On y a mis de l’ ordre

« L’ordre national du Mérite est un ordre français qui a été institué le 3 décembre 1963 par le général de Gaulle. Il récompense les mérites distingués, militaires (d’active et de réserve) ou civils, rendus à la nation française. Il remplace d’anciens ordres ministériels et coloniaux.

Sa création permet de revaloriser l’ordre national de la Légion d’honneur créé par Napoléon Bonaparte le 20 mai 1802 pour récompenser les mérites éminents.

(Copyright)

Il comprend également trois grades : chevalier, officier et commandeur ainsi que deux dignités : grand officier et grand-croix. »

Vous l’ aurez compris, le mot de la page est mérite.

Publicités

75 réflexions sur “On y a mis de l’ ordre

  1. bonjour ….
    des babioles plein la page , je possède cette dite décoration a titre militaire, l’ordre national du mérite est pratiquement remis a tout militaire sous-officier et autre supérieur en hiérarchie au-delà de 23 années de service actif , je possède aussi la légion d’honneur , ce n’est pas le dit monsieur napoléon non plus le dit bonaparte qui me la épingler sur la poitrine , mais j’ai beaucoup d’autres babioles de service d’opération extérieur , indochine et algérie et autres séjour de plaisir de vacance dans le monde , de la croix de guerre avec étoiles argent et bronze , comme médaille de blessé de guerre avec étoile d’argent et bronze , la plus belle pour moi c’est la médaille de la campagne d’indochine, l’éléphant blanc tricéphale d’ordre laotien et celle du dragon d’ordre d’annam., et celle du parasol blanc du laos , j’ai reçu ce genre d’article pour diên biên phu , une grosse panoplie d’indochine et d’algérie , je briller au soleil , et cela est lourd , j’en est plus que trois ou quatre , que je vais donner a la même personne , un jeune handicapé qui travaille en CAT qui aime cela , collectionne et aime la légion étrangère cela est son rêve , mis a part arme et munition , il possède chez lui des affaires de la légion étrangère plus qu’un légionnaire en activité , pour lui faire plaisir , nous l’avons habiller en tenus de combat , le visage peinture cam et tout , arme a la main devant une jeep , avec de la fumée de fumigène pris en photo , cela fait si réelle qu’on le croirait en pleine guerre , ce jour la , il a était le plus heureux du monde , nous avons eu une larme aux yeux de voir sa joie intense , bon je parle trop de moi , a savoir si je mérite mes babioles ….pour cela il fallait se trouver présent en 1950 et dans la cuvette puis dans le sable du désert …..GO!GO!

  2. Bonjour les méritants, après une longue pause: séjour d’amis a casa, et visites chaque jour sur la côte, dans l’intérieur, par tous les temps: canicule puis pluie battante ce we, et grand frais.
    J’ai lu les coms, sans avoir le temps de « participer », ai suivi le séjour et le retour mouvementé de Darie.
    Découverte: ce très très long poème daté de l’An IX, intitulé  » Le Mérite des femmes », de Gabriel Legouvé.
    « Juvénal, dans ses vers digne émule d’Horace,
    Despréaux, qui tous deux les rendit au Parnasse,
    Coutre un sexe, paré de vertus et d’attraits,
    Du carquois satirique ont épuisé les traits.
    De ces grands écrivains je marche loin encore ;
    Mais j’ose, défenseur d’un sexe que j’honore,
    Opposant son pouvoir à leur inimitié,
    Célébrer des humains la plus belle moitié.

    Lorsqu’un Dieu, du chaos où dormoient tous les mondes,
    Eut appelé les cieux, et la terre, et les ondes,
    Eut élevé les monts, étendu les guérets,
    De leurs panaches verds ombragé les forêts,
    Et dans l’homme, enfanté par un plus grand miracle,
    Eut fait le spectateur de ce nouveau spectacle,
    Pour son dernier ouvrage il créa la Beauté.
    On sent qu’à ce chef-d’oeuvre il doit s’être arrêté.
    Eh! qu’auroit fait de mieux sa suprême puissance ? » (…)
    cf http://www.textesrares.com/poesie/legouv.htm

  3. françois de vernage a bien dit , un grand mérite est souvent plus difficile a supporter que les plus grands défauts , on montre plus souvent notre mérite que nos défauts , pourtant les défauts ont plus d’importance pour autrui , on ne peut vivre en écrivant sur notre corps les mots de la sagesse amérindienne , mais ont peut au moins regarder d’ou vient la fumée , mais a se dire que ce n’est pas le chevreuil qui traverse la route , c’est la route elle-même qui traverse la forêt , le mérite de nos jours ne possède plus la même valeur que d’antan , comme l’honneur , un secrétaire adjoint du ministre de l’agriculture peut recevoir la médaille du mérite agricole , et ne sait pas reconnaître un champ de maïs avec un champ de luzerne , j’ai garder ma barrette de décoration , pour un départ a l’infini d’un ancien , on doit lui faire honneur , sinon jamais je me distingue avec cela , on distribue cela comme une friandise de service , tu me rend service du aura la rosette , un militaire il faut qu’il soit dans une boite en bois dans la cour des invalides ….voila ce qui me choque ….GO!GO!

  4. Hello bonjour tout le monde, elle est revenue avec du savoir plein la tête, ouah, oui c’est Mareria après les jolies vacances en bonne compagnie…… avec ce fichu mot, il ne faudra pas compter sur moi, je n’aurai donc aucun mérite tant pis le mot est trop difficile…et puis, entre nous, je n’ai même pas le mérite d’avoir cherché, je suis toujours dans la paresse, et depuis ce matin je travaille comme une esclave ! bon histoire d’en rire avec Alphonse Allais :

    LE BON PEINTRE

    Il était à ce point préoccupé de l’harmonie des tons, que certaines couleurs mal arrangées dans des toilettes de provinciales ou sur des toiles de membres de l’Institut le faisaient grincer douloureusement, comme un musicien en proie à de faux accords.
    À ce point que, pour rien au monde, il ne buvait de vin rouge en mangeant des œufs sur le plat, parce que ça lui aurait fait un sale ton dans l’estomac.
    Une fois que, marchant vite, il avait poussé un jeune gommeux à pardessus mastic sur une devanture verte fraîchement peinte (Prenez garde à la peinture, S. V. P.) et que le jeune gommeux lui avait dit : « Vous pourriez faire attention… » il avait répondu en clignant, à la façon des peintres qui font de l’œil à leur peinture :
    — De quoi vous plaignez-vous ?… C’est bien plus japonais comme ça.

    L’autre jour, il a reçu de Java la carte d’un vieux camarade en train de chasser la panthère noire pour la Grande Maison de Fauves de Trieste.
    Un attendrissement lui vint que quelqu’un pensât à lui, si loin et de si longtemps, et il écrivit à son vieux camarade une bonne et longue lettre, une bonne lettre très lourde dans une grande enveloppe.
    Comme Java est loin et que la lettre était lourde, l’affranchissement lui coûta les yeux de la tête.
    L’employé des Postes et Télégraphes lui avança, hargneux, cinq ou six timbres dont la couleur variait avec le prix.
    Alors, tranquillement, en prenant son temps, il colla les timbres sur la grande enveloppe, verticalement, en prenant grand soin que les tons s’arrangeassent — pour que ça ne gueule pas trop.
    Presque content, il allait enfoncer sa lettre dans la fente béante de l’Étranger, quand un dernier regard cligné le fit rentrer précipitamment.
    — Encore un timbre de trois sous ? — Voilà, monsieur.
    Et il le colla sur l’enveloppe au bas des autres.
    — Mais, monsieur, fit sympathiquement remarquer l’employé, votre correspondance était suffisamment affranchie.
    — Ça ne fait rien, dit-il.
    Puis, très complaisamment :
    — C’est pour faire un rappel de bleu. »

  5. Bonjour tout le monde et voilà donc la petite bande au complet !
    Le texte d’ Alphonse Allais a le mérite de me faire rire.
    « Mérite » est un mot difficile, j’ ai choisi de l’ épingler et fort habilement , Monique a choisi un texte qui finit sur le « bleu » qui manquait.
    Bise

    • Hello Dominique, c’est que je ne l’ai pas fait exprès, et c’est là tout mon mérite si, si ! me voilà dans les pensées, au moins je n’aurai pas tout perdu car je découvre Cécile Fée, née Cécile Brucy, c’est une journaliste française qui a publié en 1832 un recueil de pensées intimes destiné uniquement à ses parents et à ses meilleurs amis, elle a dit : « La modestie sied au mérite comme le voile à la beauté. » Bise.

  6. J’ attend avec impatience histoire de me fendre la pipe ,de me decripsser les dessous de bras ,sur la meilleure façon non de marcher mais de faire fonctionner le module informatique qui attribut les places a l’Université non au mérite mais a la loterie ,si cela serait au mérite il ne resterait pas sur la dite liste des abonnés absent pour avoir une place a la fac ,certain qui ont eu le bac a l’aureat avec mention plus et d’autres qui ont eu une super place en fac alors qu’il ont était repêché a la traîne ,je suis et je reste un grand âne bâté ,je croyais depuis toujours que les meilleurs facultés et les meilleurs propositions était alloué au mérite et non a une roulette tzigane de fête foraine …..donc pas pour les méritants par manque de consultant ,mais par un fameux programme informatique fort pratique vue le résultat ….GO!GO!…..🛅

  7. Donc dans ce ce bas monde ,surtout la France ,par simple raison que c’est dans ce doux pays que mes pieds avance vers l’avant ,il y a de moins en moins de méritant ,cela est moindre que le fainéant pourtant cela finit pareil ,ce qui me fait rire ce sont parfois les grands de ce monde ,qui sont plus des clowns qu’autre chose type académie française ,les vieux enfants de Bonaparte qui décide le plus souvent qui doit être le méritant a mérité le mérite de porter ce titre honorifique ,comme avant le chouchou de la classe avait le mérite par la maîtresse ou le maitre d’école de devenir le chef de classe…je suis pas aigri ni abruti ,non plus un doux rêveur plus un pêcheur d’exprimer mes pensées sur le mérite d’aujourd’hui …..GO!GO!….💐

  8. Au sud cela mérite d’être souligner sans sourciller, et j’en prend la responsabilité et le seul mérite de dire qu’il fait un très beau soleil peint en or avec un vent qui fait bouger les branches d’arbre d’avant en arrière ,j’ai oublier de dire cela mérite d’en parler ,j’ai pas vraiment suivit si la soit disante fille non reconnue en Espagne porterait les mêmes moustache que sont papa ,je dit cela ,on pourrez refaire la pub du chocolat Lanvin en fin …….GO!GO!…⛵

    • Klaus , je n´ai jamais compris comment les moustaches de Dali se relevaient toutes seules .
      Ce n´étaient pas des images fixes mais un film . Il y avait des ficelles ?
      Il avait , parait-il , ce n´est pas sûr , des lavatories en or . Mais c´était peut-être une légende …
      Bonne douche , avec un pommeau en plastique , l´essentiel est d´avoir de l´eau et du savon ,
      parfum vanille-mangue .

  9. je sais ,je sais fort bien mes dames que parfois voir très souvent je suis un peu lourd ,j’ai au moins le mérite de le reconnaitre sans fioriture ,j’ai juste voulu laisser sur la page en cet bel après-midi une trace de mon passage avant ma sieste de méritant ,je reviendrais après cet interlude ,j’ai un coup de fatigue ,mes paupière devienne lourde …on dirait que je sduis un hypnotiseur …si j’aurais dit suivez mon doigts et écouter que ma voix ……bises…..GO!GO!….💍

  10. Bonjour , le telefon sonne sans arrêt , et « j´ai du mérite  » d´y répondre (expression du Nord il me semble) , car je l´ai pris en grippe . C´est rare de nos jours de détester le telefon , mais il y a des raisons . En suédois , cela me barbe . En français , c´est souvent très long .
    Je préfère les vendeurs que j´éconduis poliment : )
    Je reprends mon commentaire maintenant . Visite de la grande fille , puis visite du fils .
    Les petits plants d´aromates rapportés de France à leurs risques et périls ( canicule …) sont replantés . Après ma prometteuse récolte de p-.d-terre , tous les espoirs sont permis . Ils sont méritants de supporter notre climat .
    Le fiancé de mademoiselle a goûté les gaufres à la vergeoise du Nord (en haut de la France) et les a trouvées délicieuses . Il et elle s´en vont à l´assaut des fjords norvégiens . Je reviens vous expliquer ce qu´est exactement un fjord , qui est une particularité géologique . Le mot est employé un peu pour tous les bras de mer s´enfonçant dans les terres , mais ce n´est pas
    exact en géologie .

      • Fourrage , Dominique ? on dit fourrage ? du fourrage ? Rire .
        Je n´ai aucun mérite de connaitre la définition du « fjord » , j´ai entendu l´explication plusieurs fois,
        croquis à l´appui . Le fjord est le résultat d´un creusement du sol par un glacier .
        Il faut imaginer le glacier de profil pour bien comprendre .
        Voici : le glacier plonge dans l´eau , creuse le fond marin très profondément ( parfois sur 1000mètres ) , poussé par des tonnes de glace et de roches , puis remonte dans sa lancée .
        Il ne peut creuser indéfiniment . Donc , quand on fait une coupe latérale du glacier et des fonds marins , c´est une coupe du fond marin en U .
        La sortie du fjord vers la mer est donc très peu profonde . Mais le fond du fjord est très profond,
        selon que la puissance du glacier .
        Je ramasse les copies dans un quart d´heure . hi-hi .

      • Oups ! vous me rappelez Monique , que je dois cueillir les cassis et les groseilles .
        Je vais en mettre dans mon yaourt , qui fera office de fromage blanc !

  11. Hello, le bagne, arrachage, à genou, des oxalis, si on n’a pas les racines ça repart de plus belle et ça se repique, je ne sens plus mes rotules, demain je marcherai avec deux cannes voir le déambulateur, il y en a qui font caddie, c’est drôlement pratique, évidemment si on lui met une selle, ça fait un vélo !!! je vais derechef faire breveter mon invention.
    Je vois qu’on est en panne et en peine avec le mérite, je vous l’avais dit que c’était un mot pas possible à cerner mais seulement à décerner…

    • Monique , j´ai acheté un beau caddy en Belgique , que j´ai étrenné hier dans ma supérette .
      Je n´osais pas le laisser à la caisse , alors je promenais le chariot du magasin et mon caddy : )))
      Accrochée aux deux véhicules . Rire .

      • Darie, un caddy c’est cher et on a intérêt à le surveiller, c’est comme les parapluies, surtout s’ils sont assortis ! rire !!!

  12. Bon je me suis dit ,avant de disparaitre dans les entrailles du château a vaquer non comme un vacher mais un qui dit vachier a une demande qui veut réponse a un camarade ,hi!hi!,il vrutvqsue je lui écrive une lettre en français ,pas le temps ,je fois flâner ,je dois dormir,je dois rêver devant l’éternité ,et manger un peu pour garder l’envie de manger après ,bon je suis partit sur un roman ,mais aucune d’entre vous va me dire tu va la fermer ,ou par gentillesse ne pas l’ouvrir ,je sais pas écrire en langage des signes hi!hi!….bon revernons a nos escargot ,je me suis dit ,je van revenir écrire un dernier commentaire pour ce mardi ,avant la fermeture et l’ouverture du nouveau ,elle le mérite bien ces dames ,les pauvres ,je les plaint avec ce zigoteau dit tout bas d’une voix blafarde mon diablotin ,mais de quoi je me mêle ,si ce diablotin veut s’exprimer il n’a qu’a ce faire une page d’activité et une adresse internet ,mais qu’il arrête de surfer sur la mienne comme si les portes de l’enfer serait sur ma tablette non d’une belette ,je sait il est encore long mon commentaire ,j’ai le mérite d’être bavard a mon âge et non gaga a m’exprimer juste par areu ! areu !..…bises a vous toutes …..GO!GO!…..⛵

    • Hello papy, le plus difficile, dans un commentaire, c’est de glisser le mot du jour… mission réussie pour toi….. on dit souvent « ça se mérite », il y a la notion d’un effort, d’une bonne volonté, voire de courage. et de patience… dans la campagne, on ne peut avoir que le mérite agricole et c’est pas pour moi, j’ai deux fleurs de potiron par terre, qu’est-il arrivé, le vent sans doute j’espère que les autres iront à leur terme car pour la bonne soupe cet hiver il faudra se rabattre chez le marchand.
      On avait vaincu les pucerons, on n’a pas pu abattre le vent ! Bonne fin de soirée

  13. Petit intermède linguistique : « Merit  » est un mot adopté par la langue suédoise , ainsi que
    « poäng » . Ils ont les mêmes sens qu´en français .
    Je ne retourne ni à mes moutons ni à mes escargots , mais à mes groseilles et mes cassis ,
    que je dois emmagasiner au congélateur . Ma taille du printemps n´a pas été assez radicale .
    Quelques branches sans baie grimpent en hauteur et j´ai été trop timorée .
    La prochaine fois , tchac-tchac-tchac , je sabrerai sans état d´âme .

  14. Je vois que la page évolue favorablement hors du sujet, ping pong ? papy défie toutes les expressions françaises, des escargots en Provence à part ceux en chocolat je n’en vois pas. « Revenons à nos moutons date de 1464, je n’ai ni le mois ni l’heure …. euh…..et à « la farce moyenâgeuse de Maître Pathelin »

    « Dans cette histoire, on assiste à un procès dans lequel Maître Pathelin est un avocat douteux qui a réussi à extorquer des marchandises à un drapier, Guillaume Joceaulme. Or, dans ce procès, on juge un berger qui a dérobé des moutons à ce même drapier.
    Etonné de voir Pathelin dans ces lieux, Joceaulme s’embrouille et entremêle les deux histoires. Le juge ne comprenant pas pourquoi il est question de draps, dit alors au plaignant : « Revenons à nos moutons ! ».

    « De par le diable, vous bavez !
    Eh ! Ne savez-vous revenir
    Au sujet, sans entretenir
    La cour de telle baveries ?
    Sus, revenons à ces moutons !
    Qu’en fut-il ? »….

    … finalement, papy connaît ses classiques et a de sérieuses références littéraires.

  15. On a vu pour le timbre maintenant passons au sou, le p’tit sou, à deux sous ça ne vaut rien, les trois sous de violette c’est pas grand chose, quant à l’Opéra de Quat’sous……. vous allez voir qu’Anaïs Ségalas a su en faire un petit chef d’œuvre, vous ne regarderez plus jamais la ferraille de votre porte monnaie de la même manière :

    « LE PETIT SOU NEUF

    Comme te voilà beau, Monsieur le petit sou :
               Tu ressembles à la grisette
    En robe du dimanche. As-tu pris au Pérou
              Ces couleurs d’or de ta toilette ?

    Avec tes habits neufs, petit sou, mon mignon,
              Tu sembles de bonne famille.
    — Serait-ce Monseigneur le louis d’or ? dit-on.
              — Non, c’est un parvenu qui brille.

    Tu sors de la Monnaie, ainsi que d’un château,
              Tu prends des airs fiers et sublimes,
    Et chacun te salue, en te voyant si beau,
              Petit marquis de cinq centimes.
     
    Le sou classique est humble et sans prétention
              Noir, vieux sans parure empruntée ;
    Mais on vient d’en tirer une autre édition
              Revue… et non pas augmentée.

    La jeunesse est volage, elle aime à voyager ;
              Tout l’attire, rien ne l’effraye ;
    Pars donc ! va parcourir, vagabond et léger,
              La poche, le porte-monnaie,

    La bourse de l’avare, où sonnent les écus,
              Celle du prodigue, où, je gage,
    Tu te verras parfois seul, comme Marius
              Sur les ruines de Carthage !

    Mais dans la main du pauvre arrive sans retard,
    Et ne va pas manquer au petit Savoyard,
    Au chanteur de la rue, oiseau sans nid peut-être,
    Rossignol enroué, dont le sort est cruel :
    Si la manne aujourd’hui ne tombe plus du ciel,
    Qu’au moins le petit sou tombe de la fenêtre.

    Sois le prix du travail. Dans ce grenier vois-tu
    Cette active ouvrière ? Elle est jeune, elle est belle :
    Satan lui proposa diamants et dentelle,
    Mais, l’aiguille à la main, elle l’a combattu.
    C’est pour te conquérir qu’elle veille et travaille ;
    L’honnête petit sou semble être la médaille
    Que, dans notre Paris, on frappe à la vertu.
    Ami de l’ouvrière, à qui tu viens sourire,
    Habitant des greniers et de la tirelire,
    Jamais du coffre-fort tu n’auras les splendeurs :
    C’est le palais où vit la pièce d’or altière ;
    Mais l’humble tirelire est comme la chaumière
    Où tu t’endors en paix, sans souci des voleurs.

    Allons, en avant, marche ! entre dans la caserne.
    Tu dois servir aussi, mon petit sou moderne,
    À payer nos soldats. Le courage et l’honneur
    Ont des lauriers au front et des sous dans la poche :
    Le soldat est sans biens, sans peur et sans reproche ;
    Le cuivre est dans sa bourse, et l’or est dans son cœur.

    Mais un jour, sou charmant que la jeunesse enivre,
    Tu deviendras pareil à ces vieillards de cuivre,
    Usés, noircis, rouillés. Le temps nous vieillit tous ;
    À l’un il met la ride, à l’autre il met la rouille :
    De leur jeune fraîcheur, en passant, il dépouille
    Les roses du printemps, comme les petits sous.

    « Je suis le petit sou, que l’on fit pour l’aumône ;
    J’ouvre une porte au ciel à celui qui me donne,
    Je fais un peu de bien, sans venir du Pérou :
    Avec les pièces d’or, soleils de la cassette,
    On bâtit des palais pompeux ; mais on achète
    Sa place au paradis, avec un petit sou. »

    • Bien trouvé Monique . Vous sou-venez-vous des sous percés de jadis ? Il y avait aussi des sous de nickel , très légères et qui ne valaient que quelques centimes de franc ancien …

      • Darie, oui je me souviens et j’ai encore un de ces vieux sous percés il est rouillé et quand je pense à cette expression « un sou c’est un sou », je me dis que cela n’était pas vrai pour tout le monde. C’est si peu que je ne sais même pas à quoi cela correspond… on ne pouvait même pas s’acheter un caramel.

      • Dominique, je me souviens aussi de cette expression perdue , il y en a beaucoup et elles nous reviennent en mémoire de temps en temps, c’est bien.

  16. Dominique et toutes les dames de la page encore pas couché a l’intérieur du duvet F1 ,je vais remettre de l’ordre car on le mérite tous même la petite suédoise ,qui s’achète son propre caddy jaune frite ,un suédois voyant la varègues lilloise sortir le dit caddy de Ford ,lui demande ,vous venez du nord de la France madame ,vous avez un caddy a frites dans votre coffre ,non monsieur c’est plus un caddy a frites ,mais un caddy pour faites ces courses une fois ,bon revernons a nos molusqsues ,donc pourquoi on dit pas ,revenons a nos escargots mais a nos moutons ,je suis pas de trop instruit en limace camping car ,mais je sais qu’il y a une grande différence entre un mouton et un escargot ,donc je suppose que vous le savez pas cette différence ,de savoir un peu de tout c’est comme le mérite on l’obtient pas sur un banc d’école hi!hi!,je taquine mais j’ai placer le mérite ,donc la dfiffetence est je sduis point une pointure en anatomie de molusque et d’animal portant un manteau pur laine ,le mouton possède 4 pattes ,l’escargot un seul pied ,le pied de l’escargot est la partie du corps qui lui sert de se mouvoir ou plus simple de se déplacer ,en sécrétant du mucvus ,on peut dire qu’avec le papy on a le mérite d’en apprendre un peu plus de temps en temps ,bon je file au lit ,je tombe de sommeil ,je viens de boire un grand verre d’horchata de chufa Valencia ,je vais donc reposer ma cervelle pour demain ….car elle a besoin de rêve nocturne pour s’épanouir la journée ,elle mérite une pause …..comme ma carcasse ,….bises …..GO!GO!….💎⛽

    • Hi-hi , chaque ligne mérite ( mot du jour ! ) son éclat de rire .
      Klaus , vous méritez (bis ) des félicitations colégiales .
      De l´horchata de chufa Valencia …. c´est une sorte de Porto fait maison ? Je suis sûre qu´il
      mérite la médaille du Mérite Agricole ( bis et re-bis . On dirait une partie de belote : ))
      Quant au caddy jaune frite , non , il est noir rayé de blanc , ou le contraire . Une sorte de zèbre .

  17. Bon, cette page aura eu le mérite de regrouper la petite troupe.
    Bonne nuit les petits amis, influencée par Papy,
    je m’ en vais compter les escargots plutôt que les moutons, cela promet d’ être lent, que dis-je, long.

  18. Bonjour radieux ..…
    On lui loue plusieurs nomination ,malgré cela il reste le même ,il brille sans broncher pour nous réchauffer ,il a le mérite qu’on lui dise le roi soleil ,sans lui nous serions des esquimaux glacés vanille pêche planter sur un bâton de bois qui nous aiderait nullement a marcher ,aujourd’hui mercredi 26 juillet 2017 ,du calendrier de césar ,il fait très beau ,un beau et chaud soleil nous enrobe de sa plus belle lumière ,juste un vent parfois nous gratifie une violence gratuite ,nous devrions nous en Provence ,ancienne terre de Rome fabriquer des chars a voile pour tout déplacement eco!ogique ,pour donner un sourire royale a Ségolène ,j’ai vu a la télévision que des feux criminel pour la végétation sévit d’une violence extrême ,a chacun son propre raisonnement sur tout départ de feu ,un peu la faute a pas de chance et par faute de vouloir toujours plus ..…GO!GO!…..🚨

  19. Monique le pape des escargots ,j’en mangerais bien a dix heures a la provençale au feux de bois ,a ce que je sais c’est la matinée douce comme l’agneau avec ces belles côtelettes qui remplra mon écuelle ,notre président de la république ,est a l’anniversaire de l’assassinat du prêtre ,je trouve bien que les deux religions chrétienne et musulmane sont solidaire depuis cette acte horrible ,par contre je suis a l’opposé des réactions de la soeur du prêtre ,des trois bonnes soeurs ,et du vieux couple amis blessés du prêtre ,pardonnez et comprendre et priez pour ces jeunes qui ont perdus la vie bien trop jeune ,euh!,euh!,c’est pour beurré le vivre ensemble ,le mot beurré n’est point une erreur de ma part ,j’ai écrit ce mot pour beurre ,avant entre 1955 a 1967 ,une autre nomination ….mais on devient plus sage ,sans demandais pardon a dieu ,c’est pas dieu ni nous qui avons passer le couteau a la meule ….GO!GO!..…♨

    • Hello papy, ah, les escargots eu beurre persillé avec un petit blanc de la cavacombe de derrière les fagots (encore une expression !) ….
      Je suis outrée et révoltée du cirque qui est fait autour du père Hamel, c’est de la récupération politique mais aussi religieuse, pour ne pas blesser et ne pas discriminer, voilà qu’on en appelle à satan d’où nous vient tout le mal, alors qu’il s’agit d’assassins islamistes, c’est trop facile…. le peuple des chrétiens n’est pas un troupeau de brebis, nous faire croire à un satan ectoplasme est une insulte à notre religion. Voilà comment on transforme le brave petit peuple ! comme toi, je suis revenue de cette idée du bien vivre ensemble avec 2700 djhadistes français prêts à perpétrer des attentats. Pardonner ici n’est pas possible, laissons cela en Haut Lieu je dirai vulgairement que c’est pas notre boulot.

      • C´est vrai Monique . Mettre ce (ces) crime(s) sur le dos d´un être factice est de la sottise , une tromperie envers les Français . Le père Hamel a dit cette phrase à ses bourreaux qui représentaient le Mal , mais les politiques doivent avoir du pragmatisme et mettre des mots concrets dessus . La récupération marche à plein régime . On a posé une stèle gravée des
        Droits de l´Homme . Et puis monsieur Macron dit une phrase inouïe :  » Le crime du Père Hamel n´aura pas eu lieu pour rien » . En quoi un crime peut être « bénéfique » à quoi que ce soit ?
        Ses discours sont mauvais et stériles .

  20. Bonjour ! Combien d’escargots au compteur, Dominique?
    Le bleu des rubans et des médailles est vraiment beau; il paraît que « 4.600 personnes reçoivent l’insigne chaque année »: ce sont de grosses charretées!
    L’ordre du mérite concurrence un peu la légion d’honneur; peut-on cumuler???
    Voici un site qui recense les personnalités qui ont refusé la légion d’honneur, avec leurs réactions:
    http://sornettes.free.fr/spip.php?article229
    « Louis Aragon refuse la croix. Jacques Prévert, feignant la sévérité, lui dit : « C’est très bien de la refuser ; mais encore faudrait-il ne pas l’avoir méritée ».
    Jean-Luc Godard a refusé l’ordre du Mérite : « Je n’ai aucun mérite et je n’ai d’ordre à recevoir de personne. »….

  21. Mes dames il est l’or de se dorer au soleil des oreilles aux orteilles ,regarder bronzer le bout de ses pieds assis sur le canapé de la salle a manger derrière la baie vitrée ,sentir les rayons de soleil en écrivant un commentaire enrouler embraser les lobs des oreilles et faire briller de mille feux les anneaux pendants couleur or ,rester ainsi mes dames tout cela en regardant et ricanant devant la tâche du robot aspirateur ,a mon thermomètre une belle numérotation ,un plus que bon 32 degrés malgré le vent poussant ,je regarde en vous écrivant sur RMC découverte l’egnime du trésor des templiers ,j’aime bien l’histoire ,je me trouve a Gisors en Normandie a côté d’un troupeau de vache normande et un plateau de fromage ,de creuser des galeries sous la tour du château sa creuse aussi l’appétit ,un templier le ventre vide est aussi efficace qu’un templier portant le costume de Robocop acheter a la COOP,vous vous rappelez mes dames les magasins ,économat ,familistère et Coop,on avait des timbres avec des achats pour gagner un lot ,le seul qui reste est le casino ,dans ces magasins de ville et village ,était comme dans les bars pour pilier de comptoir ,on en sortait avecfilet et des achats mais surtout avec le bavardage tout sur le village et ces habitants , cela a disparu ,nous sommes formatés pour les achazts a la chaîne sans mots ni sourire ….parfois je me dit c’était mieux avant …..rien avoir avec le mérite …mais j’aime parler autant de la plume que du plomb….GO!GO!…🚀

  22. Bonjour la compagnie il fait beau et frais, aujourd’hui à la bibliothèque (la dernière séance) on fête l’anniversaire d’une amie avec champagne évidemment… elle va nous chanter « la Paloma » évidemment c’est pas une chanson de notre temps mais apparemment elle n’aime que celle-là ! le mérite dans tout cela ? et bien c’est de pouvoir encore fêter son anniversaire et de pouvoir encore boire une coupe….. hélas, le champagne nature c’est pas mon fort, un peu de cassis dedans c’est bien mieux ! nous évitons tous de parler politique, religion car c’est la peignée, chut ! à plus tard !

  23. Bonjour de fraicheur estivale , coutumière dans « mon pays ». Pour continuer la récolte des groseilles et cassis , ce sera mieux que sous un soleil de plomb . Le Viking est très contrarié ,
    il ne sait comment se débiner pour refuser une invitation pour cet après-midi. Ses ex-collègues
    l´ont invité pour un b-b-q et jeu de pétanque . Il n´y tient pas du tout , de plus , ô dilemme ,
    une svart stork (cigogne noire) est dans les parages …
    J´ai refusé aussi , arguant du fait que les groseilliers ne peuvent plus attendre d´être cueillis.
    Je lui ai dit que les cigognes n´attendent pas non plus … Demain , après avoir livré son petit balluchon à la Maman qui a « commandé un petit bébé » , elle va s´envoler .
    Dans mon école primaire , souvent les camarades de classe disaient ainsi : » … commander un bébé » . Cette expression m´intriguait beaucoup . Commander à qui ???
    J´ai relu beaucoup de commentaires ce matin , et c´est très amusant .
    Klaus , je trouve aussi que pardonner aux bourreaux n´est pas très efficace . Les bourreaux
    n´ont ni regret ni remord . Les belles paroles , c´est du vent . Et puis la société doit être défendue , elle est faite essentiellement de gens sans défense .

  24. Bonjour les amis !
    Mareria, j’ avais beaucoup d’ escargots au compteur, alors craignant lassitude et indigestion, je me suis mise à compter des billets de banque et je me suis endormie contente.
    Darie, une cigogne noire livre-t-elle des bébés noirs ?
    Réussir à faire une matinée de cérémonie sans prononcer une seule fois ter ro risme is la miste,
    no comment.
    Ciel gris, petite fraîcheur humide, bisouxxx.

    • Mais voyons Dominique , c´est une légende ! Les cigognes n´amènent que des grenouilles pour leurs propres petits cigogneaux . Les petits d´Homme , ce sont leurs mamans elles-mêmes qui font tout le travail : )) Le Viking se prépare avec des pieds de plomb . Pour le consoler , je lui ai affirmé , croix de bois , croix de fer , que la cigogne serait toujours là demain . Elle est au bord du lac , il n´y a donc aucune raison qu´elle quitte ce beau garde-mange à ciel ouvert . Rire .

  25. C’est  » Le Bourgeois gentilhomme « , acte III, scène XVI
    MONSIEUR JOURDAIN, DORIMÈNE, DORANTE, LAQUAIS.
    MONSIEUR JOURDAIN, après avoir fait deux révérences, se trouvant trop près de Dorimène.- Un peu plus loin, Madame.
    DORIMÈNE.- Comment ?
    MONSIEUR JOURDAIN.- Un pas, s’il vous plaît.
    DORIMÈNE.- Quoi donc ?
    MONSIEUR JOURDAIN.- Reculez un peu, pour la troisième.
    DORANTE.- Madame, Monsieur Jourdain sait son monde.
    MONSIEUR JOURDAIN.- Madame, ce m’est une gloire bien grande, de me voir assez fortuné, pour être si heureux, que d’avoir le bonheur, que vous ayez eu la bonté de m’accorder la grâce, de me faire l’honneur, de m’honorer de la faveur de votre présence : et si j’avais aussi le mérite, pour mériter un mérite comme le vôtre, et que le Ciel… envieux de mon bien… m’eût accordé… l’avantage de me voir digne… des…
    DORANTE.- Monsieur Jourdain, en voilà assez ; Madame n’aime pas les grands compliments, et elle sait que vous êtes homme d’esprit. Bas, à Dorimène. C’est un bon bourgeois assez ridicule, comme vous voyez, dans toutes ses manières. (…)
    cf http://www.toutmoliere.net/acte-3,405365.html

  26. Chez les braves gens, vous savez les gens de rien, pas de fioriture, on restait les pieds sur terre et les petits bébés naissaient dans les choux ou dans les roses. Un jour, je vais avec ma grand mère chez la « tante potager », elle avait de tout dans son jardin et là, elle décide de nous donner un chou, elle attrape sa hache et tac, le chou est sectionné direct et je me mets à hurler parce que le petit frère était blessé et qu’il ne viendrait jamais chez nous. D’ailleurs, ni frère ni sœur ne sont jamais venus, pas même les cigognes, avec leur torchon à carreaux sur les images, je pensais qu’elles transportaient des victuailles.

      • Chez « Les Routiers  » , plat du jour écrit sur l´ardoise : )
        Au demeurant , ces repas à la fortune du pot sont très bons et copieux . En fait , je ne sais pas si les mac machins n´ont pas remplacé ces traditionnels , et très français, « restaurants » .
        Ce serait dommage .

      • Dominique, les cigognes emmènent un pique nique dans le torchon, j’en suis certaine et c’est pour nourrir les bébés cigognes

  27. La journée se termine comme elle avait commencer a converser ,cela mérite d’être claire ,le soleil étend toujours ces bras chaud sur la plaine ,il enlace tout sur son passage ,plein de petit fantôme déguisé en ombre se prenne pour des branches d’arbre que le vent ferait bouger par son souffle ardent ,j’ai vu aucun petit homme pas plus haut qu’un grain de riz sortir de la forêt en vol d’escadrille chevauchant des libellules ,mes amies les fées sont rester coucher bien au chaud dans leur coquille de noix dans des draps de soie a regarder la télévision la grande évasion ,pour avoir en elle l’aventure et aller toujours plus loin que la clairière entouré de champignon géant magique ,j’ai surveiller de mes grand yeux bien ouvert de ma fenêtre entre ouverte le monde féerique du bois d’à côté ,mais rien n’a bouger tous des faignant ces non humain ,pourtant je suis sur je me suis jamais endormie ,je n’ai fermer aucune paupière pour partir un instant dans les rêves ,Côme toute fin d’après-midi a surtout ne rien changer ,je vais mouiller cette peau qui recouvre ma viande sur mon corps ,un peu de savon ici un peu la ,j’aurai de la mousse de partout ,un grand homme blanc des neiges ,le yéti au regard bleu comme l’océan ,mes dames je vais vous dire a demain ,euh! ,je sais pas quand ,en faite ,mon nouveau traitement médicale me convient pas très bien ,il me donne une forte fièvre et des tremblements la nuit ,court mais intense ,une visite médicale pour réduire ou changer ,je sduis aussi fatiguer pourtant j’ai une petite tasse de pillule a avaler ,comme je suis obéissant je mange ,mais si cela continu direction poubelle ….et je dirai a qui ne pourra voudra ……cela veut rien dire vraiment ,mais un ici le dit toujours ….bises …GO!GO!….🚈🚊🚋🚌🚍🚎

    • Papy, une tasse de médicaments, tu rigoles j’espère ! la danse de st-Guy, méfiance tu ne peux pas avaler tout cela sans broncher…. il y a une interaction entre deux médicaments ? il faut voir le toubib avant lundi prochain. Si on te donne des médocs pour faire des rêves hallucinatoires, c’est pas drôle du tout. Tu devrais lire les notices . Bonne nuit et à demain… repos mon commandant !

  28. Hello Papy, si tu jettes, dans le lavabo, tes médocs qui te font trembler, c’ est toute la tuyauterie qui va se mettre à trembler et faire des bruits bizarres.
    Achtung si le remède est pire que le mal.
    Allo, allo, on demande nurse Darie, je répète nurse Darie !!!
    Bise

  29. Oui , Présente ! Klaus , on ne peut vous imposer un traitement qui ne vous convient pas , qui vous donne des effets indésirables . Mais il faut le dire au médecin . Il faudrait prendre rendez-vous demain , ou bien vous présenter chez le docteur directement .

    • Oui, Darie, il faut que Klaus consulte sans attendre, on le recevra forcément en urgence. Il y a des médicaments plus dangereux que le mal que l’on soigne, ça devient effrayant…aux mains des blouses blanches c’est la roulette russe.

  30. Une petite coupe de champy pour l’anniversaire de la bibliothécaire et hop j’avais déjà des suées !
    je n’ai plus d’entraînement, le temps est assassin mine de rien. Le gâteau était délicieux mais alors bourratif, un étouffe chrétien, expression idiote car dans ce cas il étouffe tout le monde , les chrétiens et tous les autres.
    J’ai pris quatre livres pour le mois d’août, au pif, il faut que la tranche soit belle et l’imprimerie bien noire sur les pages bien blanches, oui, maintenant il faut que tout soit facile, si je ne parviens pas à entrer dans le bouquin je le referme, si l’histoire m’ennuie, je le referme, s’il y a un tant soit peu de politique hop, je referme…. bref, je fais des caprices, c’est à cause de l’été saison qui, comme vous le savez…… pffff, chut, on ne rabâche pas.
    Je file aux nouvelles.

  31. Je me suis lever pour me trouver debout hors de mon lit positionner a l’horizontal du carrelage ,une soif venu de nul part m’a presser le coup comme un citron ,elle a dut me prendre pour un nippon allonger entre un nénuphar et une fleur de lotus dans un jardin japonais ,je suis pas un bonze samouraï bonsaï qui demande une tasse de saké ou de thé ,surtout quand j’ai soif je me vois pas attendre avant de boire que je tourne plusieurs fois ma tasse ,déjà pour partir la nuit dans un sommeil profond et lointain parfois rêvant de presque rien ,je pose pas ma tête sur un morceaux de bois ,j’ai un oreiller en plumes de poil de poule ,que voulez vous la nuit est un long fleuve tranquille passant des écluses a saute mouton ,regarder mes dames ,même le soir je raconte des conneries ,je suis bien un âne ,bon j’ai bu de l’eau fraiche avec du sirop de figue ,je réside en Provence non a tokio ,a demain après mon retour du médical ,je vous souhaites a toutes une bonne nuit ,moi je retourne me coucher vite fait …..bises ….GO!GO!…🚠🚡🚟🚝

    • Papy, c’est quoi cette soif qui te terrasse à une heure indue ? voilà une bonne résolution, voir le toubib en 4e vitesse afin qu’il rectifie le tir…. en attendant je trouve que ta poésie a monté de trois crans, c’est quoi la composition de la nouvelle médication, je sens que ce n’est pas de l’homéopathie. Soigne-toi bien et pas de zèle… à demain et bise..

  32. Une bise de moi aussi , Klaus , ainsi qu´à vous,Dominique qui regardez les étoiles . Ce n´est pas encore la nuit des étoiles filantes , c´est dans trois semaines . Bonne nuit de repos , à tous.

  33. Les étoiles ? je les cherche en vain et ne vois que le ballet de deux chauve-souris qui se nourrissent en vol. Je pense qu’il y a des nuages noirs, et il n’y a même pas de lune ! une nuit de juillet moche à pleurer…. les amis bonne nuit à tous et à demain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s