2, 3, 4

(copyright)
Granick Marchande des quatre-saisons

Selon les temps anciens, les civilisations, voire les croyances, l’année était partagée en deux, trois, et de nos jours, quatre saisons.

La saison est la période de l’année marquée par un certain climat.

arrière-saison
belle saison
demi-saison
jeune saison
mauvaise saison
morte-saison
quatre-saisons
saison froide
saisonnier

Publicités

436 réflexions sur “2, 3, 4

  1. Monique, cette fille avec une passoire , c´est le fou avec son entonnoir : )
    La pauvre … elle ne se rend pas compte qu´elle est filmée pour toujours. Il faut faire attention maintenant, tout est enregistré pour l´éternité ! Le droit à l´oubli n´existe pas encore, ah-ah .
    Il a plu sur mes jolies roses , et trop d´eau n´est pas bon pour leur teint .
    Je vais essayé cet automne de replanter des branches pour avoir encore plus de rosiers .
    J´ai repéré lesquelles. Ma mère a fait cela et c´était une réussite .
    Yannicku corsu, votre petit haïku impromptu de 21h38 est modeste . Peut faire mieux : ))
    Bonne soirée , à tous. Je lis un livre original . C´est l´histoire de Jésus-Christ et de son cousin Jean-Baptiste , écrit par un Suédois, Göran Tunström (traduit en français , bien sûr ; je ne lis que des livres français. )

    • Darie, enfin vous avez de la pluie, votre jardin va reverdir, les fleurs ont bien besoin d’eau évidemment pour les roses elles auront tendance à rouiller.si trop d’eau… pour les boutures de branches « aoûtées », c’est maintenant, en pleine terre, mais il faut arroser. Mieux vaut commencer dans un pot. J’ai tellement multiplié le Riccartonii ou Fuchsia de Magellan qu’il est devenu envahissant, trop de branches et pas assez de fleurs, cet arbuste résiste au gel. Je viens de terminer un livre, je vais donc en commencer un autre mais c’est un temps mort, je me conditionne car j’hésite !! bonne fin de soirée.

  2. Lamentable, « le spaghetti volant », dernière invention de la décadence de la société… et l’eusses-tu cru, c’est accepté par l’église, non, mais je rêve ! ce Bobby Henderson mérite vingt ans de prison, un dieu qui aurait l’apparence d’un plat de spaghettis avec des boulettes de viande (quelques feuilles de basilic), pas fou le gars, c’est un cuisto dégénéré… et ce fou de Michel-Ange et « sa création d’Adam » marche dans la combine avec un monstre de spaghetti volant, à vous dégoûter des spaghettis au profit des macaronis… remarquez que le spaghetti a bien son western, ! bonne fin de soirée à tous

  3. Bonsoir Yannick,
     » Y » en a marre,
    des Haïkou,
    çà gonfle,
    sous menton ! »
    J’avoue que je partage votre oppinion…
    mais il faut se faire a l’idee que chacun ici a  » sa tasse de the « ..ou de cafe.
    Il y a de tout ici, meme des nostalgiques de ….Napoleon, et c’est tres bien comme ca.
    Personnellement, lorsqu’un message  » me gonfle », je passe sans probleme au suivant.
    Et puis, il faut se faire une raison, ici, c’est le blog de Do, pas besoin de  » Big Brother ».
    bonne nuit a tous….

    • Elle n’ a point besoin de Big Brother, Marc, juste d’ un internaute lui rappelant que
      les Haïkou, ne valorisent en rien son Blog, au demeurant étonnant et prospère,
      puisqu’ en cette tentative, sa durée seule, peut en faire foi, être c’ est durer .

      • Yannicku corsu , bonghjornu, aimez-vous les kakis ? un gros fruit rebondi, joliment orangé,
        bien juteux et sucré à point ? et qu´on appelle aussi sharon (en Suède, on dit charon ).

  4. Monique bonsoir,
    Ici, la nuit est tombee, et tu sais que je ne dors pas beaucoup.
    Mes taches expediees, j’ai rendez vous avec Gilles Legardinier, tu te souviens, tu m’ avais recommande son livre… » Completement crame « …
    Point de bibliotheques ici, alors je l’ai commande par internet et recu en  » audio » a l’instant meme.
    J’aime beaucoup, une atmosphere intelligeante et appaisante…Legardinier est un conteur a mon avis.
    Je pense le finir ce livre dans le courant de la nuit….et si ses autres oeuvres sont du meme tonneau, je pense continuer avec lui.
    Donc, merci pour ton conseil, tu vois ton influence est benefique…
    Bonne nuit.

    • Bonjour Marc, si t aimes t’amuser « complètement cramé », c’est totalement déjanté et cet auteur a beaucoup d’esprit, à la bibliothèque municipale, son livre a fait l’unanimité, même les plus récalcitrants se sont amusés. Une lecture qui déride et détend, pas besoin de se creuser « la matière grise », on se laisse aller et ça fait du bien.
      Legardinier c’est aussi un homme « d’une bonne moralité » et mentalité, c’est quelqu’un de très « bien ». Tu sais, je ne suis pas toujours « de bon conseil », tout dépend aussi des goûts mais peut être que le rire est universel et puis c’est le propre de l’homme. Bonne lecture et amitiés.

      • Monique, je n’ai pas fini le livre cette nuit, ca sera pour la prochaine.
         » completement crame » [j’aime pas ce titre, mais je soupconne qu’il y a une raison …on verra a la fin du livre.]…ne fait pas rire, sourire tres souvent.
        Justement, sa sagesse stimule beaucoup la matiere grise, d’une maniere douce sans s’en rendre compte.
        Puisque tu sais tout [sourire] vu que je vais etre a cours de lecture, j’ai commande  » La bibliotheque des coeurs cabosses  » de Katarina Bivald, la critique Amazone est mitigee.
        Pourquoi ce choix..???…A cause du titre, c’est comme ca, les bibliotheques [et les bibliothecaires..] m’ont toujours attires.
        Ah, il y a la brocante et les antiquitees aussi…tu connais  » la brocante Hakanu  » de Hiromi KAWAKAMI..[ Japon..]….j’ai adore.
        Bien, j’arrete la…bon dimanche ! [je crois que ca se dit chez vous,..??] bref bonne journee a tous ici.
        Bises………………………

  5. bonjour a vous tous , j’arrive de la messe avec mes soulier vernis , je ne savais pas qu’ici nous avions une porte parole de balzac , Monique ou darie , ne faite aucune réponse a ce coup de fièvre , une montée de température , j’ai expliquer ce que fait et ce que résulte la maltraitance des années après sur l’éphéméride , vous en avez en simple réponse , qu dire , beaucoup de grand chanteur ont chanter la solitude pour lutter contre sa force , ces célébrités ne pouvait plus vivre dans cette solitude qu’est parfois voir souvent la journée d’un artiste adorée par le public , d’autre c’est le contraire elles veules du monde autour d’elles, pour continuer a rester le trésor , le plus beau des rubis dans la boite , sa pousse a droite sa pousse a gauche , en mémoire quand j’avais dit il y a des années , quand elle avait tout fait pour faire bannir l’américaine et sa zumba et sa piscine et sa famille et son parc, je aprler en grande douceur avec la zumba , il y a avait du romantisme correcte entre nous , j’aimais beaucoup écrire avec cette personne , elle était mon brin de folie un peu , je rigoler avec cette personne , attention en correction , je ne viens pas sur internet pour parler de ceci ou de cela , non je ne suis pas de cela , j’en parle jamais en plus ou pour taquiné et rire en blague , une personne était plus le centre du monde , le centre de nous , sont de musset était mis de coté et on avait plus de rire avec la zumba que la prière de bretagne , un message puis deux a la charte , je me rappelle quand elle avait écrit que c’était fait , j’ai une mémoire de cerf , l’américaine a était banni du journal ….moi j’ai rien gagner , personne gagner …sauf de l’intégrité et du savoir vivre et de partager de tout et de rien entre nous …bises et GO!GO!

  6. cette nuit je suis partit en songe , cela m’arrive quand je parle de ma vie , a chaque fois , j’ai écrit sur ma jeunesse , cette nuit j’étais grand , j’étais beau , j’étais jeune , j’étais amoureux , amoureux de la chaire , amoureux de la vie , j’avais le regard poétique sur la vie , je me suis revu avec mon pantalon gris a pince et revers et ma chemise blanche et mes souliers vernis , a chaque sortie , c’était le régiment comme a la légion étrangère , ma grand-mère me faisait tourner et lisser le dernier plis , elle me donner une petite pièce et m’embrasser d’une fore de femme , ma mère me regarder sur toutes les coutures , il fallait que je soit plus que parfait , j’tais le premier de la lignée et je devais montrer la fierté , elle me donnait une petite pièce , je disait a plus tard a mon père , il me disait fait attention mon fils , tiens toi droit et regarde toujours en avant , de sa main il me toucher la chevelure blonde et me donner une pièce , le dernier sur le trottoir , mon gentil grand-père , le kaiser , le saint-empire comme disait ma grand-mère , tout cela car il avait mis dans l’atelier de reliure , il avait mis une peinture du grand frédéric guillaume Vvctor albert de hohenzollern, un tableau qu’on ne pouvait pas voir , il était immense , mon grand-père me disait tu sort mon grand , tourne toi , tu t’est mis du sent bon , des chaussettes propres , des dessous , tiens prend une pièce et dit le a personne , va suit ton chemin mon grand , il est pour toi , regarde on t’attend on te sourit , j’avais de l’argent pour le cinéma et le bal et les boissons a la buvette , j’tais le prince de berlin le roi de la ville en ces années , du moins comme tout jeune , j’étais jeune , j’avais entre mes mains l’amour de ma vie , c’est pour cela , que le mot si j’aurais su , c’est une phrase qui peut avoir une importance capitale sur le déroulement d’une vie toute entière , si je serais pas sortis , si j’aurais pas regarder , si j’aurais écouter mon coeur …..la vie est une branche fine de bois ,elle se plie avec un effort , mais surtout elle se casse , t il n’y a aucune colle aucun clou qui peut réparer cette fine branche , je sais j’en ai fait l’expérience …bises et GO!GO!

  7. j’ai écrit sur la page de l’éphéméride d’hier , surtout si vous y aller ne répondais a rien , a par entre nous et les internautes correctes , j’ai écrit deux commentaires , un a Monique et un autre a la zumba , je répond toujours , et j’ai jamais rien eu avec cette personne , aucun mot de travers non jamais , le contraire plus , c’est ainsi , j’aurais pas cru que le commentaire sur balzac fasse autant d’ombrage , il y a des personnes comme j’ai écrit tout a l’heure , doive rester la personne première en tout , garder la main mise , sur l’éphéméride du 18 aout , c’est Monique qui était comme souvent l’atout de la page , moi je m’en fou qui gagne , ce qui compte c’est d’apprendre et de bavarder , le monde est bien triste , je suis heureux de ne pas vivre en HLM avec une concierge de ce type , laisser libre vos imaginations , vous avez vous tous de la valeur , on ne veut pas avoir a chaque fois la médaille du vainqueur , je reconnais au premier mot un militaire , qui a fait la guerre , un docteur car il en sait plus que moi , je reconnais des personnes plus instruites que ma personne , cela n’est pas une difficulté d’ailleurs , je ne suis pas jaloux , chacun a sa place , tout le monde en a une , croyez vous , malin comme je suis malgré ma taille , j’ai survécu a des moments difficile car j’ai toujours réfléchi , je ne saurait pas reconnaître de près comme de loin toute valeur d’une personne , je sais qui est écrivain et auteur et célèbre est une concierge d’étage d’HLM qui surveille tout le voisinage avec sa lunette , cela a était mon métier de former des soldats , pour qu’ils soit les meilleurs , il faut comprendre la personne pour en demandais le maximum , je voyais de loin le tir au flanc et le bon légionnaire para , c’est un métier , on ne peut faire un cheval de course avec un bourricot cul de jatte …..c’est ainsi soit’il …bises et GO!GO!

  8. il fait une belle journée d’été , cette nuit fut très chaude , depuis mon levé je dois supporter la chaleur , je sais que c’est le bonheur , j’aime la chaleur , j’aime l’été , en vérité je vous le dis , hi!hi!, que cela soit l’été ou l’hiver ou autres , je m’en fout , tant que j’ai un toit et un bol de soupe et pas de solitude , je suis l’homme le plus joyeux du monde , j’ai nul besoin d’avoir une récompense , ou qu’on me dise , des phrases longues comme le bras , pour que je sois le premier en haut de l’échelle , parfois on voit plus loin mais pas mieux , chaque jour m’émerveille , je ne suis jamais vraiment triste , comme je dis toujours , je suis un artiste de la vie , un peintre horaire et de journée , j’ai toujours avec moi ma palette de peinture , quand il y a du gris ici des larmes la, avec mon pinceau et ma peinture colorée , je met de la douceur ici et la , un pansement sur le morose pour que tout soit rose , je suis un chasseur …de tristesse …bises et GO!GO! ,

  9. vous imaginez ce qu’est la soif d’un bavard comme moi , qui ne peut rester sans pipé mot , j’aime parler , je suis un groupe , une compagnie a moi tout seul , j’entame des conversations avec tout le monde et sur n’importe qu’elle sujet , je m’intéresse a tout et sur tout , la vie est trop courte pour faire des choix , la vie est comme le cochon tout est bon si on a de l’appétit , j’ai de l’appétit , je mange tout le temps , en parlant de nourriture il est l’heure de passer a table en terrasse , je vous dis a plus tard …bises et GO!GO!

  10. Bonjour Klaus, ne vous inquiétez pas , la dame de Chaillot se sent un peu seule , alors elle
    envoie une pique . C´est de sa faute . D´ailleurs, maintenant , c´est elle qui n´ose plus me répondre , j´en conclue que j´avais donc raison , sinon j´aurais reçu une volée de bois vert hi-hi (sur l´étudiant handicapé dans le train )
    Chose promise , chose due :
    « La mousse,
    Etonnée,
    Autant qu’un chevreuil. »
    de Eugène Guillevic ( 1907-1997 )
    J´en ai chassés un hier , qui rôdait sur la pelouse . S´il revient et me boulotte mes boutons de roses, je l´attrape et le met à la broche ! Il est prévenu …

    • Darie bonjour,
      Au sujet de cette chose  » interdite »…je voudrais vous avouer qq chose.
      Le haiku m’est completement etranger, je n’ai rien a priori contre.
      A chaque apparition de l’un d’entre eux ici…vrais que j’essaye…je me force, mais rien.
      En fait je m’accuse , ca doit etre une sorte d’infirmite de ma part, parce que je constate le plaisir non feint que vous eprouvez tous.
      Bon, un jour peut etre  » l’illumination » me tombera dessus.

      • Marc, j´avais demandé à Yannick s´il aimait les kakis, mais il est parti se promener .
        Alors, voici le haïku que j´avais sous le coude , s´il avait répondu :
        « Dites-leur
        J’ai été un mangeur de kakis
        Qui aimait le haïku. »
        de Masaoka Shiki ( 1866-1909 )
        J´aime bien les haïkus pour leur côté spontané, et puis incisif. En 14 ou 17 pieds (il y a des règles établies par les Japonais) , il faut faire passer une idée poétique .
        Dominique en a écrit plusieurs , et en trois lignes , peut-être quatre, elle associe des mots ,
        et voilà , on se représente ce qui l´a inspirée .
        Encore un très drôle :
        «  »La première à gauche, la deuxième à droite,
        La troisième rue jusqu’au bout… »
        – Va, laisse-moi, je trouverai un autre aimable.
        de Jean Paulhan ( 1884-1968 ) Cela fait plus gag que haïku : )

      • Darie, le kaki que vous appelez Sharon, je connais tres bien, nous en exploitions dans les annees 70 dans mon kibboutz pour l’exportation en Europe.
        C’est un fruit originaire de Chine [Japon..??] qui a ete redecouvert [ et ameliore..] en Israel vers la fin des annees 60, et exploite dans la vallee de Sharon.
        Il porte j’imagine differents noms au gres de ses perigrinations…en Israel, son nom hebreu est.. » afarsemon ».

        « « Dites-leur
        J’ai été un mangeur de kakis
        Qui aimait le haïku. »
        de Masaoka Shiki ( 1866-1909 )  »
        j’essaye, j’essaye, j’essaye….ca ne me dit rien….[honte…]
        je vais essayer…
        « J’ai ete un chasseur de souris
        Qui aimait le haiku. »
        de Marc David [ 1947-….]  »
        vous croyez que j’ai du talent…???

  11. j’ai remarquer , les pirouettes ne marches plus , la solitude se sombre de plus en plus , mes ami(es) , je vais aller prendre un ananas vodka , attendre le repas , cet après-midi , je vais lire du balzac au frais sous mon arbre , dormir un peu , le repos et très bon pour ma petite personne , je vous dis a demain matin , j’ai écrit beaucoup sur l’éphéméride , je suis bavard et un peu hussard , et c’est pas moi qui va chier dans le falzar , rester cool est calme , la solitude est le glaive de toute espérance , elle met de l’ombre a la couronne , rubis et diamant ne brille plus , la reine de littérature n’est plus qu’a ce jour , une simple saltimbanque de peu d’importance …non le bain de jouvence arrivant du large de bretagne…….bises et GO!GO!

  12. Bonjour à tous, encore une belle journée avec un petit vent rafraichissant, et comme je le dis « on est bien » !
    Marc, je me suis ennuyée avec » la Bibliothèque des cœurs cabossés » mais puisqu’on le met dans la même veine que « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ». par Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, je te recommande chaleureusement ce dernier, c’est drôle, tendre, débordant d’humanité mais il y a aussi le détail sérieux, la petite note qui te plaira, juste une touche, celle de la Seconde guerre mondiale…. et si tu ne l’as pas déjà lu, je te recommande « La voleuse de livres », superbe histoire (paru en 2014) de Markus Zusak.
    Les haïkus pleuvent, c’est un art japonais et c’est plus subtil que ça n’y parait mais je préfère aussi le poème. Je vais faire une pause méritée à plus tard.

    • Monique, merci.
      Tu vois, je suis rapide comme l’eclair….« Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ». est entre nos mains.
      je l’ai echange avec les coeurs cabosses…c’est possible sur audio-livre de remplacer un livre par un autre.
      ca se passe en un click.
      Tu sais, Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, etait deja dans le collimateur, je l’avais remarque et deja mis dans ma liste d’envie.
      Ne crois pas que tout ce qui touche a la seconde guerre mondiale me passionne…
      Et pour la voleuse de livre de Zusak, je l’avais lu en hebreu [ cadeau de ma fille Mikhal..] c’est vraiment un tres bon livre.
      Me voila inscrit a ta petite bibliotheque de province…rire !, tu te souviens sur le canard…
      il me faudra remplir une fiche et ramener mes livres empruntes a temps.
      Merci pour tes bons conseils….

      • Marc, mais c’est foudroyant cet échange de livres, ils volent !!! j’ai bien ri avec « la petite bibliothèque de province », tu ne sais pas si bien dire, oui, je me souviens de ce « quelqu’un » qui s’inquiétait de mes faibles connaissances pour « tenir » une bibliothèque même pour les ploucs ! elle espérait (la dame en question) que j’étais « supervisée » par des chercheurs littéraires… quelle rigolade ! chez nous, un emprunt c’est quatre semaines et quatre livres, c’est plus que raisonnable.
        Je ne pense pas que tu sois un lecteur de thrillers ou de polars… sinon, là je couronne les prix littéraires au poteau !!!! la nouvelle école suédoise et islandaise est formidable, beaucoup de très bons auteurs, des femmes aussi ! Bonne lecture et à bientôt

  13. Bonjour, si je peux dire; et je n’ai que des épluchures de pommes à vous proposer… ( des compotes aussi; j’y rajoute des canneberges et des fragments de noix, en plus de cannelle, gingembre, et poivre, très important, et un peu de beurre salé.). Ce n’est pas une nourriture très intellectuelle. Mais c’est la saison qui le veut.
    De Louis Calaferte (1928-1994 :
    « Quelque part
    dans le silence
    tombe une pomme »
    Et pas qu’une….
    J’admire le premier essai de Marc en cet art minimaliste!

    • Bonjour Mareria,
      C’est vrais vous aimez mon premier essai,, ???,heum…je vous soupconne d’etre trop gentille et charitable. Qu’importe j’accepte le compliment..ah-ah.
      Attention Mareria, faut pas tomber dans le piege, on parle de bouquins parce qu’on aime ca, tout comme Papy aime les rillettes et les paupiettes, c’est tout.
      On est pas snobs, [ j’espere] et puis quelle idee, une nouriture intellectuelle…rire.
      Contentons nous des  » nourritures terrestres » ce sont les meilleures et ca va tres bien avec la pomme…Amities

  14. Je passais et la bibliotheque est encore ouverte, j’en profite.
    J’avais remarque dans tes coms un certain interet pour les polars des pays nordiques…
    Alors la, j’ai mon idee [pas tres objective, c’est vrais ].
    Je met de cote les Islandais, mes preferes..[ moins gonfles que ceux du continent Scandinave..] tu sais qu’ils ont ete colonises et exploites par les Norvegiens et le Danemark et ont beaucoup souffert..maladies, pauvrete, faim et mortalite enfantine.
    J’en connais deux,INDRIDASON analdur sur l’apres guerre.
    Et surtout LAXNESS [ prix nobel de litterature 1955] dans  » la cloche d’Islande  » et surtout  » Salka Valta petite fille d’Islande »…C’est terriblement triste et remet les idees en place , ce pays est meconnu.
    La Norvege, …Jo NESBO, j’ai essaye, c’est lourd, ennuyeux, ..c’est drole je le trouve toujours en bonne place a l’aeroport, ca doit etre un bouquin de gare….moi, j’ai essaye et ca ete un supplice de finir ses livres.

    La Suede, il y a bien sur Stieg Larsson  » millenium » 3 paves…le premier j’ai aime, la suite non….
    on y bois beaucoup de cafe et c’est assez lourd et endormis.[ a part sa jeune heroine, j’ai oublie le nom] elle c’est genial, une trouvaille.
    et puis un autre Larsson Asa…on y dors debout, j’ai trouve ca terriblement emm…ant.
    Apart ca ici ou la, quelques essais que j’ai completement oublies.
    Tu sais, faut pas me prendre au mot, je suis pas une reference,
    Le probleme est que je ne suis pas objectif, j’ai des problemes avec les gens froids, qui ne s’embrassent pas [souvent meme leurs enfants], qui ne petent jamais les plombs et jugent tres mal quelqu’un qui eleve un peu la voix.
    Je les ai frequente dans le cadre militaire et le moins que l’on puisse dire ,c’est qu’ils sont ennuyeux et se ressemblent tous.
    Bon, mais je suis pas rigide, tu pourrais me faire changer d’oppinion…rires.
    bises

    • Marc, que des bons auteurs ! oui, Indridason, des polars mais aussi des chroniques de la vie en Islande, Ian Manook pour la Mongolie, dépaysement garanti et parfois on se demande ce que vient faire un crime en ces lieux si désertiques et fouettés par les vents. je n’ai pas aimé les « Millénium », je ne sais pas pourquoi. …. il y a Asa Larsson (Le sang versé), Henning Mankell (décédé), Camilla Läckberg Eriksson (inégale), Jussi Adler-Olsen, très prolifique, mais il y a aussi la littérature suédoise, je l’ai découverte il y a peu de temps comme Riikka Pulkkinen, finlandaise et un seul livre traduit, j’en oublie, les noms sont difficiles à retenir.
      La société nordique ne nous ressemble pas, ce sont des gens flegmatiques, réservés, self contrôle et sang froid assurés, rien à voir avec nous (les gaulois !) nous parlons avec nos mains histoire de corser les mots qui ne sont pas suffisants ! quelqu’un de froid me calme illico, mais malgré les années, je reste tout feu tout flammes pour des protestations et des indignations qui ne servent à rien au finish (héritage d’un grand père italien qui n’a laissé que cela!!!) et puis, tu as lu, je suis pour la loi du talion, ce qui n’est pas chrétien.
      Tu vois, chez moi, on ne se parlait pas ou peu ( hélàs le contexte de l’époque le voulait !!!) mais on se comprenait. L’objectivité, je ne sais pas si c’est « français » !! on est toujours plus ou moins conditionné quelque part !
      Tu vas rire, mais chez moi, on ne s’embrassait pas, sauf à la bonne année, bizarre, ça ne m’a jamais interpellée !!!
      Je crois que seule Darie peut te faire changer d’opinion, elle connait parfaitement ces deux rives entre la France et la Suède, preuve que l’on doit pouvoir s’entendre !!
      Je lis beaucoup parce que je suis insomniaque « de naissance » rires !! cinq heures de sommeil me suffisent bises et bonne lecture.

      • Monique c’est vrais, on ne se parlais pas beaucoup…par ce qu’on croyait que l’autre savait, c’etait une erreur,,,,,c’etait une periode difficile, les blessures etaient encore ouvertes.
        Par contre on s’embrassait,,,,aujourd;hui encore, je devore mes enfants.
        Au sujet de Darie [ tiens toi aussi, tu lui donne une majuscule..] c’est autre chose, elle est latine,..ah-ah.
        je crois qu’elle vient du pays du p’ti quinquin…

    • Marc, c´est exact , ils sont un peu comme cela . Je ne critique pas le pays et les gens devant ma famille , mais j´ai souvent pensé comme vous : ils pensent pareils , se ressemblent,
      ils n´ont pas beaucoup d´originalité . Mais ils sont sympas quand on les connait .
      J´ai toujours conclu ainsi : la France est stressante et fatigante, mais intéressante.
      Et la Suède est lassante et un peu lénifiante , (ou anémiante) , mais calme .
      Et je préfère le calme de la Suède à l´énervement de la France. Je m´en accommode , grâce à la famille et mes occupations. Sans contacts avec la France, (séjours, livres, médias) je ne l´aurais pas bien supportée . J´ai raffolé de ce pays durant quinze ans . Après, ça dépend…

      • Darie, je decouvre votre post a l’instant,
        J’espere que mes opinions ne vous ont pas choquees.
        En fait, j’ai eu une amie Suedoise en 1969 au kibboutz, a l’epoque il y avait beaucoup de jeunes du monde entiers venus en volontaires en Israel….ca a dure 6 mois, puis elle est retournee chez elle.
        Le probleme pour moi, c’est l’attitude de la Suede envers mon pays…c’est vraiment de l’hostilite, et cela a toujours ete ainsi…j’ai ete en contact tres proche avec les casques bleus Suedois au Liban et dans le Sinai…c’etait pas tres concluant.
        La France aussi ne me seduit pas…j’ai ma troisieme alternative, celle la ne m’a jamais decue…
        Merci d’etre la Darie, j’aime votre dynamisme et votre spontaneite.

      • Darie, vous allez rire, mais voyez, dans ma tête, je n’ai jamais pu me poser… j’ai quelques déménagements à mon actif, et j’ai encore la bougeotte, je ne suis l’antithèse du lierre, en fait je n’aime que Paris et il n’existe plus, autant dire que j’aime l’Atlantide ou la cité d’Ys !! bref, c’est une manie chez moi de déplacer les meubles, histoire de bouger encore !! je suis ici depuis vingt ans, mais j’avoue que j’ai envie de hisser la voile, Papy doit être un peu comme cela ! quand on me pose cette question piège « où aimeriez-vous finir vos jours », je suis incapable de rassembler une seule idée car à dire vrai, je ne sais pas. Finalement, on se laisse porter par le hasard (ou la facilité) car souvent il met son grain de sel. Heureux ceux qui partent en sachant où ils vont et pourquoi ils y vont .
        Je ne connais pas la Suède ni les Suédois, sauf à travers vous et vos anecdotes, je crois que je me lasserais très vite des paysages de forêts et d’eau et des saisons plus ou moins lumineuses mais je crois que les Suédois sont plus heureux et moins exigeants que les français, c’est une impression.
        La France est énervée mais c’est relativement nouveau, j’ai connu une France qui n’avait pas tant de fièvre et où il faisait bon vivre, c’est fini. Comme vous, Darie, j’ai raffolé de ce Paris, de cette France-là et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ?

      • Marc, je ne suis pas choquée du tout , je sais qu´il y a un consensus entre la Suède et Israël .
        J´ai toujours trouvé qu´il n´y avait pas assez de compréhension de la mentalité israélienne .
        La seconde guerre a été un choc terrible, et quand j´étais là-bas en vacances, j´ai entendu souvent des personnes (jeunes , qui n´avaient pas connu la guerre) dire qu´ils défendraient
        toujours leur pays , son existence. Mais je n´aimais pas trop discuter de tout cela.
        Et puis , on m´a enfermée dans un bus, on me déposait n´importe où, on me suivait …
        Je pense , avec le recul du temps, que c´étaient des palestiniens mal élevés..
        C´est pour cela qu´à Tiberias, je suis restée huit jours à lire au bord du lac, tranquille .
        Je voulais la paix . Mais là aussi, j´ai eu un moment très pénible , en tant que Française .
        Le monsieur (très âgé ) du magasin de livres d´occasion m´a jetée dehors du magasin , quand il a vu que je regardais les titres français . J´ai attrapé un livre au hasard , laissé un billet à la dame , et me suis sauvée ! Il et elle parlaient français comme moi.
        J´étais très contrariée d´avoir remué d´affreux souvenirs à ce monsieur .
        J´entends encore la voix de la dame , dire :  » Laisse-la Maurice, elle va prendre son livre et elle va partir  » . Lui criait : »Sortez d´ici, de toutes façons, je ne vous vendrais pas de livre ».
        J´y ai repensé souvent …

      • C´est vrai Monique, qu´ils sont moins exigeants . Mais s´ils aiment visiter la France, c´est un peu superficiel. Ils n´ont pas le sens de la Culture dans leurs gênes comme nous l´avons.
        Parfois j´exagère un peu , en disant qu´ils ne s´intéressent aux pays étrangers, uniquement pour savoir s´ils peuvent y aller en vacances. Ce n´est pas gentil, mais il y a un peu de vrai .
        En fait, c´est la France qui est ou était particulière . Elle n´a pas toujours été exemplaire, mais elle est et était créative , et les Français aiment leur patrimoine .

    • Darie,
      Je suis desole pour cette experience, vous me l’aviez deja racconte.
      Je suis surpris pour cet histoire d’autobus, ca ne correspond absolument pas a ce que je connais.
      Au sujet de la librairie, j’imagine que votre sejoura ete peu de temps apres la guerre des 6 jours [1967 ], la France n’avait pas bonne presse, elle avait trahie la confiance en imposant un embargo sur des armes commandees et payees, ce quelques jours avant la guerre.
      La cote de la France etait desastreuse et celle de DeGaulle encore plus.’
      Alors ca, ajoute avec ce que certains ont vecu sous l’occupation…c’etait un peu beaucoup.
      Cela a beaucoup change depuis, vous ne reconnaitrez rien de ce que vous avez connu.

      • Marc, c´était précisément en octobre 1982 . Les gens qui m´embêtaient (on m´a piquée mon sac sous ma tête sur une plage aussi ! un homme plus âgé était venu me le rapporter très vite ) je pense que c´étaient des arabes mal élevés .
        La librairie , il me semble , vu l´âge du monsieur, qu´il avait dû beaucoup souffrir durant la guerre .
        La dame semblait plus jeune .
        Mais j´ai un très bon souvenir d´Israël , je vous rassure .
        C´était pareil avec ma copine de La Réunion , en vacances à deux en Afrique du sud .
        On nous jetait dehors des concerts pour les Noirs, nous avions des problèmes par-dessus la tête ! Mais nous étions contentes de nos vacances (puis contentes de rentrer pour souffler : )
        J´ai écouté la video . Quel enthousiasme et quel élan collectif ! Les visages sont radieux !

  15. C’est étrange, et absolument irréaliste en ce qui me concerne, mais c’est une idée qui m’est plusieurs fois passé par l’esprit… Vote pays me semble comme une terre promise, et j’admire profondément ce courage et cette pugnacité pour mener ces combats perpétuels pour un idéal véritable. En fait, je me suis un peu dans le même état d’esprit que l’ami du fig y…
    Je ne supporte plus la France, ce qu’elle est devenue, et ce n’est pas fini; je me demande quel avenir attend mes petites-filles, et suis plongée dans un véritable marasme…

  16. Merci Marc, j’ai regardé, écouté! et suis allée chercher quelques précisions; et vous avez raison, l’effet est assez extraordinaire :; le chant de la fête des 70 ans d’Israël ces 12000 participants, en choeur parfait, bien que non préparé, les paroles même, ces visages radieux, et pleins d’enthousiasme; et dans la seconde vidéo, pour la Journée de l’ Holocauste, voir aussi les visages radieux, paisible, si vivants, de ces survivants est aussi une leçon de vie; et bien sûr le rythme de la musique et les paroles y participent!
    Je mets le lien vers une traduction française de « AL COL ELE »
    http://www.danilette.com/pour-les-70-ans-d-israel-la-chanson-al-col-ele-chantee-par-12000-personnes-avec-les-paroles.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

    • Mareria, « radieux » est aussi le mot qui m´est venu à l´esprit . Cela fait plaisir à voir .
      J´ai parlé de vous sur l´éphéméride d´hier : ) Un petit hommage bien justifié .
      Bonne soirée, à tous .

  17. C’est plus étonnant dans ce cadre, mais réconfortant, car ce serait impensable dans ce pays…La Marseillaise? on voit ce que cela peut donner, et ce n’est pas un chant bien pacifique! autrement dans les lieux de culte, oui, on retrouve cette ferveur; cela reste limité, et cloisonné.
    Bonne soirée, tous et bonnes lectures aux veilleurs (ses)!

  18. Bonsoir Monique,
    Il
    s’agit du rabin Mordechai Ben DAVID ,je le connais grace a toi.
    Il y a tres longtemps, c’etait a l’epoque ou les Figaronautes avaient une boite a lettre et pouvaient correspondre directement.
    Tu te souviens, c’etait pratique de pouvoir se parler sans passer par la moderation.
    A l’epoque tu m’avais parlee de lui.
    Je ne le connaissait pas,
    Je crois qu’il dirige une ecole Talmudique a Jerusalem.
    Te traduire au moins le titre…Shiru la meleh…
    « chantons pour accueillir le Roi [le Messie-].Je te souhaite une bonne nuit…[2.30 chez toi..]

  19. bonjour l, hola! nous voila bien partit avec moi , en plus étant a vos souhaits depuis 1950 je considère la religion juive au dessus des autres , j’aime le pays et tradition et religion sans en pratiquer aucune des cités , je connais pas dans les détails la religion , je regarde a la télévision , j’ai lu des livres et le dimanche il m’est arriver de regarder le matin la deuxième , pour comprendre et ne pas me dire j’en sait rien sur cela , j’ai fait toutes sortes d’enterrement , celle des juif est assez , comment dire belles et jouissif pour des personnes comme moi , j’ai une kippa très belle brodés de fils d’or et d’argent , elle est ancienne de père en père , je l’ai depuis les années 1953 environ , je l’ai pris entre mes mains alors que je voulais pas , je les donc prises et garder bien plier dans de la soie , que le foulard indochinois broder a une grande valeur , la kippa était a un camarade mort sur le champ de bataille , je le connaissais de puis deux années environ , il était toujours avec moi ou près de moi , aucun de mes camarades lui faisait mal ou autres non mais j’étais ( j’en sais rien je lui ai jamais demandais ) , trois minutes avant que je lui ferme les paupières , il m’a demandais de la garder , je lui dit comme toujours en ces moments la , tiens tire une bouffée camarade , c’est rien , je remet un peu ceci la et cela ici , tout va rouler , le doc arrive , dans dix jours tu revient , je savait fort bien que c’était la fin , je n’était pas docteur ni infirmier , l’habitude qui sait , il m’a dit garde la toujours pour moi , je mérite pas de partir avec ma kippa , je sais pourquoi , elle est importante , patati et patata , il est partit mon camarade , je l’ai toujours ,il m’arrive de la regarder parfois , je sourit car je pense a lui et ces rires , pour moi il était polonais ou allemand ou martien ou je sais pas , il parler beaucoup de langue , il était instruit , on l’appeler le rayé , ce que je sais il avait le marquage sur l’avant bras gauche a 6 chiffres , j’ai jamais su son nom , le nom d’emprunt comme le vrai ni le prénom , bon je suis pas trop jouissif , j’ai remarquer que depuis un peu de temps , je parle beaucoup , alors que j’ai jamais beaucoup parler de ces années , qui sait mon esprit me guide pour que ma vie soit un peu décrite , qui pour mon vol je sois dans certains esprits ..qui sait ….bises et GO!GO!

    • Bonjour Papy,
      Il m’est difficile de trouver les mots’
      Je peux simplement te dire que je suis tres emu.
      Ce que je veux te dire a toi, rien que pour toi…
      lorsque tu ecris.. » j’ai remarquer que depuis un peu de temps , je parle beaucoup , alors que j’ai jamais beaucoup parler de ces années , qui sait mon esprit me guide pour que ma vie soit un peu décrite , qui pour mon vol je sois dans certains esprits ..qui sait ….bises et GO!GO! »
      Tu sais, chez nous, il est question de la vie eternelle…comme toute chose dans la Bible [l’ancien Testament], il ne faut pas prendre ca mot pour mot, il y a un sens cache, accessible a ceux qui veulent comprendre, c’est pourquoi l’etude a une si grande importance.
      Il est dit le Juste ne meurt jamais [ c’est dans le premier psaume, le plus important,ou tout est dit]
      le Juste sera toujours dans la memoire des autres de generation en generation…c’est ca la vie eternelle pour nous.
      Tant que quelqu’un pensera, se souviendra de toi, tu seras vivant parmis nous.
      Oui, je pense que tu restera  » dans certains esprits « , nous avons tous une mission dans le cycle de notre vie, je pense que toi, tu as passe l’examen avec mention tres bien…sourire.
      Tu me fais penser a mon frere, veterant d’indochine engage a 18 ans [ pas dans la legion] dans la coloniale.
      Il est revenu brise de la bas, j’etais jeune a l’epoque de son retour, je l’ai peu connu.
      Garde avec soin cette kippa.
      Je te remercie en son nom, c’est un peu comme si quelqu’un avait recite pour lui le Kadish, il n’a pas eu cette chance, mais tu etais la….
      Je t’embrasse.

  20. il va faire une très belle journée , nos nuits sont torrides , il manque les danseuses et les vaches noires et les castagnettes et nous voila en andalousie , la belel vie quoi , pour rire je dirais la vie de château ..bises et GO!GO!

  21. a la télévision on parle d’ouvrir les magasins le dimanche , je suis contre , le repos c’est le repos , au travail ont travaille ainsi de suite , j’ai jamais aimé les tirs au flanc , mais j’ai toujours respecter les pauses , on a rien sas rien , le chef doit se faire respecter mais cela part dans les deux sens , attention je ne dis pas que j’étais une douceur plus le contraire , avec moi sa passe ou sa casse , mes hommes aller jusqu’a l’épuisement total , donner tout a 150 pour cent , je vais pas vous donner les raisons sur tout le toutim , la survie en fait partie et autres …bises et GO!GO!

  22. je vais faire mon petit tour sur l’éphéméride du jour , hier il y avait une forte jalousie , je suis surpris de voir ce genre de personne qui n’est plus toute jeune de regarder l’assiette du voisin , je l’ai écrit en plus , j’en rigole alors que c’est triste , j’aimerais pas vivre ainsi …je file bises et GO!GO!

    • Bonjour Papy, par trois fois j’ai tenté de te faire un commentaire sur Balzac, IMPOSSIBLE, trois refus et à des heures et jour différent, je me demande quand même QUI est aux commandes de maud !!! c’est tout de même étrange, je commence à me poser des questions. Egalement deux refus pour Darie sur Lucienne Boyer !!!!!!!!!!
      Je vais réclamer car je veux COMPRENDRE à défaut d’être publiée, il n’y a rien dans ces commentaires qui nuisent à la charte…. et on est tous traités de la même façon ? mais je rêve ! la moutarde me monte au nez, j’attends un peu car je sais être très désagréable.

      • Monique bonjour,
        tu sais bien des fois j’ai fait un com. papier colle de l’article du journaliste et cela a ete refuse.
        C’est ridicule, je ne pense pas a des robot, mais a des employes de pays des sables dotes d’une culture generale bas de game.

  23. bon jai était écrire un commentaire , la je dois aller prendre une douche , j’ai voulu prendre une boite de chocolat en poudre mise en hauteur sans prendre une aide , pourtant je fait 1,98 m , faut avoir de l’idée de mettre une boite si haute ….a la douche …bises et GO!GO!

    • Bonjour Klaus , et tous, vous avez voulu chaparder une boite de chocolat , et la boite est tombée sur vous ?… aïe…. et atchoum ! C´est un peu comme « être pris les doigts dans la confiture » ,
      tout ce chocolat sur vous … Une bonne douche le matin, cela réveille : )
      L´été continue de plus belle. Pluie la nuit, soleil la journée. Quoi de mieux ?
      C´est ce qu´on appelle de l´organisation à la suédoise : )
      Monique, merci pour la video , je ne comprends pas les paroles ( j´admire Marc qui connait
      l´hébreu . L´expression « c´est de l´hébreu » a un sens très précis pour nous : )
      Mais je suis toujours plus sensible à la musique, aux mélodies, qu´aux paroles de toutes façons.
      J´oublie toujours les titres, les paroles, mais je n´oublie quasiment jamais une mélodie , même ancienne. C´est très ennuyeux d´ailleurs pour les réécouter, il est impossible de taper une mélodie sur google !
      Marc, en Israël, en voyant de temps en temps, des personnes avec ces chiffres sur le bras, on
      se rend compte (pour moi en tous cas) qu´Israël était un sanctuaire pour une population, qui
      avait tant souffert (euphémisme , les mots sont tellement dérisoires ).
      Je n´ai jamais beaucoup discuté dans ma vie, et moins que jamais depuis que je vis en Suède, mais j´ai toujours beaucoup écouté , observé , et réfléchi sur ce que j´avais vu et entendu .
      Je ne répondais jamais quand on me parlait , cela coupait souvent le contact avec les gens, en France ou ailleurs . C´est surement la raison pour laquelle je suis en Suède maintenant : ))

      • Darie,
        Tu as une grande sensibilite et tu es tres intelligeante, je voudrais te dire.
        Israel n’est pas un sanctuaire, c’est un pays ou l’obtimisme regne [meme sous les bombes], il n’y a jamais de desespoir, on a confiance au lendemain meme si aujourd’hui ca va mal.
        On se sent en securite, et on ne rale pas beaucoup.
        Les gens sont souriants et gentils en general’
        C’est un pays ou il fait bon vivre et on en est conscient…mais, on ne l’a pas trouve dans une pochette surprise, ca a ete un immense travail collectif. Avec des deuils et des larmes.
        Et le travail n’est pas termine.
        J’ai une connaissance aussi de vos societees, inquietes, souvent agressives.
        Je pense que si vous pouviez puiser un peu de notre facon de voir les choses, ca serait notre contribution.
        Un petit exemple pratique pour illustrer cela….tu as du avec le temps te familiariser avec les autres internautes.
        Il y a beaucoups d’Israeliens habitues a dialoguer depuis des annees.
        Je me suis rendu compte que des relations amicales et profondes parfois se sont crees, sans aucun heurts.
        Je ne trouve ca nulle part chez les autres…aucune
        Exception faite du petit groupe qui est le tiens…regardes, tu ne trouvera nulle par dans le canard de groupe reunis de cette facon….
        bises, je dois travailler aussi.
        Bonne journee a tous avec le sourire.

      • Merci , Marc, je ne suis pas plus intelligente qu´une autre, loin de là, mais c´est gentil de le dire : )
        La sensibilité , sans doute , mais c´est un « défaut » de famille .
        Je suis un peu obsédée par la mort, c´est assez pénible , et je me suis aperçue récemment que
        mon frère aussi . Sensibilité à fleur-de-peau . Sa fille brave tous les dangers , son fils a échappé au pire au moins 3 fois (parpaing sur le pare-brise, coup de sabot d´un cheval et arrêt cardiaque,
        et brûlures aussi ) , sa femme a failli y passer en janvier. Cela casse un peu les ressorts .
        J´ai eu des coups très durs aussi avec un enfant , et c´est pour cela que j´emboite le pas à ma mère , qui a un tempérament et une foi à toutes épreuves . J´admire sa façon de faire.
        Elle a transformé le décès de ma sœur (22ans) en une réelle force au fil de la vie , et nous la communique. Pas à mon frère , il ne comprend pas sa stratégie : )
        J´ai beau lui dire : on n´échappe pas aux épreuves, mais on peut passer au travers . Il ne veut rien savoir et il se fâche! Pourtant , ses enfants en sont la preuve bien réelle . Un ingrat !
        J´emmènerai ma mère en Suède quand elle sera seule. Tout le monde est d´accord chez nous.
        Bonne journée . C´est merveilleux de la part de Dominique , d´avoir élaborer ce blog .
        Je n´ai jamais tant appris depuis sa création !

  24. bonjour marc DAVID, je dis chaque jour que la vie est belle , avec ses imperfections , heureusement que tout n’est pas rectiligne , sinon on marcherais sans se poser de question , c’est pour cette simple raison que je trouve abjecte , de vivre comme si on survivrais , je ne parle pas de nous , en exemple avec la personne qui est jalouse et prenante , je n’arrive pas a comprendre ce que l’on peut gagner a part de se noircir la vie chaque jour , je suis un bavard , je reconnais , ce n’est pas était toujours le cas , jeune je ne parlais pas beaucoup , ce qui fallait sans plus , comme toutes personnes en certaines conditions de vie , je n’ai jamais beaucoup parler de certaines années , en premier cela ne se raconte pas , la guerre est sale , pourtant c’est ce que l’on me demande chaque jour , comme si j’tais une borne a parole , sauf que l’on me donne pas une petite pièce , une boisson et je serais le moulin a parole , non pas du tout , ici a l’institut , je suis le dernier de 1950 , le dernier alors cela se sait , les voyageurs comme les jeunes légionnaires veules savoir , je raconte ici est la , un passage rigolo ou normal de vie de soldat en campagne mais pas plus , j’ai rien a gagner ni a perdre , la vie non ma vie a une pudeur , avec les années ou l’âge j’en dit un peu plus parfois , je ne veut pas devenir l’histoire , ni la raconter , elle ne ferait pas plaisir a tout le monde la vérité , je suis né en 1933 , j’ai vu de mes yeux l’épuration , j’avais des voisins des copains moi qui avait le rire et la joie , j’ai vu de mes yeux les larmes et les cris et la mort , j’ai vu de mes yeux , ressentit la peur de ces juifs qui était obliger de porter
    sur le côté gauche de la poitrine une large étoile jaune avec le mot jude, ce ne sont pas des ont m’a dit ou une amie m’a dit ou j’ai lu sur un livre , j’ai lu de mes yeux d’enfant les affiches sur nos murs les affiches SS knochen sur la mise en place de l’étoile jaune , j’ai vu l’horreur , comme l’arrivée des russes a berlin , alors je n’aime pas trop les dix commandements du web sur l’intégrité de la vie , je sais ce que c’est la vie et l’enlever , pas une fois une multitude de fois , j’ai participé après , je connais le sens de la vie , et je dit que la vie est belle , il faut se le dire et le croire , de nos jours il y a trop de ceci et cela pour un rien qui rapporte rien , j’en suis fatiguer , en plus je suis plus habitué , parfois je me dit , je dois mal lire ces commentaires , c’est pas possible , je ne dis pas que je suis un ange ni un héros , non une personne normal , j’ai pris ma retraite , un militaire est sans coeur au travail et sans état d’âme la journée , le soir l’arme en bataille devant le feu cigarette allumée rigole et oublie , le soir au régiment quand il entre chez lui ou sa chambré e, il se change , devient papa ou homme normal , monsieur tout le monde , je vie dans un endroit paisible accompagner par le chant des cigales , rare chez nous le nom d’oiseaux , on se la coule douce , on veut la belle vie , on sait ce que c’est de vivre autrement , je sais depuis longtemps qu’ont vie mal le poignard entre les dents , j’arrive plus a comprendre , que si un ou une d’entre nous écrit un mot il faut de suite que l’on nous barres , la vie , les articles , les forums sont pas a nous mais pour nous , …je suis bavard , très bavard ..mais sociale …bises et GO!GO!

  25. coucou darie , j’ai était dans la réserve pour aider le camarade au foyer , je suis pas petit et comme souvent veut tout faire au plus vite , attraper ce qui est haut sans prendre le trois marches pour gagner une seconde , je suis en retraite , c’est ainsi , comme il fait chaud , je transpire un peu a chaque fort mouvement a la demande , j’étais tors nu , la boite ouverte , j’tais chocolat et perdu dix kilos au moins , après faut nettoyer l’homme et le sol , donc en vérité j’ai gagner quoi , rien , plus de travail , en plus cela donne la soif , et il fait fort chaud , chez nous du moins , la nuit je suis obliger de me lever , on bois beaucoup , et je porte pas de couche hi!hi!, on viens me voir , donc je file , le compagnon de la factrice , il vient me voir quand il est de repos , nous aimons parler ensemble , de tout comme de rien , de l’avenir comme du passé et ce qui va venir , de la vie quoi , il a un livre de moto , il sait que j’aime la moto allemande …..la moto en général mais les BMW , j’aime beaucoup , un jour je vais jouer au loto et mettre un cierge dans une église , pour l’argent et jeunesse ….a plus tous ..on va boire une bonne bière ……bises et GO!GO!

    • Klaus, dans ma petite brocante, j´ai acheté récemment un beau tabouret à 2 marches, exprès
      pour ne plus recevoir des trucs sur la tête ! 5€ , en bois plein , chevillé et vissé par un professionnel du bricolage maison . Embarqué aussitôt ! 5€ , c´est donné , il sert tout le temps.
      Bon appétit aussi .

    • Hello, Papy, on n’est pas à Noël, quoi ! c’est encore l’éphéméride qui te monte à la tête….doucement les basses, dirait ??? euh, Audiard ? ce que je l’aimais celui-là, comme il savait « causer » au quidam du coin sans jamais faire de politique. … mince voilà la flotte qui rentre par la fenêtre !

  26. Hello bonjour à tous sous une douce petite bruine, ciel gris, 20°, un temps de rêve ! et zut, le temps de le dire et voilà un rayon de soleil….cachez-moi ce soleil que je ne saurais voir !!! bon, voici l’automne de Marie-France Subra-Soutchkov, un peu délaissée sur wkpdia, la science infuse des ânes !! :
    « Septembre
    Le matin gris comme une grêle
    Au-dessus du dernier village
    Il sent les colchiques et la laine
    Portes fermées tiédeur d’automne
    J’écoute les troupeaux revenir des lumières. »

    Je crois avoir déjà donné août, il me semble… ce matin, je m’affaire sur une grande glace au dessus d’une cheminée, quel boulot après le passage des mouches ! misère que la vie est dure ! bon, assez geint !! place à la bonne humeur… je me demande dans quel tiroir je l’ai rangée…. « soyez confiants ; restez gais ; le monde est à ceux qui partent
    à sa conquête avec certitude et bonne humeur. (André Maurois) ben tiens, on voit que c’est pas lui qui fait les vitres !

  27. Bonjour bien ragaillardi par tous vos propos; le répertoire des chants s’élargit; Darie, voici ce que j’obtiens comme traduction ggle du chant chanté par Mordechai Ben David; sous la vidéo, quelqu’un a proposé les paroles en espagnol, et le traducteur-robot propose:
    Chante au roi, le ra, le ra, le ra, le ra … Et vous, les enfants, chantez, chantez Et vous, les enfants, chantez au roi Et vous, les enfants, chantez, chantez, chantez au beau et au glorieux roi … 2x) et heureux serviteur, le serviteur, il annonce à tout le monde, à tous vos enfants reviennent Et vous chantez, chantez, chantez au roi chantez, chantez le roi … (2) la, ra, la, ra, la, ra , ra … Et vous, les enfants, chantez, chantez Et vos enfants chantent au roi Et vous, les enfants, chantez, chantez, chantez au Beau et Glorieux Roi … (2x) Heureux le serviteur, le serviteur Qui annonce à tous, votre retour à tous les enfants et vous chantez, chantez, chantez au roi chanter, chantez le roi … (2x) chantez, chantez au roi (4x) la, ra, la, ra, la, ra, la, ra .. Chante, chante au roi.  » Il y a sûrement des erreurs…
    Monique, j’aime bien ce poème de Marie-France Subra-Soutchkov qui  » sent les colchiques et la laine »; mais attendons un peu pour la grande fraîcheur!
    Un tableau d’or et d’azur de F Valloton, qui « transfigure » un peu cette côte de granite rose:  » Rocher à Ploumanach »
    http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=168753: il vaut mieux cliquer sur l’image pour agrandir.

    • Hello Mareria, franchement comme j’aimerais savoir l’hébreu, je me suis servie du traducteur mais c’est pas vraiment ça ! bon apparemment, le texte est répétitif, on dirait plus une litanie incantatoire de foi qu’un poème au sens littéral du mot. Mordechaï Ben David ne délivre pas de message mais entre dans l’esprit de la Torah. D’après le Times of Israel, du 5 janvier 2017 : « Le célèbre chanteur hassidique Mordechai Ben David a qualifié le président américain Barack Obama de « kushi », un terme péjoratif utilisé pour désigner une personne noire, lors d’un concert à Jérusalem.
      Ben David interprétait une chanson sur la paix pendant un concert qui a eu lieu le 29 décembre quand il a demandé au public : « savez-vous quand il y aura la paix ? Dans quelques semaines, quand il y aura un nouveau président aux Etats-Unis et que le kushi rentrera à la maison ». Le public présent à l’Arena de Jérusalem a accueilli ces déclarations avec des applaudissements…… « 

    • Mareria, ce n´est pas trop grave , on a un petit aperçu sur les paroles qui suivent, d´après le titre que nous a donné Marc , le chant est gai.
      Il a de beaux yeux vifs et brillants, ce monsieur Mordechai Ben David .

  28. Bonjour Marc, pour répondre à ton commentaire d’hier, oui on se connait depuis dix ans ou à peu près, il est loin ce temps des cercles entre amis et des boîtes à « coucous » sans modération, une occasion de se présenter et de se souvenir d’un temps révolu lui aussi. Nous sommes restés une poignée d’amis, quel bonheur de se retrouver ici chez Domi, celle qui rassemble sans jamais s’imposer.
    Oui, l’anticulture qui sévit est bas de gamme, mais quand même, un commentaire refusé ce matin et deux fois hier, ce n’est pas la même personne qui est payée, cramponnée aux commandes de la trappe ! Comme toi, et je ne suis pas la seule, faire un copier coller d’un article sur lequel on commente est refusé, et surtout émanant des chroniqueurs qui ne sont pas dans la bien pensance… voilà qui devrait être communiqué à l’équipe d’animation qui ne le sait pas.
    Je vais t’étonner mais ici, beaucoup de nouveaux couples sont venus s’installer, les anciens sont partis, normal c’est la roue qui tourne, et bien certains regardent leurs chaussures en passant pour ne pas nous saluer! le monde est individualiste, chacun a sa vie et ne veut pas être « envahi ».

  29. Monique,
     » bien certains regardent leurs chaussures en passant pour ne pas nous saluer! le monde est individualiste, chacun a sa vie et ne veut pas être « envahi ».
    Si c’est un choix et que c’est accepte, aucun probleme.
    Monique, vous allez vous sentir de plus en plus seule.
    Ce qu’ils ne comprennent pas, c’est qu’un jour ils devront faire face, alors, il seront desorganises et ne sauront que faire.

    • Marc, mes voisins d’il y a vingt ans sont charmants, sympas, on bavarde à bâtons rompus autour d’un apéro, mais ce sont les nouveaux qui se montrent distants, c’est aussi le mode de vie, chacun travaille, a sa voiture, il faut s’occuper des enfants, les récupérer le soir, tout cela c’est prenant et prend aussi du temps, j’ai connu cela et à cette époque, je n’avais pas une seconde à perdre. En fait chacun fait sa propre expérience, celle des autres ne sert à rien.
      Un commentaire sur le poète Jules Laforgue refusé !!!!!!!!!!!!!!!!!! je vais changer de pseudo et d’avatar pour voir, j’espère qu’ensuite je pourrai réintégrer « ma première peau », c’est pas gagné, je vais à l’aventure mais vraiment trop c’est trop.

  30. je me sent presque neuf , je me suis fait un repos réparateur suivant un schéma pratique a caractéristique plus ou moins mystique piquant comme une douceur de patte de mouche sur un plis de velours , je sait nul doute que c’est flou et que sa veut rien dire , mais je trouve cela bien dit , une après-midi mécano sur le dos grillé comme un tourne dos , a l’ombre de mon arbre , oui un olivier , un beau olivier centenaire ou plus , qui sait si cela se trouve il est hébreu, je dis cela je suis pas naturiste , mais il est un peu jouif il ne donne pas beaucoup d’olives , non je rigole il m’en donne , on les ramasses avec les autres pour notre huile , si douce et si fruité car elle vient de l’amitié , ce qui compte dans la vie ce n’est pas le temps passé mais celui qui arrive , moi je veut le mien dans le rire , alors je vais rire simplement ….bises et GO!GO!

  31. je trouve que depuis coluche est ses comparses nous sommes en manque d’humoriste , ce mec la en faisait partie , ceux de nos jours ils n’arrive jamais a me faire rire , je dirais quand ils arrives je zappe , je trouve triste qu’on arrive plus a faire rire sans grimaces ni de grand saut sur place ..bises et GO!GO!

    • Papy, Coluche aurait certainement changé son fusil d’épaule ou bien il aurait toutes les nouvelles associations à ses trousses pour l’envoyer au tribunal. La liberté d’expression ne cesse de régresser, quand on pense qu’on ose retirer certains mots du dictionnaire pour plaire à une minorité, j’espère qu’un jour la France retrouvera ses racines et ses expressions françaises, même en pâtisserie des noms de gâteaux ont été changés. Oui, les nouveaux comiques sont grimaçants et c’est là qu’il faut rire. J’imagine au fond d’un théâtre quelqu’un qui lève une pancarte avec « riez, rirez ! » ou bien « applaudissez » !

  32. oui Monique , hier j’ai eu des sueurs de torpeur et vue la tristesse et la faiblesse sur l’éphéméride , un commentaire de ma main , deux commentaires de l’autre main , un commentaire de ma main , deux commentaires de l’autre main , je suis arriver a ce que je voulais , comme j’avais voulu faire depuis le début faire partir la machine infernal , après j’ai supprimer mes bavardages , j’ai pu rire et constater les effets fort grave de la jalousie , non de dieu d’une pipe en caoutchouc qui vibre , faut pas avoir une vrai vie ni d’amie pour y vivre si pleinement dans le ventre d’internet , une furie , il y en a dans les zoo et une au figaro , en vérité je ne rigole pas vraiment , je trouve triste de vivre ainsi , c’est si beau dehors , de sentir la nature , d’écouter les gens de leurs tendres la main , c’est comme la petite fille qui veut la plus belle poupée , le plus beau cahier , le plus beau crayon , la plus belle balle , se trouver la dernière a sauter a la corde , de rester la reine du bal et de se trouver la seule a savoir composer , le web peut vraiment enfermer les gens , les jeunes les jeux vidéos , mais pour les personnes , de créer sa propre vie a un personnage fictif sur un blog et forum , je trouve cela triste …j’ai écouter aussi , qu’une personne seule , souvent écartée de tous , c’est qu’il y a une raison des plus fortune ..pourtant ….il y a de la place pour tout le monde et chacun a sa place , ce qui compte ce n’est pas de se trouver en haut en écartant les autres , mais de s’y trouver et de pouvoir y rester et y parler …bises et GO!GO!

    • Papy, je vais te dire, quand je vois son avatar, je ne lis jamais, Elle peut dire tout ce qu’elle veut, je ne la lis pas. Oui, c’est triste mais c’est son problème; pas le nôtre, je ne reçois aucune invective, ni correction, j’accepte simplement des opinions différentes ce qui est la base d’un échange. Il faut l’ignorer superbement, elle a l’air d’une cloche quand elle tinte et que plus personne ne lui répond, sauf l’énergumène d’Outre Atlantique, Hug qui tente de recommencer la guerre des petits clans comme il y a cinq ans et le tout contre Domi… ah, jalousie, quand tu nous tiens !!!!! !
      Tu ne me retrouveras pas sous mon image ni mon nom habituel… crénom de nom, on me refuse un poète et son poème

  33. moi aussi j’aime me trouver sous les projecteurs , dans le rire et l’humour , ah! oui je me suis fait fort mal après le repas , quand je dis mal , cela veut dire mal , j’ai un gros four portatif , du moins il peut se porter quoi , pour me faire des coupes faim , des pizzas apéro ou quiches ou autres , il était un sale , j’avais fait cuire deux andouillettes , je l’ai débranché , mis a l’envers et tenu la porte , j’ai échapper la porte a ressort vitré , croyez moi , il est tordu ce ressort et il en a du ……, j’ai eu mal , j’ai mis mon pouce gauche sous l’eau froide , mais j’ai encore mal , se soir je vais me mettre de la pommade après ma douche et surtout avant que de dormir sinon je vais en mettre partout …..bises et GO!GO!

  34. j’ai chaud , je vais en profiter pour y prendre ma douche , après celle-ci j’irais regarder les boulistes ou les grandes gueules , avec les boules sa tourne jamais rond , que des mauvais joueurs , a tous , je vais vous dires , ah! demain cela me revient , j’ai un rendez vous le matin , médical , prise de sang a sept heures sans avoir mangé , dur , pour un gars qui se lève a 5 h 30 , je prendrais un café et puis c’est tout , après je file en salle d’attente pour y faire ce qu’est écrit a la porte , donc en fin de journée ou avant , pour la simple raison , que de faire ceci et cela , me fatigue deux fois plus …..bises et GO!GO!

    • Klaus…. courage , c´est très dur … mais c´est vite passé !
      je dis « courage » , pas pour la petite piqûre , mais pour devoir attendre le café et les toasts : ))
      Bonne soirée , et bonne partie de bowlings (la rigolade des spectateurs : )

  35. Les petits potes même après avoir changé de pseudo et d’avatar, on me refuse toujours le poète Jules Laforgue. Qu’est-ce qui ne plait pas, le texte que j’ai choisi d’aligner extrait de « Les complaintes » archi connues ?????

    • Monique, c´est Jules . Un Jules , c´est pas correct , c´est un gars qui fait travailler sa p´tite dame
      pour ramasser l´oseille … Il faut changer son prénom ou mettre J.

      • Darie, je vais encore tenter avant de réintégrer mon ancienne peau (si je peux) Ce pauvre poète s’appelle Jules, faut-il l’appeler Charles ? oui, mais attention il y a eu l’honni Charles Martel, ou alors Bertrand, tiens Bertrand c’est bien oui mais il y a eu Bertrand Duguesclin oui, il était dans le coup de la guerre de Cent ans. Je recommence et je reviens aux nouvelles. Darie, ce n’est pas un « jules » qui fait bosser les petites cousettes mais « un julot » voilà ! « mon jules » ou bien « mon homme », ça je déteste, hou que c’est laid.

  36. Non darie, le kaki, ce machin orange venu d’ Etrême Orient et ayant échoué
    en Mer Méditerranée, n’ est point ma tasse de thé, que voulez vous c’ est ainsi,
    de tout il faut pour faire un Monde …

      • Monique, j´ai vu à la TV un reportage sur les fruits africains expédiés en Europe, encore verts, et le moyen de les faire mûrir , dont les mangues … On ajoute dans les caisses un produit chimique qui favorise la mûrissement , juste pour l´arrivée…
        Et ce n´était pas sympathique à voir. Je n´en achète plus depuis cela.

      • Yannick, bonghjornu , oui, mais vous en envoyez quand même au marché près de la résidence,
        c´est donc qu´il en reste un peu à expédier . C´est chacun son tour normalement.
        En Suède, on nous envoie des clémentines avec des fausses feuilles en plastique, en papier ,
        ou en une sorte de tissu . Fausses feuilles et fausses mandarines : ((( Bouh….
        Une bonne idée : pour chaque kilo de mandarines expédié, on vous enverra un kg d´airelles.
        Vous ne perdrez pas au change, c´est délicieux .
        Bona euh… matinée ( j´ai oublié mes rudiments de ligua nustrale)

  37. Klaus a longtemps vécu dans le kaki, si si, dans le fruit même,
    US en premier, puis français ensuite, avant de passer au camouflé
    en Algérie je crois, aujourd’ hui on en est à la mouture F2, récemment
    détronée par le modèle Guérilla, que voulez vous, l’ évolution étant …
    et je ne parle pas non plus des rangers, démentielles en 1978,
    lourdes et dures à souhait, perméables aussi, alors qu’ aujourd’ hui,
    des pantoufles ou presque, si nos anciens avaient pu profiter de ces
    évolutions …

  38. Cela me revient soudainement , mieux qu´un kaki , il y a le persimon, que Marc appelle « afarsemon » . Ils sont gros comme des pommes , avec une peau fine qu´on mange facilement , très juteux , et sucrés à souhait. Les kakis sont plus petits et plus (trop ) fermes.
    Ils sont bons s´ils sont très mûrs. Mais les persimons sont très supérieurs (pour moi) .
    Ceux-là , je les attends sur l´étalage , pour nous régaler .
    Yannicku , vous avez raté le haïku, voici un double sonnet tout simple :
    -Le kaki et le kiwi-
    « Le kaki dit au kiwi,
    D’un petit ton réjoui,
    D’un petit ton délicat :
    « Nous portons des noms en « k”.
    Soyez l’ami du kaki. »
    Et d’un petit air exquis,
    D’un petit air ébloui,
    Conquis, le kiwi dit oui. »
    de Lucienne Desnoues, Le compotier. (1921-2004)

    • J’aime beaucoup Lucienne Desnoues, poétesse de la terre, j’ai quelques poèmes, elle n’est plus rééditée, dommage.

      « J’ai perdu ce printemps à douter de l’aubaine
      à refouler ma sève à contenir mes fleurs
      à freiner mes gazons à mesurer mes graines
      mais je m’accorde enfin à croire à mon bonheur. »
      C’est le jour du croissant du cassis écrasé
      Des floraisons d’écumes et des laves de prunes
      le jour où la vanille et la cannelle brunes
      chantent dans les parfums leurs chants dépaysés. »

      YEP, j’ai remanié Laforgue Jules à tour de bras et surtout j’ai supprimé le poème, on va voir.

    • Mareria, ce sont deux fruits distincts chez nous , le persimon est assez gros , comme une belle pomme ou une orange , et la peau est très fine , fragile même .
      Je dis cela, mais vous les connaissez sans doute ? C´est vraiment très bon .
      Monique , il faudra retenter votre chance demain , c´est sûrement un malentendu .
      J´écoutais les reprises de « telematin » , par petites séquences. Depuis un an ou deux, je ne sais
      plus, je ne pouvais plus le voir sur internet , et cela s´est arrangé .
      Et à la TV, je n´avais droit qu´à 3/4 d´heure de telematin , météo comprise , cela donnait que trente minutes, dont deux fois le journal… Je voulais surtout la chronique de Frédérick Gersal et le petit triporteur : ) Bonne soirée , à tous .

      • Darie, j’ai réintégré mon pseudo ou presque, je tenterai donc demain mais il est étrange que les malentendus soient toujours sur l’éphéméride !
        Je ne connaissais pas ce nom de persimon, mais j’aime le kaki, attention il faut qu’il soit mûr sinon il est âcre et râpeux.
        J’espère que vous allez récupérer vos émissions françaises favorites, mais en Suède il doit y avoir ce genre d’émission peut être…je suis d’une grande ignorance concernant votre pays d’adoption et à sa culture… heureusement qu’il y a Internet ouvert au monde. Je relis les Mémoires d’Outre Tombe en PDF mais les caractères sont petits et c’est fatigant pour la vue.
        Une petite découverte, un peintre contemporain assez original, Raphal Olbinski et j’ai capté au passage un peintre anglais que Dominique nous a présenté (je crois) c’est George Clausen, pour moi c’est un moment de bonheur, j’agrandis l’image et je rêve. Bonne fin de soirée à tous, demain est un autre jour.

  39. Bon, adieu Jules Laforgue, mon pauvre vieux, tu ne plais pas au canard boiteux et en plus je ne peux plus retrouver mon pseudo, je suis hilare ! un petit poème pour la route et bonne fin de soirée à tous.

    « NAVARRENX
    Le coeur s’est refermé
    Les mains se sont éteintes
    Sous le toit défleuri
    La misère qui tinte
    Mais les oiseaux sauvés
    La dernière clé d’or allumée sur la porte
    Et les chiens d’aube qui rapportent
    Quelques lambeaux d’été
    Des plumes de lumière
    Les cloches réveillées au fond de la rivière
    Tout le ciel de côté
    Chacun reprend courage
    Et la route est partie sous l’aile de l’orage
    L’homme sur sa chanson
    Que le plus clair de nous éclaire ton visage »
    (René Guy Cadou)

  40. Bonjour ensoleillé, comme toujours…. Mais un peu plus frais chaque jour . Vers midi, c´est plus
    chaud. Je scrute la carte et les sites sur les Alpes-Maritimes; de son fauteuil , on voit tout , tout, tout ce qu´on veut savoir. La belle-sœur et sa famille et aussi ma fille partent de ce côté, et je
    leur dresse la liste des choses à voir à , et autour , de Juans-les-Pins. Le métier d´hôtesse de syndicat d´initiative va aussi devenir un métier sans avenir avec ces sites . Un de plus…
    J´attends le coup de fil hebdomadaire , et reviens de suite , comme la concierge de Monique .
    Il y a longtemps qu´on ne la voit plus ( la concierge : ) , mais c´est vrai que le métier se perd aussi… encore un …
    Bonne journée, ensoleillée aussi , je l´espère pour vous (pas trop non plus ) .

    • Nom d’ un rat, elle réside dans le igloo d’ en face, la concierge,
      poussez moi donc ce phoque, qui importune l’ ours blanc, afin
      de dégager la vue, ou bien prenes donc de la hauteur, avec tous
      ces trucs à plumes autour de vous, quoi de plus facile, pour
      observer le voisinage !

  41. Bonjour d’un matin gris prélude à l’automne, mais le soleil n’est pas loin et cet AM nous aurons encore 26° au moins, donc je profite de cette fraîcheur matinale, un tour vers les trois potirons qui prospèrent par ordre d’arrivée, aujourd’hui, c’est le jour des branches « aoûtées » pour les rosiers, il faut en faire plusieurs, on ne sait jamais.
    J’attends de nouvelles du gendre qui a repris une vie « normale » ou presque, il marche beaucoup et surtout il s’ennuie à la maison, pas de vacances dur, dur !

    • 26° un temps agréable pour se baigner dans les ornières de Picardie,
      en faisant attention d’ en retirer au préalable, les escargots, limaces
      et autres tétards ou nénuphars, afin d’ y faire un peu de place pour
      breton et parisienne d’ adoption, si si …

  42. Bonjour sous un ciel tout gris digne d’écouter les Complaintes de Jules Laforgue.
    Je vais suivre les conseils de Monique, et essayer d’aoûter des branches du rosier plus que centenaire ( et transplanté) qui est si brave, que je ne pense jamais qu’il peut lui arriver quelque chose!
    Un poème d’Apollinaire, « intemporel » bien qu’il parle de printemps et d’automne, et qui met à l’honneur Mélusine, personnage important ici, du côté du château, et de l’église voisine.
    « Vous dont je ne sais pas le nom ô ma voisine
    Mince comme une abeille ô fée apparaissant
    Parfois à la fenêtre et quelquefois glissant
    Serpentine onduleuse à damner ô voisine
    Et pourtant soeur des fleurs ô grappe de glycine

    En robe verte vous rappelez Mélusine
    Et vous marchez à Petits Pas comme dansant
    Et quand vous êtes en robe bleu-pâlissant
    Vous semblez Notre-Dame des fleurs ô voisine
    Madone dont la bouche est une capucine

    Sinueuse comme une chaîne de monts bleus
    Et lointains délicate et longue comme un ange
    Fille d’enchantements mirage fabuleux
    Une fée autrefois s’appelait Mélusine
    Ô songe de mensonge avril miraculeux

    Tremblante et sautillante ô vous l’oiselle étrange
    Vos cheveux feuilles mortes après la vendange
    Madone d’automne et des printemps fabuleux
    Une fée autrefois s’appelait Mélusine
    Êtes-vous Mélusine ô fée ô ma voisine »
    « Poème à Yvonne » Œuvres poétiques publiées en 1903

  43. … pfff … je m’ absente un tout petit peu et incorrigibles,
    vous en revenez à la Poésie, quoi que de celle ci, rien
    à redire, puisque point de Haïku, bonne journée à nos
    poétesses et à nos garçons, il y en a au moins 2 avec
    moi en ce moment cela fait 3, plus qu’ un et on pourra
    entamer une belotte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.