❤️💙💛💜💚

Aujourd’hui 6 décembre, une page sans titre mais est-il besoin de mots quand les cœurs sont en fête.

Nous célébrons deux amis, par ordre d’arrivée au monde, Papy Yabalou alias le Yab, alias Klaus Müller.

JOYEUSE FÊTE CHER PAPY !!!

Et nous voila tous conviés à déguster le gâteau d’anniversaire de notre adorable sagittaire n°2 Darie !

JOYEUX ANNIVERSAIRE DARIE !!!

Gâteau ET cadeau

Et puis, j’ai une annonce à faire,
mes chers amis, que cette journée de fête nous soit douce et que son souvenir illumine nos pensées.
C’est la dernière journée du blog, ce soir à minuit, comme dans un joli conte d’antan,
la porte se refermera sans bruit sur des années de bonheur partagé.

Publicités

124 réflexions sur “❤️💙💛💜💚

  1. La porte se refermera donc et sur tous les p’ tits potes, nous irons apprendre
    à vaquer à nos occupations, ADIEU, Domi, Monique, darie, mareria, Klaus …
    Comme il est de bon ton de le dire, chaque chose à une fin et de celle ci,
    mainte fois annoncée, elle semble être arrivée …
    Notre Hôte s’ éclipsant, on ne peut que s’ y soustraire et pour ma part,
    je serai bien moins présent sur Le Fig. car il me gonfle, ce Journal et
    son manque flagrant de convivialité, aussi de vos vies virtuelles et réelles,
    je vais en être détaché, mais au moins, j’ aurai appris sur la Corse à darie
    comme sur le Latin à mareria et la Picardie à Monique et de la vie de Klaus,
    bonne continuation à toutes et tous, point de larmes, juste amertume virtuelle,
    mais tout cela face au réel, n’ a guère de poids, nous tiendrons donc jusqu’ à la fin
    de cette page … et que je n’ en entende pas un … qui veuille la tourner trop tôt !

  2. Bonne fête à notre vétéran, Papy, que l’avenir lui sourit encore longtemps.
    Adieu les amis d’ici, petits elfes virtuels, ce fut une vraie famille tous ensemble depuis tant d’années… vous voilà redevenus de gentils fantômes qui me visiteront très souvent……A minuit, ce sera le carrosse qui redevient citrouille, en fait nous sommes tous des Cendrillon.
    Joyeuses fêtes à tous…… Bises et bonne continuation.

    • Le carrosse deviendra citrouille, p’ tête ben, mais la Grand Croix de la Légion d’ Honneur
      demeurera et cela pour l’ Eternité, dernières Félicitations, mon Adjudant-Chef et au delà,
      Amitiés Virtuelles !

  3. Ciel je ne suis pas descendue assez bas sur la page, JOYEUX ANNIVERSAIRE à DARIE, notre infirmière conseil, je vais regretter ses soins, tous mes vœux aussi pour la prochaine année, une belle famille heureuse. Je souffle une bougie en pensée. Bises Darie et bonne continuation.

  4. Il faut respecter les décisions , ces pages ont été merveilleuses , et un immense MERCI à
    Dominique qui a permis ses rencontres , pleines de charme , en relais des Poulbots .
    C´était aussi un « travail » , qui demande la mise en page, etc.
    Et pour tous, Poésie , humour , connaissances de toutes sortes à partager et échanger .
    Bonne fête Klaus , c´est une fête célébrée surtout en Belgique et dans le Nord, en haut de la
    France . Saint Nicolas, patron des enfants et des étudiants .
    Bises à tous , et surtout à Celle qui nous a ouvert sa porte . (c´est difficile de dire tout ça ,
    comme on le ressent …)

    • C’est vrai Darie que Dominique nous aura étonnés et gâtés avec ces pages au fil des jours, au fil du temps, toujours de belles illustrations et des présentations parfois « ardues », des énigmes que nous n’avons pas trouvées, à part Mareria qui a été notre guide culturel à tous, spécialiste du grec et amoureuse de l’Italie… nous étions comme une classe, même virtuelle, elle a eu du panache et elle ne se referme pas sans regret ni nostalgie.
      Que de chansons, de poèmes, de vidéos. comme nulle part ailleurs et une franche amitié (je crois !) Pour Dominique, ce fut un très gros travail et du temps mais au moins elle aura fait des HEUREUX. Je la remercie au nom de tous les petits poulbots qui suivront leur petit bonhomme de chemin, sans nous, après tout ils sont grands, non ? Merci à tous et pour tout ces souvenirs ensemble.

      • A vrai dire elle n’ a pas foutu grand chose, comme déjà j’ essayais de vous l’ écrire,
        mais j’ étais censuré, si si, manque d’ imagination, manque d’ Esprit, manque de Culture,
        manque d’ intelligence, manque de répartie, manque de Classe, manque de tout, tous ces manques ont fait, que tant et si bien, je me suis lassé et fatigué, à force de lui tenir la tête
        hors de l’ eau et que donc, j’ ai décidé enfin, de mettre un terme à notre collaboration virtuelle,
        se traduisant par ce Blog .

      • Non darie, avant de nous quitter, je me devais de rétablir la vérité,
        vous n’ auriez pas voulu qu’ une internaute, de London en plus,
        puisse savoir faire autre chose que de promener ses cleps dans
        son jardin urbain,nooooooonn ???
        Entre nous, Domi, elle n’ est que femme, si si et pas autre chose
        et comme toute femme, elle a besoin d’ une présence, pour la
        guider, enfin, moi donc, vous comprenez, z’ avez bien un viking,
        vous et pas elle, alooooorrrsss ????????

    • La Place St Nicolas est aussi la grande Place de Bastia,
      seul cela compte, demandez donc à votre cousine, une
      fois j’ avais écris la plus grande d’ Europe, peut être pas,
      mais l’ une de ses plus belles avancées et face à la mer .

  5. Quoi qu’ il en soit et entre, Domi et moi, bisou sincère à qui elle sait, que je n’ oublie pas,
    une bien Belle personne entrevue au cours d’ un séjour insulaire trop bref et pourtant si
    mal commencé, enfin, dans le doute en raison du décalage horaire Corse Continent, car
    elle ne savait pas vraiment, où elle mettait ses pieds .

  6. Bonjour les amis de la dernière page, Bonne saint Nicolas, Klaus, et bon anniversaire, chère Darie: puissiez-vous voir une aurore boréale, peut-être dans votre prochaine expédition vers le nord.
    Oh là là! quelle nouvelle, mes amis, mais quelle nouvelle! Même la belle victoire de Martin Fourcade ne va pas me consoler, c’est sûr.
    Mais bon, c’est la vie qui tourne comme les couleurs du temps…
    Un si grand merci à Dominique, toujours présente et attentive, qui nous a emmenés sur des chemins si variés, et nous a fait faire tant de découvertes quotidiennes. Tant de belles pages qui vont être douces à relire.
    Comme disait mon fils aîné, petit, quand je lui lisais  » Marlaguette », dans la collection du Père Castor: « Pourquoi il « plôre » le loup? »

      • Tu quoque, Yannick! et si je suis entrée dans le groupe, timidement, car je me bornais à lire les pages, cela a été « à cause de vous », pour vous faire part des mes expériences « cardiaques », en enjolivant beaucoup la réalité.

      • mareria, cela a été un bien désagréable souvenir, c’ est vrai, surprenant aussi,
        mais une fois au dehors et encouragé de la sorte, j’ ai pu franchir les marches
        de la Vie, de celles dont je m’ étais momentanément éloigné … Merci !

    • Merci Mareria de penser à « m´offrir » une aurore boréale : ) C´est gentil ! et cela va peut-être me porter chance , un beau, très beau jour ! expression seulement, car cela se passe la nuit …
      Vous avez drôlement bien participé à ces belle pages Mareria , et l´étymologie (entre autres
      connaissances) m´a émoustillée les méninges . Je la cherche dès qu´elle est à portée de main .
      Nous nous retrouverons sans doute au fil des pages .
      Bises , et dès que je verrais le nom de Martin Fourcade, je ferai fonctionner la télépathie : )

  7. J’ai recherché si ce morceau de musique avait été donné sur ces pages, et ne l’ai point vu, mais j’ai un doute;c’est un morceau que m’a fait découvrir ma fille cette semaine, et que je mets en boucle: l’Ave Maria de Caccini, compositeur italien de la fin de la Renaissance (1551- 1618):

    • Chère Mareria, adieu Mme la professeur, je ne vous oublierai jamais et tout au fond de mon coeur vos cours sont écrits à jamais…. » maintenant, je chercherai toujours l’étymologie d’un mot, c’est capital pour comprendre….. peut être, un jour, sur le journal, on se rencontrera pour une autre leçon…je garde ce bleu qui vous va si bien.

      • Monique, que vous êtes gentille; si vous saviez tout ce que vous m’avez apporté, votre énergie incroyable, cette grand culture, et votre amour des livres, votre curiosité, des fous rires aussi, avec certains de vos posts, mi-désespérés, mi-sérieux, ou tout simplement fantaisistes, avec toujours un belle plume!

      • Presque celui des Palmes Académiques, Monique, sinon pour le latin et le grec,
        on se doit de s’ incliner, tous ici, remarquables recherches qu’ elle nous a pondu,
        nôt’ mareria !

  8. … et puis, se dire aussi qu’on n’a pas fait tout ce chemin ensemble pour rien, que de précieux moments, tout a une fin disait un jour Mareria et c’est vrai qu’il y a un temps pour tout, c’est l’Ecclésiaste qui nous le rappelle… et si on se disait au revoir, comme en colo ! ah que de souvenirs !

    A ce soir, bon AM à tous

  9. Au regret … de mes regrets :
    N’ avoir pas connu Monique, quelque part en Picardie,
    Ne pas avoir croisé darie, chez sa cousine, sur le vieux Port à Bastia,
    Avoir pris des cours de Grec ancien, avec mareria, vers Dinan en Bretagne,
    Avoir loupé Klaus en sa retraite, mais OUF, y avoir échappé en sa jeunesse !
    Quant à notre Hôte, alors là, nooon, comme ébauchée en réel, je ne dirais rien !

      • Vous ne les faites pas, à vous lire, vous savez, Domi oui, il fallait que je lui coince son clavier, entre 2 p’ tites vertes, mais vous alors non, du tout, j’ en suis tout ébahi, heureuse survie en
        vos activités bénévoles et intellectuelles, culinaires aussi, mais surtout à votre breton aussi,
        car comme tout homme, il subit le réel et nous juste le virtuel !

    • Mareria, j´aime bien les anémones et les renoncules , et maintenant, une tocade , les roses : )
      Et les iris qui sentent si bon … C´est long d´attendre le printemps pour revoir les fleurs : )

      • Darie, nous avons assisté à la création de votre roseraie, presque en direct; ces fleurs ne déçoivent jamais. Quand ma fille était petite, nous avions planté des anémones et des renoncules , mais elles n’ont duré que deux ou trois ans.
        J’ai toujours cru, et je le trouve encore écrit ( et je l’ai aussi sans doute dit) qu’anémone venait du grec ( petit clin d’oeil) ἄνεμος, ánemos (« vent »), qui est aussi la racine de « anima », âme ( cf anémomètre); et du reste, dans la mythologie grecque, « Anémone est une nymphe dont s’éprend Zéphyr, dieu des vents. La femme de ce dernier, par jalousie, la transforma en fleur. »
        Mais je vois qu’on lui donne aussi une origine arabe, un peu anachronique, et, plus vraisemblable, on l’apparente à l’hébreu נטע נעמן, nit’ei na’amanim (« anémone, plante agréable » …

  10. Ben les p’ tits potes, je vais faire comment moi pour m’ occuper au bureau, sans votre présence
    bénéfique et appréciable, qui me faisait aller au delà de la grisaille et de la morosité ambiante,
    je ne sais pas, peut être me montrer irascible avec le Monde réel, les envoyer tous paître,
    afin qu’ ils me jettent à la retraite, plus tôt que prévu, mmmmmooouuuiiiiiiiiii, se serait une,
    sinon la, solution, après tout cette perte, ne serait ce pas comme un deuil, dont on ne se
    remettrait jamais complètement ?

    • A mes temps perdus, lorsque je ne suis pas un Grand Comique,
      j’ adore mettre les 2 pieds dans le plat, je suis assez fin, un peu
      comme le sel et d’ assez bon conseil, avec toutefois une pointe
      d’ insularité, toujours en moi et ne faisant que trop souvent la
      différence, mareria, certaines choses ont donc de l’ importance
      d’ autres non, cela m’ aide à tenir le Cap, comme dirait l’ autre
      et si Corse il est en plus, alors !!!!!!!.

      • Encore finement analysé ! Décidément, vous êtes un génie qui s´ignore, Yannick .
        On ne vous l´avait jamais dit auparavant ? Eh bien moi, j´vous l´dis tout net !

      • Je n’ irai pas jusqu’ à là, darie, mais si si, nous le pouvons,
        à vos côtés à tous les 5, je me sentais assez en confiance,
        pourtant avec une suédoise et une britannique, différence
        de Culture, enfin moi, j’ en avais, mais pas vous, j’ étais
        fort bien épaulé par les autres, plus de France ceux ci,
        même si adoptés et il le fallait, comme Klaus !!!

      • Yannick, avouez maintenant …. est-ce que vous parlez de la même façon que vous écrivez ?
        en mélangeant les mots que nous devons remettre nous-mêmes dans le bon sens ? Ah-ah .
        C´est parce que ce ratu rosu qui parlait comme personne, disons-le, que je vous ai suivi à
        la trace, comme des pas dans la neige . Un petit conte de Lewis Caroll , comme a dit Dominique (il n´y a que Dominique pour trouver de la Poésie partout : )

      • C’ est mon style, darie et comme reconnaissable aisément,
        j’ en ai donc fait le mien en virtuel, mais Domi pourra vous dire
        que naturellement je parle, si si, mais avec un léger accent et
        quant à mon rire, elle a craqué dessus … comme toutes !!!

    • Oui, finement, et nous sommes des « grands enfants » , donc des cœurs sensibles d´enfant …
      Je vais trépigner des deux pieds ! Pas de morosité , l´heure tourne …
      Je vais déjà arrêter les aiguilles de la pendule, cela va peut-être arrêter le temps … je vais voir…

      • Ce qu’ il y a de sensationnel, c’ est que malgré nos parcours différents et variés,
        nous nous sommes retrouvés, tous là, enfin tous … mais surtout fidèles, pour les
        plus anciens depuis 10 ans au moins et que ma foi, on y était bien, j’ avais certes
        un peu de mal, quand il fallait réfléchir pour tourner les pages, car sur Domi, je
        ne pouvais pas trop compter, si ce n’ est sur son carré H pour la figuration .

  11. Oui-da, oui-da…Allora, une belle chanson napolitaine, en napolitain, chanté par un chanteur napolitain, et le second vers parle de rose trémière ( chanson d’amour, bien sûr…)

  12. Les hommes oublient les dates marquantes , et ce matin, le Viking m´a dit : « J´envois un sms à la grande fille A….. pour lui souhaiter son anniversaire …  »
    Moi : « Surtout pasMoi d´abord! Elle a voulu son jour J pour elle toute seule . Le sien , c´est demain 7h pile  » .
    Un haïku sur le temps qui passe …
    « Neige qui tombait sur nous deux –
    Es-tu la même
    Cette année ? »
    de Basho Matsuo (1644-1694) Sa vie est assez bien connue dans le détail. Il était déjà
    un poète et un lettré reconnu à son époque . On ne dit pas de quoi il vivait ( il faut manger
    tous les jours …)

      • Mareria, le chef des haïkus, maintenant c’est Yannick, nous avons réussi à les lui faire aimer !! Moi aussi j’ai été très heureuse de faire votre connaissance, j’ai aussi appris que l’amitié virtuelle est bien réelle. Je suis une romantique en noir, c’est ainsi qu’on m’habille depuis des décennies mais ça ne fait rien, l’essentiel est de trouver l’antidote, le fou rire.

      • C’ est vrai, mais c’ est trop facile votre truc, mais bon, j’ ai appris à votre contact,
        comme pas mal de choses encore, mais loin de vous, quelque chose me dit que
        l’ oubli aura raison d’ eux .

    • Malheureux ! Yannick, pas de ça ici aujourd´hui ; ne gaspillons pas les précieuses minutes.
      Nous évoquons les excellents souvenirs sur les pages de Dominique, ainsi que « les Poulbots » .
      Cette petite assemblée hétéroclite , de bric et de broc est un modèle du genre :
      -un Légionnaire couturé et tatoué …
      -une « villageoise » de Picardie énergique , qui remuerait ciel et terre pour débarrasser les rossignols de sa maison et les remplacer sur le champ , quitte à sermonner tous les gilets jaunes qui lui barrent la route…
      -un (qui est une) prof pleine d´indulgence pour nous, élèves assidus ,si! , pas dissipés pour deux sous , mais non : )) sages comme des images . Sourire .
      -un Corse, un vrai de là-bas, qui va faire un malheur si le gouvernement le contrarie dans ses plans (de retraite : )
      -Marc , qui est passé dès qu´il avait cinq minutes , et pour nous laisser de bons liens pour
      nous réjouir l´ouïe et la vue. Le dernier lien était extraordinaire , et je vais l´écouter encore.
      -Et notre Dominique, bien sûr, qui a payé de sa personne pour varier les sujets, et qui nous a souvent fait bien rire avec le « mot » qui tombe à pic !
      Bises , Dominique , ce n´est pas facile de bien illustrer et présenter le sujet (j´ai admiré
      l´imagination …. )

    • Et une franco-suédoise, toujours de bonne humeur, même quand cela n’allait pas, qui a su nous donner ( nous ou me???) envie de son beau pays d’adoption, et nous parler avec enthousiasme du nord d’ici; et puis de ce tour du monde qu’on n’a pas fini d’explorer…Eh bien alors, c’est terminé toutes ces découvertes avec vous, Darie? Raison de plus, non seulement d’écrire ces souvenirs, mais de les…publier!!.
      Une confidence, je vous verrai assez bien relever le défi d’un nouveau blog, haha…

  13. Darie, aujourd’hui j’aurais aimé vous offrir des « perles de pluie » mais la grisaille et l’humidité ambiante m’ont dissuadée…j’espère fermement qu’un jour viendra où vous contemplerez, muette d’étonnement, une aurore boréale, il y a bien les images mais dans ce domaine rien ne remplace la réalité et la beauté du moment. Je n’oublierai jamais l’argile et le buis, deux panacées obligatoires dans la composition de la pharmacie … et votre côté pétillant et gai qui n’a jamais faibli ici.

    • Merci Monique , je vous renvoie le compliment , à tous , d´ailleurs . Chacun et chacune avec son style, c´est cela qui est amusant et intéressant. J´y tiens beaucoup, à cette aurore boréale , et depuis 32 ans que j´attends, cela va finir par arriver ! En arrivant en Suède, je croyais que
      j´allais voir ce spectacle chaque soir : )) Le buis et l´argile, oui, c´est à retenir, et les livres de
      Raymond Dextrait ou Eric Nivelle peuvent vous aider .
      Il y a aussi le lait de figue corse, mais là, je laisse Youtoupou rosu parler, il connait ce remède mieux que moi. Bises de bonne continuation aussi , à vous et les vôtres.

  14. Il y a ici quelqu’un qui a été incollable, en fait ils sont deux puisqu’il balade sa conscience avec lui, jamais je n’aurai appris autant sur l’histoire de la Corse ni sur l’épopée napoléonienne qu’avec son spécialiste, Yannick. J’ai beaucoup appris aussi sur les armes, ah, mes aïeux, quand je pense que le 11,43 c’est pas seulement le calibre des clémentines. Je sais tout aussi des tours génoises, qui ne sont pas une fabrique de gâteaux.

    • Cela restera a tout jamais ma grande fierté, de sorte que lorsque vous entendrez parler
      de la Corse maintenant, vous vous murmuriez à l’ oreille … et si U topu était là … qu’ en
      dirait il, avant de prendre comme argent content, toutes les invraisemblances et aussi
      médisances s’ y rapportant le plus souvent avec erreur, mais parfois, si si, avec raison,
      Monique et darie !

      • Yannick, c’est vrai que j’ai « vu » la corse autrement, ses traditions séculaires , son refus de se laisser envahir par le modernisme échevelé, rester authentique, c’est le maître mot. Mais maintenant, nous avons un gendarme de plus qui va mettre bon ordre dans tout cela, pour tous ceux qui viendraient l’em….. par hasard ! vous resterez l’ami rose, ça fait un peu fleur bleue, mais il faut bien, dans ce monde de brutes.

      • Monique, sur Ephéméride, proscrit je suis, sinon ailleurs, on passera sans doute,
        mais ce Journal n’ étant plus ce qu’ il a été, je viendrai saluer ma délicate infusion,
        si on me le pemet encore, allez donc savoir, avec ces branquignols !

      • … « proscrit… » dites-vous … c´est pourquoi je pense qu´il y a plusieurs personnes derrière « une seule » affichée . Le déchainement contre nous , tous sur le blog de Dominique, comme par hasard !… montre la stratégie. Il y a des personnes moches , jalouses, et le virtuel leur offre une petite marche inespérée . Nous avons eu des moments géniaux , et il faut les garder
        précieusement à l´esprit. Comme dit souvent le Viking , rien n´est éternel (c´est un sage : )

  15. Il y a un manquant à la fête, Papy dépêche-toi tu vas rater le dernier train, rien à voir avec le dernier métro ! je n’avais jamais vu un militaire, légionnaire de surcroit, être aussi un poète plein d’esprit…Tu étais déjà avec nous dès le début des poulbots en 2012 et tu as suivi ici, une longue marche de quatre années, c’est le miracle de Dominique qui a su nous réunir. J’ai bien ri avec toi, et me suis familiarisée avec les blagues de la Légion… et il parait que son rosé est fameux ! j’ai aussi apprécié tes récits, tes souvenirs d’enfance et militaires, quelle belle vie bien remplie. Demain c’est le boudin, un truc immuable à la Légion. Bise papy et bonne continuation et GO, GO

    • AAAAHHHH …yabalou, j’ me rappelle de ses débuts, il écrivait sans cesse,
      comme si le Régiment montait à l’ assaut, il intriguait bien du monde, mais
      en lui j’ avais décelé du Vrai et bon Dieu, quel Vrai !!!
      Y va me manquer lui aussi …

      • « Yabalou » , je croyais que c´était un nom espagnol : ))
        Ya bal où , un Légionnaire qui ne pensait qu´à danser avec des jolies demoiselles en robe : )
        Quelle surprise !
        Même ses chefs l´appelaient Yabalou , et ça , c´est unique dans l´Histoire de la Légion !

      • D’ aprés ce qu’ il nous avait expliqué à ses débuts, il ne parlait pas encore bien le français
        et jeunot laché au Front, il demandait toujours aux anciens

      • Klaus demandait aux Anciens des tuyaux pour rencontrer les demoiselles pour danser ?
        Ça m´étonnerait !… Les Anciens lui disaient plutôt : » Va voir ailleurs si j´y suis, p´tit  » , hi-hi

      • Pas faux, à la Légion, c’ est comme partout, priorité prioritaire aux anciens
        et en tous les domaines, z’ avez raison darie !

  16. coucou tous , j’ai eu du travail , c’est la fin que dire , je vais aller jouer au foot avec les handicapés du coin pour gagner au moins un match , contre des gens sur des fauteuils je dois au moins arriver de marquer un but , nous allons continuer a nous croisés sur le journal , pour les disputes journalières , du moins pas nous , mais ne dit plus le mot nous , je vous souhaites a tous et toutes une bonne continuation , je suis pas un fort pour les adieu non plus les au revoir , depuis toujours , on change pas avec les années , on s’améliore mais on ne change jamais vraiment , avec les années ont devient plus sage , sage je suis devenu , a plus sur le journal pour ceux qui continus , moi un peu , ici est la , mais j’ai pas finit ma chambrée , et faut que tout soit finit bien avant le 25 , on va point manger entre les pots de peinture et pinceaux et autres , bonne continuation tous …..bises et GO!GO!

  17. et merci pour l’article d’anniversaire….je vais manger du chocolat , pour cela nul besoin de nicolas , en plus , un d’ici me nomme ainsi , le curé , il me nomme nicolas , je sais que klaus veut dire nicolas , mais bon ma maman m’a appeler ainsi car c »est de famille , les hommes portes les prénoms des anciens et les filles pareils , comme cela quand tu appelle tout le monde arrive , plus il y a de monde plus il y a mangé non ….bises et GO!GO!GO!GO!

  18. Mareria, je ne suis pas aussi douée que Dominique …
    Vous aussi êtes de bonne humeur et toujours égale à vous même .
    Nous vous avons vue une fois très « fébrile » , quand votre fille ne répondait plus au téléphone, et avait été bousculée et malmenée par des voyous en mobylette . Heureusement qu´un de vos amis s´est précipité pour l´emmener et la soigner . Nous avons eu peur aussi .
    Dans une mesure restreinte, nous avons participé aux joies , aux soucis familiaux . Et que dire
    de la grande fille gendarme mi-Corse, mi-Cahorsine .
    Tiens , c´est drôle … Corse et Cahorsine . Je suis sûre que ses parents ne le savaient pas : ))
    Bon courage à cette demoiselle en tous cas .

    • Darie, pour l’égalité d’humeur, ce n’est pas toujours cela…Je me rappelle bien le vol du portable; mais quelle mémoire vous avez vraiment!
      Et voir la fille de Yannick déjà revêtue de ce bel uniforme fait réaliser encore plus la rapidité du temps qui passe.

      • Nom d´un rat , cela remue en France… Maintenant, les jeunes sèchent leurs cours , brûlent des
        poubelles , des autos devant leurs bahuts .
        Oh … j´ai vu un « gilet jaune » qui avait un tire-bouchon dans son panier de collecte !
        A mon avis, c´est pour déboucher une bouteille d´eau-rezza pétillante ….

      • Elle va lui … à la gueule, la bouteille, Nom d’ un rat,
        à manipuler avec précaution, minérale depuis 1856,
        corse depuis toujours …
        La 1ère source reconnue d’ utilité publique en France,
        darie .

      • darie, avec des Profs comme mareria, normal qu’ ils soient des révolutionnaires accomplis,
        nos djeuns, toutes les Cités du Péloponnaise étaient rivales et se faisaient la guerre, sur la
        terre, comme sur Mare Nostrum, les Champs Elysées quoi, bel enseignement !!

      • Oui, Yannick, beaucoup de guerres, qui ont permis la conquête progressive de toutes ces cités par les Romains…Mais les Grecs ont fondé des colonies dès le vIIIe siècle av. J.-C, par exemple Cumes, près de Naples,et dans toute cette zone, comme ailleurs en Espagne, Ampurias, ou bien aussi Marseille etc etc. Et ils étaient moins « brutaux » que les Romains.

      • Les grecs établissaient des Comptoirs destinés au Commerce,
        les romains essayaient par contre de conquérir et eux qui avaient pris
        l’ ensemble de Mare Nostrum, ils leur fallu 1 Siècle pour s’ emparer de
        la Plaine Orientale de la Corse en y installant juste 2 Cités, aprés y avoir
        entrepris une dizaine d’ expéditions d’ importance, alors que juste en
        face, elle se situait et trés faiblement peuplée … mais par des guerriers,
        si bons, qu’ une fois défaits, ils en firent les meilleurs en leur temps
        de la Légion Romaine et oui …

  19. Par tous les chiens de Grèce, de France, de Navarre, et du Cap corse, ce samedi va être terrible..
    Bon, je vais remettre, histoire de jouer la mère -la Radote, une chanson que j’aime bien, qui est un poème d’Odysseus Elytis, et ensuite les sites ad hoc:

    • Ah mais Objection , votre Honneur ! Nous avons sept vies, pas une de moins .
      J´ai des régions de la belle France à voir , dont le Capi corsu, Bonifaccio, Ajaccio , l´Île rousse,
      la Castagnaccia, Bastia, Corte, Sartène . Hi-hi , j´en ai fait du chemin , depuis le jour où je ne
      connaissais que le nom d´Ajaccio , et de Bonaparte … Merci Yannicku corsu , on peut dire
      que vous y êtes aussi un bon prof d´Histoire corse et Géographie corse.
      Je vous ai appris quelque chose sur la Corse … Vous vous en souvenez ?
      La Vierge à la Cerise d´Alesani. J´espère que vous y ferez un petit pèlerinage un jour .

      • Absolument darie, sur cette île, tous les jours que Dieu fait,
        on en apprend, je ne savais pas aussi, qu’ elle était berceau
        de la XIII ème Tribu juive, la plus originale et pittoresque de
        toutes !

      • Yannick, je n´ai jamais très bien compris ce qu´était cette XIIIième Tribu Juive , mais je vais
        chercher . Mea culpa, j´ai omis d´aller consulter les sites adéquats. Promis, je vais le faire.

      • Juste invention de Domi, mais CHHHHTTTUUUPPPP,
        cela lui fait plaisir, il y en a toujours eu que 12, mais
        avec celle de Corse, 13 et oui, elle est ainsi faite, bien !!!!!!!!!!!!!!

      • Mareria, j´ai dit « sept vies » , parce que dans le poème que vous avez donné , l´auteur dit :
        « …il n´y aura pas de deuxième vie » . Aussi , je dis qu´il faut au moins sept vies pour tout faire,
        ne serait-ce que pour se retrouver : ) Je lutte pour garder un immense optimisme , même s´il
        est surréaliste !

  20. Les petits potes, comme l’a dit Yannick au long de ces pages, donc les p’tits potes c’est bientôt l’heure de la fermeture définitive, même pas avant travaux, c’est la liquidation corps et biens !! bien sûr je plaisante, mais évidemment ça ne se voit pas. Bon, pour répondre à Yannick, la délicate infusion a repris un nom de guerre, elle tourne une autre page, assorti à la couleur du temps et nous vivons des moments graves, donc levée de boucliers, en avant les pour les contre on y va… comment où ça ? mais à la cabane bambou bien sûr…
    Pour les fleurs, au printemps prochain je leur parlerai à chacune, ce sera une vraie conversation avec Darie, Mareria, Dominique (qui n’aime pas l’eucalyptus souvenez-vous de son voisin !!) et aussi Yannick car je sais que c’est lui qui arrose les géraniums du balcon… ah, ah !! mais si j’ai encore un peu de mémoire, si Dominique laisse ce blog quelques temps, je relirai toutes les pages de toutes les années… pas cap ? oh, mais si, j’aurai tous les courages pour vous retrouver.
    Je pense que nous allons nous croiser quelque part au détour d’un article mais évidemment, ce ne sera plus pareil car un journal n’est pas privé. Ca ne fait rien, rien que l’avatar qui s’affichera me rendra heureuse.
    Je suis aussi à une autre page de ma vie (qui sera longue évidemment) vous savez que j’ai fait de la prospection, mais non, c’est ni de l’or jaune ni de l’or noir (non Darie, pas de safran non plus !!!!) non je voudrais avoir moins de travail, moins de jardin, être plus près des enfants… enfin, bref vous m’avez comprise, point n’est besoin d’être général… le destin frappe à la porte, parait-il, je ne le crois pas, à mon avis, il faut ouvrir ses portes à coups de pied et au besoin, lui flanquer la raclée du siècle pour le forcer;.. bref tout cela c’est l’inconnu, peut être le dernier rêve, encore que le mien sera aussi pour vous.
    Maintenant je voudrais m’adresser à ma chère Dominique, je sais combien je luis dois, elle qui n’aime pas le virtuel, c’est de m’avoir permis de vous rencontrer ici après la « déchirure » des titis, merci pour son travail, toujours renouvelé de nous réunir, sa vaste culture, son esprit, je sais qu’elle rougit alors je n’irai pas au delà.. merci pour tout, chère Dominique et que Dieu vous garde et vous comble de joies (dans le réel !!!).
    Je vais oser un lâcher de ballons, mais attendez, encore faut il que mon clavier tactile ne se bloque pas comme ma boite à messages (oui ! l’informatique s’y met aussi !)
    A tous, bonne continuation, très bonnes fêtes et plein de bonheur pour l’année nouvelle si proche.
    Je vous embrasse tous et merci pour tout.
    Dominique, Darie, Mareria, Yannick, Papy
    🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈
    ❤💙🖤💕💗💝🧡💚💛💜💘
    « Sagesse » de Paul Géraldy
    Ne soyons pas trop exigeants:
    le Bonheur n’est pas accessible
    à toutes les sortes de gens.
    Il faudrait être moins sensible,
    ou bien avoir beaucoup d’argent…
    Ne demandons pas l’impossible.
    Nous devons nous trouver contents
    d’être les êtres que nous sommes:
    des amoureux intermittents
    qui sont fous l’un de l’autre en somme
    de temps en temps.
    C’est déjà beaucoup d’être deux,
    deux côte à côte sur la Terre,
    qui peuvent souffrir entre eux
    et vivre sans trop se taire.
    Et si l’on est plus exigeant,
    si l’on se sent en y songeant
    l’âme encor trop célibataire,
    c’est qu’on a mauvais caractère…
    ou qu’on est trop intelligent. »

      • Les ballons rouges vont s’envoler…Ce que vous écrivez, Monique, est si vrai et si beau qu’il n’y a rien à rajouter. Comme vous, j’espère qu’il sera possible de se replonger dans toutes ces pages; je mesure mieux encore à présent l’extraordinaire travail de Madame La Fée Dominique: la vie quotidienne en était changée.
        Je viens d’aller relire celle sur les étoiles. Qu’elles brillent bien fort pour vous tous!

    • Joli poème, Monique, qui résume bien la Sagesse et la quête du bonheur .
      Au détour des actualités, nous nous croiserons , un gilet jaune comme signe de ralliement .
      Ah… mais c´était de l´humour ! Si on ne peut plus plaisanter … hé-hé…
      Des bises Monique , de bonne continuation , et une santé toujours vigoureuse à toute votre famille et à vous-même . Vous êtes un exemple d´énergie; c´était stimulant de vous croiser : )

      • Et grâce a vous Yannicku, nous savons ce qu´est le besoin impérieux de faire la sieste !
        Quand je lis dans un fauteuil confortable (il y en a un dans la maison qui est infernal !) , au
        bout de 3-4 pages , Pouf ! je tombe évanouie pour 20mn … C´est excellent pour la santé .

      • BRAVO darie, c’ est sacré la Sieste, si si !!!!
        Avant ce n’ est pas l’ heure et aprés ce ne l’ est plus,
        il faut donc bien se positionner et surtout au bureau !

      • C´est exactement cela. Dès que je devine la fermeture impérieuse des paupières, j´ôte mes binocles, pose mon livre, cale ma tête confortablement et je crie « Morphée !… Morphéééeee ! »

      • J´ai essayé d´écrire a dobou ces jours-ci , figurez-vous ! Mais je ne me souvenez plus de la place des u des ou , alors j´y ai renoncé. C´était un internaute (Max Cellier il me semble) qui vous
        avez salué ainsi . Voilà que j´apprenais que les deux Corses avaient chacune leur langage : ))

  21. Une découverte avec ce beau chant qui parle de « u fulettu, l’esprit des montagnes. Il s’agit selon toute vraisemblance du diable qui prend l’image d’un animal, un porc ou un cabri par exemple.  »

  22. Pour U topu, et pour cette si belle île que je ne connaîtrai jamais…. que c’est beau ! cadeau ! j’écoute souvent ces chants magnifiques en boucle et je plane, je vole et je m’éloigne…des chants de la terre et ces voix d’harmonie venues des montagnes. SNIF, SNIF Bises à tous.

    En chaque recoin
    A ogni cantu
    di u moi tempu
    ci aghju una stretta
    di paese
    stretta stretta
    chi m’aspetta
    cu duie line
    di silenziu
    accatastatu
    sottu e sopra.

    En chaque recoin
    de mon temps
    est une ruelle
    de village
    étroite, étroite,
    qui m’attend
    avec deux rives
    de silence
    accumulé
    dessous dessus. »

    • Merci Monique, encore des images « bellissimes » .
      Je tombe de sommeil, vous embrasse tous et toutes, un peu tristoune….
      Très grand merci encore, Dominique , pour ces rencontres privilégiées .
      Elles ont été très importantes pour moi, à un certain moment , durant deux années difficiles.
      Puss & kram till allihopa (petite facétie personnelle , google traduction vous aidera si nécessaire).

    • c’est une fin magique, de toute beauté, qui referme trois années de route ensemble, Dominique aura été une magicienne jusqu’au bout et c’est en étoiles et haut dans le ciel que s’inscrit le mot FIN. Merci.

  23. Oui, c’est une féerie d’étoiles …bleues, et comme un arbre de vie sur cette image!
    Alors oui, merci, Dominique, bonne route. A tous,de grosses bises affectueuses.

    • Mareria, plus haut à 23h45 vous trouverez une belle vidéo avec Mikis Theodorakis, il était déjà bien malade, mais de la belle musique…. on peut imaginer que nous la danserons tous ensemble . Bises affectueuses à tous et au revoir

  24. Ce fut notre chant du cygne à tous, car, finalement :

    « On ne vit pas sans se dire adieu
    On ne vit pas sans mourir un peu
    Sans abandonner pour aller plus loin
    Sur son chemin quelque chose ou quelqu´un »…

    C’est un souffle qui passe sur ces pages pour un ultime adieu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.