പിയാനോ

Ainsi que l’ indique le titre en malayalam, langue dravidienne du sud de l’ Inde, le mot de la page est piano.

Le piano du pauvre ou piano à bretelle est le nom donné à l’ accordéon, instrument inventé à la moitié du XIXème siècle.

Touches blanches et noires, ivoire et ébène, Paul McCartney inspiré par le piano, a composé une chanson , ode à la tolérance
« Ebony and Ivory »

Publicités

66 réflexions sur “പിയാനോ

  1. bonjour ….mes dames ..
    je vais y aller piano , piano , le soleil dans le dos va piano va sano non solo mais mollo mollo , il va faire a l’ombre des haut mur du château ou vive des anciens guerriers dont certains sont fatigué et punis par la vie environ 39 degré a l’ombre , au ressenti mieux vaut pas y pensé , a faire cuire des côtelettes d’agneau sur une pierre sèche qui devient pour la journée une plancha pour voyageur penseur , je vais avoir beaucoup de peine a passer cette journée , j’ai bon avoir un esprit fort éveillé je n’oublie pas que je fais partie des personne âgée , cela est relatif au temps qui passe mais négatif pour le temps restant , j’ai une soif a cette heure , que je voudrais pas monter en vélo (cela se disait avant ) , ou une soif de loup , un loup aurait donc plus soif qu’un autre animal , je connais un camarade légionnaire ( un ancien comme moi des années 1955 ???? pas sur des années il n’a jamais rien dit le quand , je le connaissez pas en ces années , jeune il a fait six années pour devenir prêtre , après son ordination presbytérale, il a était aumonier dans la légion étrangère , après que légionnaire au 3e régiment étranger d’infanterie et au 13e demi-brigade de légion étrangère , de nos jours il est plus ancien légionnaire qu’ancien curé , il réside dans un petit village de provence dans le vaucluse , c’est lui qui fait rire tout le petit village , il peut se promener avec une cafetière attacher sur la tête , il ture une ficelle le couvercle se lève et on écoute coucou et de la fumée sort de la cafetière , il a fait ce tour avec ses mains du bricolage , il n’est pas fou tout le contraire , son meilleur coup , il conduit plus , il avait une renault 4 camionette , quand il voyait des gendarmes en position au feux tricolores , il arrêté de respirer pour que son visage devient tout rouge , il stop le véhicule au feux et gesticuler dans tout les sens en touchant d’une main l’intérieur de son pare-brise , quand les gendarmes affolés approcher de lui en lui demandant vous avez un malaise monsieur , il ouvrait la vitre et criez on peut plus enlever une tache sur sa vitre sans que la maréchaussée accourt , vous voyez le personnage , en plus il joue très bien de l’accordéon , alors j’ose pas écrire ce q’il dit quand il a très très soif et qu’il fait fort chaud , surtout qu’il a était curé …..hi!hi!!!….je vais boire un verre de citronnade ….GO!GO!

    • Un Monsieur-le-curé comme lui , Klaus , c´est une cure de rigolade garantie pour ceux qui ont perdu le moral . Mais les gendarmes n´aiment pas qu´on se moque d´eux , question d´honneur et d´autorité : ))
      Je ne sais pas si vous aimez le piano , mais je crois que celui que vous préférez , c´est celui du cuisinier du château . C´est aussi comme cela qu´on appelle le gros complexe pour cuisiner .
      Quand vous irez voir Teddy-le-cuistot , vous pourrez lui demander:  » Alors , qu´est-ce que tu nous joues sur ton piano pour ce midi ?  »
      Il va vous regarder de coin , et croire que la chaleur vous égare : )

  2. Bonjour tous; charmante page, Dominique: c’est le 1er en mot que je vois écrit en malayalam…( et je découvre la chanson de McCartney .
    Piano est une abréviation de l’italien pianoforte, de piano, doux et forte, fort. « Ainsi appelé car les anciens instruments à clavier, notablement le harpsichord et le clavecin, ne pouvaient pas produire de nuances de volume. »
    Honneur à la femme-piano, Barbara, dans une des ses premières interprétations , en 1967, de la fameuse « Petite cantate ».

  3. bonjour la prof …..après lecture de mon commentaire , je suis fatigué cela est la vérité mais pas mon esprit , il est vif comme l’anguille , j’ai écrit le mot éveillé , sans avoir le nez et les souvenirs d’un marin qui a naviguer sur les océans et mer du monde , je sais qu’un vaisseau , un très gros vaisseau avec 64 canons , construit par groignard je crois dans les années 17 50 ou plus je sais plus , ce vaisseau qui porter comme fièrement son nom de l’éveillé , son capitaine était darot de fontais , ce gros vaisseau a fait la campagne en pleine mer hi!hi!, du canada dans la flotte de bullion de montlouet , j’ai aucun mérite de savoir cela , il y a eu beaucoup de film au cinéma parlant de l’éveillé et du capitaine darot de fontais …voila ….je vous l’écrit de suite avant que la canicule endort mon esprit ….GO!GO!

    • Klaus, l’ Éveillé était un fameux Trois-Mâts: tu as une sacrée mémoire.
      Je te dis comme tu te dis: « Piano, piano » contre la canicule!

  4. Bonjour les amis !
    Il pleuvait encore tôt ce matin et maintenant un petit vent .
    Papy, cette chaleur n’ est pas enviable, sois prudent.
    Merci mareria pour les informations.
    Et bises aux girls qui viendront.
    À plus !!!

  5. coucou Dominique , j’ai déja taper sur un piano avec mon pouce , cela a fait dong! , nous avons un piano ici ainsi qu’un orgue , je sais ni jouer de l’un ni de l’autre , mais des camarades oui , comme de l’accordéon ou trompette et violon , je ne sait pas pratiquer le piano mais j’aime bien le meuble , sa forme , cela est bien fait par des artistes , cela fait jolie dans une pièce , un petit aire de noblesse , on y ajoute une partition de Mozart alors que aucun ne sait lire la musique , beaucoup le fond , moi je reconnais je suis un archi-nul de chez nul , ma fiancée , dans ma jeunesse jouait du piano avec délicatesse comme du violon , parfois je la vois derrière ce piano en pleine lumière dans sa robe grise plissée et son beau chemisier blanc a plis et dentelle a manche courte , elle avait plein d’amour sur son visage , je devrais plus y pensé je sais , mais le temps n’enlève pas les souvenirs accrocheurs , et un retour vers le bonheur vaut bien dix ventilateur et un seau d’eau ,…je vais aller voir au pas de tortue en cavacombe puis boire une bière et regarder un peu les informations , il y fait bon environ 19 degré on vient de me dire ..vite direction le pôle……GO!GO!

    • Mais si Klaus, il vaut mieux se souvenir des bonnes choses , que de repenser aux périodes très difficiles de votre métier . Bonne journée dans la fraicheur de la cavacombe . Restez dans ce petit paradis , dehors c´est l´enfer : )

  6. mareria…oui un sacré navire , surtout très armés , il aurait pu porter comme nom le redoutable , mais il était pris ….je file vite ..euh! ….tout doux ……GO!GO!

  7. Hello everybody & everyone ( je ne sais pas si cela se dit en GB , mais je le dis quand même ).
    Je ne connais plus la nuance exacte entre les deux mots .
    Klaus , koukou, c´est peut-être moment d´aller visiter les copains qui ont la clim´ dans leur chambrée . Je prendrais volontiers quelques degrés pour nous , si je pouvais . Il y a de la marge . Attention , on perd des sels minéraux avec cette chaleur , par la transpiration , il faut compenser . Mais c´est le docteur qui peut dire ce qui vous convient .
    Beau sujet que leപിയാനോ ; nous connaissions le sanscrit , et maintenant le malayalam !
    C´est une curieuse écriture .
    Avant le piano , il y avait le clavecin . Mais qui joue encore du clavecin de nos jours ?…
    Albert Mérat (1840-1909)
    Les pieds branlants et lourds et le ventre fluet,
    Moins utile qu’aimé, vieilli comme sa gloire,
    Mais d’un attrait pareil à celui d’une histoire,
    Le clavecin repose, immobile et muet.

    L’œil avait des lueurs et le cœur remuait
    A l’entendre. Égayant la grande glace noire,
    Il montre avec orgueil quatre octaves d’ivoire
    Qu’usa de son pas grave et lent le menuet.

    Là dort ensevelie une musique exquise,
    Ces vieux airs qu’on dansait en robe de marquise,
    Aigrelets et vibrants comme un son de ducat ;

    Et le soir, doucement si l’on ouvrait les portes,
    Peut-être on entendrait un scherzo délicat
    Sous les doigts effilés des châtelaines mortes.
    de Albert Mérat ( 1840-1909)
    Puis il y eut l´invention du piano , et ensuite le synthétiseur , le piano électronique , qui
    facilite grandement l´apprentissage . Preuve en est , que j´ai réussi à rejouer après plus de trente ans d´interruption . Mon petit morceau de prédilection , c´était Le blues du dentiste .
    J´aime beaucoup les paroles qui me font rire à chaque fois . A propos de dentiste , j´ai vu à Göteborg , sur une plaque de dentiste , gravé dans le cuivre : « madame Untelle , tandläkare med mjuka händer » , ce qui signifie : madame Untelle , dentiste aux mains douces : )
    C´est là que l´on voit l´humour des Suédois , sourire .
    Bonne journée , et courage Klaus , cette canicule va s´en aller , c´est certain .

    • J´ai oublié de mettre le lien , j´étais distraite par des histoires de faucon pèlerin et de havsörn , le pygargue à queue blanche : )

      J´ai eu la chance d´assister á un concert de Ray Charles à Tourcoing ou à Roubaix , je ne sais plus ; marvellous !

  8. Bonjour les amis, il a sulfaté, pour dire qu’il a un peu plu, mais alors juste une cuillère à soupe pas de quoi être trempé comme une soupe…. mais matin radieux, Dominique nous a trouvé un mot excellent, piano quel bel instrument à gammes, blanches, noires, avec une queue, le piano est l’élégant des soirées.
    Voici le grand Léo Ferré, dans un registre moins salon, le pano du pauvre :

    Le piano du pauvre
    Se noue autour du cou
    La chanson guimauve
    Toscanini s’en fout
    Mais il est pas chien
    Et le lui rend bien
    Il est éclectique
    Sonate ou java
    Concerto polka
    Il aime la musique

    Le piano du pauvre
    C’est le Chopin du printemps
    Sous le soleil mauve
    Des lilas de Nogent
    Il roucoule un brin
    A ceux qui se plaisent bien
    Et fait des avances
    Ravel ou machin
    C’est déjà la fin
    Mais voilà qu’y recommence

    Le piano du pauvre
    Se noue autour des reins
    Sa chanson guimauve
    Ça va toujours très loin
    Car il n’est pas chien
    Toujours il y revient
    Il a la pratique
    C’est pour ça d’ailleurs
    Que les histoires de coeur
    Finissent en musique

    Le piano du pauvre
    Est un joujou d’un sou
    Quand l’amour se sauve
    Y’a pas que lui qui s’en fout
    Car on n’est pas chien
    On le lui rend bien
    On est électrique
    Jules ou bien machin
    C’est déjà la fin
    Mais voilà qu’on y repique

    Le piano du pauvre
    C’est pas qu’il est voyou
    La chanson guimauve
    On en prend tous un coup
    Car on n’est pas chien
    On a les moyens
    Et le coeur qui plisse
    Quand Paderewsky
    Tire de son étui
    L’instrument de service

    Le piano du pauvre
    N’a pas fini de jacter
    Sous le regard fauve
    Des rupins du quartier
    Pendant que les barbus
    Du vieil Institut
    Posent leurs besicles
    Pour entendre au loin
    Le piano moulin
    Qui leur fait l’article

    Le piano du pauvre
    Dans sa boîte à bobards
    Se tape un air guimauve
    En se prenant pour Mozart
    S’il a l’air grognon
    Et joue sans façons
    Des javas perverses
    C’est qu’il est pas chien
    Et puis qu’il faut bien
    Faire marcher le commerce… »

    A plus je dois filer, non pas la laine ni le mauvais coton, mais à l’anglaise.

  9. Impossible de faire passer mon com: il s’agit du superbe concert diffusé hier soir sur la 3: dirigée par Myung Whun Chung, pianiste virtuose dès 7ans, la 9ème symphonie de Beethoven accompagnée de projections vidéo de la frise « Beethoven » du peintre autrichien Gustav Klimt, aux Chorégies d’Orange.
    On peut voir la vidéo en tapant les mots clés .

  10. souvent au cinéma , on voit des chats sur un piano a coté d’un bouquet de fleurs et des bibelots , en dessin animé , le piano qui tombe par la fenêtre , lapeyre, non une seule , le piano la bête noire des déménageurs , ce que je suis sur , c en’est pas demain ni le jour d’après que vous me verrez comme vêtu en queue de pie comme un pingouin , non par cause de ce changement climatique,je suis nul en musique , pour jouer la 5ème symphonie de beethoven, si je commence a jouer du piano , a la première note on me tire dessus ….bon je vais aller au foyer prendre une collation froide , une bière picon , j’ai point de caramel marseillais , je met ce que je trouve non par amertume juste pour le goût , avec une olive verte a l’anchois , une noir au curie , et une tomate cerise pour la belle couleur rouge , après je me lèche les lèvres , me voila maquillé et beau comme un camion , un redoutable séducteur , le giacomo casanova de service , bon le vieux reste a l’ombre tu écrit des bêtises , bon je vais point me penché me cambrai sur la dispute de la paternité :de ces confiseries , j’en suis pas le père , mais l’enfant qui les aimes énormément …bises en fin de journée ..quand il fera toujours aussi chaud …que dire d’autre …c’est le sud ….le sud …..bises a vous …GO!GO!

    • La chanson est cocasse Klaus ! Pourtant , elle ne fait pas rire , même pas sourire , le pianiste derrière Bobby Lapointe. C´est Charles Aznavour , il me semble. Il se concentre sur sa partition.

  11. vous avez vu la pancarte a la fin ….je ne loupe jamais rien …en plus je savais pas ….ce n’est pas le destin mais de la chance ..ou un ange démoniaque qui veille sur moi depuis ma tendre enfance …….bises ….GO!GO!

  12. Il y a une foule de films évoquant un/une pianiste; le plus fameux étant celui de Polanski, histoire vraie de Władysław Szpilman « Władek ».
    « Le titre original du livre de Szpilman, paru pour la première fois en Pologne dès 1946 et racontant sa survie pendant la Seconde Guerre mondiale à Varsovie sous l’occupation allemande, est « Une ville meurt ». Il le rédige juste après la guerre, encore sous le coup de la souffrance vécue et y rapporte l’enfer du ghetto, la déportation de sa famille au camp d’extermination de Treblinka à laquelle il a échappé de justesse : quelqu’un, ayant reconnu le musicien célèbre et admiré, l’a soustrait à la foule vouée à la mort, lors du chargement du convoi, dans l’enceinte de transit à Varsovie. Il y témoigne aussi de la solidarité d’amis polonais qui l’ont hébergé après sa fuite du ghetto, ont risqué leur vie pour lui procurer des cachettes, jusqu’à ce qu’il fût découvert peu avant la fin de la guerre par Wilm Hosenfeld, un officier de la Wehrmacht qui lui sauva la vie, alors qu’il mourait de faim dans Varsovie presque totalement détruite.

    Le livre de Szpilman est victime de la censure des nouveaux dirigeants communistes car il est tout sauf politiquement correct : après les horreurs de l’holocauste, il est inacceptable de présenter un officier allemand comme sauveur, et Szpilman est contraint de transformer Wilm Hosenfeld en Autrichien. Impensable également de présenter des Polonais ou des Ukrainiens comme collaborateurs dans l’extermination des Juifs de Pologne. Pendant les décennies qui suivent, les éditeurs qui souhaitent republier l’ouvrage en Pologne se heurtent au refus des autorités gouvernementales.
    C’est ainsi qu’il faut attendre un demi-siècle avant que, à l’initiative du fils de Szpilman, Andrzej, le livre soit republié sous le titre Le Pianiste, tout d’abord en Allemagne. »
    La page Wk rapporte aussi ceci:  » Le 23 septembre 1939, il donne un récital Chopin, avec au programme le Nocturne en do dièse mineur, lors de la dernière émission en direct de la radio polonaise. Les bombes allemandes mettent fin aux programmes qui ne reprendront que six ans plus tard, avec le même récital, toujours interprété par Szpilman. »: on trouve cette scène dans le film.

    • C´est un film magnifique Mareria , la scène finale est très émouvante .
      Je cueillais les dernières baies de cassis , et taillais les branches indésirables . Et justement , tout en picorant les baies , je pensais à parler de ce film , et du « Pianiste W Szpilman, très bien interprété par Adrien Brody. Il était fantastique dans ce film . J´aime bien cet acteur , il a du charisme . Il jouait un vrai dingo dans Budapest Grand Hôtel ! un bon film aussi .

  13. Arrêtez la musique et ne tirez pas sur le pianiste…. voici Maurice Rollinat :

    A Frédéric Lapuchin.

         A l’heure où l’ombre noire
    Brouille et confond
         La lumière et la gloire
    Du ciel profond,
         Sur le clavier d’ivoire
    Mes doigts s’en vont.
    Quand les regrets et les alarmes
    Battent mon sein comme des flots,
    La musique traduit mes larmes
    Et répercute mes sanglots.
    Elle me verse tous les baumes
    Et me souffle tous les parfums ;
    Elle évoque tous mes fantômes
    Et tous mes souvenirs défunts.
    Elle m’apaise quand je souffre,
    Elle délecte ma langueur,
    Et c’est en elle que j’engouffre
    L’inexprimable de mon cœur.
    Elle mouille comme la pluie,
    Elle brûle comme le feu ;
    C’est un rire, une brume enfuie
    Qui s’éparpille dans le bleu.
    Dans ses fouillis d’accords étranges
    Tumultueux et bourdonnants,
    J’entends claquer des ailes d’anges
    Et des linceuls de revenants ;
    Les rythmes ont avec les gammes
    De mystérieux unissons ;
    Toutes les notes sont des âmes,
    Des paroles et des frissons.
    O Musique, torrent du rêve,
    Nectar aimé, philtre béni,
    Cours, écume, bondis sans trêve
    Et roule-moi dans l’infini.
         A l’heure où l’ombre noire
    Brouille et confond
         La lumière et la gloire
    Du ciel profond.
         Sur le clavier d’ivoire
    Mes doigts s’en vont.
    (Les Névroses, 1883)

    Dès son enfance, Maurice Rollinat a joué du piano. Adulte, il a continué comme au pianiste cabaret du Chat Noir où il captivait, hypnotisait, ensorcelait le public. Cet art l’a aidé à être célèbre. Le piano ne le quittera jamais puisque même à Fresselines, pendant vingt ans, il jouera du piano pour lui seul, pour ses invités et ses amis. »

  14. Dernier essai avant la prochaine, de la friture sur l’ordi, je voulais la Valse des regrets au piano mais que nenni, ensuite la musique du film (pathétique) « Tu seras un homme mon fils », superbe, avec le nocturne n°9 de Chopin, que nenni ! voici Verlaine et son piano

    VERLAINE   (1844-1896)

    Le piano que baise une main frêle
    Le piano que baise une main frêle
    Luit dans le soir rose et gris vaguement,
    Tandis qu’un très léger bruit d’aile
    Un air bien vieux, bien faible et bien charmant
    Rôde discret, épeuré quasiment,
    Par le boudoir longtemps parfumé d’Elle.

    Qu’est-ce que c’est que ce berceau soudain
    Qui lentement dorlote mon pauvre être ?
    Que voudrais-tu de moi, doux Chant badin ?
    Qu’as-tu voulu, fin refrain incertain
    Qui vas tantôt mourir vers la fenêtre
    Ouverte un peu sur le petit jardin ? »

    Du vent, du vent, du vent, je file au jardin… à plus tard

    • Monique , Verlaine écrivait aussi de façon plus paisible parfois , comme dans ce poème .
      Il pluviote dans le jardin , j´ai bien fait de terminer mes cueillettes ce matin .
      J´ai vu que , ou plutôt je n´ai plus vu votre commentaire plein de bon sens sur le petit enfant tombé dans la piscine . Je trouvais que vous aviez bien dit comment la confiance des parents
      n´est pas sacrée . Vous a-t-on supprimé votre commentaire ?
      -Vieux piano-
      L’âme ne frémit plus chez ce vieil instrument ;
      Son couvercle baissé lui donne un aspect sombre ;
      Relégué du salon, il sommeille dans l’ombre
      Ce misanthrope aigri de son isolement.

      Je me souviens encor des nocturnes sans nombre
      Que me jouait ma mère, et je songe, en pleurant,
      À ces soirs d’autrefois – passés dans la pénombre,
      Quand Liszt se disait triste et Beethoven mourant.

      Ô vieux piano d’ébène, image de ma vie,
      Comme toi du bonheur ma pauvre âme est ravie,
      Il te manque une artiste, il me faut L’Idéal ;

      Et pourtant là tu dors, ma seule joie au monde,
      Qui donc fera renaître, ô détresse profonde,
      De ton clavier funèbre un concert triomphal ?
      de Emile Nelligan (1879-1941) .
      Un petit air de piano bastringue maintenant , qui est plus entrainant que La Lettre à Elise : )))
      Cela va mettre un peu de punch dans la léthargie caniculaire .
      Elle n´est pas dans mon pays froid présentement , il pleut beaucoup maintenant .

      • Hello Darie, oui, il semblerait que mon commentaire se soit envolé par une nuit sans lune, au coin d’la rue, on dirait « en louzdé » (comment ca s’écrit ça ??) il ne faut pas dire que c’est une faute de la nourrice qui a relâché son attention ? non, c’est à cause de l’eau car la piscine aurait dû être à sec, ben voyons !!!! aujourd’hui il ne faut plus charger l’individu et après tout pourquoi les parents ont- ils pris une nourrice, voilà une bonne question !!! vous savez ce que je vais faire, je vais remettre le commentaire.
        J’aime beaucoup Verlaine entre autres, mais Nelligan lui était désespéré et fou dit-on, il aura passé sa vie dans un asile psychiatriques, mais quel talent.
        Je crois que La lettre à Elise est le morceau le plus joué au monde quand on débute le piano. Il y a eu des pastiches côté paroles comme

        « tout l’amour que t’as pour moi
        garde-le, j’en veux pas….. »

        c’est un peu comme la 5e de Bethoveen, avec tatatata, tatatata, tatatatatatata…..

      • coucou Dominique, cet ordi fait tout, il est imprévisible, il fait des gammes aussi quand les caractères se tapent par saccades, il a un ventilateur qui fait fuir les articles sans pouvoir les arrêter, la friture c’est spécial.. cet ordi qui est neuf marche bien moins que le précédent, c’est comme le reste, on régresse !
        Un vent de chien mais que j’étais bien à tirer les mauvaises herbes sans gant, les mains dans la terre à gratouiller, j’ai vu des tas de petites araignées beiges mais maintenant je me méfie.

  15. cet après -midi j’ai eu un très long moment de réflexion, j’ai du mettre tout mon savoir et mon intelligence en avant , pour lutté efficacement contre la canicule aoutienne, si je me rend avant la fermeture dans un magasin de location de costume , pour effectuer une location pour le mois d’aout un costume de tortue , quitte a louer un costume de tortue mieux vaut que je prenne celui d’une tortue ninja , cela fait guerrier , cela a l’air plaisantin , mais une tortue possède bien une carapace , la tortue marche se promène ou elle veut et peut quand elle le désire entré dan ssa carapace , je fait installer dans la carapace par un camarade bricoleur , la climatisation automatique , un frigidaire a côté de omoplate , un petit canapé deux places qui fait banquette lit pour recevoir une visite du côté de l’ilion , une petite table ikéa avec deux chaises du côté du plastron , une télévision écran plat du côté de l’humérus , un camping car écologique de papy , on rigole moins maintenant de ma réflexion , bon en plus une tortue c’est vert , je pourrais passer la journée au frais sans me faire remarquer avec un filet de camouflage tactique militaire , cela est une bonne idée , en plus vue que cela sera un costume de tortue ninja , aucun lutin ni gnome aura le courage de venir plus près pour voir de moins loin qui réside dans la carapace …quand je vous dit qu’a mon âge on a des difficulté a supporter les fortes chaleur , la cervelle finit en fin de journée en marmelade , je vais prendre une douche froide pour calmer mes ardeurs frénétique et euphorique….bises a demain matin …..GO!GO!

    • Papy, tu ne crois que ce serait plus simple de rester dans une pièce avec la clim ? tu vois, moi, ton costume de tortue avec la carapace, je ne la sens pas bien, une usine à gaz !!!!! encore demain et ensuite ça redescend. S’asperger d’eau froide toute la journée, c’est le mieux… Bonne soirée au frais.

  16. Pas trop glacée quand même , Klaus, la douche . Vous n´êtes plus un perdreau de l´année , comme dirait mon père . Nous non plus d´ailleurs : )
    Un gazpacho bien frais au menu , c´est le plat rafraichissant idéal , avec un petit œuf dur de caille . J´ai essayé cela hier , trois petits œufs de caille ( de l´apiculteur ) .Ils sont gros comme des billes , c´est très joli . C´est plus cher que chez les poules , mais c´est original .
    Bonne soirée et bon repos dans le hamac .

  17. Dominique , après avoir pris une douche froide , j’ai reçu ma piqûre de rappel. , dans ma carapace il faut penser au plaisir non futile , la musique , un petit auditorium avec un piano a queue bechstein fondée a berline en octobre 1853 par carl bechstein , je connais rien en piano , Dominique , alors rien du tout , j’avoue j’ai tricher , j’ai lu cet après-midi un livre sur les pianos hi!hi!, je sais depuis ce jour que le dit piano a queue , et l’original du piano qui vient du tympanon ( instrument de musique du type des cithares de table) et du cymbalum est d’origine est hongroise il fait partie de la famille des cordophones qui sont les instruments a cordes , cela a était fort instructif de lire sur le piano , j’ai fait lecture de certain piano ..mieux vaut pas le dire par ces fortes chaleur cela jetterais un froid …..bon je vais me rendre en cavacombe , boire une bière et regarder la téloche et savoir ce qui c’est passer la journée , je suis une vielle chouette , j’aime tout savoir , a demain matin toutes ( je suis revenus après mon lavement a l’eau car j’avais oublier de te le dire , que j’en sait plus sur l’instrument de musique le piano …GO!GO!

    • : )) on dit un lavage à l´eau , Klaus . Les lavements , c´est autre chose .
      Je ne sais même pas si cela existe encore . On appelait cela des clystères , du temps des médecins du temps jadis . Parlons d´autre chose …
      J´ai trouvé un beau petit morceau de piano , de Liberace , que j’avais déjà écouté une ou deux fois , et c´est son habit de paillettes dont je me suis souvenu .

      C´est un petit dérivé du vol du bourdon .

  18. Darie superbe, quel virtuose, un régal et du charme en plus.
    En voici un autre que j’écouterais toute la nuit et il n’est pas mal non plus :

  19. J’ai vu un reportage animalier, j’ai découvert un oiseau « le jardinier satiné » extraordinaire, il fabrique une porte à son nid et le décore pour attirer la femelle qui est très belle sans lui ressembler du tout, il vit en Australie, c’était sur Arte, un vrai bonheur. Darie il faut prévenir le viking il connaît peut être. Bonne fin de soirée à tous.

    • Fantastique , Monique . Je connaissais cet oiseau qui décore son nid d´objets bleus !
      Des pétales , des plumes et même un bouchon de plastique pourvu que tout cela soit bleu .
      C´est tordant . Ce sont souvent des oiseaux d´Amérique du sud . Avec la déforestation ,
      on peut craindre qu´ils n´aient plus leur habitat en sécurité …
      J´écoutais des airs de Dario Moreno , car vous aviez dit que la chanson « Tout l´amour que j´ai pour toi , etc. » était inspirée de La Lettre à Elise . Je ne l´avais jamais remarqué ! alors que
      je m´amusais souvent à imiter cette chanson , et La Cucaracha , en roulant les airs comme Dario Moreno , pour amuser les enfants petits . J´ai arrêté , cela ne les amuse plus : ))
      Bonne soirée , j´ai commencé un roman policier , c´est rare , Temps glaciaires de Fred Vargas.
      Il est un peu long à mon goût , mais je poursuis .
      Bonne soirée , à tous .

      • Darie, Vargas (c’est une femme) a beaucoup d’esprit et d’humour, j’ai lu « Temps glaciaires » mais ce n’est pas son meilleur roman, elle est prolifique….. il y a de très bons polars, bien écrits, ce n’est pas un style mineur comme on pourrait le croire, le suspense c’est tout un art. J’ai des difficultés à me tenir dans « La malédiction des colombes » de Louise Erdrich, une amérindienne, c’est toujours très lyrique mais là c’est un peu fouillis, j’ai préféré « Dans le silence du vent ». Je ne sais pas si j’irai au bout, ce n’est pas une lecture d’été.
        Il y a souvent des reportages sur Arte, cet oiseau bleu est un décorateur né, incroyable. Observer les animaux, c’est une leçon de vie et surtout de courage.
        Dario Moreno, que c’est loin…. on a beaucoup mis de paroles sur des morceaux de musique classique avec plus ou moins de bonheur… comme « la valse des regrets » de Brahms ou sur le concerto de Varsovie d’Addinsell, je crois que la chanson s’appelait « un monde entier » par les Compagnons de la chanson, cela devient un concerto déconcertant. Bonne fin de soirée

  20. Bonjour: entre les boogies-woogies, et le jardinier satiné, que de trouvailles!
    On peut aussi évoquer le piano des grands chefs en cuisine; de Pierre Gagnaire, par exemple, qui fait l’objet d’articles lyriques, surtout quand ils parlent de sa collaboration avec le musicien Chilly Gonzales, le musicien virtuose: (ils) » s’installent à leurs pianos respectifs, cela donne « Bande originale », un très bel ouvrage composé de 175 recettes et d’une heure de musique »
    cf. https://www.causeur.fr/pierrot-et-gonzo-sont-au-piano-8047
    « Roman culinaire
    Dès les premiers morceaux, c’est un enchaînement de notes douces, l’harmonie d’un thème qui résonne dans le restaurant de Pierre Gagnaire, le Gaya. Sonorité des épices, des casseroles sur le feu, des légumes qui mijotent. Cet univers fantaisiste à la Tim Burton, ce besoin de créer ces mondes parallèles, ces parenthèses savoureusement (en) chantées, est-ce pour échapper à une réalité écrasante ? On écoute, les papilles dilatées par les couleurs et les odeurs qui émanent de notre cuisine alors que l’on mijote, blanchit, cuit, tamise, poêle, rissole, fouette ou braise. Tout comme notre envie irrépressible de déguster les recettes de Pierre Gagnaire, sa fondue d’endives et poireaux truffée, son gigot d’agneau de lait aux rattes de l’île de Ré et pruneaux, ou le cocktail Téquila t’as vu, vu… »

  21. bonjour a vous ..
    me voila dans l’obligation de jouer a la langouste qui hiberne dans une grotte réfrigérée ou il fait une température ambiante qui garde la bière fraîche et alléchante , la chaleur est bien plus forte qu’hier , le moindre effort le moindre déplacement est un combat perdu d’avance, je ne bouge pas j’ai pas envie que le dieu se rie de moi comme le jet moqueur , j’ai regarder ces films moi aussi , donc je vais en faire le moins possible , je suis obliger , j’ai bon avoir l’esprit et moral d’un guerrier mais faut bien se dire , attend le vieux , attend l’hiver tu redeviendras le roi de la prairie et toi tu pourra te moquer et rire de dieu comme un aigle libre …a plus en fin de journée …bises a vous ….GO!GO!

    • Bonjour papy, courage encore pour cette journée, demain les températures vont redescendre, en attendant, tu devrais adopter la clim, c’est mieux que de suer sang et eau, même un guerrier a besoin de repos, on n’est plus dans les marches forcées, maintenant c’est la retraite douce et heureuse (presque). A Cherbourg il parait qu’ils ont froid….bonne journée à toi.

  22. Bonjour la petite compagnie, soleil et grand vent, c’est le bon vent, le joli vent…. bref on est bien mais aujourd’hui je ne fais rien de mes dix doigts sauf le strict nécessaire.
    Une recette de Mareria… euh…. j’ai des doutes mais on peut essayer, j’ai tous les ingrédients mais il me manque le parmesan peut être peut-on le remplacer par le gruyère ???
    Je vais imiter Mareria comme pour le grand Glenn Gould, peut on imaginer une page sans les burlesques du piano ? nous avons « les Virtuoses » qui allient musique, magie et drôlerie, ils sont fantastiques et très en vogue en ce moment. et facile à trouver sur ytbe… mais n’oublions pas nos vieux « classiques du rire » avec Chico et Harpo

  23. Bonjour tardif, il a fallu superviser le départ des deux jeunes , pour leur randonnée norvégienne.
    Il est écrit -Everest- sur leurs sac-à-dos , mais c´est juste pour la frime . Je les ai trouvé(e)s trop chargé(e)s , il faut que ce soit un plaisir , pas une galère . J´avais commencé mon long voyage avec 7kgs , et je l´ai terminé avec 5,5kgs . C´est vrai que j´en avais assez de porter les mêmes affaires à la fin . Et en Alaska , dans les immenses laveries , régulièrement je gardais seulement mon ciré jaune sur moi , en attendant sur un banc que toutes mes affaires soient lavées et séchées. Beaucoup de randonneurs faisaient cela aussi : )
    A propos du film mentionné par Monique Tirez sur le pianiste , c´est pas bien , mais c´est surtout arrivé au chanteur Pascal Obispo , en Corse je crois après un concert . Et aussi un grand pianiste de jazz , américain il me semble , il y a quelques années à Bruxelles .
    Mon père était atterré en lisant cela sur un journal ! Un pianiste de jazz !
    -La pianiste-
    Quelques notes posées sur un clavier jauni,
    Des accords apaisés forment la mélodie,
    Les doigts courent sans peur, les tremblements sont loin,
    Les paupières sont closes et le plaisir atteint.

    Elle est dans cet instant où tout n’est que silence,
    Ses lèvres sont lâchées, le sourire est intense,
    Le moindre son caresse les murs décrépis,
    Et rendent le présent plus supportable aussi.

    Je reste dans son dos, elle ne me voit pas,
    Je verse quelques larmes que je n’essuie pas,
    Elles sont trop empreintes de ce doux moment,
    Elles sont un orgasme et un effondrement.

    Ces larmes sont en moi autant que sur mes maux,
    Je l’aime atrocement mais je garde mes mots,
    Je ne prends pas le risque d’être rejeté,
    Je préfère venir la regarder jouer.
    de Alexandre Vilnet .
    C´est un peu triste d´être malheureux en écoutant la « pianiste » , en principe , c´est le contraire.
    Cela charme les oreilles . merci pour les vidéos . Les Marx Brothers , des génies chacun dans leur style . Que j´ai découverts grâce à une page de Dominique (je ne sais plus laquelle … )

  24. Bonjour mes chéris !
    Il fait le temps que j’ aime ici, une vingtaine de degrés, un léger vent qui porte des senteurs marines,
    et quelques gouttes de pluie parfois.
    Papy, fait trop chaud, se dit « tous aux abris » mais « pas si vite » avec
    l’ inimitable timbre de Robert Lamoureux.
    Merci mareria pour la recette des endives mais entre nous, avec tous les ingrédients que reste-il du subtil goût du chicon ! ?
    Darie, admiration, vous savez voyager léger.
    Et Monique, on ne parle plus de votre bras, ça va ?
    …Je me suis régalée de tous vos posts qui sont riches, variés, futés, instructifs et souvent amusants.
    Et voilà !
    Bises

    • Hello Dominique, nous sommes des privilégiés, soleil voilé et vent, alors j’ai tondu la paille où il y avait quelques touffes d’herbes de temps en temps ! c’est vrai que c’est pour le moment un août idéal au Nord qui souffre quand même de sécheresse.
      Pour ce qui est du bras, j’ai fait le courant d’air chez le toubib, hélas cela ne s’arrangeait pas alors je suis repartie avec des corticoïdes et un puissant antihistaminique le tout pour 7 jours et depuis ça va mieux. Il pense que c’est une araignée mais peu importe puisque tout s’arrange.
      Le piano chantonne dans ma tête, j’aime beaucoup le prélude n°1 du clavier bien tempéré de Jean Sébastien Bach, contrairement à ce qu’on pense il n’est pas facile à jouer :

  25. il est chaud le coco , a faire fondre les choco a la fraise , la fraise de mes BN redevenir de la pulpe de fruit qui baignerait mes biscuit dans le paquet , une idée novatrice pour être le premier étranger vivant en france a avoir dans son garde-manger en pin une piscine a biscuit dans du coulis parfumé a la fraise , tu parles de chevalier mes BN au première forte chaleur tout fou le camp , il porte pas comme nom bayard , trèfle de plaisanterie me dirait fernand , tes biscuit vont pas tarder a courir comme des lapins vers un carré de luzerne d’auvergne , se mettre au vers vers un trou d’eau restant en surface d’un vieux volcan ….comme j’a i dit hier la chaleur ne me va plus , je perd le nord hi!hi!, j’ai de la fumée vaporisé bouillante a suer qui se balade entre mon cervelet et mon cerveau , c’est torride ici on porte le tout nu pas vue de campagne comme au cap d’agde…..GO!GO!

  26. dur journée a supporter les petits 39 degré a l’ombre , j’ai bon mettre contre le mur de ma chambrée , une pancarte cartonner ici le cap nord , rien n’y fait il fait toujours aussi chaud , prendre racine au fond du congélateur et avoir les orteils gelés serait ‘il le bonheur , ou rester toute la journée dans l’eau fraîche de l’étang a faire la planche , négatif , pour finir la langue pendu au bout d’un hameçon par un pêcheur du dimanche qui aurait tenter de pêcher un vendredi , que faire , garder la position de la momie sur un fauteuil et jouer au vieux avec le dentier pendant devant un ventilateur brumisateur , prendre le train et monté en haut de la france , je sais pas , vouloir porter les bottes en caoutchouc et le ciré jaune ou le panty dentelle bien plus chic que le short militaire ….GO!GO!

  27. Darie , je sais pas jouer d’un orgue de barbarie, mais je sais quoi faire des figues de barbarie , en suède on tourne une manivelle , nous tout est gérer par l’informatique , Darie tu parle d’une légionnaire d’opérette , J´avais commencé mon long voyage avec 7kgs , et je l´ai terminé avec 5,5k gs , un sac de 35 kilos , c’est la norme chez nous , tu sais en plus du sac réglementaire , les légionnaires rajoute le pack de bière et la bouteille de vodka , les douceurs sont légères comme la plume ….a mon avis notre Darie a pas écrit comme un vieux parachutiste de la légion aux pieds ..marche ou crève , je ne marche plus , moi non plus …..GO!GO!

  28. a cette heure il fait encore 38 degré , une douche froide , obligatoire , pour se sentir plus que mieux que moins bien , et pas de café chaud , de la bière , de la bière , c’est pas en buvant de la tisane qu’un légionnaire va porter un sac de 35 kg ….7,7 kg …hi!hi!….tu parles de la musette la ….hi!hi!…pas du ac a dos ….a demain toutes …je serais la …on verra la température ….bises ..GO!GO!

  29. Que diriez-vous de ces Trois petites notes de musique qui ont illustrés bien des film dont ‘L’été meurtrier » avec Souchon et Adjani et « Une aussi longue absence »….j’aimais bien Cora Vaucaire, la dame blanche de St-Germain des Prés, une autre grande dame de la chanson et qu’il était beau mon St-Germain des Prés à moi, tiens j’écrase trois larmes en suspend… nostalgie :

    Chapeau à Darie qui part pour le tour du monde avec 7Kg de bagages, ça c’est de l’organisation, moi j’en ai autant au bout du bras quand je reviens du marché.

  30. C´est vrai que j´étais très organisée . Mais j´ai inversé les chiffres . J´avais commencé avec 5,5kgs , et j´ai terminé avec 7kgs . J´étais sûre , Klaus , que vous alliez me prendre pour une faible petite chose , mais je ne voulais pas ployer sous le fardeau , quand je devais faire des
    marches à pied , et j´ai beaucoup marché .
    Maintenant , Monique , j´ai un beau caddy , et j´en suis ravie . Je vais l´appeler comme
    l´ancienne voiture de Mareria , Caddychon : ))

    • Yes, Darie, et cela rime avec…chicon.
      Ici, il pleut des cordes; T° autour de 18°; première tournée de compotes de l’été….Et toujours le Jean Aymar dans l’actualité…Heureusement des vidéos sympas à regarder ou à écouter; Bach console de tout!

      • Chez nous aussi , des cordes tombent du ciel Mareria ! Les deux jeunes vont sans doute modifier leurs projets de vacances . Ce sont les aléas de l´aventure .
        Quand je suis allée la première fois en Norvège, il y a 31 ans , la pluie tombait si drue , que
        l´eau transperçait mon parapluie ! Soudain , j´ai entendu une auto qui arrivait , et me suis dit que l´on allait me proposer de me conduire en ville . Bernique ! les deux automobilistes féminines m´ont dépassée et laissée en plan . C´était une auto immatriculée en … France !
        Quelles peaux de vache !
        J´en ai aussi ras-la-casquette du nouveau dieu du stade . J´ai même posé une question à
        l´instant pour passer mes nerfs : )) Vous allez la voir apparaitre dans deux minutes .
        Surprise et suspense … ah-ah …
        Les « chicons » en Suède se vendent à la pièce , et je les ai vus un jour à 10kr/pièce .
        Au bout de cinq , le plat devient un mets luxueux !

    • Darie, super cette idée de Caddychon , mais pour le transport, en fait il vous suffit d’un baluchon et le mot « vieilli », c’est un petit paquet de hardes ou de frusques… en voilà une petite énigme facile à trouver avec baluchon : « on le fait ou on le pose »… ouah… on est loin du piano !
      Voyager léger, c’est la clé de la réussite pour un bon voyage.
      Je voudrais dire à papy que l’orgue de barbarie me plonge dans un cafard profond, comme les clowns, allez donc savoir pourquoi !

  31. Et voilà , question refusée : ((
     » Il n´a pas de prénom , ce monsieur ?
    Paul ? Jean ? Jacques ?  »
    sur Neymar : «Le PSG peut devenir le plus grand club du monde»
    19:32, le 04/08/2017 * Refusé
    C´est dommage , on aurait su son nom complet : )

  32. Darie, en allant voir sur ggle, il apparaît que Neymar est sans doute le prénom: « Neymar da Silva Santos Junior dit Neymar Jr., plus couramment appelé Neymar ».

  33. Il existe aussi le film La pianiste , avec Isabelle Huppert , et qui a gagné plusieurs récompenses, et je me demande pour quelles raisons , car j´ai vraiment détesté ce film .
    Pour moi , il aurait eu 0/20 .
    Et la leçon de piano était plutôt bien fait , mais j´ai le souvenir d´un film un peu lent .
    Bonne soirée , avec une jolie musique .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s