur le monde des oiseaux; je ne savais pas que le martin-pêcheur était très coloré, et ai découvert le nom amusant l’hypolaïs polyglotte ( nom emprunté au grec ancien, malgré tous les baratins qu’on peut lire ici ou là): https://mrmacp.wixsite.com/mathieurm/martin-pecheur
    Bonne fin de soirée.

  32. Bonjour la compagnie. Avant de partir à la grand ville, un poème de Pessoa, très long, dont voici le début:
    BUREAU DE TABAC
    Je ne suis rien
    Jamais je ne serai rien.
    Je ne puis vouloir être rien.
    Cela dit, je porte en moi tous les rêves du monde.

    Fenêtres de ma chambre,
    de ma chambre dans la fourmilière humaine unité ignorée
    (et si l’on savait ce qu’elle est, que saurait-on de plus ?),
    vous donnez sur le mystère d’une rue au va-et-vient continuel,
    sur une rue inaccessible à toutes les pensées,
    réelle, impossiblement réelle, précise, inconnaissablement précise,
    avec le mystère des choses enfoui sous les pierres et les êtres,
    avec la mort qui parsème les murs de moisissure et de cheveux blancs les humains,
    avec le destin qui conduit la guimbarde de tout sur la route de rien.

    Je suis aujourd’hui vaincu, comme si je connaissais la vérité;
    lucide aujourd’hui, comme si j’étais à l’article de la mort,
    n’ayant plus d’autre fraternité avec les choses
    que celle d’un adieu, cette maison et ce côté de la rue
    se muant en une file de wagons, avec un départ au sifflet venu du fond de ma tête,
    un ébranlement de mes nerfs et un grincement de mes os qui démarrent.

    Je suis aujourd’hui perplexe, comme qui a réfléchi, trouvé, puis oublié.
    Je suis aujourd’hui partagé entre la loyauté que je dois
    au Bureau de Tabac d’en face, en tant que chose extérieurement réelle
    et la sensation que tout est songe, en tant que chose réelle vue du dedans.

    J’ai tout raté.
    Comme j’étais sans ambition, peut-être ce tout n’était-il rien.
    Les bons principes qu’on m’a inculqués,
    je les ai fuis par la fenêtre de la cour.
    Je m’en fus aux champs avec de grands desseins,
    mais là je n’ai trouvé qu’herbes et arbres,
    et les gens, s’il y en avait, étaient pareils à tout le monde.
    Je quitte la fenêtre, je m’assieds sur une chaise. À quoi penser ? »….)
    suite: http://dormirajamais.org/bureau/

  33. Bonjour……
    Une très belle journée s’annonce ,le soleil est présent ,c’est lui qui a apporter la première lumière pour mon réveil,un beau soleil a six heures du matin ,une réalité ,un bien fait ,un présent qui fait d’un manant ,un roi ,un césar ,un grand Jules de la légion étrangère ,a la télévision ,les journalistes parles de ce qui sait passe hier a l’arrivée de l’étape pendant l’épreuve du sprint final ,je reste sur la terrasse être la large porte fenêtre du foyer ,je ne peux louper le grand écran de télévision ,c’est pas un timbre poste ce truc incurvé derniers évolution ,sa coûte un bras une jambe et une oreille et trois orteilles de pieds ,je sais ,si l’humain n’a que deux gros pouces au pieds ,ne peut avoir un écran comme nous ,il faut toujours se rappeler ces mots sur les légionnaires ….des hommes pas ordinaires…. …il suffit de chanter …..tiens voilà du ……GO!GO!……😮

  34. Notre retraité de l’éducation national ,depuis qu’elle se repose ,qu’elle ne fait plus cour au jeunes ,depuis qu’elle fait plus rien quoi (hi!hi!),je taquine ,est partit pour la ville pour écorner sa carte de crédit ,un peu de soie ,un peu de nylon ,une jupe blanche ,une autre verte clair et une rose pour le plaisir ,sans oublier ,l’arrêt obligatoire ,au petit salon auvitre opaque ,pour le chocolat vanille et le plateau pâtisserie …..GO!GO!….😨

    • Pas du tout, cher Klaus, je vais chez un cardiologue, envoyée par « mon » cardio » d’ici pour essayer de comprendre ce qui cloche.
      Et puis il va faire trop chaud pour les soldes ( 33° annoncés): et j’hésite entre le moindre mal: prendre l’auto ou le car; je penche pour la 1ère qu’on peut aérer comme on veut; et j’écouterai  » Lalala Napoli »…
      Des bises!

      • Bon courage Mareria, pas d’imprudence la journée s’annonce torride, en voiture on est plus autonome et on marche moins peut être, sauf si la car nous dépose devant notre lieu de destination. Mauvais temps pour les cardiaques et les asthmatiques… les soldes ? ça existe encore ??? même à – 60% je ne me dérangerais pas… j’entends les tondeuses matinales qui percent le si beau silence ! bonne journée.

  35. Darie prépare ces vacances d’été a la ferme familiale ,un retour au source ,je vais pas en faire un foin pour cette paille ,c’est Martine qui va être contente ,elle vont pouvoir faire tempête a la piscine a Lille ,au heures ouverte pour les femmes réserver hé!hé!,elle vient en France ,elle va pouvoir profiter des bon plats de maman ,des produits de la ferme ,adieu l’hareng frit a l’huile de baleine ,de belle balade en tracteur dans le domaine de famille ,prend un tracteur avec cabine Darie ,y’a la clim ,sur un vieux Renault cabrio c’est le coup de soleil ,c’est bien les Mercedes ,les BMW et les Porsche ,des voitures allemandes ,je connais un peu les voitures ,j’aime pas conduire ,j’aime ce qui est beau ,je suis moto ,je ne peux plus conduire la mienne ,le docteur ne veut plus comme mon chef ,et j’avais pas d’assurance hi!hi!,chez nous c’est chez nous ,ah! que non ,tout véhicule roulant ou pas doit avoir une assurance ,un touriste ou autre peut se blesser en passant a cote ,je savais pas ,cela fait rien ,je vais regarder comment on joue au loto européen ,et gagner le gros lot ,160 millions d’euros ,cela en fait des tonnes d’haribo ,Côme cela je pourrais faire un crédit a ma banque pour m’offrir une moto BMW ,un crédit de 60 mois ,les trois première année je paie le crédit et les deux dernières la moto ,je parle de cela ,j’ai lu hier comment fonctionner le crédit ,je vais aller en ville moi aussi ,une promenade ,une rinçade pour mes yeux ,une jolie femme ici ,unes jolie fille ici …la je sais pas ????,a plus en fin de journée ….de grosse bises pour vous toutes …..…GO!GO!……🎬

    • Koukou Klaus . Quand j´habitais dans ma ville , toute jeune , je n´aimais pas ces rues môches , ces maisons môches , pas beaucoup de magasins , en plus ils étaient môches . Mais au moins , vers 15ans , je prenais le bus pour aller à Lille quelquefois . J´ai appris à taper à la machine , avec un stage gratuit , dont j´ai profité . Et quand mes parents ont déménagé à la campagne , catastrophe ! Pas de bus à proximité ! 3-4kms au moins de ma ville môche !
      Du coup , je la regrettais beaucoup . « Enfermée » au milieu des pâtures et des champs de pommes-de-terre ! Une prison à ciel ouvert ! je file au marché , Go-Go !

  36. Bonjour , belle journée qui s´annonce aussi . M´enfin …. c´est normal , c´est l´été .
    Très belles photos d´oiseaux (hier soir) Mareria . Je croyais connaitre le martin-pêcheur , mais que nenni ! Je ne savais pas que sa queue était aussi courte .
    J´ai regardé plusieurs espèces , dont le chevalier gambette (ce nom me fait rire ) , il a une allure amusante , justement à cause de ses pattes ; et le Grand cormoran qui ressemble à un animal préhistorique ! Cela va intéresser le Viking , qui est au lac en ce moment , mais la saison d´été n´est pas la meilleure pour observer les oiseaux . Ils sont partis , se protègent de la chaleur .
    Il a quand même vu un pouillot boréal , tout petit, peu coloré . Mais ce n´est pas rien ! Ha-ha !
    Je me demande comment il l´a vu ! Chaque espèce est importante pour les experts .
    Le poème aussi est bien trouvé . Chapeau !
    Klaus , il parait qu´il y a eu une chute de cyclistes hier . Un favori s´est cassé l´épaule , ai-je lu . Et avant-hier , c´est tout le peloton , sauf les deux premiers , qui se sont rétalés dans un tournant ! Tous pèle-mêle sur le bitume !
    Je vais au marché mensuel , chercher mon pot de miel bulgare . Le monsieur ne m´a pas vue depuis 3 mois , il doit s´inquiéter . Un colosse avec un grand sourire .
    Je l´ai surpris avec la oie ( coucou Mareria : ) à plastron rouge , le symbole de sa région .
    Le Viking l´a visitée deux fois . Bonne journée d´été .

  37. Bonjour les amis de rien, une journée magnifique, pour ceux qui peuvent se mettre au frais, attention, pas trop de glaces c’est mauvais à la santé. 🎉👓
    Papy pour le loto, mais que ferais-tu avec 160 millions ? songe que Jupiter d’en prendra les trois quarts, justement il s’attaque aux retraités, il n’aime pas les vieux….
    Darie il est bien ce poème, bientôt les bureaux de tabac vont vendre aussi des kleenex et comme le disait Coluche « il ne leur restera que Lisieux pour pleurer »….
    Voici Louise Ackermann, elle n’était pas marrante mais à chacun sa vie de rien, un petit extrait le poème est trop long :

    « Frappe encor, Jupiter, accable-moi, mutile
    L’ennemi terrassé que tu sais impuissant !
    Écraser n’est pas vaincre, et ta foudre inutile
    S’éteindra dans mon sang,

    Avant d’avoir dompté l’héroïque pensée
    Qui fait du vieux Titan un révolté divin ;
    C’est elle qui te brave, et ta rage insensée
    N’a cloué sur ces monts qu’un simulacre vain.
    Tes coups n’auront porté que sur un peu d’argile ;
    Libre dans les liens de cette chair fragile,
    L’âme de Prométhée échappe à ta fureur.
    Sous l’ongle du vautour qui sans fin me dévore,
    Un invisible amour fait palpiter encore
    Les lambeaux de mon cœur.

    Si ces pics désolés que la tempête assiège
    Ont vu couler parfois sur leur manteau de neige
    Des larmes que mes yeux ne pouvaient retenir,
    Vous le savez, rochers, immuables murailles
    Que d’horreur cependant je sentais tressaillir,
    La source de mes pleurs était dans mes entrailles ;
    C’est la compassion qui les a fait jaillir.

    Ce n’était point assez de mon propre martyre ;
    Ces flancs ouverts, ce sein qu’un bras divin déchire
    Est rempli de pitié pour d’autres malheureux.
    Je les vois engager une lutte éternelle ;
    L’image horrible est là ; j’ai devant la prunelle
    La vision des maux qui vont fondre sur eux.
    Ce spectacle navrant m’obsède et m’exaspère.
    Supplice intolérable et toujours renaissant,
    Mon vrai, mon seul vautour, c’est la pensée amère
    Que rien n’arrachera ces germes de misére
    Que ta haine a semés dans leur chair et leur sang.

    Pourtant, ô Jupiter, l’homme est ta créature ;
    C’est toi qui l’as conçu, c’est toi qui l’as formé,
    Cet être déplorable, infirme, désarmé,
    Pour qui tout est danger, épouvante, torture,
    Qui, dans le cercle étroit de ses jours enfermé,
    Étouffe et se débat, se blesse et se lamente.
    Ah ! quand tu le jetas sur la terre inclémente,
    Tu savais quels fléaux l’y devaient assaillir,
    Qu’on lui disputerait sa place et sa pâture,
    Qu’un souffle l’abattrait, que l’aveugle Nature
    Dans son indifférence allait l’ensevelir.
    Je l’ai trouvé blotti sous quelque roche humide,
    Ou rampant dans les bois, spectre hâve et timide
    Qui n’entendait partout que gronder et rugir,
    Seul affamé, seul triste au grand banquet des êtres,
    Du fond des eaux, du sein des profondeurs champêtres
    Tremblant toujours de voir un ennemi surgir…… »

    … voius avez lu ? dans le texte il y a le mot « neige » ah, la neige, la neige !!! et puis le mot « misère » et celui-là c’est une bénédiction pour les moins que rien. Bonne matinée à tous.

  38. Les amis, une très belle cérémonie pour ce dernier adieu à Simone Veil, judicieux ce choix du « Chant des Déportés » ou « Le Chant des Marais » écrit en 1933 car il y avait déjà des camps bien avant cette industrie de la mort à grand rendement. Ce chant est également dans le répertoire de la Légion étrangère, Klaus doit le connaître.

    • Monique , je n´avais pas vu aux informations que la cérémonie avait lieu aujourd´hui .
      Je suis dans mes préparatifs , c´est quelque chose … Il suffit d´un rien , et on n´entre plus dans ses vêtements de l´an dernier . Et rien n´est plus contrariant que de voir une fermeture-éclair peiner pour se fermer . C´est peu de chose comme souci .
      Je louvoie entre « rien » , « peu de chose » , et « quelque chose » .
      Mes rangements par le vide sont efficaces . La grande fille emmène des choses oubliées ,
      des utilités toutes neuves , du linge de maison encore emballé , cela déblaye .
      J´ai écouté « Le Chant des Marais » , il est solennel . Les images sont terribles .
      Je ne me souviens plus qui était l´homme, à la min 2:21,couché à droite et qui regarde la caméra . C´est quelqu´un qui est connu . Je ne sais plus son nom .

      • Darie, effectivement cet homme ne m’est pas inconnu mais je ne peux mettre un nom ? ne serait-ce pas un écrivain, témoin de son temps ? pas facile de trouver.
        Vous êtes dans les préparatifs et le « dérangement », il faut bien le faire et j’ai ri avec les fermetures éclair trop serrées, c’est signe que le poids a légèrement changé, bonne nouvelle ou mauvaise nouvelle ça dépend. Surtout on n’est pas à l’aise dans un vêtement trop étroit.
        La grande fille s’en va, j’aime bien les choses oubliées preuves qu’elles vont resservir et c’est alors qu’on est content de les avoir gardées.
        Je suis bien contente mon petit fils a son bac avec mention bien, à un point près pour avoir celle « très bien », mais il s’en consolera, il a sa place à l’université à la rentrée et si tout va bien, il en a pour cinq ans (2 ans + 3 ans) pour le golf ça marche bien mais je lui ai dit qu’il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. Bon courage :

  39. Pourquoi demandais a dieu en faisant une prière ,de trouver un trésor ,des écus d’argent et des doublons en or ,alors que le plus souvent ,après un bon repas ,sentir un brin de lavande ,écouter le chant des cigales ,regarder une simple pierre briller au soleil plus qu’un damant ,pour se sentir heureux comme Ulysse, comme si votre coin de vie serait devenu d’un coup une île paradisiaque ,au parfum vanille et pistache ,nous possedons le plus grand trésor du monde en nous ,l’esprit ,celui qui fait voyager ,celui qui fait rêver ,qui fait d’un rien ,le plus merveilleux des instants ,qui change le plomb en or ,qui nous fait naviguer dans l’espace entre deux étoiles sur un navire sans voile ,pousser par le souffle de l’espoir ,j’ai cela en moi du matin au soir ,malgré mon âge ,je peux devenir au réveil un Tarzan ,un indien ,un pirate ,car j’ai garder en moi mon esprit d’enfant ,je suis devenu homme jeune ,mais mon esprit est rester jeune ,et m’aide dans des songes endormis ou a peine éveiller ,un d’Artagnan ,un prince charmant ,simplement un homme heureux ou tout brille ,car je suis le peintre de ma vie ,j’ai entre mes mains ma palette et mes couleurs ……GO!GO!….😇

  40. J’espère que tout roule chez le d’oc mareria ,ce qui compte c’est de garder le moral ,il a fait une lourde journée ce mercredi ,pesant de forte chaleur ,si demain la chaleur continue ,je retourne en cavacombe regarder la télévision ,il y a une difference flagrante a la télévision du foyer et de la cavacombe ,il fait plus frais ,les coureurs du tour de France porte un bas de survêtement et un blouson ,j’ai pourtant les idées claires ,mais n’écrit des bêtises ,debout droit non Cambrai ,une bonne douche avec un savon parfumée ,et me voilà presque redevenue un nouveau né ,a demain matin….bises..…GO!GO!…..👺

    • Hello papy, ici une chaleur accablante, plus on s’avance dans la journée et plus il fait chaud, 32°c »est affreux. Pour le tour c’est un Italien qui a gagné l’étape, je me demande si un Français gagnera à nouveau le tour de France qui d’ailleurs ne fait plus le tour de la France comme autrefois. Ce parcours, depuis quelques années, ne représente plus rien. Il faudrait qu’il change de nom….. bonne soirée au frais.

  41. Merci Klaus: un petit réglage au « moteur », qui avait dû être installé 3 semaines après l’opération: cela doit améliorer la situation; c’est quand même incroyable; ce pacemaker garde en mémoire toutes les anomalies du rythme cardiaque ( donc depuis 6 ans!)
    Félicitations à votre brillant petit-fils Monique! La mention est bien utile à présent; c’est rageant à un point près.
    Darie, je penserai à vous pour me donner du courage dans les rangements; j’ai emporté un coffre plein à Emmaüs la semaine dernière, mais ce n’est qu’un début.

    • Bravo au petit-fils bachelier , Monique . Il va passer de bonnes vacances et c´est reposant
      pour l´esprit (le sien , de ses parents et de ses grands-parents ) .
      Bonne chose aussi pour vous , Mareria , d´avoir eu le RV rapidement . De quoi passer aussi
      de bonnes vacances . Le Viking ornithologue a regardé les photos d´oiseaux , certaines sont prises très près . J´ai trouvé une chanson très jolie The little bird de Marianne Faithful ,
      l´égérie des années 60 . Je l´ai envoyée au Viking : )

      • Darie, des vacances il n’en a pas, il se déplace selon les compétitions à travers la France, la semaine prochaine un tournoi (je n’y comprends rien) très important donc il part une semaine en Belgique avec son père. C’est ainsi tous les WE, sauf en août et aux vacances d’hiver, quel sacrifice pour les parents.
        Elle était belle cette Marianne Faithfull, une vie gâchée de turbulences malheureusement ce fut le cas de beaucoup d’artistes dans ces années là. Elle a 70 ans et n’a plus de voix depuis longtemps c’est vrai que la chanson est jolie et entraînante.
        A propos du martin-pêcheur, il y a quelques années, un matin, j’ai retrouvé un martin pêcheur mort, il était entré dans la vitre de la véranda, pas une blessure apparente, rien, il était superbe, des couleurs magnifiques je les ai encore dans les yeux, ce turquoise, cet orange flamboyant et ce bleu, j’ai failli en pleurer de contrariété et le chef aussi. Je pense qu’il n’y a rien de plus beau qu’un oiseau et quelle énergie inlassable. Ce matin, j’avais deux couples de mésanges à longues queues (je pense !), des merveilles, elles allaient et venaient du mur à l’arbre pour nourrir les petits, sans doute, elles nous débarrassent de toutes les mauvaises larves qui parasitent nos fleurs et arbres. Bon courage dans les préparatifs et bonne fin de soirée.

    • Mareria heureusement rien de grave mais c’est vrai que de temps en temps il faut mettre de l’huile dans le moteur et bien le surveiller et quand on pense à l’immense travail de ce muscle qu’est le cœur je trouve ces avancées scientifiques fantastiques. Ici, je connais plusieurs personnes avec un pacemaker, l’un a quand même 97 ans et il fait un peu son jardin, et il marche tout seul dans le village. Bon, un petit réglage c’est pas méchant et j’espère que votre gêne va vite se résorber.
      Le bac c’est bien mais c’est un simple passeport qui ouvre des portes, ensuite il faut beaucoup travailler, mon petit fils est très sérieux, entre les études et le golf il n’a même pas de copain ou alors de surface. Je vais lui dire que la mention est importante de votre part, je ne le savais pas. Bonne fin de soirée et merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s