FRISQUET

(Copyright)

DUBO

DUBON

DU BONNET

Publicités

250 réflexions sur “FRISQUET

  1. Bonjour et félicitations à la Suède pour la médaille d’or en skiathlon ( qui combine poursuite classique et poursuite libre à ski de fond).
    Beau pompon, Darie; je vous ai trouvé un haïku ( que je ne comprends pas très bien):
    « Bosquet d’été / petite épée
    portée – au fond des montagnes
    un pompon sur la hanche »
    Matsuo Bashõ

  2. Un poème plus clair, et lumineux de Maurice Carême:
    Le bonnet d’or
    « J’ai mis le bonnet d’or
    Du soleil sur la tête…
    Et de travers encor.
    Ouvrez-vous, les fenêtres !
    Éclatez haut, les cors !
    Sonnez clair, les trompettes !
    J’ai mis le bonnet d’or
    Du soleil sur la tête.
    Je puis tout me permettre. »
    In, Au clair de la lune, Le livre de Poche, 1997

    • Mareria, le Viking en était ému ! Les Suédois « vivent  » les compétitions avec beaucoup de ferveur.
      J´ai assisté chez la belle-sœur à des championnats de hockey sur glace , et c´était assez drôle .
      Mais je ne m´assieds jamais trop près d´eux (tous confondus ) ; je mets au moins deux mètres de distance , car au moindre but, ou même un but manqué , ça hurle de joie ou de dépit , selon le résultat : ))
      Un jour, j´ai failli taper le compagnon de ma belle-sœur , qui a poussé un cri démentiel dans mon oreille ! quel corniaud ! juste pour un but raté de peu : (((
      Les JO d´hiver ressemblent toujours à des compétitions entre pays de l´hémisphère nord, Russie et Canada compris. Le premier match sérieux de hockey sur glace, que disputait la France, était contre la Suède . La France avait été laminée, à zéro contre une bonne dizaine de buts suédois.
      L´honneur des hommes …, c´est quelque chose : )))
      Je crois que les Français ont fait des progrès depuis ce funeste match : )
      Cocoricoooo , Martin Fourcade attend son heure ….
      Joli poème , merci . Quant au pompon sur la hanche ?… C´est comme « La fourmi » de Robert Desnos , qui se termine par  » Et pourquoi pas ? » Sourire . Les filles le connaissaient par cœur : )

  3. Bonjour sous la soleil et la réverbération lumineuse de la neige, avec – 5°, il faut prendre un bain de luminosité. Je ne suis pas les JO de neige sauf le patinage artistique, alors c’est très restreint.
    De beaux poèmes dès le matin, bravo à la Suède qui a gagné une médaille, il faut dire que dans ces jeux, il n’y a que les athlètes du Nord, je me demande ce que va faire la France tempérée mais nous avons aussi de bons montagnards de la voltige. A plus tard.

  4. Monique, un pompon de plusieurs couleurs ? tiens-tiens… je pourrais le faire bleu-blanc-rouge … ce serait original en diable , et encourageant pour l´équipe de France olympique .
    Quand la France avait joué sa seconde coupe du monde foot , (je ne suis pas fan , mais parfois je participe symboliquement, car le Viking qui encourage la France ) , j´avais accroché un mini drapeau bleu-blanc-rouge sur mon vélo , et voilà que ZZ a donné un coup de boule à un joueur italien ! catastrophe pour le match et pour mon image : ))

  5. Klaus, j´ai relu tous les commentaires, j´en avais raté un , où vous m´envoyez chez mac Do.
    jamais de la vie ! Depuis que cinq pompiers en uniforme sont entrés dans ma chambre à Lille, pour me sauver d´une intoxication alimentaire , due à un fast-food, je ne mets plus les pieds dans ces distributeurs de bo… bon marché .
    Quelle impression terrible de voir tous ces grands hommes harnachés et casqués autour de mon lit !… et moi en robe de chambre !…. C´était cocasse .
    Quand j´ai ouvert les yeux , j´ai dit :  » Qui vous êtes ?  »
    Et l´un d´entre eux : » Les pompiers  » . Ah-ah , ça voyait bien pourtant : )))
    J´ajoute que , toute affolée que j´étais, je ne les ai pas accueillis à coup de rouleau à pâtisserie . Parce que de nos jours, il y en a qui n´hésiteraient pas …

    • Darie, c’est très grave quand une infirmière ne reconnaît plus les pompiers !!!! une intoxication alimentaire voilà ce que je crains chez les marchands ambulants d’été, casse-croûte au jambon, ou pizza, je me méfie car j’ai eu ce genre d’intoxication en Turquie à cause de crudités qu’il était déconseillé de consommer mais moi, devant les tomates et les œufs durs, je suis comme transportée et c’était si bien présenté tout cela !! j’ai été soignée par le médecin de l’hôtel qui était aussi le vétérinaire du village, un bled perdu de Turquie, j’ai cru mourir sur place et pourtant, le circuit continuait… il y avait un couple avec nous, lui était médecin et il m’a dit, buvez du coca toute la journée, le plus possible et c’est ainsi que je m’en suis tirée en jeûnant la plupart du temps.

  6. Pom-pom-pom-pom…. le pompon est bien avancé ; à vue de nez , je dirais 3/5 . Il est bleu roi, et comme c´est de la laine détricotée , elle frise un peu, et le pompon aura une allure originale : )
    C´est plus amusant à faire quand on a 10 ans : ) On fait beaucoup de nœuds, à démêler obligatoirement …

    • Pour les pompons, allez sur le guide du pompon, ce que c’est joli, on peut faire des fleurs, décorer un col de pull, orner un décolleté lacé en plaçant un pompon à chaque bout des lacets, c’est très chouette.

      • Dominique, j’aime les pompons mais pour pompon girl il me faudrait en plus des houppettes avec plein de poudre de riz en plus il parait que c’est une école, la pompon girl est une meneuse de claque, la claque ou cheerleading désigne cette activité qui consiste, pour une équipe de pom-pom girls, à exécuter de façon rapide et énergique un programme constitué d’un mélange de sauts, de danse, d’acrobatie et de gymnastique au son d’une musique rythmée et dynamique » nous allons nous entraîner !!

      • Très juste Dominique, surtout pour ce genre de petit bricolage !
        Je n´ai pas assez serré le centre, et ai dû piquer et repiquer au milieu pour coincer les bouts de laine. Mon petit pompon est très marrant , il est tout frisé : ))
        Si tout part en lambeaux de laine, je coudrai de longs bouts de laine directement sur mon bonnet . J´ai décidé de mettre un pompon décoratif sur mon bonnet et j´y arriverai , peuchère .
        Monique, les explications sur la transmission du savoir sont comiques .
        Bonne fin de soirée , à tous.

      • Monique, en Amérique, ils ont les pom-pom girls, et en France, il y a les majorettes .
        Cela me fait rire , car c´est toujours pour amuser les hommes : )
        Cela me rappelle le directeur de ma clinique réunionnaise . La copine et moi mettions une énorme mauvaise volonté pour mettre cette fichue petite coiffe blanche, archi-nunuche . La copine la mettait de travers, et moi , je disais que je l´avais oubliée . Et ce directeur a dit un jour cette phrase sublime :  » Les hommes qui sont malades aiment bien voir des infirmières avec une petite coiffe . » Quel sot ! En plus, nos blouses , blanches, étaient extrêmement transparentes !
        On voyait nettement les sous-vêtements dessous ! Nous n´avions pas le temps d´y penser .
        Quelle rigolade . Quand on est jeune, on s´amuse de tout : )

  7. « Avec ses bonnets de nuit et des lambeaux de sa robe de chambre, le philosophe bouche les trous de l’édifice universel. » (Heinrich Heine)
    Sur un site d’achat pour les savonnettes au lait d’ânesse (la beauté et la douceur des mains !)) voici l’histoire du bonnet d’âne :
    «  »Le bonnet d’âne n’était pas porté par les mauvais élèves pour les ridiculiser, contrairement aux idées reçues, l’âne a toujours été considéré comme un animal intelligent et c’est en mettant un bonnet d’âne sur sa tête que l’on espérait transmettre cette intelligence à l’élève.
    Dans la mythologie grecque, on dit même qu’Apollon, déçu que Midas ait choisi Pan comme meilleur musicien, se vengea en lui faisant pousser des oreilles d’âne. Seul le coiffeur de Midas connaissait le secret, et ne pouvant le divulguer, creusa un trou dans la terre en répétant :  »Midas a des oreilles d’ânes ». Des roseaux poussèrent ensuite à cet endroit, et répétèrent à tous vents :  »Midas a des oreilles d’ânes »….
    C’est ainsi que les oreilles d’âne furent perçues comme une honte, et quand des années plus tard, le fait de porter un bonnet d’âne était une punition, on considéra cela aussi comme une honte : celui qui portait le bonnet d’âne était un cancre ! »…….. je ne sais pas si l’histoire du bonnet d’âne est juste mais au moins elle a l’avantage de donner une explication. Bonne fin de soirée à tous.

  8. Darie « avoir le pompon » a une signification : « L’origine de cette expression remonte à la période de la Révolution française. Lorsqu’une nouvelle recrue rejoignait les rangs des sans-culottes, elle recevait notamment un bonnet décoré d’un pompon de laine. Fiers d’appartenir à la mouvance révolutionnaire, les sans-culottes firent de ce pompon un symbole de gloire d’où la naissance de l’expression « A moi le pompon » qui peut se traduire à peu près par « à moi d’obtenir la gloire en premier ». Cette expression évoluera ensuite en « avoir le pompon » durant les années 1850, tout en conservant une signification similaire. »…….. donc pas de pompon bleu blanc rouge si c’est un signe révolutionnaire et puis les sans-culottes en plus…. j’ai donné à ma fille des tonnes de restes de laine, je n’ai plus une pelote mais si j’en avais et bien j’aurais fait un pompon angora. Bonne fin de soirée.

    • Et pour compléter Monique, dans le registre des uniformes , celle qui touche le pompon rouge du bachi d´un marin, se marie dans l´année. J´ai un beau bachi, authentique, « confisqué » à un marin hospitalisé dans mon service réunionnais, avec écrit en lettres d´or : La Marine Française » .
      Il repartait en métropole et a bien voulu me le donner . Un autre m´avait donnée une vareuse et deux belles chemises , blanches avec des bordures bleues roi.
      La copine m´avait dit:  » Laisse-lui sans pantalon quand même » ! hi-hi On travaillait beaucoup (12heures/jour , deux jours sur deux ) , mais on a vraiment passé deux années sympa là-bas . Cela a été dur de rentrer … sniff-sniff….

      • Darie, vous, une voleuse de pompon ? c’était un signe que vous alliez épouser un marin, si, si on y pense les vikings sont les premiers marins qui ont atteint les côtes françaises.. ah, ah ! je ris bien. Comment avez-vous fait pour ne pas épouser un de vos patients comme celui-là ? un bel officier avec galons et épaulettes ?? bon le destin a de ces mystères qu’on ne s’explique pas.

      • Ah Monique, ce n´est point recommandé d´épouser un marin, si beau soit-il dans son uniforme … On dit qu´ils ont une femme dans chaque port .
        La copine de la Réunion a épousé un de ses patients dans une clinique parisienne. Celle-là, c´est une fameuse . Elle m´avait dit, « J´en ai trouvé un à ma taille , je le garde  » : )) Elle est très grande.
        C´est lui qui ne savait pas où elle l´emmenait en voyage de noces !
        « C´est le pompon » ! ah-ah . (une des expressions favorites de ma mère: )

  9. Bonjour Dominique, la classe, on peut dire que Darie est soignée jusqu’au bout des ongles. Dans un avion, en plein vol ? c’est un signe qu’elle épousait un homme-oiseau, tiens pardi !!! finalement tout s’éclaire !

  10. Les petits potes, comme Dominique, j’ai dix ans et ce matin, hop, lever tout en légèreté mais aïe, où est passé mon dégrippant, hein ? qui me l’a encore déplacé ? du 1er étage, j’appelle Georges :

    – Georges, pouvez m’envoyer monsieur Lamaline ?
    – non madame il est au sous-sol !
    -Comment au sous-sol, mais que fait-il ?
    – madame, monsieur Lamaline fait du vélo d’appartement !
    – Georges, qu’il monte s’il peut entre deux pédales et sans dérailler !
    – madame, je vais le chercher mais peut être, si je puis me permettre, madame pourrait-elle descendre au rez de chaussée ?
    – Georges, descendre ? mais vous n’y pensez pas, avec mes escarpins à pompons et ma robe à panier comment pourrais-descendre ?
    Alors monsieur Lamaline est monté jusqu’au premier avec un verre d’eau sur un plateau d’argent…
    – que madame soit prudente, il y a encore de la neige dehors !
    – mon brave Lamaline, la neige mais alors je m’en moque quand on a dix ans, on court, on caracole, on saute par dessus les murs on jette son bonnet par dessus les moulins.

      • La robe à panier quand elle était sale pouvait remplacer le coffre à linge ! une gélule dites-vous ? évidemment mon major d’home est sorti major de sa promotion de la grande école des Cachetons

      • Ach! cachet, une fois! dans tous ses sens < "(XVe siècle) cacher (dans le sens de « presser »): (Médecine) (Pharmacologie) Capsule renfermant une dose de poudre médicamenteuse, anciennement composée de deux cupules de pain azyme soudées par humidification.
        Cacher < Du latin coactare (« contraindre ») qui a donné le fréquentatif *coacticare (« comprimer, serrer ») "; coactare vient lui-même d'une forme coactum (supin de cogere), où l'on retrouve cum (co)+agere: mener, pousser, puis faire, agir ; ce même ago est le même verbe qu'en grec ancien ἄγω, agō (« mener »).
        Je vous laisse trouver tous les mots français qui sont de la même famille étymologique que "cachet"!

  11. Ah-Ah, belle tirade entre madame Lamaline et Georges, son dévoué factotum !
    C´est amusant d´entendre des gens mariés se vouvoyer. J´ai lu des commentaires assez rigolos sur les époux Chichi , à propos de l´intimité de la chambre : ) C´est toujours ce qui vient à l´esprit !
    Bonjour ,dans un petit air de printemps .
    Dominique, quelle mémoire . Le vernis à ongles …
    Je m´envolais après le mariage de la cousine de Bastia . Et pendant ce temps-là, des cambrioleurs visitaient la maison de mes parents … Un gros transistor (à piles : ) disparu uniquement . Un mystère jamais élucidé . A croire qu´ils n´étaient venus que pour ça !
    Et dans l´avion , je disais que j´allais en Norvège voir des baleines, des élans, des phoques …
    Ça l´avait beaucoup impressionné , je le voyais comme un livre ouvert !
    Vous me faites rire de bon matin : )
    Je n´avais pas vu hier les réponses sur les « pompiers » . Qu´est-ce qu´une « turquoise » ?
    Et puis , un bon conseil , éviter au maximum les nourritures fast-foods , vite préparées et exposées au tout venant et au soleil. Je me tordais par terre littéralement , et les 2 braves garçons qui me livraient un sommier , catastrophés, avaient appelé la caserne de pompiers !
    Il y a une suite cocasse à cette histoire; si vous le voulez , je la raconte en deux lignes .
    Je prends a nice cup of tea , and I come back . C´est vraiment le printemps dehors. Le Viking se sent pousser des ailes . ( oh-ho… c´est bien ça … je l´ai trouvé à l´instant : )))

  12. Bonjour ! J’avoue que j’ai cherché l’explication à ce M Lamaline: donc Monique, qu’il vous vienne en aide. Votre dialogue serait digne de Georges Feydeau; dans «Tailleur pour dames», il met en scène une Mlle Pomponnette.
    Parlons un peu des pomponnettes: au début du XXème, la pomponnette désignait une mixture à base de bière et de limonade, un panaché donc! C’est aussi naturellement un petit pompon.
    On pense aussi à la Pomponnette de Pagnol…
    Pour en revenir au masculin, au Québec, « se calmer le pompon  » est une expression correcte qui signifie: « Cesser d’être exagérément enthousiaste, scandalisé ou paniqué devant une idée ou une situation ».

    • Chère Mareria, un Feydeau qui cultiverait le pavot en petit pot ! monsieur Lamaline est une gélule en boîte à base de paracétamol, de codéine et d’opium et ça débloque tous les rouages, appelés aussi roulements à bille, du squelette et qu’est-ce qui se grippe ? mais les genoux, les chevilles, l’épaule et les lombaires ainsi que le nerf sciatique. monsieur Lamaline est très connu pour se bienfaits mais il est conseillé de ne pas le rencontrer plus de deux fois par jour. Je m’incline devant lui, c’est un maître à dérider, je lui parle avec déférence.
      J’ai bien ri avec « se calmer le pompon, heureusement que vous donnez l’explication !!!!

  13. Mareria, bonjour, il y a aussi les jolis chrysanthèmes « pomponnettes » , et ce nom a changé un peu la réputation triste de cette fleur . D´autant plus que ce sont des dizaines de mignonnes petites fleurs aux couleurs gaies .
    On pourrait dire parfois aux invitées des TV-shows de « se calmer le pompon » . Je ne regarde pas ce genre de chose, mais on a le temps d´apercevoir, en cherchant un programme sur la TV suédoise, de sacrées énervées ! C´est l´époque qui veut cela , et je pense que cela vient
    des programmes made in USA.

    • Et les petits dahlias pompon on les oublie ? avec les (gros) œillets, j’ai horreur des dahlias sans m’expliquer pourquoi, j’ai un rejet total ! je n’aime pas trop les chrysanthèmes car ils sont tous au cimetiére et se mélange aux pissenlits, deux raisons pour ne pas les apprécier…., je n’en ai jamais vu dans un jardin

      • Monique, j’ aime bcp les gros œillets, quant aux dahlias, ils ne tiennent pas coupés, en vase.
        Jolies couleurs chez les dahlias que j’ aime hauts sur tige.
        Les glaïeuls au jardin sont sévères comme le glaive de la justice mais là aussi, on trouve de jolies couleurs.

  14. bonjour a vous , que vous dires de plus , lire une phrase une page de la bible météorologique , me trouvant plus observateur crétin que chrétien a contempler tout plis des rayons du soleil qui reflète sur les terres provençal , des versets qui se suivent comme des moutons loin de biblique et public , il fait une belle journée , je vais point pour faire plaisir a ceux qui portes le bonnet peau de mouton en coiffe a dire qu’il caille pas chaud ici alors que je vais prendre de suite l’apéro en terrasse en chemise et manches retroussées , c’est le bonheur , le paradis , c’est cela une journée religieuse et biblique en pratique , un petit pastis et une demi cacahuète salé pour ériter le dessous de langue , je vais vous crier de toute voix ..( des alpes aux plaines de camargue aux vignobles vallonnés et aux oliveraies en passant par les forêts de pins et les champs de lavande……on se sent bien ( ce n’est pas de moi ) , je le dit ….bises a vous et GO!GO!

    • Hello papy, ici le soleil est là, mais en ce qui concerne certains versets ils sont sataniques c’est bien connu. Une bonne journée à toi, ô Epicure, en fait il était végétalien, buvait un verre de vin de temps en temps mais sinon c’était de l’eau… mais il a mauvaise réputation, l’histoire lui a taillé un short (tu dois connaître cette expression !) voici les caractéristique de sa philosophie d’après wkpdia :

      « Les dieux ne sont pas à craindre ;
      La mort n’est pas à craindre ;
      On peut atteindre le bonheur ;
      On peut supprimer la douleur. »

      Bon qui c’est qui commence, parce que moi j’ai dix ans et je ne suis pas prêt.

  15. Ah, ah, les dérider elle est bien bonne mais il y a des blagues qui pourraient le faire :

    « Un grand pêre vient de s’acheter une voiture.
    Il l’essaye et la pousse à 160.
    Dans le rétroviseur, il aperçoit les gendarmes et accélère, mais ils le doublent et le font garer :
    – Mais ça va pas Pépé ? Je veux bien me montrer indulgent si vous me donnez une bonne explication… Sinon P.V et points en moins ! Le Pépé répond :
    – Il y a longtemps ma femme s’est tirée avec un gendarme, et quand je vous ai aperçu je me suis dit : Bon Dieu… Il me la ramène ! »
    Bon d’accord c’est un peu léger mais c’est d’actualité.

      • Dominique, un classique à la Audiard, il a quitté ses études (si, si) au certif, pas plus loin, c’est quand même un des rares qui ne s’est pas laissé torturé par la langue française mais il était fertile dans le potager :  » On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui ne sauraient pas faire pousser des radis. » … la bagnole ne lui en imposait pas : « Conduire dans Paris, c’est une question de vocabulaire. »… ..une anecdote perso,.un jour moi je tourne, j’entends : « alors mamie, c’est pas parce que l’on sort les belles assiettes qu’il faut oublier de mettre la nappe », entendez par là, clignoter pour tourner…
        L a grande philosophie d’Audiard était dans un dialogue de Jean Carmet : « Dans des circonstances que je tiendrai secrètes, une personne dont je tairai le nom m’a dit des choses que je ne peux pas répéter. »…..
        Bon, voilà qu’il tombe des cordes, ciel le soleil s’est fait la jaquette !

      • Dominique, je viens d´écouter un petit programme sur Claude Nougaro (interview dans les années -70 environ ) , et il a chanté « Toulouse » . Et j´ai entendu  » Ici, même les mémés aiment la castagne » . Ah-ah . C´est pas mal , et cela fait rêver du beau Toulouse d´autrefois …

    • Et mon grand-père au caractère insupportable et au culot monstrueux, quand il était arrêté par les gendarmes, il prenait un air majestueux et disait : « Messieurs, je viens d´une petite ville et je ne sais de quoi vous parlez.. » D´après mon père, il parait que ça marchait assez bien .
      Quant à ma mère, elle a eu un PV pour outrage à policier belge; elle contestait un mauvais stationnement, et elle a dit:  » Vous me pénalisez parce que vous n´aimez pas les Français !  »
      Boum ! deux PV , stationnement et réplique déplacée au policier ! : ))
      Elle avait raison. Elle était un tout petit peu trop éloignée du trottoir, sans excès; mais en Belgique, c´était toujours tendu avec les Français autrefois.

  16. Bonjour les p’ tits potes, juste un petit comm. pour vous saluer toutes et tous,
    puis, pour vous donner des nouvelles d’ Annaïk, comme je vous l’ avais promis .
    Après avoir brillamment échouée au Concours d’ Officier de Gendarmerie,
    576 Bac + 5, pour 22 places et 10 en rattrapage, soit 32 pris, elle est arrivée 40 ème,
    pas mal certes, mais hélas non suffisant, aussi s’ est elle redirigée, vers le Concours
    de Sous Officiers, 11 300 de Bac à Bac + 5, et là rang de sortie 70 ème .
    Elle se retrouve donc depuis 5 mois en Ecole, à Chaumont Haute Marne, oú elle subit
    une formation militaire en tout point égale à celle des collègues masculins, car elles
    représentent 17 % de l’ effectif et si ce n’ est point, l’ entrainement des Commandos
    Marine ou de la Légion Etrangère, certes, ils sont tout de même secoués .
    Tout irait pour le mieux, si elle n’avait une défaillance de sa jambe gauche,
    celle conçue par Pascale et non par moi, car j’ avais pris en charge tout le côté droit
    et oui je sais … voilà ce que c’ est de déléguer …
    Aussi, c’ est dur et difficile, tiendra t’ elle jusqu’ à mi Juin 2018, nul ne le sait,
    mais gendarme dans l’ âme, elle s’ accroche et nous en sommes, les parents,
    admiratifs, car nous savons nous, les souffrances et traitements qu’ elle
    endure et en silence, pour parvenir à ses fins .
    Cela écrit, vous avez bien pu constater que sur le Journal, j’ y suis encore,
    me débatant sur la Corse notemment, entre des imbéciles de premiére,
    des provocateurs patentés et il faut bien le reconnaître, quelques cons,
    assez nombreux, mais avec eux, le temps passe plus vite au bureau et
    mes connaissances sur le sujet sont tenues à jour .
    Un brin de nostalgie toujours, en pensant à vous, car nous avons passé ensemble,
    des moments virtuels inoubliables, parfois même aussi en réel, mais de refaire
    le monde est ici inutile, nous ne sommes pas au Café du Commerce !
    Bisou aux filles et franche poignée de main aux garçons …

    Yannick

    • En voilà une surprise ! -:)))
      C’ est vrai qu’ on a connu ensemble, virtuel et réel, de grands moments.
      Je pense souvent à Annaïk et je suis contente de sa réussite.
      Nous savons tous que c’ est une jeune femme courageuse et cela ira .
      Bisou

      • Euuuuhhhh … elle n’ aura terminé qu’ en Juin 2018 et pas avant,
        au pire et si cela coinçait physiquement, c’ est une fifille tout de
        même, elle pourrait être alors reversée, c’ est à dire qu’ elle se
        remettrait de ses blessures à la maison, le temps qu’ il faudrait,
        environ 3 mois, puis elle reprendrait en marche, la formation
        dans une autre Compagnie ayant déjà passée la période purement
        militaire de 3 mois, mais nous n’ en sommes pas et cela causerait
        des regrets à ses cadres, qui l’ apprécient en tant qu’ élève mais
        aussi personne humaine, c’ est la fille de son papa, ne l’ oubions pas,
        de sa maman aussi, certes, mais de son papa surtout !!!

    • Bonjour l’ami U Topu, pour une surprise c’en est une grande et j’espère par tous les saints du ciel (ils sont nombreux) que cette jolie Annaïk arrivera au métier qu’elle a choisi et vu son endurance et sa ténacité, on a compris qu’il ne faudra pas trop « la ramener » dirait Audiard !! c’est difficile, peut être encore plus pour une femme, aussi j’espère que « sa gauche » va se consolider et c’est virtuellement que je l’encourage en pensées..
      Je me souviendrai longtemps de ces moments de franches rigolades, mêmes virtuelles, ça n’a pas de prix et sans faire de nostalgie car tout a une fin et avec le journal on l’a bien compris, ce sont des souvenirs très forts d’un ensemble parfait de camaraderie. Amitiés et bisou aussi.

      • Bonghjornu Youtoupou, belle surprise de voir voir, même si nous voyons le ratu rosu avec plaisir sur le journal . J´adore cet avatar , le plus marrant de tous , avec son petit bras en arrière , et son ombre sur le sol . Vous vous défendez bien sur ce sujet crucial , la Bellissima . Il y a beaucoup
        d´ignorance sur le sujet, et de l´arrogance . On n´apprenait rien du tout sur la Corse à l´école. Absolument rien. Ce que je sais, de l´Histoire aux spécialités locales, de la musique à la géographie, c´est à vous que je le dois ! Gracia mucho.
        J´ai complété avec wiki , après que vous avez éveillé ma curiosité .
        Bravo à votre grande fille , et bonne chance pour atteindre son but. Une jeune Corse , un peu Bretonne , du Lot-et-Garonne aussi , cela donne l´esprit volontaire et du tempérament : )
        Bises , et vous savez que grâce à vous, nous comprenons encore mieux le travail des Forces de
        l´Ordre . On ne se départit plus notre bonne humeur pour un PV !… : ))

      • Vous savez Monique, il y a une personne à la Modération du Journal,
        qui lorsqu’ elle est présente, environ une fois par semaine, voire deux,
        bloque tous mes comm. et quels qu’ ils soient, la copine dont se targuait
        de connaitre notre diplômée de HEC Hautes Etudes de la Canebière à
        Marseille, très très probablement et là, il ne me reste plus qu’ à éteindre
        ma tablette .

      • Ce ratounet rose est unique, trouvé par hasard sur le Net il doit y avoir 6 ans peut être,
        il nous a tous émerveillé, non par sa couleur ou son aspect, mais parce que c’ était le
        seul ratounet à ma connaissance, qui savait lire et écrire, penser aussi et donc, si si
        et donc, un peu comme moi !

    • Hello Yannick, comme Dominique et Monique, je suis aussi persuadée que votre fille va cheminer royalement sur la voie qu’elle a choisie, si difficile en tout, et je lui souhaite tout le meilleur.
      « Je n’étais pas née » au moment de l’époque glorieuse des rigolades que vous évoquez tous, mais j’ai tant découvert sur la Corse, grâce à vous ( et beaucoup oublié, hélas)…Besos.

      • La Corse, c’ est chez moi, Mareria, demandez à Dominique, elle connait en plus
        de Bastia, mes 2 villages, maternel et paternel et je j’ ai découvert à sa fin, hélas,
        j’ entends par là, dans les années 1960, lorque Corse elle etait et comme jadis
        tant en sa personnalité propre, qu’ en ses mentalités authentiques, non polluée
        par les turbulences de la vie moderne, qui de partout, bousille tout .
        Elle a certes de beaux restes, mais encore hélas, bien de ses valeurs humaines
        se sont estompées, mais c’ est chez moi, j’ en suis et de m’ y retirer dans 3 ans,
        si ce M.Micron ne vient pas m’ emm. encore, je le ferai !

      • Youtopou … dites, çà ne me rajeunit pas …
        Et de la p’ titr tarente, heeeiiinnn, quelle frayeur elle avait eu,
        fixée droit dans ses p’ tits yeux noirs, par toute la XIII ème Tribu,
        la peur de sa vie !

        RIRES !!!

      • Les p’ tits potes … ENORME … grande, grande, comme le petit doigt, si si !
        La tarente a eu la peur de sa vie, pôv’ bestiole à patounettes ventouses !

        RIRES !!!

      • Je n’ écris QUE sur ce que je connais et partant de là,
        je ne pourrais affimer ici que cette sympathique p’ tite
        bêbête, avait la taille d’ un autobus, parole de rose rat !

  17. Ah-ah , les dialogues de Audiard nous ont fait franchement rire de bon cœur. Il faut être connaisseur pour les apprécier maintenant. Un peu comme les  » San-antonio  » .
    Je n´en ai lu qu´un seul . C´était amusant , sur la plage de Saint-Gilles (Réunion) , mais je n´ai jamais eu envie d´en lire d´autres.
    Monique, le Viking a répondu un jour avec insolence à des policiers . Nous allions chez la belle-sœur , le jour de Pâques et n´étions pas à l´avance . Il a fallu s´arrêter , le chauffeur souffler dans le ballon . Et j´entends , stupéfaite, le Viking pas content , ironiser et dire en substance:  » Vous voyez bien qu´on se dépêche , nous sommes invités , on n´a encore rien mangé, rien bu « !…
    Le policier est resté imperturbable , et a tendu le ballon .
    Il leur est recommandés de ne pas répondre , tant que les gens restent polis.
    Je l´ai remarqué moi-même 2 fois. Un jour, que je m´impatientais , alors que je devais chercher fils sur un parking isolé à 1h du matin. Ils parlent toujours sur le même ton , calme et sans mot inutile . Une autre fois , enfermée dans l´auto de Police , pour répondre aux questions
    d´un contrôle aussi , à minuit, en cherchant la grande fille absente au lieu de R-V.
    Je ne sais pas du tout comment font les policiers français .

    • Tout dépend de la femme ou de l’ homme sous l’ uniforme,
      de sa personnalité aussi, personnellement, cela m’ a toujours
      servi plus que desservi, ainsi une fois, les anciens la connaissent,
      j’ ai grillé un feu devant le Palais de Justice à Paris, je regardais
      sur le trottoir d’ en face une minijupe occupée et mignonne,
      je ne me suis pas arrêté et là, coup de sifflet strident, je m’ exécute,
      me gare et pendant qu’ un policier tourne autour de mon véhicule,
      le second me dit qu’ il était surpris de mon acte, puisqu’ ils ne se
      cachaient même pas .
      Et moi de rétorquer, la voiture étant immatriculée 2 B, que chez moi,
      c’ était des gendarmes, que l’ on trouvait sur le bord de la route,
      alors, l’ uniforme m’ ayant trompé … VROUM … j’ avais continué !
      Et là esquissant un sourire, il me dit que la Police parisienne, était
      bien plus sympathique que la Gendarmerie corse, mais aussi,
      foutez moi le camp !!

      • Moi , je suis très polie, pas obséquieuse , ce serait louche … Mais je respecte le code à la virgule près, pour leur faire plaisir : ), mais surtout pour éviter les PV .
        Je me souviens de votre anecdote, j´chui une Ancienne , comme dirait Klaus .
        La plus hilarante, c´est le lévrier dans la décapotable que vous alliez aborder . Quand je vois un lévrier à longs cheveux , j´y pense inévitablement : )))
        Vous avez de bons lorgnons maintenant ? hi-hi

      • Je l’ avais oubliée celle là et authentique, plaisante aussi, ô combien,
        quel dragueur ce raton, jusqu’ à 14 ans, j’ avais la côte avec les fifilles,
        puis aprés … béééée … j’ ai alors ouvert un commerce de … rateaux !

  18. Darie, j’ai quand même répondu au monsieur en abaissant la vitre « qu’il s’occupe plutôt de sa salle à manger ! mais attention, quand on a tort on a tort !
    Un policier qui fait souffler dans le ballon avant un repas, c’est presqu’une histoire belge ! les policiers français ne s’y trompent pas, c’est le soir qu’ils sont en service et c’est sérieux. Même pour une fête, un mariage, on sait qu’il ne faut pas boire au delà d’un petit apéritif et un verre de vin, par exemple, ne jamais boire le champagne avec le dessert quand il arrive à 17h30 !! dans la famille, nous avons tous choisi le champagne comme seul apéritif ainsi pas de problème. C’est toujours quand on est pressé qu’il y a une tuile imprévue;
    Attention, maud a des raideurs dans le bas, on ne peut pas faire mentir les statistiques, d’ailleurs Audiard l’a dit : « Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y’a des statistiques là-dessus. » .

      • Dominique, mais qu’est-ce qu’une statistique? c’est une statistique sur le nombre de personnes interrogées et qui n’ont pas raccroché avant la fin de la question, mais là, comme c’est une grande majorité, il n’y a pas de statistique possible. De plus, une statistique, c’est un indicateur, une balance quoi !

    • Mareria, là vous demandez l’impossible, si on coupe le son, on n’entend plus la musique c’est évident mais il y a la parade : couper le son, mettre le morceau dansé sur un CD, regarder le patinage en écoutant le CD ! bien sûr c’est un peu tordu mais ça peut marcher.

    • Mareria, souvent les commentateurs s´écoutent parler. Je pense qu´ils sont plus professionnels en Suède. Mais cela arrive qu´ils disent des banalités aussi, d´après les commentaires aussi du Viking… Quand tout le mode s´y met, je mets mes écouteurs .
      Mais s´il parle tout seul pour ne rien dire, je menace d´éteindre la TV , effet immédiat : ))
      Monique , le calibre, c´est un 11:43 , j´en suis sûre . Youtoupou réussit à le dire régulièrement, à croire que Maud ne connait rien à ces choses-là .Elle croit que c´est l´heure , AH-AH-AH .

      • Darie, c’est grâce à Youtoupou que j’ai appris le calibre des armes et même des explications sur les fusils d’assaut… si nous avions eu plus de temps, il m’aurait appris le maniement du canon, car sans être corse, j’ai un gd père italien, alors j’aurais sulfaté, pulvérisé, dessoudé à la Audiard.
        Le 11-43 ne pardonne pas, le pépé disait que cette arme ne faisait pas de blessés, en plus, lui avait une baïonnette au bout du fusil, elle est superbe, je la fait briller comme une glace et je la remet dans son fourreau, attention. Un jour mon petit fils, celui qui fait du golf, arrive et lève la tête par hasard, dans mon entrée, tout en haut il y avait un cimeterre accroché et il m’a dit, » ce que c’est beau, c’est quoi ce sabre ? » illico, je suis montée sur l’escabeau et je le lui ai donné. Une autre fois, il tombe encore par hasard, sur un tout petit pistolet très lourd dans ma bibliothèque et il me dit : « mamie, ici c’est miné » je lui explique que c’est une arme d’alarme avec des amorces, mais pas de balles et je la lui donne. En repartant, dans la voiture, voilà qu’il tire, un bruit d’enfer, Le Vietnam c’est de la briquette,le père et la mère ont eu la peur de leur vie, il n’avait pas dit qu’il emportait ni qu’il allait l’essayer.
        Jai réussi à passer plusieurs commentaires sur l’article « le miracle de sœur…. » j’ai fait du U Topu, je me suis dit « ça passe ou ça casse » d’autant plus que les miracles ne sont pas mon langage de foi.

      • En Corse Monique, de tous temps, il y eu des armes, blanches, tout d’ abord, à feu aprés,
        aujourd’ hui encore, elles sont plus que présentes au sein de l’ île et en quasiment toutes
        les familles et ne sont pas que de chasse et loin s’ en faut .
        Les jeunes encore désirent le calibre avant la mob. et comme tôt ils savent s’ en sevir,
        la Corse est la région de France connaissant le moins d’ accidents .
        A Dumé qui offrait un 11.43 à son petit neveu … 3 ans, Petru son père, lui fit remarquer
        avec raison, qu’ à cet âge, c’ était plutôt une gourmette que l’ on offrait à un enfant,
        mais lui de lui répondre, enfin, je sais, il y a son prénom gravé sur le canon !!!
        Rome qui avait conquis tout le bassin méditerranéen, mit un siècle pour s’ emparer
        de la Corse, au prix de 10 expéditions, prétorienne ou consulaire, d’ importance .
        Jules César qui demandait à l’ un de ses Tribuns, pourquoi il avait échoué dans cette île,
        si proche pourtant, il lui fût répondu, que c’ était parce qu’ ils avaient des fusils !
        Des fusils, s’ exclama Jules en se frottant le menton, perplexe, mais ce n’ est pas
        possible, on ne les a pas encore inventés … et le tribun, de s’ effondrer en sanglots,
        mais César … eux … ils en ont toujours eu !!!!!!!

      • Les armes , Monique, il faut être professionnel (je n´ai pas dit brigand ) pour bien les manier.
        Vos enfants auraient pu devenir tous sourds ! Ce genre d´engin est conçu pour faire du bruit .
        Mon père l´avait carrément égaré dans un atelier de l´entreprise. Un contre-maitre l´avait attiré, affolé, en disant: « Regardez ce que j´ai trouvé ! Un revolver ! »
         » Oh je vous remercie , c´est le mien !  » , répondit-il , devant le contre-maître ébahi .
        Le plus terrible, c´était le coup de feu parti tout seul (en enlevant le cran d´arrêt ) , à quelques centimètres de ma mère , mariés depuis trois mois … D´ailleurs, quand je compte… mon frère est né neuf mois plus tard . Ils se sont serrés très forts pour oublier ça : )
        Ce revolver a été remis (à titre gracieux…. ) au bureau de Police . Il valait mieux ainsi .

      • Le 11.43 est en fait un pistolet 9 mm .
        Ma fille sait désormais se sevir de celui en dotation dans l’ ensemble du bras séculier
        de la République Française, Armée, Gendarmerie Police, Douanes, Pénitentiaire, son
        petit Nom est le SIG 2022, Licence suisse, fabriqué en Allemagne, un excellent outil,
        elle m’ épate, car en Ecole, ils les font tirer assez souvent et c’ est tant mieux, il faudra
        persévérer aussi au delà, afin de ne plusen avoir d’ appréhension, Klaus doit en connaitre
        un sacré rayon sur les armes de son temps et pas que les armes de poing !

  19. Dominique, je ne vous permets pas de douter de ma douce folie, non, je veux dire euphorie, c’est fou comme un mot peut en cacher un autre !!! moi j’essaie de chercher une solution, même Audiard, là, n’aurait pas trouvé… pour deux morceaux c’est facile, « Le vol du bourdon » et « Le boléro », même à l’accordéon, les patineurs seraient en mesure.

    • U Topu, le SIG 2022, vaut 689 euros dans la mesure où on possède le permis bien sûr. C’est un semi automatique, je vais demander au chef la différence entre le semi automatique et l’automatique. J’aurais bien aimé savoir tirer comme Annaïk mais voilà, il est trop tard….. à bientôt ici ou là !

      • Autant que je me souvienne, vous étiez terriblement efficace,
        avec quelque chose en argent, cuiller ou louche et là, on entendait
        que mon cri virtuel, aïe aï ouille ouille, délicate infusion, de p’ tit rat
        maltraité …hi hi hi !!!

      • A propos de rats, U topu , les vrais, on ne vous a pas vu sur le sujet des rats parisiens ?!
        Je croyais que vous leur trouveriez mille et une excuses , pour se promener ainsi dans Paris sans autorisation .Marseille aussi est envahie . Chaque dessous de poubelle à roulettes est un nid de rats : ( Le dernier que j´ai vu , il était blanc et juché sur l´épaule d´une fille habillée « gothique » , toute de noir vêtue , des grosses godasses à lacets, et un maquillage d´enfer ( qu´on voit en
        enfer : ) Il était très beau, et attirait tous les regards .
        Bonne soirée, à tous. Demain , Klaus et Pipoum arrivent , soit très copains, soit très fâchés : ))

      • Darie, j’ y ai participé, même que j’ avais écrit, que mes cousins, les gris,
        remerciaient Anne Hidago, de leur offrir avec les crues, des jeux de plage,
        sur les bords de Seine, qu’ ils descendaient … en surf !
        Enfin un truc comme çà .

    • U Topu, les armes blanches pullulent en France métropolitaine, c’est d’ailleurs l’arme favorite des tueurs en solo, et puis les couteaux, même ceux à cran d’arrêt, sont en vente libre. Personne ne le dit mais je sais que les chaumières sont équipées mais vous savez, en métropole, la légitime défense n’existe pas… nous ne sommes pas sous le même régime ! les Corses ont une réputation de rebelles car vous allez rire, mais ,puisque l’on peut bêtement choisir un département autre que le sien pour l’immatriculation d’ une voiture, beaucoup choisissent les 2A , une sorte de protection, mieux qu’une alarme, pour ne pas être embêté !!! les « traditions » corses me rappellent un peu celle du Sud de l’Italie…. dans ma famille, même ma tante avait un petit révolver sur sa table de chevet, mon père également mais pour une autre raison qui s’appelait résistance et qui a tant fait pleurer ma mère. Le révolver a été enterré au fond de la cave à charbon.

      • Alors là, concernant les immatriculations, je n’ en démords pas, il est honteux d’ avoir permis
        à tout un chacun de pouvoir choisir sa région et j’ espère bien que pour la Corse, la Collectivité
        Territoriale va pouvoir revenir sur pareille outrance !
        Je m’ explique, lorsqu’ un 2B en croisait un autre, voire aussi un 2A, il y avait et toujours, signe
        amical, appel de phares ou coup de klaxon en signe d’ amitié partagée, je parle là ailleurs qu’ en
        Corse, aujourd’ hui … que dalle !
        Tous ces continentaux, peu fiers de leur propre région, se cachent derrière la tête de maure,
        se prennent si si, pour des corses, alors que chacun sait et chez nous, qui ils sont, puisqu’ ils
        ne trompent personne et en deviennent donc ridicules, surtout en Corse, ou de la route, ils
        ne connaissent, ni de la manière de conduire des autochtones, toute particulière et faite de
        petites finesses, ainsi on se salue, automobilistes, personnels rencontrés sur les bords des
        routes, gendarmerie même, on laisse passer sii plus rapide, que l’ on remercie alors
        d’ un geste de la main ou de p’ tits coups brefs de tut tut, enfin bref, au volant et comme
        ailleurs en Corse, nous demeurons humains encore .

      • En Corse du temps oú gênoise elle était, 4 siécles dont les 2 derniers, dits, de fer,
        18 000 meutres en 32 ans soit plus d’ un par jour, sur une population de 180 000
        âmes, tous étaient armés, hommes comme bien des femmes, hommes d’ église
        ou paysans et en cette île ou pourtant l’ Honneur était plus que présent, le stylet
        était commun et à tous, son port puni de mort par la Séreinissime, alors que celui
        du fusil ou du pistolet, lui, l’ était de l’ emprisonnement ou du banissement .

    • Mareria , nous avons vu une reprise du patinage sur la TV suédoise. Nous entendions très bien la musique, le commentateur disait uniquement « salchow, piruett , etc ) et c´était ok , mais toutes les deux minutes, une personne toussait dans le micro : ((
      Elle était sans doute assise à côté du commentateur …

      • C´est vrai que c´est une marque de respect envers les TV-spectateurs . Comme je l´avais dit dernièrement : ce serait insupportable que des personnes parlent à haute voix dans la patinoire.
        Le public présent les ferait taire. Alors c´est pareil pour les TV-spectateurs. On admire en silence, pour laisser les patineurs séduire le public.
        La dame qui toussait, c´était une erreur dans le studio des journalistes : )

  20. Yannick, cette histoire de Jules Cesar est dans Astérix chez les Corses ? ah-ah .
    Je n´ai pas vu le film L´enquête corse (que j´ai raté à 24heures près !) , ni lu Astérix chez les Corses. C´est dommage , le livre doit être bourré de clichés sur les Corses : ) du genre :
    « Tu la trouves belle, ma sœur ?  »
    « Oh oui ! »
    « Qu´est-ce que t´as dit ?! »
    « Euh… non …  »
    « Quoi ? Elle est pas belle , ma sœur ?! »
    Quant au film , la bande-annonce du film est très drôle , et j´aime bien Christian Clavier .

    • A mon sens, Astérix est Génial, c’ est le seul d’ ailleurs, possédant un Préambule,
      afin de ménager la susceptibilité insulaire et mon Dieu, quel préambule, il est le
      meilleur tant il y a de la recherche en cette bande dessinée, il n’ y manque que
      le chant polyphonique .
      Le film lui, il se laisse voir et plaisemment d’ autant que l’ on est corse et qu’ au
      travers des images, on peut se glisser !

  21. Klaus doit revenir demain et j’espère qu’il lira ces commentaires, sûr qu’il en connaît un rayon sur la gâchette, et leur poids car il faut être costaud pour porter son barda et la mitraillette… heureusement que nous avons de vrais soldats comme ceux- là, et ce n’est pas l’ami rose qui me contredira, haut les cœurs, soldats feu à volonté… encore que parfois, on se sert d’armes plus personnelles, directement sorties de la cuisine à Teddy…… bonne fin de soirée à tous,

    • Klaus, en ses colonies de vacances, vous dirait il et vous dira, portait, puisque costaud,
      donc comme moi, pas vrai Dominique, le FM ou Fusil Mitrailleur, arme redoutable s’ il
      en est, calibre 7.62, destinée à arroser et donc à couvrir les collègues en leur avancée,
      il nous le confirmera ou non, lui en tous cas et bien mieux que moi, saura comment
      vous le présenter et avec justesse, je crois même que le sien portait un prénom,
      si je me souviens bien, mais je sais aussi, que de la discrétion il aime à de vêtir en
      pareille occasion, ce qui est tout à son honneur .

      • Papy, c’est le roi du FOMEC ! c’est ici que j’ai appris la signification ! jusqu’ici, le caméléon n’avait pas été détrôné. Vrai Klaus est costaud, je ne crois pas qu’il y ait des freluquets dans la Légion, pourtant de temps en temps il nous parle de « petits » camarades ni grands ni larges ni lourds alors je me demande comment ceux-là ont résisté à l’entraînement et sur les terrains conflictuels.

      • En toutes les Unités, il y a des grands, musclés et bien bâtis physiquement,
        un peu comme moi, si si, Dominique je sais, intelligents et modestes aussi,
        destinés à certaines tâches et d’ autres, plus petits, secs et plus vifs, se
        déplaçant bien plus vite et présentant moins de surface aux ames adverses,
        hi hi hi !!!

    • Darie Charlie Chaplin savait tout faire, c’était un génie, un phénomène et combien en avons-nous comme celui-là dans un seul siècle ? C’est délirant, on se tord de rire, c’est une thérapie plus efficace que n’importe quelle médication.
      Voilà que je ne parviens plus à ne mettre que les références qui concernent les vidéos, à chaque fois, c’est la vidéo qui apparaît.
      Papy en appelle à sa bretonne sur l’article du 70e miracle, quand elle va venir ce sera l’apothéose, je parie qu’elle a un miraculé dans sa poche …… Bonne fin de soirée à tous.

  22. Demain Bastia, de retour dans l’ aprés midi, pour oeuvrer aussi en extérieur,
    on bétonne une portion de route, mais au grand air avec un paysage superbe .
    Je passera vous voir en soirée, si je ne bouscule pas la bonne marche de
    cet espace d’ échanges choisis,’ toujours aussi convivial et avenant …

    • Bonjour l’ami U Topu, attention au tour de rein, prudence, mais la peine est peut être moins lourde sous le ciel corse. La bonne marche de ce blog, c’est de rencontrer les siens.. ouah, ma parole est biblique !!! un ami qui vient nous voir c’est un bonheur partagé j’en connais un qui reviendra radieux de pouvoir papoter avec vous, un ancien collègue et camarade. Bon courage et à ce soir.

      • Et ensuite on dira que l’ on en branle pas une en Corse,
        je vous jure … pfff !!!
        Permettez moi de vous dire que cela est faux et archifaux,
        il n’ est qu’ à contempler le maquis après le passage d’ un feu,
        on remarque alors ce qu’ on ne soupçonnait pas, ces Km de
        murs en pierre séche, à flanc de montagne, érigés en terrasses,
        ces habitations ou abris de jardins pour les outils et les animaux,
        en pierre sèche toujours et bâtis par l’ homme et son âne,
        au fil des générations .
        Un paysan est un paysan sur le Continent en général, son labeur
        était ingrât et dur, il s’ usait à la tâche et pour pas grand chose,
        sinon faire subsister les siens, nombreux, mais en cette île,
        il se doublait aussi d’ un montagnard, se triplait aussi d’ un marin,
        l’ homme était complet et bien plus malin dans la vie, que son voisin
        du Continent, alors d’ oú vient ce mythe de la paresse, de l’ indolence,
        qui colle à la peau de la Corse et qui fait tant sourire, u pinzutu ?
        Depuis le Commencement l’ omo corsicanus est surtout un berger
        et un berger dans l’ imagerie populaire, n’ a pas grand chose a faire,
        si ce n’ est se tenir auprés de ses bêtes, il parle peu et est économe
        de ses gestes, de ceci le français, reniant lui même son Passé, en
        général comme en colonel, aime à se moquer oubliant bien souvent,
        qu’ il n’ est plus que déraciné et citadin .

  23. Bonjour! A ce soir U Topu, après de la belle ouvrage!
    Tout est blanc, mais la neige va fondre. Pour nous, mardi gras, c’est demain, mais dans le rite byzantin, le carême commence lundi prochain, et cette semaine est celle de la Maslenitsa (Масленица), d’origine païenne et chrétienne: blinis, bals masqués, courses, balades en troïka, « La « mascotte » de Maslenitsa est généralement une effigie habillée de couleurs vives (rouge, orange, jaune…) qui s’appelle Dame Maslenitsa, autrefois Kostroma. », qui va être brûlée dimanche soir. Fête interdite sous le régime soviétique. https://www.youtube.com/watch?v=bbimwI2DJsQ

    • C´est une fête très gaie et colorée, Mareria. A cette époque de l´année, les hommes ne sont sans doute pas chiches sur la vodka qui accompagnent les blinis. Il faut ce qu´il faut quand il fait froid: )
      A Pyeong Chang, les athlètes ont des difficultés à supporter le froid .
      Martin Fourcade a certainement eu le souffle coupé par la bise; je ne vois que cela …
      On saura ses impressions à la fin des JO.

      • Darie, il a donné ses impressions: énorme déception, et il aurait mal calculé l’ajustement de la carabine en fonction du vent; il s’en est bien sorti pour la vitesse, mais – 11°, la nuit, et attendre que les 53 précédents s’élancent pour partir ( en gros au moins 40mn) ne sont pas des conditions idéales ( je ne sais comment est calculé l’ordre de départ) ; son adversaire immédiat J Boe a fait encore pire et finit 31 ème!

  24. Bonjour les amis, hello Mareria, ici aussi c’est blanc et verglacé, un vrai miroir mais les alouettes ne s’y laisseront pas prendre. J’espère que ce sera fondu cet AM ! mardi gras, les petits enfants vont sortir avec des habits en crépon, maquillés comme des lutins, et chantant de joyeuses comptines par les routes….. sauf s’il fait un froid polaire ! mercredi commence le carême pour ceux qui le veulent bien sûr, une occasion de purifié son corps des toxines emmagasiné après les fêtes… tu entends papy, les toxines, qu’est-ce que tu en pinces mon seigneur ? oui, je sais l’expression est connue !!! merci Mareria pour toutes ces explications culturelles… donc il y a une origine païenne dans notre tradition chrétienne….comme quoi ! les blinis, le tarama, ça j’adore !

    • Une ornière picarde gelée … çà c’ est Picard !
      Chez lui, même les oranges et citrons, ils sont gelés !!
      Bon je sais, je suis faaatiguééé !!!
      Si on m’ avait dit qu’ à 59 ans, j’ en arriverai à troquer
      la méhari la plus rapide du Cap Corse pour une brouette,
      jamais je ne l’ aurai crû !

  25. Bonjour , avec dehors un vilain temps froid et humide à souhait, expression mal à propos ,
    puisqu´on souhaite plutôt soleil et température douce .
    Il neigeait, puis la neige s´est convertie en pluie . Bah…. c´est toujours de l´eau , et un temps à travailler à l´intérieur . La petite pièce qui a fait garde-manger , puis bureau privé du Viking, puis débarras, sera aménagée en mini chambre maintenant. Les oiseaux perturbent le planning des travaux , les Jeux Olympiques aussi … Je vois qu´à Bastia, ils sont efficaces .
    Dès le chant du ghjallu , ou les mâtines, les machines à macadamiser se mettent en marche jusqu´à l´angelus de la mi-journée , puis reprise des travaux jusqu´aux complies du soir. Autrefois, on donnait le temps selon les horaires de prières; c´était précis puisque c´étaient les clochers , selon les cadrans solaires , qui donnaient le tempo . Ding-dong… c´est parti ! c´est simple : ) Il n´y a rien de plus esthétique qu´un cadran solaire bien travaillé, je trouve.
    Bonne journée .Trois jolis bouvreuils dans les groseilliers ! entre autres passereaux .

    • En Corse, c’ est toujours le cas, les cloches font ding dong et pas que pour sonner l’ heure,
      elles rythment la vie de l’ église, c’ est d’ ailleurs sympa, mais pour donner le TOP départ
      au village, en ce moment, nous avons aussi la bétonnière et à son appel, ça grouille autour,
      car il faut la remplir de beton, 5 seaux pour 1 de ciment, mélanger le tout, puis le verser
      et l’ étaler sur la grille entre les 2 bois puis aprés 5 passages, lisser le contenu avec la règle
      métal, recommencer encore, j’ ai vraiment l’ impression d’ être moi aussi un légionnaire
      bâtisseur, je devrai p’ tête me faire pousser la barbe et piquer un képi blanc à Papy Yabalou, pendant qu’ il donne à manger à sa gerbille !

      • Bonsoir Yannick, pas trop fatigué d´avoir donné des ordres et des conseils ?
        Il faut un chef de travaux , les jeunes les exécutent .
        La gerbille s´est carapaté à l´insu du plein gré de Klaus. Il ne jure plus que par Pipoum le lapinou . Un drôle de caractère qui tape du pied, parait-il ! Pas discipliné pour deux sous , ou deux croquettes.
        La Suède a battu la Corée au hockey sur glace féminin , battu à plates coutures ! 8 buts à zéro.
        Naguère, la Suède a battu la France à 9-0 … Un jour, la Suède va battre la Corse … : )

      • Ma petite Darie, si la Corse possède quelques 50 sommets de plus de 2 000 m,
        avec un pic de 2 710 m au Monte Cintu et qu’ elle s’ affiche comme la 3 ème
        montagne française, après les Alpes et les Pyrénées, il n’ en demeure pas moins
        que son rat rose endémique, est lui, issu du maquis et donc d’ altitude plus
        modeste, ces sports de glace et glisse, il ne connait pas et comment vous
        dire pour que vous me compreniez, le laisse … froid .
        Cela dit, vous avez tout de même reconnu en ce raton malicieux, un Chef, un vrai,
        ce qui me flate et me rempli d’ orgueil, demain matin je ne manquerai de penser
        à vous en secouant mes larbins assoupis, ils vont voir ce qu’ ils vont voir,
        pendant que je prendrai un café avec mes semblables, la crème du village !
        Quant au lapin, je ne savais pas et j’ espère toutefois, qu’ il ne soit pas chaud …

      • Piqué au vif ? c´est bien , c´est la règle en sport : ) Les Suédois aiment les sports, soit activement, soit passivement. (moi, cela me barbe un peu ) .
        Le Viking , quand il se donnait un peu de mal pour me séduire , faisait valoir qu´il faisait des marathons et des courses de ski de fond (la Vasaloppet, 90kms) , et il a dit qu´il avait des
        « jambes de luxe » . Cela me fait encore rire, car « de luxe » est entré dans la langue suédoise , alors avec son accent , c´est très drôle : ))
        En Bellissima , c´est la pêche à la palengrotte qui impressionne les demoiselles , et le cantu
        corsu . J´ai tout bon ? je sais maintenant …

      • « … elle ne supportait pas que le poisson s´étouffe !… » M´enfin …
        Bonne soirée à tous . Demain , air de printemps annoncé chez nous. C´est fichtrement tôt en saison. Jamais vu cela …

  26. Cocoricoooo!!! mieux encore , 서광, 여명, 새벽녘, 새벽, 해돋이, 아침놀, 일출, 동틀녘, 수탉의 울음 소리 !!!
    Kokorico coréen .
    Martin Fourcade, médaille d´or ! et Sebastian Samuelson pour la médaille d´argent, un petit jeune suédois qui débute sa carrière.
    Mareria, je me doutais que le conditions n´avaient pas été idéales. La grande fille1 était désolée pour lui, le Viking , très surpris aussi.
    Maintenant, petit moment de détente : https://www.youtube.com/watch?v=mce30BAGa2k : )

    • Il a profité de l’ heure de la sieste, si si, tous faisaient un p’ tit roupillon commando,
      il faisait froid dehors et comme lui, les glaçons, phoques et ours blanc, il connait,
      Darie aussi, il est sorti sur la piste, croyant l’ avoir vue avec son drakkar, les autres
      attendant le passage de la sableuse orange de la DDE et il s’ est élancé, comme
      un viking .

  27. Oyez, j’ai croisé Klaus mais il n’est pas encore venu ici ! soleil magnifique mais frisquet. Bon aurions-nous une 2e médaille d’or ? ouah, on est fort en glisses et aussi en glissades. il faut que je me documente…. c’est quand la fin de ces jeux coréens ? des conditions climatiques épouvantables parait-il.

  28. non non c’est pas un miracle c’est bien moi , bonjour a vous , je rentre demain en fin de journée (avant le repas du soir , je passe de bon moment , je rigole , je mange , je pianote le pC , une vie normale sous un beau soleil , je vous souhaites une belle fin de journée , et pourquoi pas un miracle …..cela ferait du bien parfois …… le mien trois kilomètres d’andouillette …en cadeau de la main de dieu ..bises et GO!GO!

    • Papy, quoi, remonte un peu les commentaires, U Topu est de retour et t’a posé quelques questions plus haut à propos des armes, nous les femmes on est de bleues, c’est à toi !

      • Veuillez ne pas le brusquer, il n’ a que 85 ans et c’ est un grand bonhomme
        qui a du repondant et bon appétit aussi, il pourrait s’ offenser et du raton
        tout rose, manger tout crû, ce qui reconnaissons le, nous remplirait de peine
        virtuelle, pas vrai et puis, moi au fond d’ un estomac, je ne me sentirai pas
        à ma place, vous savez ?

  29. Trois kilomètres d´andouillette ? Klaus, il faudra en ramener une portion pour les camarati
    du château . C´est bon avec une pomme-de-terre à l´eau , une bonne moutarde et du vin rouge.
    J´ai accompagné parfois mon père, car cela lui fait plaisir qu´on se régale avec lui .
    Ma mère a des goûts plus délicats : ) mais moi, ch´fais point d´manières .

    • Darie j’ai acheté deux énormes andouillettes de Troyes label AAAA, et je les ferai avec des frites, le chef a horreur de la moutarde depuis petit quand on lui mettait (comme à moi d’ailleurs) des enveloppements ou sinapismes de farine de moutarde. Moi, j’aime la moutarde forte, celle qui monte au nez même sans colère, alors je triche j’en mets une pointe dans une salade d’endives ou de chicorée frisée mais des fois ça ne marche pas, il le flaire et n’en mange pas. Je suis comme votre maman, ce n’est pas une affaire de délicatesse dans mon cas mais un refus de l’estomac, une frilosité du foie, un caprice de la vésicule biliaire, je vais téléphoner au pancréas pour savoir ce qu’il en pense… oui, ça vous rappelle Ouvrard « j’ai la rate qui s’dilate…. » Bonne fin de soirée à tous.

      • Monique, elle est aussi sujette aux embarras digestifs , en plus d´aimer les aliments sains et de bon aloi ( pas lourds, pas trop gras ) .
         » On voit que tu n´as pas fait le service militaire » , lui dit mon père, c´est la phrase qui revient comme une ritournelle : ))
        Je regarde à la TV un sujet que vous connaissez bien : la Hongrie , Budapest .
        Présentement, je suis dans les thermes à l´air libre. Les gens trempent dans l´eau , jouent aux échecs , papotent, mais ne nagent pas . Ils sont assis dans l´eau : )
        J´aime beaucoup le style Art Nouveau .
        Le film « Grand Budapest Hôtel » a été tourné en partie dans un hôtel Budapest . Il y a des scènes un peu loufoques, mais il y a de très beaux décors, et des passages très drôles !
        Je crois que je vais le louer, il est dans ma bibliothèque.

  30. Yannick, papy est un ogre et les années coulent sur lui comme une eau tranquille, il a l’estomac bétonné et sûr, avec tous les ratas qu’il a dû manger sur les champs de bataille, c’est un gaillard solide et il sera centenaire, comme votre grand mère qui bat les records, et puis nous on sera contents de le garder avec nous, non mais ! je ne saurai jamais combien pèse un fusil d’assaut, ni une mitraillette, mais j’aime regarder des armes et les anciennes me passionnent. Ah, le premier fusil l’arquebuse ou le mousquet à mèche c’est quand même mieux que l’arbalète.(c’est peut être dans le désordre !) le problème avec papy, c’est qu’il ne répond jamais aux questions du haut, il n’aime pas les hauts de page… hi,hi, hi, hi ……non moi quand je ris je fais ah, ah ah !!! des bises au rat rose.

    • Là on peut en parler, je l’ ai vue ce matin, 109 ans certes, mais depuis cet Eté,
      elle a bien changé et j’ ai bien peur que les 130, elle ne les atteigne que fort
      difficilement .
      C’ est la personne la plus âgée de Corse, mais de cela, elle s’ en moque et
      nous aussi, on préfèrerait tant la voir rajeunir un peu, si cela était seulement
      possible, mais bon, il faudra que cela arrive un jour …
      Pas ou prou de médicaments, elle a eu 7 enfants à la maison et n’ a connu
      l’ hôpital qu’ une fois dans sa vie, pour une prothèse à la hanche, son mari,
      mon grand père paternel, Colonel inscrit au tableau comme Général de
      Brigade est décédé peu avant sa nomination, au Val de Grâce et rapatrié
      dans son village, il l’ attend, depuis l’ âge de 50 ans .
      Une page d’ Histoire familiale va se tourner et après, chez nous, plus rien
      ne pourra être plus comme avant .

      • Yannick, il y a un elixir de jouvence dans le village de votre grand-mère : l´air de la montagne, mêlé de l´air marin . Bravo à votre grand-mère pour sa vitalité , c´est un âge remarquable .
        Ce n´est forcément facile pour elle, mais je présume qu´elle est dorlotée .

      • Yannick, cette fabuleuse grand mère c’est un exemple de vie à transmettre aux enfants, et qu’elle ait pu vivre si longtemps autonome c’est très bien mais à partir du moment où l’on quitte son chez soi, ses souvenirs, le déclin vient vite. Je sais que les jeunes d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec nos aînés, cela va bien au delà du « choc des générations » souvent on ne se comprend même plus. Elle a eu 7 enfants et combien de petits-enfants, d’arrières petits enfants, quel bel album de famille !

    • Darie, la Hongrie quelle histoire, passionnant l’éclatement de cet empire austro-hongrois ! mon aïeul, qui est venu vivre en France (résultat de cet éclatement), aurait plus de 200 ans quand je regarde ma généalogie maintenant ça me plonge dans un cafard noir… chez nous trois générations seulement courent sur deux siècles car les hommes d’un demi siècle épousaient des filles d’un quart de siècle. Je ne peux pas être plus précise mais quand je me retourne, c’est une catastrophe, j’aurais dû m’appeler « Lucy » l’ancêtre de l’humanité. Il faut bien en rire un peu, mais juste un peu. Bonne fin de soirée à tous.

      • Monique, c´était très intéressant. La synagogue est la plus grande d´Europe, magnifique,
        autant à l´intérieur qu´à l´extérieur . C´était Echappées Belles, j´aime bien ces programmes ,
        ils sont bien tournés et bien présentés par … euh… Jérôme de son « petit nom  » : ))
        Bonne soirée , à tous. Monique, pas de cauchemar … Lucy ! voyons , c´était une demie femme, demie guenon : )

  31. Le sait elle vraiment ?
    Loin d’ être abandonnée, ses semaines sont bien remplies,
    mais sa mémoire commence à s’ estomper et au sortir de
    la maison oú elle est intallée depuis seulement 2 ans, çà
    vous en donne un coup sérieux au moral, car on ne peut
    s’ empêcher de penser, à ce qu’ elle était avant .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.