Le coup de l’ étrier

Le mot de la page est étrier.

Deux substantifs à partir de ce mot :

– estafilade, à l’ origine une entaille par la courroie de l’ étrier

– estafette, courrier à cheval

Quant au coup de l’ étrier, en tant qu’ expression, signifie le dernier verre avant le départ, celui pour la route.
En même temps, ce n’ est pas en le faisant boire qu’ on met à quelqu’ un le pied à
l’ étrier.

Un homophone qui concerne aussi le cheval, étriller.

Publicités