L’un et l’autre

Larcin, le mot du jour, veut aussi bien dire un petit vol sans violence, barbotage, chapardage, que la chose volée.

L’étymologie latine nous indique latro, le soldat avec un glissement progressif vers brigand, d’où le mot larron.

« Larcins de domestiques »

(copyright)

« Que ça de contrebande, sans compter le ratelier de madame et l’oeil de monsieur, on / voit bien que les ambassadeurs ne sont pas soumis à la douane. »
« COLLECTION LIESVILLE / VILLE DE PARIS »
« CARNAVALET »

Publicités

467 réflexions sur “L’un et l’autre

  1. le soleil est présent , je vais aller avec deux camarades aller dire bonjour a nos animaux , et boire un vin chaud , depuis hier s’ayer c’est repartit , la bonne odeur de vin chaud s’étend entre nos murs , j’aime bien ces moments , dehors avec le quart de vin chaud et une bonne cigarette et des camarades , c’est cela les bon moments de la vie ….a plus , bises et GO!GO!

    • Klaus, la saison du glögg est arrivée , c´est bon , à condition d´en acheter de bonne qualité .
      J´ai un jour flambé du vin de Californie , quand j´ai sonné mon départ d´un camping en Alaska ,
      c´était un fiasco complet ! cela sentait le produit chimique . Consolation avec le reste de la bouteille (3litres ) , il était alors potable , dans le vrai sens du terme !

  2. Bonjour tous! je viens de photographier les dernières roses du jardin, mais, hélas, je n’ai pas de clémentines à placer dans le viseur, sauf celle-ci trouvée sur http://www.lapassiondespoemes.com/?action=viewpost&ID=28795&cat=8
    Je vous recopie la 1ère strophe:
    La petite clémentine corse
    « Quand j’ai quitté ma jolie Corse,
    J’ai voulu faire un tour de force,
    Je suis partie bordée de feuilles,
    Simple appareil de mon orgueil,

    Bien installée dans ma cagette( …) »
    J’espère que Yannick va apprécier cette saveur poétique!

    • Il n’ y avait pas si longtemps, seules les clémentines corses avait le droit de se parer
      de ces feuilles vertes, puis d’ autres et toutes l’ ont copié, tout en omettant une chose,
      c’ est qu’ entre les feuilles, la meilleure était l’ insulaire et de fait devenue au grand dam
      des consommateurs la plus chère, mais moi, en Corse évidemment, nous avons accès
      aux invendues, calibre et couleurs différents, surplus, enfin tout ce qui fait qu’ on ne les
      met pas en vente, mais Nom d’ un rat, qu’ est qu’ elles sont bonnes devant la cheminée
      et elles prolongent avantageusement la saison avec un prix, béééééé non, aucun,
      puisqu’ on nous les offre, encore un p’ tit truc comme dirait darie, typique à cette
      insularité, comme les avocats aussi ou les kiwis, si si !
      Mais entre nous, le TOP du TOP, la mandarine du jardin, corse à 100% et non plus
      planté comme aujourd’ hui, je parle de son arbre, avec un goût du tonnerre de Zeus,
      pour mareria et aussi … plein de pépins !

  3. Darie a raison, le tél. est une véritable calamité… 29° à l’île Maurice, il faut travailler avec un ventilateur, ciel bleu mer turquoise, jardin paradisiaque et surtout plein de boulot pour le petit fils, là bas pas de taxes ni de gilets jaunes !
    « Nom d’un rat » , ça ne va plus, les clémentines vont pourrir alors que certains ne peuvent même pas se les payer , et vous trouver ça juste ? on nous enquiquine avec nos kg d’aliments jetés dans les poubelles et on laisse pourrir 800 tonnes de clémentines. Mais nous avons eu des Noëls où le cadeau c’était des crottes de chocolat à la crème infecte et 6 petites clémentines et on était heureux. Un de mes trois paysans, tous morts aujourd’hui, avait raison quand il disait  » il leur faudrait une bonne guerre sur la goule pour qu’ils comprennent !!! »
    Mareria, moi ce matin j’ai cueilli la dernière rose, je ne voulais pas que le gel me la cristallise ! j’ai encore quelques soucis orangés, c’est solide mais tardif.

    • Celles sur camions je ne sais combien il y en a au juste,
      mais les autres sont laissées pour lors sur l’ arbre au moins
      elles tiendront le coup plus longtemps, mais il est vrai que
      denrées périssables devraient pouvoir franchir les barrages
      et que quitte à emm. autant investir l’ Elysée et parquer
      Emmanuel et Brizitte au Touquet Paris Plage, afin qu’ ils
      se réconcilient puisque paraitrait il qu’ il y aurait de l’ eau
      dans le gaz, comme chez les voisins Outre Atlantique !

  4. Le torchon brûle entre monsieur et madame ? Mmmm , il ne manquait plus que ça !
    Monique, l´île Maurice est « spéciale » , la culture créole est indienne , chinoise et anglaise; cela donne un air « exotique » qui ne ressemble à aucun autre. La Réunion est très différente, ce sont des montagnes , des dénivellations énormes. Je crois qu´on danse et joue plus de musique à La Réunion (le séga ) .
    Mais les plages sont beaucoup plus belles à l´île Maurice , qui a un air paradisiaque .
    C´est bien de connaitre les deux îles, qui sont jumelles, mais pas du tout « monozygotes » : )

    • Darie, mais je n’ai pas lu cette nouvelle, j’ai terminé « Le jour d’avant » de Sorj Chalandon et j’entame un Murakami sur des chapeaux de roue ! donc monsieur et madame ne font plus bon ménage, mais alors qu’ils divorcent, ce ne sera d’ailleurs qu’une pure formalité, pas d’héritier à part le toutou !…… je ne décolère pas sur les clémentines corses, je ne vous dirai pas ce que je pense de ce mouvement, on tape même sur les flics, ben voyons, comme revendication il y a mieux… il y a encore quelques pauvres candides qui imaginent encore être maîtres du mouvement… depuis ce matin, je le crie sur les toits du journal qui me publie mais j’ai quelques alertes, je ne vais pas dans le sens des internautes. Prions mes frères, car s’il y avait une autre révolution, il y aura beaucoup de Robespierre et des règlements de comptes
      .*Pour l’île Maurice, c’est une carte postale mais pour y vivre définitivement, ça non, sûrement pas… et puis comment oublier la France, n’est-ce pas ?

  5. Je ne peux même pas dire que cette meringue verte m’est restée en travers de la gorge, je n’ai pas eu le temps de la prendre et bien sûr, pour rien au monde, je ne l’aurais échangée contre des biscuits que j’ai déjà, dans le placard de la cuisine.
    Il pleut, la nuit tombe à 4:30, 4°C, c’est novembre.
    Et bises.

    • Bonsoir Dominique, si je comprends bien vous avez un différend avec quelqu’un qui vous aurait piqué lâchement une meringue verte, la dite personne se refusant à un troc avec les biscuits du placard nous allons juger l’affaire comme il se doit, l’accusé se voit infliger l’envoi d’une boîte de meringues vertes…. pourquoi vertes, à la menthe, à la pomme, à l’anis , bref aux colorants….. euh, je déteste les meringues après en avoir mangé une parfaitement insipide, sucrée…. mais parlez-moi doucement des pâtes…. oui, oui, on connait la chanson.
      Un temps de novembre, du pire novembre qui soit, brumeux, brouillasseux, humide, gris, froid, un temps à frissons… bises et restez bien au chaud.

      • Maintenant que je ne peux plus lui faire parvenir des loukoums, Monique,
        j’ aimerai bien, mais figurez vous, je serai incapable de vous dire quel
        était son parfum, tant elle était pitchounette cette meringue verte,
        je lui ai donc retiré une envie de trop peu et de çà, elle devrait m’ en être gré .
        L’ esprit de sacrifice toujours et dire que je l’ ai sauvé au péril de ma vie,
        d’ une affreuse tarente gigantesque, de … 3 cm … et je ne vous parlerai pas
        des pattounettes ventouses, elles étaient au moins … 4 !

      • Yannick « Noël en décembre » est un roman très émouvant d’un auteur, artiste multiple, maître verrier, et comédien, Bernard Tirtiaux. J’ai lu tous ses livres, l’un est passé dans bien des chaumières ici c’est « Pitié pour le mal » , splendide cette cavale de deux enfants qui suivent la guerre pour récupérer leur cheval qui a été réquisitionné, un hymne à la vie et au courage.

      • Monique, et il y a aussi beaucoup d´humour, avec l´attitude très confiante du « petit frère » face au « grand frère » , et l´attitude protectrice du grand vis-à-vis de son jeune frère.
        Je relisais régulièrement des passages entiers.

  6. Un jour, mon p’ tit pote félin, il était tombé sur une chauve souris, entre volets,
    en Corse, elles sont pas grandes,, endémiques et classifiées espèce protegée,
    mais lui, venant du Continent et pas encore au fait, de certaines spécificités
    propres au Cap Corse, il pensait tout simplement avoir attrapé une souris,
    il faut dire que çà lui ressemble beaucoup et comme il s’ apprétait à jouer
    un peu avec elle, un grand dragueur que ce minou, elle déplia ses ailes
    et s’ envola, comme rateau, on ne lui avait jamais fait çà, si vous aviez vu
    sa gueule, comme dans les dessins animés, il n’ avait rien saisi à ce qui
    c’ était passé et il tirait une bobine complètement déconfite, pensez vous,
    une souris qui vole, du jamais vu, même en ses rêves les plus fous …
    Inutile de vous préciser que les suivantes de souris, il leur attachait un galet
    à la queue, histoire de bien les ancrer !

  7. Yannick, nous avons eu « le Mystère de la chambre jaune » et voici maintenant Le mystère de la meringue verte, pour les loukoums il me semble que Dominique les aime à la rose, mais pas sûre ! … une tarente de 3 cm collée au plafond mais voyons ça fait moins peur qu’un scorpion dans sa chaussure, on a des précédents là dessus !
    L’affaire du minou est craquante, mais la chauve-souris mord, attention ! personnellement, je ne les aime pas mais elles ne cherchent pas le contact sauf dans les cheveux… il fallait passer Dumbo à Minou, un éléphant volant ça aussi c’est du jamais vu.

      • M’ enfin Domi, vous ne seriez pas de Marseille … au lieu de London ?
        Et en plus, elle vous observait attentivement de ses petits yeux noirs
        craquants, pour elle, de survoler la XIII ème Tribu en son entier,
        c’ était vraiment inespéré, mieux que papillons de nuit !

      • Dominique, vous devez sûrement préférer la Tarente des Pouilles, dont je vois que ce sont des colons spartiates qui l’ont fondée à la fin du VIIIème avant JC…Elle a de beaux « restes », mais est devenue la ville la plus polluée d’Europe à cause des industries:  » À Tarente chacun des 200 000 habitants respire chaque année 2,7 tonnes de monoxyde de carbone et 57,7 tonnes de dioxyde de carbone. » Y a bon!

      • Bonsoir mareria, j’ai hâte de retourner dans les Pouilles, on évitera Tarente.
        Et je crois savoir que la vallée de Chamonix que j’aime tant, est est un des lieux les plus pollués de France.
        La si fameuse Mer de Glace est grise et fait peine à voir.

    • Lorsque j’ étais petit, donc pas aussi grand qu’ aujourd’ hui, dans le village de ma maman,
      au lit, je ne touchais d’ ailleurs pas le fond, au réveil, ma grand mère le défaisant pour l’ aérer,
      il y avait là, toute une famille de scorpions au pied et entre les 2 draps, une chance qu’ ils
      aient été occupés par leurs 5 ou 6 gosses et qu’ ils n’ aient pas eu l’ idée de pousser une reconnaissance vers le haut, n’ est pas Légionnaire qui veut .
      Bon c’ est vrai, chez nous ils ne sont pas mortels, pas comme la 3 cm, vous affirmerait
      notre phocéenne, avec un zeste d’ exagération toute mesurée, mais assez douloureux
      parait il .

    • Il me semble que la notre soit la plus petite de France,
      la pipistrelle qu’ elle se nomme et ne dépasse pas un
      pouce de long, Monique et si j’ osais, aussi costaud
      qu’ une 3 cm capcorsine, hi hi hi !!!

  8. Je n´ai pas trouvé de petit quatrain sur la tarente , alors je me suis rattrapée sur la chauve-souris.
    -La Chauve-souris-
    À mi-carême, en carnaval,
    On met un masque de velours,
    Où va le masque après le bal ?
    Il vole à la tombée du jour.
    Oiseau de poils, oiseau sans plumes,
    Il sort, quand l’étoile s’allume,
    De son repaire de décombres.
    Chauve-souris masque de l’ombre.
    de Robert Desnos (1900-1945) qui a écrit les « Chantefables » , pleines de charme, et parfaites pour les enfants. J´espère qu´elles sont à l´honneur dans les classes .
    Les deux grandes filles en ont apprises plusieurs (et moi, par la même occasion !)

    • Soleil, lézard sur pierre,
      Domi à la plage, insouciante
      Lune, tarente sur mur,
      Domi dans son lit, frousse,
      Entre ces signaux établis,
      La vie, tout simplement,
      ponctuée de découvertes,
      promises aux souvenirs .

      • T’ es mauvais mon raton, Victor il a de beaux jours encore !
        Mais c’ est bien tenté et cela mérite bien une p’ tite verte détournée .

    • Darie, je me souviens aussi des « margouillats » blancs, au Mexique il y en avait au moins une dizaine dans la chambre d’un bungalow, ils étaient très mignons mais je n’aime pas cette cohabitation.. c’était avant l’aventure de l’araignée géante, elle était sur le dessus de lit , bien noire, quand le chef l’a écrasée, j’ai entendu le bruit, à en faire des cauchemars, cette-nuit là on n’a pas dormi, seulement veillé avec les lumières allumées.
      Là aussi j’ai croisé un rat noir énorme, il courait sur le toit en paille d’un petit resto, quel voyage quand j’y pense, que des aventures plus ou moins heureuses comme cette petite fille qui vendait des bracelets en ruban et mendiait du pain pour le partager avec le père qui était assis sur le banc, rien que d’y repenser…. j’ai touché le fond… … mais les sites mayas, ça vaut tous les courages, c’est si beau et impressionnant. Bonne fin de soirée à tous.

      • Monique, à La Réunion, les margouillats étaient très utiles pour dévorer les moustiques dans les chambres . On les appelait des geckos . Il y en avait un ou deux par pièce, et cela suffisait pour éliminer tous les moustiques dans not´ tit´ caz´ .
        Bonne soirée , à tous .

      • Merci Darie, mais vous savez « Le paradis perdu »
        « Qu’elle était verte ma vallée » et tous ces romans qui nous disent que quand c’est passé, faut pas s’attarder …
        Il fut un temps, quelques décennies, où les grands macarons de chez Ladurée rue Royale à Paris, étaient à tomber de sa chaise, surtout ceux au chocolat, la maison depuis a été rachetée et je ne sais plus si c’est toujours aussi
        Supercalifragilisticexpialidocious !

  9. Bon, après les conférences sur les loukoums, nous sommes dans la meringue et voilà que Darie nous renvoie dans les macarons, moi je vous le dis, ce n’est plus possible, pour une pauvre pâte de fruit, de vous suivre dans les méandres de la confiserie. Pour clore le sujet voici un texte très culturel sur le caramel :

    Alain HANNECART
    Caramel
    C’est un caramel mou
    Qui vous gonfle les joues
    Avec lequel on joue
    Et qui fond sous la langue
    Un caramel fondant
    Un petit bonbon tendre
    Qui colle sous la dent
    Comme une pâte à étendre
    C’est un petit poème
    Qui vous ôte la moue
    Quand la vie pose problème
    Des mots doux qui essaiment
    Qui parle de la vie même
    Avec des rimes au bout »
    et je pousserai l’application jusqu’à la recette :

    « Versez du sucre roux
    Sur une eau frémissante
    Jusqu’à ce que l’eau bout
    Tant que la main remue
    La pâte est brunissante
    Quand s’achève la mue
    C’est du caramel mou
    Pour une pâte épaisse
    Laissez cuire à feu doux »

    • Le caramel’ bon certes, voire aussi très, mais il demeurera toujours
      un piège à dents, non celles naturelles, mais les autres et si vous ne
      voulez pas ressembler à un sans dents, trés d’ actualité, passé vos
      50 ans, abstenez vous et optez pour le loukoum, car pour prendre
      des empreintes, il est génial et c’ est pour cela que tous les bons
      praticiens en chirurgie dentaire, se l’ arrache, lorsqu’ ils parviennent
      à le dénicher .

      • Bulls eyes , ce sont des caramels , dont l´allure m´est familière , mais très très loin dans mes souvenirs de jeunesse … Est-ce qu´ils sont aussi bons que les Werthers Original ?
        Il faudrait un test à l´aveugle , je vais regarder à la supérette , et comme les bonbons sont vendus en vrac , j´en achèterai … un ! je vais voir ce que je peux faire … hi-hi .

  10. Non, du tout, je ne connais que les bonbons fondants de mon enfance, mous et un peu pâteux par contre je lis que Bulls eyes », en verrerie, c’est un cul de bouteille. l’anglais a des espiègleries !

  11. Bonjour la compagnie, ici c’est tout blanc, bienvenue au marquis Polaire de la Banquise, je vais tenter quelques courses en espérant que les gilets jaunes, mouvement indépendant et sans étiquette (repris ce matin par les syndicats dont FO et les partis de gauche !) n’aurons pas stoppé les camions de ravitaillement, ah le joli mois de mai 68, je me souviens des files d’attente très matinales pour acheter des pommes de terre (limitées à 3 kg) par personne. A plus tard en direct des ours blancs.

    • Mai 68, elle était comme la 3 cm, toute petite Monique, si si,
      mais quelle dextérité, pour envoyer des pavés parisiens, sur
      les CRS appelés de Province en renfort, quelle coquine et là,
      voilà t’ y pas qu’ elle se complairait à rajeunir un peu …..

      • Yannick, il parait qu´il existe des pavés collector de Mai 68 . Certains petits managers ( des Chinois peut-être… ) en ont même fabriqués en …. caoutchouc mousse : )))
        De quoi faire une belle bataille rangée avec de vrais-faux CRS dans un salon de bobos parisiens !
        Je n´ai pas suivi les nouvelles depuis 8h … Toujours du jaune à l´horizon ?
        Ce que je sais, c´est qu´en Suède, on ne laisserait pas des peuneux brûler des heures , et polluer toute la région ! Et encore moins sur l´asphalte des autoroutes … Qui va payer pour tous ces dégâts ? On refait les salons de l´Elysée, on ne peut pas tout payer : (
        Que font les pompiers et la maréchaussée ?!

      • Je me rappelle être allée faire un tour à Paris en juillet 68; on y vendait de faux pavés en espèce de caoutchouc-plastique; mais ils ne faisaient aucun son particulier si l’on appuyait dessus!

      • Au Centre d’ aguérissement de la Gendarmerie Mobile,
        à St Astier, pour mimer les manifs, il y a les gaz, bien réels,
        les manifestants, gendarmes aussi en civil et ces fameux
        projectiles qui tombent de tous côtés dans un bruit d’ enfer,
        ponctué par cocktails molotov, sirènes et gyrophares bleus .

      • En métropole, ils attendent la volonté politique et donc des ordres clairs et nets,
        à la Réunion, cela dégénère dans cette même attente er feux qui en font les frais,
        les mêmes, darie !!

  12. Bonjour pas chaud non plus , mais avec un bon thé chaud avec une brioche au safran , je vois
    la vie en rose aussitôt … Et ça, ce n´est pas un « paradis perdu » ,coucou Dominique, car tous les ans à la même époque, elles arrivent dans les étalages ! Mais attention … elles ne sont pas toutes réussies . Certains boulangers (des supérettes) n´ont pas forcément une bonne recette . Plutôt s´en passer que d´ingurgiter un truc sec , insipide, bourratif …
    Mon père dirait « un étouffe-chrétien » .
    Mes brioches sont choisies avec soin , dans une supérette du centre-ville , et pas les autres.
    D´ailleurs, elles partent comme des petits pains ! ah-ah ! très drôle !
    Marie-Antoinette ne dirait pas mieux , mais ce qu´elle n´aurait pas imaginé, c´est que les brioches
    de nos jours , peuvent être rock n´roll ! Moi non plus d´ailleurs : ))
    http://www.snapulk.fr/article-brioche-muticolore-pour-une-soiree-oulipienne-avec-jacques-roubaud-111577039.html

    • Le safran, dans les coquilles St Jacques, les crevettes rouges, la soupe de poisson, oui,
      mais dans la brioche , de la fleur d’ oranger, des fruits confits, du sucre, mais du safran ?

      • Oui Yannick, du safran dans les brioches suédoises , en forme de S . ce sont des « lussekater » . Autrefois, et je viens de l´apprendre , on les appelait les « djävulens katter » , les chats du diable . On y met aussi quelques raisons , mais seulement comme décoration . Elles sont fabriquées uniquement avant et pendant la période de l´Avent. Et le jour de la Sankta Lucia, il faut les manger à 5h du matin avec un café chaud, mais personne ne vous y oblige : )
        Je connais la soupe de poisson au safran (dans la supérette ) et elle est excellente !

      • Attention darie, il y a soupe et soupe, en elle, il n’ y a pas que le safran,
        il y a aussi et surtout les poissons que l’ on y met dedans, qui ils sont
        et d’ oú ils viennent, oú les a t’ on pêché et comment et en ces p’ tites
        questions, votre soupe, elle peut sacrément changer, de goût, d’ aspect,
        de forme, de prix et si si, même de Nom …
        Par exemple en la bouillabaisse, il y a des morceaux, en la soupe, du tout,
        elle est passée au chiffon et donc broyée .
        Et celles ci en France, ne valent que si poissons de roche, point de hareng,
        maquereau, sardine, lieu, cabillaud ou autres du même gabarit !

      • Je gouterai bien ces brioches, entre 2 p’ tites vertes, mais sans Miss London,
        elle avale jusqu’ aux spéculos avec son café, si si, incroyable les p’ tits potes !!!

  13. Bonjour les gourmands; ici aussi tout est blanc. Elles sentent rudement bon, vos brioches au safran, Darie…Un extrait culinaire de « Cyrano de Bergerac »:
    « Quatrieme poète, regardant une brioche qu’il a prise.
    Cette brioche a mis son bonnet de travers.
    (Il la décoiffe d’un coup de dent.)
    Premier poète.
    Ce pain d’épice suit le rimeur famélique,
    De ses yeux en amande aux sourcils d’angélique !
    (Il happe le morceau de pain d’épice.)
    Deuxieme poète.
    Nous écoutons.
    Troisieme poète, serrant légèrement un chou entre ses doigts.
    Ce chou bave sa crème. Il rit.
    Deuxieme poète, mordant à même la grande lyre de pâtisserie.
    Pour la première fois la Lyre me nourrit !
    Ragueneau, qui s’est préparé à réciter, qui a toussé, assuré son bonnet, pris une pose.
    Une recette en vers…
    Deuxieme poète, au premier, lui donnant un coup de coude.
    Tu déjeunes ?
    Premier poète, au deuxième.
    Tu dînes !
    Ragueneau.
    Comment on fait les tartelettes amandines.
    Battez, pour qu’ils soient mousseux,
    Quelques œufs ;
    ncorporez à leur mousse
    Un jus de cédrat choisi ;
    Versez-y
    Un bon lait d’amande douce ; »
    Pas facile à lire, car les caractères sont tous semblables; cf https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Rostand_-_Cyrano_de_Bergerac.djvu/64

    • Bonjour tout le monde !
      Mareria « pour la première fois la lyre me nourrit » et bien Robert Hossein raconte qu’une année pour l’anniversaire de son père, on lui a fait confectionner un gâteau en forme de violon.
      En effet c’était un musicien et chez eux on tirait le diable par la queue.
      Le père Hossein a déclaré à la vue du gâteau « c’est la première fois que le violon me nourrit ».
      Robert Hossein se serait-il inspiré de Cyrano …

      • Dominique, chi lo sa? Bien sûr, bien qu’ayant lu une biographie d’Hossein, ou des souvenirs, je ne sais plus, j’avais oublié que son père, « d’origine persane et azérie, né sujet de l’Empire russe en 1905 à Samarcande » a été un compositeur de musiques de films et d’autre oeuvres, et aussi un improvisateur au tar et au piano; voici  » Persian Fable (1956) »https://www.youtube.com/watch?v=xnugO-WlNlw

      • Avec un Big cake en forme de violon, on aurait pû faire échange,
        avec ma p’ tite merigue verte et on en aurait certes plus reparlé .

    • Bonjour Mareria , j´aime bien l´expression  » en gais troupelets  » , on imagine la plaque qui sort du four, avec de « blondines brioches » , en rang d´oignons et dorées à souhait .
      J´apprends que le verbe « abricoter » est un réel terme de cuisinier ! Cela signifie  » étaler au pinceau , de la confiture ou du sirop ou de la liqueur, sur une tarte, pour lui donner un aspect brillant » .
      Je commençais à faire les quatre pies , ou quiches, pour le propriétaire de la petite Pussel ,
      pour participer à la réception après les funérailles de son épouse , mais il vient de m´interrompre dans mes préparatifs ! Je les mettrai au congélateur , et les sortirai pour des jours meilleurs .
      Il faut bien que je les cuise maintenant… De toutes façons , ce n´est pas perdu .
      Mais avec plus de 120 personnes attendues, il a changé ses plans .

  14. J´ai vu qu´à La Réunion, on a imposé le couvre-feu … Saint-Paul, tit coin cha´mant… , mais qui semble avoir bien changé . Ce n´est plus l´île que j´ai connue : ((
    La copine y est retournée il y a 4-5 ans, et ses photos de not´ tit´ caz´ , entourée de barbelés m´a laissée pantoise … snifff …. Et un jardin tout nu ! Zéro hibiscus, jasmin, bougainvilliers, laurier,
    et tous les canas avaient disparu . Une belle pelouse rase entourée de palissade de béton , surmontée de barbelés ! C´est dire si l´insécurité est présente …

      • euh… quelquefois je fais une faute de frappe , mais cette fois-ci , j´ai bien écrit les « canas » , des fleurs rouges attachées sur une longue tige, avec une forme de bec de perroquet .
        Les djeuns de La Réunion ont brûlé un parking entier de voitures neuves !
        Plus besoin de carburant, ils rouleront en trottinette : ) Cette île est un gouffre financier , et plus que jamais ….

      • Oui darie, mais voilà, grâce à ses cailloux Outre Mer, la France dispose du second domaine
        maritime mondial, avec quelques 2 300 000 Km2, juste aprés et pas loin de celui des USA,
        c’ est de là que devrait dépendre notre richesse de demain, avec l’ exploitation stratégique
        de ses sous sols, si nous parvenons à les préserver, nos descendants pourront peut être
        nous remercier, sans cela, autant abandonner toute notion de Puissance et ne ressembler
        qu’ au Grand Duché du Luxembourg, doit on donc voir le bout de son nez, ou tenter de se
        projeter plus loin vers l’ avenir, là est l’ éternelle question .

      • En France on a un grand défaut, mareria, on généralise, ici elle est de là-bas,
        comme trés probablement, de là-bas, elle doit être d’ ici .

  15. Ah-ah , Yannick, avez-vous bu un breuvage frelaté ?!! Danoise …. : ))
    Heureusement que je n´habite pas le Danemark, ils ont un langage affreux, une sorte de patois du suédois, où la moitié des mots est mangé à la fin . C´est encore plus laid que le flamand.
    Le suédois est un langage « châtié » , où toutes les lettres sont bien prononcées, sans exception .
    Il fait un froid de canard , 2° ce soir.

    • Coin coin … ici aussi, on se croirait chez vous … en Finlande !!!
      Mareria !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Z’ êtes oú ???

      • mareria, en Corse çà monte à 2710 m d’ altitude, 3 ème montagne française
        aprés Alpes et pyrénées, 50 sommets de plus de 2000 m, là-haut il y a déja de
        la neige et depuis les 1040 Km de côtes, autant que de Perpignan à Menton,
        on la distingue, si si …

  16. Pour le domaine maritime, c´est vrai que la France est bien lotie, mais la population locale des îles doit être capable aussi de se prendre en charge . Il y a un chômage important à La Réunion ;
    sur les autres îles , Martinique, Guadeloupe , Guyane (hi-hi, c´est vot´ président qui l´a dit : ) ,
    je ne sais pas .

    • Vous savez darie, avant notre arrivée chez eux, ils se débrouillaient et tous fort bien,
      comme on a voulu les soumettre et totalement, on les a rendu assistés, c’ est donc
      en partie notre faute encore, si on en est là, l’ argent facile, alors qu’ auparavant et
      comme en Corse, il y en avait très peu et tout allait pour le mieux ou presque .

  17. Si un jour par simple curiosité, vous regardiez sur yutube,
    la Corse d’ antan, d’ aprés second guerre et jusqu’ en 1960,
    vous seriez surprise de découvrir la rusticité des lieux,
    de l’ habitat et des gens et lorsque jevtrouve que l’ on vit mal,
    je me replonge là-dedans et bon Dieu, quel décalage et dire
    que j’ en ai connu la fin .

    • Nous en sommes tous là, Yannick, on a connu la buée des lessiveuses, les salaisons qui pendaient dans l’entrée de l’appart, le papier journal dans les toilettes, le garde manger suspendu à la fenêtre, le Godin qui ronflait avec le tuyau qui sortait d’une vitre, le charbon dans le seau, il fallait descendre à la cave et le remonter tous les jours, le baquet pour le bain avec l’eau qui chauffait toute la journée dans la grande marmite, le café qu’on passait dans une chaussette (propre !) et j’en passe ! mais les jours de grand ménage, comme ça fleurait bon l’encaustique… oui, quelle poésie que ce temps là mais voyez, il a fait des centenaires.

      • Monique, j´aimais bien la Salamandre qui chauffait les pièces , et les lourdes tentures qui
        conservaient la chaleur . Et puis la casserole de lait chaud sur la Salamandre .
        Ce calfeutrage est un bon souvenir de jeunesse , et j´aime toujours ressentir cela, encore maintenant . Je suis la seule dans le quartier à baisser des stores et tirer des rideaux !
        Les autres maisons ressemblent à des aquariums ( selon l´expression de mon père : )

  18. Hello, je n’ai pas le temps de lire mais demain je pourrai. Ce matin ravitaillement avant la disette, on ne sait jamais avec une guerre civile ou une révolution si on mangera demain. A part cela ils ont lâché les clémentines corses, enfin du gros calibre, de belles clémentines avec leurs feuilles bien vertes mais, ola, je trouve que les corses petit calibre sont plus sucrées que les gros calibre, comment expliquer cela ? bref il y avait de tout, pas de gilet à l’horizon mais six mecs en uniforme, avec cagoule, la mitraillette prête à tirer, ça jette un froid… j’ai pensé que c’était le GIGN, bref ils attendaient certainement une voiture, c’est fréquent à cet endroit. Autant passer à 40 à l’heure, ça craint…. la queue aux pompes, évidemment, mais à prix coûtant, c’est déjà cela. Ensuite ce fut la bibliothèque, et là, du monde transi qui est rentré avec les petits et les poussettes (ce sont nos jeunes lecteurs d’images) heureusement on a mis une pancarte, silence !!
    Ca caille sec, les nez sont rouges, bref des joues de normands après le petit calva (beurk !) mais avec ma toque à la russe je peux défier le froid… mais pas la porte qui s’est rabattue quand je passais.
    J’ai vu un reportage sur le Qatar, là-bas on aime à apprendre le français parce que c’est chic et on aime aussi la France d’ailleurs car le Qatar nous achète nos armes pour ensuite les vendre à qui vous savez et qui ensuite vient nous casser la… euh… figure à domicile..
    Ils ont raison de nous aimer, nous, un peuple discipliné, heureux de vivre, toujours gai et avenant. J’ai cherché un gilet jaune, rupture de stock, mais on m’a proposé l’orange, j’ai demandé à quoi il sert, fastoche, il sert pour assurer que tout se passe bien chez les jaunes.
    Alors quel gilet enfiler quand on est d’accord avec personne ? le parme ce serait bien, c’est une teinte neutre et plutôt demi deuil.
    Les amis, je ne peux pas décemment vous suivre dans vos réflexions hautement culturelles, je vais donc jeter un oeil sur les nouvelles en évitant de faire des commentaires lesquels sont tous refusés systématiquement.

    • L’ essentiel au demeurant, c’ est qu’ elles soit là, les clémentines corses et moi, ce que j’ aime
      en elles, c’ est qu’ elles n’ ont pas toutes le même goût sucré, comme ont les espagnoles et
      donc vous n’ en mangez pas 2 pareilles .

  19. Yannick, j´ai regardé quelques photos, de 1950, mais je ne vois que des personnes comme nous en voyons dans les villes d eFrance, les mêmes automobiles anciennes .
    Sur le lien de Mareria , Persian Fable, on voit Téhéran au siècle passé, et les photos de rues et des passants sont les mêmes aussi . C´est dommage que les photos du palais des Mille et Une Nuits soient en noir et blanc : (( Cela devait être fabuleux …
    A propos de palais des Mille et Une Nuits, la salle des fêtes de l´Elysée va avoir un air tristounet
    en gris souris et beige ! je préfère du rouge et or . Mais c´est m´âme Macron qui décide !

  20. Yannick, le gris souris, c’est une teinte « cosy » très mode, j’ai fini par aimer le gris à force d’en voir partout. Darie, on aime tout ce qui est feutré, caché, intime et chaleureux, j’ai horreur des maisons en vitres comme des vitrines, même si la lumière pleut comme dit le poète, les verrières c’est bon pour les plantes mais pas pour les humains.
    Les nouveaux locataires de Elysée se sont laissés prendre par la mode, gris et beige, franchement c’est l’horreur, mais qu’on ne s’inquiète pas, les prochains referont tout à leur goût, du moment que c’est le contribuable qui paie.
    Madame a des goûts militaires, tailleur droit, veste à double boutonnage, des boutons genre officier de marine quant à bibi, il a des costumes impersonnels, totalement fluides….ah, Fifi avait une autre allure dans l’affaire de ses costars sur mesure.!!!

    • Je regarde « Le monde de Jamy » , les catastrophes naturelles . Nous avons vu la cartes des zones éventuellement inondables en France . C´est incroyable ! Il y en a partout !
      Bonne soirée, bigre … Je suis en plein dans une tornade ! celle du Nord en haut de la France ,
      en 2008 …

      • Au sommet d’ un mont dominant la mer, nous ne risquons ni
        inondation, ni éboulement, c’ est la première maison du village
        qui accueille le soleil, la dernière le raccompagnant à l’ horizon,
        donc à l’ abri de tout, sauf du vent et comme vous le savez,
        du vent dans le Cap Corse, il y en a et pas qu’ un, alors on fait
        avec, certains sont terribles, d’ autres non, on s’ en accommode .
        Sinon en Ile de France, quoi que proche d’ un fleuve et oui,
        on a la chance d’ être à l’ abri, mais il est vrai qu’ aujourd’ hui,
        avant de construire ou de se poser, mieux vaut y regarder à
        deux fois, surtout en bordure de Tamise ou d’ ornières, si vous
        me suivez .

    • Vous me direz Monique, que certains y vont en jean sur leur lieu de travail,
      chemise Lacoste, ben oui le croco on l’ aime, pull breton marin et chaussures
      Sebago bateau et blouson mer ou duffle coat, mais je puis vous assurer, si si,
      qu’ ils sont bien plus à l’ aise, que d’ autres déguisés en pingouin, toute la
      journée et l’ Hiver alors et en Corse, je vous ferai honte très certainement,
      Treillis F2, Klaus il connait, camouflé et chaussures de combat, les rangers
      d’ hier réactualisées en version Adidas, autrement plus seyantes et légères,
      mais là, les fonctions pro. sont plus proches de la Nature et si pluie, cela
      peut arriver, clin d’ oeil aux bretons, ciré Guy Cotten .

      • Bonjour à tous matin brumeux et zéro degré, le chiffre le plus rond du monde, imbattable dans un sens comme dans l’autre. Moi, j’aime bien le zéro surtout quand il y en a beaucoup, la preuve, d’où vient cette expression désobligeante de « triple zéro » ? je vais chercher !
        Yannick, avec un tel accoutrement, en Corse je vous reconnaîtrais sans vous connaître, avec Papy ça ferait deux joyeux lurons, mais en Corse, quand il fait chauf, un treillis ??? non !!!! le short long et le débardeur… certains disent que c’est la tenue de « beauf », mais le paysan est ainsi vêtu les étés de canicule…il faut adapter sa tenue avec les saisons. Je pense qu’en Corse, même pour les jours de fête, il n’est pas question pour les dames de marcher avec des talons aiguille de 12cm, comme les femmes de la TV, je parie que sur les routes corses, un talon ne tient pas dix minutes… aujourd’hui, il y a des vêtements pratiques « sport-ville » et c’est chouette. J’ai donné mon Guy Cotten quand j’ai compris que c’était devenu trop lourd à porter pour mes épaules, quel poids sur le dos, non, parlez-moi d’une doudoune en plume, une merveille de légèreté. L’ennui, c’est qu’en voiture il se peut que quelques plumes s’envolent par les coutures matelassées, alors on passe l’aspirateur, si, si !!! A plus mais je reviens de suite.

      • Monique, nooon, le short est court avec T Shirt ou crocodile c’ est selon,
        les chaussures sont Sebago aussi, elles passent partout .

  21. Bonjour , moins doux qu´hier et plus doux que demain … C´est peut-être un froid vif qu´il faudrait pour calmer les récalcitrants de la route, mais à La Réunion, cela n´arrivera pas . La saison des cyclones n´arrivera pas avant février ! Il auront le temps de mettre le sac à toute l´île : ((
    Je viens de voir la Montagne Sainte-Victoire, le vignoble de Puyloubier, et celui de Maupague .
    Les vendangeurs sont des moines, de vrais moines portant la robe de bure et même la tonsure !
    J´ai cherché Klaus du regard, mais il n´était pas levé… Les vendanges ont lieu la nuit, ou très tôt le matin quand la brume envahit encore le vignoble .
    C´était un vignoble planté par les « Massaliotes » ! Un Massaliote , c´est Youtoupou , avant qu´il ne devienne Corse : ) Bonne journée .

    • ??? massaliote ???
      La Dame de Bonifacio retrouvée au XXème Siècle en parfait état de conservation,
      date de 6500 à 7000 avant Jésus-Christ, darie et je crois même qu’ à ce jour, une
      autre découverte a été faite et au delà encore de cette date .
      C’ est que la Corse Paradis terrestre, elle a été habitée depuis plus longtemps
      qu’ on ne le pense communément .

    • Mareria, quel superbe lien à conserver, des photos magnifiques et les haïkus sont si limpides et poétiques. C’est un très beau blog que j’ai survolé, que de poésie. Merci

  22. Quelles belles photos , Mareria . Les haïkus font office de légendes .
    Vite, je passe sur le billard , je file… , une histoire de dent …. : ((
    Si le « chir-dent » me fait mal, je le mords , c´est le seul moyen qui reste pour s´exprimer dans ce cas-là , GGgrrrrrr ….. Forcément, on ne peut pas parler ! ah-ah A c´t´après-m…..

  23. bonjour les peintures des cotés de gauche sont finit , nous finissons les plafonds et plaintes , et les marche d’escalier , la finition est fort souvent plus prenant que le gros oeuvre en général , il faut faire le fignolage , la perfection , il faut que tout soit mesurer , un seul coup de pinceau qui déborde , selon les couleurs parfois il faut refaire un gros morceau de mur , surtout que la dite peinture a l’eau , il est fort difficile de nettoyer la peinture non désirée , le gros est fait au pistolet électrique et les gros pinceaux , depuis hier nous avons pris les tout petits , donc il faut le triple de temps pour remplir les oeuvres hi!hi!….je vous dis a plus …bises et GO!GO!

  24. Ça y est , finito , ouf…. Je ne sais pas parler, mais je sais écrire : )
    Les jiléjones belges ont fort à faire pour garder une apparence sérieuse. Les casseurs ont enfilé des jiléjones aussi, et cela prend une allure de guérilla urbaine .
    Je viens d´entendre un vrai-faux jiléjone dire « T.e-le ! T.e-le !  »
    Cela devient grave quand les voyous en arrivent à ça …
    Klaus, connaissez-vous le vignoble de Maupague ? C´est du rosé de grande qualité .
    La concurrence doit être rude avec les crus de La Légion !

    • Le Domaine du Capitaine Danjou, qu’ il se nomme, c’ est un Côte de Provence,
      par contre je ne l’ ai jamais goûté et cela est bien dommage, est il bon ou non,
      car en cette Région, il y en a des grands et d’ autres, il s’ étale sur 40 Ha au
      pied de la montagne Sainte Victoire, curiosité naturelle très prisée des randonneurs
      et offre à la Légion Etrangère, quelques 250 000 bouteilles par an .

      • En voilà un joli nom de grand cru ! c´est le nom de ma grand-mère ! Je pourrais même en avoir une fillette pour moi , à un prix d´ami , ce ne serait que justice : )
        les moines avaient une curieuse tonsure, car ile rasaient tous leurs cheveux , sauf une petite couronne de 5cms environ . Je ne sais pas pourquoi ils optent pour cette coquetterie capillaire;
        ils pourraient tout aussi bien garder leurs cheveux, courts, soignés, à la façon Légionnaire, soit
        la coupe au carré !

      • Une « fillette » équivaut à 3,75dl , je pense que c´est la petite bouteille qui donnait autrefois dans les avions, dans certaines compagnies seulement . J´ai le souvenir qu´une compagnie américaine
        le faisait , sans doute la Western Airlines, puisque je n´ai pris que celle-là . Je ne pense pas
        qu´elle le fait encore, c´est risqué avec tous les « déséquilibrés » qui se promènent : )

      • J´ai vu sur wiki que la Western Airlines n´existe plus. Quand je pense que les compagnies nous donnaient des repas avec de vrais petits couvert en métal …. Quel changement .
        J´ai un couteau de la SAS , un autre de KLM, et un troisième avec une licorne , mais je ne me souviens plus de la compagnie. Ils ne servent beaucoup (couteaux à beurre : ))

  25. Darie, nous n’avons pas la même grand-mère et pourtant elles avaient le même prénom en commun, incroyable. Deux heures de ratissage (à deux) de feuilles trempées, il n’y a pas que les godillots qui sont lourds dans le sac, les feuilles aussi c’est du plomb… et maintenant direction via la déchèterie, c’est le travail du chef, 33 bornes au prix où est l’essence et quand je vois ce que coûte cette déchèterie au contribuable.

    • Monique, je parlais du nom de famille . Mais son prénom était très vieillot : )
      Pas de Victoire dans la famille . C´est dommage , c´est ravissant .
      N´oubliez pas votre « jiléjone » pour faire ces 33 kms : )) Il est plus que temps que cela se termine,
      en Belgique, cela dégénère aussi ( au JT de TV5monde) .
      Les vrais « gilets jaunes » réalisent avec tristesse que tout cela tourne à la mascarade …

      • Darie, justement le chef se demandait où étaient les jiléjones, il les a retrouvés enfin, donc on les a sous la main derrière le siège, avec les nouveaux jaunes rouges, on a intérêt à les enfiler et filer droit si on ne veut pas se faire molester !!! moi, ce que j’aime par dessus tout dans ce pays, c’est la démocratie qui y règne …… je ne vois pas bien ce que vient faire la Belgique dans cet ouragan !!! oui, j’ai entendu de braves jaunes, sincères et motivés, incrédules, qui ne comprennent pas pourquoi on s’est emparé de leurs revendications et de leur mouvement, de braves gens, ça m’a fait de la peine mais c’était prévisible, on a jamais vu en France un mouvement indépendant et sans étiquette… et alors, que deviendrait cette gauche « grèveuse » si on lui prend son macadam et ses chauffeurs de foule ? en plus, chauffeur de foule ça a de l’avenir chez nous, j’en connais un qui a fini à la mairie de Paris, mais si… j’ai vu aussi tous ces merveilleux partisans de la juste cause, on grille les merguez à tout va sur des pneus en feu et on siffle des bières… comme chez Bébert, quoi ! Vous avez lu, le gouvernement a cédé, il permet la manif à Paris, il ne fera pas bon se balader par là samedi. Tous des larrons en foire en Gauloiserie.

  26. Darie, je me souviens de cette pub avec le grand couturier, c’est vrai que ce jaune est moche, alors qu’il y a de très beaux jaunes sur la palette, mais celui-là, comme la couleur de la moutarde forte, c’est affreux…… Vous avez vu, c’est reparti, l’unique comité de soutien est revenu aussi subitement, manque plus que Papy pour reconstituer le salon des littéraires. Je crois qu’il écrit ses mémoires au pinceau ça va être original.
    Hier, nous avons reçu un chargement de bouquins que personne n’a demandés, voilà que je m’étonne ! là on me dit que ce sont des livres qui ne sont pas empruntés alors on nous les « refile »… mais où sont les livres demandés sur la liste ? réponse, mais ils sont déjà en main !!!… discussion, on n’est pas là pour lire les rogatons et là, la personne me regarde ahurie , je comprends qu’elle ne comprend pas ce mot qui est encore employé par des personnes d’un certain âge !! du latin « rôgatum » , tout de même Gogol l’a employé dans « Les Ames mortes » d’après wiki… et voilà que le mot a fait l’unanimité, on l’a employé tous, quelle rigolade !

    • J´ai appris ce mot avec vous, Monique. C´est bien de remettre les mots inusités dans la course.
      Ces nouveaux mots créés en verlan sont moches . Des meufs… des teufs… c´est ridicule !

      • Yannick, je crois qu´une meringue a toujours le même goût , quelle que soit la couleur .
        Vous le savez sûrement , puisque vous avez mangé la meringue ! : )
        En tous cas, un macaron , quelle que soit sa couleur, c´est délicieux .
        La poudre d´amandes est un régal . Tous les fruits secs en poudre sont parfaits pour les gâteaux.
        Mazarins, financiers, Pithiviers, toscas, rochers, macarons, massepain, je me damnerais pour ça !
        Alors je les regarde au rayon pâtisserie d´un air dédaigneux et passe vite mon chemin .
        J´ai toujours fait ça : ))

    • Non, non et non ! Darie on ne copie pas sur les camarades !!! mais oui, l’intrus mais c’est moi en vert, j’aime le vert et puis tiens, si les jiléjones avaient porté du vert, je serais allée à la manif.

  27. On ne peut tout de même pas tomber dans toutes les pâtisseries d’une vitrine, il faut savoir choisir, ainsi savoir son poids, les composantes du gâteau, quelle teneur en chocolat pour la religieuse (la seule à ne pas faire de vœux), il faut aussi connaître la provenance des œufs et de la farine, et le beurre français ou non et de quelle race de vache et connaître son prix au kg pour évaluer si c’est cher ou pas !!!!!! si , si !!!!! quand vous aurez tous ces renseignements, là je vous promets que vous n’aurez plus faim, même pas pour une malheureuse meringue verte d’à peine un gramme !… bientôt la merveilleuse galette des rois, je salive, je salive…je vais faire comme dans le tirladada, vous connaissez la suite de la chanson ???

    • Monique, j´ai lu ou entendu (mais je ne sais plus comment) que les blancs d´œufs des meringues
      étaient importés de Chine par petits containers . Je suppose que les jaunes aussi, dans d´autres
      petits containers, ou en poudre pour gâteaux . Je crois que l´alimentation toute préparée , c´est un peu n´importe quoi , qui vient de n´importe où …
      L´affaire de la viande de cheval était un vrai scandale, et cela, à l´intérieur des frontières européennes ! On vendait des haridelles , pour de la viande hachée normale , par l´intermédiaire d´un trader Hollandais, et après moult détours! Les gens oublient vite…

      • Darie, si on savait tout sur les produits industriels je crois qu’on ne mangerait plus rien. Nous avons vu un reportage (accrochez-vous) avec la sauce tomate que l’on trouve partout en boîte, en pot de verre, il y a la sauce tomate italienne avec les couleurs du drapeau et bien toutes les sauces tomate que nous consommons viennent de Chine avec le label italien, même leurs pizzas sont faites sur fond de sauce tomate chinoise. Encore le piège avec les magrets de canard, une étiquette ressemblant aux produits du S-O et si on regarde la provenance, en tout petits caractères, ils viennent de Bulgarie. Des champignons soi-disant français viennent de Pologne, quant aux escargots, avec les fêtes, il faudra ouvrir les yeux, ils viennent de Roumanie.
        Cette affaire de viande de cheval a fait grand bruit, et pourtant c’était dans une entreprise « bien de chez nous » ! je suis fatiguée de devoir me méfier de tout, nous sommes trompés tous les jours.
        Encore hier, un reportage sur la fabrication des médicaments, nous sommes tenus de prendre des génériques mais il faut voir où ils sont fabriqués avant d’arriver dans nos labos ! j’ai une amie qui les refuse, ces génériques, elle avance donc le prix de ses médocs et ensuite la sécu la rembourse mais bientôt la sécu ne remboursera plus !! nous sommes tenus d’en passer par là et accepter d’avaler des poisons fabriqués en chine et en inde. Bonne fin de soirée à tous.

    • Et là, toujours le même dilème et annuel …
      Galette frangipane ou brioche fleur d’ oranger sucre fruits confits,
      le NORD, contre le SUD, guerre de sécession gasronomique, comme d’ hab.
      chacune ses adeptes et ses détracteurs, heureusement que cela ne dure
      pas 4 ans, mais juste 1 mois .

      • Yannick, pas de dilemme, la galette à la frangipane et rien d’autre, ce que c’est fade cette brioche à la fleur d’oranger ! ici, un p

  28. commentaire coupé, encore un coup de la modé…. donc je disais qu’ici, un pâtissier a innové et s’est essayé à la galette fourrée pâte d’amande et framboise, une horreur écoeurante, nous avons balancé la galette dans la poubelle, ce que j’étais en colère ! je n’utilise jamais de fleur d’oranger, c’est bien le seul moment où je n’aime pas l’oranger.

    • Vous savez Monique, je me répète toujours, c’ est comme les loukoums,
      si ils sont bons ils sont géniaux, en cas contraire et le plus fréquent, ils
      sont immangeables et bien pour les galettes ou brioches, c’ est la même
      chose, tout dépend de sa propre expérience, j’ ai connu les 2 sublimes,
      mais plus souvent immangeables comme vous et dés que l’ on en tient
      de bonnes, on s’ en rapproche, tenez pour les chocolats et grace à Domi,
      Beussent Lachelle que je nous fait parvenir aux Fêtes, somptueux !

  29. La brioche polonaise est aussi une boule aux fruits confits , et de la crème au milieu .
    Sans crème, cela doit être difficile à passer …
    Sur ce , je vais réfléchir au gâteau de Noël, c´est toujours moi qui m´en occupe !
    Bonne soirée , c´est le couvre-feu à Paris, avant le retour de flammes demain …

    • Chez nous à Noël, point de gâteau propre, les 13 désserts, comme en Provence,
      il faut savoir prendre ce qu’ il y a de mieux et de partout, tenez, moi en Suède, je
      leur pique darie, aux vikings !!!

  30. Bonjour , today is Black Friday . Les commerçants attendent la clientèle de pied ferme, c´est écrit sur les devantures. Toutes ces journées promotionnelles ne provoquent pas de ruée en Suède.
    Il y a un peu plus de monde, mais pas de scènes de rush infernal, comme pour une promotion de pâte chocolatée bien connue. Quand j´ai vu la semaine dernière, la promotion sur ce produit ,
    je n´ai pu m´empêcher de rire intérieurement . Aucune cliente ne s´y intéressait (moi non plus : )
    Bonne journée, il fait frais, doudoune jaune si possible .

  31. coucou le prince ce la turlututure de la peinture passe vite fait entre deux traits de lignes de couleurs brillance bonheur pour vous dires un petit bonjour , il faudrait que le soir après la journée travailler je regarde sur internet ou par vidéo conférence avec un pro de la peinture pour demandais le pourquoi et comment je peut faire pour avoir autant de couleur sur moi , malgré que je fais fort attention et que j’ai une combinaison blanche en papier, j’arrive a trouver de la peinture sur mon corps , alors la mystère et boule de gomme a deux bouts l’in qui gratte l’autre qui chatouille , j’ai de la peinture sur mes protège mains en caoutchouc souple , sur ma combinaison de pro et rien sur mon visage et ma protection respiratoire , j’ai point de peinture sur mes habits en dessous ma combine et j’en ai sur ma peau ????, alors la faut le faire , je pourrais me dire , la nuit une petite fée viendrait me voir au cour de mon sommeil pour me frotter les poils du pinceau avec de la peinture pour me taquiner , bon je me réveil pas , cela serait pas possible , en plus le matin je passe sous la douche , et je vois pas un nain me mettre de la peinture sans que je le vois, quand je fait ce qui faut pour ne pas garder la nudité , c’est une sacré question , comment c’est possible , la seul fois ou cela peut arriver , c’est quand vous tirer avec une 12,7 mm et que la poudre va de partout ou que vous nettoyer les plages du pétrole , cela m’était arriver en bretagne dans les années 1978 , c’est la que j’ai compris vraiment que le breton est con n’était pas une fable , le breton est un con , au faite pour rire , de gaulle était breton ????…bises et GO!GO!

    • AAAHHH … les bretons …
      Il faut les comprendre Klaus, leur vie n’ a pas été facile au cours des siècles,
      climat tristounet, confinés à l’ agriculture chez eux et à la Marine de par le
      vaste monde, il s’ en évadait par l’ alcool et ceci leur est resté, mais il y en
      eu de brillants, si si et puis et puis et puis, Monique même, en a épousé un,
      alooooorrrrssssssss ????

    • Bonjour Klaus, ce n´est pas gentil pour les Bretons ! Les vacances que nous avons passées en Bretagne étaient toujours magnifiques.
      Il faut terminer vos peintures avant l´hiver , il gèle présentement . Et tenir un pinceau avec des doigts gelés, c´est impossible , même pour un Légionnaire endurci.

      • C’ est vrai qu’ ils sont un peu différents, eux aussi, les bretons,
        comme basques alsaciens ou corses, de ceux qui font la richesse
        de la France, darie, les autres aussi me direz vous, mais attention,
        pas des derniers venus, peuples d’ Afrique et suédois, hi hi hi !!!

  32. hello everyone a morning of mist, je suis en cuisine depuis ce matin, c’est le temps de la potée au chou (et autres plats bien de chez nous), indémodable, inratable et qui donne la joie sur la table, le tout arrosé d’un….. cette nuit, c’était pleine lune, je ne m’en étais pas aperçue sur le moment mais impossible de dormir, alors là je me lève et je me crois à Las Vegas tant la maison est éclairée.. heureusement Murakami m’a endormie !
    Ici aussi, comme chez Darie, tout est à prix cassés, que des promos des pieds à la tête et sur toutes les victuailles, orgie sur les foies gras mais alors là, attention, c’est facile de se faire piéger comme la première boîte à .. et la 2e moitié prix… si c’est pour manger de l’aggloméré de foie gras roumain, transformé en Pologne, cuit en Bulgarie mais quoi, c’est ça l’Europe. Non ! mieux vaut l’acheter à la ferme du coin, même si ce n’est pas le même prix.
    Demain, un jour à ne pas sortir, les commerçants vont encore tirer la langue et la sonnette d’alarme, mais puisque tout le monde est d’accord pour que les commerçants mettent les clés sous la porte, que l’économie soit en faillite et pour provoquer « la révolution » disait hier une brave dame de 65 ans, un vrai Robespierre, alors vive les jiléjones, les bonnets rouges et les Black Bloc toute l’ultra est derrière vous et même les No Border. Je file aux nouvelles !!

    • Moi … les choux, juste à la crème, sinon je m’ en passe et allègrement,
      je ne déjeunerai donc pas chez vous ce jour, Monique, vous m’ en voyez
      attristé, mais sans désesperer, j’ attends votre prochaine carte, si si …

      • Yannick, et la choucroute ? vous n’allez pas me dire que ce n’est pas fameux ! la choucroute je pourrais en manger tous les jours sans me lasser, même sans viande. Prochaine carte ce soir, la diète totale, juste un yaourt, on mange rarement le soir parfois une bonne soupe maison mais il faut qu’il fasse très froid.

      • Et voilà Monique, suite à changement de valve aortique, vieux souvenir,
        il m’ est interdit, faisant trop fluctuer le dosage INR mensuel .
        Vous me direz, celui à la crème aussi, la gourmandise vous savez …
        C’ est pour cela que j affectionne les p’ tites vertes, lorsque l’ on m’ en
        laisse, car toutes minuscules !

      • Autant vous le dire, je serai pris ce soir et sincèrement dommage,
        car j’ affectionne tout paticulièrement ces yaourts nature sans sucre,
        que vous évoquez ici !
        Offrez donc le mien au breton, il appréciera ce geste de pur sacrifice !!!

  33. Bonjour, j’ai bien lu toutes ces agapes, dont le fumet arrive jusqu’ici. J’ai renoncé à aller par la ville, car le ciel de ce vendredi noir s’est mis à l’unisson.
    C’est vrai que pour les Bretons, je connaissais plutôt une autre rime en-ons, avec les chapeaux ronds; mais c’est le progrès!
    Je viens de découvrir un blog, qui me plaît beaucoup: textes sur l’Italie, la Corse, belles photos, musique etc…
    Automne en Toscane
    « Parlez, murs de l’antique tour
    et dites quel regard se posa
    depuis les fenêtres étroites
    sur l’or de la vallée
    si douce et amicale.
    Des voix de chevaliers antiques
    et des chevaux qui piaffent sur le sentier,
    où courent maintenant mes enfants,
    et le chant d’une Dame,
    qui joyeuse contempla les brumes bleues
    et les feuilles dorées de la vie.
    En un matin tranquille comme celui-ci
    on n’entend que le chant du coq,
    et de temps à autre un coup de fusil.
    Et lentement le soleil inonde la campagne
    en cet automne doux comme autrefois.
    Et les siècles ne sont rien. »
    Paola Cannas Respiri e sospiri Felici Editore, 2013. Traduction de l’auteur du blog; http://finestagione.blogspot.com/

    • Vendredi noir … Samedi jaune, mareria, loin de votre poésie oú il est écrit
      que les siècles ne sont rien, mon oeil, vous avez tenté un petit essai sur
      les bretons qui avaient un chapeau rond, enfin autrefois et qui je le pense
      rime bien mieux, qu’ avec ce que l’ on entend aujourd’ hui, même si de
      notoriété publique il est reconnu, qu’ ils ont un fichu caractère, il ne suffit
      qu’ à demander à Monique, qui en connait là-dessus, autant que darie
      sur celui de ses vikings, nul ne peut être aussi parfait et merveilleux
      que notre ratounet rose endémique, nous le savons bien ici, sauf une,
      Miss London, privée de p’ tite verte, comle chacun commence à le savoir
      et d’ ailleurs avec raison ! .

  34. Bonsoir, c´était un après-midi « agréable » malgré le contexte . C´était la première fois que
    j´assistais à une cérémonie de funérailles non religieuses, et je crois que je préfère quand même
    une cérémonie religieuse . Tous ces souvenirs des membres de la famille étaient un peu trop émouvants . Les enfants et petits-enfants pleuraient chacun leur tour. Les musiques étaient si belles, que toute l´assemblée finissait par avoir la larme à l´œil .
    C´était une très gentille personne , toujours calme, souriante , sereine . Elle a travaillé jusqu´à 70ans, (inf. en réanimation) juste pour partir 6mois plus tard ! Je trouvais même bizarre d´aller quasiment au-delà de ses forces. Il faut prendre sa retraite dès qu´on se languit de la prendre!
    Hördu Youtoupou? Ne jamais sursoir à prendre une retraite bien méritée !

  35. Bonsoir Marc, on peut dire que c’est une vidéo récalcitrante; j’ai essayé aussi en copiant l’URL, mais niente; le mystère reste entier, mais de toutes façons, merci à vous.

    • Mareria, la video ne passe pas, mais en cliquant sur le petit carré en bas à droite , j´ai fait apparaître toute une série de vidéos sur youtube . Je ne sais pas laquelle est « celle de Marc » : ))
      Je retourne les regarder !

      • Nom d’ un rat, mareria, des chants insulaires en vos favoris, Bravooooooo !
        Joli anniversariu di minetta, par Tavagna, si si !!!

      • Puisqu’ on y est, a paghjella di l’ impiccati aussi, si si, d’ A Filetta …
        Un chant venu depuis un triste fait divers et bien peu à la gloire de la France, mareria,
        triste épisode d’ une repression datant de 1774 et à l’ époque, quoi que conquise,
        la Corse n’ était pas encore soumise, elle dût patienter 40 ans encore durant lesquels,
        exactions de part et d’ autre, amenèrent au 1er Empire .

  36. Notre ratounet rose est vraiment héroïque, voyez il nous laisse son yaourt ! ah, bon, il y aurait une histoire de meringue verte ? NOOOOOOOON pas possible.
    Oui, le breton a mauvaise réputation côté flexibilité, mais il faut se souvenir du Chêne et du Roseau, le chêne était breton le roseau était Picard … quelle belle fable ! Mareria a dégoté un blog magnifique et que dire de la Toscane et de ses lumières, mon dieu que c’est beau.
    Pour la Corse, à Noël, ils mangent du cabri avec des châtaignes, a dit l’ami rose, je n’ai jamais mangé de cet animal si mignon, songez un « cabri au lait » ce que c’est tendre… si, si, il fallait le dire !
    Et le Nord, que dire de l’admirable gris du Nord, couleur d’ érosion et d’ardoise :

    « Le gris du ciel du Nord dans mon âme est resté;
    Je l’ai cherché dans l’eau, dans les yeux, dans la perle;
    Gris indéfinissable et comme velouté,
    Gris pâle d’une mer d’octobre qui déferle,
    Gris de pierre d’un vieux cimetière fermé.
    D’où venait-il, ce gris par-dessus mon enfance
    Qui se mirait dans le ciel inanimé ?
    Il était la couleur sensible du silence
    Et le prolongement des tours grises dans l’air.
    Ce ciel de demi-deuil immuable avait l’air
    D’un veuvage qui ne veut pas même une rose
    Et dont le crêpe obscur sans cesse s’interpose
    Entre la joie humaine et son chagrin sans fin.
    Ah ! ces ciels gris, couleur d’une cloche qui tinte,
    Dont maintenant et pour toujours ma vie est teinte !
    Et, pour moudre ces ciels, tournait quelque moulin !  »

    (Georges Rodenbach, Les Vies encloses, 1896)

    • Merci Monique, j´aime bien cet écrivain. Il est dcd tristement, un soir de Noël dans une crise de péritonite. Cela doit faire terriblement mal . Mon père, au service militaire, avait un voisin de lit dans le dortoir, qui avait crié une nuit entière, tandis que le médecin était on-ne-sait-où…
      De toutes façons, le bleu de méthylène était le seul remède .

    • Le cabri est un met succulent, pôv’ p’ tite bêbêtte tout de même, il vient au monde,
      juste pour passer dans l’ assiette, mais attention, pas avec des chataignes, plutôt
      des pommes terre passées entières et au four et sur le dessus, de la fraisure en
      sauce, tous ses abats donc, tandis que lui est rôti, nous sommes des monstres,
      mais parfois un berger attendri, préfère en élever, cela arrive, si si .
      Mais en attendant, plus de lait de chèvre pour faire le brocciu et de cela jusqu’ à
      fin Février, il est acquis aux cabris, juste revanche .

  37. Darie, j’ai dû voir sa tombe au Père Lachaise, c’est dommage qu’il soit parti si tôt tant il avait de talent. c’était une époque où l’on mourait souvent jeune mais quand même, c’est une mort bête… un peu comme Rudolph Valentino. Aujourd’hui c’est aussi préoccupant, je connais plusieurs personnes dcd après une opération courante à la suite du fameux staphylocoque doré, les personnes d’un certain âge ne s’en remettent pas. Cela devient angoissant. Bonne fin de soirée à tous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.