Mentir et démentir…

…est-ce démence ?

Mens, en latin, l’esprit , est ce qui réunit mentir, démentir et démence.

Peut-on alors penser que parfois, ces complications de l’esprit confinent
à la folie ?

Le mot du jour est esprit.

(copyright)

Publicités

Le très petit poucet

(copyright)

On dit garder son âme d’enfant et cela décrit une personne innocente.

Il n’en est pas de même pour un sujet pusillanime.

– Puer, un jeune garçon,
pusus, un très jeune garçon, un poucet,  pusillus, diminutif de pusus, très petit.
– Animus, l’âme.

Si le Petit Poucet relate l’histoire d’un jeune garçon dégourdi et hardi,
pusillanime signifie au contraire craintif, timoré, celui qui a une très petite âme.

Pusillanime est le mot du jour.

Rebouteuse ?

(copyright)

« Au début du XVe siècle, la France et l’Angleterre s’opposent depuis plus de soixante ans, mis à part quelques périodes de trêve, dans ce conflit qui deviendra célèbre sous le nom de guerre de Cent Ans.

Les débuts sont pénibles pour la France qui subit une série de défaites. Elle se relève toutefois sous Charles V grâce au valeureux homme de guerre Bertrand Du Guesclin qui lui redonne plusieurs régions tombées jadis aux mains des Anglais. La situation redevient difficile lorsque le roi Charles VI est frappé de folie. Armagnacs et Bourguignons, deux partis rivaux, ne font rien pour améliorer les choses lorsque, désireux de prendre le contrôle du Conseil du roi et donc de la Couronne, ils plongent la France en pleine guerre civile. Profitant de la situation, le roi d’Angleterre, Henri V, remporte la victoire d’Azincourt puis impose, en 1420, le traité de Troyes qui fait de lui l’héritier de la Couronne de France. Le fils de Charles VI est déshérité. Naturellement, le dauphin Charles refuse de reconnaître ce traité et obtient l’appui du centre et du Sud de la France. De son côté, Henri V, allié aux Bourguignons, est maître du Nord et de l’Ouest du pays.

En 1429, Orléans est donc la seule ville du Nord encore fidèle au dauphin Charles. Malheureusement, elle subit un siège depuis plusieurs mois et est sur le point de capituler. Si Orléans tombe, les Anglais auront le champ libre vers le Sud et c’en sera fait des espoirs de Charles de monter sur le trône de France. Menacée de passer sous la domination d’un roi anglais, la France est dans une position désespérée. C’est alors qu’une rumeur court. Une jeune fille serait en route pour libérer Orléans. On la surnomme… la Pucelle. »

Ce rappel de la guerre de Cent ans pour introduire cette phrase célèbre de Jeanne d’Arc
« Je suis venue pour bouter les Anglais hors de France »
Est-elle pour autant une rebouteuse ?

Le mot du jour est bouter ainsi que ses dérivés :

Boutoir (photo)
Arc-boutant
Débouter
Boute-en-train
Boutefeu
Rebouteux
Rebuter

Des russes dans le blé noir

Aujourd’hui, 8 juin, c’est la Saint-Médard.

Médard était un évêque picard mort le 8 juin 545.(?)

Il est connu pour sa bonté et générosité.
On l’invoque pour les maux de dents et la pluie.
C’est pourquoi nombre de dictons font allusion à la pluie le jour de la saint-Médard et le fait qu’il pleuvra alors 40 jours plus tard, certains vont jusqu’à dire qu’il pleuvra pendant 40 jours.

Mais il y a rattrapage si à la Saint-Barnabé, le 11 juin, il fait beau.

« S’il pleut à la saint-Médard, il y aura des russes dans le blé noir. »
Les russes sont en fait des plantes fourragères sauvages, des navettes (au petit goût de navet) qui se développent alors parmi le sarrasin.
Au fond, on peut dire qu’il y a risque de trouver des russes dans le sarrasin.

Le mot du jour est dicton.

Les Frères Jacques

♪ A La Saint-Médard ♪

A la Saint-Médard mon Dieu qu’il a plu
Au coin du boul’vard et de la p’tit’ rue.
A la Saint-Médard mon Dieu qu’il a plu
Y’aurait pas eu d’bar on était fichus!
A la Saint-Médard mon Dieu qu’on s’est plu
Tous deux au comptoir en buvant un jus.
A l’abri dans l’bar on s’est tell’ment plu
Qu’on est sortis tard quand il a plus plu.

Quand il pleut le jour de la Saint-Médard
Pendant quarant’ jours faut prendr’ son riflard.
Les marchands d’pépins et de waterproufs
Se frottent les mains, faut bien qu’ces gens bouff’nt!
Dans notr’ petit bar on se retrouvait
A midi un quart et on attendait.
Quand il pleut dehors, dedans on est bien
Car pour le confort, la pluie ne vaut rien.

Pour tout arranger il a encor plu
La Saint-Barnabé oh ça tant et plus!
Pour bien nous sécher au bar on a bu
Trois jus arrosés puis on s’est replu.
Saint-Truc, Saint-Machin, toujours il pleuvait
Dans le bar du coin au sec on s’aimait.
Au bout d’quarant’ jours quand il a fait beau
Notre histoir’ d’amour est tombée dans l’eau.

Du Moïse de la Bible


(Moïse sauvé des eaux
par G.F. Romanelli)

Moïse fut déposé au fil du Nil dans une corbeille.

C’est pourquoi on appelle moïse la corbeille dans laquelle on transporte un nourrisson.

On dit aussi couffin, mot venu du grec qui signifie panier, corbeille.

Couffin est le mot du jour.

Tu sens la menthe

Cette chanson, interprétée par Dranem, fameux artiste comique de la scène française et fondateur de la maison de retraite pour artistes de Ris-Orangis, nous rappelle qu’aujourd’hui est la Sainte-Pétronille.

Pétronille tu sens la menthe
La menthe la pastille de menthe