Attaché avec de la colle

Tel est le sens d’ origine de colifichet, le mot du jour.

(Copyright)

Si l’ acception banale est babiole, petit objet de fantaisie sans valeur, fanfreluche,
on trouve aussi l’ emploi du substantif colifichet en architecture, en ornement vestimentaire , dans le processus de fabrication de la céramique, et également en mélange de pâte de farine et d’ eau,  cuit pour nourrir les cui-cui, sorte de craquelin pour oiseau.

Boom !

La reine Elizabeth II est née le 21 avril 1926.

Aujourd hui, elle a donc 91 ans.

(Copyright)

Pour célébrer ce joyeux évènement, à l’ heure de midi, retentissent les canons, 41 coups à Hyde Park à Londres, 21 coups dans le Windsor Great Park et 62 coups à la Tour de Londres.

C’ est la tradition, le mot du jour.

(Copyright)

Tic tac tactiques

En France, on vote pour élire un nouveau président de la République dans quelques jours.

(Course de chevaux, Degas)

C est la dernière ligne droite, candidats et conseillers n’ en dorment plus.

Il faut éviter les pièges, les erreurs, et convaincre ; stratégie, tactique et facteur humain.

Pas de temps à perdre.

Tic tac, le mot du jour est tactique.

À la mode

Le mot du jour est émancipation.

Avant, on l’ utilisait surtout dans son acception juridique, un mineur était émancipé par un acte et n’ etait plus ainsi sous l’ autorité parentale.

(Copyright)

Puis ce fut l’ émancipation de la femme, avec les mouvements féministes, qui la sortait d’ un etat d’ infantilisation dans la société.

 

Maintenant, ce mot est devenu à la mode et exprime la liberté, la perte des contraintes à tout propos.

L’ école émancipe, la lecture aussi, nous dit-on et on finirait par ne plus comprendre de quoi on s’ émancipe.

Mais au fond, l’ émancipation intellectuelle n’ est-elle pas simplement l’ abandon des préjugés ?

Dix petits nègres…

… plus un.

La comptine dont s’ inspira Agatha Christie, prévoit la disparition des dix acteurs de l’ histoire :

Dix petits nègres s’en allèrent dîner.
L’un d’eux s’étouffa
et il n’en resta plus que Neuf.

Neuf petits nègres veillèrent très tard.
L’un d’eux oublia de se réveiller
et il n’en resta plus que Huit.

Huit petits nègres voyagèrent dans le Devon.
L’un d’eux voulut y demeurer
et il n’en resta plus que Sept.

Sept petits nègres coupèrent du bois avec une hachette.
L’un d’eux se coupa en deux
et il n’en resta plus que Six.

Six petits nègres jouèrent avec une ruche.
Une abeille a piqué l’un d’eux
et il n’en resta plus que Cinq.

Cinq petits nègres étudièrent le droit.
L’un d’eux devint avocat
il n’en resta plus que Quatre.

Quatre petits nègres s’en allèrent en mer.
Un hareng saur avala l’un d’eux
et il n’en resta plus que Trois.

Trois petits nègres se promenèrent au zoo.
Un gros ours en étouffa un
et il n’en resta plus que Deux.

Deux petits nègres s’assirent au soleil.
L’un d’eux fut grillé
et il n’en resta donc plus qu’Un.

Un petit nègre se trouva tout seul.
Il alla se pendre
et il n’en resta plus Aucun.

 

En France, ce printemps, onze candidats à l’ élection présidentielle, dix vont disparaître, il n’ en restera qu’ un.

Feuilletonnage savant, dévoilements, rebondissements, pas de merci c’ est à dire pas de pitié.

Dix seront éliminés.

Lequel gagnera l’ Élysée ?

Le mot du jour est SUSPENSE.